Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 MJ Citée Céleste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Franz Scorzi
----------------
avatar
----------------
Responsable de laboratoire
----------------


Nombre de messages : 1697

Arrivé au SGC : 30/05/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
473/500  (473/500)

MessageSujet: Re: MJ Citée Céleste   Ven 7 Déc - 20:38

Pour la bande son, Leaving Earth by Clint Mansell


Le jeune Elund n'hésita pas un instant à insulter le chef de la mission qui n'était autre que Julia, je comprenais à peine sa remarque, cet homme était le parfait crétin que j'avais horreur de croiser lors d'une mission alors quand Julia le remit à sa place avec une simple petite phrase je me fis un plaisir quasi vicieux d'en rajouter une couche bien amère. Je l'empoignais et le força à se retourner.

Écoute moi bien espèce de petit con, tu te crois peut être intelligent avec tout ton savoir, mais ici tu n'es rien. Alors tien toi tranquille et obéis si tu ne veux pas me servir de bouclier humain! C'est clair !?

Mais je ne pu aller plus loin car on entendis un bruit bien reconnaissable au dessus de nous et cela ne m'étonna pas de voir débouler un vaisseau Goa'uld. Ce qui m'étonna ce fut de le voir s'écraser non loin de nous, va savoir qui était dedans mais il était clair qu'il n'était pas doué pour piloter ce genre d'engin. Par contre cela me faisais penser qu'il pouvait tout à fait s'agir de la petite Kate qui avait disparue. Alors on se mit à courir vers le site du crash dans l'espoir d'en sortir une personne un tant soit peu amicale. Je ne saurais dire à quoi je pensais à ce moment là, à sauver la jeune femme ? A espérer que les jaffas ne déboulent pas alors que nous tentions de sauver quelqu'un ? Ou à la façon dont nous allons pouvoir évacuer autant de personne doté de pouvoir psy en plus... Voila un truc qui va plaire au général.... Ça c'était sûr...

Alors que j'ouvrais la marche j'arrivais au niveau de ce qui semblait être un morceau de tôle presque détaché, avec un peu de puissance il tombera sans trop de mal, alors je me suis littéralement jeté dessus, épaule en avant et roulé boulé en sortie s'il vous plait. Franchement on aurait pu me mettre un 10/10 pour cette histoire là, mais comme il n'était pas question d'art... En "entrant" dans le vaisseau je pu voir que c'était un sacré bordel à l'intérieur, je ne savais pas trop dans quel état on allait trouver la jeune femme mais si elle s'en était sortie elle pouvait s'estimer heureuse... Je courais pour me diriger rapidement vers la salle de commande et je la vis dans une position pour le moins inconfortable. Julia et moi nous mîmes donc à la sortir de ce piège, je soulevais une poutre tandis qu'elle extrayait difficilement la jeune femme de son cocon pas si protecteur que cela finalement.

Alors que nous arrivions enfin à sortir la jeune femme de son piège Jeller nous indiqua la présence d'amis, et alors que je me retournais je vis un jaffa à quelques mètres de moi. Sans réfléchir j'enclenchais une rafale de mon arme pour le tuer, et alors que le premier corps tombait un second arriva, faucher par la même rafale qui avait abattu le premier visiteur. Nous sortîmes enfin la jeune femme de son antre et la mire à l’abri. Pour avoir un meilleur angle de vision je me déplaçais de l'autre côté du vaisseau et alors que j'allais arriver sur un couvert un tir m’atteignis, enfin passa tellement près que je fus quand même secoué et un peu brulé sur l'épaule. En me jetant j'envoyais une rafale dans la direction du tir et un combat d'une rare violence s'en suivit avec les jaffas. Je vidais mes chargeurs sur tout ce qui bougeait, et profitait des rares instants de répit pour changer de couvert ou envoyer une grenade. Tandis que j'arrivais à un nouveau couvert je me trouva nez à nez avec un nouveau jaffa, mais lui réussit à m'envoyer en l'air c'est un combat au corps à corps qui commença entre lui et moi.

Profitant de mon déséquilibre la bête se jeta sur moi pour me frapper mais je réussi à rouler sur le côté et esquiver son attaque. Je me releva non sans mal et me jeta sur son dos, le martelant avec arme pour le blesser mais il fallait croire que son armure de protection était d'une redoutable efficacité. Mais avec mon saut j'avais réussi à le faire trébucher par terre, et profitant de cela j'envoyai mon arme dans sa gorge pour le finir le plus rapidement possible... J'avais tué un jaffa de plus.... Combien en faudrait il pour finir cette putain de guerre....

