Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 De Coqs à commères [PV Mike Shirow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josh Reynolds
----------------
Josh Reynolds
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 7724

Arrivé au SGC : 13/01/2009

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 600315barre1645/3200De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 147995barre3  (645/3200)

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] _
MessageSujet: De Coqs à commères [PV Mike Shirow]   De Coqs à commères [PV Mike Shirow] No_new10Sam 7 Mai - 16:14

Debout dans le bureau qu'on lui avait enfin mis à disposition à bord du Dédale, le docteur Dablord préparait la pièce pour l'entretien qu'il devait mener. Il installait avec un technicien un écran de télévision, cherchant la prise où ils pourraient brancher le matériel. A vrai dire ce n'était pas évident à l'intérieur d'un vaisseau spatial, et la plupart du temps le médecin ne faisait qu'utiliser le matériel ; il ne l'installait pas. De plus, lorsqu'ils avaient quitté la Terre il y avait déjà deux jours, faire un petit détour par Leonis n'était pas dans le programme ; ainsi, la préparation du bureau non plus.
Lorsque tout fut enfin en ordre, le docteur fit sortir le technicien, lui permettant alors de voir que celui qu'il attendait était déjà arrivé. « Infirmier de 1ère classe Mike Shirow », avait-il lu sur le dossier. Et c'était à cet homme que la CIS et le NID avaient confié l'autopsie d'un membre d'une espèce alien inconnue. Bravo pour le professionnalisme…


- Shirow ? Entrez.

Faisant aussitôt demi-tour, Evans revint dans le bureau, et dès que Mike fut entré il referma la porte. Il lui désigna une chaise, comme il l'avait si souvent vu faire auparavant, et se dirigea vers la machine à café. Un des avantages de travailler à bord d'un croiseur spatial : même en mission, ils avaient tout à disposition.

- Un café, Shirow ?

L'autre homme accepta, répondant aimablement. Cela faisait plaisir de retrouver des personnes polies au milieu de militaires tous plus bornés les uns que les autres... D'ailleurs, si l'infirmier paraissait quelque peu réservé, il ne semblait pas vraiment non plus à son aise. C'était sûrement le stress engendré par la mission, à se retrouver perdu au milieu de nulle part pour faire face à des choses dépassant complètement de simples Hommes...
Sans lui préciser qu'il pouvait se détendre, le docteur versa alors le café dans deux tasses, dont il donna l'une à Shirow en souriant. Et puis il commença l'entretien, sans passer par des préliminaires : il voulait absolument savoir ce qui l'avait conduit à abattre Gage. Celui qui s'était par le passé fait une joie de servir de bourreau pour Leonis. Celui qui s'était chargé de pendre le médecin au milieu d'une estrade publique et qui avait failli abattre Matt.


- Bon alors, comment se fait-il que Gage ait réussi à tenir le sergent Spence en otage ? N’était-il pas votre prisonnier ?

C'était en tout cas ce que leur avait dit l'agent Layer par communication subspatiale. D'après ce qu'expliqua ensuite Mike, Evans ne fut pas du tout surpris par la manière dont Gage s'était enfui. C'était un comportement identique à celui des autres agents, qui avaient finalement été exécutés par les leoniens. Le médecin nota tout ces éléments sur un calepin, bien que l'entretien était enregistré dans son intégralité par la caméra de surveillance de la pièce. Il reprit alors une gorgée de café, appuyé contre la table au fond du bureau, et enchaîna.

- Vous êtes donc entrés dans le vaisseau alien ? Comment était-il ? Qu’en avez-vous vu ?

Ça c'était peut-être la partie la plus intéressante. S'ils pouvaient obtenir de nouvelles technologies d'autres vaisseaux extra-terrestres, ils pourraient aussi en équiper le Dédale et en faire ainsi un croiseur redoutable face aux flottes Goa'ulds.

- Il n’y avait pas de garde ? Ou un quelconque système de sécurité ?

Les éléments apportés par l'infirmier n'étaient pas extrêmement utiles. Ils étaient utiles pour le rapport du NID à Washington, évidemment – puisqu'apparemment cette mission avait été menée en premier lieu pour le NID –, mais l'équipe n'avait de toute évidence pas réellement pris la peine de s'intéresser à cette technologie alien. Dommage... La seule information émanant réellement du récit de Shirow était que ces extra-terrestres étaient fortement liés à la Nature : 'écorce d'arbre', 'base végétale', 'fibres végétales'...

- Je connais un peu le colonel Fett : c’est presque étrange qu’il ait décidé d’emmener Gage…

En fait Evans connaissait surtout Fett de réputation, et aussi grâce à l'exceptionnel repas de Noël organisé à la base récemment. Mais sa réputation était largement suffisante : il n'était pas du genre à laisser un agent du NID en vie s'il en avait l'occasion. C'était le genre de type dont il valait mieux se méfier, en fin de compte... Néanmoins, savoir qui aurait bien aimé abattre Gage était une information pour le moins intéressante, en particulier pour les supérieurs du médecin. Mais Mike ne s'étendit pas plus là-dessus, et Evans se serait mal vu demander explicitement la liste des personnes pour le meurtre de Gage...
Quelques secondes se passèrent ainsi en silence, le docteur Dablord réfléchissant à la suite à donner à ces événements. Ils étaient lors de cette mission passés à côté de beaucoup de choses – comme d'habitude, d'ailleurs.


- C’est dommage que le vaisseau de ces créatures n’ait pas pu être capturé, il y avait sans doute des technologies intéressantes à découvrir et à étudier… lâcha-t-il finalement en fixant son interlocuteur.

Et quelle ironie : ils avaient allumé les moteurs du vaisseau alien et leur téléporteur, et ils ne savaient même pas comment ils avaient fait. Comme pour marquer sa frustration, Evans dessina alors une croix sur son carnet, à côté des derniers éléments qu'il venait de noter. Et même si Shirow semblait nourrir l'espoir d'une négociation possible avec ces êtres, rien ne disait qu'ils en recroiseraient un jour. Sauf s'ils décidaient de se venger, bien sûr. Tout dépendait en fait de ce qu'avaient fait les aliens quelques instants avant leur destruction...


