Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miles Quaritch
----------------
avatar
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 439

Arrivé au SGC : 02/04/2010

Age du Joueur : 32


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 45
Profession:
๏ Expérience:
253/3200  (253/3200)

MessageSujet: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Sam 4 Mai - 13:16

Apres avoir laissé partir cet enfoiré de Marduk a travers la porte, je me dirigeais vers le DHD pour rentrer les coordonnées de la terre, mais la réalité était la, je n'avais plus mon GDO pour m'identifier pour ne pas m'écraser contre l'iris en arrivant sur terre. Il me fallu quelque secondes pour me rappeler du code pour le site Alpha. Le vortex bleue apparus, les troupes d'Ares étaient toute proche, je m'avançais d'un pat décidé vers le voile bleue et avant de passer l'horizon des évènements, je me retournais pour regarder une dernière fois cette planète dévasté par la folie d'Ares, des colonnes de fumée sortaient du palais, une multitude de cris résonnaient, je pouvais voir les troupes d'Ares courir en direction de la porte.

"Il est tant de rentrer Miles."

J'était fatigué, mon corps me faisait mal de toute part, je n'avais pas remarqué pendant ma course contre Marduk que plusieurs de mes anciennes blessures étaient ouverte, du sang coulait de mon bras, de ma blessure au visage et ma jambe me faisait extrêmement mal. Ares avait prévu que mes blessures ne guérisses pas avant d'aller au combat, donc il était inévitable que je tombe de fatigue ou vidé de mon sang avant la fin de la journée. Heureusement que ma porte de sorti m'a été dévoilé par ce Marduk. En me retournant et en boitant je passais la porte.

Le voyage fut instantané et une seconde après avoir quitté un champ de bataille, je me retrouvais face a des soldats armée, me braquant leur M15 sur moi, l'alarme était en fonctionnement, mon arrivée inattendu avait mi la base en alerte. Personnes ne pouvaient me reconnaitre avec cette armure de viking et toute la crasse et le sang sur mon visage.


"POSE TES ARMES ET MET TOI A GENOUX."

Je me doutais que mon arrivée allé être mouvementé, mais j'étais enfin en sécurité. Sans attendre me mi a genoux en posant mon zat et mon épée encore ensanglanté, avant de toucher le sol, ma jambe blessé céda et me fit tomber sur le coté. je me sentais partir, l'adrénaline commençait a descendre et la douleur était trop forte.

Avant de sombrer dans néant en oyant des soldats se rapprocher lentement en me braquant avec leur armes je dis.


"Je... je suis le Colonel...heeuu le caporal Miles Quaritch et...et je suis Americain....et merde....."


Deux jours après, je me réveillais dans une chambre, allongé dans un lit propre, une perfe dans le bras, et plusieurs bandages.

"Mon colonel, il est réveillé."

Je ne rêvais pas, j'étais bien sur le site Alpha, une infirmière était présente accompagné de deux gardes, elle regardait mes bandages et en changeait quelque un.

"Ca fait du bien d'entendre une voie féminine."

"Ne bougez pas Caporal."

Je la laissais faire sans broncher, sans bouger et ce fut la que le commandant de la base entra dans ma chambre.

"Bienvenue chez vous Caporal, on aurait jamais pensé vous retrouver devant notre porte après votre disparation. On a pu vous identifier par vos plaques et on a confirmé par une identification ADN. Mais maintenant, nous voudrions savoir comment avez vous pu vous échapper de vos ravisseurs. Mais vous serez transféré sur terre pour cela et de meilleurs soin vous seront administré, vous êtes revenu en très mauvaise état. Reposez vous bien, vous rentrez demain sur terre, ils sont impatient de vous revoir."

"Je vous expliquerais tout cela en détail, mais j'ai des informations vital a donner au général."

Le reste de mon séjour sur le site Alpha ne fut pas trop mouvementé, je pouvais enfin manger des la vrai nourriture et surtout boire un bon café. Le reste du temps je dormais, j'en avais grandement besoin, l'infirmière m'avait dit que j'étais en état de fatigue avancée et elle ce demandait comment j'ai pus continué dans cet état.

Le jour de mon départ, un infirmier arriva dans ma chambre avec un fauteuil roulant, En le regardant je lui dit.


"Tu me prend pour un handicapée pour vouloir me faire assoir sur ca, donne moi des béquilles pour que je garde au moins ma dignité."

Donc ce fut en béquille et en grimassent a cause de la douleur que je pris la direction de la porte pour rentrer sur terre. A mon arrivée sur terre, je pouvais enfin revoir certain visage. Mon premier point de passage fut l'infirmerie pour le changement de tout mes bandages et vérifications de tout mes points, j'avais une tonne, le dos, le torse, les avant bras, mes cuisses, mon genoux. Il me tardait de revoir certain compagnon au détour d'un couloir et d'aller annoncer les sombres information au General.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Dim 5 Mai - 6:56

Alicia venait de terminer une nuit plutôt paisible, la première depuis plusieurs, se sentant d'attaque pour faire face à la journée qui s'en venait. Après être passée au mess pour se prendre un croissant et un café bien chaud, la jeune femme se dirigea vers son lieu de travail habituel. Ce ne fut pas long qu'on vint la voir avec un dossier dans les mains.

