Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Le mal qui le ronge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Mer 4 Juil - 20:41

Eiden le regardait manger et était vraiment contente qu'il aille aussi bien. Il y a encore peu de temps il n'était qu'une loque incapable de comprendre plus de deux mots à la suite et là il pouvait manger tout seul comme un grand. En même temps c'était un peu gênant parce qu'elle aurait bien aimé en reprendre une de part de pizza mais elle n'osait pas, ne voulant pas lui ôter la nourriture de la bouche. Elle, ça faisait déjà plusieurs jours qu'elle pouvait en manger autant qu'elle voulait et presque à ce qu'elle voulait alors elle n'était pas à plaindre. Seulement son ventre lui n'était pas d'accord, mais elle résista à cette tentation.

Ouais, c'était plutôt la bouffe qu'elle lui avait apporté qu'il aimait là sur le coup et ça la fit sourire. Il n'y avait pas de quoi, elle n'avait pas fait grand chose, juste discuter avec le personnel médical et demander si elle pouvait éventuellement lui faire un petit plaisir. Et puis avec ce qu'elle avait à lui dire il lui fallait bien ça au moins pour faire passer la pilule.


- J'te l'ai dit j'suis dans les petits papiers du chef. Il est tombé sous mon charme et quasiment tout ce que je lui demande il me le fait.

Disons plutôt qu'il avait eu pitié d'elle et de sa condition, savoir qu'elle était malade quasiment avec tout ce qu'elle mangeait, qu'un rien la dégoutait, il c'était fait une raison et avait trouvé la solution pour éviter qu'elle ne boude se nourriture. Mais surtout aussi pour éviter de la voir dépérir. Et n'oublions pas non plus qu'elle passait beaucoup de temps à l'infirmerie pour des examens, prises de sangs et perfusions afin de faire remonter quelques petites choses très importantes dans son état. D'ailleurs si on y regardait bien on pouvait voir les marques de piqures sur son bras gauche au niveau de sa veine, on lui prélevait du sang presque tous les jours et elle avait encore la trace de sa dernière perfusion au niveau de son bras, un jolie petit hématome bien bleu noir.

- Tu vas pas être malade dit moi ? parce que je voudrais pas me faire passer un savon par le personnel médical...

Eiden ne parlait plus de collègues puisqu'ils n'en étaient plus malheureusement. Elle n'était plus rien ici, qu'une exilée en attente d'une autorisation de quitter la base et seulement ensuite le Général ferait son possible pour lui faire réintégrer le programme porte des étoiles. Elle ignorait si Matt était au courant, personne ici ne devait plus parler en sa présence de peur de le faire mal réagir, donc il était probable qu'il ignore tout de sa situation voir même de leur situation.

- Tu as eu des visites autres que nos amis ?

Par ami elle parlait de collègues, exilés et autres personnes travaillant ici, style simple militaires etc.. pas du genre de Rasmussen ou des gradés et encore moins d'Alek. Elle ne l'avait pas encore vu lui non plus, elle avait cru comprendre que pour le moment il n'était pas au SGC.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Eversman
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 6164

Arrivé au SGC : 07/02/2009

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
855/3200  (855/3200)

MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Mer 4 Juil - 21:11

Repu par ce copieux repas, Eversman resta sagement appuyé contre son compagnon d'infortune, l'oreiller. Il n'avait plus fait un tel repas depuis, depuis trop longtemps pour s'en souvenir. La peau de son ventre semblait même un peu trop tendue, elle n'avait plus l'habitude d'une telle quantité de nourriture alors que ce n'était rien comparé à l'ancien temps. Cela faisait du bien, autant au corps qu'à l'esprit de ressentir cette sensation. Il rassura celle ci d'un signe négatif de la tête. Une pizza, un coca, cela ne pouvait pas le rendre malade, bien au contraire, il en était ravi et le sourire sur son visage en disait assez.

Nouvelle question et réponse négative de sa part. Celle ci était hâtive, Matt n'avait pas pris le temps de réfléchir davantage que cela sur les personnes lui ayant rendu visite mais il ne voyait personne d'autres que des amis communs ou quelques militaires de la base qu'Eiden devait connaître de nom ou de vue. Peut être voulait elle parler de la visite d'O'neill ? C'était la seule possibilité qui lui venait en tête pour le moment mais le Général avait d'autres choses à faire que de lui rendre visite.


"De qui tu veux parler ?" Autant lui poser clairement la question pour obtenir des réponses. Elle pourrait surement l'éclaircir sur ce point. En attendant sa réponse, le Lieutenant ne put s'empêcher de vérifier que la bouteille de coca était bien vide, à son plus grand regret. Dommage...

"Si tu parviens à me ramener une bière, Eiden Andrews... Je crois que je te serai éternellement reconnaissant !" lança t il avec un grand sourire avant d'attraper sa main rétablissant ce contact tactile entre eux. Son pouce massa de suite le dos de celle ci appréciant de la sentir de nouveau à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
http://poudnoir.goodforum.net/index.htm
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Mer 4 Juil - 21:36

- De ceux qui enquêtent sur ce qui nous est arrivée, maintenant que tu sembles aller mieux c'est surprenant que tu n'ai pas encore eu de visite d'un agent du CIS ou du NID..

Eiden était surprise que Rasmussen ou un autre ne soit pas encore venu. Surement qu'Alicia et ses collègues gardaient pour eux l'amélioration de l'état du Lieutenant, attendant simplement qu'il soit vraiment en état de supporter un interrogatoire.
Elle ne se fit pas prier et ne retira pas non plus sa main lorsqu'il pris la sienne. C'était si bon de le sentir à nouveau et cette fois-ci on se rendait bien compte qu'il avait plus de force que les autres fois où sa main tenait à peine celle d'Eiden.


- Pour la bière tu vas devoir attendre d'être sortit d'ici.... J'ai pas l'autorisation de sortir de la base et je n'ai trouvé personne qui pourrait me rendre ce service... tu vas devoir attendre j'en ai bien peur.
Et quand tu pourras enfin sortir d'ici qu'est ce que tu comptes faire ?


