Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Briefing mission Diplomatie by Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13740

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Briefing mission Diplomatie by Jack   Ven 18 Juil - 11:34

Le Général Jack O’Neill reprenait enfin le service à temps plein. Il n’avait jamais eu l’air autant marqué par les cicatrisations de ses blessures et la vieillesse qui semblait l’avoir rattrapé au pied du lit de l’infirmerie. Toutes les aventures de ces derniers mois, de ces dernières années, avaient presque eu raison de lui. Mais il était debout, en vie, toujours là pour diriger cette base militaire au combien importante. Et tant que son esprit était actif, il était prêt à commander cette base. A commander ses hommes. Il ne souhaiterait être ailleurs pour rien au monde.
Devant lui se trouvait la jeune génération. Du moins c’est la vision qu’il avait de ces personnes qu’il avait vu débarqué depuis deux-trois années : Anthony Lang et Julia Becker avaient grandi depuis cette période. Ils avaient gagné en expérience, en galon, en confiance. Ils étaient devenus des éléments extrêmement importants maintenant et Jack était fier de pouvoir compter sur eux pour les missions délicates. Assis autour de la table, Cara Mallory était maintenant une endurcie, elle qui aura connue l’assaut sur le vaisseau mère de Sokar au côté des Black Eagles. Avec des éléments comme ça, Jack pouvait envisager l’avenir de manière optimiste. Malgré sa jeunesse elle avait déjà tout l’air d’une grande et était très prometteuse.
Son regard se posa de l’autre côté de la table, vers le responsable des scientifiques qui était là lui aussi : Michael Anderson, l’air toujours un peu curieux, hagard même, ou alors était-ce de la concentration. Jack avait du mal à lire les pensées d’un Anderson silencieux, même dans le blanc des yeux, il ne saurait dire s’il réfléchissait à résoudre un mystère important concernant une quelconque  technologie alien, ou s’il se demandait tout simplement quel menu serait servi aujourd’hui au mess. A côté de lui se trouvait la jeune et très jolie - il fallait l’avouer - Elizabeth J. Hash. L’assistante avait été convoquée avec Michael à ce petit entretien, en salle de briefing. Il n’y avait pas eu plus d’informations délivrées par les haut-parleurs. Il y avait donc un sentiment un peu dubitatif et impatient émanant de cette réunion.

Le plus intriguant était la présence, derrière Jack, du Major Stephan Gebber, envoyé du Pentagone, et celle du tok’ra Malek. Les deux étaient connus du SGC pour avoir participé à la mission de l’Odyssée consistant à attaquer la planète mère et la lune de Sokar avant que celui-ci ne s’en prenne à la terre. Ils avaient réussi leur objectif en envoyant un bombe au Naquadah dans le noyau à magma de Netu, ce qui avait provoqué une réaction en chaîne et causé la destruction de Netu et de Delmak, la planète mère de Sokar. Malheureusement, cela n’avait pas suffi car ils avaient appris, au moment de l’attaque, que la flotte du goa’uld diable avait déjà fait route vers la Terre et qu’ils étaient donc arrivés trop tard.
Sokar avait pu alors attaquer la planète bleue avec ses nombreux vaisseaux de guerre. La suite, tout le monde la connaissait…


« Merci d’être venu aussi vite. Vous vous rappelez du Major Gebber et de notre allié Malek ? Ils sont ici pour vous accompagner à votre prochaine sortie par la porte des étoiles. Je vous demande d’être attentif à ce qu’ils ont à vous annoncer. » O’Neill s’assit dans son siège, fatigué de resté debout, et invita le militaire du Pentagone à s’exprimer : « Major… »

« Merci mon Général. » Il s’avança pour parler à l’équipe, la casquette de son uniforme dans la main droite posée entre son bras et son flanc. Il se tenait droit comme un i. Son regard se posa quelques petites secondes sur Julia Becker, qu’il avait eu le temps de rencontrer sur l’Odyssée.  A l’époque, elle était pilote. Aujourd’hui, le Lieutenant avait un tout autre statut.
Il commença le briefing.


« Le SGC a reçu ce matin un message des jaffas rebelles indiquant qu’ils ont actuellement un prisonnier de valeur dans leur rang. Une prise très importante, très sensible, d’après leurs dires. D’aucuns auraient voulu le faire rapidement exécuter, mais nos alliés pensent qu’il peut fournir des renseignements précieux. Ils l’ont gardé en vie et ont essayé de l’interrogé en utilisant différentes méthodes de persuasion, en vain. »

« Et croyez-moi, ils en savent un rayon en ce qui concerne la torture… » Commenta O’Neill, pensif. Gebber reprit :
 
« Oui en effet. Le prisonnier étant un jaffa au service d’Anubis, la liberté lui a été proposée s’il renonçait à servir son maître mais il a refusé l’offre. Il n’obéit plus à son maître mais il ne veut pas rejoindre la rébellion jaffa. De plus, il est visiblement conscient que ce qu’il reste de sa vie, et la qualité relative de cette vie, dépendent de ses révélations. Il sait que les rebelles l’élimineront dès qu’il ne leur sera plus utile. »

« Pourquoi est-il si important ? Quelles révélations aussi importantes un chien d’Anubis parmi tant d’autre peut-il nous fournir ? » Malek s’était exprimé avant tout le monde, s’avançant à son tour, les bras croisés.