- Je ne sais même pas si j’ai réussi ma première autopsie…

- Qu'elle soit réussie ou pas, Andy et Layer n'auraient pas dû vous confier une telle tâche sans que vous soyez accompagné d'un médecin. Mais si ça vous tourmente tant que ça, on pourra la visionner dès qu'une copie de la cassette aura été faite.

Le regard d'Evans se posa alors sur la porte du bureau, comme s'il attendait qu'un technicien pénétrât la seconde suivante dans la pièce pour leur fournir la vidéo.

- Comment vont les leoniens ? reprit-il soudainement en reposant son carnet sur la table. Ils ont réussi à obtenir un gouvernement intègre, finalement ?

Tout en écoutant Mike, le docteur Dablord retourna à la machine à café. Il se remplit sa tasse et retourna à sa place, pour couper l'espace d'une seconde la parole à l'infirmier :

- Si vous en revoulez, hein...

_________________
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 1398782164-userbar-evans-03-03-2009

>> Fiche / Dossier
>> #771215

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 40289110

Anciennement Evans Dablord : Fiche / Dossier
Revenir en haut Aller en bas
Mike Shirow
----------------
Mike Shirow
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 752

Arrivé au SGC : 03/06/2009

Age du Joueur : 41


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession:
๏ Expérience:
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 600315barre1213/3200De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 147995barre3  (213/3200)

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] _
MessageSujet: Re: De Coqs à commères [PV Mike Shirow]   De Coqs à commères [PV Mike Shirow] No_new10Lun 9 Mai - 17:30

- Qu'elle soit réussie ou pas, Andy et Layer n'auraient pas dû vous confier une telle tâche sans que vous soyez accompagné d'un médecin.
- C'est bien que ce j'ai essayé de leur faire comprendre, mais rien n'y a fait, expliquai-je en repensant aux mines fermées de Layer et de l'autre 'man in black' dont j'avais oublié le nom...
*Mais... ? Il l'a appelé par son prénom ? Que... ?*

Tout ce que j'ai pu faire c'est lire des protocoles sur internet moins d'une demi-heure avant qu'on passe la Porte des Etoiles...
J'eus alors une pensée pour 'Peanut-butter'. Quoique j'ai été assisté par un léonien, un espèce de... guérisseur... ajoutai-je avec un haussement de sourcils dubitatif néanmoins souligné d'un demi-sourire.

De par ce que j'avais transpiré autour de ce corps alien avec 'Peanut-butter', j'avais développé envers lui une certaine amitié. Je ne sais pas si il partage encore aujourd'hui ce sentiment étrange qui fait que des personnes traversant ensemble des moments intenses, difficiles, aient entre eux un lien particulier. Sans lui, je ne sais pas si j'aurai aussi facilement traversé cette épreuve.


- Mais si ça vous tourmente tant que ça, on pourra la visionner dès qu'une copie de la cassette aura été faite.
- Oui, j'aimerai bien qu'on puisse regarder ça ensemble si vous voulez bien... Pas forcément dans l'optique que je doive recommencer...espérai-je en faisant rouler mes yeux.

Un courte pause s'installa dans notre conversation, le docteur Dablord, attendant une copie de l'enregistrement de la dite autopsie, semblant s'impatienter, vu son regard vers la porte. Il meubla ce silence en changeant subitement de sujet:

- Comment vont les leoniens ?
- Ho les... léoniens ? repetai-je sous la nouvelle question surprise. Ils semblent survivrent et se remettre difficilemenrt et doucement de leur guerre civile, dis-je en repensant aux camp de fortune et à ces enfants à qui j'avais offert des rations de survie. Ils auraient besoin d'aide sanitaire et matérielle pour reconstruire.

Je n'étais pas fan de l'assistanat, j'étais pour 'montrer et enseigner' plutôt que 'faire à la place de'.
*Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours...*(1)
Mais il est des situations d'urgence où tout manque et rien n'est inutile. Les léoniens en étaient là.


- Ils ont réussi à obtenir un gouvernement intègre, finalement ?
Cette fois c'est le gouverneur Nott qui apparu dans mon esprit, et je ne pus réprimer une mine convaincue.
- Leur gouverneur, Nott, me semble être un homme bien. Il est courageux, franc, batailleur et je pense qu'il saura guider les léoniens du mieux possible, affirmai-je. Vous semblez... les connaitre ? Vous êtes déjà aller sur Léonis ?

Quelqu'un frappa alors à la porte et le docteur autorisa immédiatement l'entrée dans son bureau. Un infirmier du Dédale se présenta, demandant le soldat Shirow.

- Mmh... oui, c'est moi ? hésitai-je.
- Le sergent Spence m'a demandé de vous remettre ceci en main propres, me confia-t-il en me remettant un petit rectangle en plastique noir, puis il ressortit sans un mot.

- C'est LA cassette, assurai-je au jeune médecin après un regard sur celle-ci, en lui tendant l'objet.



(1): Lao Tseu.
Revenir en haut Aller en bas
Josh Reynolds
----------------
Josh Reynolds
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 7724

Arrivé au SGC : 13/01/2009

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 600315barre1645/3200De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 147995barre3  (645/3200)

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] _
MessageSujet: Re: De Coqs à commères [PV Mike Shirow]   De Coqs à commères [PV Mike Shirow] No_new10Sam 14 Mai - 0:37

D’après Shirow, Leonis avait besoin d’une aide de la Terre, autant pour vivre que pour survivre. Malheureusement, ce dont il ne semblait pas être conscient, c’était que dans l’absolu tous les peuples qu’ils avaient l’occasion de rencontrer avaient besoin d’aide. La seule différence était que dans les autres cas, la Terre n’avait pas directement provoqué le sinistre… Le NID avait effectivement fait pas mal de dégâts, et pour Evans ces dégâts ne se résumaient qu’à un village ; après il n’avait pas vraiment eu l’occasion de découvrir par lui-même le sort des leoniens. Sauf bien sûr les quelques enfants retenus dans les geôles… A vrai dire, il ne savait même pas trop comment la résistance s’était organisée puisqu’il n’avait pas osé en reparler aux autres par la suite. Beaucoup avaient péri, et le dernier leader en vie était…

- Nott, répéta-t-il après l’infirmier. Il se tut un instant, revisionnant dans sa tête ses propres souvenirs de la planète, et finalement leva le silence sur le lien qui unirait à jamais le médecin à cet endroit.