Cette question ce n'était pas juste pour savoir s'il avait déjà des projets pour après sa sortie, c'était aussi pour essayer de mettre leur relation sur le tapis. Eiden ne savait pas comment s'y prendre pour parler de ça, elle ne voulait pas y aller franco, elle aurait peu être du, ça lui éviterait de tourner autour du pot. Mais ce n'était pas évident pour elle de lancer le sujet. Surtout qu'en plus rien ne lui garantissait qu'il avait envie que tout ce qu'ils avaient vécu sur cette planète continue sur terre. Il n'avait sans doute pas encore pensé à tout ce que leur relation représentait pour le programme, pour leurs carrières. Et elle ignorait aussi s'il était au courant qu'on les avait déclaré morts, que leurs familles les croyaient véritablement mort.

- Moi j'ai très envie de prendre des vacances....

C'est surement ce qu'elle fera le jour où on l'autorisera enfin à sortir de là, retourner voir sa famille et profiter un maximum de leur présence pour ensuite reprendre du service au SGC. Ce serait sa façon à elle d'attendre la décision du SGC sans trop se prendre la tête, et ensuite elle verra si elle revenait ou pas à la base avant son congé maternité. Encore un sujet qu'elle devait mettre sur le tapis. Ce ne serait pas évident pour elle de parler de tout ça. Mais sa priorité c'était d'abord de savoir ce qu'il attendait de leur relation pour ensuite lui parler de sa démission et de sa grossesse.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Eversman
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 6164

Arrivé au SGC : 07/02/2009

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
855/3200  (855/3200)

MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Jeu 5 Juil - 1:00

"Pas besoin de sortir de la base pour trouver une bière... Demande ça à Cly, son frigo en est rempli..." Du moins il l'était six mois plus tôt et connaissant son pote, il devait toujours l'être afin de pouvoir organiser à tout moment une petite fête ou soirée télé avec quelques autres. Ce dernier pourrait bien lui dépanner d'une mais rester à la ramener jusque la chambre et ça c'était une autre affaire. Eversman était sous bonne garde, il n'était jamais seul très longtemps et le personnel médical se faisait un plaisir de venir vérifier que tout était bien en place notamment au niveau des moniteurs sachant à quel point il les adorait. Eiden le lança ensuite sur un sujet délicat, ce qu'il ferait une fois délivré de l'infirmerie.

"J'irai dévaliser un Mcdo et une pizzeira jusqu'à ne plus pouvoir..."

ça, il comptait bien le faire mais l'humour de la situation dissimulait aussi quelques pensées plus sombres. Il avait eu un peu de temps pour réfléchir à son futur et il en aurait encore. elle manifesta son envie de partir en vacances. Son emprise sur sa main se resserra quelque peu alors qu'il essayait d'être un peu plus sérieux.

"Je pense aller voir Evans puis ses parents..." Il pensait bien sur à sa sépulture et rencontrer ses géniteurs ne serait pas un acte facile. Leur apprendre la mort de leur fils sans pouvoir leur raconter les véritables circonstances. Il avait aussi une promesse à exaucer, la dernière chose que son pote lui avait demandé et cela concernait Michael Anderson. Ce nom, il ne l'avait pas oublié et il pourrait bientôt tenir sa parole. Penser à son meilleur ami ne faisait pas revenir que de bons souvenirs, l'image de son visage, ses hurlements, il continuait de les revivre dans ses rêves. Ce cauchemar éveillé vécu dans les souterrains continuait de le hanter... Perdu dans ses pensées, il fallut qu'Eiden le sorte de là pour qu'il s'exprime de nouveau.

"Désolé... J'ai toujours rêvé des plages des caraïbes, le sable fin, la mer turquoise... Après l'enfer à tes côtés, on pourrait découvrir le paradis non ? On doit bien avoir quelques jours de congés à rattraper là..."
Revenir en haut Aller en bas
http://poudnoir.goodforum.net/index.htm
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Jeu 5 Juil - 6:40

J'avais évité la chambre du Lieutenant Eversman pour quelques heures parce que je savais que ça risquait d'exploser encore. J'avais passé beaucoup de temps dans la salle de repos à me retourner la situation et je m'en voulais tellement. Je n'avais pas d'excuse, je le sais bien et dire que la fatigue commençait à me monter à la tête, c'était se défiler lâchement, même si c'était la vérité. Ca c'était sans compter la pression que Rasmussen me mettait, mais je n'avais pas la contrôle sur la santé du Lieutenant. J'étais dépassé par les évènements et j'étais à bout. Voila maintenant près d'une semaine que mes nuits étaient plus qu'écourtées, je courais de tous bords, tous côtés et ne prenais plus une minute pour les autres choses.Je n'avais pas eu le temps d'aller faire un bref coucou à Julia, j'espérais qu'elle ne m'en voudrait pas pour cela.

Alors que j'essayais de me changer les idées, une infirmière vint me voir avec deux dossiers que j'avais demandés.


Les résultats de tests pour le Dr .... An euh ... pour euh ....

Elle est toujours docteur, mais pas pour le SGC ...

Euh oui ... enfin, voila son dossier et celui des derniers tests du Lieutenant Eversman.

Merci, dis-je en prenant les dossiers. Je m'en occupe moi-même.

L’infirmière sortit et je soupirai un long coup ... Ca c'était une autre chose, tout le service était un peu chamboulé de savoir que le Dr Andrews n'était plus des nôtres dans le service. Tout le monde se demandait qui allait être le prochain chef de service, mais je n'en avais pas grand chose à faire ....

Ce que je devais faire maintenant était de commencer par aller voir Eversman, sa perfusion devait être changée et en même temps, j'irais lui donner les résultats ... Je m'y rendis d'un pas décidé et lorsque je mis les pieds dans la chambre, je vis Eiden qui était là aussi.


Oh ... je suis désolée ...

J'avais l'air d'une pauvre idiote. Si j'avais su que Eiden était là , j'aurais probablement attendu. Mais comme la réflexion ne semblait pas être mon fort ces temps-ci, je faisais pleins de gourdes ...

Je venais juste changer la perfusion ... et vous donner les résultats des dernières analyses.

