Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 H-11 [Intrigue 8]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13741

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: H-11 [Intrigue 8]   Sam 17 Aoû - 15:58

Les plus grands cerveaux du SGC étaient réunis dans le laboratoire de Michael Anderson, car il était le responsable et premier représentant du service scientifique de cette base et parce qu'il avait relayé l'ordre de Narah de tous les regrouper. Leur but : trouver une solution pour « faire péter la putain de flotte » de Sokar, tels étaient les mots du Colonel Narah. Les ordres étaient clairs. Ce n'étaient même pas des ordres mais plutôt une solution d'urgence alimentée par un instinct de survie bienveillant car l'ennemi n'était plus très loin des portes de la Terre.

Rodney Mckay s'était chargé de diagnostiquer les systèmes de la salle de contrôle et l'état de la porte des étoiles. Un passage pour un repli vers le Site Alpha pouvait être envisageable mais pour le moment, le temps devait être consacré à la défense plutôt qu'à la fuite et il fut convié comme le Docteur Hash ou encore le Docteur Lee à venir dans le laboratoire du Docteur Anderson pour discuter sur les meilleures solutions pour se débarrasser de la menace, en dehors de celles qui pouvaient submerger d'un esprit militaire.
Il y avait donc beaucoup de docteurs dans la pièce. De tout type : archéologues, astrologues, même des botanistes... Certains auraient pu se montrer fasciner par tous les objets et artefacts oubliés dans les recoins de ce laboratoire archéologique mais la situation était telle que les pensées restaient concentrées sur le danger que représentait Sokar.

Michael Anderson prit la parole en expliquant la situation, au cas où quelques têtes en l'air ne seraient toujours pas au courant de la situation. Lui-même avait été prévenu quand Narah lui avait parlé. Bien que l'Odyssée ait détruit Netu, Sokar était en vie et comptait attaquer la Terre, la réduire en esclavage ou la détruire complètement, qui sait quelles étaient les réelles attentions du Dieu serpent. Sa flotte était inexplicablement sortie de l'hyperespace à l'autre bout du système solaire, mais bien trop proche à l'échelle de la galaxie.

Un homme du Pentagone entra dans la pièce et leur fournit une copie des clichés thermiques capturés par leurs satellites près de Saturne et Jupiter. Cela faisait déjà presque une heure qu'ils avaient été pris et la flotte de l'ennemi avait dû prendre de la distance depuis.

Leur objectif maintenant était simple : trouver une solution pour sortir de ce pétrin. Avant de venir ici, les paroles du Lieutenant Général Kimsey leur avait mis un peu de pression :


« En huit ans d'activité, le SGC a amassé pas mal d'objets et technologies aliennes, cette base est subventionné dans ce but. Il doit bien y avoir de quoi nous défendre quelque part dans ces bureaux ! »

Entre l'Oeil de Râ, la tablette des anciens récupérée sur Abydos ou de nombreux autres artefacts, c'est vrai qu'ils disposaient d'une grande collection de savoir technologique et/ou intellectuel. Mais cela suffirait-il ? Cette réaction ridicule d'un homme nerveux prouvait néanmoins une chose : beaucoup de gens comptaient sur les scientifiques. La meilleure solution militaire ayant été un échec, ils espéraient qu'une idée de génie vienne sauver la planète...

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Michael Anderson
----------------
avatar
----------------
Responsable des scientifiques
----------------


Nombre de messages : 981

Arrivé au SGC : 18/03/2009

Age du Joueur : 34


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
281/500  (281/500)

MessageSujet: Re: H-11 [Intrigue 8]   Dim 18 Aoû - 12:23

Après le silence vint le vacarme. C’était la panique dans la salle de d’embarquement. La voix de Narah retentit alors pour demander le calme, et après avoir distribuer ses premiers ordres, un semblant de calme s’installa dans la salle d’embarquement qui se vida peu à peu. Rien de mieux qu’un peu d’occupation pour calmer des nerfs agités.

Il me convoqua ensuite personnellement dans son bureau.

Je savais déjà ce qu’il allait me demander, aussi l’entretient fut bref. Il me fit par de l’urgence à trouver un moyen technologique quelconque pour contenir voir annihiler l’attaque de Sokar et je l’assurai de la compétence des équipes scientifiques de la base et que je nous n’aurions de repos que lorsque la Terre serait débarrassée de tous ces aliens. Narah me donna quelques consignes supplémentaires puis je sortis en trottinant.

En passant devant la salle de commande j’expliquai à McKay la situation, saisis un micro et annonçai aux scientifiques de la base de se regrouper dans mon laboratoire. Mckay secoua la tête à mon grand étonnement, appuya sur un bouton de la console devant moi et me fit signe de recommencer. Je me répétai donc et cette fois ci j’entendis les haut-parleurs de la base bourdonner. Je me retournai pour remercier Mckay mais celui-ci était déjà parti en maugréant.