Le combat se fini sur l'utilisation de pouvoir psy d'une remarquable efficacité qui mire à mal un jaffa, l'homme devait être épuisé et tandis que je portais la jeune kate pour la mettre à l'abri je ne pu m’empêcher de garder un œil sur le psy qui avait fait cela maintenant que le combat était fini il fallait rentrer à la maison... En déposant la jeune femme j'envoyais un regard sur Elund, je ne savais pas ce qu'il avait fait pendant le combat et franchement je m'en foutais, il devait veiller sur elle tandis que j'allais m'occuper de l'arrière garde, j'aurais préféré partir en éclaireur mais bon.... On ne pouvait pas tout avoir n'est ce pas ?


" Alors en avant la musique, on a pas que cela à faire, tout le monde en rang et direction la porte pour une évacuation rapide et efficace...
Revenir en haut Aller en bas
Helena Gardner
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 320

Arrivé au SGC : 13/11/2011

Age du Joueur : 41


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 37
Profession: linguiste en langues anciennes et archéologue
๏ Expérience:
193/500  (193/500)

MessageSujet: Re: MJ Citée Céleste   Dim 9 Déc - 1:10

Helena tentait de faire tout ce qu'elle pouvait pour que les réfugiés restent calmes pendant que le reste de l'équipe allait chercher la scientifique restante. Bien sûr, les bruits ambiants ne lui facilitaient pas la tâche, les Jaffas n'étaient pas loin et elle entendit également le bruit du crash du Tel'tak non loin, piloté tant bien que mal par Rizzoli.

-Calmez-vous....si vous ne faites pas de bruit, ils ne nous trouveront pas...

Elle était à l'affût du moindre bruit, du moindre craquement qui eût pu lui indiquer la progression des ennemis. Elle n'était pas du tout familière avec ce genre d'opérations et ses sens étaient loin d'être aussi affûtés que ceux des soldats, mais sa survie en dépendait.

Un homme en haillons se leva alors. Il resta un instant debout, tenant à peine sur ses jambes, les mains recroquevillées sur sa tunique rapiécée, et déclara que les anges arrivaient. Mais Helena n'entendait rien encore et elle devina que c'était encore les effets des manipulations effectuées par Nirrti sur ces pauvres gens.
Mais elle n'eut pas le temps de se questionner davantage, ils jaillirent de partout et bientôt l'apocalypse fut sur eux. Elle leur cria de se mettre à l'abri à la fois en anglais et dans la langue des réfugiés mais les jaffas furent plus rapides et ils les assaillirent. Il ne fallait plus qu'elle se pose de questions à présent, elle devait agir. Un flot d'adrénaline vint noyer son flux sanguin lorsqu'elle vit que le soldat Jeller était tenu en joue par un Jaffa qui allait sans aucun doute l'achever. Bien loin de la confusion qu'elle aurait pensé ressentir, son esprit était clair, terriblement clair. Il fallait qu'elle fasse quelque chose, et vite ! Seulement, elle n'était pas armée...

Mais une image vint alors avec une clarté saisissante dans son esprit. Si, elle avait une arme. Elle ne l'avait pas sortie depuis la dernière mission et, vu le nombre de poches de son sac à dos, elle devait encore être là vu que ce sac ne lui servait qu'en mission. Elle ouvrit vivement la poche en question et saisit le pistolet. C'était un petit calibre vu qu'elle ne savait pas tirer mais ça suffirait. Elle visa avec autant de soin que possible la tête et tira. A sa grande surprise, la balle atteignit son but (enfin, plus ou moins, elle n'en aurait pas juré) et le jaffa s'écroula. Mais son problème n'était pas réglé mais l'autre Jaffa allait tirer à son tour, et elle ne pourrait pas échapper à son tir. Mais, au moment où elle croyait sa vie terminée, il s'écroula à son tour et, derrière lui, elle vit l'autre scientifique...Elund, oui, c'était ça. C'était lui qui venait de lui sauver la vie. Elle hocha la tête et lui dit seulement alors que son souffle retenu se normalisait:


