Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Un Livre pour mener une guerre [Intrigue 8]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13736

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Un Livre pour mener une guerre [Intrigue 8]   Lun 29 Juil - 23:20

Un pièce réservée spécialement à l'étude du Livre de Svarog, voilà quelque chose qui aurait fait saliver de nombreux archéologues du SGC. Le Livre, qui était une sorte de relique en papier, avait été téléporté du SGC sur une table grise trônant au milieu de la pièce. Sur les côtés, quelques bibliothèques à moitié remplies étaient disposés.

Depuis, Franz Scorzi et Helena Gardner s'étaient penchés sur des traductions plus approfondies en compagnie de Malek. Le Tok'ra se montrait toujours un peu anxieux, comme à son naturel. Surtout vis à vis de leur comportement parfois surprenant, presque impulsionnel. Sa dernière discussion avec le Colonel Fett lui était restée à travers la gorge. Il avait cru s'adresser à quelqu'un de sage et d'expérience, infiniment instrui sur la vie et la mort, les symboles des choses et leur signification. Mais il avait en fin de compte parlé à un mercenaire barbare sanguinaire qui ne tirait aucune leçon de cette profonde guerre...
Cependant, ces deux tau'ris là étaient un peu plus différents. Il apprit rapidement à leur faire confiance, à ses compagnons d'infortune. Car après tout il était là pour les aider à vaincre Sok'ar. La moindre information concernant leur ennemi pourrait être un atout stratégique. Et c'est justement ce qui arriva...

Les archéologues avaient traduit le passage qui décrivait Nétu, des informations repêchées par les espions de Svarog mais que ce dernier n'avait malheureusement pas plus exploiter à sa guise, trouvant la mort peu après sa découverte.


« Là où ça devient intéressant » Dit Malek aux deux terriens, « c'est le moment où Svarog compare le pôle Sud au pôle Nord. Apparemment, le terrain du Sud est différent, moins rocailleux, moins dur et moins volcanique. La terre semble être plus poudreuse, je cite : "comme du sable, constituée d'artères larges amenant au plus profond de la croûte terrestre de la lune...." »

Cela faisait deux jours maintenant qu'ils avaient quitté la Terre et jusque là, les traductions n'avaient mené à rien de bien important. Mais cette fois, le Tok'ra avait l'air d'être persuadé d'être tombé sur un indice capital quant à la réussite de leur mission. Devant l'air perplexe des deux archéologues, il ajouta :

« Pour faire simple, si nous voulons envoyer une bombe au plus profond de Nétu, le pôle Sud représente la meilleur fenêtre de tir pour y parvenir. Si l'explosion a lieu le plus proche du coeur de la lune, elle n'en sera que plus grande et destructrice. »

Cela ne coûtait rien d'envisager cette possibilité et les deux archéologues, accompagnés de Malek, prévinrent les Colonels Emerson et Fett durant la fin de ce voyage. Le Major Gebber était là lui aussi et les explications de Franz et Helena semblèrent le convaincre.

« Je pense qu'on peut essayer la manœuvre. Cela nous coûte rien et ne change pas radicalement le plan de départ, ais-je raison messiers les Colonels? »

Emerson semblait un peu surpris du ton du Major, un peu à la légère, sûrement étaient-ils habitués à ça à l’État Major mais sur son vaisseau, il avait surtout l'habitude d'être le seul à réfléchir aux tactiques de combat. Il regarda Fett et attendit d'avoir son avis sur la question. Bien que faire confiance aux tok'ras n'était pas devenue une coutume depuis un certain temps, le commandant du vaisseau finit par prendre la décision d'attaquer par le pôle Sud de Nétu. En effet, cela ne leur coûterait rien d'essayer par là...

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Franz Scorzi
----------------
avatar
----------------
Responsable de laboratoire
----------------


Nombre de messages : 1697

Arrivé au SGC : 30/05/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
473/500  (473/500)

MessageSujet: Re: Un Livre pour mener une guerre [Intrigue 8]   Jeu 1 Aoû - 10:24

En arrivant dans cette salle de traduction je pu me rendre compte que l’on avait prit trop de soin à entretenir ce livre, œuvre d’un fou furieux dont le seul mérite serait de nous laisser quelques indices quant à la meilleure façon de tuer son frangin. Frangin que lui-même cherchait à tuer. Je pense que l’ironie de la chose m’aurait sautée aux yeux si seulement j’avais cherché à comprendre. Mais tout ce que je cherchais à comprendre pour l’instant c’était les hiéroglyphes de cette chose, savait il seulement écrire ou l’alcool, dont il semblait être friand, l’avait rendu sénile ?

Au bout d’un certain temps nous vîmes arriver Malek, le Tok’ra, avec son air supérieur et hautain nous aida quand même pas mal dans la traduction, et on pourra dire ce que l’on voudra à son sujet, mais il était doué. Bon en même temps c’était sa langue, bien qu’avec l’exil qu’avait subit les siens, il fallait peut être compté sur le fait que leur langue ait déviée. Un peu comme le français au Québec. Après tout, si un océan pouvait faire cela, alors de quoi était capable un univers ?