- Dre Becker !! Le site Alpha nous transfert un patient dès ce matin. Il ont réussi à communiquer le dossier et vont le faire passer par la porte d'ici une heure.

Bien, merci.

Alicia ouvrit le dossier et fut heureuse de constater de qui il s'agissait. Miles !! Elle qui l'avait cru mort. Elle parcouru les notes du médecin de la base sur le site Alpha, l'air ébahi. Juste la description des blessures, Alicia se demandait comment il avait pu survivre ... est-ce que le médecin avait exagéré la description ? Alicia avait bien hâte de le savoir.

L'heure passa tout de même rapidement et elle fut informée de l'arrivée de son patient, Lorsque la jeune femme vit Miles, elle sourit. Toujours aussi tenace, mais il n'avait vraiment pas l'air en bon état. elle le fit asseoir puis lui demanda de retirer ses vêtements pour qu'elle puisse voir l'état des blessures.

Je suis tellement contente que tu ne sois pas mort, mais avec toutes ces blessures, je suis surprise.

Délicatement, elle commença à enlever le bandage sur sa plaie dans le dos, ce n'était pas beau tout cela.

Je vais être franche avec toi, tu ne vas pas recommencer à bosser maintenant et tu vas devoir être pensionnaire à l'infirmerie vingt-quatre heure sur vingt-quatre pendant un bon bout de temps.

Elle avait beaucoup de pain sur la planche, mais avec ce qu'elle avait pu faire, Alicia se sentait bien capable de remettre Miles sur pied.

Qu'est-ce qui t'es arrivé pour revenir ainsi ... Je n'ai jamais vu autant de blessures sur une même personne ...



Revenir en haut Aller en bas
Miles Quaritch
----------------
avatar
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 439

Arrivé au SGC : 02/04/2010

Age du Joueur : 32


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 45
Profession:
๏ Expérience:
253/3200  (253/3200)

MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Lun 6 Mai - 16:22

Dans l'une des nombreuse salle de soin, j'attendais la personne qui allait me soigner, en m'asseyant sur une chaise et en posant mes béquilles sur le coté, je me plongeais dans mes souvenirs pas si lointain, ces jours interminable dans cette soute, l'arène d'Ares, la grotte froide, la douleur, la faim, la haine, ce champ de bataille. Puis la porte s'ouvrit et me fit retrouver mes esprits, en relevant ma tête, je pus voir Alicia me souriant, heureuse de me voir vivant.

"Salut Alicia, j'espérais pas meilleur médecin pour me retaper. Ravis de te revoir."

Les retrouvailles se passaient dans la bonne humeur. Elle me demanda d'enlever ma chemise pour examiner mes blessures par la suite. Je faisais attention, car chaque mouvements brusque me donnaient d'horrible douleur.

Je suis tellement contente que tu ne sois pas mort, mais avec toutes ces blessures, je suis surprise.

"Je le suis aussi et j'ai bien cru y passer a deux reprises."

Elle commençait à enlever les bandages de mon dos, je grimaçais un peu quand les bandes ce décollaient de mes plaies, je me rappelais du moment ou le Prima d'Ares m'avait touché dans le dos avec ca grande lance aiguisé comme un rasoir, il était vraiment très fort et rapide et toute mes attaques et les maigres contre attaque que j'avais pu effectué n'étaient pas efficace. Ce fut lors de l'un de mes contre attaque qu'il avait été plus rapide que moins et m'avait lacéré le dos.

Je vais être franche avec toi, tu ne vas pas recommencer à bosser maintenant et tu vas devoir être pensionnaire à l'infirmerie vingt-quatre heure sur vingt-quatre pendant un bon bout de temps.

"Je me doute bien, vu mon état, mon corps est un vrai champ de bataille. Mais retape moi vite quand même, j'ai besoin d'un peu de vacance, une bonne partie de pêche me fera un grand bien."

J'allais devoir attendre un bon moment avant d'être de nouveau opérationnel et repartir au combat, mais avant cela des vacances seront les bien venu et si notre bonne vieille terre se fait attaquer il faut que je soit en forme pour botter les fesses à tout les Jaffas qui oseront poser leur pieds sur terre.

Qu'est-ce qui t'es arrivé pour revenir ainsi ... Je n'ai jamais vu autant de blessures sur une même personne ...

"OH, une longue histoire...mais pour faire court, j'ai passé je ne sais pas combien de temps dans une soute d'un Vaisseau spatiale d'un seigneur Goa'uld, dans le noir, nourris au lance pierre, j'en ai même perdu le cour du temps. Puis mon Geôliers a pris la fuite après l'attaque d'un autre seigneur Goa'uld du nom d'Ares, j'ai fait connaissance des bottes et des lances de ces Jaffas, j'ai pas mal dérouillé, mais eux aussi t'inquiète pas. Puis je me suis retrouvé dans une arène entouré de barbares édentées qui puaient l'urine. après plusieurs duel a mort contre eux, je suis sortis victorieux sans grand mal...Ah si la plais sur le torse c'est un coup de hache que j'ai évité de peu, sinon je ne serais pas ici pour te raconter tout ca. Donc c'est a partir de la que c'est parti en couille, je ne sais pas quel mouche m'a piquet mais j'ai provoqué en duel le Prima d'Ares et c'est lui qui m'a fait tout le reste. Un combat très difficile ou j'ai bien cru y rester, mais je lui ai enfoncé bien profondément un croc dans ca carotide. Il est mort en se vidant de son sang, mais juste avant il a réussi a me planter ca lance dans ma cuisse. J'ai perdu connaissance, un primitif muette m'a soigné avec une médecine primitif pas très efficace et je n'ai pas eu le temps de guérir totalement que Ares m'a enrôlé de force dans ces troupes pour partir en guerre contre l'un de ces rival. Apres avoir parcouru un champ de bataille en tuant plusieurs Jaffas et en poursuivant le seigneur Goa'uld Marduk, je pu trouver une porte et atterrir sur le site Alpha. Pendan la bataille, la majorités de mes blessures se sont réouverte. Voila tout. Ah si, j'ai provoqué le prima d'Ares car il m'avait craché a la gueule."