-Merci

Les villageois acclamaient le scientifique à l'égo surdimensionné et Helena se dit que ça devait lui convenir tout à fait. Mais il fallait bouger et elle s'avança vers l'entrée arrière du vaisseau avec les réfugiés. Avec stupeur, elle s'aperçut que l'un d'entre eux se servait de sa télékinésie pour étrangler le dernier Jaffa. Mais, s'il réussit, cela lui coûta la vie et il s'effondra. Il paraissait ravi d'en finir enfin avec cette vie misérable et, quand il décéda, elle lui ferma les yeux et le laissa aux soins de ses camarades. Ils devaient avoir leurs propres coutumes pour les morts et c'était à eux, ses pairs, que d'assurer son voyage vers l'au-delà. Elle s'avança vers le groupe. Il était question de gagner la porte et elle cautionnait largement cette proposition. Si elle survivait, elle apprendrait à booster ses réactions et à tirer dès son retour...
Revenir en haut Aller en bas
Marvin Elund
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 34

Arrivé au SGC : 26/09/2010

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
44/200  (44/200)

MessageSujet: Re: MJ Citée Céleste   Dim 9 Déc - 22:54

    Mais pourquoi voulait-elle revenir en arrière ?? Il n’y avait aucune raison de vouloir faire demi-tour alors qu’on était bientôt sortit de tout ce foutoir. Julia voulait sûrement aller porter secours à ses amis, mais personnellement, la seule issue était la fuite ! Non, je n’étais pas un lâche ! J’essayais juste de sauver ma vie, une vie si précieuse pour l’espèce humaine que je leur rendais même un service en tentant de fuir. Prit d’un excès de colère, je me tournai vers Julia.

    « Bon maintenant ça suffit ! Ecoutez-moi bien espèce de.. sale.. petite… chose !!! Insignifiante !!! Je veux partir d’ici !!! Je veux…. »

    Elle me répondit presque instantanément. Elle avait du répondant… Elle commençait à s’éloigner lorsqu’un bruit se fit entendre au-dessus de nos têtes. Une boule de feu à première vue, se dirigeait rapidement vers le sol ! Par réflexe ; et alors que l’appareil ne nous fonçait pas du tout dessus ; je me mis en boule et couvrit ma tête avec mes mains mais le bruit ne s’arrêtait pas. Je levais la tête pour regarder Julia en quête de soutien, mais elle ne me regardait pas, puis plus rien. S’était-il écrasé ? Mes oreilles ne répondaient plus, je n’entendais plus rien.

    « Qu’est ce qui se passe ? Qu’est ce qui est arrivé ???! »

    Elle s’éloignait déjà en direction du crash, parce que oui, il y avait bien eut un crash ! Je restais là, avec les réfugiés… Le temps passa rapidement, durant lequel tout le monde se regardait, certains parlaient entre eux, d’autres restaient muets comme des pots. Subitement, un des indigènes se leva et commença à dire quelque chose. Je ne compris pas, mais Helena traduit grossièrement, et apparemment l’indigène nous prévenait de quelque chose. Les anges arrivaient…

    « Les Anges ? Comment ça les anges ? Qu’est-ce qu’il dit ? On va mourir ici ?! C’est ça ?!! »

    Je posais la petite fille et m’avançai vers lui, lorsque des bruits de tirs se firent entendre. Le combat commençait… Etrangement, alors que tout le monde partait vers le cargo, je fis de même. Helena était partie aussi vers les autres Terriens. L’idée de devoir rester ici tout seul me forçait plus à y aller que celle de les aider. Je me mis à courir, puis subitement je glissai sur un sol particulièrement boueux. Sans le vouloir, j’étais tombé sur une lance Jaffa. Dans l’impossibilité de me relever (tellement je patinais dans la gadoue) je prit la lance pour m’aider à me relever. Tant bien que mal, je me remis debout et reprit ma course effrénée. Une sorte de frénésie s’était emparée de moi, même si je savais qu’une fois sur place je me cacherais dans un buisson ou derrière un arbre.
    J’entendais toujours plus de tirs, et je voyais des indigènes se disperser à droite et à gauche, un peu partout. Des tirs d’armes Terriennes se faisaient entendre également. Je manquai de tomber une fois de plus mais la lance m’aidait bien. Je n’avais pas franchement l’habitude de taper de si longs sprint, et j’avais bien du mal à tenir le rythme. Je me rendais compte que la gamine que j’avais lâché un peu derrière, me suivait toujours.
    Plus loin, je voyais finalement le combat. Des Jaffas se précipitaient sur les Terriens et sur le vaisseau. Un buisson douillet m’attendait non loin du combat. Je m’y engouffrai furtivement avec l’enfant pour me cacher, lorsque je me fis bousculer dans le dos par un indigène paniqué qui courait partout les bras en l’air. Je tentai de me rattraper sur la lance Jaffa. J’entendis un petit « clic » lorsque je pris appuie dessus, et je vis un éclair m’aveugler en l’espace d’une seconde. Un cri, un bruit sourd, puis je me retrouvais la tête dans la boue. Devant moi, un corps fumant de Jaffa se tenait là, étendu sur le sol. Je me relevais tant bien que mal et vis de nombreux regards tournés vers moi.