« Aucune idée. D’après le peu d’informations que l’on a, c’est que le prisonnier jaffa prétend avoir des secrets à dévoiler, notamment sur les technologies utilisées par Anubis… » Les yeux du Major se posèrent sur Michael, puis Elizabeth. Voilà la raison de leurs présences ici. « Les rebelles ont donc décidé de changer d’approche et de lui offrir ce qu’il désire en échange de sa bonne volonté. »

Quels étaient les demandes de ce jaffa ? Le Major Gebber se tourna vers le tok’ra.

« Il a demandé à vous voir, Malek. Il doit probablement vous connaître. Vous êtes ses exigences. Il ne dévoilera ses secrets qu’à vous. »

Le Major détourna ensuite son regard et se posa sur Anthony Lang.

« Et à vous aussi. » Un silence curieux suivit les quelques secondes. Tout le monde, mis à part O’Neill qui le savait déjà, se demanda s’ils avaient bien entendu ce que venait de dire le Major.

« Oui, vous, Capitaine Lang. Il refuse de parler franchement à quiconque, sauf à vous deux. »

« C’est l’un des objectifs de votre mission : savoir pourquoi le prisonnier veut parler uniquement à vous, Malek et Lang, et l’interroger sur ses intentions. Faites très attention avec lui. Ce ne serait pas la première fois qu’on tombe dans le jeu perfide des goa’ulds. » Jack se réorienta pour faire face à toute l’équipe. « Votre deuxième objectif sera le suivant : toute la rébellion jaffa s’est donnée rendez-vous sur une planète neutre pour fêter la mort de Sokar. Leurs rangs s’élargissent chaque jour et il est important pour nous d’être présent en tant qu’allié. Vous profiterez donc de votre présence sur place avec le prisonnier pour rencontrer Tolok, le leader du mouvement, et lui faire part des bonnes intentions de notre alliance, aussi bien du côté terrien que tok’ra… La diplomatie et la courtoisie seront donc de mises, ai-je bien été clair ? » Il jeta un coup d’œil par-dessus son épaule et attendit que le tok’ra présent approuve, après quelques instants de flottement dû à des précédents difficiles entre la tok’ra et les rebelles.

« Si vous n’avez pas de question, vous pouvez aller vous préparer. »

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Michael Anderson
----------------
avatar
----------------
Responsable des scientifiques
----------------


Nombre de messages : 981

Arrivé au SGC : 18/03/2009

Age du Joueur : 34


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
281/500  (281/500)

MessageSujet: Re: Briefing mission Diplomatie by Jack   Lun 21 Juil - 0:08

Terminant enfin de taper un rapport sur l’état actuel des recherches concernant le prototype de l’arme anti-kull, je me redressai, étirant mon dos endolori. Plus d’un mois avait passé et il me faisait encore un mal de chien.

Deux jours. Il avait fallu deux jours pour que je sorte du coma après le tir vicieux d’un alien à tête de poulet dans mon dos. Les dégâts ne semblèrent d’abord pas très conséquents à l’équipe médicale mais ne pouvant étudier de près la technologie employée, les infirmiers avaient dus faire avec les moyens du bord.
J’ouvrai le tiroir en haut à droite de mon bureau et en sortis une boîte orange remplie de gélule. J’en saisis une que j’avalai goulument. D’ici quelques minutes la douleur sera passée. Je rangeai la boîte et appuyai mon index droit sur une touche de mon clavier.

« ENTER ».

Un petit bruit signala le départ de l’impression puis un vacarme assourdissant signala à l’utilisateur – hélas moi-même – qu’un bourrage papier venait d’avoir lieu. Pas étonnant au vue du bazar qui entourait la machine… plusieurs feuilles déjà imprimées, provenant de je ne sais-où, avaient dues être insérées en même temps, bloquant le mécanisme. Je soupirai.

J’avais renvoyé directement en zone 51 trois assistants ce mois-ci. Je n’arrivais décidément pas à trouver LA perle rare. Nina Peters avait été d’une compétence impressionnante, répondant à mes moindres désirs sans même lui demander quoi que ce soit, mais son affiliation à la Confrérie avait un tant soit peu compliqué les choses… Depuis j’avais vu passer un premier assistant : un mollasson trop occupé à boire mon café et à discuter avec les officiers au mess pour m’être d’une quelconque utilité. Un deuxième assistant m’avait ensuite été envoyé : une catastrophe ambulante qui m’avait fichu en l’air deux rapports, perdus les données d’un disque dur et renversé du café sur des livres rarissimes. Enfin pour finir en beauté j’avais hérité d’un analphabète qui se demandait bien ce qu’il faisait ici – on était deux à se poser cette question.... Cela faisait donc quelques jours que je travaillais seul, débordé par la masse infâme de dossiers en cours qui jonchaient tout espace de mon bureau, sol compris.

C’est aussi avec un grand soulagement que j’accueillis le message annonçant mon nom via les haut-parleurs de la base. Je claquai la porte avec force – seul moyen trouvé pour arriver à la fermer malgré l’encombrement de la pièce – et me dirigeai en salle de briefing d’un pas allègre.

