Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 MJ Espace by Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Lun 22 Déc - 18:09

Marie suivat l'équipe qui sortie du champs de bataille pour ce diriger vers l'ancien palais de Yu, celui-ci était encore en bonne état, d'architecture asiatique, logique, vue que Yu est un dieu de la mythologie asiatique. Sur l'aller menant à l'entré principal, toutes les statuts du faux dieu avait été renversé et eclaté, ont pouvait s'aperçevoir de toute la haine des rebelles envers lui.

A l'entré du chateau, une fontaine permit à Marie, comme au autre membre de l'équipe de se lavé les mains avant de rentré dans la salle principal ou un banquet allait commencé. Marie s'assis juste à côté de Rico, au centre de la table, à sa droite se situer Tolok. Au tours de la table, il y avait que des politiens, Marie écouta. La mort d'Apophis par les terriens, qui ne l'avait pas entendu ? Mais de traiter les terriens comme primitif et surtout de parler des femmes commes sa, Marie ne pouvait supporter. Ensuite, un Tok'ra prit la parole, Cruk se demanda ce qu'il pouvait bien faire là, un tok'ra et un jaffa, même rebelle, ensemble, c'est pas compatible.

Après que son supérieur, le Colonel Fett prit la parole, Marie fît de même. Elle s'adressa d'abort à Lugo et Tyrus.

"Messieurs, sasher tous d'abort, que nous avons reppousser la plus grande partie de la flotte d'Apophis rien qu'avec notre vaisseau, qui d'ailleurs n'est pas primitif. En apparence peut-être, mais il est composé à plus de la moitier de technologie Asgard. Notre bouclier est plus resistant que ceux des vaisseaux mére, nos missiles, à une vitesse maximun de trois-cent kilométre heure peuvent percer toutes coques. De plus, nous avons des anneaux de transport juste pour que vous puissiez rejoindre notre vaisseau, car nous possedont le teleporteur sans parler de certains canon ions. Je peux continué si vous voulez." Marie reprit son souffle avant d'enchaine. "Peut-être que vous n'avez pas l'habitute de voir des femmes se battre, mais nous somme aussi fort que certain homme. De plus, venez vous mesure à moi sur toutes questions technologiques, nous verrons bien si les femmes sont inférieurs."

Marie se demandé si elle n'en avait pas fait un peu trop, elle jeta un oeil sur Calvario, qui été surement d'accord avec elle, puis un sur son chef d'équipe, pour voir si il été d'accord avec le faite qu'elle prenne la parole. Puis, elle regarda Tolok et le Tok'ra.

"Je suis d'accord avec le Colonel Fett, nous somme tous complémentaire. C'est avec des informations des Tok'ras que nous pourrons agirs. Au lieu de se faire la guerre sur savoir combien de goa'uld nous avons tuer, car les terriens, n'ont pas eliminé que Apohpis, ils ont aussi eliminé Ra, si vous n'avez pas la memoire trop courte. Ce n'est pas pour sa que nous le criont partout où nous allons. Il faut s'unir et travailler ensemble, c'est comme sa qu'on vaincra les goa'ulds."

Ben quoi, Ra faillait pas l'oublier lui.
Revenir en haut Aller en bas
Vertiga Calvario
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 2202

Arrivé au SGC : 16/04/2008

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 31 ans
Profession: Chercheur, Archéologue, Linguistes
๏ Expérience:
341/500  (341/500)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Mar 23 Déc - 18:59

Vertiga avait suivie la troupe, la belle mythologue lançait des regards un peu partout. La facilité avec laquelle elle accumulait tout ce qui se disait était assez déconcertante.
Sa chevelure noire se balançait doucement au rythme de la brise. Son regard se posa sur ToloK.
Puis au bout d'un moment toute la petite troupe se retrouva attablée.

Une discutions fit son appariation et apparemment pas mal de divergence d'opinion se montrait. Avec une certaine activité et une froideur incomparable les hommes se querellait donnant des arguments poignant mais sans une valeur particulière.
Vertiga eut un sourire amusé quand elle entendit la réponse de Boba Fett, malgré sa réticence pour la politique son franc parlé et sa manière d'exprimé son opinion était fortement compréhensive et très claire, un peu rustique et bourrue mais claire.
Enfin Marie pris la parole. Vertiga hocha la tête et ouvrit enfin la bouche.

"Scientifiquement parlant chaque peuple a un argument à défendre, chaque peuple a sa propre expérience de la vie han ! Personne ici n'a le droit de critiquer la façon de faire des autres ! Voyez vous des milliers de peuples qu’ils soient occidentaux ou orientaux sont morts par dizaine de millier a cause de quoi ? Vous le savez ? A cause d'une ridicule divergence d'opinion !"

Son regard se porta sur le Tok’ ra.

"Sachez cher Tok’ ra, que la Tauri sait a quel point, voir même au delà de ce que vous pouvez penser que votre soutiens, votre opinion, vos idéaux sont d'une importance cruciale pour obtenir un futur d'une qualité irréprochable. Vous qui êtes un représentant de la Tok’ ra Oker vous avez foi en votre peuple, et vous avez su croire en la Tauri n'est ce pas ? Alors pourquoi ne pas mettre cela de côté...Nous n'avons pas besoin d'une querelle pareille dans un moment aussi opportun ! Han !"

Puis elle tourna son regard vers les rebelles Jaffas.

"Jaffas, tout comme la Tok’ ra vous avez vos opinions, vous avez un but ultime, la vie...Vous voulez vivre en paix, vous voulez une liberté pour chaque personne qui était tiraillé ou enrôlé par les faux dieux ! Vos forces sont présentes et vous êtes tous sans exceptions des personnes courageuses et combatives car vous écoutez votre cœur !
Que l'on soit un homme ou une femme, un Tok’ ra, un Jaffa rebelle, nous sommes tous animé d'une même envie, mettre fin au Goa'uld et vivre en paix."

Et tout ça, sans s'arrêter et oui, elle nait en parlant, elle a grandi en parlant. Enfin bref, elle se tut, fermant sa bouche délicate, et elle fait de gros yeux. Montrant ainsi que si tout le monde est main dans la main tout sera possible.
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13736

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Jeu 25 Déc - 19:47

Ile des Dieux (Iere partie)
Quartier d'habitation Sud


Le Tireur était entré dans la ville sud par les districts miniers et passa l’essentiel de la journée à contourner les champs de batailles. Il ne détestait pas se battre, mais telle n’était pas sa mission sur l’Ile des Dieux, il préférait donc ne pas se salir les mains et laisser les combats rapprochés aux Jaffas de... Quel était le Dieu ici déjà ? Cronos ? Camulus ? Il ne savait plus, ça lui importait peu… Il ne parlait à personne, car jaffa loyaliste ou non, ils étaient tous ses ennemis aujourd’hui. Son esprit se préparait à la tâche que la Maître Ba’al lui avait confiée. Et grâce au communicateur Tau’ri qu’il avait trouvé sur la zone d’atterrissage, il pouvait écouter la fréquence de l’ennemi. Il avait appris à parler couramment ce langage, celui des Tau’ris, vu qu’il était un humain lui aussi, et il la comprenait aussi facilement. Cet avantage tactique de tout savoir sur les positions des Tau’ris, et donc des Jaffas rebelles, l’aiderait à localiser sa cible principale.
A présent, la radio qu’il avait volée se mit à grésiller à nouveau. C’était une voix grave, masculine, qui essayait de contacter un certain « Sierra Golfe Delta ». Quel drôle de truc, probablement un nom de code réglementaire…
Le Tireur s’arrêta soudain. Il remarqua qu’il avait atteint le No Man’s Land entre les rebelles et les dernier Jaffas loyalistes servant le seigneur Yu. Le plan de l’île était enregistré dans sa plaque de données. Il s’agenouilla devant un bloc d’habitation calciné, à quelques centaines de mètres à peine des combats. Il passa un coup d’œil dans son viseur. Ce qu’il craignait se justifiait. Les forces de Yu reculaient face aux rebelles.
Cela ne lui convenait pas du tout. Les Jaffas libres allaient bientôt reprendre le quartier des habitats ouvriers, et de ce fait, il allait devoir se replier et passer par un autre endroit… Mais il était déjà en retard, les autres Instruments de Ba’al avaient trop d’avance sur lui.
Il vit via la lunette de visée de son arme, que les derniers Jaffas de Yu allaient préparer une ultime contre-attaque. Ca n’était pas étonnant, c’était bien là la tactique des jaffas… Ils combattaient comme des idiots. Et ces Loyalistes mourraient. Les jaffas libres étaient encore en position de défense avec une solide organisation.
Il était temps pour le Tireur d’agir, d’aider les jaffas de Yu dans leur contre-attaque, et vite. Ainsi, il pourrait continuer son chemin et trouver sa cible… Tout cela grâce à sa propre expérience de la guerre. Il était un tireur d’élite. Un seul tir suffirait pour détruire les lignes ennemies… Grâce à la peur et à la confusion…
Il se leva et reporta son attention sur le communicateur Tau’ri. Il entendit cette fois-ci le nom de « Sierra Golf Alpha »...


[Radio] : « Ici Sierra Golf Alpha, nous nous tenons prêt à repousser une contre-attaque de Yu. Nous prendrons la zone des habitats ouvriers après cela, et nous pourrons marcher sur le temple Ouest. Tout se passe comme prévu. Je n’ai juste pas de nouvelle de Sierra Golf Delta… »

Blablabla blablabla… Le Tireur se décida de mettre fin à toutes ces belles paroles. Ce Sierra Golf Alpha était le cerveau de la ligne de front… Alors Sierra Golf Alpha devait mourir.
Il se leva, prit son fusil et courut dans le quartier abandonné. Il accéléra le pas, entra dans ce qui semblait être une chapelle pour esclaves, et monta les étages. Un simple coup d’œil vers les fenêtre et il savait si l’angle de tir serait bon. Il monta un étage, encore, jusqu’à ce qu’il soit le plus en hauteur que possible… C’était mieux… Il ouvrit la fenêtre et se mit en place. Il alluma sa lunette et commença par une observation panoramique des environs. Il voyait le champ de bataille, les Jaffas de Yu affronter dans un fol espoir les Jaffas libres… Il ajusta le réglage d’intensité. Du bruit provint de la radio.


[Radio] : « Prométhée, ici Sierra Golf Alpha. Je ne sais pas si vous m'entendez... Mais les jaffas de Yu lancent une nouvelle contre-attaque. On les repousse et je vous contacte après. On va survivre ! »

Le Tireur ricana. Ce Tau’ri était mal placé pour affirmer une telle chose…
De sa lunette, il vit l’armée rebelle. Des ombres, silhouettes de Jaffas… Il tourna légèrement son fusil de précision et balaya du regard les rangs ennemis... Il y avait plusieurs cadavres, blessés… Trois jaffas à couvert, qui tiraient. Et un Tau’ri qui courait tête baissée vers son chef, un officier gradé tenant une radio dans ses mains...


« Salut, Sierra Golf Alpha… » Souffla le sniper, un long sourire vainqueur sur le visage.

C’était donc lui…
Le doigt du Tireur se posa sur la gâchette. Puis, il retint sa respiration, tandis que la voix continuait de parler à la radio.


[Radio] : « Prométhée, ici Sierra Golf Alpha, je n’ai plus de nouvelle de Sierra Golf Delta, à vous. »

Le Tau’ri était toujours dans son viseur, communiquant maintenant avec un certain Prométhée… Le Tireur savait que c’était le moment… Maintenant.
Il appuya sur la gâchette.
Il y eut un léger recul et le fusil claqua dans un bruit sourd. L’assassin reprit sa respiration, releva son arme et se mit contre le mur. A côté de lui, la radio émit des parasites. Puis, une voix différente de celle d’avant se fit entendre.


[Radio] : « Il a été touché ! » Il y eut une pause. L’officier Markus du Prométhée lui répondit.
[Radio] : « Ici Prométhée, répétez s’il vous plait… Sierra Golf Alpha ? »
[Radio] : « Prométhée, ici Cross. Il est mort ! Mansfield est mort !! »

*Tiens ! Plus de nom de code stupide.* Nota le Tireur, satisfait…


Ile des Dieux
Fort Sud Est


La prise de parole des terriens avait provoqué un long silence autour de la table. Tous les jaffas, même les plus éloignés, écoutèrent le Colonel Fett, puis les deux jeunes femmes. Quand Calvario se tut, Tolok se leva pour parler à toute la table.