Je me fis discrète, changeant la perfusion, puis me décidai à lui parler.

Je suis vraiment navrée de ce qui s'est passé, je ne voulais pas que ça se passe ainsi. J'aurais du être plus claire dès le début dans mes paroles. Cette restrictions, je l'aurais appliqué seulement aux agents du CIS ou du NID vous comprenez ....
Je reste vague votre état parce que vous n'avez pas besoin d'être agressé comme cela maintenant.


Je finis de changer et prit en note les constantes sur les moniteurs. C'était pas mal positif, mais la tension était un peu haute, il fallait y faire attention

Si je peux faie quoi que ce soit, faut pas hésiter ...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Jeu 5 Juil - 9:08

Matt avait encore zappé ce qu'Eiden venait de dire, est-ce que c'était volontaire ou bien à cause de son manque d'attention ? A première vue elle avait l'impression que c'était volontaire, il ne voulait tout simplement pas en parler, mais il le faudrait bien. Seulement elle n'eut pas le coeur de remettre le sujet sur le tapis immédiatement.

- Mais je ne connais pas ce Cly et puis de toute façon je ne passerais jamais la porte avec une bière dans la main. Je ne fais plus ce que je veux ici Matt, tu comprends ? Je ne suis pas ton médecin mais juste ton amie.

Eiden n'avait rien dit d'autres, il n'avait pas besoin qu'elle en rajoute maintenant. Elle était avec lui et il semblait aller mieux, c'était ce qui comptait après tout. Profiter encore un peu de sa présence, de pouvoir parler avec lui pour, peu être discuter de leur avenir s'il y en avait encore un possible entre eux.
Il lui serra la main un peu plus fortement avant de se mettre à parler de Evans et de sa famille. Il n'avait pas envie d'aller voir la sienne ? il ignorait juste qu'on les avait déclaré mort c'est tout sinon il aurait aussi eu cette envie. Et puis le fait de parler d'Evans rendit Eiden assez triste, elle n'en avait reparlé avec personne, gardant sa peine pour elle et essayant d'oublier le fait que sa dépouille n'avait pas pu revenir avec eux, qu'ils l'avaient tout simplement abandonné sur cette planète. Eiden serra sa main plus fort elle aussi, le voyant partir dans ses pensées ou ailleurs, elle ne voulait pas qu'il parte à nouveau et qu'il la laisse seul avec tout ce qu'elle avait à lui dire. Bien sur elle pouvait comprendre qu'il soit triste ou qu'il veuille tenir sa promesse vis à vis d'Evans ou même voir sa famille parce que c'était son ami,mais elle voulait aussi qu'il reste là avec elle afin qu'elle réussisse enfin à lui parler d'un être vivant qui avait son importance même s'il n'était pas encore visible.

Après ce qu'il lui dit Eiden se sentit toute émue, elle ne voyait pas comment lui parler, comment annoncer la chose. Il venait de lui dire quelque chose qui laissait à penser qu'il voulait continuer d'être avec elle et intérieurement cela lui fit du bien mais malheureusement elle ne pu contenir son émotion et ses yeux se mouillèrent de nouveau. Toujours très sensible à cause de son état elle avait bien du mal à gérer ses émotions.


- Des congés je vais en avoir à revendre maintenant.... Tu penses vraiment qu'il y a un paradis pour nous deux ? Je t'ai fait beaucoup de mal sur cette base et malgré tout t'es toujours resté à mes côtés. Tu as toujours été là pour moi et... je regrette pas ce qui c'est passé là-bas, tu es la meilleur chose qui me soit arrivée...J'me dit que tu dois vraiment beaucoup tenir à moi, mais les choses risques d'être différentes ici et tu sembles avoir toujours autant envie qu'on soit ensemble et pourtant je t'ai jamais dit ce que je ressentais pour toi... j'ai jamais pu... T'as pas peur que je te fasses du mal à nouveau ? Ca te fait pas peur d'être av.....

Eiden fut interrompue par l'arrivée d'Alicia qui venait visiblement voir comment allait son patient. Pour un peu elle aurait hurlé, c'était vraiment pas le moment qu'on les dérange, Eiden c'était un peu lancé ou du moins avait essayé de préparer le terrain mais maintenant les choses seraient différentes et elle aurait plus de mal à se remettre en piste.
Eiden lâcha la main de Matt pour se frotter un peu les yeux, les larmes commençaient à couler et elle finit par se lever pour laisser Alicia faire ce qu'elle avait à faire. Et lorsqu'elle quitta la pièce Eiden retourna vers Matt mais on sentait qu'elle était hésitante, ayant du mal à voir comment elle pourrait retourner dans la conversation maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Eversman
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 6164

Arrivé au SGC : 07/02/2009

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
855/3200  (855/3200)

MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Jeu 5 Juil - 21:01

Sourcils froncés, le militaire ne comprenait pas pourquoi elle disposerait de davantage de congés. Peut être les exilés disposaient ils d'une longue permission pour qu'ils se remettent de cette longue période au milieu de l'enfer. Eiden continuait dans les propos étranges et il n'avait pas vraiment envie de repenser à ce qu'ils avaient pu vivre avant, d'autant que c'était loin d'être très agréable pour lui. Son emprise sur sa main se resserra. Il n'aurait d'ailleurs jamais pensé être un jour aussi proche d'elle, pouvoir lui tenir la main à l'infirmerie sans que cela ne pose problème et pourtant il l'avait espéré. Elle fut interrompu par l'entrée d'Alicia. L'ambiance sembla descendre de quelques degrès et le Lieutenant ne la quitta pas des yeux, ses rapports étant quelque peu différents depuis les derniers événements.