Lorsque je fus assis en salle de briefing je me rendis alors compte avec stupeur que je n’avais pas mangé depuis maintenant plus de 24 heures, trop pris par mon travail pour m’en rendre compte… Me demandant alors quel pouvait bien être le menu du self aujourd’hui je rencontrai le regard du général qui me fixait d’un air interrogateur… Gêné je détournai le regard me demandant bien ce qu’il me voulait… Je me penchai alors sur ma gauche et murmurai à l’oreille de mon voisin :


- Tu sais pourquoi ils nous ont convoqué toi ? Parce que je ne sais pas s’ils sont au courant mais j’ai tout un département à faire tourner moi.

Lorsque tout le monde fut présent, le général commença le briefing, bientôt relayé par le major Gebber.

J’avais travaillé déjà avec toutes les personnes du SGC présentes autour de la table et cela me rassurait. Nous aurions déjà à travailler avec un Tok’ra ce qui n’était jamais une chose facile alors autant le faire avec des gens à qui l’on avait entièrement confiance. Cara et Anthony avaient travaillé à plusieurs reprises avec moi, dont lors de la dernière mission contre des poulets géants. Julia avait aussi été là lors de ce désastre mais je la connaissais moins bien que les deux autres, n’ayant été présenté à elle que lors de cette mission. Son sang-froid m’avait tout de même impressionné. Elizabeth, quant-à-elle était une bonne recrue pour les scientifiques et elle avait déjà fait ses preuves notamment lors de la mission qui visait à récupérer le Dédale… vaisseau qui fut détruit par la même occasion… on ne peut pas toujours avoir de la chance.

Alors que le colonel avançait dans son briefing, la cause de ma présence en ces lieux devint tout à coup claire dans mon esprit. Le but étant que j’use de mes talents de diplomate non seulement auprès du jaffa pour tenter de le faire parler mais aussi surtout auprès du Tok’ra et des jaffas afin d’éviter que ceux-ci en viennent aux mains avec ceux-là… ce qui était une gageure… J’allais devoir marcher sur des œufs…


- J’ai une petite question, général, dis-je tout en caressant une barbe que je n'avais pas. M’en rendant compte un peu tard, j’interrompis mon geste tout en espérant avoir l’air le moins idiot possible.  Suivant ce que nous révèlera à n’en pas douter notre très bientôt nouvel ami jaffa, devrons-nous partir tout de suite à l’aventure ou d’abord revenir tranquillement au SGC et prendre ici les mesures qui s’imposent ? Parce que sans vouloir manquer de respect à notre très cher ami Tok’ra ici présent dont le nom en arabe signifie même « ange » ou « roi », la Tok’ra a parfois tendance à nous entrainer dans des situations... parfois cocasses. Non pas qu’elle le fasse à dessein, mais nos différences de cultures nous entrainent de temps à autre à certaines incompréhensions bien naturelles en somme.

J’avais fait mon possible pour dire ce que j’avais à dire sans blesser quiconque. Irriter Malek avant même de partir signifiait risquer gros pour notre groupe. Cependant il fallait bien que les choses soient mises au point lorsque l’on travaillait avec les Tok’ra. Les rapports de mission signalant des heurts entre Tok’ra et Terriens étaient foison, et je ne comptais bien que cette fois tout se passe sans encombre.

Quelques minutes plus tard la séance était levée. Après un passage éclair en cuisine et à mon labo, je passais à l’armurerie prendre un Zat et une arme de poing. Je ne m’armais jamais lourdement, non par confiance excessive envers les collègues qui m’accompagnaient mais par manque de confiance envers moi-même. Plus j’allais être armés plus j’avais au final de chance de nuire à mes camarades de route. Il ne s’agissait pas de tuer par mégarde l’un de mes compagnons d’une rafale de MP4… A défaut d’assommer physiquement mes ennemis je pourrais toujours essayer de les assommer mentalement avec le contenu des nombreux livres qui alourdissaient mon sac. J’avais l’impression d’apporter avec moi un sac de ciment, mais malgré mon dos douloureux je savais que les informations qu’il contenait pouvaient s’avérer cruciales.

J’arrivais en salle d’embarquement avec un large sourire… trébuchai, essayai de me reprendre et m’étalai en arrière de tout mon long sur le sol. Encombré de mes livres je me sentais comme une tortue retournée sur le dos dans l’incapacité de se relever. Heureusement quelqu’un me tendis la main et nous arrivâmes à deux au bout de quelques efforts à ce que je me redresse enfin.


- Merci bien ! C’était un regrettable accident qui ne se reproduira plus. J’ai toujours un peu de mal à marcher en ranger, mais je m’y habitue vite, je tiens à le préciser !

_________________





Dossier de Michael Anderson

«La capacité d'apprendre est un don ;
La faculté d'apprendre est un talent ;
La volonté d'apprendre est un choix.»


Frank Herbert
Revenir en haut Aller en bas
http://stargate-worldofart.actifforum.com
Julia Becker
----------------
avatar
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 3176

Arrivé au SGC : 05/05/2011

Age du Joueur : 37


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Pilote de chasse
๏ Expérience:
484/3200  (484/3200)

MessageSujet: Re: Briefing mission Diplomatie by Jack   Lun 21 Juil - 23:57

« Ô Capitaine ! Mon Capitaine ! Notre voyage effroyable est terminé !»