Une bien belle histoire, enfin j'ai éclipsé pas mal de passage mais le résumé donne bien.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Jeu 9 Mai - 5:53

Alicia écouta le récit de Miles et resta bouche bée. Il avait vraiment été malmené durant le séjour de sa disparition. Peu de gens aurait survécu avec de telles épreuves, de telles blessures et des soins rudimentaires. Les plaies étaient infectées et Alicia était surprise que le caporal ne ne soit pas en proie à une terrible fièvre. La médecine primitive dont parlait Miles l'avait certes tenu en vie, mais cela n'avait pas beaucoup aidé les plaies.

Pendant que Miles racontait son histoire, Alicia appliqua un gaze enduit d'alcool pour commencer à désinfecter. Ca ne ferait pas tout seul, mais il fallait commencer par nettoyer ce fouillis.

Je dois dire que c'est une histoire impressionnante, si je ne voyais pas toutes ces blessures, je dirais que tu invente! Mais là, je sais que c'est du vrai. À coté de cela, les derniers jours à la base ont été assez tranquilles.

Alicia ne savait pas si Miles était au courant, mais il était en droit de savoir ce qui s'était passé.

La base a été attaquée de l'intérieur, le Général a failli y rester. C'est à croire que pas mal de monde ici sont dans un mauvais état ces temps-ci.

Elle appliqua un antibiotique sur la plaie.

Attention, ca risque d'être froid un peu. Il y a un antalgique qui va calmer un peu la douleur.

Puis y installa un autre pansement, passant à sa blessure au torse, c'était déja moins profond donc moins infecté.

Franz est rentré de mission avec un disparu du Site Alpha, mais le soldat a été embobiné par les Goa'uld et il a voulut tué O'Neill, ils soupçonnent Franz d'être complice ...

Ses maux à elle étaient peu importants face aux blessures de Miles, mais elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance et elle avait besoin d'en parler un peu. C'était bon de revoir un ami en qui on avait confiance ...

Revenir en haut Aller en bas
Miles Quaritch
----------------
avatar
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 439

Arrivé au SGC : 02/04/2010

Age du Joueur : 32


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 45
Profession:
๏ Expérience:
253/3200  (253/3200)

MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Jeu 9 Mai - 20:00

Alicia nettoyait mes plaies, cette opération n'était pas sans douleur. Toute mes blessures me faisaient mal et quand elle passait des gazes d'alcool sur mes plaies, je grimaçais en même temps que je racontais mon aventure. Je n'allait pas me plaindre, je me plains jamais, j'en ai connus des blessures mais ceux la son les plus nombreuses en si peu de temps.

Je dois dire que c'est une histoire impressionnante, si je ne voyais pas toutes ces blessures, je dirais que tu invente! Mais là, je sais que c'est du vrai. À coté de cela, les derniers jours à la base ont été assez tranquilles.


"Même moi j'ai du mal a y croire en y repensant. Tranquille ? c'est étonnant."

Je ne savais pas ce qui c'était passé pendant mon absence, mais Alicia allait me le raconter.

La base a été attaquée de l'intérieur, le Général a failli y rester. C'est à croire que pas mal de monde ici sont dans un mauvais état ces temps-ci.

"Bordel de merde, je ne suis pas la pendant quelque semaine et c'est le bordel ici, il était vraiment temps que je rentre alors. Le General est dans quel état ? Comment c'est arrivé ?"

Alicia continuait a me soigner tout en me parlant, cela me faisait oublier un peu la douleur et elle commençais à s'occuper de la blessure de mon torse, un coup de hache qui m'a juste éraflé en esquivant le coup du barbare.

Franz est rentré de mission avec un disparu du Site Alpha, mais le soldat a été embobiné par les Goa'uld et il a voulut tué O'Neill, ils soupçonnent Franz d'être complice ...

"Pas possible, ce vieux Franz a trop de jugeote pour ce laisser endoctriner par ces serpents, ne t'inquiète pas le connaissant, il est innocent, c'est juste une question de sécurité si ils le soupçonnent. j'essaierais 'aller le voir si tu me permet de sortir de l'infirmerie, ca lui fera plaisir de me voir vivant et si tu as besoin de parler je suis la pour un bon moment."

En faite, Alicia allait devoir me retaper plus vite que prévus, car vu la situation de la base et de tout ces problèmes, je vais devoir repousser mes vacances.