« Hé bien, voilà de très bon point de vue Colonel, docteurs. Quelque chose à ajouter ? Tyrus, Ocker ? »

Soudain, un grésillement si fit entendre : c’était la radio de Fett. Le silence dans la salle se brisa et tout le monde entendit les paroles du Capitaine Cross qui les contactait par radio.

[Radio] : « Mon Col… Ici Cross. » Des tirs de lance jaffa se faisaient entendre derrière la voix désespérée du Capitaine. « Il y… sniper…jor Mansfield a été tué… Nous som… de nous replier, je répète… Nous… Repli immé… »

Il y eut des cris et encore plus de bruits de tirs de lance jaffas ainsi que d’une M4. Et le contact fut rompu.
Ce fut la dernière fois que Boba Fett entendit la voix du Capitaine Cross. Dans le Prométhée comme sur l’île, c’était la confusion totale…



BC-303 Prométhée
Dix minutes plus tôt


Turner se dirigeait vers la salle des machines avec deux marines. Muni de radio à la place des oreillettes qui ne marchaient plus, ils avancèrent prudemment dans les couloirs du vaisseau terrien. Des couloirs qui semblaient déserts malgré qu’il y est plus de deux cents personnes à bord du Prométhée. Sur les fréquences radio, la voix de Markus signalait l’alerte maximale. Tout le personnel devait être prudent. Ceux qui n’étaient pas indispensables avaient été consignés dans leur quartier.
De l’infirmerie, le docteur en chef du vaisseau vit les faisceaux de lumières des lampes torche de Jason et ses hommes.


« Mon Colonel, venez voir ça ! »

Jason répondit sèchement qu’il devait se rendre autre part qu’à l’infirmerie, mais le médecin le tira par la manche et l’obligea à rentrer dans la salle, qui était faiblement éclairée par la batterie de secours. Le docteur ouvrit un rideau et Jason vit plusieurs infirmiers s’occuper d’un homme, allongé sur une civière. Du sang dégoulinait sur le sol.
C’était le Sergent Reese. Turner eut du mal à le reconnaître sous le capuchon de plastique de l’assistance respiratoire, et les bandages stériles enroulés à son flanc gauche. Des tubes étaient reliés à des poches de perfusion suspendues en tête de lit, à d’autres engins médicales.


« Important traumatisme de la partie gauche du corps. Il a perdu son bras, son oreille et beaucoup de tissus et de masse osseuse. Son œil gauche ne répond plus non plus. Ce sont des techniciens qui l’ont retrouvé et l’ont ramené ici. Il s’était presque vidé de tout son sang. Nous l’envoyons en soin intensif, mais nous pourrons vraiment rien faire pour lui si le courant électrique ne revient pas ! » Le médecin fit une pause et donna des consignes au groupe d’infirmier, qui travaillait d’arrache pied pour garder leur patient en vie.

« Colonel… » Reprit le doc. « Quand nos hommes l’ont retrouvé, le Sergent Reese était entouré des cadavres de l’équipe de sécurité… D’après la blessure du Sergent, on en déduit qu’il a été touché par une arme à énergie extrêmement puissante, à deux reprises. » Le médecin reprit son souffle et essuya ses mains ensanglantées sur son tablier. « Je n’ai jamais vu une telle chose, nous sommes dépassé sur ce coup là… »

Le vieux docteur était nerveux. Sa voix dégageait un sentiment de peur. Jason essaya de le remettre dans le droit chemin. Après tout, il commandait ce vaisseau et devait remonter le moral de ses hommes, surtout dans une telle situation. Puis, la radio de Turner grésilla. C’était Markus.

[Radio] : « Mon Colonel. Hugsley a réussi à rétablir les communications pour un léger moment. J’ai prévenu nos alliés et j’ai le Major Mansfield en ligne. Nous devrions aussi avoir assez d’énergie pour rétablir le courant dans certaines zones du vaisseau, c’est tout ce que nous pouvons faire pour l’instant. »

Le doc réagit immédiatement. « Nous avons besoin de ce courant Colonel. »

Un des marines derrière Turner, un vieil ami de Reese, vit l’état dans lequel était le Sergent et prit la parole sous la colère.

« Faut aller en salle des machines et péter la gueule à celui qui a fait ça… » Dit-il alors que la voix de Markus revenait à la radio.

[Radio] : « Mon… Mon Colonel. Je viens de recevoir un message du Capitaine Cross… Le Major Mansfield a été tué… »


[HRp: 2eme partie en dessous]

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13736

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Jeu 25 Déc - 19:47

Ile des Dieux (IIeme partie, la première ci-dessus…)
Fort Sud Est


Pendant ce temps, dans la forteresse Jaffa, Fett essayait de reprendre contact avec Cross, en vain. Un jaffa arriva dans la salle en courant et chuchota dans l’oreille d’Aron. Les politiciens commencèrent à s’agiter.

« Ca sent mauvais. » Commenta Ventrell, tandis que Aron s’était rapproché de Tolok pour lui dire quelques mots. Aron partit ensuite vers les portes, pressé. Tolok se tourna vers ses invités, essayant de rester calme malgré les récents évènements.

« Silence ! Ecoutez… Les jaffas de Yu, bien qu’ils soient plus très nombreux, ont réussi à reprendre du terrain. Nous avons perdu notre première ligne de défense, du moins, la plupart de nos guerriers ont pu se replier. »

« Quoi ? C’est impossible ! Comment… » Contesta Lugo.

« D’après nos jaffas, des tirs venant de nulle part tuent nos hommes un par un. Ils ont du se forcer de reculer et les jaffas de Yu en ont profité pour reprendre les tranchées… » Tolok tourna son regard vers Fett. « Mon messager vient de me le confirmer… Le Major Mansfield a été brusquement abattu alors qu’il était normalement à l’abri… Nous n’avons plus de nouvelle du Capitaine Cross et de plusieurs chefs jaffas qui étaient là-bas… »

« Jamais nous n’avions vu des… Des tireurs d’élites humains, combattre pour les goa’ulds… Nos jaffas ne sont pas prêt pour se genre de combat. » Ajouta Lugo.

« Les tombées de neige dehors semblent se calmer, je vais envoyer une escadrie de chasseurs de la mort et d’Alkesh pour bombarder la zone ainsi que les quartiers d’habitations. » Intervint Tyrus.

« Et les pertes humaines ? Il y a encore des pauvres gens là-bas, prisonniers des jaffas de Yu ! » Rétorqua Ocker d’un air sévère.

« Les pertes humaines sont acceptables, on ne peut pas laisser passer des tireurs d’élites qui pourraient abattre n’importe lequel d’entre nous à n’importe quel moment. »

« C’est Tolok qu’il veut… » Tous les jaffas, tau’ris, et tok’ra reportèrent leur attention sur Odai Ventrell, qui venait de parler d’un air grave. « Il ne faut pas rester ici. Un Instrument des goa’ulds a trouvé notre trace. L’invasion de l’île a pris trop de temps… Il faut vite s’en aller d’ici, d’ailleurs, si des assassins, envoyés par les Goa’ulds pour vous tuer, sont déjà sur l’île, il est très probable que Yu ait aussi été prévenu de notre attaque. »

« Mais, enfin… Qui êtes-vous pour dire cela ? Vous avez été informé ? » Demanda Tyrus. Tolok lui ne prit pas part à la conversation et fixa les Tau’ris, ses nouveaux alliés.

« Cet homme à raison » Déclara Ocker. « La Tok’ra a reçu des informations comme quoi Tolok était en grand danger, d’où ma présence et celle des tau’ris ici... »

Tolok écouta les paroles du tok’ra. Il se passa une main sur son visage, pensif. Puis il se tourna vers Boba.

« Vous êtes ici pour ça ? Pour me protéger de ses… assassins ? »

« Je n’y crois pas une seconde, notre barrage de sécurité n’a signalé aucune intrusion, comment auraient-ils fait pour venir sur l’île sans porte des étoiles ? »

Il y eut un moment de silence. Tolok fixa chaque visage, chacun éprouvant un sentiment différent.

« Ventrell a raison… Evacuez tout le monde aux vaisseaux. Nous partons. »

Tous les politiciens commencèrent à s’exprimer dans un brouhaha général. Certain pour montrer leur mécontentement. Mais la décision avait été prise. Tout le monde abandonna la forteresse. Le dernier à sortir fut Tolok, démotivé et pressé par son ami Ventrell.

« Il ne faut pas attendre, partir immédiatement. »

« Bien, Lugo et Tyrus, regroupez notre armée. Je vous attends en orbite. Fett, vous m’accompagnez, vu que vous êtes là pour ça. Nous devons retourner au site d’atterrissage Nord, le Sud n’est plus un endroit prudent… »

Tous les jaffas se dispersèrent. Tolok, Aron et sa garde jaffa, l’équipe de Fett et Ventrell reprirent le même chemin que ce matin, en sens inverse. Cruk tenta d’avoir quelqu’un à la radio, mais ni le Prométhée, ni Cross, ni Hibbard ni Hawkins ne répondaient… Que se passait-il ?


Ile des Dieux
Plage Est


Le Techno-prêtre ajusta quelques réglages à sa machine infernale, de forme petite et rectangulaire, la gardant soigneusement à l’intérieur de sa tunique, contre lui. Il avait remonté la longue dune de plage de l’île et commençait à avoir mal aux pieds. Mais ça n’était pas le cadet de ses soucis. Maintenant, il allait devoir localiser sa Cible… Il vérifia si la cellule d’énergie, à l’intérieur de la machine, n’avait pas été détruite lors de son brutal atterrissage sur la plage. Mais tout semblait fonctionnait parfaitement, aucun des symboles Anciens n’avaient été bougé et il n’y avait aucune égratignure sur la surface de l’appareil.
Soudain, une patrouille Jaffa arriva de la rue d’en face. L’ingénieur s’arrêta et se cacha derrière ce qui semblait être un vieil autel dédié au seigneur Yu.
D’une main de maître, il appuya sur deux petits symboles gravés dans la pierre de la machine. Celle-ci s’activa. Un bourdonnement sourd se propagea alors dans l’air…
La dizaine de gardes jaffas s’étaient arrêtés, d’abord mal à l’aise… Il y eut des gémissements, puis des cris de douleur, venant des hôtes mais aussi et surtout du symbiote qu’ils portaient…
Ces mêmes jaffas se dévisagèrent d’un regard éteint. Puis, ils ouvrirent le feu, tous en même temps… Au bout de quelques secondes, tous furent tués, abattus par leurs propres tirs…
Le Techno-prêtre bossu se releva et désactiva l’appareil. Il avait perdu trop de temps, il devait faire vite. Il ramassa un zat par terre et continua sa route, chantant un air familier. Il avait hâte de rencontrer ce Tolok, et ça ne serait pas ses gardes du corps jaffas qui allaient l’arrêter, bien au contraire…



[HRP: Vous avez 1 semaine pour poster, bon, jeu tout le monde ! En cas de retard ou d'absence n'oubliez pas de me prévenir Wink ]

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Boba Fett
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 7270

Arrivé au SGC : 18/03/2006

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 38 ans
Profession:
๏ Expérience:
2463/15000  (2463/15000)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Ven 26 Déc - 23:00

Le débat allait bon train dans la salle, les opposants étaient prêt a se taper dessus, pour savoir qui aurait raison apparament. Je n'ausais pas vraiment intervenir pour rétablir l'ordre, cen'était pas a moi de le faire. Et ce fut Tolok qui le fit en posant une question très simple Ce mec avait beaucoup d'autorité sur les autres jaffas apparament, c'était rassurant.

« Hé bien, voilà de très bon point de vue Colonel, docteurs. Quelque chose à ajouter ? Tyrus, Ocker ? »

Mais personne n'eu le temps de répondre, nos radio se mirent a grésiller. Surement mansfield. Mais ce n'était pas l'heure du rapport pourtant.

[Radio] : « Mon Col… Ici Cross. » Des tirs de lance jaffa se faisaient entendre derrière la voix désespérée du Capitaine. « Il y… sniper…jor Mansfield a été tué… Nous som… de nous replier, je répète… Nous… Repli immé… »

Cross qui appel ? Sniper ? Mansfield tué ? Repli ? Bordel, c'était quoi ce merdier ?! je saisissais violament ma radio et je l'enclenchais.

[Radio]Cross ! Repliez vous sur notre position. je répète, repli sur notre position.