    La suite, je ne la compris pas vraiment. Apparemment, en tombant, j’avais déclenché la lance Jaffa ; qui appartenait à Abaddon qui m’avait remercié avant de la reprendre ; et fait feu sur un Jaffa qui allait tuer un Terrien. Je lui avais sauvé la vie ; j’étais un héros.
    Tous scandèrent mon nom, certains se jetaient à mes pieds pour me baiser les mains, mains que je tendais vers eux. C’était mon apogée, l’apothéose de Marvin Elund, un sentiment de fierté m’emplit, et ces personnes devenaient pour moi à présent, mes sujets. Je fixais les Terriens en face de moi avec un regard triomphant.


    « Même ici ma renommée me dépasse, ils m’aiment !! Je suis un héros !! » dis-je sans complexe.

    La suite du combat m’importait peu, tant je savais que le reste du groupe pourrait s’en sortir sans moi.
    J’étais devenu leur idole, et je comptais bien faire en sorte que tout le SGC sache que ma notoriété ne s’arrêterait désormais plus qu’à la planète Terre, mais aussi au reste de la galaxie.
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13736

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: MJ Citée Céleste   Mer 12 Déc - 23:54

Abaddon répondit négativement à sa question. Il n’y avait pas moyen de prendre contact avec des rebelles tant qu’ils n’avaient pas ouvert un passage à travers la porte des étoiles. Le mieux était donc de partir directement d’ici. Le Lieutenant Finch ne répondait pas non plus à la radio. Avait-il eu le temps de rentrer sur Terre avant l’arrivée des troupes de Nirrti ? Nul ne le savait.
Contournant la zone ravagée et abandonnée de la Citée Céleste par le chemin de la forêt, l’équipe pouvait voir le chapaï se dresser au milieu de la grande avenue qui était autrefois la fierté de Svarog.
L’équipe fit très attention quand ils sortirent de la forêt, observant attentivement les alentours. Avec les réfugiés derrière et Elund qui apportait une légère aide à Kate pour se déplacer, Julia et Abaddon ouvrirent la marche et se dirigèrent vers la porte. Ils arrivèrent à mi-chemin contre un muret qui faisait partie d’un bloc d’habitation partiellement détruit. Ce lieu constituait un lieu de couverture le temps que tout le monde se rejoigne, avant d’aller rejoindre la porte des étoiles une fois pour de bon, à environ cinquante mètres de là. Mais Alors que Becker s’apprêtait à faire les premiers pas, elle fut tirée vers l’arrière par Abaddon, qui la sauva de justesse d’un tir à énergie qui vint percuter le sol devant eux.
A l’autre bout de l’allée, dans les ruines d’une autre habitation, se dressait un canon goa’uld sur pied, commandé par deux jaffas. Les terriens pouvaient le voir en jetant un œil par-dessus le muret. Mais ils avaient été repérés et s’ils décidaient de sortir de leur couvert, ils se feraient canarder par le canon. Il y avait toujours moyen de passer par derrière et d’essayer de contourner la position ennemie par les blocs d’habitation.
C’est donc logiquement que Becker ordonna à Franz et Jeller, qui étaient à l’arrière, de faire cette manœuvre. Marvin, Kate et Helena restaient au milieu des réfugiés, qui étaient de moins en moins terrorisés et prêts à se battre s’il le fallait.
Un son de cor retentit de la position ennemie, et la réponse se fit entendre d’un autre cor, qui venait de la forêt. Les terriens devaient vite se débarrasser du canon goa’uld s’ils ne voulaient pas finir piéger ici…