"Fais de ton mieux pour me retaper au plus vite alors, il va avoir de l'action dans pas longtemps et je ne veux pas rater ca. Oui je sais je suis dingue, mais je te promet qu'après tout ca je prendrais du repos."

J'ai fais ca toute ma vie, a peine revenu de mission, je repartais pour une autre sans pouvoir souffler un peu et peu un porte les blessures et la fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Sam 11 Mai - 6:47

Malgré l'état dans lequel il était revenu, Alicia était contente de revoir le bon vieux Miles d'Avant. Ce n'était pas cette mission qui avait mal tournée qui l'avait changé, ca c'est certain. Toujours le désir de vouloir repartir au plus vite là où il y avait l'action. Elle le reconnaissait trop bien.

Alors qu'elle nettoyait la plaie sur son torse, elle lui parla du Général.

Il est toujours dans une chambre de l'infirmerie. La balle qu'il a reçu à fait de gros dégâts, on a dû lui retirer un rein. Il va s'en remettre, mais pas avant de longues semaines. Pendant ce temps, c'est Narah qui commande la base, ce n'est que temporaire. Ca s'est passé tellement vite, personne n'a pu réagir. Finch s'est emparé de l'arme d'un autre soldat alors que tous allaient les accueillir dans la salle d'embarquement et hop, il a tiré sur le général.

Alicia repensait à tout cela, si cela aurait pu être évité, si quelqu'un aurait pu prévoir le coup, mais on ne pouvait pas revenir en arri;ere et changer tout ce qui avait été fait.

J'ai tenté de dire que Franz est innocent, mais ils ne veulent rien entendre. Pas position n'est certainement pas objective, mais je sais qu'il n'aurait pas pu faire cela, pas au Général.

Miles demanda si elle l’autoriserait à sortir pour aller voir Franz et Alicia sourit.

Bien sûr, il sera content de te voir. J e ne sais pas dans quel état il est cependant. Je sais qu'on l'a admis lui aussi au bloc, mais j'en sais très peu. Narah ne veut pas que j'entre en contact avec lui.

Alicia finit de mettre un pansement sur la plaie au torse puis alla jeter les pansements souillés ainsi que les gazes qu'elle avait pris pour nettoyer.


"Fais de ton mieux pour me retaper au plus vite alors, il va avoir de l'action dans pas longtemps et je ne veux pas rater ca. Oui je sais je suis dingue, mais je te promet qu'après tout ca je prendrais du repos."

Toi, prendre du repos ??? Si je vois cela de mon vivant, je serai impressionnée !

Puis, elle s’attaqua à la cuisse. Des trois blessures jusqu'à maintenant, c'était celle qui avait le plus d'allure. Il n'y avait pas de traces d'infection pour le moment, mais Alicia préférait prévenir plutot que guérir, alors elle appliqua un antibiotique assez fort pour éviter une éclosion d'infection.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Quaritch
----------------
avatar
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 439

Arrivé au SGC : 02/04/2010

Age du Joueur : 32


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 45
Profession:
๏ Expérience:
253/3200  (253/3200)

MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Mar 14 Mai - 18:03

"Bon si les jours du General ne sont pas en dangers a cause de ca blessure par balle tout ira pour le mieux, on a toujours besoin d'un homme comme lui ici."

Je me laissais faire par Alicia, je grimaçais pour ne pas crier de douleur, enfin je serrais plus les dents qu'autre chose. La médecine primitif n'avais pas trop cicatrisé mes blessures mais elle avait évité l'infection pendant plusieurs jours.

"Narah a donc prit les commandes du SGC, pas de veine pour moi, je crois qu'il ne m'apprécie pas trop. Bon je ferais avec."

Je voyais qu'Alicia était très inquiète au sujet de Franz et le faite de ne pas pouvoir le voir ou lui parler était encore plus horrible pour elle."

"T'inquiète pas, il est innocent, je trouverais un moyen d'aller le voir et je t'amènerais avec moi, des gardes ca se soudoie avec un bon pack de bière."

Un pack de bière ou un petit billet de 500 pour leur faire tourner la tête pendant quelque temps, ca marche toujours ou sinon je leur explose la tête, mais ca va être moi qui aurai des problèmes après.

Toi, prendre du repos ??? Si je vois cela de mon vivant, je serai impressionnée !

"Oui tu as raison, moi prendre du repos c'est vraiment, mais vraiment rare, je dis ca pour me donner bonne conscience, mais je sais très bien que je repartirais a la première occasion même si j'ai encore des bandages sur tout le corps."

Je sais très bien ce que le futur nous réserve et je ne veux surtout pas être dans une infirmerie si l'invasion de la terre commencera, je serais en première ligne a saigner des Jaffas par douzaine.