Puis des tirs de M4 et de lance jaffa se firent entendre. Cela ne s'annonçait pas bon. Bordel, pas mes hommes !

[radio] Cross ! Vous me recevez ?! Repondez putain !

Il n'y avait que des grésillement. Bordel de merde. Un messager jaffa entra dans la salle, mais je ne lui prêtais pas d'attention pour le moment, pas plus qu'a la conversation entre jaffa qui s'en suivit sauf lorsque Tolok m'interpella.

« Mon messager vient de me le confirmer… Le Major Mansfield a été brusquement abattu alors qu’il était normalement à l’abri… Nous n’avons plus de nouvelle du Capitaine Cross et de plusieurs chefs jaffas qui étaient là-bas… »

Cela ne fit que renforcer ma colère. Mansfield mort et cross disparu. Qu'est-ce qu'il se passe ?!

« Jamais nous n’avions vu des… Des tireurs d’élites humains, combattre pour les goa’ulds… Nos jaffas ne sont pas prêt pour se genre de combat. »

-"C'est sur c'est pas courant ! Et nous nous ne sommes pas vraiment équipés pour abattre un sniper."

Il s'en suivait encore un autre brouhaha des plus infernal entre jaffa et tok'ra. Ces gars commençaient a me taper sur les nerfs sérieusement.

« Il ne faut pas attendre, partir immédiatement. »

« Bien, Lugo et Tyrus, regroupez notre armée. Je vous attends en orbite. Fett, vous m’accompagnez, vu que vous êtes là pour ça. Nous devons retourner au site d’atterrissage Nord, le Sud n’est plus un endroit prudent… »

-"Rien a branler. On va vous téléporter sur le prométhée, c'est plus sur. la bas vous serez sous la protection de Turner. Nous nous allons déloger ce sniper d'ici. Et ce n'est pas discutable."

[Radio] Turner ? Vous me recevez ? Téléporter Tolok sur le prométhée, il y a un sniper sur la surface, il a déjà abatuu Mansfield, et on a aucune nouvelle de Cross. Je répète téléportez Tolok sur le prométhée. Envoyez nous aussi un fusil de précision et un lance roquette, on va en avoir besoin."

-"Si ce sniper opère comme d'habitude, dès que nous l'avons repérer, je fais exploser son perchoir. Sinon je lui fait sauter la carafe. pendant ce temps, on va se dissimuler sous des bures jaffa, nos treillis sont plus que reconnaissable. Et j'espère bien lui tendre un piège. Il veut tolok, on va utiliser un appat !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Dim 28 Déc - 12:08

Alors que le docteur Calvario venait de finir son intervention, un calme c'était installer avant que Tolok reprit la discution. Quand tous à coup, le Colonel Fett reçu un message radio de Cross, mais celui-ci avait du mal a capter et seul quelques mots se fît entendre. C'est que quelques petites minutes après la fin du message radio, qu'un jaffa arriva et donna l'alerte. Le Major Mansfield avait été tué ainsi que de nombreux jaffa par de tirs d'origine inconnu.

Ah ce moment là, au lieu de trouvé une solution rapidement, comme tous politique, les hommes se mirent à parlé et à se contredire.

*Decidement, la politique c'est universelle.*

C'est seulement plusieurs longues minutes plutard qu'une solution fût prise, fuire ! Ils leurs à fallu presque dix minutes pour trouvé sa, même Kinsey aurait trouvé sa en une seconde.

Mais Boba, le chef d'équipe terriens, voulait proteger Tolok, pour ce faire il proposa de les teleporters sur le promethée et tenta de rentré en contact avec. Marie prit sa radio pour essaye de contacté un terriens.

[radio]Ici le docteur Cruk, quelqu'un me reçoit t'il ? Cross?Hibbard ? Hawkins ? Colonel Turner ?[/radio]

Marie se raprocha de Fett et lui dit doucement pour ne pas alerter les autres.

Je crois qu'il faut abandonner l'idée le teleporter Tolok sur le promethée, de plus j'ai essayé de contacté les hommes deployer sur l'ile et personne ne repond. Nous ne pouvons compter sur personne.
Revenir en haut Aller en bas
Jason Turner
----------------
avatar
----------------
Brigadier-General
----------------


Nombre de messages : 14850

Arrivé au SGC : 08/03/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 58 ans
Profession: Ex-Commandant du Dédale
๏ Expérience:
3978/15000  (3978/15000)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Mar 30 Déc - 3:59

Plus Jason avançait, plus la tension était palpable. Il ne savait pas vraiment ce qui l’attendait une fois arrivé sur place, mais une chose était sur, ça n’allait pas être une partie de plaisir. Markus venait de signaler le niveau d’alerte maximum, les couloirs du vaisseau n’avaient jamais été aussi vide qu’aujourd’hui, et il semblait bien que la situation n’allait pas en s’arrangeant.

Devant lui, une ombre s’agita. Restant sur ses gardes, il leva sa lampe, puis son P-90 le regard suspicieux. Le Docteur Sander, Médecin en chef du vaisseau sortit de la peine ombre, l’air assez inquiet. Il demanda à Jason de le suivre, en vain, Jason ne pouvait négliger la salle des machines pour une quelconque intervention médicale, du moins pour l’instant. Sander l’attrapa par la manche, le tirant rapidement vers l’infirmerie, tira un petit rideau et laissa au Colonel et ses deux gardes le soin de reconnaitre le blessé grave... Reese. Il était.. « robotisé », plusieurs tuyaux étaient reliés à ce pauvre homme, des bandages rougeâtres se faisaient voir d’un peu partout, tandis qu’un masque respiratoire l’aidait à s’accrocher à la vie. Le Sergent avait apparement un traumatisme total de la partie gauche du corps. La perte de son bras n’était pas le plus choquant, il avait perdu énormément de sang, et avait perdu aussi plusieurs autres membres, ainsi que les facultés de son œil gauche. Apparemment, si le courant ne revenait pas, tout serait fini pour le Sergent Reese. Jason pensait avoir entendu le pire, mais le Docteur en remit une couche... Toute l’équipe de sécurité avait été tuée elle aussi, et le ravisseur était en possession d’une arme à énergie super puissante,qu’il avait utilisé à deux reprises sur Brian Reese. Perdu dans ses pensées, il compris quelques mots comme « ..perdus » ou « dépassés... ». Turner tourna le regard vers son médecin en chef. Derrière lui, le personnel médical était encore plus apeuré d’entendre leur chef parler ainsi.


« Docteur, ne vous inquiétez pas. La moitié du personnel est composée de soldats compétant, si ils sont ici, c’est parce qu’ils font partis des meilleurs, et je vous donne ma parole que le Prométhée ne tombera pas face à une vermine de ce genre. De quoi aurions nous l’air aux yeux des Jaffas si un seul homme devait réussi là ou des dizaines de Goa’ulds ont échoués ? »
termina t-il, accordant une rapide main sur l’épaule du Docteur Sander ainsi qu’un sourire amical.

Dans sa main, la radio de Jason se mit à grésiller. Markus venait apparement rapporter les derniers rapports actuels du Prométhée. Huglsey venait de réussi à rétablir les communications pour un court instant, tandis que le courant pouvait être rétabli dans plusieurs zones du vaisseaux... Enfin une bonne nouvelle ! Sander, sous la précipitation intervint dans la conversation, affirmant qu’ils avaient besoin de courant à l’infirmerie.


« Calmez vous Doc, j’allais l’ordonner ».

Il approcha la radio pour parler.
« Markus, dites à Huglsey de rétablir le courant à l’infirmerie, ainsi qu’a la passerelle. Essayez aussi de contacter les troupes au sol. Il faut que l’on sache si ils sont aussi mal en point que nous. Dites leur que le teleporteur est HS, ainsi que l’hyper propulsion. »

Tout d’un coup, l’un des marines, enragé de voir son ami ; le Sergent Reese ; dans cet état, prit la parole.

« Faut aller en salle des machines et péter la gueule à celui qui a fait ça… ».


Jason le regarda, il était logique d’une réaction si brutale dans une pareille situation, même Jason luttait pour garder son calme devant pareils atrocités. La radio se remit à grésiller, puis la voix de Markus se refit entendre annonçant, que sur l’ile le Major Mansfield avait été tué.
Jason se tourna vers le docteur, puis vers les marines.


« Doc, le courant va revenir, ne sortez pas de l’infirmerie et occupez vous de Reese ! On compte sur vous. »
dit-il en s’éloignant. Jason rebrancha son oreillette. Les communications internes étaient donc elles aussi revenus.

« Ici le Colonel Jason Turner. Il semblerait qu’il y ai en ce moment même sur le Prométhée une personne ou.. un alien indésirable qui possède apparemment une arme extrêmement sophistiqué e et puissante. Je veux que toutes les personnes non militaires restent dans leur quartiers. Tous les militaires devront faire des équipes de 3 et ratisser le vaisseau à la recherche de ce meurtrier. Essayez de le ramener vivant, mais si vous n’avez pas d’autres choix, tirez pour tuer. Je.. je dois aussi vous dire que l’équipe de sécurité alpha a été tuée, et que le Sergent Reese est dans un état critique. Gardez votre calme, nous allons trouver ce salopard et il va regretter ce qu’il à fait. Merci à tous de votre attention. » termina t-il.

« Markus, dites à Huglsey de continuer, si vous avez du nouveau, tenez moi au courant. »

Avec les deux jeunes marines, Jason reprit la même marche que précédemment, en direction de la salle des machines, ou la galère avait commencée.

_________________


~ Ceux qui, par malheur, font la guerre, ont généralement la chance de ne la faire qu'une fois. ~

-----------------------------------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Vertiga Calvario
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 2202

Arrivé au SGC : 16/04/2008

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 31 ans
Profession: Chercheur, Archéologue, Linguistes
๏ Expérience:
341/500  (341/500)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Mar 30 Déc - 17:04

Quoi ? Pourquoi tout le monde a des yeux ronds ? Hein dite ? Pas possible ça. A chaque fois c'est la même chose, aucune culture. Ce sont tous des primates sans cervelles, qui ne pensent qu'à utilisé leurs foutues armes.
La jeune femme parut légèrement vexée d'implanter un tel silence par un flot de paroles censé et véridique.
Elle fut tirée de sa frustration par des grésillements, elle fronça les sourcils.
Ah la radio de Fett, et bien, elle n’a pas l'air de fonctionné correctement. Certains mots se glissèrent néanmoins dans les oreilles de toutes les personnes présentent.

Apparemment ces quelques mots furent très propice a une nouvelle discutions endiablés de nos primates si adorables soit ils. Une décision à prendre et vite...Ah oui très rapide. La jeune femme croisa les bras et leva les yeux au ciel en signe de désespoir. La fuite...Et bien ils leurs en a fallu du temps pour prononcer ça. 10 minutes...Non mais franchement heureusement que y'a pas le feu.

La jeune femme regarda Cruk qui essayait de joindre le Prométhée, mais vu sa mine apparemment il s’agit d'un essaie négatifs et si...La jeune femme étouffa une exclamation épouvantée. Et si le colonel Turner était...Han ? Non !

La jeune femme sentait une légère panique qui s'emparait de son être. Elle l'avait dit ! Elle les avait prévenue, Yu est pas bête, il a envoyé quelques chose de féroce, de pas beau et qui doit sentir la vieille chaussette sale et trouée !
Ah oui oui, elle est en sure et certaine ya un gros truc tout pustuleux avec de longues dents et tout et tout !
La grosse bêbête elle va tous les mangers dans le Prométhée. Oui oui han !
Elle sait tout elle. La bestiole toute moche elle va les avalé tous crue, ou peut être les faire cuire a la broche mettre du sel et les dévoraient ? Han ? Elle va ronger leurs os et recracher leurs entrailles...Yiiiiiiiiiiiiiiiii

*On va tous mourir !*

La mythologue se dandinait légèrement de droite à gauche montrant une certaine panique et une certaine crainte...Han...La bêbête va les manger...Toute marron, avec des écailles, une peau graisseuse, des dents tout jaune han, aiguisée comme des rasoirs pour bien ronger les nonos ! Yiiiii !
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13736

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Jeu 1 Jan - 17:49

Ile des Dieux
Zone Sud Est


Le Colonel Fett prit les choses en mains. Il pria Turner de téléporter Tolok sur le Prométhée, telle était la procédure de sécurité annoncée par le Général Peterson pendant le briefing. Seulement, le vaisseau terrien semblait être sourd à ses appels. Tolok se tourna vers le Colonel.

