Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Dernier voyage? [intrigue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anthony Lang
----------------
Anthony Lang
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 2962

Arrivé au SGC : 20/02/2011

Age du Joueur : 32


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre1687/3200Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (687/3200)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Lun 9 Sep - 22:48

Ils venaient à peine d'arriver sur le tarmac qu'au loin, ils virent l'avion arriver. Un peu plus de 5 minutes plus tard, celui-ci était posé et un militaire en tenue d'apparat se dirigeait vers eux pour pour les inviter à le suivre. Mettant son sac sur le dos, Anthony suivit le mouvement. Avant de franchir le sas de l'avion, il jeta un dernier regard derrière lui regardant ce paysage qui lui était devenu familier au fil du temps. Puis il pénétra dans l'avion.

Laissant ses affaires dans le coin destiné à cela, il alla s'assoir côté hublot, ressentant alors un mélange de nostalgie, d'angoisse et d'excitation. Curieux mélange!

Quelques scientifiques vinrent aussi se joindre à eux. Parmi Mc Kay. Anthony lui fit un signe de la main.
Il l'aimait bien en général. Son côté égocentrique, parfois froussard, imbu de lui même et tous ses autres défauts l'amusaient. Même si parfois, dans le feu de l'action, il fallait faire preuve d'autorité et de sècheresse avec lui.

Une fois tout le monde à bord, il ne restait plus qu'à partir. Anthony ferma les yeux quelques instants. Il n'avait pas du tout envie de dormir mais essaya de faire un peu de vide dans son esprit. Tout autour de lui, l'avion commençait à vrombir, plus de retour en arrière possible maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Rodney Mc Kay
----------------
Rodney Mc Kay
----------------
Assistant
----------------


Nombre de messages : 241

Arrivé au SGC : 07/07/2012

Age du Joueur : 51


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre199/500Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (99/500)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Mar 10 Sep - 0:42

- C'est évident voyons ! Un module spatial même le plus petit que nous ayons et qui à ma connaissance est loin d'être léger, sera trop lourd pour un frêle F 302. Nous allons devoir faire deux équipes pour modifier les deux appareils!

Il allait falloir bouster les énergies du chasseur tout en rendant le module plus léger mais sécurisé tout de même pour accueillir les Black Eagles. Tout en tirant une sorte de carriole remplie d'objets trouvés sur d'autres planétes et qui pourraient servir, le Dr Lee et Mc Kay, essayaient d'élaborer une stratégie de travail. Ils n'étaient pas encore partis mais déjà sur place mentalement. C'est qu'il avait fallut trier soigneusement le matériel qu'ils emporteraient et en un temps record! Les militaires n'avaient vraiment aucun sens des réalités. Une fois embarqué et sa ceinture bouclée, Rodney toujours en pleine réflexion, répondit par un signe de tête à Lang. Il commençait à bien le connaitre maintenant et tout scientifique qu'il était Rodney appréciait le militaire. Chose qu'il se garderait bien d'avouer. Il n'était pas là pour se faire des amis!
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
Jack O'Neill
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13743

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre15056/15000Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (5056/15000)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Jeu 12 Sep - 15:26

Toute l'équipe embarqua dans l'avion de l'USAF A l'intérieur, il y avait des rangées de sièges aux couleurs de l'armée. Ils étaient une quinzaine à bord : dix Black Eagles, dont Anthony Lang et Cara Mallory, deux scientifiques et trois personnes dans le cockpit pour conduire ce beau monde à Houston.
Il y avait donc assez de place pour cette petite troupe, assez pour permettre à chacun d'être assis à côté d'un hublot. Le Docteur Mckay, suivit de près par le Docteur Lee, prirent place sur des sièges, entourés par les Black Eagles.
Rapidement, les hélices de l'avion commencèrent à fendre l'air et les moteurs à pousser, toute la puissance de l'appareil engrangeant un mouvement de translation vers l'avant. Les portes se refermèrent et quand l'avion décolla plusieurs centaines de mètres plus loin, les roues furent rappelées dans les cales et la surface de la zone et de Cheyenne Mountain se rétrécirent au fur et à mesure qu'ils montaient en altitude. La voix du pilote leur annonça que le trajet vers Houston durerait deux heures... De quoi laisser le temps aux personnes présentes à bord de se connaître un peu mieux ou d'échanger calmement, malgré le compte à rebours qui s'écoulait lentement vers l'inévitable... Malgré cela, les Black Eagles essayaient de ne pas trop y penser, tentant un peu d'humour parfois. Smith était bon dans l'humour noir, Biggs dans le cynisme ce qui ne lui ressemblait guère, et Kaiger restait toujours aussi muet, ne parlant que quand c'était nécessaire. Un peu comme Almie, l'indigène enrôlée par Narah, ou bien même le soldat Aino, très discrète elle aussi depuis le début. C'étaient des personnalités dangereuses, des tueurs qui n'avaient appris qu'à ôter des vies. C'était leur métier mais le plus important n'était pas cette addition d'individualités aux talents reconnus, mais bien la constitution d'une équipe coordonnée, efficace et soudée. C'était la clef de la réussite de la mission... Ça, mais aussi la solidité technique du matériel qui serait utilisé.


A ce sujet, les réticences de Rodney Mckay avaient eu le temps de faire le tour du SGC avant son départ. Il ne croyait pas vraiment en cette solution. Etait-il un artiste incompris ? Pendant tout le trajet il ne put qu'exprimer son scepticisme sur la situation et sur le plan proposé. Le Docteur Lee essayait parfois de le réconforter, déclarant devoir donner une chance et un peu de confiance à ce plan, mais c'était très dur de convaincre quelqu'un comme Rodney Mckay dans ce genre de situation. Son comportement pouvait être contagieux, voire irritant. Après une heure de voyage, le Capitaine Hagman se leva pour s'exprimer à tout le monde.


« Bien, écoutez-moi tout le monde... J'ai reçu de nouvelles infos du SGC. » Dit-il en montrant un téléphone mobile dans sa main. « J'ai eu Narah et Kimsey au tel. Comme l'a fait remarqué le Docteur Mckay ici présent, un F-302 ne pourra pas tracter à lui seul un module de transport... Nous serons trop lourds et le chasseur n'aura pas assez de puissance pour voler à bonne vitesse. Nous allons donc nous séparer en deux équipes et ce sont deux modules, plus légers, qui seront envoyés là-bas dans l'espace. Chacun aura son F-302... Quant à la diversion, apparemment ils enverront le reste des F-302 qu'on peut encore avoir sur Terre. Ils enverront des missiles nucléaires, ce qui n’endommagera probablement pas assez les vaisseaux ennemis mais on a bon espoir que la radioactivité brouille leur système de détection et nous permette d'aborder le vaisseau de Sokar, si celui-ci est reconnaissable parmi la flotte ennemie... »

Il balaya tous les visages du regard, l'air mi-inquiet mi-confiant. Une grande appréhension se faisait ressentir dans l'avion. Tout de suite, l'ambiance s'alourdie, comme si tout le monde cette fois se rendait compte de l'importance de cette mission et du peu de probabilité de revenir en vie sur Terre, mis à part pour Mckay et Lee qui seraient épargnés par ces combats lointain.

« Je sais, ça fait beaucoup de "si"... J'ai constitué les équipes. J'en prend la responsabilité, pas de discussion possible sur mon choix, ok Biggs ? Ce qui est bien en faisant deux équipes, c'est qu'on a deux fois plus de chance de tuer Sokar, eh oui... Si une navette se fait dégommer, y en aura une deuxième pour réussir à accoster le vaisseau du serpent, enfin j'espère... Bref, les voici. »

Il énonça rapidement les noms. La première équipe était constituée de Smith, Biggs, Almie, Kaiger et serait commandée par le Lieutenant Barber. La deuxième serait sous les ordres du Capitaine Hagman, lui-même, et il aurait Aino, Wilson et les deux nouveaux à ses côtés, Lang et Mallory, histoire de les avoir à l’œil pour éviter toute bavure bien qu'il leur faisait naturellement confiance. S'ils étaient là avec eux ce n'était pas par hasard... Leurs compétences et leur parcours respectif les avait conduit ici, à vivre ce moment inédit dans l'histoire de l'Humanité.
Bref, les Black Eagles se rendirent à l'évidence : ils ne vivaient pas un cauchemar et n'étaient pas sur le point de se réveiller d'une minute à l'autre. Ils étaient engagés dans une situation qui arrivait de plus en plus vite.

Une petite heure encore s'écoula, laissant libre aux discussions bien que l'ambiance s'était encore légèrement refroidie depuis leur départ de Cheyenne Mountain. Puis enfin, l'avion descendit, le nez piquant légèrement vers l'avant. Par delà les hublots, la ville de Houston était visible au loin. L'appareil se posa sur une piste d’atterrissage réservée par l'armée et ils furent accueillis par des 4x4 noirs et leurs conducteurs. Un responsable militaire était là, saluant le Capitaine Hagman.


« Capitaine, votre voyage ne se termine pas là... Veuillez monter à bord du véhicule, nous n'avons pas de temps à perdre. »

Dix minutes plus tard, ils passèrent des portiques sécurisés et arrivèrent devant un bâtiment vitré où le logo de la NASA, imposant et symbolisant la planète Terre, était fièrement affiché sur la façade avant. Un homme en costard/cravate avec une barbe blanche mal rasée attendait au bas des escaliers, devant le bâtiment. Les portes des 4x4 s’ouvrirent toutes de manière synchronisées et les Black Eagles, Mckay et Lee purent descendre et observer ce qui leur faisait face. Mis à part les deux scientifiques, il était étrange et pas anodin de voir débarquer une troupe de militaires armés et ultra équipés pour la guerre, à cet endroit-ci du pays.