Cinq minutes plus tard et une discussion vexante avec Kinsley, tout le monde était présent dans mon laboratoire. De nombreux artefacts occupaient les étagères et, à mon grand étonnement, les dossiers qui jonchaient habituellement le sol était rangés dans des dossiers, dossiers rangés dans des classeurs et classeurs rangés par ordre alphabétique sur des étagères. Je fus d’abord surpris, n’ayant jamais vu mon laboratoire dans cet état, puis compris tout à coup lorsque je rencontrai le regard de Nina Peters. Elle avait dû profiter d’une de mes rares absences du labo pour tout ranger et dépoussiérer. C’était un véritable exploit, l’un des douze travaux d’hercule ici réalisé. Les écuries d’Augias avaient été nettoyées. Je comprenais mieux pourquoi on m’avait mis cette femme dans les pattes.

Lorsque tout le monde fut présent, j’inspirai profondément et annonçai la situation :


- Comme vous le savez déjà tous la Terre est en grand danger. Votre famille, vos amis, vous-même, ne survivrez  peut-être pas à cette journée. Pour éviter une tragédie, faire en sorte que la Terre telle que nous la connaissons subsiste, nous avons besoin de vos compétences à tous.

Vous connaissez les militaires, ils vont vouloir envoyer toutes leurs forces de frappe vers les vaisseaux de Sokar et vous savez comme moi ce que ça va donner. Nous leur infligerons de lourdes pertes mais nous n’avons pas de quoi détruire toute la flotte. Aussi, en représailles  ils annihileront ce qui reste de vie sur terre avec grand plaisir et une cruauté qui dépasse tout ce que nous avons connu jusqu’alors. Il n’y aura pas de prisonniers. Rappelez-vous que nous avons détruit leur planète d’origine. Quelle serait votre réaction si la Terre avait été détruite ? Moi je n’aurai aucune pitié. Il ne faut donc en attendre aucune de la part d’ennemis qui n’en ont déjà pas beaucoup en temps normal. Les jaffas vont être motivés comme jamais.

Aussi, mes amis nous avons besoin de vous. J’ai besoin de vous. Beaucoup des soldats de nos forces d’attaques vous mourir aujourd’hui. Des collègues, des amis vont y laisser leur peau pour sauver celle de nos fesses. Aussi c’est notre devoir de faire en sorte de les protéger

Nous avons carte blanche et le support du monde entier. Si vous avez besoin d’un moyen technique ou d’un homme quelconque pour vos recherches il suffit de demander et vous l’aurez.

Tout projet avant même d’être développé doit passer par moi. Il ne sert à rien de travailler sur un projet qui n’aboutira à rien ou qui prendrait trop de temps à réaliser. Nous n’avons pas beaucoup de minutes devant nous.

Travaillez comme si c’était la dernière fois que vous vous serviez de vos petites cellules grises. Mettez entre parenthèse vos inimitiés et donnez tout ce que vous avez  parce qu’il ne sert à rien de conserver des forces pour les jours futurs. Il n’y en aura peut-être pas pour nous. Cheyenne Mountain sera très certainement la première cible de Sokar.

J’ai dit au colonel Narah que j’avais confiance en vos capacités et que la Terre pouvait compter sur nous. Je suis sûr que vous ne me ferez pas mentir.

Messieurs, mesdames, je ne vous retiendrai pas plus longtemps, bon courage à tous.



Je m’installai tout juste à mon bureau lorsqu’un homme du Pentagone entra pour nous fournir des copies des clichés thermiques capturés par leurs satellites près de Saturne et Jupiter.  

Après avoir distribué les feuilles, je saisis alors la pyramide de données goa’uld et commençai à travailler dessus avec d’autres scientifiques. Cette pyramide trouvée un an plus tôt en Egypte devait nous aider à vaincre Sokar. Seul problème : la base de données était tellement vaste qu’on en avait traduit à peine 1% depuis un an. J’avais, depuis peu et à l’aide des scientifiques de la base, trouvé un moyen de rechercher des textes par mots clés et ce malgré les codes compliqués qui cryptaient les données. Encore fallait-il savoir ce que l’on cherchait… Taper « un moyen de détruire la flotte de Sokar » ne servirait pas à grand-chose…

Je jetai un regard circulaire sur la salle et l’ensemble des scientifiques qui y étaient réunis. Certains discutaient énergiquement, d’autres griffonnaient quelques chiffres sur un morceau de buvard alors que la plupart tapaient frénétiquement sur le clavier de leur PC.