« Mais… Je ne peux pas fuir de la sorte, comment me montrer digne après cela ? Nous devons monter au Nord ! »

Marie écoutait la conversation, spectateur. Elle tourna son regard… A quelques mètres d’eux, un prêtre jaffa traînait au milieu de la route… Elle regarda Fett, Tolok, puis reporta son attention vers le prêtre… qui n’était plus là.
Il s’était volatilisé. A sa place, une petite machine avait été laissée sur la route. Une lumière brillait de plus en plus forte en son centre…


Le Techno-prêtre quitta la route et se cacha derrière un large tronc d’arbre. Il avait repéré sa Cible, le jaffa, il était là ! Juste là, ci près…
Une importante troupe l’entourait et l’ingénieur avait profité qu’ils étaient trop occupés à parler pour placer sa machine à quelques mètres d’eux. Il avait réglé la puissance au maximum sans qu’il se fasse repérer. Ca n’était qu’une question de temps avant que la boucherie ne commence…


« Qu’est-ce que c’est que ça ? » Ne put s’empêcher de signaler Cruk. Tout le monde suivit la trajectoire de son doigt et vit la chose sur la route… Pour les Tau’ris, cela ressemblait presque à une sorte de boîte à chaussure, de matière rocheuse. Sauf qu’on pouvait voir à l’intérieur une énergie bleuâtre devenir de plus en plus grosse… Ventrell ne posa pas de question et tira Tolok par la manche. Le chef de la rébellion recula tandis que sa garde rapprochée s’avança vers l’objet d’un pas prudent.

« Ugor, Garek, Jerhza, avec moi. » Ordonna Aron, s’approchant de la machine, la lance jaffa dans les mains. Les Tau’ris reculèrent par réflexe et se rapprochèrent de Tolok par sécurité. Plus personne ne parlait, tout le monde fixait cet étrange objet qui était apparu là…

Garek, un vieux jaffa à la couleur de peau sombre, doubla son chef et ne fut qu’à un pas de la machine. Ugor et Jerhza n’étaient pas loin derrière. On pouvait maintenant entendre un bruit perçant et aigu, en plus d’une boule d’énergie illuminante.
La machine atteignit sa puissance maximale. Le Techno-prêtre assista à la scène, caché et tellement excité.
Une puissante impulsion psychique se propagea du noyau de l’appareil et frappa Garek de plein fouet. Les deux centaines d’os qui constituaient le corps du pauvre jaffa furent tous brisés à cet instant. Son corps inerte, désarticulé, vola en arrière comme un sac lesté et sortit de la route dans un craquement répugnant…
Aron sursauta et alluma sa lance jaffa. Mais la lumière venant de l’appareil l’aveuglait trop… Il ne se sentait plus. Une sorte de magie le possédait et le torturait à l’intérieur de lui. Il tomba à genou, pliant son ventre de douleur. A l’intérieur de lui, son symbiote résistait à l’envi de sortir de son corps.


« Non de… » Ventrell ne termina pas sa phrase, il vit qu’à côté de lui, Tolok ressentait les effets de la machine. Le chef jaffa tomba par terre sous la douleur, se tenant la tête entre les mains. Pourtant, ni les Tau’ris ni Odai Ventrell ne ressentait de douleur.

« Cette machine affecte leur symbiote… » Déclara Ventrell. L’homme laissa Tolok aux terriens et sortit son arme. Il visa la machine et s’apprêta à tirer quand Ugor se retourna vers lui, le teint pâle. Le jaffa possédé tira et blessa Ventrell à la hanche.
Jerhza lui luttait contre les effets de la machine. Ugor se tourna vers lui, leva sa lance jaffa et lui explosa la tête d’une seule décharge. Puis, il se tourna en chancelant comme un ivrogne, et visa Calvario, qui reculait de terreur.
Une rafale de P90 fit tomber le jaffa possédé à genou. Marie Cruk tenait l’arme fumante entre ses mains et avait sauvé la vie du docteur Calvario sur un pur réflexe. Ugor n’était pas mort mais immobilisé au sol. La machine, elle, continuait de pomper un maximum d’énergie. Aron et Ugor crièrent de douleur et crachèrent du sang. Tolok, plus éloigné, fut quand même pris de vertige et vomit sur le sol. Ventrell rampa sur la route, blessé à la jambe. Pendant que Marie aidait Aron à partir et que les autres terriens s’occupaient de la santé de Tolok, il accrocha le regard de Fett.


« La… la machine… détruisez-là, VITE !! »

Boba prit son arme et se prépara à sa tâche. Mais derrière lui, deux tirs de Zat’n’ktel sortirent de nulle part et touchèrent le Capitaine Rico et Vertiga. Les deux terriens s’écroulèrent sur le sol, inconscient mais en vie, laissant Tolok seul à découvert…


BC-303 Prométhée
Salle des machines


Le Colonel Turner était arrivé sur les lieux, suivi de près par deux Marines. Le manque de lumière était un vrai handicape pour eux. A quelques couloirs d’ici, vers la salle des anneaux de transports, le Major Grant s’était déployé avec un groupe de soldat. Les communications radios étaient limitées, l’ennemi était toujours dans le vaisseau, quelque part…
La salle des machines n’était pas très grande. Il y avait deux corps de techniciens à l’entrée. Turner et ses hommes inspectèrent la pièce de leur lampe torche. Sur une table collée au mur, le générateur à naquada n’était pas détruit mais ne fonctionnait plus. Jason ouvrit un boîtier et jeta un coup d’œil sur les cristaux goa’ulds. Ils étaient tous détruits, explosés en mille morceaux et impossibles à réparer… Du moins, il allait falloir les remplacer pour retrouver l’usage de l’hyper propulsion. Un des Marines s’approcha de tableau de bord, jeta un coup d’œil et inspecta la caméra dans le coin du mur. Sauf qu’il n’y avait plus de caméra. Elle avait été aussi détruite par une arme à énergie. L’homme se tourna vers son coéquipier pour lui demander de rebrancher le générateur à naquada.
A la place du soldat se tenait le chasseur de prime…


« Colonel ! »

Ce fut ses dernières paroles, le chasseur tira à bout portant sur le terrien.
Turner se retourna et vit le corps devant lui s’effondrer. Du sang éclaboussa le visage et le crâne chauve de l’officier.


« Baissez voootre arme ! Voous n’aurez pas le temps de tirer que je voous aurai déjà explosé la cervelle… Où est Tooolok ? Ooù est le chef de la rébellion Jaffa ? »

Le chasseur de prime parlait lentement. Il avait l’air d’une créature ignoble, à la peau moite. Son arme à la main était de la même forme qu’un pistolet. Le canon était long, de couleur vert foncé, pointée vers Jason.

« Je veux une réponse immédiate sinon… » La chose marqua une pause, puis continua : « Je ne suis pas quelqu’un de vioolent, Colooonel, c’est bien ça ? Je veux faire mon travail rapidement et soigneusement alors dîtes mooi où est Tooolok et aidez moi à l’attraper. Sinon… il y aura encore beaaucoup plus de morts… Et ce n’est pas ce que je cherchais en venant sur vootre vaisseau, arknichts... »

Des bruits vinrent interrompre le chasseur. Les hommes de Grant remontaient le couloir vers la salle des machines. Le chasseur de prime regarda derrière lui, nerveux. Il n’y avait aucune autre issue...

« Si je vis, vous vivez. Si voous me tuez, voous mourrez tous ! » L’assassin enleva une plaque d’armure du ventre et dévoila un détonateur aux yeux du Colonel.

« Si je meurs, BOUM ! Et voootre vaisseau est boourré d’explosifs yeaaarka! » S’en suivit des bruits de salive et de gorge dégoûtants...

« Hé toi ! Lâche ton arme ! Dépêche toi ! Lâche ton arme merde !! »

Grant et deux autres Marines étaient arrivés à la porte et tenaient en joue le chasseur, qui devenait nerveux face à cette situation. Son arme était toujours levée vers Jason.

« Mon Colonel ! » Appela Grant.

« STOOP, tu te tais tooi ! Reculez, ou c’est la fin pour tout le monde ! Je rigoole pas je vais tout faire péter mon gars !! »

« Mon Colonel, qu’est-ce que c’est que cette merde ?! »

« Permission d’ouvrir le feu ? » Fit un autre soldat derrière le Major.

« La ferme j’te dis ! LA FERME !!! »

La situation était critique. D’un côté, Jason restait immobile et calme. De l’autre se tenait Grant et ses hommes. Entre les deux, le chasseur de prime se sentait piégé et allait péter les plombs...ou plutôt, péter tout court, endommageant en même temps cette zone du vaisseau et tuant tous ceux qui s’y trouveraient.
Turner devait agir…



Ile des Dieux
Quartier d’habitations Sud


L’atmosphère était morbide et froide. Le Capitaine Cross s’introduisit dans une habitation, suivit de trois combattants jaffas. L’un d’eux était un jeune messager qui les accompagnait, depuis que sa radio avait été détruite, il n’avait plus que ce moyen de communication...
Ils montèrent au dernier étage afin de disposer d’une bonne vue d’ensemble sur la dernière résistance des jaffas de Yu. L’un des plus gros problèmes, c’était leur sniper. Cross ne savait pas de combien de tireur d’élite avaient ces jaffas, d’ailleurs, il arrivait toujours pas à se faire à l’idée qu’il y avait de pareils combattants dans les rangs ennemis… Pourtant, il était sûr qu’il y en avait au moins un. Celui qui avait tué le Major Mansfield d’une balle en pleine tête… Cette situation les surpassait.
Cross s’agenouilla devant l’appui d’une fenêtre et balaya de ses jumelles le champ de bataille.


« Là-bas. » Dit-il. « Envoyez-y immédiatement une unité, il faut tenir ce coin de rue. Voilà ce qu’on va faire… »

Les jaffas ne lui répondirent pas.
Cross regarda autour de lui, clignant des yeux pour ajuster sa vue à l’obscurité de la pièce. Il ne vit pas le messager, ni aucun des deux guerriers jaffas.
Le Capitaine terrien se leva, déconcerté.


« Bah… Que… »

Il entendit alors un bruit dans la salle adjacente.

« Jaffas ? Il ne faut pas perdre de temps ! »

Cross sortit de la pièce, l’arme en avant. Un bruit sur la gauche… Il s’abaissa rapidement et alluma sa lampe torche. C’était une lance jaffa, roulant sur le sol jusqu’à ses pieds…
Du mouvement dans la salle d’à côté, encore. Le Capitaine tira avec son M4, à travers la porte. Quand celle-ci fut détruite, il entra dans la pièce, prêt à tirer.
La lumière du jour filtrait par la fenêtre et éclairait le coin de la pièce… Cross retrouva le jeune messager, ainsi que les deux autres jaffas dans une sorte de baignoire, baignant dans un liquide gluant…
Ils avaient été dépouillés de leurs vêtements, de leur peau, et de tout semblant de cohérence corporelle. Les chairs, les os et les organes des trois jaffas rebelles se mélangeaient dans la baignoire, d’où le sang débordait et coulait sur le sol…
Une effroyable odeur gagna les narines de Cross. Il resta muet d’incrédulité, puis tomba à genoux et se mit à vomir. La pièce devint sombre…
Derrière lui, il y eut un bruissement dans le noir. L’odeur était encore plus importante.
Cross reprit le contrôle de lui, roula de côté et ouvrit le feu vers l’entrée, criblant de balle le mur du couloir en face.
Plus de balle, il se releva et s’arrêta. Son souffle lui résonnait aux oreilles. D’une main tremblante, il s’empara de son 9mm et pointa l’arme à gauche, puis à droite… Rien. Peut être avait-il réussi à l’avoir ?
Son front et ses joues lui parurent soudain tièdes. Il cligna des yeux et leva la main pour essuyer son visage. C’est alors qu’il vit que c’était du sang qui lui tombait dessus…
Cross leva la tête. Jamais il n’avait vu une chose aussi horrible.
La bête était suspendue au plafond. La gueule grande ouverte et la bave dégoulinante... Dans un cri triomphant, elle se jeta derrière lui et d’un coup de griffe parfait, elle frappa sa proie, qui suffoqua. Elle révéla ainsi la colonne vertébrale du terrien, alors qu’il était toujours debout, et coupa au travers de ses reins et de ses muscles. Du sang gicla sous la pression artérielle. Et le Capitaine Steven Cross servit de repas à l’effroyable bête…



[HRP: une semaine pour rep', bonne chance et have fun!]

