Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 La russie ne meurt jamais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Revolver Ocelot
----------------
Revolver Ocelot
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 3545

Arrivé au SGC : 18/07/2006

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
La russie ne meurt jamais. 600315barre170/800La russie ne meurt jamais. 147995barre3  (70/800)

La russie ne meurt jamais. _
MessageSujet: La russie ne meurt jamais.   La russie ne meurt jamais. No_new10Sam 6 Oct - 18:03

Encore une journée banale pour les membres du SGC, tous impatient d'avoir des nouvelles de la cité d'Atlantis ou des différentes équipes parties en mission. Walter pianotait sur son ordinateur comme d'habitude, il faisait une mise à jour des coordonnés, des planètes que le SGC avait déjà exploré depuis le début du Programme « Stargate ». Il fut dérangé dans son travail par... La Porte comme d'habitude. Il remit ses lunettes sur son nez et prit le micro. Comme d'habitude il récita la phrase.

[Haut Parleur] Activation, non-programmé de la porte des étoiles![/Haut Parleur]


Il regarda toujours avec admiration l'anneau tourner sur lui même, le premier chevrons, puis le deuxième puis après cinq autres chevrons, la vague bleuté. Les gardes dans la salle d'embarquement se mirent en position de défense et Walter ferma l'iris. Le Lieutenant-Colonel Nyphus apparut alors dans la salle de contrôle, il venait à peine de sortir de l'infirmerie que le monde avait encore besoin de lui! Il fixa Walter puis la porte. Après quelques instants il demanda.

« Aucun code d'activation ?

-Non Colonel... Aucune équipe ne devrait rentrer aussi tôt. SG-2 doit revenir dans seulement deux heures. Les autres doivent reste plusieurs jours encore là-bas.

-Alors qu'est ce que c'est ? »

Walter leva les épaules, il fixa la porte, les gardes commençaient à se poser des questions. Puis, à la grande surprise de Walter, un code d'activation apparut sur l'écran. Celui du Lieutenant Shakalaska. Il vérifia l'origine du code et parut gêné en le disant à Nyphus.


« Colonel, c'est le code du Lieutenant Shakalaska... »

Nyphus regarda l'écran puis la porte, impossible, murmura-t-il dans un soupire. Puis une lumière aveugle apparut dans la salle du dessous, une intense lumière blanche puis un corps se retourna en plein milieu de la salle. Il était recroquevillé sur lui même, seul les plaques militaires étaient encore sur lui. La porte se ferma d'un coup et les gardes mirent en jou le nouveau venu, Oslote.
Revenir en haut Aller en bas
Nyphus
----------------
Nyphus
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 2978

Arrivé au SGC : 03/12/2005

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
La russie ne meurt jamais. 600315barre11/1La russie ne meurt jamais. 147995barre3  (1/1)

La russie ne meurt jamais. _
MessageSujet: Re: La russie ne meurt jamais.   La russie ne meurt jamais. No_new10Sam 6 Oct - 18:31

Nyphus descendit les marches rapidement pour entrer en salle d'embarquement. il passa un regards sévère sur les garde qui baissèrent leurs arme tendis que lui tiré la sienne de son holstere de cuisse. Le vieux colt 1911 claqua quand il fit jouer la culasse et il s'approcha de se corps nue. Les proportion était bien celle d'Oslote. Les ligne du visage aussi quoi qu'un peu plus creuser par la fatigue. il ne porter pas les traces des blessure reçut sur la planète des anciens. Etrange se dit il en se penchant. Il tendit la main pour lire les plaque qui était bien les bonnes... Il sortit le second morceau qui avait était arracher sur la planète et vérifia si ils s'assembler et ce fut le cas. Pas de défaut ou autre. Il posa le bout de ses doigt sur la jugulaire de l'homme tentant de capter une pulsation et il put sentir le cœur du Russe battre calmement sans accoue ou autres signe de stresse. D'un signe de la main il fit venir un des garde a qui il demanda d'allait chercher un membre du personnel médical. Rapidement il invita un autre soldat a ce rapprocher et il lui demanda de verrouiller le niveau 28 et 27 pour passer le QG en salle secondaire. La quarantaine fut décréter et tous les réseaux non protéger furent couper.