« Messieurs, et, euh, mesdames » Déclara le directeur de l'organisation, les bras ouverts en signe d'accueil chaleureux mais un peu surpris de voir des présences féminines. « Bienvenue au centre spatial Lyndon B. Johnson. C'est ici que vos modules de transports sont en train d'être préparés... Et vu l'urgence de la situation, c'est ici que vous décollerez dans les heures à venir, je l'espère... »

L'étape de la mise en place et des discussions était terminée. Maintenant, place au début de l'action.

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Dernier voyage? [intrigue] 40287210


Dernière édition par Jack O'Neill le Lun 16 Sep - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cara Mallory
----------------
Cara Mallory
----------------
Sergent
----------------


Nombre de messages : 652

Arrivé au SGC : 29/02/2012

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 29
Profession: Militaire
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre1219/3200Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (219/3200)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Dim 15 Sep - 22:57

La stratégie avait été mis au point, enfin pas vraiment car Cara au fond elle avait l’impression qu’il n’y avait pas de plan concret, tout le groupe allait foncer dans le tas sans trop réfléchir à toutes les possibilités. Du genre les gardes qui allaient être là pour protéger leur dieu. Mais sans parler de tous le reste. Ensuite Cara se dit qu’il fallait arrêter de voire le mauvais côté des choses. Elle avait devant elle la fine fleur du SGC, ce n’était pas des débutants. Il fallait qu’elle leurs fasse confiance et ça malheureusement Cara avait du mal. Elle ne pouvait s’empêcher d’avoir de l’appréhension, mais cela venait sans doute du fait que c’était vraiment une première mission, une vraie où elle allait tâter de la tête de serpent.

C’est avec cette pensée qu’elle partit faire son sac à dos. Cette pensée lui avait suffit pour qu’elle est le sourir, en plus elle ne serait pas vraiment seule, il y avait Anthony, certes un soldat bien plus gradé qu’elle mais pas membre des BE. Elle prépara donc son sac avec tout le matériel qu’il fallait. Elle était contente de pouvoir faire cette mission, enfin elle se sentait utile pour le SGC. C’était un moyen de faire ses preuves et de mourir au champ d’honneur s’il le fallait. Cara resta avec Anthony pendant qu’ils se dirigeaient tous vers l’avion.


-Moi aussi j’ai hâte d’y être. Pour la série je verrai bien Nathalie Portman, pour me représenter, bien que ça m’étonnerai je ne suis qu’un soldat.

Cara rentra dans l’avion sans regardais derrière elle, pas besoin, elle savait qu’elle reviendrait. Tous allait bien se passer… Elle se retourna pour voire qu’Anthony lui avait voulu se mémoriser ces paysage. Pourtant il n’avait pas l’air si inquiet, plutôt impatient et exciter, mais pas angoisser. Peut être que c’était dû à ce qu’il pouvait vivre avec Julia…
Puis elle enleva ses affaires personnelles dans le casier prévu pour cela. En s’installant elle passa sa main derrière son cou, elle faisait en faite ça pour vérifier si elle avait toujours une fine chaine en or en plus de ses plaques. Elle avait retrouvé il n’y a pas longtemps la médaille de baptême de Salomé. Elle la garderait en plus des ses plaques d’indentification. Bon si c’était découvert elle aurait sans doute de très gros problème, mais elle avait l’impression d’être protégé par ce simple médaillon. C’est une fois confortablement assise, confortablement était un grand mot, elle regarda un peu les autres personnes les accompagnants en plus de militaire il y avait des scientifiques.

Puis une voix se fit entendre, une voix qui avait exaspéré Cara pendant des heures. Suite à ça elle se concentra pour ne pas craquer. Cette personne n’était autre que McKay, c’était devenu viscéral, elle devait se contenir pour ne pas le baffer. Pourtant il ne lui avait rien fait directement, mais c’était comme ça. Avec un peu de chance la mission le rendrait agréable ou peut être encore plus insupportable… Non, sinon il y aurait un mort. Allait fallait pas être méchante, mais pour l’instant elle se garda de ne pas le saluer, elle aurait toute la mission pour le faire. L’avion se mit donc à vrombir annonçant le décollage et donc sans aucun doute le début de cette magnifique mais non des moindres, délicate mission pour sauver de nouveau le monde.

Deux heures de voyage, deux heures où elle ne pensa à rien. Elle avait décidé de faire son jeu favori : « Observer ». Elle aimait observer les uns et les autres pour essayer de voire et de comprendre leur pensée. Ce qui était sûre c’est que les BE étaient concentrés sur le mission, il n’avait pas essayé d’eller faire connaissance avec les autres. En même temps Cara se sentait bien dans son coin, elle ne voulait pas beaucoup en dire sur elle. Des qu’elle discutait trop malheureusement ça divergeait d’un coup sur son enlèvement et ensuite il n’y avait plus que ça dans ses conversations, suffisamment de personnes étaient au courant, pas de tous les détails, si une seule… Mais on était dans la Famille Kardiashian et ce qu’ils vivaient n’était pas une télé réalité, c’était la vrai vie, mais personnes ne le saurait vraiment. Elle observa ensuite une homologue féminine, la seule de l’équipe des BE, elle était restée plus que discrète depuis le début, mais elle semblait être pleine de ressources, elle attendait juste le bon moment. Elle avait un regard que Cara avait vu bien des fois, les BE l’avaient tous, un regard de tueur. Ce regard elle l’avait déjà vu chez elle…

Au bout d’une heure pourtant le Capitaine Hagman pris la parole, il avait des nouvelles du SGC. Elle s’étonna de la remarque qu’avait fait McKay, en même temps elle ne l’avait pas écouté. Elle devrait être un peu plus attentive sinon elle risquerait fort de se faire virer. Okay deux équipes allait être former, elle espérait de un ne pas se retrouver dans la même que Mckay, bien qu’improbable car lui et le terrain ça faisait deux. Ensuite elle aurait bien aimé être avec Anthony et Smith, deux personnes qu’elle connaissait. Ensuite elle respecterait quoi qu’il arrive la décision du capitaine.

Le capitaine parla de la technique de diversion, pas mal comme idée… ce dernier semblait aussi vouloir rassurer tous les membre présent, oui avec des si on peut faire plein de choses, mais faut aussi savoir se lancer dans l’aventure, sinon on ne vit jamais. Alors il commença à dire les équipes que lui-même avait constitué sans doute avec la plus grande stratégie. Cara rigola doucement quand le capitaine demanda à l’un de ses soldat de ne faire aucune remarque. Cara avait repéré Biggs des le premier coup, un soldat de qualité mais cachant le peu de faiblesse qu’il avait derrière une grande gueule. Oui mais c’est ça qui faisait sa personnalité et son talent, enfin c’était l’avais de Cara. La première équipe fut énoncée, elle n’y était pas et Anthony non plus. Fallait être idiot pour ne pas comprendre qu’ils étaient alors ensemble dans la même équipe. Ce fut le cas en plus de ça ils étaient sous les ordres du Capitaine. Pour Cara c’était un honneur et elle devait lui prouver qu’il ne s’était pas trompé en la choisissant.

La deuxième heure passa rapidement, un peu trop au gout de Cara… Elle ne pouvait se le cacher, elle avait quand même un peu peur, peur de ne pas revenir, mais elle décida que ce sentiment allait se faire enfermer une boîte dont elle ne retrouverait la clé qu’à la fin de la mission. Un 4x4 noirs vint les chercher et dix minutes plus tard, sans parler des différents portiques de sécurité, elle arriva devant un bâtiment avec le symbole de la NASA. Un homme se trouvait devant des escaliers, ce dernier sembla plutôt impressionné devant tous les militaires arrivant lourdement armée. C’était ici qu’ils allaient décoller, Cara se tourna vers Anthony.


-Vous rendez vous compte, on part pour sauver la planète, jamais je n’aurai cru avoir se privilège.

Revenir en haut Aller en bas
Rodney Mc Kay
----------------
Rodney Mc Kay
----------------
Assistant
----------------


Nombre de messages : 241

Arrivé au SGC : 07/07/2012

Age du Joueur : 51


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre199/500Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (99/500)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Mar 17 Sep - 17:05

Assis sur son siége Rodney avait fermé les yeux durant la phase de décollage. Il avait toujours craint l'avion. Sa main nerveuse vint vérifier pour la dixiéme fois si sa ceinture était bien bouclée. Lee venait de lui dire qu'il était très confiant, ce que le Canadien ne pouvait admettre d'un scientifique sensé être brillant. Il fallait que son collégue descende de son petit nuage et vite!

- C'est purement mathématique Lee! Ce plan ne peut pas réussir!
- Vous êtes d'un pessimisme Rodney!
- Faisons un petit jeux alors. Combien de soldat envoyons-nous à l'abordage ?

Lee fit le tour visuel des Black Eagle

- J'en compte cinq.
- faux! Vous oubliez ces deux-là.

