Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Introduction à la MJ : Thésée et le minotaure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michael Anderson
----------------
avatar
----------------
Responsable des scientifiques
----------------


Nombre de messages : 981

Arrivé au SGC : 18/03/2009

Age du Joueur : 34


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
281/500  (281/500)

MessageSujet: Introduction à la MJ : Thésée et le minotaure   Dim 29 Déc - 19:27

- Maintenant tout ce qu’il vous faut c’est du repos.

Je m’en sortais plutôt bien. La blessure que j’avais recueillie à la suite de l’assaut de Cheyenne Mountain par les goa’ulds de Sokar était en cours de guérison.  J’avais été chanceux, mon gilet de protection beaucoup moins… le jour on l’on rendra un hommage officiel à ces machins-là je serais au premier rang. Mais pour le moment c’était à l’infirmerie que je me tenais pour mon check-up journalier.

- Vous devriez prendre un peu de repos chez vous Michael. Cela fait combien de temps que vous n’avez pas pris de vacances.

- Je ne sais plus très bien, c’était une année bissextile je crois…  

Le rire cristallin de la belle infirmière ne me laissa pas de marbre. Mais hélas le travail passait avant le plaisir…


-  Dans tous les cas, chez moi c’est ici. J’y dors, j’y mange, j’y travaille, j’y ai même tous mes amis. Ajoutez-y une ou deux pyramides et c’est le paradis pour moi… dis-je en remettant mon pull avec moult précautions et une grimace de douleur.

J’embrassai ensuite sur la joue la joue toute blanche de la jolie nurse qui s’empourpra sur le coup. Sans même lui jeter un dernier regard, de peur de ce que j’y trouverais,  je regagnai mes quartiers.  

Ce n’est pas la peine de lécher une vitrine quand on n’a pas les moyens financiers pour acheter ce qui s’y trouve.  Michael Anderson. 2013.

J’entrai dans mon bureau et m’assis lourdement dans mon fauteuil. Une avalanche de dossier m’attendait...  Je consultai brièvement les intitulés des couvertures et rangeai tout en vrac dans un tiroir plein à craquer. Je doutai fortement que je pourrais le rouvrir sans déchirer deux ou trois documents par la même occasion.
Je plaçai devant moi un dossier vide et saisis mon stylo plume Waterman que je décapuchonnai.  Je restai immobile, perdu dans mes pensées pendant pas loin d’une heure, me remémorant certaines réflexions que j’avais eu lors de l’attaque de Sokar puis pendant ma convalescence.  C’était de la folie. Le projet était colossal. L’infirmière avait certainement dû oublier de vérifier si je n’avais pas eu des séquelles cérébrales…  J’hésitai encore un moment, puis me décidai après m’être persuadé de la légitimité d’une telle démarche. J’inscrivis alors sur l’étiquette du dossier un seul nom d’origine mythologique…  

J’étais le responsable du personnel scientifique de la base nom de nom ! A moi de m’assurer de la faisabilité d’un tel projet. Il suffisait juste que je fasse mon travail.
 
J’agrippai mon combiné et quelques minutes plus tard un message concernant une convocation de tous les scientifiques de la base retentit par les haut-parleurs.
Quelques minutes de plus et tout le monde était réuni dans la salle de réunion attenante à mon bureau. Certains semblaient plutôt mécontents d’être là, interrompus peut être brutalement dans leur réflexion ou dans leur travail. Je pris ma respiration et me lançai :

- Bonjour messieurs, et mesdames.  Si je vous ai tous convoqués ici malgré le travail sous lequel vous croulez, c’est pour vous donner un peu plus de travail sous lequel vous croulerez encore davantage. Mais cette fois-ci faites en une priorité absolue… enfin une plus grande priorité que celles qui vous occupent en ce moment.
Vous avez fait de l’excellent travail lors de l’attaque de la base par les goa’uld de Sokar.  Je ne vous le répéterais jamais assez. Je dirais même plus que les militaires ne vous regarderont plus jamais de haut après ce que vous avez fait ici.

