Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Comme au premier jour. (Julia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anthony Lang
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 2961

Arrivé au SGC : 20/02/2011

Age du Joueur : 31


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
687/3200  (687/3200)

MessageSujet: Comme au premier jour. (Julia)   Sam 27 Déc - 13:00

Anthony était allongé sur son lit, fixant une petite aspérité sur le plafond, pile au-dessus de lui. Depuis hier, il savait que sa vie allait changer, il avait longuement réfléchi dessus, depuis plusieurs mois. La question était quand? Quand serait-il décidé à évoluer professionnellement? Quand on lui donnerait la possibilité de le faire? Il avait eu sa réponse hier, par mail. Tout n'était désormais plus qu'une question de jours, quelques semaines au grand maximum. Et cette évolution professionnelle allait certainement permettre une évolution dans sa vie privée, là aussi. Quelque chose qu'il espérait depuis longtemps. Mais bon, ça ne dépendait pas entièrement de lui, ils étaient deux dans l'affaire. Expirant, Anthony se redressa sur son lit, attrapa son portable sur la table de chevet et chercha Julia dans ses contacts:

"RDV ce soir 21H en salle de tir. Bises" Puis il appuya sur "Envoyer".

Il savait qu'à cette heure-ci la salle de tir était déserte, comme ça ils seraient tranquilles pour parler. Ils auraient aussi bien pu se donner rendez-vous dans les quartiers de l'un ou de l'autre, ou même dans un bar dehors mais Anthony avait choisi la salle de tir pour le symbole. C'était là où il avait fait la connaissance de Julia, trois ans et demi plus tôt. Il avait aussitôt été charmé par la personnalité joviale de la jeune femme et par le charme fou qu'elle dégageait, encore plus lorsqu'elle avait un zat à la main! Mais c'était seulement plus tard que ses sentiments avaient évolués pour aboutir à la relation cachée qu'ils entretenaient tous deux depuis maintenant un certain temps.

……………………………………………

Le soir venu, il attrapa une petite boîte dans son tiroir, l'enfourna dans sa poche et se rendit sur les lieux du rendez-vous.
Comme il l'avait prévu, c'était désert et assez sombre. Seuls quelques néons assuraient un éclairage de base. Un peu tendu il faisait les cents-pas autour de la "Boîte à malice", tel que l'avait surnommée Julia, sorte de salle d'entrainement par hologrammes capable de recréer divers univers.
Un petit coup d'oeil à sa montre, 20H59. Il mit la main dans sa poche, histoire de vérifier que la boîte se trouvait toujours là. Quelle allait être la réaction de Julia suite aux deux nouvelles qu'il allait lu annoncer. Bien sûr, ils avaient déjà discuté de ça, mais c'était plus ou moins indéfini. Là, on était dans le concret, et Anthony ne lui avait encore rien dit, non seulement pour lui faire la surprise, mais aussi pour mieux assurer le secret au niveau officiel.

Soudain, le grincement d'une porte, et des bruits de pas qui approchent...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Julia Becker
----------------
avatar
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 3176

Arrivé au SGC : 05/05/2011

Age du Joueur : 37


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Pilote de chasse
๏ Expérience:
484/3200  (484/3200)

MessageSujet: Re: Comme au premier jour. (Julia)   Lun 29 Déc - 17:51

De retour de sa séance de tir avec Helena, Julia se dirigeait à l'armurerie pour rendre son zat. Elle fit volte face lorsqu'elle prit connaissance du texto d'Anthony. Apparemment elle en aurait encore besoin ce soir. Elle tapa un rapide "ok. Bises" en réponse au message et fila vers son bureau. Des mails à traiter l'attendaient mais un en particulier attira son attention. Il provenait d'Alicia

" Salut soeurette,

C'est génial que tu aies acheté Hartbeespoort Dam. Si j'avais su que l'armée mettait la maison en vente, je t'aurais coupé l'herbe sous le pieds. On a tellement de chouettes souvenirs dans ce domaine! J'aurais bien aimé aller là-bas et faire comme papa en tant que médecin. Mais en ce moment ma vie est entre l'Amérique et l'Europe. Impossible de me désister. Désolée mais tu vas devoir trouver quelqu'un d'autre pour entretenir la maison. Si tu demandais au grand Arthur ? On ne sait jamais.