Mc Kay désigna Lang et Mallory qui semblaient presque somnolants. Rodney se demanda d'ailleurs comment on pouvait être aussi calme pour ne pas dire comateux dans une telle situation.

- Ca fait donc sept.
- Bien! Et maintenant, combien de personnes un module spatiale peut-il contenir
- Quatre à six personnes dans les meilleur des cas.
- Nous sommes d'accord! Mieux vaut tard que jamais. Et encore il faudrait que l'équipe ne soit pas équipée. Vous pensez vraiment qu'un commando va se pointer chez Sokar sans armes ?
- Ben euh...
- Voilà, fin de l'histoire!

Rodney énonçait tout haut ses réticences en espérant qu'il serait entendu et tant pis si son attitude insufflait une certaine panique. Ils couraient droit au suicide et à celui de la Terre et puisqu'il était le seul génie en présence son devoir était de mettre ses collègues en garde. Toutefois Lee déglutit, sembla prendre courage et revint à la charge.

- Je suis certain qu'ils y auront pensé.
- C'est évident! Et à votre avis qu'auront-ils fait ? Ils auront fabriqué une extension à la capsule ?
- Eh pourquoi pas ?
- Rappelez moi combien pése un module pouvant contenir 4 à 6 personne ?
- Dans les 9000 kilos il me semble
- Et un F 302 ?
- 30 000 kilos.

Lee afficha un sourire soulagé

- Vous voyez que c'est possible!
- A quel poids pouvons nous estimer une extension ?
- Je ne sais pas...dans les 3000 kilos
- Ce qui nous ferait 12000 kilos soit plus du tiers du poids d'un F 302 dont les systèmes de poussée ne sont pas du tout bâtis pour ça!

D'ailleurs même avec une capsule toute basique, la chose était impossible. Rodney retournait donc ce problème dans sa tête. Envoyer un commando sur un vaisseau ennemi n'était pas chose aisée. Et quand bien même, comment cela se passerait-il une fois les BE à l'intérieur ? Hagman prit la parole et leur expliqua que le plan avait été modifié. Deux F302 pour deux modules...plus légers. Enfin quelque chose de raisonnable. Lorsqu'ils mirent pieds à terre, le scientifique réfléchissait à un systéme de brouillage qui permettrait aux capsules terriennes d'être invisibles aux sonars goa'uld. Les portes du labo s'ouvrirent et le Canadien annonça tout de suite la couleur.

- Allez nous n'avons pas de temps à perdre. Que l'on m'apporte un café!
Revenir en haut Aller en bas
Jim Wilson
----------------
Jim Wilson
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 41

Arrivé au SGC : 17/01/2011

Age du Joueur : 29


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 38 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre161/6800Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (61/6800)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Mar 17 Sep - 23:31

Au moins une chose n'avait pas changé depuis mon arrivée au SGC : je détestais voler. Ne pas avoir un sol ferme et stable sous ses pieds mais seulement quelques centimètres de métal qui vous sépare d'un plongeon mortel dans le vide. Et ce n'était pas tout. Il y avait ces saloperies de turbulences. Je détestais les turbulences. J'étais un soldat entraîné qui avait accompli plus que sa part de missions. J'étais formé à survivre dans les pires environnements et à rester planquer des jours entiers au milieu de forces ennemis. Le SGC m'avait même choisi pour rejoindre leurs rangs et me battre au côté des Black Eagle et je partais en ce moment pour affronter un dieu extra-terrestre à sept contre des milliers. Et je flippais à l'idée de me trouver dans un putain d'avion ! Regardant par les hublot, penché en avant et les coudes appuyés sur les genoux, je jouais nerveusement avec mon zippo. J'étais en quelque sorte pressé d'arriver sur le vaisseau de Sokar qui, même s'il volait, devait toujours être mieux que cette carlingue.

Je fus tirer de mes pensées par la voix trop bien connue de Rodney McKay qui semblait nous faire une crise existentielle sur le plan visant à s'introduire dans le vaisseau de Sokar. Je ne l'avais croisé que peu de fois au sein de la base et les rares où je l'avais entendu parler, il n'avait fait que remettre les autres en question tout en glorifiant sa propre personne. Je dû faire un effort important pour ne pas me lever et le jeter de l'avion. Ce n'était pas lui qui partait en mission suicide et pourtant, de nous tous, il était celui qui se plaignait le plus. Heureusement pour lui, la voix du capitaine résonna dans l'appareil et coupa court à mes envies de meurtre. Il partagea les dernières consignes qu'il venait de recevoir de la base et briefa l'ensemble de l'escouade sur les équipes qui allaient prendre place dans les modules. Personnellement, je n'avais pas grand chose à redire sur la répartition des groupes si ce n'est que j'allais devoir bosser aux côtés de Lola Aino. Ce qui me dérangeait le plus dans cette histoire était que je n'avais aucune confiance en cette femme. Même si nous n'avions eu aucune altercation qui justifie cela, quelque chose chez elle me dérangeait. Mais la mission dépassait de loin mes propres sentiments et la survie de notre monde comptait infiniment plus que mes sentiments envers un membre de l'équipe.

La dernière heure de vol fut pour moi beaucoup plus longue que la première. Nous avions nos instructions de départ et tout ce qui aurait pu être fait était fait. Il ne restait plus qu'à attendre jusqu'à ce que l'avion se pose dans la base de Houston.

Au bout de ce qui me paru une heure interminable, nous nous posâmes enfin sur le sol d'où allaient partir les deux modules de transport. Équipé jusqu'au bout des doigt, je descendis la rampe jusqu'à poser le pied sur ce béton qui m'avait tant manqué avant de monter dans un 4x4 noir. Le véhicule nous conduisis jusqu'au centre de la NASA où nous allions passé nos derniers moments avant de décoller vers la mort et la gloire.

L'homme qui nous accueillit paru déconcerté face à l'image que renvoyaient les Black Eagle. Et oui, ce n'était pas un simple voyage pour aller ramasser des cailloux sur la Lune mais bien un acte de guerre. Et comme escouade de choc, les BE avaient sacrée gueule.

La jeune femme à côté de moi, Cara Mallory, se tourna alors vers son autre voisin, un sous-officier qui nous avait lui aussi rejoint pour cette mission. Elle semblait excitée et réjouie à l'idée de ce qui nous attendait, ce qui m'aida à me détendre un peu. Ce n'était plus le moment d'appréhender ce qui allait advenir mais bien celui de se jeter dans la gueule du Diable.
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
Jack O'Neill
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13743

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre15056/15000Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (5056/15000)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Jeu 19 Sep - 23:25

Les événements prenaient des proportions tellement hors normes que chacun avait du mal à se situer. Bien que les Black Eagles allaient vivre les choses au premier plan, ils pouvaient voir qu'ils faisaient aussi partis de toute une organisation, une entreprise qui prenait vie grâce à des centaines de personnes. Et celles-ci devaient tout mettre en œuvre pour permettre aux militaires de faire leur travail, le moment venu.

Rodney Mckay avait presque carte blanche, tout comme le Docteur Lee bien qu'il sembla assez évident que sur l'instant, c'était Rodney qui reprenait les choses en mains et c'était sa voix qui était la plus écoutée, Lee campant dans un rôle de second, de bras droit distribuant les consignes aux blouses blanches de la NASA.
Il fut emmené dans l'immense salle semblable à un hangar où le blanc prédominait et où étaient situés les deux modules qui devaient partir dans l'espace. Au même moment, un peu plus loin, là où le toit s'était replié sur lui-même, vint un grondement qui se transforma en un son aigu et strident : celui d'un moteur de F-302. Et il y en avait en réalité deux. Deux F-302 tombèrent du ciel et s'immobilisèrent au dessus du complexe, avant d'entamer une lente descente vers le sol du bâtiment, accueillis ensuite par pléthore de scientifiques.
Mckay, lui, reporta son attention sur les modules. Tout de suite, quelque chose le frappa : la surcharge de poids à l'intérieur de ceux-ci. Ils étaient remplis de babioles scientifiques, d'outils de mesure, de sécurité et de prévention complètement inutiles pour la mission qui s'annonçait. Le seul truc qui pouvait être utile, c'était le chalumeau. Au cas où ils devraient percer la coque du Ha'tak pour pourvoir y entrer. Mais le reste, cela ne servirait à rien mis à part alourdir le vaisseau. Rodney partit donc dans le premier module et commença à faire le ménage, jetant les choses inutiles et donnant des instructions aux autres qui le regardaient. Si les Black Eagles représentaient leur seul moyen de survivre, alors autant leur donner le peu de chance qu'ils avaient pour atteindre cet objectif !