Mais voilà… vous n’auriez jamais dû devoir le faire.

Si nous avons tous investis tant d’énergie dans notre travail c’est pour chercher des moyens de défendre notre planète.  Les immenses ressources humaines de ce département ont permis la construction d’engins de défense et d’attaque. Les F302 ont fait leur job. L’Odyssée a aussi fait le sien. Mais cela n’a pas été suffisant pour éviter que les goa’ulds ne débarquent sur notre planète. Maintenant je vous pose la question : que ce serait-il passé si par le plus grand des hasards nous avions eu un deuxième vaisseau de la même classe que l’odyssée ? Aurions-nous pu les arrêter avant qu’ils arrivent dans notre système solaire ?

Et pourtant nous avons bel et bien un deuxième vaisseau. Son nom est : le Dédale. Il est aujourd’hui perdu quelque part dans l’espace depuis le retour des exilés. Que devons-nous faire ? L’y laisser alors que nous avons cruellement besoin de moyens de protection ?

Je ne vais pas tourner autour du pot plus longtemps. Voilà ce que je vous demande : trouvez-moi un moyen simple et le moins onéreux possible pour renflouer le Dédale.  Une fois que vous aurez trouvé quelque chose j’en ferais part au commandant de la base et nous verrons si nous pouvons avoir les ressources nécessaires à un tel projet.
Merci d’avance et désolé de vous avoir tous arrachés à votre travail.

Sur ce je tournai les talons, les yeux embués, l’image d’un homme me revenant sans cesse à l’esprit. Evans Dablord.



DEDALE

Etat du Dédale d’après les survivants :
- Hyperpropulsion HS.
- Boucliers HS.
- Moteurs conventionnels endommagés par des tirs ennemis.
- Nombreux niveaux détruits et dépressurisations à craindre dans tout le vaisseau.
- Nombreuses surtensions et court-circuit.
- Impacts nombreux d’armements goa’uld (Vaisseaux Ha’tac) + impacts des fragments de ces mêmes vaisseaux détruits.

Emplacement du vaisseau :
Dans un système solaire où l’on trouve une planète à l’atmosphère respirable et à la température tempérée. La faune est composée d’animaux aliens étranges et variés. Comme exemple nous retiendrons une espèce de sanglier à cinq pattes, des cerfs qui aboient et des gorilles-araignées plutôt inhospitaliers. Certaines plantes hallucinogènes sont en fait des résultats de la technologie en nanotechnologie d’une espèce humanoïde locale à la technologie avancée. La chaleur sur cette planète peut être écrasante durant la saison chaude et pendant la saison des pluies, les fortes précipitations, les vents violents et les tornades dévastatrices rendent les conditions de vie inhospitalières. Cette planète ne possède pas de porte des étoiles.
Le système se trouve à environ trois heures de la Terre à bord de l’Odyssée.

Pour plus de détails, consulter le dossier 221J481 ci-joint.

_________________





Dossier de Michael Anderson

«La capacité d'apprendre est un don ;
La faculté d'apprendre est un talent ;
La volonté d'apprendre est un choix.»


Frank Herbert
Revenir en haut Aller en bas
http://stargate-worldofart.actifforum.com
Rodney Mc Kay
----------------
avatar
----------------
Assistant
----------------


Nombre de messages : 241

Arrivé au SGC : 07/07/2012

Age du Joueur : 50


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
99/500  (99/500)

MessageSujet: Re: Introduction à la MJ : Thésée et le minotaure   Jeu 2 Jan - 22:21

Le ventre creux du Canadien émit un ronronnement de satisfaction.

- Il est parfait, exactement comme je le voulais. Ma chère vous pouvez vous vanter de savoir lire dans les pensées du meilleur astrophysicien de cette planète!