Je t'embrasse. A trés vite.

Ali."



Bon...le super plan de Julia tombait à l'eau. On verrait plus tard, pour l'instant elle avait du travail. Elle fut un peu surprise lorsque l'heure de son rendez vous avec son cher et tendre sonna. La journée était passée en un éclair une fois de plus. "Rendez-vous" n'était pas vraiment le terme approprié. Bien qu'Anthony et elle étaient ensemble il n'y aurait rien de romanesque entre eux ici. Juste une séance de tir sympa. Le règlement étant ce qu'il est, aucune relation amoureuse n'était permise entre militaires. Plus de deux ans qu'ils jouaient au chat et à la souris! Couple en ville et amis au travail. Mais bon gré ou mal gré, ils avaient réussit à trouver un certain équilibre. Comme ils savaient qu'ils se retrouveraient à la maison il n'y avait pas tant de frustration que cela.

Elle sourit en repensant à leur parcours. Anthony était la première personne qu'elle avait rencontré au SGC. Et aussi étrange que cela puisse paraitre, c'était l'ordinateur de Walter qui les avait "couplé" comme binôme pour un exercice de tir. Et entre eux le courant était formidablement passé! Mais à l'époque, la jeune femme était loin d'imaginer où cela les mènerait. Fraîchement divorcée, ne souhaitant se consacrer qu'à son fils et sa carrière, une relation de couple lui avait paru plus que secondaire...pour ne pas dire encombrante! Et puis les sentiments étaient nés. Probablement parce que Anthony était SA personne, son âme soeur. Il avait fallut du temps pour les développer et les assumer mais depuis c'était bien simple : Julia ne se voyait plus sans lui.

Elle poussa la porte de la sale où se trouvait la boîte à malice et son coeur bondit dans sa poitrine comme à chaque fois qu'elle le voyait. Soufflant sur son zat, telle une actrice de western elle demanda :


- Alors cow-boy ? Prêt ?

Quelque chose n'était pas comme d'habitude. Elle trouvait Anthony un peu tendu. Préoccupé ? Malade ? Faire les cent pas n'étaient pas dans ses habitudes. La jeune femme s'approcha de lui.

- Est ce que ça va ?

En plus on y voyait rien! Impossible de percevoir la moindre expression du visage de son cher et tendre. Julia esquissa un geste pour poser une main sur la joue d'Anthony, mais se ravisa et rangea son zat dans l'orifice de sa ceinture. Si ils étaient surpris dans ce genre d'attitude ils pourraient avoir des problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Lang
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 2961

Arrivé au SGC : 20/02/2011

Age du Joueur : 31


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
687/3200  (687/3200)

MessageSujet: Re: Comme au premier jour. (Julia)   Lun 29 Déc - 20:03

Les bruits étaient bien ceux des pas de Julia. La jeune femme arriva quelques secondes plus tard face à lui. Vraisemblablement, tenant son zat à mains droite, elle s'attendait à une séance de tir nocturne. Elle n'avait donc aucune idée de la raison réelle de sa présence ici. Elle sentit rapidement qu'Anthony était un peu tendu. Elle sentait vite ces choses-là…
Anthony avait préparé son discours, se l'était répété plusieurs fois dans sa tête mais là, sur le moment, tout se mélangeait un peu.


"Oui, oui, ça va, t'en fais pas. Et toi? La journée a été bonne?" Cela lui permettait de gagner un peu de temps pour se rappeler la suite !

"C'est pas pour un entrainement tardif que je t'ai fait venir, j'ai déjà fait deux heures ce matin, ça suffit!…
Tu te rappelles, évidemment, notre première rencontre ici. A l'époque on était jeune et beau. Enfin, encore plus que maintenant! Quoique toi… t'as peut être embellie encore! On avait fait un carnage dans un supermarché envahit par les jaffas, hé hé! Et après, il y a eut toutes ses missions, jusqu'à l'exil. Et là, malgré toutes les crasses qui nous sont tombées dessus, les moments qui m'ont le plus marqué c'était ce pique nique, tu sais avec Matt et Eiden. On s'était retrouvé derrière la cascade, côte à côte… Et puis après, cette soirée au coin du feu, là où tout à commencé…"

Là, Anthony se dit qu'il partait peut être un peur trop loin, et qu'elle allait prendre peur.