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Boba Fett
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 7270

Arrivé au SGC : 18/03/2006

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 38 ans
Profession:
๏ Expérience:
2463/15000  (2463/15000)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Ven 2 Jan - 17:26

La situation dégénérait dangereusement. J'avais beau appeler le Prométhée, il restait sourd a mes appels radio. Je tentais et retentais mais rien n'y faisait, la ligne restait désespérement muette. Il devait se passer quelque chose en haut, ça ne ressemblait pas à Turner de ne pas répondre. Puis voilà que Tolok faisait des réclamations.

« Mais… Je ne peux pas fuir de la sorte, comment me montrer digne après cela ? Nous devons monter au Nord ! "

-"Ecoutez, vous serez plus en securité sur le Prométhée, ce sont mes ordres ! Il y a un sniper dehors. A tout les coups, il attends que l'on passe dans sa ligne de mire !"

Puis Marie intervint en plein milieu de mon discours.

« Qu’est-ce que c’est que ça ? »

Je me retournais pour voir Cruk et je suivis la direction de son doigt. Il désignait un genre de boite a chaussure, posée en plein milieu de la route qui passait devant la forterresse. Elle brillait d'une lueure bleutée. Tolok voulut s'en rapprocher mais ventrell l'en empêcha et le fit reculer. Puis je le mit en sécurité dèrrière moi.
Sa garde personnelle s'approchait de l'objet prudemment.
Avec horreur, nous vîmes un jaffa se faire tué par l'objet, qui semblait avoir atteint sa puissance maximale. tout ses os se cassèrent, on pouvais entendre le bruit d'ou nous étions. Un deuxième se tordait de douleur sur le sol. Qu'est-ce qu c'était ce truc ?
Ventrell nous interpella et nous vîmes que tolok ressentait les mêmes effets, en se trodant de douleur lui aussi.

« Cette machine affecte leur symbiote… »

Puis il se mit en position de tir pour détruire la machine. Mais il n'eu pas le temps de tirer, touché par un tir d'un des jaffas, qui semblait comme possédé. ce mêm jaffa éxecuta un des jaffa qui l'accompagnait. Puis il pointa son arme vers nous mais Cruk fut la plus rapide a l'abattre.

« La… la machine… détruisez-là, VITE !! »

J'acquisait d'un mouvement de tête, puis je me mis a viser le paquet avec mon lance grenade. Mais deux tirent de zat se firent entendre dérrière moi. Je me retournais rapidement et je vis Rico et Calvario par terre inconscient. j'eu une petite seconde réflexion puis je me décidais. Je vidai les 3/4 de mon chargeur en direction des tirs, puis dans un mouvement, je me remis dans ma position initiale et j'envoyais une grenade sur le coffret surprise, provoquant une belle explosion. Puis je me remis en postion de tir vers la provenance des tirs de zat. et je m'approchais doucement de ricoo et vertiga, l'arme a l'épaule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Mar 6 Jan - 20:07

Alors que les politiciens, plus ou moins calme à table précédament était en panique à l'arrivé de Jaffa, Tolok refusa de partir lachement par téléportation. D'ailleurs, il ne pourrait pas même si il le voulait puisque le Prométhée ne répondait pas.

Marie assistait à la discution entre Fett et Tolok, tout en regardant en dehors de la batisse, où sur le chemin se trouvé un prêtre jaffa. La scientifique tourna ensuite son regard vers le chef d'équipe puis le chef de la rébellion avant de replonger son regard vers le chemin. Il n'était plus là, le prête était disparue mais à la place, un objet, une petite machine dont une fort lumiére sortait. Marie cria, en pointant l'objet du doigt :

« Qu’est-ce que c’est que ça ? »

Toute l'assemblé tourna son regard vers l'objet, les terriens, se mirent en position autour de Tolok, que son second avait fait reculer pendant qu'un jaffa se dirigea vers l'objet. Marie entend que scientifique, examina l'objet de loin, celui-ci emetait de l'energie et avant que Marie fîni son étude de loin, pour protégé Tolok, l'arme se mit en route et le jaffa au abord eu sa carcase dispersait aux quatre coins du chemin.

Tout les jaffas tombérent, les terriens ainsi que Ventrell, eux ne fût pas touché, l'arme ne touchait que le symbiote. Pour en finir avec l'arme, Ventrell pointa son arme vers l'objet mais il se fît tiré dessus avant par Ugor. Le jaffa pointa ensuite son arme vers Calvario, Marie, prit par un reflexe, appuia sur la gachette de son P-90 et immobilisa le traite au sols. Cruk puit ensuite aidé Aron pendant que Fett se charger de l'arme et que le reste des terriens eloigner Tolok.

Cruk essaya donc, de passer le bras de Aron sur son épaule pour l'éloigner le plus possible de l'arme.
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13736

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Ven 9 Jan - 23:57

Ile des Dieux
Zone Sud Est


Quand Boba tira, la machine partit en fumée dans une explosion spectaculaire. Marie et Aron furent jetés au sol, sonnés. Un petit cratère remplaçait la place qu’occupait la machine infernale quelques instants plus tôt… Ugor avait succombé, le cerveau frit et le symbiote grillé… Le Colonel Fett alla vers Tolok, qui semblait aller mieux. Le jaffa était encore un peu secoué, comme l’était Aron.
Puis, le Techno-prêtre sortit des buissons, tel un mort-vivant. Il avançait lentement, un zat à la main. Le corps du prêtre était criblé de balles… des balles qui avaient été tirées par Boba avant qu’il ait détruit la machine. L’assassin fit tomber le zat sur le sol et leva la main vers Tolok.


« N… Noon… Pour…quoi ? »

Le Techno-prêtre s’affala sur la route et poussa son dernier soupir.
Tolok se releva, ainsi que Rico, Vertiga, Cruk et Aron. Alerté par l’explosion, Ocker le Tok’ra avait rejoint le groupe et vit le cadavre du prêtre. Il s’abaissa et fit à l’attention des autres :


« Ca n’était pas un jaffa… Que s’est-il passé ? »

« Je vous expliquerais ça plus tard, ne tardons pas. Ventrell, tu vas bien ? » Demanda Tolok.

Le chasseur de prime se releva et fit signe que oui. Bien qu’il ressentait encore de la douleur sous son armure, il avait réussi à stopper la parte de sang et pouvait maintenant repartir…
Sur le chemin du Nord, les hommes et les femmes du groupe purent remarquer plusieurs jaffas décédés sur le bord de la route, ainsi que sur la plage. Tout semblait croire qu’il y avait d’autres assassins à leur recherche…





Ile des Dieux
District Miniers


Le Tireur attendait, immobile. Il avait appris que sa Cible remontait au Nord pour s’enfuir de l’île, et l’assassin n’avait pas tardé à trouver un endroit où il aurait une bonne vue sur le viaduc Est, qui reliait la partie Nord au Sud de l’île.
La cachette qu’il avait choisie était digne des plus grands tireurs d’élites, aucun jaffa ou tau’ri présent sur l’île ne pourrait le trouver.
Tolok allait bientôt passer sur le viaduc, situé à plusieurs centaines de mètres des mines… Il y eut un bruit sur la gauche, l’œil du Tireur s’éloigna légèrement de la lunette de visée, mais il ne tourna pas la tête pour regarder ce que c’était. Sûrement un oiseau, ou peut être le vent…
Puis, il y eut un deuxième et dernier lourd bruit de pas sur le sol.
Le Tireur se répéta dans sa tête qu’il était trop bien placé, et caché sous sa cape de camouflage, il n’y avait rien à craindre. Pourtant cela l’intriguait, il avait bien entendu un bruit…
Il se décida alors à tourner son regard vers la localisation de ces bruits, juste par précaution…
La bête était là. Assise et se tenant bien droite sur un tas de cailloux, elle grattait le sol avec ses longues griffes…
Le Tireur resta la bouche grande ouverte à regarder sa concurrente. Elle avait compris. Elle avait eu connaissance de l’importance de la Cible et elle voulait la récompense pour elle seule, celle tant promise par le seigneur Ba’al…
Cette bête était affreuse, sauvage… et intelligente… Malgré qu’il eut son fusil long entre les mains, le Tireur commença à trembler et à suer. La vue était abominable.


« Petit futé… » Marmonna-t-il doucement. « Laisse moi ma chance, on partagera le butin… »

La bête resta immobile et fixa l’homme de ses huit yeux, les babines relevées, dévoilant une terrible dentition et surtout, l’envie de le défier…
Cela, le Tireur le comprit et pivota sur sa gauche. Dans un dernier souffle, il pointa son arme vers la bestiole, le doigt sur la gâchette.
Mais il fut trop tard pour tirer. Le monstre bondit sur ses pattes, arracha l’arme des mains du Tireur et lui sauta dessus. La gueule de la bête vint piquer dans le corps de l’homme, lui arrachant un bras et lui tranchant la gorge et le ventre à coup de griffes, celle-ci mesurant pas moins de vingt centimètre et coupant comme une lame de rasoir.
Le Tireur ne put retenir ses intestins qui se déversèrent sur le sol.
Il était encore vivant, quand la bête le dévora… Puis, il rendit l’âme après une longue agonie.



BC-303, Prométhée

Le chasseur de prime visa Turner, puis se tourna vers Grant, et revint ensuite vers Turner. Dans cette situation délicate, il s’apprêta à tirer sur le Colonel… Une balle de P90 se logea dans le bras de l’assassin et celui-ci lâcha son arme. Mais dans son autre main, il appuya sur le détonateur positionné sur son ventre visqueux.
Deux explosions proches retentirent dans le Prométhée. Grant et ses hommes volèrent de façon spectaculaire, s’écrasèrent contre le mur et retombèrent lourdement sur le sol.
Turner ne réfléchit pas et profita pour se jeter sur le chasseur de prime, laissant son P90 de côté. Ce dernier sortit une longue lame d’une dizaine de centimètre, de son bras droit, et attaqua le Colonel terrien.
Le corps à corps fut brutal. Turner réussit vite à dégager le couteau mais le chasseur se jeta sur lui, lui griffant le crâne et lui mordant le menton. Turner ressentit aussi une immense douleur quand le chasseur de prime lui écrasa le pied avec sa lourde botte.
Mais le Colonel reprit le dessus et ne se laissa pas tomber au sol. Il se débâta et frappa l’assassin, qui avait l’air bien résistant sous sa peau moite.
Un coup de feu venant de derrière fit crisper le chasseur de prime. C’était Grant qui s’était relevé et qui avait tiré avec son beretta. Du sang coulait le long de son visage et il ne voyait plus très clair. D’un coup de pied arrière, le chasseur renvoya Grant au sol. La bête se retourna pour continuer son combat avec Turner… Mais le Colonel avait récupéré son P90.
D’une puissante rafale, il fit taire son ennemi.
Le chasseur de prime tomba au sol en dansant sous les balles qui le traversèrent. Il resta immobile pendant quelques secondes… Puis il se redressa, poussant un ignoble cri.
Jason vida son chargeur sur l’assassin, sans aucune pitié…
L’assassin trembla, avala sa langue dans un bruit écœurant, et expira pour la dernière fois…
Grant se releva, gravement blessé. Les deux Marines derrière lui étaient morts. Mais le Prométhée n’était plus en danger…



Ile des Dieux
Site d’atterrissage Nord.


L’atmosphère était froide et lugubre… La neige ne tombait plus mais il y avait un début de brouillard. L’équipe arriva sur le site désertique, avançant prudemment. Ils virent des corps de jaffas au sol, tous tués brutalement. Ventrell s’abaissa vers l’un d’eux, puis vers un autre.

« Ils ont été tués par une arme blanche… »

« Colonel Fett ! » A quelques dizaines de mètres, Ocker les appela.

Les Tau’ris le rejoignirent et virent alors ce qui restait d’un militaire, un corps terrien. La tête étant éclatée, Boba le prit par les épaules et lui arracha ses plaques d’identifications. Il lut sur celles-ci qu’il s’agissait du Sergent-Major Hibbard.
Aron arriva derrière eux d’un pas lent.


« Je suis désolé. » Dit-il, donnant à Fett d’autres plaques métalliques appartenant cette fois-ci au Lieutenant Hawkins…

« Je l’ai trouvé plus loin avec d’autres jaffas… Il ne restait que les plus gros morceaux… »

« Par les Dieux… Il ne faut pas rester ici. » Déclara Tolok.