C’était une magnifique assemblée et il était certain que de l’un de ces cerveaux en ébullition accoucherait d’une idée géniale pour sauver la Terre. A peine j’avais pensé cela que les premières personnes arrivaient à mon bureau avec leurs théories…

_________________





Dossier de Michael Anderson

«La capacité d'apprendre est un don ;
La faculté d'apprendre est un talent ;
La volonté d'apprendre est un choix.»


Frank Herbert
Revenir en haut Aller en bas
http://stargate-worldofart.actifforum.com
Rodney Mc Kay
----------------
avatar
----------------
Assistant
----------------


Nombre de messages : 241

Arrivé au SGC : 07/07/2012

Age du Joueur : 50


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
99/500  (99/500)

MessageSujet: Re: H-11 [Intrigue 8]   Lun 19 Aoû - 12:39

Rodney essuya son front en sueur. Tous les systèmes de la Porte était opérationnels, c'était déjà ça! Anderson vint le déranger durant le diagnostic détaillé qu'il effectuait et Mc Kay dut faire un effort méritoire pour ne pas l'envoyer paître. En revanche il ne put retenir quelques paroles cinglantes. Il faut dire que Rodney était particulièrement angoissé. Dans onze heures, si ils ne faisaient rien, la Terre serait anéantie! Et même si ils faisaient quelque chose...Il fallait être particuliérement irationnel pour s'imaginer que l'on avait beaucoup de chances de s'en sortir!! Le discours d'Anderson lui remit tout de même les idées en place et lui permit de laisser son angoisse et son arrogance de côté pour le moment. Beaucoup d'idées se bousculaient dans son cerveau génial mais entre l'imaginaire et le réaliste il fallait faire la différence. Aussi prit-il le temps de s'installer à la réunion, de faire le tour des données qu'il avait en main et de réfléchir.

- Euh est ce qu'on a appelé les tok'ras et les Asgards ?

Il tomba sur le regard défait d'Anderson. Le pauvre! De lourdes responsabilités pesaient sur lui et il avait vu les autres lui mettre la pression. Aussi se décida t-il à faire part de ce qu'il avait en tête. Seulement voilà...c'était assez inédit et dingue alors...Tant pis. Mieux valait une ébauche d'idée que rien du tout.

- Je pense qu'il faut frapper de deux manières. Une qui permettra aux Black Eagle de se défouler et une autre qui les aidera à finir le travail.

Rodney brancha son ordinateur portable à un module de projection et le plan d'un Ha'tak Goa'uld s'afficha aux yeux de tous

-Comme vous le savez les Ha'taks disposent d'anneaux de transport. Envoyons donc à partir de l'Odyssée une cargaison de gaz anti-symbiotes que les BE déclencheront de l'Odyssée. Même si les goa'ulds condamnent la sale des anneaux rien ne pourra empêcher le gaz de se diffuser à travers les conduits d'aération.

Le Canadien montra à l'aide du curseur de sa souris le chemin que suivrait le gaz

- Toutefois nous ne pouvons pas compter uniquement là-dessus! Des appareils légers type F302 par exemple devront prendre les vaisseaux en chasse et les affaiblir certes mais surtout...

Rodney desserra un peu son col parce que c'était là que les choses se corsaient

- Pour obliger les appareils ennemis à se placer sur une trajectoire qui les fera directement tomber...dans la porte des Etoiles dont le vortex devra être ouvert sur...la planéte type Hoth que le MALP a exploré. Une fois la porte passée ils seront...gelés!

Un schéma de la Porte des Etoiles s'afficha à la place de celui du Ha'tak.

- Nous pouvons la sortir et la transporter dans l'espace spatial mais elle est trop lourde pour que nous puissions nous éloigner beaucoup de la Terre. De plus le vortex ne pouvant être maintenu que trente minutes il faudra composer les coordonnées au moment M.

Mc Kay se rassit songeur et espérant que ses collègues comprenaient tout ce qu'une telle folie pouvait impliquer.

- Ou alors nous trouvons une solution pour augmenter la puissance du dispositif de la fontaine de jouvence, le diviser et placer des tourelles de maniére à prendre la flotte de Sokar en tenaille. De tels projectils devraient traverser les boucliers et coques des vaisseaux goa'uld au même titre qu'ils le font avec une armure Kull.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth J. Hash
----------------
avatar
----------------
Assistant
----------------


Nombre de messages : 239

Arrivé au SGC : 13/04/2013

Age du Joueur : 31


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 31 ans
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
103/500  (103/500)

MessageSujet: Re: H-11 [Intrigue 8]   Ven 23 Aoû - 16:14

Comme d’habitude, les militaires avaient foncés, tête baissé, dans la bataille et il revenait à nous, les scientifiques de trouver une solution qui tienne la route pour sauver la planète. Je m’étais retrouvé dans un laboratoire empli de choses passionnantes avec Rodney Mc Kay  et Michael Anderson.

Il fallait absolument trouver une idée de génie pour nous sortir de là car une flotte goa’uld nous fonçait dessus et nous n’étions absolument pas prêt à les recevoir.