Les Black Eagles eux étaient observateurs. Chacun était perdu dans ses pensées. Léon Smith, après avoir fait un petit tour des lieux, jeta un œil sur chacun de ses collègues pour essayer de voir une once de peur sur leurs traits. Il n'en fut rien. Ils étaient tous pensifs et attendaient impatiemment de pouvoir agir.
Le Capitaine Eric Hagman caressait le canon de son fusil à pompe intégré à sa M4 comme il caressait sa fiancée au lit le dimanche matin. Sans doute pensait-il à elle. Allait-il la revoir ? Saurait-elle ce qu'il était sur le point d’accomplir ? A dire vrai, il avait déjà hâte que tout ça se termine. Hâte de tuer Sokar, hâte de rentrer, hâte de la rappeler et de pouvoir reposer ses mains sur elle, une sur sa délicieuse poitrine et l'autre dans son entrejambe.
Mais pour le moment, il devait se contenter de sa M4.
Le Lieutenant Barber devait quant à elle penser à sa famille : ses parents avant tout, puis son frère. Qu'allaient-ils devenir s'ils échouaient ? Avant de partir, elle avait refusé de leur laisser un message pour ne pas les affoler. Elle devait les oublier et rester concentrer sur la mission. Elle n'avait pas de cogiter sur le sort de ses proches. Elle était un Lieutenant de l'armée et n'avait pas le droit de s'égarer.
Biggs, lui, ne pensait à rien. Avec Almie, il devait être la personne du SGC la moins impressionnée par cet endroit. Il n'était pas fan de tout ça. Malgré tout, il restait extrêmement attentif.
S'il venait à mourir là haut, personne ne le pleurerait.
Kaiger ressemblait à une brute en mode sommeil, prêt à se réveiller à tout instant.
Quant à Léon Smith, il se demandait à quoi pouvaient bien penser ses coéquipiers. Y compris les nouveaux. Aino était discrète, un peu à l'écart. Wilson semblait plus sociable malgré la dangerosité de sa personne. Enfin, Mallory et Lang étaient souvent ensemble. Ils étaient dans la même équipe.
Peut être allaient-ils aussi mourir ensemble.


« Un privilège ou une torture... » Répondit Smith quand il entendit la conversation de Cara avec Anthony. « Si nous échouons, si on se retrouve prisonnier, on sera en première loge pour voir notre planète sombrer dans les enfers... »

Utiliser un tel terme n'était pas anodin, leur ennemi se prétendant être le maître en la matière.

Le temps de préparation s'écoula alors lentement.

1h, 2h, 3h...

Les Black Eagles purent manger un peu, s'hydrater et se promener dans le parc alentours du centre spatial. Jusqu'à ce qu'ils soient convoqués dans le hangar.
C'était enfin le grand départ. Mckay avait rafistolé les modules qui avaient ensuite été fixés en dessous des F-302. Ils n'avaient aucune certitude que ce moyen suffirait à sortir de l'atmosphère pour aller aborder le vaisseau père de Sokar.
Au cas où la première contrainte serait levée, il était prévu que ces modules se posent sur la face cachée de la lune en attendant l'arrivée de l'ennemi. Dans les F-302, un seul pilote suffisait pour la manœuvre.


« Allez, c'est partit ! »

Hagman, Mallory, Lang, Aino et Wilson entrèrent dans le premier module. Barber, Kaiger, Smith, Biggs et Almie dans le second. A l'intérieur, tout était blanc. Il y avait des sièges avec des ceintures de sécurité et quelques hublots sur les parois à côté. Des techniciens entrèrent avec eux pour les aider à s'asseoir et à s'attacher solidement au siège. Quand tout le monde fut installé, ils sortirent des modules en refermant les portes derrière eux. Au dessus de chaque transport se trouvait un F-302, fixé au toit. Le pilote pouvait communiquer avec le centre spatial par radio, le SGC et aussi les chefs d'équipe : Hagman et Barber.
Lentement, les deux F-302 avancèrent et commencèrent à se lever, soulevant avec eux les modules transportant les Black Eagles. Ils prirent la direction du ciel, lentement mais sûrement.
A l'intérieur, les parois vibraient et les corps étaient secoués. Ces installations allaient-elles résister jusqu'au bout du voyage ? Ces craintes étaient justifiées jusqu'à la sortie de l'atmosphère, une dizaine de minutes après le décollage. L'opération était soigneusement encadrée et surveillée par le centre spatial de Houston. Rodney, entouré de tous les scientifiques présents, observait sur les radars la trajectoire des modules jusqu'à ce qu'ils soient en orbite basse.


« Ca y est... » Constata de manière lucide Hagman après un long soupir de soulagement. « On est dans l'espace... »

Les F-302 ne volaient pas très vite mais cela n'était pas dérangeant. La flotte de Sokar n'était pas encore arrivée et cela laissait le temps aux vaisseaux terriens d'apponter sur la lune. Ensuite, l'ennemi arriverait, il y aurait de l'action et le sort de la Terre serait joué...

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Dernier voyage? [intrigue] 40287210
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Lang
----------------
Anthony Lang
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 2962

Arrivé au SGC : 20/02/2011

Age du Joueur : 32


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre1687/3200Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (687/3200)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Mar 24 Sep - 12:06

Durant le reste du voyage qui les amenait au centre spatial resta concentré. Il imaginait l’explosion du vaisseau mère de Sokar, ce que serait la galaxie sans cette menace constante (même si un nouveau grand maître ne tarderait surement pas à prendre le pouvoir). Il échangea aussi quelques mots avec Cara et d’autres et fit un petit somme d’une dizaine de minutes avant d’être réveillé par Hagman qui leur fit un point sur la situation.
Ils seraient donc répartis sur 2 vaisseaux pour avoir plus de chances d’arriver en vie à destination… plutôt rassurant ! Il écouta attentivement la répartition des groupes et fut plutôt content de se retrouver avec Cara dans le groupe de Hagman. Avec eux, une certaine Aino et Wilson qui avait l’air d’un gros dur. Bref, avec eux, Sokar n’avait aucune chance !

Une fois débarqués à Houston, ils embarquèrent dans les voitures prévus pour eux qui les amenèrent jusqu’au centre de la NASA. Là, ils furent accueillis par le directeur qui leur annonça un départ dans les prochaines heures.
Et ces heures furent longues ! Poireauter sans rien de spécial à faire en attendant une mission aussi importante était très difficile. Dire qu’en ce moment, la flotte de Sokar se rapprochait de la Terre, inéluctablement. Si on lui avait dit, plus jeune, même à son entrée dans l’armée, qu’il vivrait un moment comme celui-là, il aurait surement traité de fou son interlocuteur… et pourtant !
Pour s’occuper, chasser le stress et l’ennui, il déambula dans le complexe. Ça grouillait comme dans une fourmilière : mécaniciens, ingénieurs, physiciens en blouses blanches, tout ce monde se pressait, discutait des derniers points à régler. Au fil des couloirs et des portes, déambula t un peu au hasard, Anthony fit par se retrouver dans le self. Il n’avait pas très faim mais il devait prendre des forces pour tout à l’heure, il alla donc se prendre une salade et une banane avant de s’installer dans un coin, seul à une table.
Au calme, il sortit de la poche de sa tenue une photo pliée en 4 où il était avec Franz, Alicia et Julia. Lors de leur voyage à Munich l’an dernier. Il l’emportait souvent avec lui, préférant cette photo à d’autres où il était seul avec Julia car si on la voyait, ça faisait moins « couple ». Seulement bande de potes qui s’amusent. Il regarda un instant le visage de Julia se demandant s’il la reverrait. Dans le cas contraire, il ne lui aurait même pas dit au revoir, même pas laissé un mot… Pas question de disparaître comme ça, il reviendrait !
Il replia et rangea la photo, finit son petit repas et repartit dans les couloirs essayant de se rediriger vers le hangar. C’est à ce moment là que l’appel fatidique se fit dans les hauts parleurs. Il était l’heure. Hâtant le pas, il suivit un scientifique qui se rendait aussi au hangar.
Les modules et F-302 les attendaient. Il repéra Hagman et se dirigea vers son groupe et au signal, ils pénétrèrent dans le module. Niveau déco c’était pas le top, tout était blanc. En même temps, le voyage ne devrait pas être trop long.
Il s’installa aussi confortablement que possible, boucla sa ceinture. Et attendit. Tout se mit à trembler. Espérons que ça soit normal ! Mais ils décollèrent et traversèrent même l’atmosphère, non sans turbulence.

« Bon, bah on est toujours en vie. On a presque fait le plus dur ! »

Il leur fallait maintenant attendre la flotte de Sokar, sans rien faire, en restant assis… et cette attente là fut vraiment, vraiment longue…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cara Mallory
----------------
Cara Mallory
----------------
Sergent
----------------


Nombre de messages : 652

Arrivé au SGC : 29/02/2012

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 29
Profession: Militaire
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre1219/3200Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (219/3200)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Mar 24 Sep - 23:54

Au vue des événements Cara se rendait bien compte que même si la mission reposée sur la capacité des BE dans la réussite, mais ces derniers n’auraient rien pu faire sans l’organisation qui régnait autour. La mission était coordonné par une centaine de personnes voir même plus, mais sans elles, Cara et les autres membres de la mission ne pourrait rien faire. Et pourtant les scientifiques ne recevaient que très rarement les honneurs.

Cara se demanda se que Rodney allait sortir, elle ne le connaissait que depuis peu, mais à l’idée qu’il est carte blanche ne rassurait en rien la jeune femme. Au moins il y avait le docteur Lee, au moins se dernier arriverait peut être à calmer les ardeurs de Rodney. En plus c’était grâce au savoir des deux physiciens que la mission pourrait se faire et surtout la survie des BE. Cara se promis que si elle mourrait à cause de McKay elle le poursuivrait même dans l’au-delà. Cara regarda ses compagnons de missions, tous prenait c’est quelque moment de repos et agissaient aussi à leur manière. La jeune femme ne se fondit pas avec eux. Elle préférait rester avec Anthony, elle avait déjà des missions avec lui et elle savait comment il pouvait réagir, les autres elle n’avait pas encore assez confiance pour être sur de leur confier sa vie. En même temps elle ferait tous pour ramener en vie Anthony sur Terre. C’était du donnant-donnant, bien que l’arrangement ne soit sorti que de sa tête.