- Oui et non… Pour ma part, mes contacts sur place se sont limités à l’ancienne gouvernante de Leonis et… au NID. Pour être honnête, je suis resté inconscient et enfermé une bonne partie du temps que j’ai passé là-bas - Oui ?

Celui qui venait de frapper à la porte du bureau entra pour finalement remettre à Shirow une cassette. « La cassette », même, comme le précisa l’infirmier - celui qui était assis. Evans récupéra délicatement la vidéo, la glissant dans le magnétoscope à côté de lui. Le temps de faire les réglages, il prit lorsqu’il eut fini la télécommande en main et vint se placer près de la porte pour avoir une meilleure vue d’ensemble.

- Vous êtes prêt ?

Aussitôt Mike eût acquiescé, Evans lança la vidéo. Quelques secondes de traits passant par toutes les nuances de gris, et on se retrouvait, comme si on y était, dans un sous-terrain. La vidéo tremblait un peu, signe que Shirow tenait à ce moment la caméra en main. Mais ce qui était le plus étonnant était ce qu’il visait : un espèce de coq humanoïde fixant dans sa direction sans bouger. Il semblait même que toute la scène était silencieuse. Et puis la caméra fut de toute évidence posée à terre, avant que s’ensuivît une scène surréaliste : une décharge de Zat’nik’tel provînt de derrière, se répartit dans tout le corps de l’alien, et celui-ci commença à se jeter vers la position de l’équipe. Une explosion retentit ensuite, faisant sursauter le médecin, et la caméra fut reprise en main puis déplacée beaucoup plus rapidement avant qu’une explosion survînt de nouveau. Des bouts de terre retombèrent tout autour du champ de vision de la caméra, et l’image se figea.

- Qu… qu’est-ce que c’est que ce truc ? s’exclama Evans en pointant d’un doigt l’écran, la télécommande dans l’autre main. S’il est vrai que j’ai des souvenirs de Leonis, les vôtres seront apparemment largement différents des miens…

Le docteur Dablord laissa Mike faire les remarques qu’il trouvait nécessaires, se contentant de regarder l’écran en silence. Ses yeux recroisaient parfois ceux de l’autre homme, mais il ne le coupa pas par peur de manquer un détail intéressant. Quand il relança la vidéo, l’image passa de la terre à un labo blanc. La caméra zooma et dézooma plusieurs fois, puis apparut le corps d’un de ces aliens, étalé sur une table circulaire. Shirow était clairement visible, en ‘vengeur masqué’, et l’épaule d’un autre homme dissimulait légèrement le côté droit de l’écran. Sûrement « l’espèce de guérisseur » qu’avait auparavant mentionné l’infirmier.

- Un peu de charcuterie pour accompagner cette séance cinéma ?

_________________
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 1398782164-userbar-evans-03-03-2009

>> Fiche / Dossier
>> #771215

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 40289110

Anciennement Evans Dablord : Fiche / Dossier
Revenir en haut Aller en bas
Mike Shirow
----------------
Mike Shirow
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 752

Arrivé au SGC : 03/06/2009

Age du Joueur : 41


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession:
๏ Expérience:
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 600315barre1213/3200De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 147995barre3  (213/3200)

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] _
MessageSujet: Re: De Coqs à commères [PV Mike Shirow]   De Coqs à commères [PV Mike Shirow] No_new10Jeu 26 Mai - 14:36

Ainsi le docteur Dablord connaissait Leonis, et il devait donc faire partie de la première équipe à y être aller. Cela expliquai aussi qu’il semblait si bien connaître Gage, sachant son nom avant même qu’on ne le lui ai apprit. Peut-être même cet air satisfait qu’il semblait avoir arboré furtivement au moment de l’abattre ne venait pas du fait d’avoir sauvé Spence, mais bien de tuer Gage… Mais mes tergiversations furent de courte durée car un homme vint nous remettre la cassette de l’autopsie.

Le jeune médecin glissa la dite cassette dans le magnétoscope * Bienvenue dans l’ère du numérique et des vaisseaux spatiaux…*. Il se recula pour profiter au mieux du spectacle et me demanda si j’étais prêt à la visionner.

- Oui. J’espère que vous aussi… laissai-je planer mystérieusement.
* Laissez tomber le pop-corn, vu les images, vous pourriez vous étouffez…*

La séance commença sur la scène de notre premier contact avec un alien, à la sortie du souterrain. Devant la mine étonnée de Dablord, je débutais les commentaires :


- Notre premier contact avec les aliens. Je ne savais pas si nous aurions d’autre chance d’en croiser et donc j’ai sorti le caméscope pour au moins en fixer une image… Là, je pose la caméra à terre en feignant de poser une arme – ils sont télépathes - pour… un éclair bleu envahit l’écran, et là je le Zatte… mais il y est insensible. Mais ça aura permit au colonel Fett de reprendre conscience et de lui tirer dessus, mais les balles aussi ne l’entament pas… Une explosion enfin et une pluie d’éclats de terre. Seule une grenade a réussi à le mettre à terre… Et puis il a explosé : ils possèdent un espèce de système d’auto-destruction, c’est un véritable organe, pas un appareil externe, on l’a découvert après.

Le médecin, comme abasourdi, fit faire une pause à la vidéo.