"Et toi je vois que tu as pris du galon depuis mon absence. Alors tu es partis en mission depuis, raconte moi tout."
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5150

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
2302/15000  (2302/15000)

MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Mar 14 Mai - 19:52

Retourner à l'infirmerie aussi vite ne m'enchantait guère, pourtant je n'avais pas le choix. Un autre de nos soldat disparu venait de refaire surface, lui aussi par ses propres moyens. Que devais-je penser de tout ses retours ? Enfin... Lui au moins avait eut la délicatesse de passer d'abord par le Site Alpha ou une batterie complète de test lui avait été faite et même si on ne peut toujours pas détecter les Zatarcs, il n'avait pas de bombe cachée en lui, de technologie étrange et son ADN n'a visiblement pas été trifouillée. Plutôt pas mal ça, non ?
Mes jambes me portèrent jusqu'à l'entrée de l'infirmerie ou, comme à chaque fois, j’eus une courte hésitation avant de franchir le palier. Comme toujours les soldats me saluèrent, je leur rendis leur salut d'un air pensif, que faire de Quaritch ? Je n'allais pas tarder à le savoir... Je soupirais en approchant de son lit d'où provenait des voix. Je m'arrêtais à une distance suffisante pour entendre ce que se disait, c'était Becker, elle était toujours de garde visiblement et bien entendu Quaritch. Une fois que j'eus entendu quelques répliques entre eux, je fis claquer mes rangers en m'approchant un peu plus, de sorte à être entendu avant d'être vu. Je m'arrêta au bout du lit du patient, en mimant une arme collée contre ma tempe avec ma main droite.


-Pan, je mimais la détonation et laissa redescendre ma main que j'appuyais sur le rebord du lit de Quaritch. Bravo Becker, si le Caporal est un Zatarc vous venez de me faire tuer. Je soupir. C'est pour ça que je ne voulais pas que vous puissiez voir Scorzi avant moi. Toute programmation a un déclencheur précis, mais la psyché humaine est complexe et certaines situations peuvent tout à fait créer une fissure entre la programmation et la psychologie de la personne, créant ainsi un état de stress énorme qui mène le plus souvent vers la mort du sujet. Je plongeais mes yeux vert dans ceux de la Doc. Vous vous en seriez remise s'il était mort dans vos bras ? Je reporta mon regard vers le patient. Quand à vous Quaritch... Je suis tenté d'vous laissez libre de vos mouvements, vous êtes bien trop entêté pour être sous le contrôle de qui qu'ce soit, je laisse ma phrase en suspend quelques secondes pour ménager mon effet, ce qui risque de me poser un problème n'est-ce pas ?

Je connaissais assez bien cet homme pour savoir qu'il avait une trop haute opinion de lui-même pour obéir convenablement aux ordres. O'Neill avait pour lui son impressionnant passif au SGC et son autorité naturelle, presque paternelle. J'étais persuadé que pour le vieil homme devant moi, je n'étais pas à la hauteur du poste qu'on m'avait confié, ce qui pouvait me poser de gros problèmes à court terme, ce que je devais absolument éviter.

-Becker laissez nous une minute mais restez dans l'coin, j'ai à vous parlez au sujet de Scorzi après, voyant son regard je tentai un sourire mais le rictus qui étira mes lèvres n'y ressemblait certainement pas, une bonne nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Mer 15 Mai - 6:18

Les avis sur la nomination de Narah au commandement étaient assez partagés. Pour la jeune doc, cette nomination la laissait indifférente. E effet, elle ne le connaissait pas assez pour dire s'il s'agissait d'un bon commandant ou non. Certes elle avait quelques animosités envers lui, mais cela était simplement dû au fait qu'elle était impliquée de façon personnelle dans une histoire. ll lui avait interdit de voir Franz, pour cela, elle lui en voulait, mais il faisait son job. Alicia n'était pas objective.

Je pense que le Colonel assurera assez bien ses fonctions durant la convalescence d'O'neill. C'est certain qu'une gestion de crise comme celle-là, ca ne sera pas un jeu d'enfant pour une entrée en fonction ...

Mais elle le croyait compétent, voila l'essentiel, non ? Puis, Miles fit référence à son nouveau grade et Alicia sourit. C'est certain qu'elle avait buché pour obtenir ces galons, mais elle les méritait. Quelques faux pas, elle devait l'admettre, mais qui n'en a jamais fais ?

Oui ... enfin, une seule. L'autre fois où j'ai quitté la base, ce n'était pas vraiment pour une mission. Le Général m'a envoyé un mois sur le Site Alpha et là on a ...

La jeune femme entendit des pas venir en leur direction et fut sur ses gardes. Un militaire sans un seul doute, le claquement de rangers était trop facile à distinguer, mais personne n'avait le droit de venir dans une salle où il y avait un patient qui était soigné. Telle était le règlement de l'infirmerie.

Sor...

Lorsqu'elle vit le Colonel, elle stoppa sa phrase. Il la prenait au dépourvu là. Surtout lorsqu'il mima une arme contre la tête.

Colonel ...

Ce qu'il lui dit eut un grand effet de reproche. Alicia avait mal agit, Narah avait raison, mais comment elle aurait pu savoir ? Et puis Miles lui semblait très normal ! Le Miles qu'elle avait toujours connu.

Colonel, je suis désolée .... Je n'ai pas pensé ... Je vous assure qu'il est normal ...

Elle se sentait idiote d'avoir foiré ainsi. Narah lui donna ensuite une explication sur les raisons qui avait motivé son ordre de tenir Alicia à l'écart de Scorzi, mais sa question la laissa perplexe.

* Garde la tête droite, Alicia, gardes la tête froide.*

J'ai vu beaucoup de mort dans ma vie ... Un de plus, un de moins, quelle aurait été la différence ?!