Franz et Jeller contournèrent plusieurs habitations avant de finalement entrer dans l’une d’elle. A l’intérieur, ils virent des tables et des chaises brisées, des outils de cuisines rudimentaires ou du matériel agricole, formant un tas de débris et de ruines donnant encore plus d’ampleur au chaos des lieux. Franz jeta un œil par la fenêtre et vit les jaffas ennemis pilotant le canon. Mais il fallait rester discret car malgré qu’ils aient contourné leur position, ils restaient dans leur champ de vision et pouvaient se faire remarquer d’un instant à l’autre par le deuxième jaffa qui secondait le tireur. Jeller s’allongea pour se mettre en position de tir et après une brève respiration, il tira une rafale qui fit mouche dans la tête du jaffa aux commandes. Son frère guerrier prit sa place et tourna immédiatement le canon vers eux, tirant un peu au hasard dans les décombres de l’habitation en espérant toucher un tau’ri. Une pluie de débris arrosa Franz Scorzi et Dean Jeller, dégagée par les impacts des tirs du canon.

Cela profita à Becker et Abaddon, qui sortirent de leur planque pour faire feu sur la position ennemie. Un premier tir précis d’Abaddon vint déloger le canon de son emplacement, obligeant le jaffa à s’en aller. Mais alors qu’il se relevait pour couvrir derrière d’autres ruines, un tir de Julia mit fin à ses intentions de fuites.

Cette fois c’était le moment ou jamais. Tout le monde se mit à couvrir vers la porte des étoiles. Au même moment, un peu plus loin derrière eux, d’autres jaffas de Nirrti sortaient de la forêt. Ils étaient en nombre et quand ils virent les terriens, ils n’hésitèrent pas à sonner le cor une nouvelle fois, faisant apparaitre des dizaines de jaffas qui surgirent des bois et courant vers la porte des étoiles en faisant feu sur les terriens et les réfugiés.

Julia ordonna à quelqu’un d’entrer les coordonnées tandis que le reste du groupe se positionnait tout autour de la porte des étoiles. Il allait falloir tenir cette position encore quelques longues secondes. Certains jaffas voulurent contourner les lieux pour prendre les terriens à revers, mais ils croisèrent la route de Franz et Jeller qui étaient restés dans les ruines, se déplaçant à travers les habitations comme des électrons libres sur le champ de bataille. Ils mirent fin à la manœuvre tactique de ces jaffas, les prenant par surprise.
De l’autre côté, Abaddon est Julia se sentaient bien seuls face au régiment de jaffas qui leur fonçait droit dessus. La puissance de feu et le rapport de force penchait en défaveur des terriens et du rebelle jaffa. Mais alors qu’ils étaient sur le point d’être submergés, les réfugiés et esclaves de cette planète décidèrent d’agir comme des hommes. Après tout ils étaient sur leur planète. C’étaient leurs maisons qui se trouvaient dans cette citée, en ruines et détruites par les forces de Nirrti qui les avaient capturé pour pouvoir faire des expériences génétiques sur eux. L’heure de la vengeance avait sonné et c’est dans un élan d’action héroïque mais suicidaire que plusieurs d’entre eux allèrent au-devant du danger. Ils étaient une quinzaine à venir en aide à Julia et Abaddon, et dans les secondes qui suivirent, sept d’entre eux étaient déjà tués, fauchés par les tirs à énergies.
Mais la colère des survivants ne fit que renforcer et augmenter leur pouvoir de télékinésie, qui prenait le pas sur la raison dans de telles situations. Alimentée par la haine, l’une des personne leva ses bras maigre en direction d’un mur en ruine, le faisant tressaillir. Deux autres réfugiés vinrent apporter leur aide et à trois, ils réussirent à faire s’effondrer tout le mur sur des jaffas qui se trouvaient en contrebas et qui n’avaient pas réalisée l’origine réelle du danger qui les menaçait.
Un autre esclave tomba à genou, épuisé, après avoir soulevé un pan de terre entier, faisant basculer en arrière deux jaffas qui s’y trouvaient.
Franz et Jeller arrivèrent et virent la bataille qui se déroulait près de la porte des étoiles. Ils virent des jaffas tirer et des esclaves se défendre avec leur pouvoir tant bien que mal. Certains jaffas furent soulevés dans les airs et envoyés dans le sol à une vitesse effrayante, leur corps brisé sous la violence de l’impact. D’autres s’étouffaient et se tordaient de douleur au sol.
Deux jaffas s’approchèrent trop près d’Helena et d’un réfugié. Ce dernier cria de rage et dans un réflexe, il balaya le vide devant lui de sa main, déséquilibrant l’un des jaffa qui tira sur son frère serpent à côté de lui, avant de mourir par un tir terrien.
L’utilisation de pouvoir de toutes sortes rendit la tâche plus ardue aux jaffas de Nirrti, dont la progression commençait à ralentir. La porte des étoiles était maintenant activée et il était temps d’évacuer. Les défenseurs ne tiendraient pas longtemps cette position car l’énergie des réfugiés commençait à s’estomper. La moitié d’entre eux avaient d’ailleurs péri après avoir utilisé leur pouvoir, trop affaiblis par le don de force vitale qui cela demandait. Des fumigènes furent envoyés à travers le champ de bataille et devant la porte des étoiles pour permettre l’évacuation.