"Et les résultats des tests sanguins ?" L'homme n'avait pas pris la peine de mettre certaines formes de politesse, rancunier. "Quand je pourrais me lever de ce fichu lit ?! Ou être traiter dans mes quartiers, Doc' ?" Non, il ne prenait pas de pincettes et y allait clairement mais rester aliter vingt quatre heures sur vingt quatre était très long. Il avait mal au dos, aux fesses bref partout. Pas question de la laisser repartir sans obtenir des réponses, après tout Alicia lui avait bien répondu de tout lui demander.
Les réponses se faisaient attendre mais finirent par arriver. Il ne l'aurait pas lâcher si cela n'avait pas été le cas et Alicia s'empressa de quitter la pièce histoire d'échapper à d'autres questions ou à la bonne humeur de son patient. Au moins maintenant, le Ranger pouvait redevenir aimable et attentionné envers la femme qu'il considérait comme celle ayant le plus d'importance à ses yeux. Il chercha de nouveau le contact tactile ayant simplement besoin de ce rapprochement avec elle même s'il aurait aimé être plus proche. Il faisait avec pour le moment.

Eiden semblait différente, un peu moins enclin à se rapprocher de lui ou même à lui sourire. Comme s'il y avait un avant et un après Alicia. Ne comprenant pas, ce changement d'attitude, Matt se décida à reprendre la parole.


"ça va ? Tu as l'air bizarre...Tu veux que j'appelle le Doc ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://poudnoir.goodforum.net/index.htm
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Jeu 5 Juil - 22:02

Je n'en voulais pas à Matt de ne pas être sympa parce qu'il n'avait certainement pas oublier. J'aurais été stupide de croire que je pourrais arriver comme ca sans me faire regarder avec des gros yeux. D'ailleurs, j'avais meme sentit le regard d'Eiden sur moi et ce n'était pas un regard de gentillesse. Je sentais qu'elle m'en voulais elle aussi, mais je pouvais également la comprendre.

Les tests sont de plus en plus positifs et dans peu de temps, on ne trouvera plus rien d'anormal, mais pour cela, il faut encore une dizaine de jours. dit-je machinalement. D'ici là, je vous autoriserais à vous lever si vous en êtes capable bien sur et si possible, être accompagné.

Et là, pas question de lui interdire Eiden.

Pour ce qui est d'être traiter dans votre chambre, je devrais pouvoir arranger cela le plus tôt possible, mais vous devez me laisser un ou deux jour pour les formalités malheureusement.

Je m'assurais que tout était en place puis m'apprêtai à sortir.

Si vous avez besoin de quoique ce soit, faites moi signe ... ou à quelqu'un d'autres si vous ne désirez pas que je m'en occupe ... Je pourrais comprendre.

Je sortis et dans le couloir, je croisai Eiden.

Je suis désolée de ce que j'ai fait. Au fait, j'ai eu vos résultats et tout est normal pour ...euh ... enfin vous savez ...
Et je tiens à vous dire qu'ils ont fait une grave erreur en vous faisant démissionner. On avait bien besoin d'un bon médecin ... malheureusement, vous n'êtes plus là ...

Je crois qu'il vous attends maintenant.


Je lui donnais une copie du dossier de Matt et une copie de son propre dossier.

Disons que je ne vous ai rien donné.

Parce qu'en effet, je n'étais pas supposé faire cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Jeu 5 Juil - 22:24

- Merci Alicia...

C'est bien tout ce qu'elle pouvait dire en prenant les papiers qu'Alicia lui tendait. D'ailleurs en arrivant vers Matt elle les posa au pied du lit, Matt ne pourrait pas les prendre de toute façon, ils étaient trop loin et il ne comprendrait rien au charabia médical qui s'y trouvait.
Eiden se rapprocha de lui au maximum mais c'était plus difficile maintenant pour elle de tout reprendre. Matt semblait avoir compris ce qu'elle avait mais n'ayant pas répondu à cause de l'arrivée d'Alicia elle ignorait s'il avait vraiment tout saisi. Du coup elle eu beaucoup de mal à se remettre dedans, surtout que maintenant elle se sentait triste.
Mais lorsque Matt s'adressa à elle, elle ne pu retenir ses larmes. Qu'est ce que c'était pénible d'être à fleur de peau comme ça. Elle leva les yeux vraiment gênée et serra la main de Matt avant de lui répondre.


- C'est rien ça va passer, t'en fait pas pour ça. De toute façon un docteur ne pourrait rien faire pour moi.

Elle leva les yeux à nouveau, séchant ses larmes avant de reprendre, au moins d'essayer.

- Je suppose que t'es au courant de rien ici, c'est plus que logique....J'ai des choses importantes à te dire Matt et ça pourrait tout changer entre nous...

Eiden soupira, elle essaya de se donner du courage mais elle n'y arrivait pas. Puis elle se lança de nouveau.

- Ce que j'essaie de te dire depuis tout à l'heure c'est que....j'ai....c'est que j'ai démissionné... donc des congés je vais en avoir plein le jour où on pourra enfin rentrer chez nous, reprendre notre vie puisqu'ils nous l'ont prise...

Fallait pas lui en demander plus, là, c'était trop dur pour elle. Rien que de penser à sa famille et tout ça elle se sentit de nouveau très déprimé. Comment elle arriverait à lui dire ce qui lui arrive ? Elle n'était même pas sur d'y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Eversman
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 6164

Arrivé au SGC : 07/02/2009

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
855/3200  (855/3200)

MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Ven 6 Juil - 11:51

"Qu'est ce qu'il y a ?" Répéta-t-il en voyant les larmes ruisselaient le long de sa joue. Matt n'aimait pas la voir ainsi d'autant qu'il ne comprenait pas ce qui pouvait la mettre dans un état pareil. Alicia avait annoncé des bonnes nouvelles, une amélioration de son état, il n'y avait donc aucune raison de pleurer bien au contraire. Le Ranger aurait voulu la prendre dans ses bras, lui apporter un peu de chaleur humaine pour sécher ses larmes. Eiden reprit la parole et ce qu'elle lui apprit le laisser bouche bée. L'espace d'une bonne minute, il se demanda même s'il avait bien compris ce qu'elle venait de dire, c'est à dire sa démission du Stargate Command.

"Pourquoi as tu fait ça ? Tu es le meilleur médecin de la base, pourquoi ?! Tu es folle !" Incompréhension totale du côté d'Eversman. Avait elle été obligé de le faire ou était ce un vrai choix de sa part ? Pourquoi ? De nombreuses questions se bousculaient dans la tête du Ranger qui tenta d'accentuer le contact tactile entre eux, tendant sa main libre. S'il avait pu l'enlacer, il serait déjà en train de la serrer dans ses bras.