Cara était donc avec Anthony, ils discutaient ensemble, souvent plus pour ne rien dire mais ça aidait à faire passer le temps. Léon Smith arriva alors en pleine conversation, elle se rappela de la premier mission pour le SGC, elle n’était pas sur autre planète. C’était une mission d’infiltration pour récupérer un objet, elle se rappela surtout de la torture qu’avaient subi ses pieds avec les talons.


« Un privilège ou une torture... » Répondit Smith quand il entendit la conversation de Cara avec Anthony. « Si nous échouons, si on se retrouve prisonnier, on sera en première loge pour voir notre planète sombrer dans les enfers... »

-La torture ça ne me fait pas peur. Même si l’un de nous est capturé, je pense qu’il fera suffisamment diversion pour que les autres puissent remplir la mission. Je n’ai pas peur des têtes de serpent…

Elle avait peut être était abrupte, elle avait en quelque sorte affirmé qu’il fallait des pertes pour la suite de la mission. Bien que la parole dépassa la pensée, Cara se demanda quand même si dans le cas où elle serait capturer, arriverait elle à résister au technique de torture, peut être vu son passé, mais si ce n’était. Elle avait été brisé déjà suffisamment pour ne plus résister à un de plus. Elle se tourna vers Anthony avec le sourire qui se voulait rassurant.

-On va réussir et on rentrera tous chez nous.

Après une collation le temps du départ arriva. Les modules étaient enfin près et la mission allait débuter. C’était la première fois que Cara allait monter dans un F-302, elle savait qu’elle pouvait avoir confiance mais ça faisait bizarre. Il y avait encore quelque semaine, elle avait vu un film avec ses enfants avec vaisseaux spatiaux et tout traintrain qui va avec. Ses enfants avait fait la remarque que ce genre de technologie existerai peut être dans une centaine d’année, elle avait sourit. S’ils savaient qu’elle allait monter à bord d’un vaisseau extra-terrestre et défendre la planète contre des méchants, que diraient-ils ? Cara monta l’équipe dans laquelle elle avait été désigné. Une fois attacher avec l’aide des techniciens, faut dire que ce n’était pas des ceintures ordinaires. Puis elle senti le décollage, enfin c’était parti, elle observa au travers le hublo une dernière fois la terre. Même si elle n’était pas sentimentale elle retient les quelques larmes, il ne fallait pas craquer devant les BE, ça ne le ferai pas…
Revenir en haut Aller en bas
Rodney Mc Kay
----------------
Rodney Mc Kay
----------------
Assistant
----------------


Nombre de messages : 241

Arrivé au SGC : 07/07/2012

Age du Joueur : 51


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre199/500Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (99/500)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Jeu 26 Sep - 16:25

Cinq équipes avaient étaient formées. Une pour chaque F 302, deux autres pour les modules spatiaux et la dernière s'occupait des rampes d'attache qui seraient fixées au-dessus des capsules pour accueillir les chasseurs. Mc Kay, Lee et le Docteur Whou, se chargeaient de coordonner tout cela. Si le Canadien n'avait pas été aussi occupé il aurait probablement été vexé que les militaires le tienne en si piétre estime. Il était persuadé que la plupart n'avait absolument rien compris aux problèmes qu'il avait soulevé. Ils pensaient aller botter les fesses de Sokar mais ce qui leur échappait totalement c'est que ce qui -initialement- devaient les transporter n'auraient jamais pu arriver à destination. Les militaires se seraient donc perdus dans l'espace, dans le meilleur des cas. Heureusement la communauté scientifique avait bien cernée le problème et tous travaillaient activement à le résoudre. Méticuleux, Rodney ne voulait rien oublier. Et il pouvait compter sur Whou et Lee pour l'aider dans cette tâche difficile. En tous cas, cela prouvait une fois de plus qu'on ne pouvait avoir vraiment confiance qu'en soit même et que ces histoires de fraternité entre humains n'étaient que des racontars! Le travail il n'y avait que cela qui comptait. Et pour la gratitude on repasserait!

Trois heures plus tard, en salle de contrôle, les blouses blanches poussèrent à l'unisson un cri de soulagement lorsque les drôles d'appareils gagnèrent l'espace. La premiére phase des opérations était accomplie. Le plus étonnant dans tout cela c'est que personne en dehors des scientifiques, ne se rendrait compte à quel point ce premier défit avait été difficile à relever.

- C'est un vrai miracle scientifique surtout quand on pense au temps que l'on avait pour faire ça!
- Ah si je pouvais publier ces travaux!
- Personne ne nous croirait de toutes façons.

Conclut Mc Kay un peu amer. Sans parler de la grande masse de ceux qui ne comprenaient rien. Etre un génie était une lourde croix à porter. Le Canadien but une gorgée de café et reporta son attention sur les radars. Rien n'était gagné encore. Les navettes-chasseurs n'avaient pas encore aponté. Son regard qui embrassa les autres écrans de contrôles lui confirmèrent que pour l'instant tous les systèmes F 302 et capsules étaient opérationnels. Il aurait bien voulu avoir une communication avec Anderson pour faire le point avec lui et savoir où il en était de son côté. Parce que si leurs seules chances de sauver la Planéte Bleue reposait sur les BE, c'était un peu mince tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
Jack O'Neill
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13743

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre15056/15000Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (5056/15000)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Dim 29 Sep - 12:58

La pression avait encore monté d'un cran. Et l'attente était toujours aussi insupportable. Les deux modules traçaient leur trajectoire en direction de la lune. Ils traversaient actuellement l'orbite haute de la Terre, à 40 000 km du centre spatial, lieu où ils avaient pris leur envol grâce aux F-302 auxquels les modules étaient rattachés. La lune, elle, se trouvait à 384 000 km de la Terre, ce qui laissait le temps aux passagers de profiter du voyage, pour ainsi dire. A travers les hublots, ils pouvaient voir les étoiles tandis que la Terre derrière eux se faisait de plus en plus petite.
Tournant la tête vers l'arrière, Anthony put voir une boîte située derrière son siège. Celle-ci avait été un peu secouée pendant la sortie de l'atmosphère et avait quelque peu bougé de sa place. Le Capitaine Hagman, placé à l'avant et lui faisant face, répondit à ses interrogations.


« Il doit y avoir une bombe là dedans... Ça pourrait nous éviter de devoir approcher Sokar de trop prêt, et puis, si on peut toucher des Ha'taks alentours par la même occasion... D'après ce qu'on m'a dis, c'est le prototype de celle qu'on a envoyée sur Netu, qu'ils ont remis en service. C'est la seule capable de réellement faire mal aux goa'ulds que nous avions encore à disposition. On a eu de la chance. »

Savoir qu'une bombe nucléaire bourrée en mégatonnes de naquadah se trouvait juste derrière lui et Cara, pouvait donner la chaire de poule. D'autant plus que la boîte avait été bien secouée, comme eux tous, lors du décollage et jusqu'à leur voyage en orbite.
Anthony se porta volontaire pour la remettre bien à sa place, chose tout à fait possible vu que le voyage ne souffrait plus de turbulences. Le Sergent-major pouvait donc bouger et il partit vers l'arrière pour remettre la grande caisse blanche à sa place et la stabiliser mieux que ça. Il remarqua que celle-ci était entrouverte, le couvercle s'étant légèrement détaché. Il essaya de trouver le moyen pour la refermer quand il remarqua quelque chose de bien plus important...
En jetant un coup d’œil rapide à l'intérieur, il vit des chiffres rouges faisant office de compte à rebours. Et celui-ci avait été lancé, les secondes s'écoulant petit à petit. Et d'après le panneau de contrôle de l'arme, dans environ trente minutes, le mécanisme d'explosion serait enclenché...


« Et merde !! » Gueula Hagman quand Anthony leur fit part de la nouvelle. « C'est quoi cette connerie ?! C'est pas vrai... C'était vraiment trop beau ! »

En effet, jusque là tout s'était très bien passé, les scientifiques avaient parfaitement su gérer le problème du décollage et le tractage des modules de transport par les F-302. Mais un malheureux événement imprévu venait de gâcher le bon déroulement de ce début d'opération.

[Radio] : Pilote, prévenez la Terre que nous avons un problème de bombe ici... Elle s'est enclenchée toute seule depuis qu'on a décollé.... Y aurait pas un moyen de mettre sur pause, par hasard ?

Le pilote répondit peu de temps après au Capitaine, lui informant qu'il passait le message au SGC et à la NASA. Les minutes qui passèrent furent très longues. L'autre F-302 portant l'équipe de Barber prit d'ailleurs ses distances, au cas où. D'ici trente minutes, ils risquaient d'exploser en plein vol. Et plus le minutage diminuait et plus ce risque deviendrait un fait réel. A bord du module, Lola, Jim, Cara et Anthony se regardaient d'un air inquiet et peu à l'aise, coincé dans ce petit espace avec une bombe instable qui pétait les plombs.

« C'était vraiment trop beau... » Marmonna une fois de plus le Capitaine, la radio en main attendant impatiemment une réponse.

Celle-ci vint quelques minutes plus tard, le pilote retransmettant ce qu'on avait pu lui dire.