"Pardon, je me fais nostalgique!  Bref, c'est pour ça que je t'ai donné rendez-vous ici. Pour te parler tranquillement. Le soir y a personne. Tu sais, toutes ces discussions qu'on a eu sur notre avenir et soit qu'on remettait à plus tard, soit où on faisait des plans sur la comète… J'ai longuement réfléchi, fait quelques démarches de mon côté, bref, tu vas bientôt changer, si tu le souhaites, évidemment".

Oui, Anthony aimait bien faire durer le suspense. C'est aussi qu'il s'emmêlait un peu dans son discours, il partait sur quelque chose qui l'emmenait un peu trop loin et essayait de revenir alors au thème.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Julia Becker
----------------
avatar
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 3176

Arrivé au SGC : 05/05/2011

Age du Joueur : 37


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Pilote de chasse
๏ Expérience:
484/3200  (484/3200)

MessageSujet: Re: Comme au premier jour. (Julia)   Mar 30 Déc - 18:23

C'est avec un mélange d'étonnement et d'amusement que Julia regardait Anthony faire. Il avait l'air survolté. Quelle mouche l'avait donc piqué ? Devait-elle vraiment répondre à sa question sur le déroulement de sa journée ? Elle aurait préféré faire ça ailleurs pour pouvoir en discuter librement. Comme toujours elle avait plein de choses à lui raconter et à écouter mais ici...Elle allait s'en tenir au professionnel.

- Helena Gardner a fait d'énormes progrès dans le maniement des armes. Lors de la prochaine bataille elle pourra épauler efficacement ses camarades. J'envisage d'ailleurs de proposer un protocole visant à initier tous les civils de la base au tir avec un parrain ou une marraine militaire..

Mais Anthony n'écoutait pas. Julia se tut donc et s'assit sur un banc d'observation en se demandant ce qui pouvait autant l'agiter. Il était tard et elle avait tout son temps puisqu'elle n'était pas de service. Elle attendrait donc tranquillement. Mais sa tranquillité ne dura pas lorsque le monologue de son cher et tendre prit un tour personnel. Trop personnel. Inquiète, elle posa un doigt sur ses lèvres pour lui demander de se taire. Si ils étaient surpris ils pouvaient dire adieu à leurs carrières. Et après tant de sacrifices c'était inconcevable.

- Capitaine...

Même le rappel à l'ordre de son grade ne parvint pas à l'arrêter. En temps normal, Julia aurait adoré cette conversation et ressasser tous leurs souvenirs blottie dans ses bras mais ici ce n'était pas permis. Jamais ils ne s'étaient laissés débordés et jusqu'ici ils avaient fait un sans faute.  Persuadée de leur rendre service à tous les deux, la diplomate se leva et allait quitter la pièce. Anthony avait beau dire qu'à cette heure il n'y avait personne il suffisait d'une fois. Une malheureuse petite fois et tout serait fichu! Mais le "TU vas bientôt changer" la fit changer d'avis. Cela la glaça. Parce que "tu" ce n'était pas "nous".

- Est ce que... ?

Les idées embrouillées et la gorge nouée elle ne put terminer sa phrase. Elle avait une peur bleue qu'il veuille la quitter. Peut être qu'elle était un obstacle à ses ambitions et que jusqu'ici il n'avait pas osé le lui dire. Mais l'enthousiasme dont il faisait preuve démentait cette théorie. Au diable le protocole !

- J'ai changé il y a peu de temps déjà. Devenir diplomate aurait du me sortir du cadre militaire mais ça n'a pas fonctionné. Je me vois mal demander un autre poste aussi tôt. Entre ça et les révélations de Gebber, on va finir par se faire griller. Et tu sais ce que ça signifie...Et puis j'aime ce que je fais ! Pas toi ?