Il se releva alors et haussa la voix. Ordonnant qu'une prise de sang soit exécuter ainsi que des relever de radiation. Le fait que l'Iriss est put être aussi facilement déjouer n'était pas pour lui plaire et l'envie d'en apprendre un peu plus lui tarodé l'esprit. Il avait crut l'avoir perdu lors de leurs dernière mission et le retrouver ne faisait qu'ouvrir la blessure de sa perte. De plus il craigné une quelconque supercherie de la part des Goa'uld ou d'une autre race souhaitant infiltrer la base. Alors inquiet il se baissa a nouveau tendit que dans les couloir l'équipe médical arriver poussant leur brancard. Le lieutenant colonel les stoppa d'un geste de la main leurs demandant quelques instant de calme et il se tourna vers son ancien compagnon. Il retroussa sa manche et lui donna une grande claque.


"Debout vieille ivrogne!"

Connaissant l'homme il était presque sure a cent pour cent du résultat. Les deux infirmiers présent furent presque offusquer par se geste tendit que les gardes esquissèrent de bref sourires. Au dessus de la salle le gyrophare rouge de quarantaine venait de s'enclencher et un silence de mort tomba sur les deux niveau fermer de la base. Les lumières virant au rouge dans chaque pièce. Ainsi éclairer la salle d'embarquement ressemblait a une scène pour un mauvais filme d'horreur. Les recoins assombrit recélant nombres de monstres sans noms au visages déformés par la haine. Et pourtant là était simplement au milieux de la scène un homme pencher sur son compagnon d'arme a se demander si il se réveillerait ou si il allait mourir emporter par un piège extraterrestre...
Revenir en haut Aller en bas
Revolver Ocelot
----------------
Revolver Ocelot
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 3545

Arrivé au SGC : 18/07/2006

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
La russie ne meurt jamais. 600315barre170/800La russie ne meurt jamais. 147995barre3  (70/800)

La russie ne meurt jamais. _
MessageSujet: Re: La russie ne meurt jamais.   La russie ne meurt jamais. No_new10Sam 6 Oct - 18:45

Oslote était par terre, le ventre sur le sol froid, les mains contre son corps à l'endroit où il avait reçu sa blessure mortel. Sa respiration était régulière mais son visage et le reste de son corps était pâle. Il senti la grande claque et il ouvrit les yeux doucement, découvrant le spectacle devant lui. Il fixa d'abord Nyphus, quelques minutes, le temps que la vu se remit complètement de sa dernière expérience.
Il recula légèrement de Nyphus, il ne reconnaissait rien de cet endroit, à part la porte qui lui inspirait quelque chose. La parole du Colonel déclencha une sorte de révélation, il fixa Nyphus et dans un murmure lui répondit.


« Boreas... »

Le seul nom qui lui venait à l'esprit. Mais qui était-il ? Boreas, un nom peut commun, peut-être un extra-terrestre. Il passa sa mains sur son corps nu, fixant une nouvelle fois Nyphus. Il réussit à articuler quelques mots...

« Où... Suis-je...? Qui êtes... Vous? »

Il regarda les gardes autour de lui, passant sa main sur sa joue rouge, il détourna les yeux vers les infirmières puis vers Nyphus pour le fixer une nouvelle fois quelques minutes, il avait comme des bouts de souvenir qui revenait peu à peu mais pas assez.
Il vit Juliette une amie de classe de 3ème, puis Olga sa demi-soeur, ou encore Altana, Boba, Bastein... Mais personne qui ressemblait à Nyphus. Il articula une nouvelle fois.


« Boreas... »

Il fixa Nyphus, attendant des réponses à ses questions, des vêtements et de la nourriture...
Revenir en haut Aller en bas
Nyphus
----------------
Nyphus
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 2978

Arrivé au SGC : 03/12/2005

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
La russie ne meurt jamais. 600315barre11/1La russie ne meurt jamais. 147995barre3  (1/1)

La russie ne meurt jamais. _
MessageSujet: Re: La russie ne meurt jamais.   La russie ne meurt jamais. No_new10Sam 6 Oct - 19:48

"Boreas?"

Nyphus arqua un sourcil avec perplexité.

"Et bien ta prit un sacré coups sur la tête toi!"

Il siffla une des infirmières qui lorgnait sur l'anatomie du Russe qui gisait nue comme un vers sur le sol froid du sgc. Cela fit sourire le lieutenant colonel qui lui montra du doigt la serviette qu'elle tenait. Cette dernier rougit brièvement avant de s'avancer avec la grande serviette qui se révéla être une couverture. S'agenouillant a coté de l'homme elle lui passa la pièce de tissus sur les épaules pour venir le caler le long de son corps.

