Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 MJ Thésée et le minotaure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Helena Gardner
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 320

Arrivé au SGC : 13/11/2011

Age du Joueur : 42


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 37
Profession: linguiste en langues anciennes et archéologue
๏ Expérience:
193/500  (193/500)

MessageSujet: Re: MJ Thésée et le minotaure   Mar 25 Mar - 20:49

Le côté anglais flegmatique d'Helena lui dictait de faire preuve de prudence plutôt que de foncer tout droit, mais quinze minutes passaient très vite, trop vite. Il n'y avait pas d'autre choix que de rejouer la charge héroïque des grands films de guerre américains pour arriver à temps et empêcher Peters de mettre à exécution sa sinistre menace. Certains de ses collègues appelaient cela de la diplomatie de cow boy, mais pas d'autre choix s'ils voulaient arrêter la Confrérie. Il fallait espérer également que le site alpha avait reçu leur message, sinon ils étaient cuits.

Ils progressèrent, toujours armés, dans le vaisseau jusqu'à la salle de commande où un bruit de discussion leur indiqua que le gros du groupe se trouvait là. Lang avait pris des grenades à fumigènes et la précaution, au départ, se révéla utile. Helena, les mains un peu moites, assura sa prise sur la crosse de son arme et garda le doigt sur la détente, prête à faire feu si nécessaire. Elle ne dit rien, se contentant de répondre du même signe de tête à Lang. Une fois de plus, elle pouvait remercier les leçons de Scorzi et l'expérience, cela lui permettait de garder son calme du mieux possible, même si la situation semblait désespérée et que la prise de vaisseau de type commando était loin d'être sa spécialité.

Une fois les grenades lancées, le groupe se rua à l'intérieur et commença à tirer un peu à l'aveuglette vu la fumée ambiante. A quelques cris, Helena savait qu'il y avait des blessés mais difficile de savoir si c'était parmi eux ou pas. Une balle frôla son oreille, du sang éclaboussa le haut de son uniforme et une autre vint se loger dans le haut de sa cuisse. Déséquilibrée, la jambe douloureuse elle tenta de se mettre à couvert mais un mercenaire l'attrapa et lui maintint les bras derrière le dos avant de l'accroupir de force, la faisant gémir de douleur. Ce fut Green qui eut le dessus et ils furent capturés. Dans le regard du colonel, Helena vit sa mort en face alors qu'elle était attachée près de ses compagnons d'infortune. Ce n'était qu'une petite consolation que de savoir que les bidouillages de Rodney avait porté leurs fruits mais, du moins, il les avait ralenti assez pour leur faire gagner un peu de temps. Désagréable oui, mais efficace du moins, il fallait au moins qu'elle lui rende ça. Mais le pauvre, du coup, était l'objet en premier de la vindicte de Green. Le pauvre scientifique avait littéralement le couteau sous la gorge et Helena savait qu'elle serait parmi les prochains vu qu'ils ne semblaient guère apprécier de s'être fait presque défaire par une bande hétéroclite de militaires et de scientifiques. Sa pensée à ce moment fut pour ses parents et pour Sekhmet et Bastet, ses deux chattes toutes jeunes.

Mais il faut croire qu'il y avait un être supérieur et qu'il était de leur côté car la cavalerie envoyée par le site alpha finit par arriver au moment où le pauvre Rodney allait être proprement saigné. C'était le site alpha et ils avaient mis le paquet, une demi-douzaine de chasseurs et, grâce à McKay, rien ne pourrait les empêcher de se poser. Cela provoqua le branle bas de combat chez les "confrériens" vers la salle des anneaux et, avec une sorte d'horreur en voyant Peters éliminer proprement Green, Helena se dit que finalement ils ne valaient guère mieux que les Go'aulds qui n'hésitaient pas à assassiner proprement leurs alliés sans aucune pitié. Mais ils finiraient par être pris et là ils paieraient leurs crimes, Helena avait toujours cru en une justice, même s'il fallait l'attendre longtemps.
Ils furent pris en charge par les équipes du site alpha qui les emmenèrent et donnèrent les premiers soins aux blessés. Helena eut droit à un beau pansement après extraction de balle, à une attelle pour l'empêcher de faire travailler la cuisse blessée et permettre aux muscles abîmés de se refaire une santé et à une paire de béquilles durant quelques jours. La plaie de son oreille fut nettoyée, elle n'avait pas besoin de points de suture.
Une fois l'équipe requinquée quelque peu, le chef du site alpha la renvoya au SGC où l'attendait l'inévitable débriefing. C'est là qu'ils apprirent que le Dédale avait été détruit et Helena pensa in petto que ça aurait dû vraiment être fait bien avant, il y avait eu trop de morts pour cette carcasse, qu'on laisse reposer les morts en paix à présent. Elle se sentit aussi rassurée en apprenant que l'équipage de l'Odyssée avait survécu. La Confrérie, une conscience ? Inconcevable en l'état, ils avaient probablement une idée derrière la tête concernant l'équipage, ce n'était pas possible autrement.