Julia avait pris un aire faussement dramatique et inspiré en déclamant les célebres vers de Walt Whitman. Anthony venait juste de l'informer de sa promotion et elle ne pouvait pas s'empêcher de le taquiner un peu. Toutefois elle n'était pas vraiment étonnée. Objectivement parlant Anthony avait un brillant parcours sans tâches et était apprécié de tous leurs collègues. En convalescence chez elle, après que le service médical du SGG lui aie soigné une blessure dans le dos qui avait manqué lui coûter la vie, elle goûtait quelques instants familiaux entre son cher et tendre qui avait bien pris soin d'elle et son fils qui n'avait pas été en reste. Installée sur une chaise longue dans le jardin, elle regardait Arthur qui avait six ans et demi (et il y tenait au demi!)s'entraîner au basket. Le petit garçon semblait s'être trouvé une véritable passion. Peut être qu'ils en ferait un Tony Parker qui sait ? Les yeux brillants de fiereté, la jeune femme se redressa pour embrasser Anthony

- Tu le mérites tellement ce nouveau grade !

De son côté, et en dehors de sa vilaine blessure, elle n'avait pas à se plaindre puisqu'on venait de la nommer "Officier ambassadeur du Pentagone et de la Terre auprès des populations extraterrestres." et qu'elle était passée premier lieutenant. De nouvelles tâches entraînant de nouvelles responsabilités. Exactement ce dont elle avait besoin au bon moment. Son seul regret était que désormais elle ne pourrait plus piloter. Délaisser ces petites merveilles de F302 était un véritable déchirement!  Restait maintenant à être à la hauteur et à faire ses preuves. Julia avait donc profité de sa convalescence pour se plonger dans les fichiers informatiques regroupant les races rencontrées au cours des explorations, leur meurs et leur façon de communiquer. Elle avait pris la liberté de rajouter les poulets géants qu'ils avaient rencontré lors de leur dernière mission. Restait à leur trouver un vrai nom et à compléter le fichier. Les renseignements recueillis sur ses alliens étaient aussi maigres que Jennifer Aniston! La voix de son fils la sortit de ses pensées.

- Est ce que tu vas avoir un bateau et un crochet maintenant que tu es Capitaine ?

....

Julia effectua le signe de salut Jaffa et prononça avec l'accent qu'elle venait d'apprendre "Chel'hol". C'est avec l'aide d'Helena Gardner, linguiste de la base, que le lieutenant tentait de se familiariser avec le langage exotique des non-terriens. Les deux femmes avaient toujours eu des affinités, et Helena était une personne compétente et pédagogue. C'est donc tout naturellement que Julia s'était rapprochée d'elle et de ses tasses de thé pour appréhender son nouveau poste. Un haut parleur les interrompit. L'ancienne pilote était appelée en sale de débriefing et tout le monde savait ce que ça signifiait.

Son ordinateur portable sous le bras elle prit place parmi les autres. Presque la même équipe que la dernière fois! C'était une bonne nouvelle, elle avait apprécié chacune des personnalités présentes. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu'elle vit que O'neill avait repris du service. Elle reconnut également le Major Gebber et Malek. N'avaient-ils pas étroitement collaborer pour détruire Nétu ? Une chouette mission d'ailleurs où Julia avait vécu une des meilleures chasses de sa carriére. Et puis faire exploser une planète ça avait été quelque chose! En tous cas ces deux là semblaient inspérables! Elle salua donc tout le monde d'un léger signe de tête et écouta en quoi consisterait leur prochaine mission qui s'annonçait des plus intéressantes. Peut être que pour une fois on pourrait en tirer autre chose qu'une baston générale. Michael fut le premier à poser sa question. Il craignait apparemment que rien ne se passe comme prévu et que l'on soit encore entraînés dans des situations improbables. Effectivement ça arriverait forcément.

- J'ai moi aussi une question : Quelle est cette planète neutre ?

Oui parce que les terrains neutres...bon. On savait ce que ça pouvait donner parfois. Autant donc savoir tout de suite à quoi s'attendre lorsqu'ils seraient à crapahuter en long, en large et en travers pour tenter d'échapper à une menace quelconque. Ou plus simplement faire s'entendre un tok'ra et des Jaffas n'allait pas être ce qu'il y avait de plus simple! Une fois la réunion terminée et après s'être équipée, Julia gagna la salle d'embarquement et rejoignit Cara sur la rampe d'accés.

- Vous aussi vous avez fait un petit stage au service médicale ?Votre épaule à l'aire guérie. Heureuse de vous revoir !

Un grand bruit les fit se retourner. Il s'agissait du Docteur Anderson et de ses livres qui venaient de rencontrer le sol de manière abrupte. Julia aida le scientifique à se relever. Celui-ci s'excusa de sa maladresse.

- Je tenais à vous remercier pour l'aide que vous m'avez apporté quand j'étais blessée. Si je suis toujours en vie c'est en partie grâce à vous. Merci donc!