- Si on les a croisés sur Léonis, c’est parce qu’ils cherchaient un objet qui leur aurait été volé. Mais on ne sait pas de quelle planète ils viennent… On a pas vraiment eu l’occasion de ‘discuter’ avec eux. Continuez, le meilleur est à venir…

Le docteur Dablord relança alors la lecture, enchaînant sur la scène de l’autopsie :
- On nous avait conduit dans un réseau souterrain et on nous a laissé utiliser une salle, une espèce de laboratoire... A droite là, c’est heu… mon aide de fortune, le guérisseur… Bloqué sur ‘Peanut-butter’, j’étais incapable de me rappeler son vrai nom.
* Poppins… ? Pumkins ? Hop… Hopkins ? Hopkins !*


- Hopkins ! Voilà, il s’appelle Hopkins… Et il y eu comme un déclic dans ma tête. Comment n’y avais-je pas pensé auparavant ? Et heu... rien à voir avec le Silence des Agneaux. Je crois, ajoutai-je, pince-sans-rire.

Dablord semblait avoir retrouvé tout son aplomb, car il releva mon trait d’humour en restant dans le ton en me proposant de la charcuterie plutôt que du pop-corn. Ce gars me plaisait bien.
Même si sa boutade pouvait être un moyen de me tester quant à savoir comment j’avais vécu ma première vivisection d’un alien, je ne la pris pas mal, mais bien comme une façon de détendre l’atmosphère.


- Merci, mais je crois que je vais me calmer sur la viande pendant un petit moment, répondis-je avec un petit sourire. Le poulet tout du moins.

La vidéo se déroulait, imperturbable. Je pointai un doigt brièvement vers l’écran :

- J’ai commencé par le mesurer dans tous les sens… et puis j’ai fait différents prélèvements en écouvillonnages… Je ne sais pas si ce sera très probant…Et donc voilà, je commence l’incision… C’était assez incroyable : leur peau est comme un treillis de fines branches souples, c’est comme si ils étaient le fruit de l’évolution hybride d’une plante et d’un animal, mais avec une dominante végétale importante. On a d’abord dégagé et retiré les organes qui nous semblaient familiers, et j’en ai fait un prélèvement de tissu de chacun… Après on a attaqué les autres, et les fibres végétales et ça s’est… compliqué, expliquai-je, les yeux rivés sur l’écran où ‘Peanut-butter’ s’agitaient de panique. On a… enfin j’ai du sectionner une fibre de trop et ça a déclenché le processus d’auto-destruction – vous voyez, là, le petit clignotement ? – mais par chance j’ai réussi à isoler la fibre qui a tout arrêté.

C’était étrange de me voir ainsi sur l’écran. Je revivais ces moments encore avec un certain stress, mais mes souvenirs ne semblaient pas être exactement les mêmes que les instants qu’avait enregistré l’œil objectif de la caméra. Certains détails avaient été jugés inutiles par ma mémoire et donc non-enregistrés, alors que d’autres semblaient avoir été mis en surbrillance.
Haussant les sourcils brièvement pour chasser cette impression, je me renfonçais dans ma chaise, et écoutais les remarques du docteur Dablord.

Revenir en haut Aller en bas
Josh Reynolds
----------------
Josh Reynolds
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 7724

Arrivé au SGC : 13/01/2009

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 600315barre1645/3200De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 147995barre3  (645/3200)

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] _
MessageSujet: Re: De Coqs à commères [PV Mike Shirow]   De Coqs à commères [PV Mike Shirow] No_new10Jeu 2 Juin - 16:10

La présentation de ces nouveaux aliens représentait pour le docteur Dablord un vrai mystère. Tout semblait... bizarre, surnaturel. On ne voyait cela que dans les films, normalement... - comme les vaisseaux spatiaux, à y repenser. Et vu la complexité du corps de ces créatures, dont on ne connaissait apparemment pas de nom, Evans aurait bien aimé être présent. Malgré tout ce qu'il avait pu subir sur Leonis, la rencontre et la dissection d'extraterrestres de ce type le passionnaient.

- Je suppose que vous avez déjà donné les échantillons aux biologistes du vaisseau... Dommage, en tout cas, que vous n'ayez pu passer l'alien au scanner avant l'autopsie... Encore que ça aurait peut-être activé le système d'autodestruction directement.

Haussant un sourcil sur cette réflexion, le médecin écouta Mike lui parler plus en détails de ce qu'ils avaient pu observer de la télépathie entre aliens. Il était vrai que même sur Terre, certains avançaient cette faculté psychique possible, mais peu y croyaient réellement. Et si Evans faisait auparavant partie de cette deuxième catégorie, son appartenance au Programme Porte des Etoiles avait modifié son avis sur pas mal de choses. Que ce soient les Goa'ulds, les Réplicateurs ou les Asgards, tous avaient des technologies ou des facultés qui défiaient les lois de la physique – en tout cas celles que croyait connaître le médecin.

- Du coup, le scanner aurait quand même peut-être permis de percevoir ces ondes, et donc de nous en apprendre plus sur la télépathie... D'ailleurs, si vous aviez ramené ne serait-ce que la tête de l'alien, le problème ne se serait pas posé.

Évidemment, le colonel Turner n'avait pas tenu à rester sur place plus longtemps par crainte qu'un autre vaisseau se pointât, mais maintenant la tête en question était entre les mains d'inconscients : en plein développement après-guerre, ils avaient les yeux plus gros que le ventre et représentaient pour Evans un véritable risque.

- Je crois qu'on a fait le tour de cette vidéo... Des experts l'analyseront bien mieux que moi, mais on m'avait demandé de m'assurer que les aliens ne représentaient plus une menace avant qu'on soit trop loin de la planète... Visiblement ils le seront éternellement, mais vu qu'on ne peut rien y faire...