"La vie qu'ils nous ont prises ? De quoi tu parles ?" Encore d'autres questions dont il attendait impatiemment les réponses ne parvenant pas à trouver un lien cohérent pouvant amener à de telles conséquences.

"C'est à cause de moi ? De mon état ? Ou de nous ?" Le dernier mot avait été prononcé un peu plus bas que les autres. Chose qui ne servait à rien vu leurs attitudes réciproques, le personnel médical n'était pas dupe et avait certainement deviné leur relation.
Revenir en haut Aller en bas
http://poudnoir.goodforum.net/index.htm
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Ven 6 Juil - 13:08

Matt ne pouvait pas deviner que ses larmes n'avaient rien à voir ce les nouvelles qu'on venait de leur donner, que c'était tout simplement quelque chose qu'elle ne contrôlait pas et qui venait de son état. Etat qu'il ignorait bien entendu. Eiden ne pouvait pas tout lui avouer en même temps, il fallait lui laisser du temps pour emmagasiner les informations et les comprendre, de plus si elle lui donnait tout d'un coup il ne s'en sortirait pas, personne ne le pourrait. Il c'était passé tellement de chose depuis ce fameux jour il avait perdu connaissance à bord du vaisseau, même Eiden c'était laissé prendre dans le torrent des évènements sans en contrôler un seul.
Comme elle s'y attendait un peu les questions fusèrent les unes après les autres.


- Ils nous ont déclaré morts Matt et maintenant l'enquête en cours va nous permettre ou non de reprendre le cour de notre vie...

Eiden s'arrêta là pour commencer. Elle préférait le laisser bien saisir tout ce qu'elle avait dit, bien qu'elle doute que cette info Matt la connaissait déjà tout simplement parce qu'il était militaire et que c'était un risque à prendre quand on est militaire. Eiden aussi le savait mais cela ne l'avait pas empêcher de très mal prendre cette nouvelle et d'être horriblement triste et déprimé vis à vis de sa famille et de ses proches qui la croyaient morte.

Sa main était toujours sur celle de Matt et elle ignorait si elle y resterait encore parce qu'après tout rien ne lui disait que tout ceci pourrait réellement continuer après ça.


- Quand on m'a interrogé sur ce qui c'est passé à bord du Dédale et notre disparition je n'étais pas prête. Je n'ai pas su faire autrement que proposé ma démission lorsqu'il a sous entendu qu'étant la seule gradé encore sur pied je serais tenu pour responsable d'une décision qu'on avait pris à plusieurs. J'aurai pu mettre la faute sur Evans, le charger un peu plus mais j'ai accepté de faire ce qu'il m'avait demandé, Turner étant dans le comas je suis la seule qui puisse rendre des comptes sur tout ça.

Elle était sur que Matt aurait à redire à ce qu'elle venait de lui raconter, elle était certaine même qu'il lui dirait qu'elle avait commis une erreur qu'elle n'aurait jamais du donner sa démission à cause de ça, qu'elle aurait du attendre. Et elle savait qu'elle avait fait la pire erreur de sa vie, d'une certaine manière elle c'était condamné elle même à ce qui lui arrivait.

- Et à cause de notre situation j'ai pensé que c'était la meilleur solution pour t'éviter la cours martial et ainsi que tu perdes ta place au sein du SGC. J'aurai surement du attendre que tu sois réveillé que l'on puisse en parler, j'avais une pression énorme sur les épaules, je....j'ai été voir O'Neil pour lui demander conseil et il m'a dit que de cette façon il pourrait essayer de me réintégrer en tant que médecin civil mais je doute de plus en plus d'avoir fait le bon choix. Cette fois-ci elle baissa les yeux avant d'ajouter. - le mieux pour tous les deux aurait été qu'on mette un terme à tout ça avant même notre retour...

Seulement voilà, à ce moment là Eversman n'était pas en état de parler et Eiden n'était pas en état d'y réfléchir, encore moins d'imaginer qu'ils pourraient rentrer sur terre. Tout ce qu'elle voulait elle c'était qu'il reste en vie à ce moment là. C'est sur qu'ils auraient pu en parler et mettre fin à tout ça avant, mais à ce moment là elle ignorait qu'elle était enceinte et pour l'instant Matt l'ignore toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Eversman
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 6164

Arrivé au SGC : 07/02/2009

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
855/3200  (855/3200)

MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Ven 6 Juil - 16:17

"Morts ?" il ne s'était pas attendu à une telle annonce et deux bonnes minutes furent nécessaires pour qu'Eversman en saisisse les premières conséquences : sa famille, ses amis, tous avaient dû être prévenu de sa mort au combat. Le Général O'neill avait dû attendre de faire l'annonce aux proches mais six mois était un temps très long et tous avaient dû perdre l'espoir de les revoir en vie. Dans un certain sens, il avait eu raison, beaucoup n'en était pas revenu mais imaginer la détresse, la tristesse, le vide que devaient ressentir ses parents en était douloureux pour lui même. Il aurait voulu de suite les appeler pour qu'ils se réjouissent de la nouvelle mais tout n'était pas si simple, il s'en doutait. Il y avait surement d'autres conséquences auxquelles il ne pensait pas de suite comme une tombe imaginaire ou même les problèmes administratifs, le renvoi de ses affaires ou même la clôture de ses comptes. Lui resté terre à terre pour le moment.
C'était l'une des premières nouvelles délicates de la journée qu'il pourrait méditer dans les temps suivants mais Eiden choisit de continuer sur sa lancée. Lui restait quelque peu sur le fait d'être déclarer mort mais ne put s'empêcher de tiquer sur quelques points.

"Et si le type de l'entretien t'avait demander de te tirer une balle, tu l'aurais fait ?! C'est n'importe quoi ! Le seul qui risque gros dans cette affaire, c'est Turner. C'est lui, le responsable, pas toi !" Contrairement à un diesel, Matt était déjà en train de bouiller intérieurement. Les moniteurs le confirmaient aussi. il ne prenait pas de pincettes pour annoncer sa façon de pensée d'autant qu'il n'avait pas la maitrise de tous les éléments et qu'il n'avait pas tout saisi.