[Radio] : Désolé Capitaine... une fois qu'elle est lancée, la seule façon de l'arrêter est de couper son système d'activation. Mais si vous le faites, elle ne sera plus utilisable...

« M'en fou ! » Répliqua Le Capitaine. « On n'a pas besoin de ça pour trouer Sokar. Mettez moi en contact radio avec un spécialiste, tout de suite ! »

[Radio] : A vos ordres. Je vous met sur haut-parleurs.

Ainsi, les communications entre les Black Eagles et la Terre étaient possibles via la mise sous haut parleurs des communications du pilote. Et au bout de quelques minutes, c'est l'inévitable Rodney Mckay qui était au bout de la ligne...

Plus loin sur Terre, la situation avait dégénéré quand ils avaient appris que la bombe embarquée rapidement quelques minutes avant le décollage, avait rencontré un soucis d'activation inopinée. Rapidement, Mckay avait bondi sur un ordinateur de la NASA et s'était ouvert un accès vers des données confidentielles, aidé par les connaissances réseaux de quelques techniciens présents sur le site. De là, il put avoir accès aux plans de la bombe qui avait été conçue.
C'est lui qui guiderait les Black Eagles pour la désactivation de la bombe. Ils devaient donc soigneusement suivre ses directives à la lettre, sinon s'en était fini de l'opération.

Dans le module de transport, la tension était à son paroxysme. Sokar était peut être encore loin mais le danger de mort était tout proche. La voix de Mckay sortant de la radio expliquait comment dévisser le couvercle, puis la base de la bombe pour pouvoir avoir accès au cœur du système, et le tout en étant doux et délicat dans les manipulations. Anthony était à la baguette mais il était secondé par ses collègues, notamment quand il s'agit de stabiliser la bombe ou de l'aider à enlever ce qui était inutile. Mckay avait bien précisé qu'il ne devait pas s'y prendre seul et surtout, de bien garder un œil sur le minutage. Car celui-ci était qualifié « d'intelligent » par les scientifiques, prévu pour contrer les ennemis qui oseraient justement la désactiver.
En bref, en cas de bavure pour la désactiver, le compte à rebours s'écoulerait à une vitesse bien plus rapide que celle du temps et atteindrait zéro en l'espace de quelques secondes, faisant péter la bombe bien plus tôt encore.

La procédure de désactivation dura une bonne vingtaine de minutes, en prenant son temps et en étant soigneux dans les mouvements. Parfois, Anthony ne comprenait pas les termes employés par Mckay, ce qui avait tendance à fâcher et à irriter le scientifique resté sur Terre.
Finalement, ils arrivèrent au moment où trois fils étaient connectés au cœur du système de la bombe. Mckay désigna le fil bleu comme étant celui qu'il fallait couper.
Les membres de l'équipage hésitèrent. Y avait-il une logique à cela ? Pourquoi le bleu et pas le rouge ou le vert ?
Finalement, Rodney perdit patience et dans son vocabulaire habituel, il insulta les militaires avant de leur faire comprendre qu'il était impossible qu'il se trompe vu qu'il avait la documentation qui le prouvait en face des yeux, sur son écran d'ordinateur.
Avec une bonne dose de courage et de confiance, Anthony coupa le fil bleu.
Et la bombe s'arrêta à tout jamais, le compte à rebours disparaissant comme si tout le jus de l'appareil s'était volatilisé dans l'air.


« Merci beaucoup, Houston... » La voix du Capitaine Hagman était celle de quelqu'un de très soulagé, faisant retomber toute la pression de ces dernières minutes. « Problème réglé. »

Après cet épisode de frayeur passager, l'équipe put se concentrer tant bien que mal sur la mission. Les modules des Black Eagles allaient bientôt arriver sur la lune...

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Dernier voyage? [intrigue] 40287210
Revenir en haut Aller en bas
Rodney Mc Kay
----------------
Rodney Mc Kay
----------------
Assistant
----------------


Nombre de messages : 241

Arrivé au SGC : 07/07/2012

Age du Joueur : 51


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre199/500Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (99/500)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Mer 2 Oct - 12:39

L'improbable venait d'arriver et Rodney pianotait à toute allure sur le clavier pour accéder à la "notice" de la bombe. Le soucis c'est que le Canadien n'avait pas du tout participer à l'élaboration de cette arme puisque -rappelons-le- il avait été légèrement occupé ailleurs. Il galéra donc à obtenir les codes d'accès qui protégeaient la confidentialité du dossier. Une fois de plus il fallut taper du point sur la table! Et après on dirait qu'il avait mauvais caractére! Une fois le schéma sous les yeux, le scientifique comprit comment avaient été agencés les composants de l'explosif. Il ne tarda pas à avoir la Capitaine Hagman en ligne.

- Allo ?? Vous m'entendez ?
- Magnez-vous Mc Kay on a pas de temps à perdre avec vos simagrés!
- Ah...donc vous m'entendez ce qui est déjà une bonne chose parce que sinon vous seriez tous certains d'exploser.
- Bon sang Mc Kay!
- Passez-moi le moins bourrin d'entre vous je vous prie

Rodney cru percevoir quelques jurons. Ce que les militaires pouvaient être grossiers c'était incroyable! Après un temps d'attente qui lui parut interminable c'est Lang qui prit la communication.

- Mc Kay, c’est Lang, il semblerait que j’ai eu l’honneur et le plaisir d’être désigné le moins bourrin du groupe… Alors, je fais quoi ?

- Sachez que l'opération est très délicate. Il vous faut manipuler cette bombe avec autant de douceur que si il s'agissait d'une femme. Enfin je parle des femmes c'est générique comme idée hein. Si vous préférez les hommes vous mettez "homme" à la place de "femme".

- Bon, ok, j’ai compris. Alors, j’ouvre ?... Ok, un bouton noir. C’est  bon, je l’ai.

- Non, vous ne pouvez pas ouvrir tout de suite le couvercle. Le processus est intelligent et il verra que l'on tente de le forcer à l'arrêt. Vous avez tout en dessous un bouton noir que vous devez presser. A présent vous pouvez ouvrir...en douceur et vous aller accéder à une sorte de mini panneau de contrôle. Vous le voyez ?

- Un panneau de contrôle oui, je vois.

- Vous allez donc décompresser la matiére fissible afin de réduire sa densité.

- Mc Kay, j’ai pas un doctorat de physique, concrètement, je fais quoi ?!

- C'est pourtant claire non ? Mais qu'est ce que vous avez appris sur les bancs de l'école ?

- Mc Kay, gardez vos réflexions pour plus tard et dites…

- D'accord, d'accord! Appuyez bêtement sur les boutons que je vous indiquerais.
Vous voyez la petite flèche qui ressemble à la touche "entrée" ? Pressez là trois fois jusqu'à ce que les lettes MF s'affichent. Normalement vous avez un "100%" à l'écran. Appuyez sur la flèche du bas jusqu'à obtenir 0%


-Ok. Ça y’est, on est à 0%. C’est fini ?

- Eh non ce n'est pas terminé! Maintenant vous allez enlever le panneau de contrôle et vous verrez des fils de couleur. Coupez le bleu!

-Je coupe le bleu, ok. Vous êtes sûr que c’est pas le rouge ou le jaune ?

- Surtout pas le rouge! Si vous faites ça le minuteur se mettra à zéro et tout va vous exploser à la figure! Nous venons juste d'effectuer la procédure de décompresssion qui n'a pas encore pu arriver à son terme. Je peux vous assurer quand quelque chose est rouge ça signifie "danger, pas toucher!". Et puis que je sache c'est moi qui aie la notice sous les yeux

-D’accord, d’accord, le bleu !

Rodney s'aperçut qu'il était en sueur et s'éventa avec sa checklist sans quitter l'écran des yeux. Ah comme il aurait aimé pouvoir voir ce qui se passait dans la navette et comment Lang s'y prenait avec la bombe. Avoir une vue des opérations n'aurait pas été un luxe. Guider les gens, surtout des militaires, à la voix était très dangereux. Presque un coup de pocker. Et le Canadien détestait les jeux de hasard. Enfin on les informa que l'opération avait marché et que la bombe était hors d'état de nuire. C'est avec un soulagement à peine contenu que Rodney conclut

- Houston à vous de reprendre la communication. Bonne chance Messieurs.


Dernière édition par Rodney Mc Kay le Ven 4 Oct - 15:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Lang
----------------
Anthony Lang
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 2962

Arrivé au SGC : 20/02/2011

Age du Joueur : 32


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre1687/3200Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (687/3200)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Jeu 3 Oct - 17:07

Pour l’instant, le voyage se déroulait sans problème. Les vibrations du départ avaient cessé une fois sortis de l’atmosphère. Anthony jeta un coup d’œil à travers le hublot et contempla la Terre … Dire que si les Go’aulds débarquaient, elle ne serait plus que sang  et esclavage. Mieux valait ne pas y penser, ils allaient faire le nécessaire pour que cela ne se produise jamais.
En revanche, le temps commençait à faire long. Il avait déjà fallut patienter avant le départ, maintenant, il fallait attendre que la flotte de Sokar débarque.  Quand allaient-ils enfin pouvoir faire goûter du plomb aux Go’aulds ??

