Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 En pleine tempête [Intrigue 8]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Boba Fett
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 7280

Arrivé au SGC : 18/03/2006

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 38 ans
Profession:
๏ Expérience:
2463/15000  (2463/15000)

MessageSujet: Re: En pleine tempête [Intrigue 8]   Jeu 19 Sep - 16:39

Haletant, je courais à vive allure dans les coursives du vaisseau, à la poursuite des ravisseurs de Scorzi. Toujours sous l’effet du cocktail morphine/adrénaline, je me sentais léger, aussi léger qu’une plume. A chaque pas, j’avais l’impression que j’allais m’envoler. L’éclairage jaunâtre du vaisseau dans les couloirs sombre me donnait le sentiment de m’enfoncer vers l’inconnu, tel un chien fou courant après une voiture. Impression renforcée par le reflet de mon visage que je vis dans une vitre. Tête de warrior, avec les nasaux dilatés et de la bave dégoulinant de la gueule.

* J’vais tous les dessouder !*

J’arrivais à une porte, fermée. D’un coup de pied je l’ouvris, et bingo, c’était eux, rassemblé autour de leur captif.

-« Beuaargh ! »

Tout se passa au ralenti. Le jaffa qui se trouvait devant moi se retourna. Sans attendre une réaction de sa part, je pointais ma M249 vers son torse et je pressais la détente pendant quelques secondes, qui parurent durer des heures. Je le vis grimacer et tressaillir sous les impacts qui lui ouvrirent le torse et l’abdomen. Du sang, des particules de chaires et des douilles volaient dans les airs. Chaque détonation ressemblait à une explosion. Le jaffa recula en arrière et s’effondra au sol, sa tête fut dans ma ligne de mire et une partie de son crâne explosa.

-« Suivant ! »

Avant d’avoir pu tourner mon arme vers ma prochaine cible, ma mitrailleuse s’envola de mes mains et un bras tenta de m’étrangler. Je ne l’avais pas vu venir celui-là. Il tenta de clouer dans un fauteuil roulent, mais je réussi à me débattre, me libérant de son étreinte et lui rentrant dedans pour lui rendre son dû. J’alternais les coups de poings au visage et au torse. Il répliqua, mais ne réussissait pas à me faire mal, étant totalement anesthésié. En réponse, je lui assénait un coup au visage, lui faisant prendre un peu de recul, puis je terminais par un coup de pied au ventre, qui l’envoya au sol.


-« J’vais t’renvoyer dans le monde des morts ! »

Mais avant d’avoir pu faire quoi que ce soit, ce fut le trou noir. Je repris connaissance, entravé par deux jaffas et mon adversaire se tenait devant moi, une lame à la main, prêt à m’égorger. Franz tenta de me remonter le moral.


-« Mais j’aimerai vivre encore un peu. »

Le jaffa attendit de trop, la moitié de l’infirmerie débarqua et se jeta dans un combat contre nos tortionnaires. Helena Gardner et bien d’autres, faiblement armés luttèrent avec vaillance contre les guerriers. Ces derniers commirent l’imprudence de nous libérer. Je me jetais sur le jaffa le plus proche, qui venait de zater un technicien. Je lui mis deux patates dans la face, puis je le fit tomber au sol grâce à une prise de close combat. Une fois à terre, je lui brisais la nuque sans autre forme de procès. Après de longues minutes, le combat fut terminé. Le jaffas étaient au sol, morts. Je récupérais ma mitrailleuse puis j’entrais en communication avec Emmerson.

[Radio]Emmerson ici Fett. On a liquidé le groupe de jaffa. Des nouvelles des autres ?

J’attendais sa réponse observant le champ de bataille. Avec tout ce bordel, il y avait des blessés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Helena Gardner
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 320

Arrivé au SGC : 13/11/2011

Age du Joueur : 42


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 37
Profession: linguiste en langues anciennes et archéologue
๏ Expérience:
193/500  (193/500)

MessageSujet: Re: En pleine tempête [Intrigue 8]   Jeu 19 Sep - 23:48

Le colonel Fett était finalement parti seul, mais Helena ne l'entendait pas de cette oreille et elle voulait l'accompagner. Pas question de se terrer là comme dans les rats dans leurs égouts et d'attendre, il fallait faire quelque chose avec leurs propres moyens. Les jaffas étaient bien armés, oui, mais ils en avaient oublié la ténacité des humains, capables de se battre jusqu'au bout même quand ils sont en sous-nombre.
Elle se tourna vers les personnes plus ou moins valides demeurées à l'infirmerie, du moins celles qui étaient en état de l'entendre.