"Tu fous ta carrière, ta vie en l'air à cause des paroles d'un crétin..." L'insulte était destinée à ce fameux type de l'entretien. Quoique O'neill n'était pas mal aussi dans le lot pour son côté conseil. Il aurait mieux fait de la fermer aussi celui là. La Cour Martiale était le cadet des soucis du Lieutenant qui ne pensait qu'à celle qui occupait une place particulière dans son coeur. Il ne voulait pas la voir s'éloigner du complexe de Cheyennes Moutain, elle y avait sa place, toute sa place. Autant continuer sur sa lancée et Eiden lui fit une dernière annonce qu'elle aurait peut être dû garder pour elle même. La main gauche quitta celle de sa partenaire pour lui faire signe de s'arrêter de parler.

"Attend, attend... Là tu m'annonces qu'on est mort sur Terre, que tu as démissionnée et que tu veux me quitter maintenant ?" Cela allait trop vite pour son esprit. Il avait beau être nettement plus conscient que les derniers jours, il n'était pas capable d'emmagasiner le tout. Même un humain normal n'en était pas capable tellement c'était surréaliste.

"Dis moi que tout ceci n'est qu'un sale cauchemar, Eiden..."
Revenir en haut Aller en bas
http://poudnoir.goodforum.net/index.htm
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Ven 6 Juil - 16:48

Eiden se rendait bien compte qu'il avait du mal à saisir tout ce qu'elle lui disait, il faut dire aussi qu'elle lui donnait beaucoup d'informations d'un coup, elle même aurait eu du mal à tout emmagasiner en si peu de temps. Seulement elle savait qu'elle avait déjà trop attendu pour lui parler mais il était impossible de le faire avant. Elle ne voulait pas qu'il ait la même vilaine surprise qu'elle avait du durant son entretien avec Rasmussen, c'est à dire qu'il lui annonce une chose que ne regardait personne d'autre qu'eux.

- Turner est dans le comas, il ne vont pas le punir, même s'il est aussi responsable que moi... je suis la seule qui puisse supporter une sanction ou un renvoie, tu comprends...

Elle voyait bien qu'il ne comprenait pas vraiment ce qu'elle voulait dire, de toute façon c'était normal mais elle se sentait de plus en plus mal. Et elle comprenait très bien ce qu'il voulait dire par là. Oui, elle fichait sa vie en l'air mais en même temps elle n'avait pas eu d'autres solutions.
Quand sa main quitta la sienne et qu'il fit se geste pour la faire s'arrêter de parler elle eu une impression de déchirement à l'intérieur. Elle savait qu'il prendrait très mal ce qu'elle était en train de lui dire mais elle n'avait pas envisagé qu'il puisse le prendre aussi mal.


- J'aimerais que ce ne soit qu'un cauchemar, j'aimerai pouvoir fermer les yeux et les rouvrir en me disant que tout ceci n'était qu'un mauvais rêve mais je peux pas. Et je ne peux pas non plus te laisser dans l'ignorance. Vu ma situation c'est impossible... Eiden essayait de trouver le courage de lui dire mais elle n'y arrivait pas, la boule qu'elle avait dans l'estomac était très grosse et plus les minutes passaient plus ça lui faisait mal. Les larmes coulèrent de nouveau le long de ses joues et elle en avait plus que marre, sans oublier que là elle commençait de nouveau à avoir des vertiges et n'était vraiment pas bien. - J'ai jamais eu envie de te quitter, j'y avais même jamais pensé avant il y a encore quelques minutes, mais on n'est plus sur la planète je devais faire un choix, je pouvais pas t'en parler parce que t'étais pas en état...

En même temps rien ne laissait penser que Matt voulait continuer avec elle, cette solution aurait très bien convenir à tout le monde. Eiden avait pris les devant c'était surtout vis à vis du problème avec le Dédale, elle ne voulait pas qu'on la mette à la porte, le mieux c'était donc de la prendre seule la porte et puis le problème de son état s'était juste greffé dessus c'est tout.
Une petite pause autant pour elle que pour Matt ne leur ferait pas de mal, seulement Eiden ressentait ce besoin d'être proche de lui, parce qu'elle lui parlait de choses vraiment importante mais Matt avait brisé le lien en retirant sa main et c'était dur pour elle. De plus elle avait comme besoin d'une grande bouffée d'air et là elle avait plutôt l'impression d'étouffer.
Elle du prendre une grande bouffée d'oxygène puis leva les yeux quelques secondes comme si elle savait qu'en attendant plus elle ne pourrait jamais lui parler, parce qu'elle n'en aurait plus la force.
- ...j'suis enceinte.... et c'était à peine audible mais suffisant pour qu'il l'entende.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Eversman
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 6164

Arrivé au SGC : 07/02/2009

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
855/3200  (855/3200)

MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Ven 6 Juil - 20:52

"Et pourtant , tu viens d'y penser maintenant... Tu viens de penser à me quitter maintenant !" Peu importe que cette envie ne se soit pas manifesté avant, elle l'était maintenant et c'était tout ce qui comptait aux yeux d'Eversman. Il y a quelques minutes, ils parlaient de vacances, de projets communs et là il déchantait complètement ainsi l'impression de vivre un affreux cauchemar. Tout ce petit monde, ses projets qu'il avait imaginé vivre avec elle semblaient s'écrouler sous ce lit. Un instant, quelques paroles et tout était terminé. Bloqué dans ce lit, le Lieutenant était prêt à exploser à tout moment, il se retenait encore mais coincé comme il l'était, cela n'allait pas tarder et il valait mieux être loin à ce moment là. Les deux Becker pouvaient en être témoin.