Aussitôt dit, le docteur éteignit l'écran et tout le matériel, sans pour autant enlever la cassette du magnétoscope. Evans aurait bien proposé à Shirow de la garder, mais de toute façon il n'avait pas le droit : cela faisait partie des informations classées « Secret Défense ».

- Merci Mike, lui dit-il en récupérant les tasses sales. Au fait, vous êtes passé à l'infirmerie ? Parce que vous avez comme une espèce de pâte jaune visqueuse sur la tête, l'informa-t-il d'un air à la fois curieux et dégoûté. Si vous avez été contaminé par un agent infectieux, je dois vous placer en quarantaine, tout comme tous ceux que vous avez croisés depuis que vous avez été téléportés à bord...

Intrigué par le fameux onguent leonien, Evans était prêt à prendre le téléphone pour contacter la passerelle...

_________________
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 1398782164-userbar-evans-03-03-2009

>> Fiche / Dossier
>> #771215

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 40289110

Anciennement Evans Dablord : Fiche / Dossier
Revenir en haut Aller en bas
Mike Shirow
----------------
Mike Shirow
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 752

Arrivé au SGC : 03/06/2009

Age du Joueur : 41


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession:
๏ Expérience:
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 600315barre1213/3200De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 147995barre3  (213/3200)

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] _
MessageSujet: Re: De Coqs à commères [PV Mike Shirow]   De Coqs à commères [PV Mike Shirow] No_new10Mer 15 Juin - 11:47

- Oui, j’ai laissé tous les prélèvements au labo du Dédale. Ca devrait les occuper un moment…

Même s’il n’y avait pas des kilos d’échantillons, ça restait des tissus extra-terrestres totalement inédits pour nous, et une vie de chercheur ne suffirait sans doute pas à leur étude.

- J’aurai aimé pouvoir radiographier l’alien, c’était ma première idée. Mais c’était techniquement impossible, vu les conditions de la mission, d’emmener un appareil portable de radiographie. Et effectivement, peut-être du coup le rayonnement aurait activé leur auto-destruction. De plus un scientifique léonien a relevé des ondes produites par le cadavre, et apparemment, c’est ainsi qu’ils pouvaient se géo-localiser entre eux. Ils semblaient très avancés sur le plan psychique : télépathie, télékinésie, téléportation… Mais rien ne dit que le ou les organes responsables de ces capacités soient logés dans leur tête… Ce serait faire de l’anthropomorphisme, or ils sont très différents de nous de par leur base végétale et finalement nous ne savons pratiquement rien sur eux…

La vidéo se termina et le médecin parvint à conclusion que ces créatures demeuraient une menace. Je n’en étais pas convaincu.

- Ils n’ont jamais été belliqueux : au début ils n’ont fait que demander que les leoniens leur remette ce qui leur avait été volé. Et après, lors de nos contacts, ils sont restés très observateurs, en attente. Et ils ne se sont défendus qu’avec des armes paralysantes lorsque nous les attaquions, et c’est bien nous qui avons tirés les premiers… Evidement, maintenant qu’on en a tué quelques uns en faisant exploser un de leurs vaisseaux, pas dit qu’ils restent pacifiques à notre égard…

Oui, les Hommes n’étaient vraiment bons qu’à semer la désolation où qu’ils passent. Tirer puis poser les questions. Et se foutre des réponses quand seuls nos intérêts primaient. Je crois en la bonté humaine, mais malheureusement sa bêtise le guide.

Dablord remarqua alors la pâte jaunâtre sur une partie de mon crâne. J’avais déjà presque oublié l’onguent dont m’avait badigeonné ‘Peanut-butter’…


- C’est une pommade que heu… Hopkins m’a appliqué sur une blessure. Ca semble bizarre, mais rassurez vous, ça n’a rien d’infectieux… je crois, ajoutai-je, dubitatif. Non, sérieusement, je crois même que ça m’a soulagé… Je serai curieux de savoir ce qu’il y a là-dedans, qui sait ? ça pourrait nous être utile. Je vais aller à l’infirmerie faire analyser ça, dis-je en me levant. Et si vous êtes disponible, vous pourriez jeter un œil à ma plaie ?
Revenir en haut Aller en bas
Josh Reynolds
----------------
Josh Reynolds
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 7724

Arrivé au SGC : 13/01/2009

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 600315barre1645/3200De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 147995barre3  (645/3200)

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] _
MessageSujet: Re: De Coqs à commères [PV Mike Shirow]   De Coqs à commères [PV Mike Shirow] No_new10Ven 24 Juin - 15:16

Le fameux « Hopkins » avait, semblait-il, de curieuses méthodes de guérison. D’ailleurs, rien que la notion de « guérison » avait pour Evans une connotation de surnaturel, de pratiques médicales ni logiques, ni vraiment efficaces… Peut-être finalement cet onguent n’avait absolument aucune propriété curative ; ce n’était peut-être qu’un simple placebo. Si le docteur Dablord ne croyait absolument pas au surnaturel, il était convaincu que la psychologie influençait considérablement l’évolution d’une maladie. Hopkins serait-il donc en fait un médecin moderne ?

- Oui, pourquoi pas, accepta le sergent lorsque Mike lui proposa de jeter un œil à la plaie qui était dissimulée. De toute façon je n’ai rien de mieux à faire. Il faut avouer que mon travail se limite pas mal aux moments où nous sommes en espace conventionnel… Porter secours aux équipes de terrain, aller directement sur le terrain… Tout ça, en fait.