Rodney envoya un sourire colgate à la charmante commis de cuisine qui venait de fabriquer cette merveille de sandwich. Cette petite était folle de lui, et si elle avait du venir à la maison Mc Kay ne l'aurait pas faite dormir dans la baignoire! Mais son travail passait avant tout. Son génie il ne le dédiait pas aux femmes mais bel et bien à la sciences. De toute manière côté drague il avait toujours été très nul. A l'occasion il tenterait tout de même d'inviter la jeune femme à dîner. Seul petit inconvénient il ne se souvenait déjà plus de son prénom. De retour au poste de commande de la Porte Rodney programma un diagnostic complet de la Porte des Etoiles. Suite à ce qui c'était passé il voulait s'assurer que tout allait bien avant que l'Etat Major ne renvoie les équipes en exploration. Le processus étant en route, Rodney prit son sandwich à pleine main et allait mordre dedans lorsque quelqu'un lui tapa sur l'épaule

- Bonne année Docteur Mc Kay et bonne santé surtout!

C'était Walter qui tenait son éternel mug de café à la main avec un sucre d'orge dedans.

- Bonne année à vous aussi mon vieux!

Une nouvelle année déjà! Pris par les événements Mc Kay avait complétement oublié. Pour fêter ça il était temps qu'il s'occupe de son sandwich. Mais une autre secousse amicale vint le déranger dans son entreprise.

- Meilleurs voeux Rodney!

C'était le Docteur Lee cette fois qui avait une part de bûche dans une assiette en plastique. En fait tout le monde avait l'air d'arriver à manger et boire sauf Rodney. C'était incroyable ça tout de même!

- Bonne année, bonne santé Lee et gardez moi du gâteau.

Cette fois il n'y avait plus à hésiter, le Canadien porta le sandwich à sa bouche lorsque les haut parleurs se mirent à hurler que le département scientifique était convoqué en salle de réunion.

- Ah non mais ça va bien hein !!!

Cet Anderson alors, il avait toujours le don de faire ses réunions quand il ne le fallait pas! C'est en grognant et avec son sandwich sous le bras qu'il se rendit sur place. Michael commença à donner des explications et pour une fois Rodney était bien content de l'entendre parler. Tout le monde savait que le chef du département scientifique déversait un flot de paroles important. Par conséquent Mc Kay avait laaaaargement le temps de manger en écoutant. L'histoire du Dédale Rodney la connaissait par coeur. Il avait suivit l'affaire de prés et n'avait jamais compris pourquoi on avait pas essayé de rapatrier l'épave. Laisser toutes les informations et leur technologie en libre service le dérangeait fortement. Et vu les montant des impôts qu'il payait on ne lui ferait pas croire qu'aucun budget ne pouvait être mis à disposition pour s'en occuper. Il se pencha sur le rapport.

- En tous cas j'espère que les réparations ne se feront pas sur la planète à proximité. Les rescapés parlent d'une forme de vie qui leur a donné de graves hallucinations et ce n'est pas ce qu'il y a de plus pratique pour travailler!!

Et Mc Kay détestait être perturbé dans son travail. Les dégâts du Dédale, du moins ceux qui étaient connus-car depuis plus d'un an les choses n'avaient pas pu s'arranger- étaient plus qu'importants. C'était un peu comme si on avait décidé de remettre le Titanic en état de marche. Mc Kay se frotta le menton. Il leur fallait un deuxième vaisseau et également sortir le Dédale de là. Le laisser en libre service leur porterait préjudice à la longue.

- Récupérons ce qui est réparable et créons un Dédale nouvelle génération. Nous ne pouvons pas le remettre en état de marche mais pouvons en fabriquer un autre avec de meilleures technologie. Nous avons bien évolué depuis la construction de celui-là.