Anthony étudia plus attentivement l’intérieur du module. Il remarqua ainsi derrière lui une boite dont un côté se trouvait maintenant dans le vide. Les secousses du départ avaient dû la déplacer légèrement. Curieux, mais aussi pour faire un peu la conversation, il demanda :

« Y a quoi là dedans ? Nos repas ? »

Hagman lui répondit alors qu’il devait s’agir d’une bombe. Suite à cette réponse, le sourire disparut du visage d’Anthony et il échangea un regard un peu inquiet avec Cara. Rejetant un coup d’œil sur la boîte, il ne vit désormais que le côté dans le vide. Quelques secousses de plus, et elle pouvait très bien tomber à terre… Mieux valait ne pas imaginer ce qui se produirait alors…

« Euh… faudrait peut être la remettre bien dans son emplacement ? Histoire de pas sauter avant l’heure… »

Personne ne semblant très motivé pour la remettre en place, et étant le plus proche, il se détacha et se leva. Arrivé à la boîte, il repoussa dans son emplacement et s’assura qu’elle était bien stable. Il vit ainsi que le couvercle n’était pas non plus complètement fermé. Décidément, pas très soigneux les scientifiques… Ils traitaient ça comme un vulgaire sac de voyage. Sauf que c’est surement ce qui allait sauver la planète. Avant de refermer le couvercle, la curiosité le poussa à l’entrouvrir légèrement. Intrigué mais pas complètement sûr de ce qu’il y vit, il l’ouvrit alors complètement. Et là, il vit le copte à rebours…enclenché ! Les chiffres brillaient de rouge clignotaient chaque secondes et se rapprochaient fatalement du 0 :00. Son cœur s’emballa. Le regard rivé sur le décompte, il s’efforça de garder une voix très calme :

« Capitaine. Je suis pas un spécialiste des explosifs mais un compte  rebours indiquant 29mn 43 secondes, c’est pas très bon non ? »

Hagman bondit sur son siège et contacta aussitôt la Terre, furieux, et anxieux.

Assez rapidement Mc Kay arriva et prit les choses en main. Anthony étant déjà auprès de la bombe, Hagman lui fit signe de s’occuper du désamorçage. Super…

« Mc Kay, c’est Lang, il semblerait que j’ai eu l’honneur et le plaisir d’être désigné le moins bourrin du groupe… Alors, je fais quoi ? »

Le scientifique commença à lui parler de douceur, et à se perdre dans ses réflexions. N’ayant pas trop le temps pour ça, Anthony le coupa net.

« Bon, ok, j’ai compris. Alors, j’ouvre ?... Ok, un bouton noir. C’est  bon, je l’ai. »

Il fit signe à un des autres du groupe de l’aider à enlever le couvercle. Il avait les mains moites et en profitant pour se les essuyer sur son pantalon.

« Un panneau de contrôle oui, je vois. » Mc Kay lui parla alors de décompresser la matière fissile. Il regarda interloqué ses équipiers d’infortune qui semblaient aussi perdus que lui.

« Mc Kay, j’ai pas un doctorat de physique, concrètement, je fais quoi ?! … Mc Kay, gardez vos réflexions pour plus tard et dites… Ok. Ça y’est, on est à 0%. C’est fini ? »

Mc Kay demanda alors de retirer le panneau de contrôle. Anthony redemanda un coup de main, s’épongea le front et respira fortement un ou deux fois.

« Je coupe le bleu, ok. Vous êtes sûr que c’est pas le rouge ou le jaune ? D’accord, d’accord, le bleu ! »

Prenant une pince, il regarda les autres : « J’y vais ? » .  Hagman lui signifia son accord d‘un signe de tête. Retenant sa respiration, il approcha la pince du fil bleu, compta mentalement jusqu’à trois… et coupa.
Aussitôt le compte à rebours disparut et une immense pression s’évacua. Ce fut Hagman qui informa Houston du succès de l’opération, Anthony, adossé à son siège reprenant ses esprits.

« Maintenant qu’on a plus de bombe, reste à espérer que l’autre groupe arrive intact, on aura besoin d’eux… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jim Wilson
----------------
Jim Wilson
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 41

Arrivé au SGC : 17/01/2011

Age du Joueur : 29


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 38 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre161/6800Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (61/6800)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Sam 5 Oct - 22:59

Après être montés dans les modules, un F302 se plaça au-dessus de chacun et les soulevèrent avec une facilité déconcertante en direction du ciel. Rapidement, le sol s'éloigna et la base spatiale ne fut bientôt qu'une petit amas de bâtiment. Je contemplais avec une certaine stupeur le panorama qui s'offrait à moi par l'unique hublot du module. L'anxiété du décollage avait maintenant laissé place à une certaine légèreté bien que la vitesse du module et la gravité de la Terre maintenaient une légère pesanteur. Nous étions cinq à être entassé dans ce petit espace : Mallora, Lang, Aino, le Capitaine Hagman et moi-même tandis que la deuxième équipe avait elle aussi quitté le plancher des vaches et volait à côté de nous.

Au bout de plusieurs minutes, Hagman nous expliqua que la bombe au naquadriah placée à l'arrière allait nous servir à créer une brèche dans le vaisseau de Sokar. Mais les turbulences l'avaient déplacée et Lang se proposa pour la remettre en place. Se faufilant tant bien que mal parmi nous, il arriva finalement jusqu'à l'explosif et, après jeté un coup d’œil à l'intérieur, se tourna vers nous. La bombe venait de s'activer et il ne nous restait plus que trente minutes environ. Étrangement personne ne sembla paniqué et Hagman reprit la situation en main. Il appela la base et entra en contact avec Rodney à en juger par la voix émanant du haut parleur. Il passa alors le téléphone à Lang qui entreprit de désarmer la bombe.



-Fallait bien que ça arrive, tout se passait trop bien jusqu'ici.


Plus le temps passait, plus le ton de McKay montait et plus l'ambiance se tendait. Je fus pris d'une envie de me saisir de la radio et d'engueuler violemment ce scientifique un peu trop imbu de sa personne. Lang était en train de désamorcer une bombe nucléaire enrichie au naquadriah capable de mettre un terme à l'invasion de Sokar, en faisant sauter une partie de la Terre et Rodney ne trouvait rien d'autre à faire que de s'exciter bien au chaud dans son fauteuil à des kilomètres de là. Toutefois, comme s'il l'avait senti, Hagman m'intima de rester assis en me posant une main sur l'épaule. Finalement, Lang parvint à désarmer la bombe qui était maintenant inutilisable.


-Bien joué. Bon, quelqu'un a emmené son ouvre-boite pour aborder le vaisseau ?


Finalement, le module se posa en douceur sur la surface de la Lune. Le plan était que nous restions embusqué ici jusqu'à ce que la flotte de Sokar pointe le bout de son nez. A partir de là, les escadrons de F302 présents sur Terre s'occuperaient de l'occuper pendant que nous nous glisserions à bord du vaisseau mère.

Je regardais à travers le hublot, curieux de découvrir par moi-même à quoi ressemblait cet astre connu de tous et à la fois méconnu de beaucoup. Au final, ce n'était qu'une étendue poussièreuse et silencieuse. J'étais en partie déçu par le véritable visage du satellite terrestre. En même temps, j'avais déjà paroucu des centaines d'année lumière pour me retrouver sur d'autres planètes. Peut-être que la Lune n'était devenue qu'une simple boule de roche à mes yeux.

Je me recalai dans mon siège et sortis mon revolver de son holster. Je ramenai le chien en arrière et désengageai le barillet que j'entrepris de remplir avec les cartouches accrochées à ma ceinture. Puis je le remis dans l'alignement du canon et relâchai la pression sur le chien qui reprit sa place. J'étais prêt à dessouder du Jafa.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
----------------
Lola Aino
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 75

Arrivé au SGC : 24/05/2013

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre153/1000Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (53/1000)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Dim 6 Oct - 19:06