"Remarque même en revenant d'outre tombe ta toujours autant de succès..."

La jeune femme le fusilla du regard en repartant voire sa collègues qui préparait son nécessaire pour la prise de sang. Pendant se temps le pauvre bougre avait parler et il paraissait avoir prit un bon coups sur la tête se qui ne l'arrangeait pas vraiment pour savoir ce qu'il c'était passé et ce qu'il avait subit. C'est pour cela qu'il souffla un peu et s'éclaircit la gorge.


"Qui je suis? Un vieux con qui va te coller au trous dans pas longtemps. Ou tu est? Chez toi maintenant."


Il laissa échapper un bref sourire tout en cherchant du regard le soldat de première classe Ian Krit. il savait que se dernier avait toujours une petite flasque de Vodka dans sa veste et il ne c'était pas trompé. Nyphus le fit venir et lui retira la fiole de la poche sous les regard perplexe des autres gardes. Il la déboucha et en bue un petite gorgé, une bonne vodka de supermarché qui brule la gorge en descendant sans laisser de réel gout dans la bouche. Alors le vieux militaire sourit et la tendis a Oslote en lui demandant si il n'avait pas soif.

Il se douté que derrière se regard hagard se cacher encore celui qu'il avait côtoyer de temps en temps. et que rien ne valait le temps pour le laisser retrouver ses esprit. D'un autre coté cela pouvait être un piège destiner a infiltrer la base. il devait garder tous ses sens en éveiller pour juger de la situation. A se moment la l'autre infirmière arriva avec la seringue elle posa une main amical contre l'épaule de son patient en lui demandant de ne pas bouger. Elle prenait soin d'articuler ses phrase de façon un peu exagérait avant de planter avec douceur l'aiguille pour ressortir quelques fiole de sang. Durant toute cette opération le lieutenant colonel c'était tenue prêt a intervenir en cas de réaction violente au teste médicaux. Les scientifique eux avait passer la salle au crible et aucune radiation connue n'avait était détecter.
Revenir en haut Aller en bas
Revolver Ocelot
----------------
Revolver Ocelot
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 3545

Arrivé au SGC : 18/07/2006

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
La russie ne meurt jamais. 600315barre170/800La russie ne meurt jamais. 147995barre3  (70/800)

La russie ne meurt jamais. _
MessageSujet: Re: La russie ne meurt jamais.   La russie ne meurt jamais. No_new10Sam 6 Oct - 20:04

Oslote fixa la jeune infirmière du regard, il lui sourit doucement, se rappelant doucement ses nombreuses conquêtes en permissions pendant ses classes. Il mit bien la couverture sur lui, les jambes en tailleur, il posa ses mains sur sa blessure. Cherchant quelque chose sur lui qui n'était plus là. Il fit un grimace en regardant Nyphus parler d'un trou, il se souvint de ses années dans le noir pendant ses formations seuls en Russie... La Russie!

« On est en Russie...? »

Il fixa Nyphus, il attendait sa réponse, comme si il pouvait mettre la lumière dans son esprit, la Russie, son pays, sa patrie... Sa Vodka! Justement, Nyphus lui présenta une fiole. Il fixa l'objet avant de le prendre dans ses mains. Pendant que l'infirmière lui parlait comme un gosse, il fit glisser la fiole entre ses mains, comme pour préparer son esprit à boire le liquide. Quand l'infirmière eut fini, le fixa de nouveau Nyphus.


« Parles moi! Parles moi de ma vie, tu dois bien la connaître! »

Il le fixa quelques instants, Nyphus devait être son guide, oui il devait l'aider à voir plus clair. Pour le moment il n'avait que des souvenirs. Il scruta les environs, plusieurs scientifiques avec des appareils, deux infirmières, quelques gardes qui se foutaient de lui et surtout Nyphus, avec son Colt de 1911, oui!


« Le colt de 1911... Nyphus! »

Il le fixa quelques secondes, comme pour avoir une réponse affirmatif de sa déduction. En attendant une réponse et une explication de plus, il prit la fiole bien en main et la porta à ses lèvres, il en prit une petite gorgé, savourant le liquide quelques secondes dans sa bouche avant de l'avaler. Après avoir reconnu la sensation de brûlure le long de sa gorge, il finit d'un coup sec la fiole, sans s'arrêter. Son teint reprit quelques couleurs, il sourit une nouvelle fois en regarda la fiole.