Se faire virer de l'armée, si doués que l'on soit, ce n'était pas bon. Ils seraient fichés. Julia se souvenait justement de la façon dont les autorités avaient traité Matt et Eiden dont le seul tort avait été d'entretenir une relation amoureuse. Alors, quelles démarches Anthony avait bien pu faire pour les sortir de là ? Ils avaient retourné le problème dans tous les sens sans jamais trouvé de solution convenable. Pourtant aujourd'hui...son regard interrogateur rencontra celui de son cher et tendre étincelant.
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Lang
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 2961

Arrivé au SGC : 20/02/2011

Age du Joueur : 31


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
687/3200  (687/3200)

MessageSujet: Re: Comme au premier jour. (Julia)   Mar 30 Déc - 21:18

Anthony avait bien vu que Julia était tendue, lançait des petits regards autour d'elle comme si elle avait peur d'être surprise. Il savait ce qu'elle craignait, lui-même l'avait longtemps craint. Mais lui était confiant, de toute façon, on entendrait si quelqu'un entrait. Ils n'étaient pas près de l'entrée et parlaient à voix basse ou pas trop forte. Et puis, si Julia était partante, ses jours à la base étaient comptés. Et il était quasiment sûr qu'elle serait d'accord. Au moins sur la première partie…

Aux paroles de Julia, il s'aperçut qu'elle avait du mal saisir ce qu'il voulait dire.


"Non, pardon, j'ai parlé un peu trop vite. Je n'ai pas dit " Tu vas changer" mais "Tout va changer."Je ne te demanderai pas de sacrifier ta carrière pour moi. Si tu le fais un jour, ça viendra de toi uniquement. C'est moi que ça concerne…."

Il s'assit sur le banc à côté d'elle. Autour d'eux, tout était calme, seul le bruit de la ventilation faisait un fond sonore.

"Tu sais, on n'en a déjà parlé quelques fois, mais suite à plusieurs épisodes lors des dernières missions, je me suis questionné sur l'armée, mes souhaits, etc… Depuis que je t'ai dans ma vie, je ne peux plus partir en mission comme si je partais simplement en voyage, j'ai quelque chose, quelqu'un à perdre ici. Et il y a eu des épisodes qui me hantent encore: sur le vaisseau-mère de Sokar, je revois encore ce jeune esclave qui avait pour seul tort de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Qu'on a exécuté, uniquement pour qu'il ne donne pas l'alerte. Et je n'ai rien dit, rien fait. Je sais que militairement partant c'était la seule chose à faire. Le salut de la Terre en dépendait peut être. Mais est-ce que je veux me rendre complice de ça? Encore? Non. Et les dernières missions, la capture de Quaritch, sous mon commandement, le décès de Gebber… Je ne pense pas être taillé pour le rôle de capitaine. Dans la pratique peut être, mais dans la tête non. Je ne regrette pas toutes ces années, il y a eu plein de merveilleux moments, on a sauvé plusieurs la planète. Mais, maintenant, je souhaite autre chose…"

Il se tut quelque secondes, reprenant son souffle, attendant de voir si la jeune femme avait quelque chose à dire. Puis il reprit, la regardant dans les yeux:

"Avec mes états de services, mes diplômes et un peu d'aide de mon père avec tous ses contacts, je le reconnais, j'ai la possibilité d'avoir un beau poste dans une ONG. Faire de l'humanitaire, ça serait plus en accord avec mes convictions, cesser de faire des orphelins et des blessés mais les aider. J'ai reçu un mail de la direction hier. Ils attendent ma réponse. Si je dis oui, je peux donner ma démission et d'ici un à deux mois, une nouvelle vie peut commencer. Le seul inconvénient c'est que je serai amené à faire de nombreux séjours en Afrique, pour coordonner les actions sur le terrain avec les politiques, les populations et l'armée. Qu'en dis-tu? Certes, je serai absent par moment, mais on pourra s'arranger sur les périodes et la durée et on n'aura plus à se cacher…"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Julia Becker
----------------
avatar
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 3176

Arrivé au SGC : 05/05/2011

Age du Joueur : 37


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Pilote de chasse
๏ Expérience:
484/3200  (484/3200)

MessageSujet: Re: Comme au premier jour. (Julia)   Lun 5 Jan - 18:33

Plus Anthony parlait, plus elle avait l'impression de s'entendre. Combien de fois s'était-elle demandé si elle ne raccrocherait pas l'uniforme ? Trop d'épreuves, trop de souffrances. Cela touchait même la vie privée avec le grand Arthur. Jusqu'où pourrait-elle encore supporter tout cela ? A chaque mission qui passait ils se rapprochaient toujours un peu plus de la mort. Ils la cotoyaient d'extrêmement près. Alors peut-être...oui peut être que le moment était venu. Elle posa une main sur la sienne. C'était comme si un poids s'envolait.