Lang souligna à quel point les scientifique s'étaient bien comportés, c'était gentil de sa part et elle lui fit un signe de tête pour le remercier. Après tout, scientifiques et militaires devaient bien collaborer quand ils se trouvaient dans la panade, c'était normal. Anderson, une fois de plus, faisait preuve de sa légendaire distraction et le fait qu'une fois de plus il manque une marche fit sourire Helena. Il n'en ferait jamais d'autres, c'était d'ailleurs incroyable qu'il soit encore chef de département avec ce défaut notoire. Mais elle trouvait ça...attendrissant, c'était ça le mot.
Une fois le chef sorti, Helena regarda ses collègues.


-J'ai dans l'idée que nous n'en avons pas fini encore avec ces gens-là...

Pas besoin d'expliquer, tout le monde comprenait à qui elle faisait allusion. Et s'ils recroisaient un jour Peters sur leur chemin, ils ne leur laisseraient pas l'occasion de s'enfuir.
La réunion prenait fin quand Rodney McKay, toujours aussi terre à terre, proposa d'aller manger un gâteau au mess. Helena avait surtout l'envie d'une douche chaude, très longue, de vêtements confortable et d'une soirée au calme avec les chats sur les genoux mais, encore plus que tout ça, il lui fallait une bonne dose de caféine. Mais pourquoi pas lui adjoindre un bon gâteau ?

Elle saisit ses béquilles.


-Bonne idée, j'espère qu'ils nous ont laissé du café aussi parce que là j'en boirais bien un litre...

Finalement, c'était bien d'être en vie, juste pour ça...
Revenir en haut Aller en bas
Cara Mallory
----------------
avatar
----------------
Sergent
----------------


Nombre de messages : 652

Arrivé au SGC : 29/02/2012

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 29
Profession: Militaire
๏ Expérience:
219/3200  (219/3200)

MessageSujet: Re: MJ Thésée et le minotaure   Mer 26 Mar - 18:03

Deux militaires et trois scientifiques cela faisait une équipe pas comme les autres. Deux mondes différents qui s’opposaient continuellement. Pour autant, cette équipe pas comme les autres pouvait faire des merveilles, jusqu’à maintenant les scientifiques n’avaient montré que leur courage et avaient sorti le groupe de situations bien périlleuse. Mais dans l’immédiat, ils avaient quinze minutes pour s’en sortir et donc il fallait foncer. C’est dans ce genre de moment que Cara remerciait sa formation militaire, lors de son entrée dans le FBI, elle avait dû changer sa manière de penser, d’agir et bien sûr elle avait dû apprendre à contrôler ses angoisses. Arme en mains, Cara suivit son supérieur dans le couloir.

L’étage fut calme, cela permit de faire un tour dans l’armurerie. Un moyen de sentir moins nu pour un militaire, mais surtout pour armer les scientifiques, car avec ce qu’ils avaient au départ, c’était comme si on voulait attaquer un grizzli avec un couteau suisse. Anthony fit remarquer que c’était trop calme, le calme avant la tempête, mais cela n’inquiéta pas plus Cara, elle voulait avancer et plus vite ils auraient mis en échec les mercenaires mieux ce sera. Mais en même temps Anthony n’avait pas tord, s’il n’y avait personne, c’est qu’il avait bien prévu de ventiler les étages.

Arrivant vers la salle de commande tous ralentirent quand les bruits de pas et de voix se firent plus forts, signe que le groupe n’était plus très loin. Il semblait y avoir beaucoup de monde, donc l’idée d’Anthony de prendre des grenades fumigènes n’était pas une si mauvaise chose. Maintenant fallait espérer que tout le groupe de pirates soit au complet et que personnes n’allaient les prendre en revers. Son supérieur fit bien comprendre aux scientifique de se faire discrets, Cara elle s’était déjà mit en mode combat donc n’avait pas besoin qu’on lui précise.

Anthony lança la grenade après s’être rapproché doucement mais surement. Elle retira la sécurité de son arme et se plaça prête à tirer et à défendre ses équipiers. Le premier fumigène fut lancé. Elle compta par réflexe les trois seconde pour laisser le temps à la fumée de disperser. Un coup d’œil à Anthony, elle le vit remuer les lèvres, lui aussi compter, faisant sourire la jeune femme. Il lança le top en tuant un premier mercenaire. Cara en fit de même, mais la fumée n’aidée pas pour viser encore plus quand les répliques se firent entendre. Les cris des mercenaires étaient un bon repère pour savoir s’il avait été touché. Alors qu’elle continuait à tirer en espérant toucher le plus d’ennemis, elle entendit Anthony criait, il venait de se faire toucher. Par réflexe elle arrêta de tirer et se précipita vers lui. Deuxième grosse erreur de cette mission, deux mercenaires arrivèrent et se jetèrent sur son équipier et partant pour le défendre, elle ne vit pas celui qui venait d’arriver dernière elle et qui l’assomma.