« Pourquoi tu es méfiant ? »

Il releva les yeux vers Nyphus, ses réactions depuis tout à l'heure caché quelques choses, il voulait savoir quoi!

« J'étais un ennemi... Avant...? »

Le mot avant lui donna l'impression de n'avoir pas de passé, enfin, plus de passé, il était comme perdue, vidé d'une partie de lui. Il fixa Nyphus dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Nyphus
----------------
Nyphus
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 2978

Arrivé au SGC : 03/12/2005

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
La russie ne meurt jamais. 600315barre11/1La russie ne meurt jamais. 147995barre3  (1/1)

La russie ne meurt jamais. _
MessageSujet: Re: La russie ne meurt jamais.   La russie ne meurt jamais. No_new10Dim 7 Oct - 13:05

"En Russie... pas vraiment non. Je dirait qu'il fait un peu plus chaud bien que se soit relatif mais que pour l'instant tu est chez toi. Au SGC."

Il laissa échapper un bref sourire qu'il tentait de faire passer pour amicale sans réellement y parvenir. Il était plutôt froid dans sa posture et dans se réponses. Il analyser chaque mouvement d'Oslote cherchant un faille qui lui permettrait de savoir si il s'agissait bien de lui ou d'un autre subterfuge de Goa'uld. Bastien même si il c'était avérer être un traitre avait dit dans son rapport qu'il était mort en les sauvant. poignarder dans les Geôle de cette sordide planète sur laquelle il avait faillit y rester. Se faisant l'infirmière vint auprès de lui pour lui murmurer les résultats du teste. L'adn était le même. Le groupe sanguin aussi. Il s'agissait apparemment bien de l'homme qu'ils avaient connue quelques temps auparavant.
Le russe avait semble t'il parlait mais l'infirmière avait attirer son attention si bien qu'il ne releva la tête qu'en entendant son nom de code... Nyphus. Il arqua un sourcil pour plonger un regard lourds et sévère dans celui du jeune homme.


"C'est ainsi que l'on me nome en effet... La mémoire te revient elle?"

Quand il le vit emporter la fiole d'un seul gorger il ne put réprimer un sourire. Apparemment il avait des reste de son ancien tempérament. Et la Vodka reconnaissait un de ses maitre. Il retrouva quelques couleur même un peut trop et sur le coups le Lieutenant colonel se demanda si il n'avait pas perdu l'endurance de l'alcool...

"Méfiant? Oui je le suit."

Il ne répondit pas plus, laissant son ancien compagnon d'arme établir son plan de déduction. il semblait comprendre enfin qu'un malaise c'était instaurer entre eux. une sorte de fine barrière de réserve qui ne pouvait être expliquer par les grades. Un éloignement de deux personne qui se sont connue pour se retrouver inconnue l'une a l'autre.

"Avant non... Maintenant je ne sais pas. "


Il prit une inspiration profonde avant de regarder l'homme dans les yeux. il pinça ses lèvres et entre ouvrit la bouche. Le gyrophare éclairé toujours la salle d'embarquement de sa terrible lueur rouge projetant des ombres inquiétante. Le personnel présent retint presque son souffle et enfin Nyphus prit la parole d'une voix profonde et grave.

"Tu est le First lieutenant Shakalaska Oslote. Sniper au SGC, tu porte le matricule 7896SIG56. Née a Dnipropetrovsk le 7 aout 1982 et... Mort sous mon commandement le 17 aout 2007 sur P8X145 a l'age de 25 ans..."

Un silence s'abattit sur l'assembler tendis que tous se souvenait de la cérémonie durant laquelle une gerbe de fleur avait était envoyer en sa mémoire. Au moins Nyphus c'était dit qu'il n'aurait pas a prévenir sa sœur de la mort de son demis frère étant donner qu'elle était elle aussi morte... Mais la, l'inverse s'annoncer et il préféra attendre la réaction de son ancien compagnons d'arme avant de continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Revolver Ocelot
----------------
Revolver Ocelot
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 3545

Arrivé au SGC : 18/07/2006

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
La russie ne meurt jamais. 600315barre170/800La russie ne meurt jamais. 147995barre3  (70/800)