Il suffirait ensuite de faire exploser ce qui n'était pas récupérable. Rodney s'imaginait déjà à la tête de la conception du nouveau vaisseau. On l'appellerait probablement "le Dédale Mc Kay"...ou le "Dédale Rodney" ?? Voilà qui demandait réflexion...
Revenir en haut Aller en bas
Helena Gardner
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 320

Arrivé au SGC : 13/11/2011

Age du Joueur : 42


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 37
Profession: linguiste en langues anciennes et archéologue
๏ Expérience:
193/500  (193/500)

MessageSujet: Re: Introduction à la MJ : Thésée et le minotaure   Dim 5 Jan - 2:41

L'appel du docteur Anderson avait tiré Helena d'une traduction difficile sur laquelle elle essayait de se concentrer, sans grand succès malgré le quatrième café de la matinée. Depuis qu'elle était rentrée après avoir participé au dynamitage de Netu et en ayant dû combattre pour sa vie et celle de l'équipage de l'Odyssée contre les Jaffas de Sokar, elle sentait que les événemennts avaient changé sa vision des choses et d'elle-même. Jamais, bien qu'elle en fût déjà à sa troisième mission, elle ne se serait crue capable d'en faire autant. Heureusement que Franz lui avait appris, c'étaient ses cours de tir et de self defense donnés vite fait sur l'Odyssée qui lui avaient permis de s'en sortir. De plus, elle s'était découvert un charisme particulier, dont elle était la première étonnée. Il lui faudrait du temps pour analyser tout ça, sans aucun doute, et l'assimiler...

Finalement, la réunion constituait une alternative bienvenue à ces pensées qui tournaient et retournaient dans sa tête, altérant quelque peu sa concentration légendaire. Pourtant, elle parvint à écouter jusqu'au bout l'ordre du jour. Renflouer le Dédale, rien que ça ! Si la planète était quasiment inhospitalière, la faune locale elle non plus ne donnait pas envie. Vu les dégâts, c'était comme vouloir renflouer l'Andrea Doria ou un navire de cet acabit. Après avoir réfléchi un moment, elle leva la main. 


-Pour ce qui doit être fait sur place, il faudra que les gens aient des combinaisons hermétiques et des équipements de protection contre la faune locale, et qu'on minimise au maximum leur exposition sur place, quitte à avoir plusieurs équipes à faire tourner. Il faudrait éventuellement, mais je ne suis pas du tout technicienne, qu'un système antigravité puisse être installé pour que ce qui reste du vaisseau puisse être rapatrié, car en effet son état ne doit pas s'être arrangé. Mais j'ignore si on a cette technologie quelque part et si c'est adaptable. Au pire, éventuellement le couper en morceaux et les ramener pour en construire un autre, comme le disait le docteur McKay, ce qui serait je pense une des meilleures solutions....
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth J. Hash
----------------
avatar
----------------
Assistant
----------------


Nombre de messages : 239

Arrivé au SGC : 13/04/2013

Age du Joueur : 31


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 31 ans
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
103/500  (103/500)

MessageSujet: Re: Introduction à la MJ : Thésée et le minotaure   Dim 5 Jan - 19:04

Et encore un appel pour une réunion. Décidément, ils avaient décidé de ne plus nous laisser une minute de répit depuis l'attaque.

Mes points de suture avaient été enlevé mais ma cicatrice continuait de me tirer parfois. Enfin, peu importait. Je faisais abstraction de la gêne, laissais mes dossiers en plan sur mon bureau et dans un soupir, je me rendais à la salle de réunion.

Je me demandais ce qu'on pouvait bien nous vouloir et j'étais bien loin de me douter de l'énormité qu'allait nous sortir notre chef.

Aller récupérer un vaisseau en très mauvaise état et tout ça pour un coût minimum. Pour moi, cela ne faisait aucun doute que les politiciens faisaient pression derrière tout cela. Ils ne tenaient certainement pas à laisser un investissement aussi important, se perdre.