"Purée, c'est pas possible !" Mains derrière le crâne, Eversman essayait de ne pas craquer, de se contenir un peu mais il rêvait d'un bon sac de table sur lequel il pourrait se défouler, laisser libre court à sa colère. Ayé, il ne savait plus quoi penser, ni rassembler ses idées en quelque chose de cohérent. Il en voulait à Eiden de s'être fait avoir de la sorte, à cet incapable qui lui avait fait passer cet entretien et qui avait profiter de lui. Il vaudrait mieux pour lui que ce ne soit pas le même qui lui ferait passer son entretien ou il risquait de lui faire avaler son rapport voir même sa cravate et son stylo.

Toutes ses pensées, ses projets à l'encontre de cet enfoiré furent chassés lorsqu'Eiden fit sa dernière annonce. Son esprit même sembla s'arrêter de fonctionner et il demeura figer, mains sur la nuque et le regard rivé vers elle.


"Hein ? Répète..." Il avait très bien entendu mais c'était plus pour être sur de ne pas s'être tromper. Le visage d'Eversman traduit les différentes phases qu'il traversa. La surprise : qui pouvait s'attendre à une telle annonce ? Certes, elle lui arriverait bien un jour mais il ne s'attendait pas à entendre ses mots de la bouche d'Eiden, encore moins maintenant. L'incompréhension : Elle devait délirer ou se moquer de lui, ce n'était pas possible. Pas possible qu'elle soit enceinte... Le regard descendit notamment vers ce ventre qui ne semblait pas conséquent. La réflexion : en se remémorant les différents moments passés ensemble sur cette planète notamment ces fameux câlins. Ils n'avaient vraiment pas fait attention à ça... Profiter de l'instant présent, de l'autre c'était tout et c'était donc possible... Et puis, très lentement au fur et à mesure qu'il réalisait pleinement ce que cela voulait dire, un sourire fit son apparition s'étirant au fur et à mesure des secondes.

"ça veut dire que...que je vais être Papa ?" A moins qu'Eiden ne vienne lui apprendre la nouvelle et lui annoncer au passage qu'il s'agit du gosse d'Alek alors là... Non, il ne voulait pas y penser, pas tant qu'elle ne lui confirmait pas. Et pourtant des images de bébé défilaient déjà devant ses yeux, s'imaginant jouer au football avec lui dans un jardin, lui donner le bain... Le temps semblait suspendu aux lèvres d'Eiden.
Revenir en haut Aller en bas
http://poudnoir.goodforum.net/index.htm
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Sam 7 Juil - 11:25

Eiden était vraiment mal, elle connaissait Matt et rien que le fait qu'il passe un bras derrière sa tête signifiait beaucoup. L'agacement, l'énervement, la déception, elle savait ce qui se passait dans sa tête et elle en était responsable. Oui, elle avait pensé à le quitter, tout simplement parce qu'elle pensait qu'après ça les choses seraient différentes entre eux. Matt ne s'encombrerait peu être pas d'elle et de l'enfant qu'elle portait, pour sa carrière pour son avenir ils étaient un poids important, un frein peu être même. Et puis Eiden avait démissionné c'était un peu parce qu'elle avait espoir que peu être... ça lui permettrait de rester avec Matt au moins pour cet enfant. Mais Eiden n'arrivant pas à trouver les bons mots pour s'exprimer avait dit des choses qu'elle aurait mieux faire de taire et elle comprenait qu'il puisse lui en vouloir de ce qu'elle venait de dire, d'ailleurs elle n'ajouta rien, sachant très bien que ça ne servait plus à rien, tout ce qu'elle avait dit avant la desservirait de toute façon. Matt était comme ça, il restait sur certaines choses un moment et peu importe ce qu'on pouvait lui dire ensuite. Elle s'en voulait et c'était parfaitement compréhensible.

Mais elle réussit à lui dire ce qu'elle était venu lui dire, pas comme elle aurait aimé mais elle le dit. Ca lui fit mal, parce qu'elle attendait de voir une réaction chez lui et visiblement il n'avait pas bien compris ce qu'elle avait presque murmuré.


- Je suis enceinte.

Elle leva un peu les yeux, croisant son regard et on sentait chez elle une appréhension importante. Sa réaction peu être ou carrément qu'il le repousse ou la traite de menteuse. Enfin, elle savait pas trop. De toute façon tout ce qu'elle voulait elle, c'était pouvoir à nouveau tenir sa main, qu'il la rassure mais rien n'était certain à ce niveau là, rien n'était plus sur.
Mais lorsqu'elle vit apparaitre un sourire sur son visage, elle n'osa pas espérer, se disant que peu être c'était sa manière à lui de prendre la chose sans que forcement cela ne soit positif.
Son coeur battait tellement fort qu'elle avait l'impression qu'il allait s'emballer.


- Oui, je porte ton enfant.. elle commença à jouer nerveusement avec ses doigts, de toute façon vu qu'elle avait déjà rongé tout ses ongles elle n'avait plus tellement d'option pour calmer sa nervosité.... depuis trois mois déjà et je ne m'en suis jamais rendu compte il a fallu qu'on rentre à la base pour que je l'apprenne...et je veux que tu saches que je tiens énormément à toi que je t'aime et que ma grossesse n'a rien à voir avec mes sentiments pour toi. Mais je comprendrais si tu ....ne veux plus jamais entendre parler de moi ou de cet enfant...

Son regard retourna à ses doigts et à la couverture qui ornait le lit de Matt. Elle était de plus en plus angoissée, lui dire n'avait pas été si difficile après tout c'était plutôt y faire face maintenant qui était dur pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Matt Eversman
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 6164

Arrivé au SGC : 07/02/2009

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
855/3200  (855/3200)

MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Sam 7 Juil - 14:00

Un raz de marée sembla avoir lieu suite aux paroles d'Eiden lui faisant oublier tout ce qui avait pu être dit précédemment. Il ne pensait qu'à ce bébé, son futur enfant... De nombreuses images défilaient dans sa tête, toutes étaient joyeuses avec de grands sourires, des moments inoubliables comme les premiers pas, les premiers gestes de parents : le biberon, le bain, le serrer contre lui... Il était déjà complétement gâteux alors que ce gosse était encore à l'intérieur du ventre de sa mère. Cette dernière reprit la parole lui avouant ses sentiments, chose qu'elle n'avait jamais fait depuis qu'ils étaient devenus proches. A croire que les deux avaient tous les deux du mal avec ce genre de choses mais ils étaient désormais attachés l'un à l'autre par un lien indélébile.