Il y eut soudain un terrible rugissement aigu provenant de la forêt. Tout le monde se releva, soucieux du nouvel ennemi qu’ils allaient devoir affronter…

« Aux vaisseaux… Vite !! »

Le groupe ne se fit pas prier. Il se réfugia dans un vaisseau cargo et se prépara à décoller, Aron et Ventrell aux commandes. La porte allait se refermer derrière Ocker quand celui-ci poussa d’un seul coup un terrible cri. La porte se referma et le vaisseau décolla, rejoignant l’orbite...

« Ocker ? Qu’est-ce… »

Le Tok’ra se crispa, fit de grands yeux et son corps fut brusquement coupé en deux parties…
Derrière lui, la bête se mit à hurler et balança la partie supérieure du corps de Ocker à l’arrière du vaisseau.


« Merde !! Dans la salle des anneaux, vite !! » Cria Ventrell, qui quittait les commandes. L’ancien chasseur de prime sortit son arme mais la bête la lui brisa d’un puissant coup de griffe. A l’aide de sa queue, elle dégagea Ventrell à l’arrière et se dirigea vers Tolok à grande enjambée. Aron se leva subitement et lui fit face avec courage et fierté, malgré la peur qu’il ressentait devant cette chose.
La bête lui mordit la nuque, lui arracha la chaire et le mis hors jeu d’un puissant coup de gueule.
Tolok s’était réfugié dans l’autre pièce du vaisseau, où il y avait les anneaux de transfert. Fett, Rico, Cruk et Calvario avaient tous réagis et ouverts le feu vers la créature. Les balles la ralentissaient mais ne l’arrêtaient pas…
Ventrell rejoignit Tolok et les terriens reculèrent dans la salle des anneaux. La bête les chargea quand ils vinrent à court de munition.
Vertiga Calvario faillit perdre sa beauté divine quand l’une des griffes du monstre faillit l’empaler. Au lieu de ça, Tolok tapa une combinaison de symbole sur le cadran du mur et la porte de la pièce se ferma, barrant la passage de la bête et sauvant ainsi la vie de Vertiga…
Mais les commandes du vaisseau étant de l’autre côté, le vaisseau n’était plus son contrôle. Tolok proposa d’utiliser les anneaux de transports pour s’enfuir mais Cruk, qui s'y connaissait en la matière, répondit immédiatement.


« Ca ne va pas marcher, il n’y a pas de plate-forme en bas. Si on prend les anneaux, nous allons sortir dehors et nous écraser à la surface après un long voyage dans les airs ! »

La porte trembla. La bête donnait d’importants coups de pattes et la structure ne tiendrait pas longtemps. Une fois le passage ouvert, le monstre allait s’occuper d’eux. Et il n’y avait aucune issue de secours.
A moins d’un miracle venant de l’extérieur, ils étaient tous foutus…


[HJ: Voila j'ai posté vu que Jason est en ce moment indispo. Vous avez 5-6 jours pour répondre. Nous approchons de la fin de la mission.]

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Boba Fett
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 7270

Arrivé au SGC : 18/03/2006

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 38 ans
Profession:
๏ Expérience:
2463/15000  (2463/15000)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Sam 10 Jan - 13:39

Une moche d'explosion. La machine fit un grand boum de fumée et de feu, visiblement, c'était pas très solide cette petite chose. Marie et Aron furent projetée au sol, mai il y eu plus de peur que de mal. Mais en tout Ugor, semblait définitevement mort, de la fumée sortant de ses narines. Je m'approchais de Tolok et je l'aidais a se relever. Il semblait encore sonné mais apparament il allait bien.
Puis un bruit provint d'un des buisson. Le prêtre en sortis, un zat un la main, et avec plusieurs plombs dans le corps. je ne l'avait pas loupé. Il eu juste le temps de ne pas comprendre ce qu'il s'était passé avant de passer de vie à trépas, à cause de ses blessure, s'étalant de toyut son long sur la route.
Puis Ocker, le tok'ra arriva et vit le cadavre du prêtre.

« Ca n’était pas un jaffa… Que s’est-il passé ? »

« Je vous expliquerais ça plus tard, ne tardons pas. Ventrell, tu vas bien ? »

Ce dernier arriva à nos cotés, légèrement ensenglanté, mais il avait réussi à se soigner avec ce qui lui était tombé sous la main. Puis nous reprîmes notre route, où nous croisions pas mal de jaffas morts, et sur la plage la même chose. Je tournais mon regard vers Tolok.

-"Ce prêtre n'était apparament pas le seul a votre recherche. restez tous sur vos gardes."

Après un bon moment de marche, progressant dans une atmosphère des plus opressante, nous arrivions au site d'aterrissage. Et tout les jaffas qui y étaient présent étaient mort. ventrell en examina quelques uns et en conclu qu'ils avaient été tués par arme blanche.

-"Je ne savais pas pas que Jack l'éventreur était un Alien."

« Colonel Fett ! »

c'était Ocker. Il se tenait devant un cadavre des plus amoché. Une fois sur les lieux je me rendis compte que c'était un des hommes de mansfield. Il avait la tête éclatée, de la cervelle trainait un peu partout. je fut un moment figée par cette vision, puis je repris mes esprit et je récupérait la plaque du militaire. Mort au champ d'honneur. Puis Oker me donna aussi les plaques du lieutenant Hawkins. Lui aussi était tombé. Je les rengeais bien soigneusement dans mon treillis. Je n'en pouvais plus de perdre des hommes à chaque mission. marre des plaques a ramasser et des lettres de condoléances a écrire.

« Par les Dieux… Il ne faut pas rester ici. »

Puis il y eu un terrible rugissement, provenant de la forêt.

*Quoi encore ?!*

« Aux vaisseaux… Vite !! »

Tout le groupe prit ses jambes à son cou et se dirigea vers le vaisseau. Une fois a l'intérieur, nous vîmes avec éffroi ocker se faire coupé en deux par quelque chose. c'était la bête. Bien hideuse.

« Merde !! Dans la salle des anneaux, vite !! »

A peine avait-il dégainé son arme que cell-ci fut brisée en deux. Et d'un violent coup de queue, il fut projetée a l'arrière du vaisseaux. puis la bestiole se dirigea vers Tolok mais Aron s'interposa et fut quasiment décapité d'un coup de machoire. Tolok eu le temps de nous rejoindre a l'arrière et se mettre en sécurité derrière nous. Maintenant on avait le champ libre.

-"On la bute !!!"

Toute l'équipe SG se mit a faire feu sur la bête, mais celle-ci ne semblait pas souffrir sous les balles. Puis quand nos chargeur furent vide, elle en profita pour charger. Mes pour notre salut, Tolok ferma la porte du compartiment et sauva nos vie, et en particulier celle de vertiga.
Puis Tolok proposa d'utiliser les anneaux pour s'échapper, mais Maire s'interposa vivement contre cette idée.

« Ca ne va pas marcher, il n’y a pas de plate-forme en bas. Si on prend les anneaux, nous allons sortir dehors et nous écraser à la surface après un long voyage dans les airs ! »

Puis nous entendions de viloent coups sourds contre la porte. la bête s'énervait, et allait surement réussir a la défoncer.

-"Le prométhée ! Il n'y aplus que ça !"

[radio]: Prométhée ! Ici le Lieutenant Colonel Fett ! Nous sommes dans un vaisseau jaffa, télé porté nous a votrze de bord de toute urgence, ça chauffe ici ! Je répète téléporté nous !

*Espérons qu'il nous entendent.*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Mar 13 Jan - 20:16

Alors que Marie était toujours occuper à degager Aron, celle-ci avec le jaffa fût jeté au sols par l'explosion provoquer du tir de Fett sur l'appareil extraterrestre. Marie resta inconsciente quelques petites secondes et ce n'est qu'a son reveille qu'elle comprit que l'arme venait d'être detruit. Elle aida Aron a se relever et remarque au sols, un techno-prêtre, mort de balle terrienne. Marie se demanda bien qui il été, mais elle n'eu pas le temps de poser la question, que l'équipe se mit en route. Surement l'homme qui a ramener la machine se dit t'elle.

Sur la route menant au site d'atterisage Nord, des corps de jaffa, sans vie, étandu tout le long du chemin et au bord de la plage, tous sa provoquer par cette arme extraterrestre. C'était un vraie génocide !

Près du site d'atterisage, d'autre corp jaffa au sols, mais aussi, un corp terriens, completement defigurer et tuer à arme blanche, comme les jaffas juste à côté d'ailleurs, c'était le Sergent Major Hibbard, quelques secondes après, Aron venait de trouvé le cadavre, du moins ce qu'il en reste, du lieutenant Hawkins.

C'est vraiment monstrueux, qu'est ce qui a put se passer ?

Comme Marie, tout le monde ce le demander et malheureusement personne ne pouvait y repondre. L'équipe monta donc à bord d'un vaisseau cargo pour ainsi fuire la planéte qui était devenue trop mystérieuse et dangeureuse. Mais, au moment où la porte allait se fermer, quand le vaisseau décola, le corp du tok'ra fût découper en deux par une bestiole, immense et repugniante. Ventrell qui venait à l'aide à Tolok fût envoier au sol et Aron lui, fût tuer sauvagement.

-"On la bute !!!"

Comme toujour dans sa classe legendaire, le Lieutenant Colonel Fett donna ses ordres et les terriens se mirent à faire feu sur la bête tout en reculant car les balles ne le stoppait pas mais le ralentissait juste. Malheureusement pour l'équipe, les munitions commencé à être à sec et rapidement, plus personne n'avait de balle. Heureusement, Tolok eu la pensé de fermer la porte separant l'avant et l'arrière du vaisseau au moment où une des griffes du monstre allait touché Vertiga. Le prêtre proposa ensuite d'enpreinter les anneaux, Marie prit la parole pour l'arrêter :

« Ca ne va pas marcher, il n’y a pas de plate-forme en bas. Si on prend les anneaux, nous allons sortir dehors et nous écraser à la surface après un long voyage dans les airs ! »

Comme le suggera Boba, le vaisseau terriens était leurs dernière chance, car la bête allait bientôt detruire la porte, il faut juste espérait que le Colonel Turner recoit l'appel...
Revenir en haut Aller en bas
Jason Turner
----------------
avatar
----------------
Brigadier-General
----------------


Nombre de messages : 14850

Arrivé au SGC : 08/03/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 58 ans
Profession: Ex-Commandant du Dédale
๏ Expérience:
3978/15000  (3978/15000)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Ven 16 Jan - 0:35

A peine arrivé en salle des machines, que la situation venait de se compliquer. Cette vermine se tenait là, debout, attendant le moment propice pour agir... Mais quel était t-il ? Il y aurait bien un signal d’alarme ou autre chose. Une arme, il la sortit rapidement puis pointa Jason de son joujou, espérant surement l’utiliser pour parvenir à ses fins.
De l’autre côté Grant arriva avec des marines.. enfin. Jason le fixa lentement comme pour lui faire comprendre quelque chose, mais ce dernier était trop préoccupé par l’alien. Ils pointaient tous leurs armes chacun sur l’autre, seul Jason n’en tenait pas. Tandis que les yeux visqueux de l’alien se posaient sur Jason, Grant puis à nouveau le Colonel, une balle vint se loger dans son bras, tandis que d’un simple mouvement de l’autre main, deux explosions se firent ressentirent sur le Prométhée. Grant et les soldats volèrent assez violemment avant de retomber d’un seul coup. Turner ne chercha pas meilleure occasion, il se jeta tête baissée sur l’ennemi, ne cherchant même pas à reprendre le P-90. L’adversaire sortit ce qui semblait être une assez petite lame, mais surement aiguisée pour transpercer un bœuf. L’appréhension dans les yeux de Turner ne le firent pas réfléchir, après quelques coups bien placés l’arme blanche sortit de l’air de combat. Tel un animal, il griffa et mordit Jason au visage et au crane, le blessant rapidement. Il le mit ensuite au sol, en commençant à lui écraser la tête avec sa lourde botte... Cette fois ci s’en était fini il ne maitrisait plus son corps... D’un seul coup, un petit « Bang » retentit dans la salle, puis le poids sur le crane de Jason se relâcha, il se releva et vit seulement Grant tomber plus loin... Il n’avait pas le temps de reprendre ses esprits. Ce dernier ce dirigeait déjà vers le Colonel, qu’il attrapa son P-90 et tira une rafale bien placée dans la poitrine. Il recula soudainement, les bras virevoltant, Jason se redressa à son tour, fixant la bête, vidant son dernier chargeur dans son corps.
C’était fini.