Le soleil brillait ce jour là et l’équipe qui devait sauver la Terre se dirigeait vers un avion les amenant doucement vers leur destin. Leur mission était lourde de responsabilité et l’avenir de la planète était en leurs mains, de quoi mettre une grosse pression sur les épaules de tous les membres de cette équipe. Parmi eux, Lola semblait sereine, comme si elle allait effectuer une mission comme les autres. Nul tueur n’est efficace si il se laisse dépasser par les évènements et si il laisse les sentiments le diriger, Lola avait apprit cela il y a bien des années. Levant la tête elle observa l’avion et entra avec le reste de l’équipe. Elle trouva une place isolée près d’un hublot et se contenta de fixer le ciel, restant silencieuse. Nul doute que beaucoup devaient se poser des questions sur elle. Les anciens membres de l’équipe Black Eagle devaient se demander pourquoi le colonel Narah avait arrêté son choix sur une femme aussi peu bavarde et dont personne ne connaissait les talents. La belle n’était pas du genre à faire étalage de sa vie à des inconnus surtout qu’elle devait garder une partie de ses secrets pour elle. Si tous avaient signés pour faire partie du projet Porte des Etoiles, peu d’entres eux devaient être des tueurs de hauts rangs, recherchés par la plupart des pays du monde et voulu mort par le plus grand nombre. Ces secrets resteraient sous silence et, mis à part Menchu, personne n’en saurait plus sur cette mystérieuse nouvelle recrue.
L’avion finit par décoller et le pilote annonça deux heures de trajets. Durant le voyage, de nombreuses personnes discutaient entre eux dont Anthony Lang et Cara Mallory qui visiblement se connaissaient déjà. Le regard de la tueuse se posa rapidement sur cette dénommée Almie, visiblement une alien. Elle était assez étrange et semblait faites pour tuer tout ce que l’équipe pourrait appeler un ennemi. Elle semblait aussi mystérieuse que Lola, aussi, cette dernière détourna le regard pour observer d’autres membres dont elle pourrait plus en apprendre en analysant leur comportement. Ce fut donc sur Rodney Mackay que la tueuse porta son attention. Ce scientifique était des plus insupportables, il était imbu de sa personne et semblait en total désaccord avec le plan de l’équipe. Cet homme commençait à agacer plusieurs personnes ici présentes mais visiblement pas assez pour que quelqu’un lui dise de se taire. Levant les yeux au ciel, Lola tourna la tête vers le hublot et sembla ailleurs pendant plus d’une heure. En réalité, la tueuse se concentrait en méditant quelque peu. La préparation physique était importante pour une telle mission mais la préparation mentale n’était pas non plus à négliger. Avec un bon entrainement Lola était capable de faire face à n’importe quelles situations avec un sang froid et un recul incomparable.
Lola fut tirée de ses pensées lorsque le capitaine Hagman prit la parole. Tournant la tête vers lui elle écouta attentivement et enregistra les différentes informations. Ainsi, ils seraient séparés en deux équipes, ce qui au fond n’était pas plus mal et permettrait une meilleure discrétion lors de l’entrée dans le vaisseau de Sokar. Lola se retrouva donc dans l’équipe du capitaine avec Anthony, Cara et Jim. La belle qui n’avait pas pour habitude de faire équipe ne répondit rien mais n’en pensa pas moins. Comment oser mettre sa vie entre les mains de deux soldats extérieurs aux Black Eagles et d’un ancien mercenaire ne s’y connaissant que brièvement dans l’art de l’assassinat ? Lola finit par détourner le regard et se laisser replonger dans ses pensées. Encore une heure de voyage puis un rapide transport en 4x4 et l’équipe complète arriva dans le complexe ou les modules commençaient à être montés. Durant les quelques heures qu’ils eurent à attendre, Lola s’isola à l’extérieur pour nettoyer ses armes avec efficacité et concentration. De temps à autre elle prenait le temps de fumer une cigarette pour faire passer le temps qui lui sembla très long.

Vint enfin le moment où ils purent tous embarquer à bord des modules. Lola prit place avec le reste de son équipe réduite et s’attacha correctement. C’était la première fois qu’elle allait dans l’espace et elle ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. Préférant éviter de se poser intérieurement des questions stupides, la belle resta concentrée et silencieuse pendant le décollage du module qui s’avéra plus difficile que celui d’un avion ordinaire. Enfin, ils finirent part entrer dans l’espace et tout devint une silencieux et calme. La vue du hublot était magnifique et peu de gens pouvaient se vanter avoir déjà vu de leurs propres yeux pareil spectacle. Toutefois, Lola revint brusquement à la réalité lorsqu’Anthony Lang leur annonça que la bombe qu’ils transportaient avait entamé son compte à rebours. Le regard froid mais étonné de Lola se posa alors sur cette bombe. A cet instant le temps sembla s’accélérer, Hagman ordonna l’aide d’un spécialiste pour aider à désamorcer la bombe. Le spécialiste en question n’était autre que Mackay bien évidemment. Ce dernier eut alors à faire avec Lang qui se chargea de suivre ses instructions. Le ton montait doucement mais surement et si Lola avait été sur Terre, nul doute qu’elle n’aurait pas hésitée à frapper ce scientifique à la noix. Tout le monde retenait son souffle et la tueuse ne pouvait s’empêcher de jurer intérieurement. Ce genre de problèmes ne serait jamais arrivé lors d’une mission solo. La belle perdait de plus en plus foi en l’équipe et cela commençait à la mettre hors d’elle, surtout avec les commentaires de Mackay. Cependant, Lang parvint à désamorcer la bombe ce qui soulagea tout le monde. Toutefois, c’était une bombe de moins. La mission commençait avec un handicap. Cependant, ils étaient vivants et tant qu’ils le resteraient, ils auraient une chance contre Sokar. Alors, la belle prit enfin la parole d’un ton plutôt froid mais qui se voulait rassurant.
 « Bien joué Lang. La perte de cette bombe est navrante mais nous aurons d’autres occasions de tuer Sokar. ». Beaucoup se tournèrent vers elle. Enfin ils entendaient le son grave mais féminin de sa voix. L’équipe ne devait pas perdre confiance en elle et Lola ne pouvait se permettre de partir en mission avec une équipe démotivée. La belle n’avait rien d’un leader mais à cet instant elle devait croire en cette équipe car elle savait au fond d’elle qu’elle ne parviendrait pas à réussir la mission toute seule …
Revenir en haut Aller en bas
http://www.starwarsdestiny.net/
Jack O'Neill
----------------
Jack O'Neill
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13743

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
Dernier voyage? [intrigue] 600315barre15056/15000Dernier voyage? [intrigue] 147995barre3  (5056/15000)

Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10Mer 9 Oct - 0:23

[La suite dans : Voie Lactée]

Le Colonel astronaute de nationalité russe Andreï Tchekovin, héros prétendu dans son pays, n'avait jamais rien vu de tel. Derrière le hublot où son corps était en lévitation, il pouvait observer l'immensité spatiale qui faisait face à la Terre. Mais ce n'était pas ça le plus surprenant. Ce qui lui avait valu un « Par la moustache de Stalin » était quelque chose de surnaturel qu'il n'avait encore jamais vu depuis les six derniers mois, au moment où il avait embarqué à bord d'un module spatial pour rejoindre cet endroit.

Cet endroit c'était l'ISS, autrement appelé Station Spatiale Internationale. Cinq autres membres d'équipage étaient à bord : deux américains, un chinois, un français et un anglais. Andreï ne les avait jamais beaucoup apprécié. Il avait été obligé de vivre dans cet espace confiné, avec eux, durant des mois, mais jamais il n'avait vraiment sympathisé, ça non !

Il pensait être seul avec ces étrangers à participer à ce programme spatial lancé par la NASA. Mais quand il avait jeté un œil par le hublot, un peu par hasard, il s'était rendu compte qu'ils n'étaient pas seuls. Aux portes des la Terre se trouvait cette chose qu'il n'avait jamais vu, et qu'il savait au plus profond de lui qu'il n'aurait jamais du voir. Il poussa un juron russe avant d’interpeller la salle de commande de la station.


« Heeeey ! » Son accent russe rendait son langage cru et agressif, ayant horreur de parler anglais. « Les Égyptiens ont des navettes spatiales maintenant ?! »

La station spatiale se situait en orbite basse et pourtant, les membres d'équipage possédaient une superbe vue sur les appareils qui approchaient au loin. Ils pouvaient voir clairement des formes de pyramides volantes, toutes cerclées d'une ossature brutale et noire aux extrémités pointues.

« Hoouston, on a un prooblème ! »

Il n'eut jamais aucune réponse venant de la Terre.
Dans le centre de contrôle de la NASA situé au centre spatial Lyndon B. Johnson, l'équipe directrice et les responsables de secteurs recevaient en direct les sons de la communication, mais aussi les images prises par des caméras embarquées à bord.
Dans la confidentialité la plus totale, ils avaient tous été prévenus que la Terre serait attaquer par des aliens, et ces OVNIs en étaient la preuve. Malheureusement, ils ne pouvaient plus rien faire pour l'équipe de l'ISS. Cela serait inutile de leur expliquer que des extraterrestres malveillants venaient pour attaquer la Terre. Cela ne servirait aussi à rien de leur mentir. Le directeur de la NASA ne dit donc rien, observant avec impuissance la mort approcher des portes des la Terre.
Et les hommes à bord de l'ISS seraient les premières victimes de cette invasion.


« Houstooooon ! » S'impatientait le Colonel Andreï Tchekovin, « il y a quelqu'un en bas ?! »

Il fut rapidement suivi par les appels de détresse de leur compatriote américain à bord de la station, mais là encore, toujours aucune réponse. Cela ne servirait à rien de les alerter, et encore moins d'essayer de les chercher. Il était beaucoup trop tard.

« Petits appareils non identifiés, plus petits et plus rapide. Ils arrivent droit sur nous ! On dirait des chasseurs de comnbat !! » Cria un membre d'équipage de l'ISS. Puis la cohue éclata dans les échanges radio, une communication à sens unique...

« Nous avons besoin d'aide, je répète... »

« Houston ! En attente de manœuvre, à vous ! »

« Trois, quatre, cinq, non, sept, peut être huit objets non identifiés en approche ! »

« Housssston !!! Bande de salauds !! »

Dans la salle de contrôle du centre, ils assistèrent, impuissants, à la destruction de l'ISS. Personne ne put savoir combien de tir avait suffi pour détruire leur engin, mais les caméras furent rapidement brouillées, les derniers cris et sons de détresse annonçant une mort imminente.
Toutes les caméras furent éteintes. Aucune voix ne leur parvint plus.
La station spatiale internationale venait d'être détruite par une attaque salvatrice de planeurs de la mort.




_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Dernier voyage? [intrigue] 40287210
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



Dernier voyage? [intrigue] _
MessageSujet: Re: Dernier voyage? [intrigue]   Dernier voyage? [intrigue] No_new10

Revenir en haut Aller en bas
 

Dernier voyage? [intrigue]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Cheyenne Mountain ~-