Quand elle reprit tranquillement ses esprits, la première chose qu’elle pensa fut qu’être assommée devenait une habitude qu’elle se serait bien passé pour aujourd’hui. Elle jeta un coup d’œil sur les autres attachés, ils étaient tous en vie c’était déjà une bonne nouvelle. Seul Anthony et Helena semblait être vraiment blessés. Green quand à lui jubilait littéralement de cette petite victoire, Cara aurait rêvé lui faire ravaler ce petit air suffisant…

Il décida qu’il était temps de tous les exécuter, chose qui n’emballait pas du tout Cara. Elle n’en avait pas fini que ça soit dans cette mission ou encore au niveau personnel. Donc non la mort ne la prendrait pas aujourd’hui. McKay sembla être le premier choisi, Anthony prit directement sa défense. Pendant ce temps Cara essayait de se défaire des liens qui la retenaient, mais celui qui l’avait attaché avait vraiment fait du bon travail. C’est à ce moment là que les renforts du site Alpha arrivèrent, permettant une diversion. L’évacuation fut ordonnée par Green, cela voulait dire qu’ils allaient réussir à s’enfuir sans payer pour leur acte, hors de question qu’il s’en tire aussi facilement. Alors qu’elle venait enfin de se défaire des liens et qu’elle allait bondir sur Green, profitant du moment du baiser entre les amants, son action fut stoppé nette par la mise à mort de ce dernier. Elle n’aurait jamais pensé que cette chère Nina soit capable d’une chose pareille. Elle resta donc sur le coup interdite, laissant le temps à la jeune femme de fuir.

Anthony demanda à Rodney si tout allait bien, après avoir eu un couteau sous la gorge ça l’étonnait. Elle se rappela le nombre de fois où un couteau avait pu entailler sa peau. Le nombre exact elle ne s’en souvenait pas. Une fois les secours arrivés et évacué sur le site Alpha, ils traversèrent la porte pour enfin rentrer chez eux. Comme quoi une mission qui paraissait tranquille et de routine, n’en était en faite pas une.

Le passage à l’infirmerie fut assez rapide pour elle. Elle n’avait même pas de commotion malgré le coup à la tête qu’elle avait reçue. Pendant le débriefing, se fut elle qui raconta pour la première fois rapidement la mission. Elle ne rentrerait pas les détails car elle savait qu’ils se trouveraient dans le rapport à la fin.


« Au départ la mission s’est bien présentée, on a passé un voyage sans problème et l’objectif fut bien expliqué. Quand on nous téléporta sur le Dédale, on était prévenu des risques d’interférence pour les radios. Je ne sais plus combien de temps on est resté, mais au bout d’un moment Nina ne répondait plus et donc Lang m’a demandé d’aller voir un peu ce qui se passait. Il s’est avéré que je suis arrivée au mauvais moment car je me suis fais assommée. C’est ainsi, au moyen des caisses pour transporter le matériel qu’elle a pu faire entrer son groupe sur l’Odyssée. Lang m’a retrouvé après et au moment où nous allions appeler le vaisseau on a reçu le message d’alerte. C’est grâce au docteur McKay qu’on a pu revenir en entier. On a tout d’abord neutralisé deux mercenaires, mais après plusieurs tentatives ils n’ont voulu rien dire. Lang m’a alors demandé de m’en charger en moins de trois minutes si possibles car on venait juste de recevoir la menace de finir asphyxier. »

Cara préféra taire sa méthode de torture, elle avait un peu exagéré, mais au moins ça avait été efficace.

« Ils ont fini par avouer le peu de chose qu’ils savaient et on est ensuite parti reprendre la salle de commandement. Entre temps on a fait un arrêt à l’armurerie pour nous armer ainsi que les trois scientifique. On a tout d’abord réussi à les surprendre grâce au fumigène de Lang, mais très vite la tendance c’est inversé. Lang et Garner se sont fait blesser et moi je suis fais rapidement maîtriser. On était vraiment dans une mauvaise situation et si le site Alpha n’avait pas envoyé les renforts, McKay ne serait plus des nôtres aujourd’hui. Personnellement j’aurai bien aimé achevé Green, mais c’est Nina qui s’en est chargé après l’avoir embrasser. Oui embrasser. J’avoue avoir été la première surprise, je ne m’attendais pas à ça avec elle. »

Cara avait fini de faire son rapport rapide. Elle n’était pas habituée surtout quand prise au dépourvu. Anthony ajouta que les attitudes des scientifiques avaient été exemplaires et que sans eux ils seraient sans doute tous mort. Et c’était peu dire. Sur ce coup ci, les scientifiques avaient sauvé la vie des militaires, alors que la plupart du temps c’était le contraire.

Une fois libéré du débriefing, Cara parti en direction de son bureau pour repartir sur ses dossiers mais aussi ces recherches. Elle aurait très pu aller avec Anthony et Rodney au mess, mais elle avait besoin d’être un peu seule.
Revenir en haut Aller en bas
 

MJ Thésée et le minotaure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ L'Odyssée ~ :: Passerelle-