Une réponse à demi véridique. Alicia n'aurait peut-être pas supporté de voir Franz mourir, comme elle n'avait pas supporté ce qu'elle avait entendu de la bouche du fils de Julia venu du futur, à savoir sa propre mort, la mort de sa soeur, de Franz ...

Lorsqu'il lui demanda de le laisser avec Miles, elle hocha positivement de la tête, déposant son matériel sur le chariot. Elle n'alla pas bien loin, comme l'avait demandé le Colonel, mais assez pour ne pas entendre sa conversation. Il disait que c'était à propos de Franz, des bonnes nouvelles, mais Alicia restait un peu sceptique ...
Revenir en haut Aller en bas
Miles Quaritch
----------------
avatar
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 439

Arrivé au SGC : 02/04/2010

Age du Joueur : 32


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 45
Profession:
๏ Expérience:
253/3200  (253/3200)

MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Jeu 16 Mai - 11:24

Alicia parlait d'elle par rapport a son évolution dans la hiérarchie de la base.

"Tu le mérites en tout cas."

Puis un claquement de rangers résonna a l'entrée de la salle de soin, a ce moment précis, je savais qu'un officier rentrait, enfin c'est pour avertir prétentieusement de son arrivé et qu'il attend de tout le monde des courbettes. Narah rentra avec le doigt sur la tempe, tel un arme braqué sur lui même.

"PAN"

"Tien, salut."

Puis au mieux de prendre des nouvelles, il fit directement un reproche a Alicia, en me comparent a une arme infiltré par les Goa'uld. Cela me déplaisais énormément, surtout qu'Alicia n'avait rien a ce reprocher, elle faisait que son boulot et si dans l'éventualité, j'étais un bombe ou un assassin programmé, c'est au commandement de la base a qui il faut faire un reproche, c'est a eux de prendre la décision de me mettre en cellule d'isolement comme Franz et ca je vais pas me retenir.

Alicia s'excusé et je me permettais de rajouter quelque petit mot pour ca défense.


"Alicia, tu n'as rien a te reprocher ou même a t'excuser. C'est au commandement de faire un reproche si j'avais été un de ces trucs, c'est a eux de me mettre en isolement comme Franz. Mais ce n'est pas le cas, je suis juste moi même." Je regardais Narah avec insistance pour lui montrer que c'est lui qui avait tord par rapport au reproche fait a Alicia.

Quand à vous Quaritch... Je suis tenté d'vous laissez libre de vos mouvements, vous êtes bien trop entêté pour être sous le contrôle de qui qu'ce soit, ce qui risque de me poser un problème n'est-ce pas ?

"Ouai super, je vais très bien, merci de demander. Même Ares n'a pas pu me mettre a genoux, bon j'avoues que j'en ai chier quand même.... Mais de quel problème parles tu ?" Un petit rictus était sur mon visage car je savais pertinemment de quoi il parlait, mais je préfères provoquer un peu.

"Bon, je me doute que tu n'es pas descendu du bureaux du General pour prendre de mes nouvelles, donc allons a l'essentiel."

Il demanda a Alicia de sortir un petit moment pour pouvoir discuter avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5150

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
2302/15000  (2302/15000)

MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Mer 22 Mai - 21:11

S'il y avait bien un homme qui m'insupportais au SGC, c'était Quaritch, ce vieux gribou sur le retour était tellement prétentieux qu'il partait du principe que tout ceux qui n'abondait pas dans son sens avait tord. Ce genre de comportement tuait dans l’œuf les équipes devant se former avec de tels personnages. Le parallèle avec Layton n'était pas bien difficile et cela n'en rendait que plus insupportable le vieux militaire. Je poussai un long soupir pour tenter d'évacuer tout les mauvais sentiments qu'il m'inspirait mais bien entendu, cela n'eut que peu d'effet. Je le regardais dans les yeux, l'air blasé alors que je l'écoutais parlé. Quand il eut finit, je sortis une radio de ma poche et me mit à parler dedans :

[Radio]-Deux gardes avec zat à l'infirmerie.[/Radio]

Je mis la radio à ma ceinture, là où elle devait-être. Je n'avais pas le temps de prendre des pincettes.

-Les gardes que j'ai demandé arriveront d'ici cinq minutes, maximum. Je mise sur trois. Je jetais un œil sur la porte derrière moi. C'est le temps que t'a pour me jurer sur ton honneur de soldat que tu n'me causera pas de problème, au moins pendant que je gère l'imminence de l'invasion planétaire qui va nous tomber dessus. En parlant, j'avais pris le dossier du Caporal pour voir dans quel état il était. Si tu refuse, te fous de ma gueule ou si tu manque à ta parole plus tard, j'te consigne dans tes quartiers avec deux gardes devant ta porte jusqu'à ce que je décide qu'il en soit autrement. Je reposais le bloc. Et tant qu'j'y suis, je n'descend pas du bureau du Général, c'est son bureau tant qu'il n'est pas mort. Je croisais les bras sur mon torse. Ça s'appelle le respect, tu sais encore ce que c'est ?