En voyant le vortex allumé, Marvin décida d’y aller avec Kate, tenant l’engagement de prendre soin d’elle suite aux ordres de Becker. Mais son geste de solidarité se dissipa très vite lorsqu’à travers la fumée, il vit un jaffa ennemi apparaître à quelques mètres de lui. Heureusement pour lui et Kate, un réfugié s’interposa et sauta sur le jaffa, le ruant de coup. Le combat fut bref, le jaffa étant beaucoup plus fort. Il lâcha sa lance et sortit un poignard grossier. Et dans un geste brusque mais précis, il trancha la gorge du malheureux, avant de tourner son regard vers les tau’ris avec un sourire malsain.
Le jaffa se trouvait entre eux et la porte des étoiles. Fuir n’était donc pas une option. Marvin, dans sa préoccupation ultime qui était de prendre soin de lui-même, plaça Kate devant lui en espérant qu’elle batte le jaffa. Mais elle était encore affaiblie par ses blessures et elle ne pouvait toujours pas bouger son bras. D’ailleurs, elle semblait tellement dans les choux que même le jaffa n’y fit pas attention, poussant la scientifique d’un revers de la main pour affronter l’homme. Elund prit alors les jambes à son cou et courut plusieurs mètres avant que le jaffa ne finisse par le rattraper, lui faisant un croche-patte. L’homme le plus intelligent de la planète Terre tomba au sol et vit le jaffa se pencher au-dessus de lui, près à l’éventrer.
Un rire démoniaque anima les traits de son agresseur et alors qu’il voyait déjà le poignard s’abattre sur lui, quelqu’un vint percuter le jaffa et l’envoya bouler au sol. Faisant plusieurs roulet-boulets avec l’ennemi, Franz se demandait toujours pourquoi il était venu sauver la vie de Marvin Elund. Mais tuer son adversaire direct était maintenant une autre préoccupation qui éclipsa cette interrogation. Une lutte terrible et brutale eut lieu entre les deux êtres. Le jaffa en vint même à mordre l’oreille de Scorzi, tandis qu’il essayait de récupérer le couteau tombé par terre. Il n’avait plus de munition dans ses armes de tir et le corps à corps était inévitable. Du sang coulait le long de leurs blessures respectives et Elund se releva pour observer ce spectacle. Il tenta de se rapprocher pour aider Franz mais il se rendit compte qu’il ne savait pas comment s’y prendre. Il essaya de donner un coup de pied mais cela n’y fit rien, le jaffa ne sentit rien du tout et continuait de donner des coups à l’archéologue.
Marvin marcha alors quelques mètres et prit le poignard du jaffa, qu’il lança à portée de main de son collègue. Alors que le jaffa était allongé dans son dos, plantant ses doigts dans ses yeux, Franz sentit la lame entre ses mains et il se retourna aussi vite et souplement que n’importe quel commando bien entrainé aurait pu le faire, animé par l’envie de survivre à tout prix à ce combat. Il planta le couteau à plusieurs reprises dans la chaire du jaffa, qui s’écroula sur le côté. Sans même dire un merci, Marvin lui échangea un regard inquiet et partit en courant vers la porte des étoiles, laissant son coéquipier seul.