Je n’étais pas du tout à l’aise en compagnie de deux hommes et surtout enfermé dans cette pièce mais c’était toujours mieux que ce que j’avais dû subir durant le discours du général un peu plus tôt dans la salle d’embarquement. Il allait vraiment falloir que j’apprenne à contrôler mes angoisses.

Je respirais un grand coup pour reprendre mes esprits et me recentrait sur ce qui se passait. Le professeur Anderson avait d’ailleurs trouvé les mots justes ! Nous allions mourir si nous ne trouvions pas une solution et rapidement.

Depuis quelques mois que je travaillais au SGC, je n’avais jamais été mise dans une situation aussi stressante et je devais bien avouer que mise à part l’urgence et la menace de mort planant au-dessus de nos têtes, je trouvais tout cela vraiment passionnant et excitant.

Etudiant scrupuleusement les papiers qu’on m’avait fournis, je m’étais mis au travail et alors que la panique me gagnait une idée stupide me vint en tête. Et si on envoyait un cadeau piégé ? Oula ! N’importe quoi ! Non, il ne fallait surtout pas que je dise cela à haute voix. J’étais nouvelle avec des idées idiotes. Si je voulais garder un semblant d’intégrité face à mes collègues je devais me taire.
Alors que je me demandais comment nous pourrions les dérouter ou déjà, si c’était possible, le docteur McKay prit la parole.

Il voulait envoyer une cargaison de gaz anti-symbiotique par les anneaux de transports ? Finalement, mon idée de cadeau piégé n’était peut-être pas si idiote.
L’idée me paraissait bonne jusqu’à ce qu’il continu en parlant de faire tomber leurs vaisseaux à travers une porte des étoiles ouverte. L’idée me paraissait stupide, dangereuse… Et je ne savais quoi d’autre, en d’autre terme, cela me paraissait être une très mauvaise idée.


- Vous comptez prendre notre porte des étoiles et envoyer les vaisseaux ennemis dans un autre monde ? Mais si nous ne parvenons pas à l’envoyer suffisamment près d’eux ? Et si cela échoue ? Nous n’aurons plus de porte et des vaisseaux ennemis juste au-dessus de nos têtes ! J’aime l’idée du gaz mais là…

Je m’étais levée sans m’en rendre compte alors que je parlais. Je me rassis sans savoir quoi ajouter. Même si l’idée me paraissait démente, je devais bien avouer que je n’en avais pas d’autre. Ma spécialité était les langues anciennes pas les plans suicidaires.
- Ou alors nous trouvons une solution pour augmenter la puissance du dispositif de la fontaine de jouvence, le diviser et placer des tourelles de manière à prendre la flotte de Sokar en tenaille. De tels projectiles devraient traverser les boucliers et coques des vaisseaux goa'uld au même titre qu'ils le font avec une armure Kull. Déclara-t-il finalement.
- Et… C’est faisable ?

J'étais dubitative. L’idée de la porte des étoiles en orbite pour les envoyer loin n’était peut-être pas une idée si mauvaise que ça.
Je ne savais plus que penser. N'ayant jamais été confronté à ce genre de situation, je n'avais pas vraiment la notion de ce qui était réalisable ou ce qui tenait du simple fantasme d'un scientifique un peu fou.
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13741

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: H-11 [Intrigue 8]   Lun 26 Aoû - 15:10

Le laboratoire gagnait en température au même rythme que les cerveaux des scientifiques chauffaient. L'un d'eux en particulier avait cogité un plan assez spécial. Son nom : Rodney Mckay, considéré comme le meilleur de la base... par lui-même.
L'homme du Pentagone qui était venu les rejoindre, un Sergent nommé Martin Mish, écouta son plan avec beaucoup d'attention. Mais lui comme ses collègues trouvèrent tout ça assez compliqué à mettre en place.


« L'Odyssée ne sera pas encore revenu. Nous ne pouvons pas compter sur eux, mais il est possible d'utiliser un vaisseau goa'uld peut être, en demandant à nos alliés... Mais savez-vous où peut-on trouver le poison en question ? » Le militaire fit une pause, réfléchit et ajouta :

« Pour la porte des étoiles, c'est une idée complètement farfelue... D'ailleurs, aucune chance de la faire sortir d'ici. Elle servira au retrait des personnalités les plus importantes vers le Site Alpha, et ce jusqu'à la fin... Et même si vous aviez la dérogation nécessaire, vous pensez vraiment pouvoir faire passer un vaisseau de type Ha'tak dans une porte des étoiles ? Mon manquez cruellement d'expérience sur le terrain Monsieur, je vous le dis ! Je pensais avoir les meilleurs ici, la crème de la crème, j'ai l'impression que je me trompe ! » L'officier du Pentagone commençait à s'emporter et ne fut pas calmé quand il vit le visage de Rodney devenir rouge comme une tomate.