- Je sais...

Il n'y avait rien à dire de plus. Sur l'instant, elle ne réalisa pas ce que le changement de poste d'Anthony pouvait signifier. Plus besoin de se cacher, et les multiples possibilités qui en découleraient. Et dans le fonds, les aller et retour de son cher et tendre ne généreraient pas plus d'absence que les fois où il partait en mission. Moins de risques aussi! Et ça ce n'était pas négligeable! Elle lui sourit

- Ca me semble parfait ! Tout ce que je veux c'est que tu sois heureux et...

Le mot "Afrique" s'imposa à elle. Tout s'éclairait ! Pourquoi n'y avait-elle pas pensé plus tôt ?

- Est ce que tu penses que tout ça pourrait se passer à Hartbeespoort Dam ?
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Lang
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 2961

Arrivé au SGC : 20/02/2011

Age du Joueur : 31


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
687/3200  (687/3200)

MessageSujet: Re: Comme au premier jour. (Julia)   Jeu 8 Jan - 13:14

Comme il l'avait prévu, Julia semblait d'accord avec son choix de carrière. Elle voyait bien comme leur vie pouvait changer, avoir une vraie relation "normale", ne pas craindre la mort de l'autre tous les jours, pouvoir construire quelque chose, réellement sur la durée. C'est alors qu'elle lui parla de Hartbeespoort Dam. Ils en avaient déjà parlé, une maison que Julia avait racheté en Afrique du Sud, un pays où elle souhaiterait s'installer plus tard.

"Ça peut tout à fait se négocier, il y a deux postes à pourvoir en Afrique, dont un en Afrique du Sud, basé à Pretoria, mais c'est juste à côté. Si je leur demande à avoir ce poste là, je pense qu'ils me l'accorderont. Parce que, tu penses à ce que je pense? Aller s'installer là-bas? Ton boulot, tu as tout juste changé de poste ici. Et les Arthur?"

Cela faisait bizarre de dire "les" Arthur, mais ils avaient pris l'habitude et cela était maintenant dans le langage courant.

"Je leur écris dès ce soir pour leur donner mon accord et leur demander ce poste. Et dès que j'ai leur réponse définitive, je vais informer le général de ma démission."

Voilà une première chose de faite.

"Notre vie va commencer à basculer, avec ce choix, tu te sens prête?" Tout en disant cela, il se rapprocha un peu d'elle et farfouilla dans sa poche, toujours dans la semi-pénombre. Une fois qu'il sentit sous ses doigts la petite boite, il s'agenouilla.

" Ça me fait bizarre de demander ça, alors que ça nous toujours semblé tellement loin mais… Julia Becker, veux-tu être ma femme?"

Il sortit la petite boîte et l'ouvrit, dévoilant une bague de fiançaille. Il garda les yeux plantés dans ceux de la jeune femme, attendant sa réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Julia Becker
----------------
avatar
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 3176

Arrivé au SGC : 05/05/2011

Age du Joueur : 37


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Pilote de chasse
๏ Expérience:
484/3200  (484/3200)

MessageSujet: Re: Comme au premier jour. (Julia)   Dim 18 Jan - 22:25

Tout concordait parfaitement. Anthony pouvait avoir son poste près de la maison. Ils avaient eu cette conversation un bon nombre de fois. Sur ce qu'ils feraient une fois que l'armée serait terminée. Mais à dire vrai, Julia avait toujours vu ça comme quelque chose de lointain presque inatteignable. Notamment parce qu'il y avait de grandes chances pour que au moins l'un des deux périsse en mission.

- Pour mon poste je trouverais autre chose là bas...Auprès de l'ambassade Américaine probablement. J'ai toujours voulu que le petit Arthur connaisse l'endroit. Quant au grand je crois qu'il savait bien avant nous que l'on en arriverait là.

Julia passa une main sur son ventre en se demandant si elle était déjà enceinte de leur fille...comme ils l'avaient vu dans leur avenir. Il était beaucoup trop tôt pour le savoir. Les yeux brillants elle caressa la joue de son cher et tendre.