-Vous préférez attendre ici qu'ils forcent la porte et qu'ils vous tuent un par un ? Ce n'est pas parce qu'ils ont la supériorité tactique qu'on a aucune chance, au contraire. Ils croient que leur effet de surprise a anéanti en nous toute combattivité, à nous de leur montrer que nous n'en sommes pas là et qu'on peut leur rendre la monnaie de leur pièce. On n'a pas beaucoup d'armes, mais il nous reste notre courage, ce courage dont notre espèce n'a jamais manqué. Puisque le vieux Churchill, dont je suis compatriote, a dit "quand tu traverses l'enfer, surtout continue d'avancer", moi je vais continuer d'avancer, je ne resterai pas là à attendre de leur servir de cible mouvante...

Et elle se détourna pour sortir, saisit une lampe de poche au passage en gardant son arme dans l'autre et s'enfonça dans le corridor noir. Elle progressait avec calme, attentive à son environnement et au moindre bruit qui aurait pu lui servir à localiser l'endroit où était retenu Franz. Le vaisseau était grand, il pouvait être n'importe où mais, bientôt, des bruits de tir frénétiques lui indiquèrent sans aucun doute possible sa localisation. Le colonel Fett l'avait visiblement retrouvé mais il n'y suffirait pas tout seul. Elle pressa le pas et finit par entendre, derrière elle, d'autres pas et des faisceaux de lampe de poche. Les blessés les plus valides de l'infirmerie accompagnés d'une partie du personnel, y compris du médecin-chef pourtant sceptique au départ, étaient là, armés de tout ce qu'ils avaient pu trouver comme armes de fortune genre scalpels ou projectiles et visiblement prêts à en découdre.

Helena s'approcha d'eux et en chuchotant car les Jaffas n'étaient plus loin, elle pouvait voir de la lumière plus loin dans le corridor:


-Merci de votre aide. On va tenter le tout pour le tout et les prendre par surprise . Jusque-là, pas un bruit et, dès qu'on est devant la porte, on y va. Pas de bravoure inutile...

Elle n'avait que très peu de connaissances tactiques, mais elle connaissait bien l'histoire de la Terre, et sa tactique, bien que vieille comme le monde, avait fait ses preuves. Cela alla même au delà de ses espérance car ses comparses et elles se lancèrent dans une charge qui aurait fait honneur aux armées britanniques des temps anciens. La frénésie gagna tout le groupe et ils se jetèrent sur les Jaffas qui visiblement ne s'attendaient pas à les voir là. Helena utilisa ce que Franz lui avait appris en close combat, utilisa quelques-unes de ses munitions et sa petite taille ainsi que son poids léger lui furent un avantage. Dire qu'elle ne se serait pas cru capable d'une chose pareille voici seulement quelques jours ! Elle frappait de tous les côtés, tirait quand elle pouvait viser et n'hésitait pas à frapper les Jaffas là où ça faisait mal. Autour d'elle, c'était une véritable cohue, tout le monde y mettait du sien et elle voyait voler du matériel médical utilisé comme arme de jet. L'un des soldats blessés avait même eu l'idée d'utiliser une bande élastique comme une fronde, un autre avait improvisé un lance-pierre et tout ce qui était suffisamment lourd pour être projeté était utilisé comme munitions.

L'attaque dura peu de temps mais fut efficace. Les Jaffas furent neutralisés et Franz remercia Helena. Fett n'avait pas l'air très content mais Helena s'en soucia peu, il fallait penser à la suite. Il y avait d'autres blessés suite à l'escarmouche, il fallait d'abord s'en soucier avant de penser à la suite. Elle se tourna vers le médecin-chef:

-Ramenez les blessés à l'infirmerie et donnez des soins à ceux qui en ont besoin.

Puis elle dit à Franz:

-Tu devrais aller avec eux, histoire qu'on s'assure que tu n'as rien de grave.


Puis son attention revint sur le colonel Fett.