Une engueulade s'en suivit entre les deux hommes, puis entre plusieurs scientifiques présents dans la pièce. Les idées de Rodney avaient reçu des réactions mitigées dans l'ensemble. Non pas qu'elles étaient pleines de mauvaises attentions, mais elles étaient assez peu réalisables. A onze heures d'une attaque goa'uld, la tension se faisait de plus en plus ressentir. Et ce n'était pas l'agitation perceptible dans les couloirs qui calmeraient l'atmosphère.

La solution d'utiliser le dispositif de la fontaine de jouvence avait aussi été mentionné par le même scientifique. Il était question de s'en servir pour alimenter des tourelles et faire feu sur les vaisseaux jaffas.


« Euh, je tiens à préciser, quand même, que euh, c'est encore un prototype pour les guerriers kull... Leur efficacité reste encore à être confirmée, euh... sur le long terme. » Fit remarquer le Docteur Lee avec son habituel ton réticent.

De toute manière, il semblait assez difficile de mettre en place des tourelles, qui plus est à longue portée pour atteindre des vaisseaux en orbite, et alimentées par l'énergie découlant du dispositif de la fontaine de jouvence. Le Sergent Mish regarda cependant le Docteur Anderson pour savoir si cela était réalisable dans le temps imparti, et surtout, savoir s'il n'existait pas une meilleure solution.

Un archéologue haussa soudainement la voix.


« Pourquoi ne pas simuler notre reddition ? On propose à Sokar d'attérir sur nos pyramides, en Égypte, pour qu'il puisse voir les chefs des grandes nations de notre planète se rendre et lui prêter allégeance. Mais ce qu'il ne saura pas, c'est que des tonnes d'explosifs sont installés au pied de la pyramide et une fois qu'il fait poser son vaisseau mère en pensant entrer en territoire conquis, on fait tout exploser ! »

La cohue reprit de plus belle, certains traitant le pauvre archéologue de « charlatan inconscient » ou le qualifiant d'esprit « militaire basique et carré ». Un brouhaha perturba le labo de Michael. Rodney Mckay faisait le plus de bruit, atterré qu'on ne lui fasse pas confiance alors il pouvait entendre de telles âneries sortir de la bouche de ses soit disant collègues. Le Docteur Lee se laissa tomber dans sa chaise et prit sa tête entre les mains, frustré, à court d'inspiration et d'idée, mais aussi exaspérer par le caractère de cochon de son ami Rodney qui s'énerva encore avec le Sergent Mish. Les deux hommes ne pouvaient guère se supporter. Il jeta un regard plein de soutien à Michael Anderson, qui devait gérer tout ce raffut, puis vers Elizabeth Hash, qui semblait la plus innocente du groupe rassemblé ici.

« Si seulement Rizzoli était là, elle aurait trouvé une solution, elle. » Osa dire un autre scientifique, créant un véritable tumulte dans la pièce entre ceux qui pensaient que les meilleurs étaient sur l'Odyssée et ceux qui au contraire, étaient jaloux du succès des absents et qui se retrouvaient seuls aujourd'hui pour chercher une solution au problème. Comment pouvaient-ils sauver la Terre de l'esclavage ?
Ou d'une destruction totale ?


Un militaire arriva à ce moment là dans la pièce et fournit de nouveaux documents au Sergent Mish. Il s'agissait d'une suite de clichés pris par leur satellite près de Jupiter. Mish analysa ceux-ci, discuta avec l'homme avant de le congédier et de revenir vers la troupe de scientifique affalée sur les bureaux.

« Apparemment, la flotte de Sokar serait constituée d'au moins trente deux vaisseaux. Environ une vingtaine ont été identifiés comme étant des Ha'taks. Le reste sont des Al'keshs ou des vaisseaux de transports. Cela comprend aussi des centaines de X302 et des milliers de fanatiques jaffas avides de vengeance... Messieurs, je n'aime pas répéter les choses, mais l'heure est grave. »

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Michael Anderson
----------------
avatar
----------------
Responsable des scientifiques
----------------


Nombre de messages : 981

Arrivé au SGC : 18/03/2009

Age du Joueur : 34


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
281/500  (281/500)

MessageSujet: Re: H-11 [Intrigue 8]   Mar 27 Aoû - 11:04

Rodney fut le premier à m’apporter un plan. Mais celui-ci semblait irréalisable ce que j’essayai de lui expliquer avec doigté pour ménager l’égo du scientifique dont on aurait certainement encore cruellement besoin dans la longue journée à venir.