Elle accompagna sa phrase d'un sourire et serra la main de Anderson tant que celle-ci n'était pas encombrée de livres.
Revenir en haut Aller en bas
Cara Mallory
----------------
avatar
----------------
Sergent
----------------


Nombre de messages : 652

Arrivé au SGC : 29/02/2012

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 29
Profession: Militaire
๏ Expérience:
219/3200  (219/3200)

MessageSujet: Re: Briefing mission Diplomatie by Jack   Mar 22 Juil - 18:56

Cara avait bien profité du mois de repos suite à la dernière mission. Cette dernière avait été plutôt particulière et difficile. Elle avait encore tendance à toucher la cicatrice de la blessure qu’elle avait reçue en fin de mission. Celle-ci avait été réelle et donc elle avait suivit un programme de rétablissement. De plus elle en avait profité pour refaire un peu de recherche sur l’affaire de sa disparition et avait malheureusement dû reprendre certain de ses médicaments… les médecins de la base lui avaient prescrit certains qui ne risquait pas d’avoir des effets désastreux sur ses capacités. En plus elle venait juste d’obtenir une promotion, quand elle avait reçu la convocation, elle avait été heureuse de voire que ses efforts étaient reconnus. Ses enfants avaient donc tenue de fêter l’évènement et même si la sortie qu’elle avait faite avec eux aurait plus pu s’apparenter à une récompense pour les enfants, Cara avait été heureuse de pouvoir leur offrir cela.

Elle avait hâte de pouvoir continuer à avancer dans les échelons, grimper les marches. Cara savait très bien qu’elle n’atteindrait pas tout de suite l’équivalent qu’elle avait eu dans le FBI, mais au moins elle avançait. C’était pour cela qu’elle devait absolument retourner en mission. Son souhait fut assez vite réalisé car peu de temps après sa promotion et donc sa montée en grade on l’appela pour une mission.

En allant à la salle de briefing, elle fut contente de constater que c’était le général O’Neill qui était à l’origine de cette mission. Cela voulait dire qu’il était enfin remit de la dernière grosse attaque qu’avait subi la base. Pourtant la fatigue se voyait sur le visage de ce grand homme. Elle avait hâte de voire avec qui elle allait partir. Depuis un moment, elle partait souvent avec les mêmes personnes et donc commençait à avoir habitude d’eux. C’est avec le sourire qu’elle imagina l’équipe comme une nouvelle SG-1, non il n’y avait qu’une équipe SG-1, mais au moins pouvait elle avoir l’ambition de faire aussi bien qu’eux. Elle s’installa à une place de libre juste à côté de Michael, elle fut contente de voire Anthony et Julia, cette dernière semblait s’être bien remise de la blessure de la dernière mission. Sans doute la plus grave de la mission, mais Cara faisait confiance aux médecins, Julia devait être tout à fait remis et elle avait hâte de partir en mission avec la jeune femme. Par contre l’autre femme, elle était sûr de l’avoir croisé au moins une fois. Dans les couloirs… En mission… mais au premier abord elle semblait digne de confiance, mais elle vit tout de suite qu’elle n’était pas militaire.

Deux autres personnes étaient avec le général O’Neill, un Tok’ra et un envoyé du Pentagone. La mission devait être très importante vu les personnalités, maintenant importante ne voulait pas automatiquement dire échange physique. Ces trois personnes discutaient encore un peu ensemble et donc le briefing n’était pas encore lancé. Michael, son voisin lui demanda alors si elle avait une idée de la mission.

-Je n’en sais rien, mais sans doute assez pointilleuse vu qu’il y a un Tok’ra.

Le briefing commença alors. Cara l’écouta avec attention, elle était pointilleuse, une seule erreur et plusieurs personnes pouvait en pâtir. Bien que l’acteur principal, dans tout ça, était Lang, donc elle allait plutôt servir de gardien, pour éviter de se mettre dans l’embarras habituelle. Elle frissonna involontairement quand la torture fut abordée. Elle ne pouvait s’empêcher d’avoir de plus en plus souvent des flashs de sa séquestration et surtout de plus en plus nette. Mais au cours de ce dernier mois, elle avait apprit à ces angoisses, surtout pour ne pas refaire la même crise que lors de la dernière mission, comment l’expliquer à ses camarades.

La phase des questions arriva, mais dans l’immédiat Cara n’en voyait pas. Mais au dernier moment, elle tenta tout de même. Elle ne savait pas exactement quel rôle devait-elle jouer. S’il y avait une imprécision dans sa tête elle avait peur de mettre en péril la mission.

-Je suis peut être la seule à me poser la question… Mais qu’elle va être le rôle des autres membres de l’équipe, mon rôle dans cette mission…
Revenir en haut Aller en bas
Anthony Lang
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 2961

Arrivé au SGC : 20/02/2011

Age du Joueur : 31


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
687/3200  (687/3200)