Le docteur McKay suggéra d'aller récupérer ce qui était encore viable et de construire un nouveau vaisseau et Gardner l'approuva plus ou moins en donnant son idée de la chose. Quant à moi... Je ne savais pas trop quoi en penser. L'idée d'envoyer des équipes sur place, même en les remplaçant régulièrement me paraissait prendre des risques trop important pour un résultat qui n'était pas garanti du tout aussi j'en fit par à mes collègues.


- Je suis d'accord sur le fait qu'il faille récupérer ce qui est récupérable mais envoyer des gens sur cette planète... Ca me parait vraiment trop risqué pour un résultat non garanti! Pourquoi ne pas tracter l'épave jusqu'à la Terre? Est-ce que ça serait chose possible? Après nous pourrions construire un nouveau vaisseau avec les restes! Quoi qu'il en soit, je crois que nous sommes tous d'accord sur le fait qu'on ne peut pas le laisser là-bas!

Je ne savais pas si j'avais bien exposé mon idée, tout cela me paraissait très flou à moi-même et puis, j'étais loin d'être une spécialiste en la matière. Donnez moi une population a étudier et je ferai des merveilles mais un vaisseau en ruine dans l'espace...
Revenir en haut Aller en bas
Michael Anderson
----------------
avatar
----------------
Responsable des scientifiques
----------------


Nombre de messages : 981

Arrivé au SGC : 18/03/2009

Age du Joueur : 34


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
281/500  (281/500)

MessageSujet: Re: Introduction à la MJ : Thésée et le minotaure   Mer 8 Jan - 11:24

J’avançai jusqu’à la porte de sortie, respirai une grande bouffée d’air pour me débarrasser de la vision d’outre-tombe que je venais d’avoir,  puis me retournai. Certains scientifiques semblaient déjà avoir quelques idées concernant un moyen de récupérer la technologie du Dédale. On ne perdait pas de temps dans ce service… les idées fusaient dans tous les sens, le brainstorming était en marche !

- Je ne suis pas tout à fait d’accord avec mes collègues.

C’était une jeune femme aux cheveux bruns et aux yeux verts qui venait de parler. Nina Peters était son nom. Elle était arrivée au SGC récemment pour m’aider de temps en temps avec mes tâches administratives lorsque j’étais débordé. Et elle avait une étrange compétence qui consistait à ranger et à trier tout ce qui lui passait sous la main. Mon bazar organisé ne lui avait pas résisté plus d’une journée.  Je n’avais plus reconnu mon bureau le lendemain de son arrivée. Le reste du temps elle travaillait en zone 51.

- Cela fait déjà un moment que je réfléchi à cette question.  Je suis d’abord d’accord avec le fait que la technologie a beaucoup changé depuis que le Dédale a cessé de fonctionner. Mais justement pourquoi alors chercher à récupérer des pièces détachées ? Le plus long et cher à construire n’est-il pas la structure même du vaisseau ?

C’étaient des questions de pure forme, aussi après avoir brièvement fait le tour de la salle du regard, elle enchaîna, coupant la parole par la même occasion à une personne lui répondant.

- Ensuite, si l’on remorque le Dédale avec les moteurs conventionnels de l’Odyssée, cela risque de mettre plusieurs années pour revenir sur terre. Je n’ai pas fait le calcul, mais plusieurs siècles me paraissent même plus probables. Et je ne vois pas comment on pourrait techniquement  arriver à remorquer le Dédale en hyperespace.  Et même si l’un de nous trouve une solution, que fera-t-on une fois arrivés sur Terre ? Sans bouclier il sera réduit en cendres en entrant  dans l’atmosphère. On sera obligé de le laisser en orbite pour le réparer ce qui n’est pas vraiment pratique au vue des réparations titanesques qui nous attendent.