- Rodney, le poison à symbiote est plutôt une bonne idée, encore faut-il qu’on en est à disposition et je trouve ça un peu… radical… Rodney, si on tue tous les symbiotes ça veut dire qu’on tue aussi les possible Tok’ra – même s’il est peu probable qu’il y en ait sans qu’on soit au courant – mais cela veut dire aussi la mort de jaffas innocents. Je ne suis pas à l’aise avec ça. Et vous ?

De plus la Porte des étoiles doit rester ou elle est et nous n’avons pas le temps d’en dégoter une autre. Et enfin nous ne pourrons pas adapter la fontaine de jouvence à temps. Mais une fois cette crise passée c’est une idée qu’il nous faudra développer.

Retournez travailler Rodney, je sens que vous êtes sur la bonne voie.


L’homme du Pentagone qui nous avait donné les clichés n’usa pas de mon légendaire flegme. Il incendia Rodney et un brouhaha accompagnés de noms d’oiseaux s’installa dans mon laboratoire jusqu’à ce qu’un homme arrive avec d’autres clichés. Je profitai de cette accalmie pour mettre les choses au point.

- Monsieur du Pentagone, soit vous nous laissez travailler sans la ramener, soit vous sortez. On a assez de pression comme ça sur les épaules sans que vous en rajoutiez. On ne peut pas décemment travailler dans ces conditions. Si vous êtes si brillant pourquoi ne pas nous avoir déjà raconté le plan génial émit par vos facultés intellectuelles supérieures au commun des mortels ? Pardon ? Je ne vous entends pas, parlez plus fort voyons. Rien ? C’est bien ce que je pensais.

Alors retournez cirer les bottes de vos supérieurs dans l’espoir de vous les faire vous-même lustrer un jour, et nous pendant ce temps-là on va tenter de sauver votre petit cul. Ou asseyez-vous ici en silence si vos escarre le permettent et nous vous ferons part de nos avancés.


Beaucoup ne m’avait jamais entendu parler comme cela aussi certains furent bouche-bée. Et il était vrai que j’étais plutôt perçu comme un scientifique timide, débordé, maladroit, tête en l’air et conciliant… ce que j’étais à bien y réfléchir. Mais voilà la responsabilité des scientifiques de la base m’avait été donnée et la survie de la Terre entière ne dépendait que de mon équipe d’élite. C’était à moi de les mettre en bonne condition pour qu’un miracle se fasse.

Une fois le calme revenu nous nous remîmes donc tous au travail. A la suite d’un brainstorming qui restera dans les annales (soit très peu de temps si la Terre était détruite dans les heures à venir…) nous allâmes faire part de notre travail à l’officier du pentagone. Je me cantonnai à développer un seul des plans que nous avions trouvé.


- On a peut-être une idée… mais cela ne va pas vous plaire. Le seul moyen de nous débarrasser de ces vaisseaux c’est de les détruire. Correct ? Hors nous savons que de l’extérieur ce n’est pas possible, leur bouclier étant beaucoup trop puissants et notre force de frappe pas assez. En plus vu leur nombre et leur technologie nous serions détruits avant d’avoir lancé quoi que ce soit. Mais de l’intérieur ? Nous avons des engins explosifs puissants dans cette base. Beaucoup de nos scientifiques travaillant là-dessus toute l’année pour faire plaisir aux gens du Pentagone dont vous faites partis qui ne pensent qu’à la force de frappe. Mais sans les neurones qui vont avec la puissance n’est rien.

Alors voilà ce que je propose. Un petit groupe d’homme doit s’infiltrer dans un des vaisseaux Ha’tak avec 5 ogives - pas davantage ils ne pourraient les porter. Je pense que c’est tout à fait possible d’accéder à l’un des Ha’tak en y allant avec un petit vaisseau goa’uld – planeur de la mort, vaisseau cargo ou Bombardier. Je ne sais pas si on en a en stock mais nos alliés peuvent nous en fournir peut-être dans les temps et si ce n’est pas possible on peut toujours en arraisonner un au début de la bataille. Cette petite équipe munie de déguisements pour ne pas se faire repérer arrive tranquillement dans un des vaisseaux, va dans la salle des anneaux et envoie les ogives sur cinq vaisseaux Ha’taks différents. Le but étant de faire exploser le vaisseau mère de Sokar dans le tas avec 4 autres vaisseaux. Avec la déflagration qui s’en suivra je pense que l’on peut compter sur 3 vaisseaux supplémentaires détruits et 1 ou deux lourdement endommagés par les débris. Ce qui nous fait un total de 8 vaisseaux détruits et 2 hors d’usage. Soit environ 1/3 de la flotte d’après nos renseignements. Si Sokar meurt lors de ces explosions il y a de grandes chances que ce qui reste de la flotte s’en aille. Sans leaders, les jaffas ne risqueront pas de s’engager dans la bataille. Surtout avec l’explosion d’une bonne partie de leur flotte sans aucune explication. Ils se sauveront donc sans demander leur reste.