Marvin passa la porte avec quelques réfugiés survivants. Non loin suivit Helena avec Kate sous son bras. Julia les regarda s’en aller quand soudain, elle vit un tir à énergie toucher Gardner de plein fouet.
La linguiste de l’équipe s’écroula au sol, faisant tomber Rizzoli avec elle. De la fumée s’échappait de son corps, là où le projectile l’avait frappée. Mais en s’approchant de plus près, le sergent Becker vit Helena se relever plus facilement qu’elle ne l’aurait cru… Comment avait-elle put survivre à un tel tir ? La réponse fut évidente au fur et à mesure qu’elle approchait : le tir l’avait touchée par derrière et toute sa puissance avait été absorbée par tout l’équipement et le matériel qu’elle possédait dans son sac à dos. Ainsi, les livres qu’elle avait récupérés dans la bibliothèque de Svarog lui avaient sauvé la vie, mais ceux-ci étaient dans un sale état à présent…

Helena et Kate purent alors reprendre leur route et traverser le vortex, suivies par le soldat Jeller et Abaddon. Becker allait faire de même quand elle se souvint de ne pas avoir vu Scorzi passer la porte. Tirant encore sur plusieurs jaffas, elle partit à sa recherche et le retrouva un peu plus loin, sonné par le combat qu’il avait livré quelques instants plus tôt. Les deux terriens commencèrent à foncer vers la porte quand soudain, le passage fut barré par trois jaffas, les trois derniers encore vivants. Ils pointèrent tous les trois leurs armes sur Julia et Franz. Ce dernier n’avait plus aucune munition et Julia ne ferait pas le poids face à ces trois guerriers. Pourtant, ils ne tirèrent pas, comme s’ils attendirent que les tau’ris déposent les armes. Nirrti serait probablement très reconnaissante envers eux s’ils apportaient des prisonniers. Un jaffa haussa alors la voix et leur demanda de se rendre sans condition. Derrière eux, le vortex de la porte des étoiles était toujours activé et le SGC devait sans doute attendre le retour de ses deux derniers membres de mission.
Qu’allaient-ils faire ? Se rendre ou mourir en héros ? Ils n’eurent pas à prendre cette terrible décision car heureusement pour eux, des tirs de P90 vinrent cribler les deux jaffas les plus à droite et Julia élimina le dernier ennemi en course.
A travers le brouillard propagé par les fumigènes, un homme vêtu d’un treillis militaire fit son apparition. Il avait le visage sale, couvert de sang et de cendre. Tout son équipement était usé, tout comme lui d’ailleurs. Mais malgré tout, il se permit un trait d’humour qui lui était rare.


« Bah alors… On n’attend pas Giovanni ? »

Le Colonel Giovanni Thil s’avança vers eux, un léger sourire aux lèvres.

« Ne me demandez pas comment j’ai fait pour m’en sortir, ça relève du miracle… Pour la suite, je n’ai eu qu’à suivre les jaffas à distance pour vous retrouver… D’ailleurs, on ne devrait pas trainer, y en a encore dans le coin. C’est l’heure de rentrer maintenant. J'en ai plein le cul de cette foutue planète. »

Dit-il en faisant une tape sur l’épaule de Scrozi. Tous les trois, ils traversèrent le vortex et arrivèrent dans la salle d’embarquement du SGC…
Ils furent accueillis par le Général O’Neill, qui les questionna sur la tournure de la mission. Il y eut aussi des moments de joies et de tristesse chez les réfugiés survivants, qui avaient perdu des proches mais qui étaient heureux d’être en sécurité. Mais une question demeura en suspend quand O’Neill demanda à Thil et à Becker où se trouvait le dernier membre de l’équipe : le Lieutenant Finch.
Celui-ci n’était pas retourné sur Terre et n’avait probablement jamais réussi à atteindre la porte des étoiles…


[Une semaine pour rep Smile ce sera votre dernier post, ensuite je posterais un épilogue avec vos notes. Bon jeu !]

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Julia Becker
----------------
avatar
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 3176

Arrivé au SGC : 05/05/2011

Age du Joueur : 36


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Pilote de chasse
๏ Expérience:
484/3200  (484/3200)

MessageSujet: Re: MJ Citée Céleste   Dim 16 Déc - 1:01

Pourquoi ? Pourquoi rien ne pouvait être normal ? Dans un monde structuré on aurait rentré les coordonnées, passé la porte, on serait rentrés et on aurait festoyer autour d'un banquet sous les étoiles en ligotant à un arbre le premier qui aurait eu l'audace de vouloir chanter. C'est ce que pensa Julia lorsqu'Abadon la tira vivement en arrière pour lui éviter un tir et qu'elle se trouva nez à nez avec un canon qui n'était même pas beau. Mais plus que tout, être la plus gradée et la chef d'un groupe lui pesait. Elle avait volontairement quitté son poste précédent de leader pour repartir à zéro et redevenir une simple exécutante qui n'aurait pas à se torturer l'esprit. Julia s'était retirée de son escadron tout juste avant d'être trop blasée et de risquer de commettre des erreurs en mission faute de vigilance. Pourtant tout cela la rattrapait ici. Mais elle avait à coeur de vouloir ramener tout le monde et de bien faire son travail. Alors les autres ne devaient rien soupçonner de cet état d'esprit...C'est sur un ton sûre,qu'elle donna ses instructions.