Elle sourit à la cantonade d’un air suffisant.  Elle me fixa ensuite du regard puis s’avança de quelques pas vers moi, traversant la salle et bousculant par la même occasion quelques collègues perplexes et tout cela en parlant. L’assurance de cette femme était tout simplement prodigieux…

- Vous nous avez demandé un moyen peu cher pour renflouer le dédale ? Voici mon idée. L’Odyssée nous emmène sur place. Une équipe de scientifique se fait téléporter en salle des machines pour réparer l’hyperpropulsion et le bouclier du vaisseau. Ensuite on retourne sur terre et on le remet à neuf en zone 51. Je ne connais pas encore l’ampleur des dégâts concernant le bouclier et l’hyperpropulsion, donc je pense qu’on peut rester longtemps sur place.

Une personne n’était pas d’accord avec son raisonnement et lui fit savoir, analyse à l’appui.  Nina ne se démonta pas pour autant. Après quelques secondes de réflexion, elle haussa les sourcils tout en souriant puis répondit à son détracteur d’une manière désinvolte.

- Je ne dis pas que c’est la seule solution. Il y en a une autre.  Si certains ici pensent qu’il faut réparer entièrement le vaisseau là-bas de A à Z, pour x ou y raison, il faudra alors installer un camp de base sur la planète présente dans ce système pour y stocker notre matériel. Matériel qu’on ferait venir soit par des allez et retour de l’Odyssée – ce qui serait peu pratique vu qu’on ne pourrait pas se faire téléportés sur le Dédale lorsque l’Odyssée serait en voyage – soit par la porte des étoiles. Il n’y en a pas ? Soit, installons-en une que nous prendrons sur une planète inhabitée. Nous avons les connaissances pour la reprogrammer, nous l’avons déjà fait sans DHD sur Terre, alors avec un DHD cela ne devrait pas poser trop de problème.

Elle était désormais à quelques pas de moi et  me fixait maintenant de ses magnifiques yeux verts. La beauté de cette femme était stupéfiante.  Je ne pus soutenir son regard bien longtemps et fixai alors mon attention aux diverses réactions qu’une telle tirade avait manifestement provoquées.




HRP : Via Nina Peters je vous donne des propositions. Choisissez-en une ou proposez autre-chose en contrant ses arguments. C’est votre dernier post  ici, aussi essayez de développer un maximum si vous avez une autre idée Wink

_________________





Dossier de Michael Anderson

«La capacité d'apprendre est un don ;
La faculté d'apprendre est un talent ;
La volonté d'apprendre est un choix.»


Frank Herbert
Revenir en haut Aller en bas
http://stargate-worldofart.actifforum.com
Rodney Mc Kay
----------------
avatar
----------------
Assistant
----------------


Nombre de messages : 241

Arrivé au SGC : 07/07/2012

Age du Joueur : 50


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
99/500  (99/500)

MessageSujet: Re: Introduction à la MJ : Thésée et le minotaure   Jeu 9 Jan - 17:41

A quelques détails prêts, tout le monde s'accordait sur la ligne directrice à suivre. C'était assez rare pour être souligné. Ainsi on perdrait moins de temps. C'était toujours pénible de devoir argumenter et contre-argumenter pour expliquer quelle était la meilleure option et pourquoi. Rodney était  tranquillement en train de savourer les joies d'une collaboration d'équipe efficace et saine lorsqu'une trouble fête vint mettre son grain de sel. Qui était cette fille et de quoi elle se mêlait d'abord ?? La thèse qu'elle défendait n'apportait pas grand chose, voir même rien de plus que ce qui avait été proposé. Cette femme n'était qu'un moulin à vent !

- Le plus long et onéreux chére Madame serait de partir sur la théorie que nous pouvons réparer l'hyperpropulsion et le bouclier. Quand nous nous rendrons sur place et que nous ne pourrons pas le faire nous l'aurons dans l'os!