La russie ne meurt jamais. _
MessageSujet: Re: La russie ne meurt jamais.   La russie ne meurt jamais. No_new10Dim 7 Oct - 19:41

Oslote remit la couette sur ses épaules, il cacha lentement d'un mouvement lent ses parties intimes et fixa le sol quelques instants. Il cherchait, cherchait quelques morceaux de sa mémoire, pourquoi se souvenir de Nyphus mais pas de lui...? Il soupira, scrutant une nouvelle fois la salle des yeux, il voulait se rappeler, oui il devait se rappeler de qui il était avant ce trou! Le Lieutenant ferma les yeux, crispant le visage, de toutes ses forces il pensa à son passé, qui il était et qui il connaissait. Son visage devint de nouveau pâle, quelques gouttes de sueur perlaient légèrement sur son front, il toussa quelques instants.

« Je... Enf... Le Matricule... Dnipropetrovsk...! »

Il fixa Nyphus, cherchant dans les creux de son visage un mot, un signe. Le Matricule était clef, il le savait!

~ 7896SIG56, le 7 pour le jour de ma naissance. Le 8 pour le mois. 96SIG56... C'est un code. ~

Il soupira une nouvelle fois, mettant de côté cette énigme pour plus tard. Il reprit alors.

« Je suis... Mort... ?! Non c'est pas possible, comment je serai là sinon?! »

Il recula en rampant légèrement pour atteindre le mur de béton, il essayait de fuir.

« Je suis pas mort... Non c'est pas possible! Je suis pas ce Oslote Shakalaska, non je m'en rappellerai sinon! »

Il posa ses deux mains sur l'endroit où devait se situer son Socom, une habitude qu'il avait pris pendant ses années de service, il se caressa la cuisse, savant qu'il manquait quelques choses d'important. Il mit ensuite sa main droite sur son avant-bras gauche. Un tatouage porte les numéros et les chiffres de son matricule. Il essaya en vain d'articuler.


« No... Mort... Je devrais être Mort... »

Peu à peu sa mémoire revenait à sa place, il se voyait en formation, dans son unité spécial nommé SIG 56, il portait le numéro 96, il était le 96ème enfants à renter dans l'unité. Enfant...

« Je n'étais qu'un Enfant! »

Il fixa Nyphus, les yeux en larmes, ses mains caressaient la blessure qui lui était fatale quelques semaines plus tôt. Il crispa ses mains contre son torse, les yeux gênaient pas les larmes. Il beugla un nom, puis il le répéta plus clairement.

« Boreas...! »

Il laissa son corps tomber sur le sol froid de la base, les yeux fermés et les mains sur son torse. Il se recroquevilla sur lui même et fixa Nyphus.


« Je voulais mourir...! »

Il se laissa plonger dans le noir des yeux de son ancien ami. Le visage apeuré par son passé, la couleur de sa peau devenu presque grise et les mains rouges à force de crisper son torse.

« Non... »
Revenir en haut Aller en bas
Nyphus
----------------
Nyphus
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 2978

Arrivé au SGC : 03/12/2005

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
La russie ne meurt jamais. 600315barre11/1La russie ne meurt jamais. 147995barre3  (1/1)

La russie ne meurt jamais. _
MessageSujet: Re: La russie ne meurt jamais.   La russie ne meurt jamais. No_new10Sam 13 Oct - 11:15

Nyphus suivit l'évolution de la pensée de son interlocuteur. Se dernier avait ses quelques tics bien humain. Celui de la pudeur. De l'envie de comprendre. Il chercha d'un geste sur une arme qui aurait du se trouver a sa cuisse et le tatouage était au bonne endroit...

"Calme toi Oslote sinon je t'assomme."

Le lieutenant colonel parlait d'une voix calme et profonde. Ne cherchant pas a jouer dans ses douce couleur qu'utilise les ténor de l'opéra. Mais si jamais il le devais, il interviendrait. Une perte de mémoire n'est pas rare chez les militaires. Quand on se fait souffler ou même après une blessures, il se peu que l'esprit déclare forfait laissant au destin le choix de la vie ou non. Et pour le jeune Russe le mieux était de retrouver ses esprit par lui même. De parvenir a recoller le fil de l'histoire. Mais il pouvait ne pas l'accepter et la le danger se nicher...

"Tu est Oslote Shakalaska."