Finalement, et après des efforts sans commune mesure on arriva a une phrase assez étrange que Malek nous traduisit. Sur le coup, et la fatigue surtout, je ne la compris pas tout de suite. Et quand le Tok’ra nous la traduit là je pu enfin mettre en marche mon cerveau, bon en même temps la tournure des phrases Goa’uld avait cette chose si subtile qui vous cassait les pieds pour pas dire grand-chose. En y réfléchissant, je me dis qu’on avait les mêmes sur Terre. Les politiciens et les Goa’ulds avaient au moins un point commun.

La langue de bois.

Après les explications, on alla prévenir les officiers, une fois devant eux je les saluais car j’étais quand même un militaire, et je ne pouvais pas repousser cet état de fait. Une fois ceci fait j’expliquais la situation.


Bon, on a trouvé deux, trois trucs intéressant. Bon si l’on met de côté le fait qu’il était fan de démembrement et compagnie, ce cher petit goa’uld nous a donné les cartes pour faire un véritable strike sur ce monde.

La lune semble avoir tellement souffert de la première invasion de Sokar, que son pôle sud semble fragilisé. Je ne saurais vous dire comment cela se fait, je ne suis pas géologue. Mais je pense qu’en envoyant la bombe par ce point là, la puissance qu’elle va gagner en quittant le vaisseau ainsi que la vélocité qu’elle va engranger va lui permettre de traverser, sans trop de problème, la couche supérieure de cette planète. Une fois cette couche traversée, et après avoir atteint son cœur, la réaction en chaine devrait, sans doute, faire sauter cette lune, la disloquer en plusieurs morceau plus ou moins énorme les envoyant sur les vaisseaux ennemis et la planète. Il y faut peut être parié sur le fait que la planète sera touchée, aussi si notre ami Sokar se trouve, non pas dans son vaisseau, mais sur la planète, qu’il y passe. Sinon on aura au moins détruit son monde. Ce qui devrait le mettre en rogne, et faire passer un message fort aux goa’uld.

On déconne pas avec nous.


Revenir en haut Aller en bas
Helena Gardner
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 320

Arrivé au SGC : 13/11/2011

Age du Joueur : 41


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 37
Profession: linguiste en langues anciennes et archéologue
๏ Expérience:
193/500  (193/500)

MessageSujet: Re: Un Livre pour mener une guerre [Intrigue 8]   Dim 4 Aoû - 14:13

Helena commençait à se dire, au vu de certains passages et des signes imprécis, que Svarog , dans sa folie mégalomaniaque, était sous l'emprise de quelque substance plus ou moins addictive, alcool ou autre. De plus, il changeait parfois de transcription pour certains sons de sa langue (enfin, de son dialecte, c'était un dérivé du langage go'auld classique adapté au langage nordique de Svarog) et, pour ça, heureusement que Malek était là, cela lui aurait pris des heures de travail malgré son expérience pour tout comprendre. Malgré la fatigue que tout ce travail leur occasionnait, c'était quelque chose de formateur et elle avait vraiment l'impression d'être utile. Bien qu'elle restât sur son quant à soi, comme souvent, le Tok'ra lui paraissait assez sympathique tout de même, enfin aussi sympathique qu'un goa'uld lui pût être...

Et le fait que les grands pontes du SGC aient conservé le livre comme une relique et comptent dessus pour en faire une arme la dérangeait quelque peu. Bien sûr, elle n'avait pas son mot à dire, elle n'était qu'une simple linguiste, une civile de surcroît. Elle faisait son travail, sans plus, se concentrant sur la traduction pour éviter d'avoir à penser que sa vie était en jeu dans cette histoire. Chaque chose en son temps.

Alors que, jusque-là, ils n'avaient pas trouvé de choses très intéressantes, ils tombèrent sur une phrase qui leur parut quelque peu obscure concernant la planète. Heureusement, Malek la comprit et il leur expliqua le sens. Décidément, cette manière qu'avait Svarog de changer sa transcription était parfois dérangeante. Elle concernait les deux pôles de la planète, l'un étant d'une autre nature que l'autre. Il fallait donc, selon Malek, porter l'attaque de la bombe depuis le pôle sud vu qu'il communiquait directement avec le noyau de Netu. Là, Helena comprit, et son cerveau fatigué l'interpréta de cette façon:  De quoi provoquer une réaction en chaîne et un gros "boum".

Peu à l'aise avec tout ce qui était stratégie, elle laissa Franz parler le premier et acheva:


-Visiblement, ce que nous nous apprêtons à faire était ce que voulait faire Svarog pour, je cite, "mettre à genoux" son frère Sokar. S'il ne se trouve pas là mais sur un vaisseau, il y a des chances pour que le changement gravitationnel dans le coin et l'onde de choc quand la planète explosera le tue aussi. S'il survit, il aura du moins subi une grande perte...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Un Livre pour mener une guerre [Intrigue 8]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Livre pour mener une guerre [Intrigue 8]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ L'Odyssée ~ :: Autres Pièces-