Une confrontation n'était pas forcément l'idéal avec les gens souffrant de troubles mentales mais c'était le moyen le plus rapide pour gérer la situation et j'en manquais déjà assez comme ça pour me permettre de jouer au gentil garçon avec quelqu'un qui n'en avait de toute manière rien à foutre. Son était n'était pas pire que le mien quand j'étais revenu de chez Nienor et ne méritait donc aucun traitement de faveur. Enfin, je comptais sur une dernière option : je l'avais prévenu de la sanction mais lui avait aussi présenté la carotte, s'il ne jouait pas aux cons il aurait l'occasion de se venger et de combattre avec les effectifs qui partiront en mission pour les frappes préventives.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Dim 26 Mai - 6:31

Alicia attendait en dehors de la salle de soin et faisait les cent pas. Elle avait merdé, voila tout. Même si Miles avait voulut prendre sa défense devant Narah, il n'en restait pas moins que la jeune doc n'avait pas pris es mesures nécessaires pour éviter de tomber sur un autre cas comme Finch. Surtout qu'elle lui avait donné beaucoup d'informations concernant les dernières nouvelles de la base.

Les bras croisés sur sa poitrine, elle allait et venait. Les minutes étaient longues et à un moment, lorsqu'elle se retourna, elle vit des gardes arriver avec leurs armes. Qu'est-ce que cela pouvait bien vouloir dire ? De façon général, les militaires armés n'entraient pas dans l'infirmerie. Alicia ne pouvait pas les laisser entrer comme ca dans une salle de soins.


-Je ne sais pas ce que vous faites ici, mais vous n'irez pas plus loin.

Un garde toisa la jeune femme puis tendit un bras pour la tasser sur le côté.

Les ordres viennent du Colonel Narah en personne, Sous-Lieutenant. Ne vous mêler pas de cela.

Le garde frappa trois coups sur la porte pour signifier au commandant de la base la présence des effectifs qu'il avait lui même demandé.

Alicia se demandait à quoi pouvait bien jouer Narah. Il semblait mettre tout le monde à l'épreuve avec ses questions, ses confrontations. La jeune doc savait bien que lorsque Narah lui avait demandé si elle se serait remise de la mort de Franz, il ne l'avait fait que pour la déstabiliser parce qu'en fait, il connaissait la réponse. Il connaissait le point faible de Franz et il connaissait son point faible à elle .... Alicia se demandait si "bonne nouvelle" voulait vraiment dire que les choses se passaient mieux pour Franz ....
Revenir en haut Aller en bas
Miles Quaritch
----------------
avatar
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 439

Arrivé au SGC : 02/04/2010

Age du Joueur : 32


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 45
Profession:
๏ Expérience:
253/3200  (253/3200)

MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Dim 26 Mai - 12:35

Narah avait fait ca petite crise de commandement, il voulait me mettre la pression en appelant deux gardes armée et comme d'habitude, je me défilais pas, tout en le regardant droit dans les yeux, je me mi debout pour m'avancer vers lui, mes blessures me faisaient mal et je boitais.

"Voyons ca, tu me fais ta petite crise de commandement. Je le regarde avec un petit rictus. Tu dois avoir de la merde dans les yeux, si tu regarde mon état, je ne vais pas foutre le bordel, appart si deux gardes armée franchisent cette porte, je n'ai pas traversé la moitié de la galaxie pour me faire emmerder. Tout ce que je veux c'est qu'on me foute la paix, qu'on laisse Alicia faire son boulot, qu'elle me remette sur pied pour aller botter le cul à tout Goa'uld qui poseront leur pieds sur notre bonne vielle terre."

Puis après avoir rejoins la table de soin pour m'assoir, je le regardais avec insistance.

"Ce n'est pas en me menaçant que tu vas arranger les choses, ou me faire plier, au contraire, je risque vraiment de foutre la merde en cassant quelque nez et des bras, dans le meilleur des cas bien sur."

le SGC était déjà au courant pour l'invasion planétaire des grands maitres, dons mon information était déjà obsolète.

"Donc rappel tes gardes et je te donnerais deux, trois petite informations sur les effectifs de l'invasion qui nous menace."

Il avait le choix, Soit il me laisse tranquille et rappel ces gardes, soit il les laisse entrée et je m'en farcis un et avec de la chance le deuxième aussi et deux gardes c'est m'insulter.
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5150

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
2302/15000  (2302/15000)

MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Mar 28 Mai - 5:50

Une bonne droite dans sa gueule. Voilà tout ce qu'il méritait ce vieux con. Il se pensait toujours mieux que les autres, au-delà des règles mais il était surtout au-delà du bon sens, repoussant chaque jour les limites de la stupidité humaine qui atteignait pourtant déjà des sommets. Et pourtant, j'en avais vu des imbéciles et des cons en tout genre depuis l'temps... Lorsqu'il s'approcha de moi, je ne bougeais pas d'un iota, mes muscles se contractèrent même légèrement, j'étais prêt à en découdre. Qu'il me fasse se plaisir, qu'il donne le plaisir et même qu'il fasse mine de faire un mouvement un peu trop brusque et je l'enfonçais dans un mur sans le moindre remord. S'il fallait lui apprendre le respect et l'importance de la hiérarchie, je me ferais une joie de le faire.

-J'en ai rien à foutre de c'que tu veux.