Qu'est ce qu'elle s'imaginait ? Que l'équipage du Dédale avait tranquillement attendu que le croiseur sombre sans tenter de réparer les systèmes principaux ? Non mais vraiment ! Rodney connaissait quelques ingénieurs qui avaient fait parti des effectifs du vaisseau. Ils n'étaient certes pas aussi doués que lui mais ils savaient s'y prendre. Et le matériel embarqué à bord était le meilleur qui soit. Si jusqu'ici le discours de la trouble fête n'avait fait que passablement l'agacer, lorsqu'elle suggéra de s'installer sur la planéte pour y travailler il bondit et se retint de lui sauter à la gorge. Le Canadien prit une profonde inspiration et détacha bien ses mots pour que la petite oie blanche assimile bien ce qu'il allait dire.

- Si vous aviez lu en détail le rapport, vous sauriez que TOUT sur cette planéte est hostile à un séjour humain. Que ce soit la faune, la flore, le climat et la vie extra-terrestre! Savez vous combien sont revenus de cette aventure ?? Ils se comptent sur les doigts des deux mains ! Sur un équipage de croiseur et en ajoutant une équipe d'exploration ça fait plus de 80% de pertes! Et vous voudriez installer une porte des Etoiles là bas ??

Rodney lança un regard appuyé sur Anderson. Il espérait que celui-ci ne se laisserait pas entraîner par les élucubrations d'une femme si jolie soit elle. Ce serait les envoyer tous à la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Helena Gardner
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 320

Arrivé au SGC : 13/11/2011

Age du Joueur : 42


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 37
Profession: linguiste en langues anciennes et archéologue
๏ Expérience:
193/500  (193/500)

MessageSujet: Re: Introduction à la MJ : Thésée et le minotaure   Dim 12 Jan - 19:01

Helena était linguiste, non technicienne mais, s'il y avait quelque chose que son métier lui avait appris, c'était l'examen et l'interprétation de faits.  Ce qu'elle avait lu dans le dossier ne permettait pas forcément de dire si l'hyperpropulsion et les boucliers étaient réparables. S'ils l'avaient été peut-être au moment du crash, rien ne disait que ça soit encore le cas maintenant, surtout vu le climat de la planète. Non, récupérer ce qui était récupérable, à savoir la ferraille et les pièces utilisables, était encore la meilleure solution.
Elle posa son regard bleu tranquille sur Anderson et Peters. 


-Comme vous l'avez dit, la technologie a beaucoup évolué depuis que le Daedalus s'est crashé. De plus, si l'hyperpropulsion et les boucliers, en effet nécessaires pour le tracter, étaient peut-être réparables à l'époque, rien ne dit qu'ils le soient encore maintenant vu le temps écoulé et les conditions de la planète. Le plus facile et le moins risqué serait effectivement de récupérer ce qui est encore récupérable, de le découper en morceaux transportables pour la carlingue, de récupérer les pièces détachées qui pourraient être utiles lors de la reconstruction, puis de laisser le reste là où c'est. Récupérer tout cela va néanmoins demander des précautions extrêmes, car l'endroit est vraiment inhospitalier et dangereux, il importe de sécuriser au maximum les lieux et d'aménager le plus possible les conditions de travail des équipes. Cela, ce serait un travail pour un médecin ou un membre du corps médical. Plus l'endroit sera sûr, plus le travail sera vite fait et moins nous nous attarderons dans cet endroit terrible. On peut couper aussi la poire en deux: faire un diagnostic par une équipe de techniciens dans un premier temps, pour voir l'état de l'hyperpropulsion et des boucliers. S'ils sont au delà de tout secours possible, plusieurs équipes techniques se chargeront de récupérer ce qui est récupérable, carlingue, pièces et autres. La ferraille pourra être utilisée dans la construction du nouveau vaisseau et ce sera autant d'économies de faites.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Introduction à la MJ : Thésée et le minotaure   

Revenir en haut Aller en bas
 

Introduction à la MJ : Thésée et le minotaure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 19 ~ :: Laboratoires-