"Ecoute... je..." Que dire dans un moment pareil ? Matt aurait voulu lui répondre à quel point il tenait à elle et à quel point il était ravi d'être père mais il n'en trouvait plus les mots sous le coup de l'émotion. Incapable d'aligner un mot supplémentaire, le jeune homme tendit la main vers elle, attrapant la sienne avant de la serrer fort. Ses yeux se perdirent dans les siens. Il aurait voulu la prendre dans ses bras, l'embrasser mais ces fameux pareils l'en empêchaient. Au diable les moniteurs et autres capteurs.

"Rapproche toi Eiden... " Il avait besoin de la sentir proche, peut être même de toucher son ventre pour réaliser vraiment ce qui était en train de lui arriver. Une femme attentionnée, un futur bébé... Il y avait de quoi perdre pied... Pas question de rompre ce lien tactile entre eux mais la jeune femme parvint à raccourcir la distance qui les éloignait l'un de l'autre. Sa main libre se posa sur sa joue, entreprit d'éloigner les quelques larmes. Seules les larmes de bonheur étaient permises. Son doigt effleura les lèvres de celle ci continuant sa descente jusqu'à atteindre ce fameux ventre. Effectivement, il semblait y avoir du changement, il semblait différent et savoir qu'à l'intérieur grandissant son enfant était un sentiment unique. II lui accorda quelques caresses délicates levant de nouveau les yeux vers la mère de celui ci.

"Je te veux toi... et ce bébé..." Leurs lèvres se touchèrent, événement ne s'étant plus produit depuis quelques temps et pourtant il avait l'impression de les avoir jamais quitté.
Revenir en haut Aller en bas
http://poudnoir.goodforum.net/index.htm
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Sam 7 Juil - 14:34

Eiden attendait qu'il réagisse, qu'il réponde, ou qu'il lui fasse signe de partir ou autre chose. Elle avait tellement peur qu'il se sente obligé de rester avec elle juste à cause de son état. C'était bien le genre de chose qu'il lui ferait aussi mal que s'il la quittait. Devoir rester avec quelqu'un par obligation c'était bien la pire des choses. Et le fait que Matt semble ne pas trouver quoi dire pouvait s'expliquer de deux façons pour elle, soit l'information était un peu dure à avaler et il lui fallait un temps pour réagir, soit il cherchait tout simplement comment lui dire que ce n'était pas ce qu'il désirait. D'ailleurs s'il lui demandait de s'en défaire elle n'était même pas certaine d'y parvenir. Elle le ferait surement puisqu'elle n'avait pas le droit d'être égoïste et de briser la carrière d'une personne comme ça sur un accident, mais ça briserait surement quelque chose entre eux et tout serait plus compliqué après ça.

Mais le regard qu'il portait sur elle à cet instant là semblait plutôt positif et lorsque sa main attrapa celle d'Eiden elle eut l'impression qu'elle allait défaillir. Et quand il lui demande de se rapprocher elle le fit, telle une machine qui répondait à une demande. Son avenir dépendait de sa réaction, leur relation aussi, de toute façon tout changerait à partir de maintenant, plus rien ne serait plus jamais pareil. Lorsque sa main se posa sur sa joue et qu'elle essuya les larmes qui coulaient sur son visage, tout un tas de souvenirs remontèrent à la surface. Ce fameux soir où il l'avait prise dans ses bras et où les choses avaient dérapées entre eux, ce qu'elle avait ressentit et puis toutes les autres fois où ils avaient passé du temps ensemble, tout ça lui revint en mémoire et elle fut submergé par un flot d'émotions. Toujours un peu perdu elle ne revint à la réalité que lorsque la main de Matt se posa sur son ventre, c'est à ce moment là que la sienne la rejoignit. Il était difficile de nier qu'elle n'était pas enceinte maintenant, Son ventre était nettement plus tendu qu'avant et on sentait bien qu'il avait pris du volume.

Et lorsque Matt lui parla à nouveau elle se sentit comme libéré, se laissant complètement aller à ses émotions, d'autres larmes coulèrent alors que leurs lèvres se touchèrent pour partager bien plus qu'un simple baiser. Eiden eut l'impression que ça faisait une éternité qu'elle ne l'avait plus embrassé et c'était un peu le cas. Mais elle se sentit tellement bien à ce moment là, tous ses doutes se dissipèrent, elle fut soulagée aussi, elle n'avait pas donné sa démission pour rien, au moins ils avaient une chance. Même si tout ne serait pas facile, ce serait même compliqué puisque Matt est militaire et qu'en tant que militaire il sera souvent très souvent dans cette base, mais au moins elle ne serait pas seule à assumer cet enfant. Et elle aurait la chance de pouvoir garder Matt auprès d'elle, encore un peu. Tout n'était pas si négatif et elle pourrait enfin réagir comme n'importe quel femme attendant un enfant c'est à dire s'y intéresser et apprendre à l'accepter et à l'aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13741

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   Lun 9 Juil - 16:00

Les notes :
Alicia Johansen Becker:
-Orthographe / Conjugaison / Structure des posts 3/4

-Cohérence dans les Posts, imagination et originalité 4/4

-Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits des autres membres 2/2

Total 9/10

Matt Eversman :
-Orthographe / Conjugaison / Structure des posts 3/4

-Cohérence dans les Posts, imagination et originalité 3/4

-Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits des autres membres 2/2

Total 8/10

Eiden Andrews :
-Orthographe / Conjugaison / Structure des posts 3/4

-Cohérence dans les Posts, imagination et originalité 3/4

-Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits des autres membres 2/2

Total 8/10

Anthony Lang :
-Orthographe / Conjugaison / Structure des posts 3/4

-Cohérence dans les Posts, imagination et originalité 3/4

-Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits des autres membres 1/2

Total 7/10

Non noté: Rasmussen

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Le mal qui le ronge   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le mal qui le ronge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 21 ~ :: Salle de soins-