Laissant l’infirmier sortir le premier, Evans referma ensuite la porte du bureau sans rien vraiment ranger - il y avait des techniciens pour cela, non ? -, et reprit finalement la tête du groupe - du groupe de deux, en fait - lorsqu’ils durent prendre le chemin de l’infirmerie. Evidemment, l’ascenseur, non loin de leur position, était une étape obligatoire pour rejoindre leur destination. Ainsi, cinq minutes plus tard ils se retrouvaient au milieu de l’espace dédié aux soins du personnel, où s’agitait continuellement une quinzaine de personnes. Evans laissa Mike trouver le brancard qui serait à son goût et, aussitôt une infirmière prévenue, revint vers son désormais patient. Il approcha le matériel nécessaire, disposé sur un plateau, et enfila rapidement des gants en gardant les yeux fixés sur le mystérieux onguent. L’infirmière arrivée, il préleva un échantillon de la pâte et le fit glisser dans un tube à essais que tenait la jeune femme, qui aussitôt repartit pour aller donner l’échantillon aux laboratoires du vaisseau. Restait maintenant à enlever toute cette pâte pour y voir plus clair…

- C’est dingue comme ça colle !

Les gants du médecin se retrouvaient quasiment soudés aux cheveux du patient, rendant l’opération relativement délicate… et assez ridicule.

- Ça vous ennuie si après vous avez des gants collés à votre tête ?

Il était vrai que la situation n’était pas dramatique à ce point, mais Dablord était de plus en plus amusé par le problème… Jusqu’au moment où, quand il retira sa main droite pour prendre de l’alcool, il remarqua que sa main ne portait plus de gant. Et visiblement, Mike l’avait remarqué aussi…

- Euh… Le problème est peut-être plus grave que ce que je croyais, finalement…


Maintenant Evans comprenait pourquoi l’onguent avait soulagé l’infirmier : il permettait sans doute de coller la peau pour permettre une cicatrisation beaucoup plus rapide. La grande question était : pouvait-on seulement enlever la pâte d’Hopkins ?

_________________
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 1398782164-userbar-evans-03-03-2009

>> Fiche / Dossier
>> #771215

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 40289110

Anciennement Evans Dablord : Fiche / Dossier
Revenir en haut Aller en bas
Mike Shirow
----------------
Mike Shirow
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 752

Arrivé au SGC : 03/06/2009

Age du Joueur : 41


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession:
๏ Expérience:
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 600315barre1213/3200De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 147995barre3  (213/3200)

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] _
MessageSujet: Re: De Coqs à commères [PV Mike Shirow]   De Coqs à commères [PV Mike Shirow] No_new10Jeu 21 Juil - 9:44

Je scrutai d'un oeil averti la parade des soignants aller et venir dans l'infirmerie, observant chacun de leurs gestes, alors que le docteur Dablord préparait son écouvillon de prélèvement. Il semblait régner dans l'infirmerie du Dédale une certaine agitation, mais connaissant bien les coulisses de ce type de ménagerie, j’assistai au spectacle sans surprise. Ce dernier m'était tellement familier qu'il me faisait me sentir comme en sécurité, un peu comme à la maison.
Mon regard se reporta sur l'infirmière qui était venue seconder le docteur Dablord. Une grande brune aux cheveux courts, à la mine pâle et fermée, qui semblait flotter dans sa tenue XS tellement elle était maigre. Le clown triste.

* Ils mangent jamais ici ? * me dis-je alors que son regard croisa furtivement le mien.


- Salut, je suis infirmier au SGC...
- Oui je m'en doute vu ta tenue, me coupa-t-elle sans un sourire en gardant son attention sur les gestes de Dablord.
- Haha, oui bien sûr... Haem... Ca doit être sympa de bosser ici, j'veux dire infirmier sur un vaisseau spatial...
- Mmh mmh, grommela-t-elle sans réelle considération et sans signifier ni oui ni non, avec une moue que j'eus du mal à traduire entre le "j'm'en fous" et le "ta gueule".
- Oh..K..., concluais-je en relevant les sourcils alors que Dablord faisait glisser un échantillon de la pâte jaunâtre dans un tube stérile.

L'infirmière tourna aussitôt les talons et quitta la scène avec le prélèvement, sous mes applaudissements silencieux.

Le docteur Dablord entreprit alors de retirer la pommade épaisse, et y alla carrément de ses mains gantées. Mais il fut surpris par la viscosité du produit. Tant et si bien que quand le médecin voulut m’ôter l’onguent, c’est à la motte collante que se sont ôtés les gants. Dablord eu sur moi un regard qui passa de l’amusement à une certaine gêne quand, les mains figées en l’air à mi-hauteur, il contemplât son gant de latex collé sur ma tempe. Je me retrouvai ainsi affublé d’une postiche de crête de coq en latex, dont même si le bleu s’accordait harmonieusement avec le jaune de ma pommade pour un costume chatoyant, pendouillait ridiculement sur le coté de mon crane.


- Heu… je vais pas pouvoir garder ça comme ça… dis-je en tirant sur le gant. Essayez avec de l’alcool ou de l’ether…

* Peanut, si je reviens sur Leonis, je te tue… *

Le gant se détacha alors dans un grand claquement sonore, projetant dans le même mouvement quelques fragments de l’emplâtre pâteux qui allèrent consteller la tenue blanche et jusque là immaculée du docteur Dablord. Un vrai duo comique.


- Oups… Désolé… m’excusai-je en ouvrant de grands yeux. Tenez, votre… haem… gant, ajoutai-je en lui tendant le morceau de latex d’un air confus.

J’attrapai alors une compresse sur le chariot de soins et m’attaquai à enlever le plus gros du beurre piégé qui tartinait une partie de ma tête.


- C’est vrai que ça colle bien, acquiesçai-je en me débarbouillant à l’aveuglette. En tout cas, je crois que ça m’a soulagé, depuis qu’il m’a étalé son remède miracle, la douleur s’est calmée…

* Bon, je ne te tuerai pas, Peanut, je te la ferai juste manger ta foutue crème… *


Dablord observa alors que si la-dite crème était restée malléable en surface, elle avait durcie au contact de la plaie, formant comme une croûte protectrice. De plus les pourtours de la plaie ne présentaient pas de rougeur ou de gonflement anormaux, ce qui était bon signe quand à l'évolution de la blessure.