Jason s’abaissa et récupéra l’arme alien, tira une fois de plus sur l’assaillant, par pur méchanceté, puis la rangea sur le côté de sa ceinture. Juste devant lui, Grant était à moitié en vie. Il n’avait plus l’air de savoir ce qui venait de se passer en cette dernière minute, les deux marines étaient morts, comme beaucoup d’autres. Jason attrapa son subordonné par l’épaule, passa son bras autour de son cou puis repartit. Il attrapa la radio.

« Markus... Rapport des dégâts commis par les explosions. Je veux savoir quelles sections sont condamnés. Annoncez à tout l’équipage que l’ennemi a été neutralisé, je ne pense pas qu’il en reste d’autres, mais soyez sur vos gardes ne sait ont jamais. Ah.. et prévenez aussi l’infirmerie j’amène un blessé grave.. qui m’a sauvé la vie. » termina t-il regardant le Major à demi conscient avec un sourire vaillant.

_________________


~ Ceux qui, par malheur, font la guerre, ont généralement la chance de ne la faire qu'une fois. ~

-----------------------------------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13736

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Sam 17 Jan - 15:39

Le Colonel Fett et ses hommes attendirent la bête. Rico et Cruk s’approchèrent l’un de l’autre, attendant une mort certaine… Ils se regardèrent dans les yeux, pour la dernière fois… Une larme tomba sur la joue de Marie. Puis, ils firent face tous les deux au danger qui viendrait.
Vertiga restait en retrait, l’arme à la main. Elle avait tout aussi peur. Inquiète pour Jason, inquiète pour elle, inquiète pour eux deux… Elle n’arrivait pas à croire que tout allait se finir d’une telle façon.
Fett prononça quelques dernières paroles à son équipe. Le Prométhée n’avait toujours pas donné de réponse. Le Colonel s’avança pour faire face en premier à l’assassin, derrière la porte. Tolok resta tout à l’arrière, assis par terre et désespéré. Ventrell se mit à côté de Fett.


« Ce fut un honneur, Colonel. »

La porte céda.
Le monstre se glissa dans l’ouverture et reçut une pluie de projectile. Ses longues pattes protégèrent sa tête des balles et sa queue fouetta l’air.
La bête chargea Fett dans un terrible rugissement.
Il y eut soudain un large flash et un bruit sourd, au point que Boba crut qu’il était déjà mort…
L’équipe de terrien, Tolok et Ventrell, qui s’était accroché à Boba au dernier moment, furent tous téléportés dans le Prométhée à cet instant précis. La bête frappa dans le vide et se retourna, confuse. A l’avant du vaisseau, Aron se releva dans un effort surhumain. Le jeune jaffa défiguré poussa un cri de rage, appuya sur le cadran de commande à côté du siège de pilotage et activa l’autodestruction du cargo. La bête se tourna vers lui et lui sauta dessus au moment même où le cargo explosa dans les airs et où les débris furent désintégrés dans l’atmosphère…


BC-303 Prométhée

Le groupe de survivant arriva sur la passerelle. Le Colonel Turner n’était pas là. Markus se leva de son siège et s’approcha de Boba. Il lui expliqua que Jason était à l’infirmerie.

« Nous avons été abordé par une créature bizarre. Nous avons perdu beaucoup d’hommes. Elle a mis hors service la téléportation pendant un moment mais nous venions de réparer nos appareils quand on a reçu votre appel, on a fait le plus vite possible. Reste encore l’hyper propulsion, nous voyons avec d’autres vaisseaux jaffas pour qu’ils remplacent nos cristaux détruits. »

L’équipe put alors se reposer sur le pont. Tolok admirait le Prométhée, les yeux grands ouverts.

« D’après notre radar, le vaisseau cargo où vous étiez a explosé dans l’atmosphère de la planète juste après qu’on vous a téléporté. »

Tout le monde fut soulagé d’apprendre cette nouvelle. La bête était donc morte et le danger semblait loin à présent...
Dans le Prométhée, les anneaux de transports s’activèrent et un groupe de jaffas arriva, venu remplacer les cristaux du vaisseau terrien…


Invisible à l’œil nu et tout près de sa Cible, le dernier assassin parcourait les couloirs du Prométhée. Il venait d’infiltrer le vaisseau en venant clandestinement par les anneaux de transports, avec des jaffas. Tolok était ici, il en était sûr, il les avait entendu prononcer son nom… Les autres Instruments avaient sûrement échoué, mais ses rebelles n’en viendraient pas à bout de l’Ashrak, jamais… Ashrak était le plus fort, et il allait vaincre, une fois de plus…

Turner revint de l’infirmerie et alla sur la passerelle. Il engagea la conversation avec l’équipe, heureux de les voir sain et sauf. Boba lui expliqua la situation et le sort de l’équipe de Mansfield sur la planète. Jason salua ensuite Tolok, et les invita à aller se rendre à l’infirmerie. Markus leur signala que le passage vers l’infirmerie était libre. L’explosion dans le Prométhée peu de temps avant, dans la confrontation entre Turner et l’alien, avait rendu inaccessible un ascenseur et un bout de couloir menant a la salle des machines. Mais Markus informa Turner qu’il n’y avait rien à craindre pour la coque du vaisseau. L’explosion avait causé plus de peur que de mal…
Cinq minutes passèrent. Les radars du Prométhée s’affolèrent et l’alarme résonna dans le vaisseau. Markus se tourna vers son supérieur, paniqué.


« Des vaisseaux Ha’taks non identifiés sont apparus sur nos écrans ! » Fit le technicien, suivi par une communication venant d’un des vaisseaux de la rébellion. C’était Kalel.

« Colonel Turner, ces vaisseaux sont la pointe de l’iceberg de ce qui va arriver sur nous si on reste ici trop longtemps, il faut partir. Votre hyper propulsion est-elle réparée ? » Demanda-t-il. Jason se tourna vers Markus. Ce dernier fit non de la tête.

« On fait le plus vite possible. » Répondit Jason.

« Nous allons essayer de les retenir pendant un moment, dépêchez-vous ! »

La communication s’arrêta. La flotte rebelle se mit en position de défense autour de la planète tandis que les vaisseaux de patrouilles de Yu s’approchaient dangereusement de leurs positions. Jason reçut un message venant de ces vaisseaux.

« Vous violez un territoire sacré du Seigneur Yu. Rendez-vous ou vous mourrez tous ! »

La réponse ne se fit pas tarder et la bataille commença aussitôt…


Découvrez Jerry Goldsmith!


Les six vaisseaux Ha’taks de Yu s’alignèrent et firent soudainement feu sur la flotte rebelle. Tous les vaisseaux cargos en orbite prirent la fuite en hyper espace. Plusieurs escadries de chasseurs de la mort rebelles et loyalistes s’affrontaient déjà au centre des combats. Mais les rebelles étaient largement surpassés en nombre.
Chez les rebelles, la défense était composée d’une centaine de chasseurs de la mort, une dizaine d’alkesh et seulement trois vaisseaux Ha’taks. L’un commandé par Kalel, le deuxième commandé par un de ses lieutenants et le dernier était sous les commandes du chef jaffa Tyrus. Le Prométhée se plaça en retrait et ouvrit le feu sous les ordres de Jason. Des explosions illuminèrent l’espace étoilé. Canon à énergie et missiles, le Prométhée envoyait tout ce qu’il avait. Les Ha’taks de Yu commencèrent à encercler la flotte. Sous cette puissance de feu, le vaisseau terrien ne tiendrait pas longtemps…



Dans les couloirs du Prométhée, l’équipe se dirigea vers l’infirmerie, pressé par les combats qui se déroulaient à l’extérieur. Ventrell s’arrêta soudainement. Il leva la main vers les terriens et regarda autour de lui de son œil perçant…

« Nous ne sommes pas seuls… Tol… » Il ne finit pas sa phrase. Un puissant coup le fit tomber au sol. L’assassin invisible courut vers Tolok, le poignard à la main.

« Tirez !! Tirez partout !! » Ordonna Boba, espérant toucher l’Ashrak au hasard.

Les couloirs furent criblés de balles et une goutte de sang, puis plusieurs autres, tombèrent par terre. L’Ashrak avait été touché et était maintenant facilement repérable.
Les Tau’ris virent alors que les gouttes coulaient sur le sol juste à côté de Tolok. L’assassin leva sa lame et s’apprêta à tuer le jaffa quand Ventrell se plaça entre lui et sa Cible. Le couteau transperça la chaire de l’ancien chasseur de prime et Ventrell s’écroula.
Vertiga et Cruk ouvrirent le feu jusqu’à ce que leur chargeur fût vide. Plusieurs balles ricochèrent contre l’armure de l’Ashrak mais celui-ci ne tomba pas. Boba Fett laissa alors tomber son fusil sans balle et sauta sur l’assassin, livrant un combat brutal contre la silhouette à peine visible de son ennemi…



« Bouclier à 40% ! On se prend trop de tirs ! Un des vaisseaux Ha’taks de Yu vient d’être détruit. » Cria Markus. Derrière lui, des explosions d’étincelles envahirent les couloirs. Ils reçurent tout à coup une communication de Kalel. L’écran s’alluma devant Jason.

« Repliez vous, on vous couvre ! »

Le vaisseau de Kalel passa devant le Prométhée et se dirigea vers la flotte ennemie, tel un kamikaze qui allait se sacrifier pour protéger le vaisseau terrien.
De l’autre côté des combats, le vaisseau de Tyrus réussit à détruire un autre Ha’tak de Yu mais la presque totalité des chasseurs de la mort des rebelles avaient été détruits dans cette brutale confrontation.



Dans les couloirs, Boba reçut un puissant coup de tête et tomba au sol. L’Ashrak avança vers lui et sortit une autre lame de son bras. Il voulut achever le Colonel mais il sentit que quelqu’un était derrière lui.
Vertiga Calvario avait sorti son couteau bien aimé et avait frappé l’Ashrak de toutes ses forces. La lame se planta dans le dos de l’assassin. Ce dernier chancela et devint alors visible par tout le monde. Il portait une armure du même style que Ventrell, en plus d’un large casque pointu. Il se retourna et frappa Vertiga au visage. Rico fonça sur lui, se servant de son fusil comme baïonnette et le planta dans le bas du dos de son ennemi.
L’Ashrak poussa un puissant cri et blessa Jeffrey au bras d’un rapide coup de couteau.
Tolok ramassa la M4 de Boba et l’envoya vers le Colonel. L’assassin se tourna vers Tolok et se dirigea vers lui d’un air menaçant. Fett eut le temps de recharger son arme et tira sur son ennemi, rapidement assisté par une Marie Cruk enragée.
Le corps de l’assassin était troué de balles et du sang coulait de partout. Il lâcha son couteau et tomba à genou. Tolok se leva et s’approcha de lui. D’un coup de pied dans la tête, il le mit à terre… Et l’Ashrak rendit son dernier souffle, avec le terrible sentiment, pour la toute première fois de sa vie, d’avoir perdu une bataille…
L’équipe reprit ses esprits avec difficulté. Mais ils étaient tous sain et sauf… Tous à part Ventrell, qui avait à sont tour expiré pour la dernière fois, la blessure de l’Ashrak avait été mortelle pour l’homme. Tolok s’agenouilla devant sa dépouille.


« Repose en paix, mon ami… »


Sur la passerelle, la situation dégénérait. Grâce à la puissance de feu du Prométhée, un autre Ha’tak ennemi avait été détruit. Un missile chanceux avait traversé le bouclier du vaisseau et touché la source d’énergie principale du vaisseau de guerre goa’uld, provoquant une réaction en chaîne.
Le vaisseau de Kalel lui était en très mauvais états. Il encaissait tous les tirs maintenant. Dans son combat, il réussit à détruit un Ha’tak ennemi. Puis, conscient qu’il ne s’en sortirait pas, il fonça sur un deuxième vaisseau goa’uld…
En quelques secondes, Jason vit par la baie vitrée du Prométhée les deux vaisseaux Ha’taks se percuter à toute vitesse et leur coque se briser lors du choc. Rentré l’un dans l’autre, les deux Ha’taks prirent feu et explosèrent de l’intérieur dans une multitude de gros débris…
L’un était une grande moitié du vaisseau du défunt Kalel. Le débris vola dans l’espace et percuta le dernier vaisseau de Yu dans sa course. L’Ha’tak étant déjà gravement endommagé par les tirs du Prométhée et de Tyrus, il ne résista pas au choc et explosa à son tours de façon spectaculaire, détruisant sur son passage une partie des chasseurs de la mort ennemis.
Markus se retourna alors vers Jason.