MessageSujet: Re: Briefing mission Diplomatie by Jack   Mer 23 Juil - 11:18

Voilà près d'un mois qu'ils étaient rentrés de leur dernière mission. Un mois assez calme niveau boulot. Anthony avait déposé quelques jours de congés, officiellement pour se remettre de ce qu'ils avaient vécu chez les poulets télépathes, et ne souhaitant pas reprendre du service tant qu'il n'était pas plus assuré d'être dan la bonne réalité. Hors de question de prendre le risque de divulguer à nouveau des infos compromettantes à des aliens. Officieusement, même s'il y avait de ça, c'était pour pouvoir passer du temps auprès de Julia, assez gravement touchée lors de leur fuite.  Mais sa blessure guérissait étonnamment vite, il était question qu'elle reprenne très bientôt le travail, à un nouveau poste toutefois.  Fini les vols pour elle, la voilà dans le monde de la diplomatie. Anthony pensait que c'était une bonne chose. Il n'était jamais tranquille de la savoir dans des batailles aériennes qu'il trouvait encore plus dangereuse que les combats à terre. De plus, avoir des diplomates à l'expérience militaire serait un plus indéniable pour eux. Pas besoin de les couver en mission au moindre problème, elle réagirait comme il le faudrait et pas comme ses nerfs la pousseraient à agir.
De son côté, du nouveau aussi, il était promu capitaine. Une promotion aussi rapide l'avait beaucoup étonné, même si tous ses collègues lui disaient que c'était amplement mérité. Il ne pouvait s'empêcher de douter. Serait-il à la hauteur. Il avait été chef d'équipe sur une mission et tout ne s'était pas vraiment bien passé. (En même temps, des missions se passaient-elles bien, des fois?!) Toujours est-il qu'avec ce grade il serait beaucoup plus souvent amener à avoir des hommes sous sa responsabilité et il avait longuement parlé de ses doutes à Julia, pendant leurs longues soirées à la maison.

Un matin, alors qu'il était au SGC pour faire de la paperasse à propos d'une petite sortie qu'ils avaient fait la veille pour accompagner deux archéologues sur un site, des bruits circulaient dans les couloirs, O'Neill serait de retour... Mais personne ne pouvait en dire plus. Si c'était vrai, voilà qui était une bonne nouvelle! Anthony appréciait beaucoup le général, excellent militaire, un homme complètement dévoué à son travail et profondément humain. Par la même occasion, les hauts-parleurs résonnèrent de son nom, ainsi que de celui de Julia, Anderson, Mallory et Hash. Anthony sourit en entendant le nom de Cara, on ne changeait pas une équipe qui gagne!  Si ça continuait ils allaient devenir le binôme officiel du SGC.

Arrivant en salle de briefing, la rumeur fut confirmée: devant la table se tenait le fameux, le grand, la légende O'Neill! Anthony s'arrêta devant lui pour le saluer:

"Mon général... Content de vous revoir mon général" dit il avec une pointe de sourire. Il rejoignit ensuite ses collègues, les saluant tous, y compris Julia qu'il avait quitté au saut du lit, mais il fallait préserver les apparences. Il s'assit à côté de Cara.

Le major Gebber prit la parole pour leur exposer la situation. Apparemment un jaffa capturé aurait des secrets à révéler, mais il ne souhaitait parler qu'au Tok'ra et à Anthony. Cela le souffla un peu
.  "Dites donc, je pensais pas devenir aussi célèbre dans la galaxie!" Il poursuivit dans sa tête *Si mes parents savaient ça...*

D'où ce jaffa pouvait-il le connaitre? Il ne se rappelait pas avoir sympathisé avec des jaffas d'Anubis. Les seules fois où ils avaient eu des contacts, soit ils se tiraient dessus, soit il était en prison.
Une fois l'exposé fini, les questions fusèrent. Anthony aussi s'interrogeait face à cette situation étrange
.

"Peut-on avoir confiance dans ce groupe de rebelle qui nous a contacté? Sans vouloir paraitre paranoïaque, lors d'une communication à travers le vortex, n'importe qui peut se dire rebelle si ça les arrange. Connaissez-vous celui qui vous a contacté? Parce que par exemple un groupe toujours fidèle à Anubis peut vouloir le venger, et quoi de mieux qu'une grande fête des rebelles pour un attentat ou un attaque?  Après, pourquoi ils nous voudraient tous les deux, je n'en sais rien.  Je me fais surement beaucoup trop d'idées, mais autant soulever ce point."

Les gradés s'efforcèrent de répondre à leur question, il était alors temps de partir s'équiper. Après la rapide tournée traditionnelle armurerie-vestiaires-pipi, Anthony retrouva les autres devant la Porte. Il n'était pas totalement serein.  Sur le papier cette mission semblait simple, un prisonnier voulait leur parler, ils n'avaient qu'à l'écouter et jouer les gentils alliés auprès des chefs rebelles. Mais il sentait un truc pas net là-dedans. Surement l'expérience des missions qui tournaient mal lui faisait-elle voir tout en noir. On verrait bien... La porte s'ouvrit, il était temps de traverser...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth J. Hash
----------------
avatar
----------------
Assistant
----------------


Nombre de messages : 239

Arrivé au SGC : 13/04/2013

Age du Joueur : 31


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 31 ans
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
103/500  (103/500)

MessageSujet: Re: Briefing mission Diplomatie by Jack   Ven 25 Juil - 0:14

Après quelques temps à passer d’un laboratoire à un autre, le SGC m’avait finalement donné mon affectation final, je serais assistante et plus précisément pour la mission sur laquelle on m’envoyait, je serais assistante du Docteur Anderson, le responsable de tous les scientifiques. Je savais qu’il avait renvoyé plusieurs de ses assistants mais je n’étais pas femme à me laisser faire et je savais que je pouvais être à la hauteur de la tâche.