-Que fait-on, colonel ? Et ne me servez pas votre plat militaire préféré du civil inutile, on est tous dans la même galère, on s'en sortira tous ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13741

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: En pleine tempête [Intrigue 8]   Ven 20 Sep - 23:29

Petit à petit, les derniers cris de douleur prirent fin dans un long crescendo. Les six jaffas présents dans ce niveau auparavant n'étaient plus, tous morts sans avoir commis une seule perte humaine de plus. Il y avait juste des blessés mais les petits bobos ne vinrent pas gâcher la bonne humeur. Tellement heureux de s'en être sorti vainqueur, l'équipage de l'Odyssée présent dans la coursive éclata de joie. Les gens se serrèrent dans les bras, s'embrassèrent, pris par l'euphorie de leur acte comme s'ils prenaient conscience seulement maintenant de ce qu'ils avaient pu faire.

Certains lâchèrent quelques larmes, soulagés de la victoire. Immédiatement, Helena avait repris les choses en main en organisation le transport des blessés vers l'infirmerie. Franz reprenait petit à petit ses esprits et pleine possession de ses moyens malgré de belles marques de sang et plusieurs hématomes sur son corps.

Boba s'était relevé pour parler à Emerson par radio, mais ce geste spontané failli lui faire perdre l'équilibre. Avec la morphine, il avait repris rapidement conscience malgré le tir de zat qu'il avait pu recevoir mais maintenant que les combats étaient finis et que l'adrénaline diminuait doucement, il commençait à ressentir les mauvais effets de tout ce qu'il avait pu recevoir depuis sa blessure et des émotions fortes vécues. C'était comme un cocktail explosif qui l'avait rendu infernal pendant quelques minutes et maintenant, la gueule de bois s'annonçait.

[Radio] : Ça fait du bien d'entendre votre voix, Fett. C'est une bonne nouvelle... Non, aucune nouvelle. J'ai envoyé une équipe vers le hangar des silos nucléaires. Les derniers jaffas à bord y sont déjà. Du moins, j'espère que ce sont les derniers... Une équipe de pilotes leur tient tête mais je ne sais pas si ça sera suffisant.

Boba voulut lui répondre mais sa langue fourcha et il fut sur le point de tourner de l’œil, la fatigue prenait le contrôle de ses moyens. Il vacilla et heureusement, Helena et Franz qui étaient à côté purent l'aider à garder un certain équilibre. Ils repartirent vers l'infirmerie, sous surveillance du médecin-chef.

« Vous, je vous avez dis de rester tranquille ! »

Le médecin avait pris part à la charge mais n'avait en fin de compte que très peu combattu. Il était venu surtout pour s'occuper des blessés que ce combat causerait. Une fois seulement, il avait vu un jaffa tomber sur une jeune femme faisant parti de l'équipage et le médecin l'avait chassé à coup de pied. Les jaffas manquaient cruellement de galanterie...

Une fois à l'infirmerie, tout le monde s'installa à son aise. La pièce était débordée de monde et un brouhaha anima une fois de plus les lieux. Au même moment, le soldat Spur et le Tok'ra Malek revinrent avec pas mal de matériel pour pouvoir se défendre... un peu trop tard. Les deux personnes observèrent d'un air interrogateur les personnes qui revenaient pour regagner leur lit. Des détails leur firent comprendre ce qu'il s'était passé en leur absence, surtout quand ils virent tout ce sang sur le visage et les mains de Scorzi.


« Je crois que nous arrivons pile au bon moment. » Tenta d'ironiser le tok'ra, jetant un sourire en coin à Léa.

La bonne nouvelle de plus vint du fond de l'infirmerie et se propagea jusqu'à eux, où une troupe d'infirmiers vint accueillir le retour à la vie réelle de Kate Rizzoli. La scientifique avait repris conscience et apparemment, son état mental avait été préservé... Elle avait du mal à se souvenir des minutes juste avant sa perte de connaissance mais cela représentait un faible dommage comparé à ce qui aurait pu lui arriver.
Quelques secondes de plus dans la salle des machines dépressurisée et son destin se serait résumé à celui d'un légume vivant assisté durant tout le reste de sa vie.