- Peut-être la crème a-t-elle un effet antiseptique également... Mieux vaudrait ne rien toucher donc... Je vais surveiller ça régulièrement. J'ai quand même hâte de savoir ce qu'il y a dans cette pâte 'made in Leonis'. Cette planète est pleine de surprises... concluai-je ironiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Josh Reynolds
----------------
Josh Reynolds
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 7724

Arrivé au SGC : 13/01/2009

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 600315barre1645/3200De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 147995barre3  (645/3200)

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] _
MessageSujet: Re: De Coqs à commères [PV Mike Shirow]   De Coqs à commères [PV Mike Shirow] No_new10Jeu 21 Juil - 17:03

Visiblement la situation laissait Mike autant perplexe que le médecin. Il fallait avouer que celui-ci ne s'était jamais réellement confronté à un tel problème, aussi bénin et pénible à la fois. Sans connaître la composition chimique de l'onguent – en partant du principe qu'ils connaissaient tous les éléments, bien sûr –, il serait difficile de savoir quel produit agirait convenablement... Après, effectivement, ils pouvaient tout tester un à un, mais il existait un risque que la situation empire d'une façon encore plus inattendue. Shirow proposa néanmoins d'essayer l'alcool ou l'éther, ce qui était finalement ce qu'il s'apprêtait à prendre lorsque son gant était resté fixé à la tête de l'infirmier.

- Je n'ai jamais rien vu de tel... J'espère que vous êtes conscient que seuls peut-être les médecins et scientifiques du SGC seront capables de vous enl...

Un claquement l'interrompit en plein milieu de sa phrase, le gant venant tout juste de se détacher alors que Mike passait son temps à tirer dessus. L'élasticité du gant provoqua une pluie de substance mystérieuse en plein sur la blouse du médecin, qui ferma les yeux alors qu'il était aspergé de la pâte d'Hopkins.

*Si j'attrape ce putain de guérisseur...*

Son uniforme, parfaitement propre à peine trente secondes auparavant, était maintenant décoré d'une infinité de motifs différents ayant toutefois tous un point commun : leur couleur jaune-moche de la pâte.

- Très aimable, répondit Evans en attrapant son gant, hésitant entre rire et rester consterné. Il lâcha alors le cadeau de Mike dans la poubelle avant de voir que, désormais, son patient s'occupait de lui tout seul.

- Vous voulez que je vous apporte un miroir, peut-être ? proposa le toubib, amusé par le fait que Shirow agissait sans aucun repère. Allez je vais vous aider, parce que là vous commencez à me faire pitié...

Un nouveau gant enfilé, attrapant finalement l'alcool qu'il avait à présent quasiment oubliée, il en versa sur une compresse et entreprit d'enlever le plus d'onguent qu'il pourrait de cette façon. Il y avait cependant cette fois-ci une différence majeure : il faisait bien attention à ce que ses mains n'entrent plus en contact direct avec la substance.

- C'est marrant : les premières couches sont souples alors que celles qui sont au plus près de la plaie sont beaucoup plus fermes... On dirait un gâteau japonais que j'ai mangé l'autre jour !... … … Mouais... Ben du coup c'était la dernière fois que je mangeais japonais... Le truc, on aurait dit que ça vivait... Sur le coup j'ai eu l'impression de manger un OVNI... Beuh...

Il fit une moue dégoûtée en ressassant ce souvenir ; c'était à vous dégoûter de manger des plats exotiques !

- En tout cas il faut reconnaître que la blessure semble propre... Très propre, même.

Apparemment, Mike était si satisfait des effets de l'onguent qu'il voulait maintenant garder le reste pour s'assurer que la plaie ne risquait pas de s'infecter par la suite. Malheureusement ce n'était pas vraiment du goût du médecin, qui lui préférait s'assurer que le problème serait résolu avant leur retour sur Terre. Après tout, si un problème survenait malgré tout, cela serait à lui que la responsabilité reviendrait, et évidemment il n'avait pas vraiment envie d'une telle charge, surtout en ces temps si chaotiques.

- Et encore, vous n'avez pas tout vu ! Vous vous avez eu droit aux poulets en liberté ; moi c'était la milice avec tout le fanatisme qui va derrière... – Attendez 'bougez pas.

Enfin rendu au plus près de la plaie, tout mouvement brusque risquait d'entailler le crâne de Shirow de façon plus ou moins profonde. L'onguent était en effet tellement difficile à enlever qu'il était obligé de prendre un bistouri pour tailler le plus précisément possible ce qu'il voulait enlever – les cheveux avec.

- Ça c'est même imprégné aux tissus... Peut-être qu'au bout de quelques jours le reste se résorbe...

Reposant tout ce qu'il avait en main sur le plateau à côté de lui, Evans reprit de l'alcool pour nettoyer. Le pire était qu'il ne pouvait même pas aller plus loin, car s'il essayait d'enlever le reste il risquait de faire plus de mal que de bien. Au moins Shirow pourrait se vanter d'avoir une croûte pas comme les autres...

- Et donc, quand mon équipe est arrivée sur place, il n'y avait strictement personnes à des kilomètres à la ronde... On a donc suivi le chemin principal jusqu'au premier village qu'on a trouvé. A ce moment-là on s'est séparé, car il y avait un autre chemin qui partait vers les montagnes. Moi j'étais chargé avec deux autres de fouiller les lieux, jusqu'à ce qu'un camion arrive. Ce qu'il faut savoir, c'est que deux mois apparemment j'avais dû être opéré à la cheville à cause d'une blessure causée par un Réplicateur dans une autre réalité – mission qui nous a permis de construire ce vaisseau, d'ailleurs. Du coup, comme j'étais dans l'allée principale et que j'avais encore du mal à marcher, je n'ai pas vraiment eu le temps de me cacher... – Baissez la tête – La rencontre n'a pas duré longtemps. J'ai été assommé quasiment aussitôt... Et puis à partir de là, j'ai eu le droit à tout. J'ai été tabassé pendant je-ne-sais-combien-de-temps, et puis après on m'a emmené dans le bâtiment gouvernemental pour s'excuser avant de me frapper à nouveau... Le lendemain, attentat suicide d'un leonien dans le gymnase qui servait de lieu de rassemblement des miliciens ; je crois que je n'ai jamais vu une explosion de si près. Et puis on a tué la gouvernante qui collaborait et on m'a emmené avec un tas de prisonniers sur la place publique pour m'exécuter avec les autres. Sauf que moi, j'avais « l'immense honneur » d'être pendu sur une estrade – par notre ami Gage, soi-dit en passant. Après ça a fini en fusillade. Ça tirait de partout, des mitrailleuses au simple combat au corps à corps... Je ne sais pas combien de morts il y a eu, mais en tout cas les deux derniers hommes du NID encore en état ont été exécutés juste avant que l'on parte. Mais en y repensant, je suis heureux d'avoir pu prendre ma revanche sur l'un deux...