Il vous faudra certainement un scientifique ou deux pour bricoler les anneaux de transfert et solutionner un hypothétique problème technique lors du vol spatial, il vous faudra aussi quelqu’un qui parle Goa’uld pour éviter que vous ne vous fassiez découvrir à l’intérieur du vaisseau. Les autres membres de l’équipe doivent être des militaires expérimentés. Si l’équipe est repérée d’une façon ou d’une autre leur chance de survie est quasi nulle.

Tout ceci n’est que théorique mais c’est bien ce que vous attendiez de nous non ?

Qu’en pensez-vous ?

_________________





Dossier de Michael Anderson

«La capacité d'apprendre est un don ;
La faculté d'apprendre est un talent ;
La volonté d'apprendre est un choix.»


Frank Herbert
Revenir en haut Aller en bas
http://stargate-worldofart.actifforum.com
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13741

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: H-11 [Intrigue 8]   Mar 3 Sep - 22:09

Après qu'on lui eut expliqué le meilleur plan possible, le Sergent Mish s'éclipsa quelques minutes, n'étant plus désirable et sa présence non nécessaire, et surtout pour exposer ce plan à ses supérieurs. En attendant, les scientifiques avaient toujours la tête penchée sur le problème de l'invasion goa'uld. Anderson avait émit la possibilité de se servir d'un appareil extraterrestre pour transporter, via des anneaux de transferts, des bombes sur les Ha'taks, ou alors un poison mortel, pour Mckay. Mais tout ceci ne pouvait être fait car ils ne disposaient d'aucun appareil qui possédait des anneaux de transferts. Ce fut d'ailleurs la réponse du Sergent Mish, qui était revenu sur la pointe des pieds et avait attendu avant de pouvoir parler.

« Cependant, » dit-il par la suite, « votre plan a des similitudes avec celui concocté par le Colonel Narah... Ils ont décidé d'envoyer les Black Eagles dans un module spatial de la NASA, tracté par un F-302, atteindre le vaisseau de Sokar. Il y a d'autres détails de prévus que je ne suis pas autorisé à vous exposer. Mais pour ce qui est du module, nous avons besoin d'un maximum de scientifiques pour mettre ça en place... Prenez une équipe avec vous, Docteur Anderson. Les meilleurs en la matière. Vous décollez dans quelques minutes, direction Houston. Vous allez avoir du boulot là-bas. »

La situation venait de totalement changer dorénavant. Il ne s'agissait plus de trouver un plan mais d'en appliquer un. Pour cela, le module de transport qui conduirait les Black Eagles dans l'espace proche devait être construit et opérationnel. Un maximum de scientifiques étaient donc autorisés à participer à ce projet au centre spatial Lyndon B. Johnson, de la NASA.

Anderson devait choisir ceux qui iraient là-bas. En tant que chef du service scientifique, devait-il aussi y aller ou présumait-il que sa présence là-bas et ses compétences d'archéologue seraient dispensable ? En tout cas, les docteurs Mckay et Lee furent assez impatients de partir. Surtout Rodney, qui savait que plus vite il arriverait, moins de temps il aurait à perdre à réparer les bêtises techniques de ceux qui étaient déjà sur place et qui devaient déjà être à l’œuvre en ce moment même. Le temps passait cruellement vite et chaque minutes comptaient.


« Pour ceux qui partent, rendez vous dans quelques minutes à la surface, sur la piste aéronautique de la base. »

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Michael Anderson
----------------
avatar
----------------
Responsable des scientifiques
----------------


Nombre de messages : 981

Arrivé au SGC : 18/03/2009

Age du Joueur : 34


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
281/500  (281/500)

MessageSujet: Re: H-11 [Intrigue 8]   Mer 4 Sep - 10:08

Le sergent Mish sembla n’accorder une fois de plus que peu d’importance à notre plan. A croire décidément qu’il souhaitait que la Terre ne survive pas aux goa’ulds. C’est un peu vexé que je recevai l’ordre de former une équipe pour aider les Black Eagles qui avaient soi-disant un meilleur plan que le nôtre.

Je savais que l’on avait travaillé dure pour sauver la planète et que nos plans étaient tout à fait réalisables. Mais il semblait que l’état-major faisait davantage conscience à l’instinct de ses militaires qu’en la qualité des cellules grises de ses scientifiques.
Sur cette annonce, le sergent Mish quitta la salle et un silence de plomb s’installa. Nous étions pour la plupart vexés et déconfits par le peu d’intérêt porté à nos théories.
Est-ce que depuis le début, lorsque l’on m’avait demandé de réunir les scientifiques, tout n’avait été qu’une mascarade ? Comptaient-ils déjà  passer outre nos recommandations ?