Il laissa un petit sourire se dessiner sur ses lèvres tous en se demandant dans combien de temps l'autre parviendrait a émerger et si il le ferait. Quand se dernier recula en direction du mur, calmement le vieux militaire se leva et le suivit. A quelques pas de distance mais pas plus. Ses muscles étaient crispés, prêt à intervenir en cas de signe d'agressivité du pauvre Russe.

"Non, tu est mort. Mais quelques chose t'a fait revenir apparemment. Et je me demande si c'est une bonne ou une mauvaise chose..."

Il tourna un peu la tête cherchant du regards les doc qui finissaient leurs teste pour en connaitre le résulta final. A se moment la une des infirmières hocha la tête de façon positive. Il s'agissait bien d'Oslote sans doute possible. Il ne trouvèrent pas de traces de drogues ou autre substance anormale. Seul apparemment son activité cérébrale en avait prit un coups car il faisait fonctionner le fantôme d'une zone morte... Au pire donc il avait subit un conditionnement par l'ennemi.


"Oslote calme toi!"

Se dernier commençais à s'affoler serrant de façons frénétique son torse tendis qu'il devenais blêmes. Nyphus bondit alors sur lui empoignant avec force et colère ses poignets pour le relever. Se dernier ne lâcha pas et se retrouva dos au mur ne touchant plus le sol. Les yeux du Lieutenant colonel était si doux comparer a la rage qui transparaissait sur son visage qu'il en ressortait une scène au allures plutôt inquiétante. Il entrouvrit la bouche laissant s'échapper quelques paroles tel un tranquille ruisseau.


"Shakalaska, calme toi..."

Son regard se fit plus insistant tendis qu'il ne relâcher pas la pression. Il était prêt a toutes éventualités, même à celle de devoir se battre. Et a vrai dire, il ne donnerait pas chère de la peau d'Oslote si se dernier voulait faire éclater sa colère.
Revenir en haut Aller en bas
Revolver Ocelot
----------------
Revolver Ocelot
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 3545

Arrivé au SGC : 18/07/2006

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
La russie ne meurt jamais. 600315barre170/800La russie ne meurt jamais. 147995barre3  (70/800)

La russie ne meurt jamais. _
MessageSujet: Re: La russie ne meurt jamais.   La russie ne meurt jamais. No_new10Sam 13 Oct - 12:22

Oslote se senti soulever par Nyphus, il avait les poignets serraient contre ceux du Lieutenant-Colonel. Il se crispa quand le mur froid se trouva contre la peau de son torse. Ses mains, lâchèrent lentement pris, libérant le torse qui était maintenant rouge. Il détourna les yeux de ceux de Nyphus, des larmes perlaient doucement sur ses yeux avant de tomber en douceur sur le sol. Ses pensées, affolées par la mémoire qui lui revenait, ses calmèrent peu à peu.

« Nyphus... »

Lentement il retomba à terre, restant sur ses jambes qu'il n'avait pas utilisé depuis longtemps. Il chercha la couverture du regard et la prit pour la remettre sur son dos. Il fit quelques pas autour de la porte, l'explication venait de la porte. Il avait beau cherchait, il ne revoyait que des scènes confuses, il soupira longuement et fixa Nyphus.


« Je suis Oslote Shakalaska, ancien Membre du S.I.G 56. Je suis né en Sibérie, dans un village pommé avec seulement quelques habitants, il vivait sous la terreur d'un groupe militaire, la S.I.G. Une organisation qui comptait 56 unité pour monter un coup d'état, je me rappelle maintenant. J'étais le 96 enfants à arriver dans l'organisation, on était tous entraîné pour tuer, je n'avais que 8 ans. Mon adolescence je l'ai vécu dans la boue et dans le froid, la première fois que j'ai tenu une arme je n'avais que 9 ans. Ma première victime était un petit gosse qui s'était cassé la jambe, le sergent n'a alors demandé de le... Tuer. J'étais obligé d'obéir, sinon ma famille... Ma soeur allait mourir.
Je suis resté pendant 6 ans dans cette organisation, quand elle fut détruite par les forces de l'ordre après une bataille longue et terrible, j'étais l'un des derniers en vies. Il fixa son tatouage, je leurs ai tout raconté, ils m'ont alors mit dans une caserne militaire pour faire mes preuves, c'était une de leur excuse, il ne savait pas quoi faire d'autre de moi. J'ai reçu ce matricule pour ne pas me différencier avec les autres jeunes. J'ai alors suivit une formation presque parfaite comparait à ma première. J'ai appris le sens du devoir mais je vivais toujours avec les fantômes de mon passé, je suis rapidement monté de grade mais j'étais incapable de commander une unité, je suis alors parti vers une autre voix.
La solitude, ils m'ont autorisé à suivre une formation de tireur d'élite et je me suis perfectionné seul dans mon coin. Puis très vite les attaques éclaires contre des groupes terroriste en Sibérie se sont fait, je suis resté seul pendant des heures. Puis un bon jour après plus de 9 ans dans l'armée de Russie, mais talent on était remarqué par un Général Américain, je suis arrivé au SGC.
Le reste est banale à part ma dernière mission ou j'ai préféré rejoindre les fantômes de mon passé que de suivre ma voix de militaire. On pourrait appeler ça la Rage Noir. »