- Tu sais je ne m'étais même pas posé la question mais maintenant qu'on en est là je me sens en quelques sorte soulagée. J'ai tellement eu peur de te perdre en mission!

Et elle avait hâte que ce changement se produise. Seule ombre au tableau : le Général O'Neill. Il avait tellement placé d'espoirs en eux! Il se pouvait qu'il ne prenne pas très bien cette nouveauté. Mais il finirait probablement par comprendre. Elle hocha la tête positivement quand Anthony lui demanda si elle était prête.

- Je crois même que je suis pressée! On va enfin pouvoir être heureux!

Ils l'avaient mérité non ? Mais la surprise de Julia ne devait pas s'arrêter là. C'est avec stupeur qu'elle vit Anthony mettre un genoux à terre et lui présenter une bague. Il n'allait tout de même pas...

" Ça me fait bizarre de demander ça, alors que ça nous toujours semblé tellement loin mais… Julia Becker, veux-tu être ma femme?"

Eh si !! Alors ce moment là aussi était arrivé ! Bien qu'ils l'avaient toujours évoqué Julia ne l'avait pas envisagé aussi rapidement. Rapidement ? Non en fait. Tout était bien. Retrouvant un peu de voix elle lui demanda

- Est ce que tu as demandé la permission à mon père ??

Julia n'avait pas pu s'empêcher de le taquiner. La sale de tir. L'endroit où ils s'étaient rencontrés. Tout s'éclairait ! Emue et un peu tremblante elle répondit

- Oui Anthony Lang. Je veux être ta femme.

Etrangement et bien qu'elle mourrait d'envie de sauter dans les bras d'Anthony elle n'osait pas bouger. Cet instant était tellement parfait qu'elle avait peur de le casser. Son regard dans le sien et les yeux légèrement embué elle lui murmura.

- Je t'aime tellement!

Et son coeur battait à la chamade
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Lang
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 2961

Arrivé au SGC : 20/02/2011

Age du Joueur : 31


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
687/3200  (687/3200)

MessageSujet: Re: Comme au premier jour. (Julia)   Lun 19 Jan - 15:45

Anthony attendait la réponse de Julia, un peu anxieux tout de même. On voyait tellement de râteaux dans les films que, même si il avait confiance dans la réponse de Julia, sur le moment, il ne pouvait s'empêcher d'imaginer un "Non"…  Mais la jeune femme préféra d'abord le titiller.

"Non, j'avoue ne pas avoir demander ta main à ton père… Excuse-moi cet impair impardonnable, mais je suis prêt à y aller dès ce week-end, en face à face. Et sinon…?"

Enfin, la réponse tant attendue sortit de la bouche de sa désormais fiancée. Soulagé, Anthony décocha un large sourire de joie, ses yeux rayonnaient aussi face à Julia.

"Tiens, essaye la bague, voir si elle te va !" Il la sortit délicatement de l'écrin, prit la main de la jeune femme et lui passa la bague autour de l'annulaire.

"Elle te convient? J'ai pas mal hésité, y en avait une jolie en plastique qu'on pouvait gagner au stand de tir de la fête foraine qui se tient en ce moment à Colorado Springs !" Puis il redevint un peu plus sérieux. "Moi aussi je t'aime tellement." Les mains de Julia dans les siennes, il embrassa tendrement celle qui allait devenir sa femme un peu plus tard.
Certes son geste était un peu osée, en pleine salle de tir, mais il n'y avait personne et il allait bientôt faire ses adieux à l'armée, alors, au diable le règlement.


"Bon, par contre, je te conseille de retirer la bague maintenant parce que ça risque faire bizarre au prochain briefing ! Et dès demain, je prends rendez-vous avec le général. Il risque de ne pas être ravi par ce changement de carrière, mais bon… Alea jacte est ! Bon, assez joué avec le feu, je file!"

Et, après un dernier baiser à sa belle, Anthony s'éclipsa discrètement, la laissent seule face à ses pensées. Il avait encore du mal à réaliser que sa vie allait bientôt changer du tout au tout, mais il était impatient.
Il laisserait derrière lui la base, avec tous ces souvenirs, les bons comme les mauvais, toute ces gens formidables rencontrés. Mais il n'oublierait jamais cette partie de sa vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Comme au premier jour. (Julia)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comme au premier jour. (Julia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 22 ~ :: Salle de Tir-