Ma voix et mes traits s'étaient durcis, témoignant de ma douce montée en pression. Je n'avais pas de temps à perdre, j'étais venu ici pour une formalité et Quaritch s'amusait à compliquer les choses dans le simple but de m'emmerder et j'étais vraiment pas d'humeur.

-Et tu sais c'qui peut arriver, dans le pire des cas ? Je laissais quelques secondes de silence avant de reprendre d'un ton glacial : Tu peux mourir ici, considéré comme un traitre.

Je ne plaisantais pas et même si une petite partie de moi rechignait à devoir en arriver à une confrontation physique avec un membre du SGC, je ne pouvais pas me permettre de flancher sous prétexte qu'il était dans ses mauvais jours. Même quand elle était dans sa mauvaise semaine, Barber était plus aimable que lui. Deux coups résonnèrent contre la porte au moment ou Quaritch reprit la parole et là... C'était la remarque de trop. Ma mâchoire se contracta sous la colère et je fronçais les sourcils. Il avait dépassé les bornes.

-Entrez !

Je gueulais assez fort pour être entendu, la porte s'ouvrit sur deux hommes en treillis et armés de Zat. La porte se referma derrière eux et ils se placèrent chacun d'un coté de la porte, leur posture identique ne laissait pas de doute possible quant au fait qu'ils étaient prêt à tirer sur Quaritch au moindre mouvement suspect ou sur mon ordre. Mon autorité et mon ancienneté au SGC était difficilement contestable et la plupart des hommes avaient bien accueillis ma nomination pour remplacer temporairement le Général. Je leur jetais un coup d’œil avant de reporter toute mon attention sur l'ancien prisonnier.

-Tu marchande... Tu ose marchander la vie d'tes frères d'armes ? Mes poings se fermèrent. T'es quoi au juste, un mercenaire ? Je secouais la tête. T'a pas compris j'crois : Ici t'es dans l'armée, soit t'obéis aux ordres soit tu t'fais dérouiller. Alors pour la dernière fois, je te laisse une possibilité de rentrer dans le rang. J'inspirais profondément pour tenter de calmer mes nerfs. Soit tu me donne les éventuelles infos que tu a, tu ne fais pas d'vagues et je consentirais à te laisser libre de tes mouvements après la batterie d'examen qui s'imposent, soit... Je me tournais vers les deux gardes derrière moi avant de soupirer et de revenir vers Quaritch. Soit ces hommes te mèneront dans une cellule où tu restera jusqu'à que tu décide d'être plus coopératif. Je posais une main sur mon SOCOM, pour appuyer le poids de ma prochaine phrase : Ils auront l'autorisation de tirer pour tuer si tu tenterais de résister d'une quelconque manière. Ma main quitta mon arme. Je suis prêt à oublier le départ houleux de notre conversation si tu te montre coopératif, on mettra ça sur le compte des difficultés inhérentes à un retour après avoir été capturé par l'ennemi. Alors ?

C'était sa dernière chance. S'il n'était pas en mesure de la saisir, il était certain qu'il était trop dangereux de le laisser libre de ses mouvements dans la base, son instabilité en faisant un danger pour les effectifs l'entourant. Sans parler du risque qu'il soit un possible ennemi infiltré.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   Mar 4 Juin - 11:57

Bien qu'elle était à l'extérieur de la salle, Alicia se doutait fort bien que cette discussion entre le Colonel et Miles n'était pas très très amicale. Pour une raison qu'elle ignorait, Miles avait toujours un peu refuser d'obeir, que ce soit pour les ordres ou bien pour ses propres conseils à elle en terme de médecine. Elle se rappelait l'avoir rafistoler une ou deux fois et chaque fois, malgré le fait qu'elle tarde à donner son consentement pour qu'il reprenne du service, Miles était sur le terrain.

Patientent, elle vit les deux soldats entrer dans la salle et voulu par la fait meme entrer, mais l'un deux lui bloqua le passage.


- Vous devez attendre ici, Sous-Lieutenant. Nous avons ordre de ne laissez entrer personne.

Alicia toisa le soldat puis repartit dans la salle d'attente. Cela la mettait en colère, elle n'avait même pas accès à son lieux de travail et le temps qu'elle perdait à ne pas soigner Miles était du temps qu'elle ne pourrait pas donner pour les autres consultations.

La jeune femme alla se faire un café pour patienter et se cala dans un fauteuil de la salle d'attente. Et dire qu'elle était payée en ce moment pour prendre une pause injustifiée comme celle-ci.

Bon, ce n'était pas Alicia qui allait se plaindre ainsi parce qu'au nombre astronomique d'heures supplémentaires qu'elle avait fait, elle pouvait bien se reposer un peu, mais cela l'énervait de ne pas pouvoir faire son job alors qu'elle avait un patient qui demandait des soins urgents.

La discussion qu'elle aurait avec Narah la mettait sur les nerfs un petit peu également. Elle savait bien qu'il était au courant de la relation qu'elle entretenait avec Scorzi ne lui était pas inconnue et que même s'ils jouaient sur les mots quand au fait qu'il soit civil et elle militaire et non les deux militaires, il n'en restait pas moins que cette relation compliquait leur boulot. Quoique jusqu'à maintenant, ils avaient tenu bon ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Enfin de retour sur cette bonne vieille terre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 21 ~ :: Salle de soins-