Il avait parlé lentement et très discrètement pour ne pas être entendu par des personnes. Son regard chercha celui de Nyphus, peut-être était-il vraiment mort.

« La blessure sur mon torse, laisse qui m'a tué d'un seul coup, quand le verre à mordu ma chaire. J'ai vu... Les Anciens. »

Il se rappelait maintenant, la scène bizarre avec les loups et l'ange de la mort, s'était lui Boreas. Il fixa Nyphus et dit d'un ton amusé.

« J'étais ''Angel Of Death'', maintenant je suis ''Son Of Angel''. »

Il regarda son ami dans les yeux et soupira une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Nyphus
----------------
Nyphus
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 2978

Arrivé au SGC : 03/12/2005

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
La russie ne meurt jamais. 600315barre11/1La russie ne meurt jamais. 147995barre3  (1/1)

La russie ne meurt jamais. _
MessageSujet: Re: La russie ne meurt jamais.   La russie ne meurt jamais. No_new10Dim 14 Oct - 13:51

Lentement Nyphus relâcha sa prise sur les poignet du jeune militaire laissant se dernier retoucher le sol et glisser un peu. Il paraissait complètement perdu, à bout de force. Les larme coulaient lentement sur ses joue marquant l'homme. Enfin l'autre se redressa, il semblait avoir reprit du poil de bête. Marchant autour de la porte il l'observer cherchant dans son esprit quelques réponses. A quelques pas de lui, le lieutenant colonel le suivait. Le visage sombre il suivait chaque mouvement d'Oslote. Quand il s'arrêta enfin se fut pour se lancer dans un long monologue. A chaque phrase le vieux militaire hocher la tête en signe d'acquiescement.

"A quelques détaille prêt tu est bien cet homme."

Nyphus s'avança encore plus pour s'arrêter a quelques centimètre d'Oslote. L'autre parler de quelques ancien et autre expérience. Alors le militaire reprit a voix basse.

"Je ne sais pas ce que tu a vécu, mais je peut te dire une chose. Calme toi, repose toi et tu comprendra. Ne cherche pas a tout comprendre car de nombreuses choses nous échappe."


Il soupira quelques peu désœuvré face a son ancien compagnons d'arme. On lui avait souvent parler de tunnel suivit d'une lumière blanche. Lui même avait était soumis au caprice d'un ordinateur ancien qui l'avait entrainer dans les tourment d'un simulacre de mort. Mais a entendre parler d'ange de la mort et autres...


"T'est analyse ne montre rien d'étrange mais on va a l'infirmerie, tu t'y reposera le temps de reprendre t'est esprit ensuite on verra."

Il laissa apparaitre un sourire bienveillant pointant du doigt la sortit et les infirmières qui remballer le matériel. L'une d'elle s'approcha des deux homme et se proposa de conduire Oslote a l'infirmerie. Les gardes autour d'eux baissèrent leurs armes et le gyrophares s'arrêta. L'éclairage de la base passa a la normale. D'un signe de tête il ordonna au scientifique de s'approcher et se dernier s'exécuta rapidement. Il ne parvenait pas a détacher son regard de la porte et Nyphus comprit son inquiétude. Alors a voix basse il lui ordonna de trouver comme l'iris avait put être déjouer. Sur se fait il se dirigea avec les infirmière et Oslote en direction de l'infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



La russie ne meurt jamais. _
MessageSujet: Re: La russie ne meurt jamais.   La russie ne meurt jamais. No_new10

Revenir en haut Aller en bas
 

La russie ne meurt jamais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Archives ~ :: RP-