J’en étais là de mes réflexions lorsqu’un crayon tomba sur le sol, rompant le silence religieux qui régnait dans mon laboratoire.

Il fallait que je passe outre notre déconfiture et que je nomme rapidement une équipe pour aider les Black Eagles. La question était : devais-je accompagner mes compagnons ?


- McKay, Lee, vous suivez les Black Eagles. Je compte sur vous pour leur montrer de quoi on est capable. Les autres vous restez ici sur terre, et l’on continue le brainstorming.

Ils n’avaient apparemment besoin que de scientifiques et étant archéologue je décidais que je les gênerais plus qu’autre chose aussi ma décision fut vitre prise. Il ne servait à rien d’y aller en convoi. Pour que cette mission réussisse il faudrait que chacun ait son utilité. J’étais responsable des scientifiques et en cela ma place était à Cheyenne Mountain et non ailleurs. Même s’il était frustrant d’être témoin de tout ce qui allait se passer  sans en prendre part, il fallait qu’il y ait du monde à la base au cas où le plan des Black Eagles ne fonctionne pas.

Alors que les scientifiques que je venais de désigner, commençaient à sortir, je ne pus m’empêcher de lancer quelques mots.


- Bonne chance messieurs, notre survie à tous dépend de vous.

_________________





Dossier de Michael Anderson

«La capacité d'apprendre est un don ;
La faculté d'apprendre est un talent ;
La volonté d'apprendre est un choix.»


Frank Herbert
Revenir en haut Aller en bas
http://stargate-worldofart.actifforum.com
Rodney Mc Kay
----------------
avatar
----------------
Assistant
----------------


Nombre de messages : 241

Arrivé au SGC : 07/07/2012

Age du Joueur : 50


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
99/500  (99/500)

MessageSujet: Re: H-11 [Intrigue 8]   Mar 10 Sep - 0:28

Rodney était atterré par le tour que prenait la discussion. C'était toujours pareil, dés que l'on proposait une idée de génie originale le commun des mortels y était insensible, incapable de comprendre les tenants et les aboutissants. C'était vrai que les idées du Canadien étaient innovantes mais justement elles méritaient d'être creusées. Comment des dispositifs pouvaient faire leurs preuves si jamais on ne voulait les utiliser en situation réelle ? Si il n'y avait que cela encore ! Le temps passait et tous les débats tournaient à la dispute. Rien n'en sortait. Dans une situation aussi extrême Rodney était prêt à passer outre les critiques -peu constructives- apportées à son plan mais encore fallait-il que ce soit pour un mieux. Sous pression, le scientifique finit par hausser le ton pour couvrir les autres voix!

- Je vous signale que dans moins de onze heures on va mourir!

Voilà c'était dit et puis tant qu'il y était il répondit à deux questions qui avaient été soulevées et qui lui paraissaient essentielles. A Anderson d'abord qui faisait un cas de conscience des symbiotes.

- A choisir entre quelques éventuels tok'ras infiltrés avec des Jaffas fanatiques et le sort de toute une planète la deuxième option semble plus rationnelle.

Il l'avait dit sans la moindre arrogance et même avec une certaine douceur pour que Anderson comprenne son point de vue à défaut d'y adhérer. La loi du plus grand nombre devait primer. Rodney estimait que l'on avait pas le temps de faire des sentiments bien qu'il comprenne tout à fait les réticences d'Anderson. Lui aussi les aurait eu en temps normal. En revanche il lança un regard acéré au Sergent Machin Chose qui parlait de ce qu'il ignorait totalement.

-Le vortex de la Porte n'a absolument rien de matériel. Il s'agit d'énergie qui transforme en molécules tout ce qui passe à travers. Nous pourrions même y faire passer l'étendue de votre ignorance si il le fallait!

Non mais ! L'importun s'éclipsa suite à une intervention bien placée du responsable du département scientifique et on put enfin se remettre au travail. Plus tard alors que les scientifiques exposèrent leur plan, le Sergent Bidule le combina avec ceux des militaires. Un module spatiale allait être envoyé tracté par un F 302!

- Et aprés on dira que mes idées sont farfelues!!

A l'écouter tout se ferait facilement. Sauf qu'on ne modifiait pas un F 302 comme ça en si peu de temps! Les chances de parvenir au résultat escomptées étaient minces. Aussi lorsque Anderson l'envoya sur place et lui souhaita bonne chance il lui répondit avec une accolade.

- Bonne chance à vous aussi Michael.

Rodney était tellement omnibulé par le fait que ce plan ne pourrait pas marcher et qu'il fallait qu'il réfléchisse à une solution de secours qu'il en oublia d'exposer les raisons qui faisaient que leurs chances de réussites étaient proches du néans.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: H-11 [Intrigue 8]   

Revenir en haut Aller en bas
 

H-11 [Intrigue 8]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 19 ~ :: Laboratoires-