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Boba Fett
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 7280

Arrivé au SGC : 18/03/2006

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 38 ans
Profession:
๏ Expérience:
2463/15000  (2463/15000)

MessageSujet: Re: En pleine tempête [Intrigue 8]   Jeu 26 Sep - 17:17

En attendant la réponse d’Emerson, et en observant le petit champ de bataille, je sentis comme un poids sur mes épaules. Pourtant je ne portais rien. Une immense fatigue envahit le reste de mon corps. Mes muscles semblaient se vider de leur substance. Mon rythme cardiaque ralentissait, ma vision semblait plus floue. Le cocktail de drogue que je venais de prendre arrivait à son terme, et j’avais droit à l’effet kiss-cool. Je le frottais les yeux puis je me pinçais pour me stimuler. Emerson m’interrompit dans mes gestes par radio. Il y avait encore à faire.

[Radio] Reçu, Emerson. Nous dormons... Heu partons sur le champ.

Il était temps que tout cela cesse. Mon corps avait du mal à suivre, surtout la quarantaine passée. Je recroisai la route du médecin de l’infirmerie. Il me donna un petit sermon, mais je le remis à sa place.

-« Toi tu me gonfles. File moi un remontant et retourne à ton boulot ! »

Je cherchais du regard des seringues de drogue qui pouvaient me faire tenir le coup encore un peu plus longtemps. Mon regard tomba sur Spur et Malek, arrivant les bras chargés d’armes et de munitions. Ils arrivaient après la bagarre. Au même moment, Rizzoli reprenait ses esprits sur son lit.

-« Décidément, tous se passe en même temps. Bienvenue dans le monde des vivants Rizzoli. »

Je profitais de l’occasion pour voir si il n’y avait pas une seringue à trainer à coté d’elle. Peine perdue. Mais Kate semblait aller mieux. Nous avions cru la perdre pour de bon. Je retournais à la recherche de ma dose. Ma jambe commençait à me refaire mal. Je l’avais oublié celle-là. Discrètement, je me dirigeais vers la pharmacie de l’infirmerie. Miracle ! Des amphet’ ! Je gobais deux cachets et j’allais chercher tout le monde.

-« Que tout les toubibs restent ici à faire leur boulot ! Les autres, avec moi, il y encore du grabuge aux silos nucléaires. Nos amis les pilotes ont besoin de nous ! »

Avec une très grande satisfaction, je sentis mon cœur accélérer, mes douleurs disparaitre, une énergie inonder mon corps et mes yeux devenir sensibles à la lumières. J’attrapais mes armes et je sortis de l’infirmerie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Helena Gardner
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 320

Arrivé au SGC : 13/11/2011

Age du Joueur : 42


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 37
Profession: linguiste en langues anciennes et archéologue
๏ Expérience:
193/500  (193/500)

MessageSujet: Re: En pleine tempête [Intrigue 8]   Lun 30 Sep - 23:30

Une fois de retour à l'infirmerie, Helena prit un moment pour aller se pencher sur le lit où s'éveillait Kate Rizzoli.

-Cela fait deux fois que vous frôlez la mort, il faut vous défaire de cette mauvaise habitude...


Au moins, elle allait survivre, du moins pour l'instant. Il fallait encore se débarrasser des jaffas qui restaient sur le vaisseau. Et, si elle avait la chance de revenir sur Terre, elle prendrait le temps d'inviter Rizzoli pour une tasse de thé.

Fett ne lui avait pas répondu mais il était décidé visiblement (après une énième injection d'une quelconque drogue) à tenir compte de toutes les bonnes volontés, fussent-elles civiles. Autour d'eux, c'était un brouhaha sans nom, les médecins prenaient soin des blessés du dernier engagement sous l'égide du médecin-chef qui avait l'air plutôt content d'être de retour dans son royaume sans anicroche.
Ceux qui étaient plus ou moins en état de se battre se préparaient dans un coin. Elle prit son arme, vérifia l'état du chargeur. Il était presque vide, elle vérifia donc dans une des poches de son treillis s'il lui restait un chargeur. Fort heureusement, elle en avait encore un et elle chargea son arme avec.

Puis elle se tourna vers Fett. Son regard était ferme.


-Je suis prête, colonel, on y va quand vous voulez...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: En pleine tempête [Intrigue 8]   

Revenir en haut Aller en bas
 

En pleine tempête [Intrigue 8]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ L'Odyssée ~ :: Infirmerie de bord-