Écartant le plateau dans un
« fini ! » victorieux, Evans laissa Mike remettre pied à terre alors qu'il se débarrassait une nouvelle fois de ses gants. Maintenant on aurait dit que son uniforme avait passé la nuit dans une poubelle, mais au moins la plaie était aussi propre que cela était possible.

- Faites quand même examiner ça au SGC tous les jours pendant une semaine, hein... Après tout, quand c'est extraterrestre, on n'est jamais trop prudent ! Et s'il n'y a aucune amélioration notable – ce qui m'étonnerait vu la rapidité d'action de l'onguent –, il faudra envisager d'autres moyens d'extraction... Au pire logiquement votre guérisseur n'a pas changé d'adresse !

_________________
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 1398782164-userbar-evans-03-03-2009

>> Fiche / Dossier
>> #771215

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 40289110

Anciennement Evans Dablord : Fiche / Dossier
Revenir en haut Aller en bas
Mike Shirow
----------------
Mike Shirow
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 752

Arrivé au SGC : 03/06/2009

Age du Joueur : 41


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession:
๏ Expérience:
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 600315barre1213/3200De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 147995barre3  (213/3200)

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] _
MessageSujet: Re: De Coqs à commères [PV Mike Shirow]   De Coqs à commères [PV Mike Shirow] No_new10Sam 6 Aoû - 18:00

Alors que le médecin s’évertuait à retirer la crème collante, celle-ci lui rappela son dernier repas dans un restaurant japonais.

- Oui, je vois, ça devait être un mochi. La cuisine japonaise est excellente, vous avez du tomber sur une mauvaise adresse, dis-je en souriant devant sa mine dégoûtée.

Sourire qui retomba lorsque je vis la main du médecin revenir vers ma plaie avec un scalpel.


- Hey vous allez où avec ça ? demandai-je avec un mouvement de recul de la tête en désignant l’instrument pointu et tranchant.
- Ça c'est même imprégné aux tissus...
- non mais si ça a fait une croûte, je suis d’avis de la garder, affirmai-je en déglutissant, les yeux toujours rivés sur la pointe du bistouri.

*Non mais qu’est ce qu’il y connaît en cicatrisation celui là ? C’est ma croûte : je la garde si je veux… *


- Peut-être qu'au bout de quelques jours le reste se résorbe...
- Oui, voilà ! On fait ça : je garde ma croûte, je la surveille quelques jours et si y’a quoi que ce soit d’anormal, je consulte. Parole d’infirmier, concluais-je en levant l’index et le majeur à la façon des scouts.

Si il y avait bien quelqu’un qui pouvait surveiller au mieux ma plaie, c’était bien moi. Et si ce n’était qu’une histoire de responsabilité, je l’assumai sereinement.
Dablord se résigna et finit sa besogne en nettoyant le pourtour au désinfectant, tout en me racontant sa mission sur Léonis. Les lieux qu’il mentionnait m’étaient familiers : le village, certainement le premier rencontré, aujourd’hui totalement abandonné aux fantômes de la sombre époque que relatait le médecin, ainsi que le gymnase détruit. Léonis avait apparement été éprouvante physiquement et psychologiquement pour Dablord, mais il changea de sujet, ayant terminé mes soins.


- Hé bien merci docteur, le remerciai-je en tâtonnant doucement les doigts sur ma blessure. Vous inquiétez pas : je surveille ça de près… Vous me direz pour les résultats de l’analyse de la crème ? Mais je crois qu’on peut faire confiance à ce guérisseur, assurai-je d'une moue convaincue.

Récupérant mes affaires, je sortis d’un pas lent de l’infirmerie, non sans un dernier regard en arrière, et me mis à la recherche des vestiaires de ce rafiot. J’avais en tête de prendre une longue douche revigorante, quitte à vider les réserves d’eau chaude du Dédale avant de rentrer au SGC.




[HRP : Merci Evans Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Boba Fett
----------------
Boba Fett
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 7281

Arrivé au SGC : 18/03/2006

Age du Joueur : 29


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 38 ans
Profession:
๏ Expérience:
De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 600315barre12463/15000De Coqs à commères [PV Mike Shirow] 147995barre3  (2463/15000)

De Coqs à commères [PV Mike Shirow] _
MessageSujet: Re: De Coqs à commères [PV Mike Shirow]   De Coqs à commères [PV Mike Shirow] No_new10Sam 6 Aoû - 22:26

Les notes :
Mike Shirrow :
-Orthographe / Conjugaison / Structure des posts 3/4

-Cohérence dans les Posts 3/3

-Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits du MJ 3/3

Total 9/10

Evans Dablord:
-Orthographe / Conjugaison / Structure des posts 3/4

-Cohérence dans les Posts 3/3

-Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits du MJ 3/3

Total 9/10

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



De Coqs à commères [PV Mike Shirow] _
MessageSujet: Re: De Coqs à commères [PV Mike Shirow]   De Coqs à commères [PV Mike Shirow] No_new10

Revenir en haut Aller en bas
 

De Coqs à commères [PV Mike Shirow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Archives ~ :: Dédale-