Assise en salle de briefing, et après avoir salué tout le monde, j’étais, ce qu’on peut appeler à un stade de stresse avancé. Je ne savais pas si on avait prévenu le docteur Anderson que je serais son assistante et vu ses dernières mauvaises expériences, j’espérais qu’il n’allait pas rejeter ma présence en bloc.
Pourtant il n’était pas vraiment temps de m’en inquiéter, la réunion allait débuter et je devais me montrer efficace. J’écoutais avec attention le général O’Neill mais en même temps, comment ne pas écouter un homme aussi… Attractif que lui ?
Il nous présenta les deux hommes présent à ses côtés que tous semblaient connaître sauf moi. L’un était un homme de l’armée et l’autre un homme prénommé Malek dont je me doutais qu’il n’était pas de chez nous.

L’homme en uniforme nous expliqua qu’un prisonnier jaffa avait demandé à voir Malek ainsi que le capitaine Lang.
Notre mission était donc de découvrir ce que savait le jaffa, pourquoi il ne voulait parler qu’à ces deux hommes et de faire de la diplomatie avec la rébellion jaffa.

De toute évidence, cette mission sentait le piège a plein nez mais je tins ma langue me disant que mes supérieurs en savaient certainement plus que moi en la matière.
Pourtant, je n’étais visiblement pas la seule à me poser des questions, mon supérieur, le docteur Anderson ainsi que le capitaine Lang, émirent des doutes au sujet de cet ordre de mission. Quant aux autres membres de l’équipe présente, comme Cara, se demandaient simplement pourquoi ils étaient là.

La séance fut rapidement levée. Je tenais à parler à Anderson pour savoir si il savait pour moi et mon nouveau statut mais il disparut de la salle de briefing si rapidement que je ne pus le faire. Finalement, il était temps pour moi d’aller me préparer. Je me dis alors qu’il serait toujours temps de lui parler dans la salle d’embarquement et que quand même, quelqu’un avait bien dut penser à lui en parler.

Une douche et un sac à dos rempli de quelques vêtements mais surtout de beaucoup de livres, plus tard, je me dirigeais vers l’armurerie. Un pistolet et un zat à la ceinture, je me retrouvais fin prête pour partir. En portant mon sac sur mon dos, je me fis la réflexion que j’avais peut-être vu trop large pour mes frêles épaules mais en voyant mon supérieur s’étaler de tout son long devant moi sous le poids de son propre sac, je me dis que je n’étais certainement pas la seule. J’allais l’aider à se redresser mais Julia fut plus rapide que moi alors pour prouver que je n’étais pas non plus inutile et que je pouvais aider, j’allais proposer mon aide au docteur Anderson pour porter ses livres.

Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13740

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: Briefing mission Diplomatie by Jack   Ven 25 Juil - 22:52

Voilà un briefing qui demandait plus d’explications pour rassurer l’équipe qui allait partir. Cela étonna un peu Jack qui n’avait pas l’habitude de récolter autant de craintes et d’interrogations lors de ce genre de réunion. C’était son premier briefing pour une mission extraplanétaire depuis qu’il avait été blessé, il souhaitait que celui-ci soit le plus complet et confiant possible malgré le peu d’informations qu’ils avaient. Il y a avait un risque, comme à chaque fois, que tout se passe mal où que les renseignements soient faux. Mais cette fois-ci O’Neill avait eu des certitudes et il essaya de répondre à autant de questions que possibles même si les réponses étaient loin d’être évidentes. Mais avant même qu’il ne commença, ce fut le tok’ra qui se manifesta rapidement après les dires de Michael.

« Excusez-moi, Docteur… Anderson. Mais je ne suis pas ici de mon plein gré. Je suis ici parce que le Haut Conseil me l’a ordonné suite aux révélations transmises par votre Général, qui lui-même a eu ces informations de la part des jaffas rebelles. Personnellement, je n’avais pas envie d’y aller car je pense que ce que nous dira ce jaffa sera inutile, que tout ça est une entourloupe visant je ne sais quel but, si ce n’est sa propre survie. Mais nous en aurons le cœur net qu’après s’être rendu sur place. »

« Dans tous les cas » ajouta Jack en étant à moitié orienté vers Malek et vers l’équipe. « Gardez en tête uniquement  ces objectifs-là. Interdiction de bouger sur une autre planète. Une fois que vous avez récolté des informations, vous ouvrez un vortex et vous me faites votre rapport. Je veux qu’on avance méthodiquement dans cette histoire et qu’on vous me tenez au courant à chaque fois que ça sera nécessaire. Le Major Gebber est aussi présent pour veiller à ça. »

Gebber se tint droit et fier.

« Pour ce qui est des rebelles, il s’agit du noyau de la rébellion. Comme je vous l’ai dit, Tolok sera là-bas. Cela fait maintenant plusieurs années qu’il dirige ce mouvement autant qu’il peut. Il a souvent été là pour nous, c’est un ami. A vous de lui apporter notre soutien. Vous rencontrerez aussi Abaddon, un rebelle qui nous a souvent aidés. C’est lui qui nous a contactés, il vous accueillera sur place et vous mènera au prisonnier. Maintenant ça suffit, vous avez les informations qu’il vous faut pour remplir vos objectifs. A vous de vous adapter une fois sur place. » Jack commençait à perdre patience, un peu fatigué. Il estimait après tout qu’ils en savaient assez et de toute manière il avait tout dit. Lui-même préférait en savoir plus, mais c’était comme ça. A eux de lui faire confiance et de se mettre en route sans perdre de temps.