« Il… Il n’y a plus de vaisseaux ennemis… On les a repoussé. »

Sur le pont, l’équipage reprenait son calme. Il y avait toujours quelques vaisseaux ennemis. Des chasseurs de la mort surtout, mais le plus grand danger avait été écarté…
Ils reçurent une communication de Tyrus.


« Félicitation Colonel. Belle bataille. Nous avons vaincus. Kalel n’est pas mort en vain. Puisse-t-il reposer en paix… Il va falloir partir maintenant, réparez votre hyper propulsion avant que d’autres vaisseaux ennemis ne viennent. »

Jason se posa dans son siège, fatigué. Il regarda l’espace et tous les débris qui flottaient et prenaient feu… Un vrai feu d’artifice.


Dans l’infirmerie du Prométhée, l’équipe de Boba put se reposer, prise en charge par les infirmiers du vaisseau.
Dix minutes plus tard, Hugsley le chef scientifique annonça à Turner que l’hyper propulsion était rétablie…


[HJ: Votre dernier post dans cette MJ. J'espère que la mission vous a plu malgré l'inactivité de Jeffrey qui nous handicapé dès le début. Merci à ceux qui ont participé jusqu'au bout. C'était pas une mission facile à jouer en tant que membre, GG à tous.]

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Vertiga Calvario
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 2202

Arrivé au SGC : 16/04/2008

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 31 ans
Profession: Chercheur, Archéologue, Linguistes
๏ Expérience:
341/500  (341/500)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Sam 17 Jan - 16:39

Vertiga sentait tout son corps qui tremblait, elle regardait sa main qui tenait son arme, elle tremblait de tous son long, la belle se mordit la lèvre. Elle le savait, il y a des bêbêtes partout et celle là elle a très faim et le goût du sang est plus que palpable.
Elle leva son visage vers Boba Fett, cet homme est plein de courage et de bravoure, malgré le fait qu’il a du mal a s’exprimer avec des mots justes c’est un militaire et un très bon. Un bruit leurs signala que la porte venait de cédé, l’immonde bête venait de rentré, la jeune femme tira comme elle put, mais apparemment rien n’y faisait. Sa longue queue repoussait les projectiles avec une forme peut commune

*On dirait un Dragon, sauf que ces écailles n’ont pas vraiment la même forme han !*

Soudain une lumière vive s’empara de tous son corps et des personnes présente, la jeune femme ferma les yeux et se cacha le visage avec son arme. Quand elle daigna les ouvrir elle reconnue l’intérieur du Prométhée. Sur le moment Vertiga sentit que la panique se retirait doucement, mais le fait de ne pas voir le Colonel l’alarma légèrement. Markus expliqué à Fett que Turner était a l’infirmerie, la mythologue laissa échapper un soupir de soulagement, elle baissa son arme et la laissa son bras pendre le long de son corps.
Une créature bizarre ? La bêbête ? Han ? Elle le savait la grosse bêbête avait attaqué le colonel et avait mangé des hommes de l’équipage et en plus sans sel ! Et si le colonel est à l’infirmerie a cause de la bêbête han ? Elle lui a mangé un bras ? Ou une jambe ? Pauvre Colonel.
Puis il arriva…Sain et sauf, la jeune femme porta une main sur son cœur, il allait bien.
Elle fut même ravie d’entendre sa voix, elle ne peut retenir un sourire.
Mais les minutes passèrent et les radars s’affolèrent et pas que les radars apparemment.


La jeune femme sentit le vaisseau qui bougeait dangereusement, l’attaque contre celui-ci était puissante. Elle suivit quand même le groupe vers l’infirmerie, rien de tel qu’une bonne aspirine. Mais Ventrell s’arrêta pour s’exclamé qu’ils n’étaient pas seul. Quoi une autre bêbête ? Han ? Fett ordonna de tiré partout et la jeune femme ne se fit pas prier, cette fois la bêbête elle veut manger le Jaffa tout noir !
La jeune femme vider son chargeur de manière phénoménale jamais auparavant elle avait tiré autant. Mais rien ne se produisit le pauvre Fett lui s’en pris plein la face, la jeune femme glissa la main vers sa chaussure et retira son couteau fétiche et dans un élan de courage elle se dirigea vers l’homme, elle planta son couteau de toute ses forces dans son dos et brisa le matériel qui le rendait invisible, mais il se retourna et lui envoya un coup au visage, la jeune femme tomba de tout son long au sol, une main sur son visage des larmes se formèrent dans son regard. Mais elle vit la fin du combat avec un regard trouble et floue. Elle se releva tant bien que mal, avec une peine immense pour l’ancien chasseur de prime.
Prenant le chemin vers l’infirmerie et bizarrement sans un seul mot, pas un ne glissa sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Dim 18 Jan - 12:22

Alors que dans la salle des anneaux du cargo la situation été de plus en plus critique et la fin imminante, Marie se rapprocha doucement de son cher et tendre Jeffrey, et le fixe droit dans les yeux, comme pour lui dire "Merci pour tout ce que tu m'as donner" en même temps qu'une larme coula le long de sa joue. Elle ne le lachait plus du regard et s'en rapprocher de plus en plus jusqu'a même, être mains dans la mains, mais cette chose ne se produit pas, en effet, lorsque les mains de Marie, dans l'amour et la peur, allaient croiser celles de Rico, la porte s'ouvra et le monstre avanca vers l'équipe. Boba fût le premiers à tiré, Marie se tourna, enlevant ses yeux de ceux de Jeffrey pour tiré sur la bête qui été drôlement resistante au tir humain. Et Fett fût le premier toucher par les énormes pattes, il fût projeter en arrière et toute l'équipe se jeta sur lui.

Et la, un miracle se produit ! L'équipe était maintenant sur le Promethée, on venait de les téléporters. C'était juste au bon moment. La scientifique pût apprendre peu de temps après que le vaisseau cargo avait exploser et que la bête était donc mort dedans, mais elle se demander bien comment cela avait t'il pût se produire. Mais pour le moment l'heure n'était pas a sa, sur les ordres du Colonel Turner, l'équipe de Fett avec Tolok se dirigea vers l'infirmerie, Marie, elle, aurait bien aimé aller aide les jaffas et scientifique humain a reparer l'hyperpropulsion, mais elle avait beaucoup mieu a faire, être avec son Jeffrey.

Dans le couloir menant à l'infirmerie, des tirs se fîrent entendre contre la coque du vaisseau, un combat spacial vennait de débuter, mais un autre combat, allait debuter pour Marie et son équipe. Lorque Ventrell cria au terriens qu'il n'était pas seul, en montrant du doigt une direction où pourtant il n'y avait personne, mais avant qu'il puissent finir, il recût un violent coups qui le fît tomber, Marie avait déjà entendu parler de ce type de guerrier, un Ashrak. Sur les ordres de son supérieur, Cruk tira de toutes ses forces dans le couloir, ainsi que son équipe, ce qui permit, au bout d'un temps, de toucher l'extraterrestre invisible et de voir couler de plus en plus de sang de son corp. Il était maintenant beaucoup plus repérable. Devant Marie, Ventrell se sacrifia pour eviter que l'Ashrak ne tua Tolok, la scientifique avait toujour un peu de mal a localiser l'ennemis, mais elle tira de a nouveau en sa direction avec l'aide de l'autre scientifique, en la personne de Vertiga Calvario. Mais cela ne fût pa suffisant pour l'abbatre, de plus que le chargeur de Marie fût rapidement vide. C'est alors que Boba, entama un combat corp a corp avec l'ennemis, mais celui-ci tourna rapidement à l'avantage de l'Ashrak. Marie impuissante assista a la debacle de Boba, suivit de Vertiga, qui pourtant lui avait planter son couteau dans le dos et de Jeffrey, mais lorsque l'homme de sa vie fût toucher par la créature qui était maintenant de plus en plus visible.

Jeffrey, nan ! Tu vas me le payer !

Marie qui avait eu le temps de recharger son arme tira et Boba qui s'était relever fît de même. L'ennemis qui avait trop encaisser tombat au sol et devint completement visible. Tolok donna avec le bout de son pied le coup de grâce.

C'était enfin fîni, Marie se depecha de rejoindre Jeffrey pour le soigner et l'embrasser, elle qui en mourrait d'envie. Au même moment, Tolok dît au revoir à Ventrell, celui-ci venait de mourrir.
Marie aida Jeffrey a marcher jusqu'a l'infirmerie pour qu'il se fasse soigner et se repose tout comme elle et le reste de l'équipe avant le retour au SGC.


[HJ : Merci Jack pour cette mission formidable Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Boba Fett
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 7270

Arrivé au SGC : 18/03/2006

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 38 ans
Profession:
๏ Expérience:
2463/15000  (2463/15000)

MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   Jeu 22 Jan - 1:06

Nous étions en sécurité dans la soute du vaisseau, mais plus pour très longtemps. En effet, la bête s'acharnait de plus en plus sur la porte nous séparant d'elle. Plus les minutes passaient, plus elles poussait des gémissements inquiétants. L'inquiétude montait de plus en plus parmis mes hommes, et surement aussi chez Ventrell et Tolok. D'ailleur Ventrell vint a mes cotés et dit quelques mots. Puis a mon tour, je pris la parole.

-"Heu, Et bien... Je vous aimais tous...."

Puis la porte céda, la bête resta dans la l'encadrement de la porte, le temps qu'elle reprenne son souffle. De suite, j'en profitais pour ouvrir le feu sur elle, et je ne fut pas le seul. Mais rien a y faire, elle était très résistante. Puis elle sauta en ma direction, alors que nous étions a sec. Mais nous eumes tous la vie sauve lorsque nous disparûmes dans une vive lumière blanche.
Nous retrouvions donc sur la passerelle du Prométhée, en sécurité, et tout le monde était au complet. Markus vint me voir.


« D’après notre radar, le vaisseau cargo où vous étiez a explosé dans l’atmosphère de la planète juste après qu’on vous a téléporté. »

-"C'est pas trop tot ! j'en ai marre des bestriole !"

Puis Turner vint nous rejoindre sur la passerelle, apparament, il avait dégusté eux aussi a bord, vu l'état du colonel.

-" Ha Turner ! Nous avons pu ramener Tolok a bord, la situation était aussi critique a la surface. Il y eu plus d'un assassin d'envoyé apparament. Mansfield et son équipe on été décimé. Voici leur plaques."

Je remis le paquet de plaques a Turner. Puis je fis signe a mon équipe de se diriger vers l'infirmerie. Et la dans les couloirs, mauvaise rencontre. Ventrell fut projeté au sol par quelque chose d'invisible. d'instinct j'ordonnais a mon équipe de tirer partout. Les balles sifflaient dans les couloirs et rebondissant sur les murs. j'espérai vraiment l'avoir a tatons.
Puis quelques gouttes de sang tombèrent par terre, et elles se dirigèrent vers Tolok. Ventrell s'interposa mais fut lacéré sur le coup et tomba a la renverse. Plus d'autres solution.


-"J'en ai marre !!!"

je l'achai mon M16 vide par terre et je plongeais vers l'endroit ou se trouvait -peut être - l'homme invisible. Je sentis quelque chose de dur et je l'aggripais avec force. Je donnais quelques coups de poings au hasard, frappant dans le vide, touchant quelque chose par moment. Puis je me pris plusieurs coups. Ca sonne. Et je tombais par terre, sur le cul, tant mentalement que physiquement. Mais vertiga planta son couteau dans le machin et celui-ci redevint visible. Ventrell en moins classe on aurait dit.
affaibli, il mit du temps a réagir, heuresement Tolok eu la bonne idée de me passer ma M16, je chargeais le dernier chargeur, et je visais l'ennemi.


-"Hasta la vista Baby !"

Puis je pressais la détente sans relacher la pression. Cruk m'aida dans ma tache. L'ashrak tomba raide mort, une passoire était plus étanche que lui. Je me relevais et je vit que Ventrell était bien mort. je lui fit un petit signe d'adieu. Maintenant , à l'infirmerie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: MJ Espace by Jack   

Revenir en haut Aller en bas
 

MJ Espace by Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Archives ~ :: Prométhée :: Missions Prométhée-