Il se leva quand il entendit parler Cara Mallory. Là aussi, il fut un peu surpris par la question de la jeune femme. Il réagit au quart de tour.


« Vous êtes Sergent dans l’US Air Force, Mallory. Si cette mission ne vous plaît pas ou n’est pas assez bien pour vous, ça m’est égal. Si je vous ordonne d’y aller, vous y allez, point barre. »

Il resta mi-debout pendant quelques secondes qui furent longues et silencieuses… Puis il finit par se rasseoir lourdement dans son fauteuil, en soupirant. Il hésita à s’excuser pour le ton employé mais ne le fit pas. A la place, il ajouta :

« Très bien… Puisque vous voulez tout savoir, tout vérifier et mettre en doute ma parole, je vais vous dire pourquoi votre équipe a été choisie pour cette mission. » Ce n’était pas dans son habitude de justifier ses choix mais il sentait une drôle d’appréhension chez les personnes présentes dans cette pièce. Probablement en avaient-ils trop vu et trop bavé ces derniers temps. D’où toutes ces questions un peu étranges et méfiantes. Mais la fatigue physique et psychologique de Jack poussait celui-ci à réagir de manière un peu irritante. Il avait presque oublié ce que c’était aussi, de commander une base et des hommes.

« Bien sûr, il est évident que le Capitaine Lang doive y aller vu la situation. Becker, vu votre nouveau statut j’ai pensé que c’était une bonne chose pour vous de l’accompagner. Et je suis sûr que l’expérience du Major Gebber en terme de diplomatie pourra vous aider, ce sont principalement vous deux qui vous vous assurerez de la bonne gestion de la rébellion par Tolok, et que les relations avec lui sont bonnes. Quant à vous, docteur Anderson et Hash, vous êtes là pour étudier la cohérence des réponses que pourrait fournir le prisonnier d’Anubis, et si tel il l’affirme ça parle de technologie, ça peut être intéressant pour vous. De plus Michael, vous êtes le plus haut responsable civil de la base, je suis sûr que votre présence fera plaisir à Tolok. » Il tapa de la paume de la main sur la table pour signaler qu’il en avait enfin fini. Il se releva, tenant légèrement en équilibre mais suffisamment pour tenir debout.

« Je sais que la plupart d’entre vous avez vécu une dernière mission peu évidente, et plus généralement ces derniers mois ont été assez difficiles. Certains d’entre vous ne sont peut-être pas remis totalement à 100%.  Cette mission a aussi pour but de vous remettre doucement dans le bain. Je suppose que, pour votre reprise, si je vous avais envoyé en mission commando sur une planète infestée d’ennemis, vous n’auriez pas été très heureux… Maintenant, rompez ! Vous recevrez d’autres infos pratiques en salle d’embarquement. »

Cet ordre n’était pas discutable.
Une demi-heure plus tard, ils étaient en salle d’embarquement, prêts à partir. Gebber, qui avait eu accès au dossier avant le briefing, avait déjà commencé son topo quand ils s’étaient équipés à l’armurerie.


« La planète de rassemblement n’a pas de nom et est utilisée par les rebelles lors des grands rendez-vous entre les différents chefs rebelles. D’après ce que nous a dit Abaddon, le climat est plutôt froid et montagneux. »

Gebber, Malek et l’équipe qui attendaient devant la porte des étoiles s’étaient donc habillés en conséquence. O’Neill les rejoignit dans la salle et annonça les dernières directives en même temps que les chevrons de la porte des étoiles s’enclenchaient.

« Le Major Gebber est là en tant qu’observateur du Pentagone. J’insiste, il ne fera autorité de son grade que si cela est nécessaire, pendant l’interrogatoire du prisonnier par exemple. » Au cas où la personne d’Anthony était trop mise en jeu par le jaffa d’Anubis pour que celui-ci prenne les bonnes décisions, pensa Jack, mais sans le dire. « En temps normal et pour ce qui de la gestion de l’équipe constituée je le rappel des docteurs Anderson et Hash, du Lieutenant Becker et du Sergent Mallory, ça sera au Capitaine Lang d’en assurer l’autorité et la responsabilité. Menez cette mission à bien et faites-moi plaisir, rentrez à la maison avec le sourire. »

La Porte des étoiles fut activée dans toute sa splendeur habituelle et en salle de contrôle, Walter engagea la conversation avec les rebelles de l’autre côté du vortex pour les prévenir de leur arrivée. Un MALP avait déjà été envoyé pour permettre le contact. L’équipe pouvait quitter la Terre sans aucun souci. O’Neill vint les encourager une dernière fois et les suivit du regard, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus…
L’équipe était de l’autre côté, très très loin d’ici. La porte des étoiles se referma et le calme revint dans la base…



[La suite dans l’autre sujet : ici]

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !



Dernière édition par Jack O'Neill le Sam 26 Juil - 10:51, édité 1 fois (Raison : corrections)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Briefing mission Diplomatie by Jack   

Revenir en haut Aller en bas
 

Briefing mission Diplomatie by Jack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 27 ~ :: Salle de briefing-