- On contourne! Maintenant!

Ils se retrouvèrent en planque dans les habitations. A sa grande surprise les réfugiés semblaient plus décidés que jamais à se battre. De rafales en rafales ils parvinrent à supprimer les canons et leurs pilotes. Et puisque la voie était libre elle cria

- Tous à la porte!! Helena vous rentrerez les coordonnées.

Tels des gens se bousculant dans un bureau de tabac un vendredi treize pour acheter un ticket de loto ils se précipitérent vers la porte. Mais la course poursuite loin de s'achever s'amplifiait. Afin de laisser le temps à la porte de s'ouvrir elle mit un genoux à terre et s'embusqua en compagnie d'Abaddon pour ralentir la progression des Jaffas. Ils avaient beau en éliminer d'autres réapparaissaient. Les Terriens ne tiendraient plus longtemps. Aprés toutes ces épreuves c'était trop bête! La suite des événements parut...totalement irréaliste et Julia mettrait certainement du temps avant de vraiment y croire. Les réfugiés vinrent prêter main forte dans une tentative désespérée. Julia n'en revenait pas! La colère semblait augmenter leur télékinésie.

La porte était enfin actionnée et Marvin ainsi que quelques réfugiés se sortirent d'affaire. Alors que les autres allaient faire de même, la pilote vit avec horreur un tir faucher Helena qui soutenait Kate. Elle se précipita vers elle pour la soutenir. Heureusement la jeune femme n'avait rien. C'était le livre qui avait tout pris. La scientifique et la linguiste purent donc rejoindre les autres. Toutefois il manquait encore...

- FRAAAAANZ????

Elle arma de nouveau et tira afin de se frayer un passage."Franz ne sois pas mort-Franz ne sois pas mort..."C'était ce qu'elle se répétait en boucle pour conjurer un éventuel mauvais sort. Alleluia!! Elle le trouva rapidement ils allaient pouvoir partir et...ben non! Plus de munitions et impossible de se frayer à nouveau un passage. Les Jaffas étaient trop nombreux.

- Oh mais c'est que ça commence à m'agacer tout ça!! Un coup on peut rentrer ensuite on ne peut plus! A un moment il faudrait quand même se décider!

Elle devait faire son possible pour que Franz rentre. Il y avait peut être une dernière possibilité. Elle regarda son futur beau frère.

- Je vais faire diversion et tu vas en profiter pour passer le vortex. Ensuite vous viendrez me rechercher. Evidemment c'est un ordre !

Mais alors qu'elle allait s'exécuter sans laisser le temps à son ami de protester ou de se lancer dans un discours mélodramatique, il sembla que les choses tournaient en leur faveur.

« Bah alors… On n’attend pas Giovanni ? »

Thill!! Il était vivant! Julia se retint de lui sauter au cou et se contenta de sourire

- Vous avez faillit être en retard Colonel!

Enfin ils purent rejoindre les autres au SGC. Et Julia en était soulagée. C'était vraiment passé prés! Lorsqu'elle fit son rapport au Général et qu'elle lui expliqua la disparition de Finch elle se permit d'ajouter

- J'espére qu'il ne sera pas déclaré mort prématurément...et je crois qu'il faudrait le chercher du côté de chez Nirtti...

Il se pouvait bien qu'elle l'aie fait prisonnier et s'en serve de cobaye. Cette idée la fit frissonner. Julia n'était vraiment pas bien de ne pas avoir pu ramener l'équipe au complet. Elle n'était pas responsable bien sûre mais...La pilote passa ses examens médicaux en étant présente que physiquement. Elle n'avait ni envie de parler, ni de penser. Lorsqu'elle fut devant les vestiaires avec Franz, juste avant qu'ils ne rentrent chacun dans le leur elle se jeta dans ses bras et pleura un bon coup, expulsant toute sa peine et sa rage. Parce que cette première mission depuis son retour d'exil ajouté à cette disparition avaient réveillé bien des peurs qu'elle avait cru dissipées.
Revenir en haut Aller en bas
Kate Rizzoli
----------------
avatar
----------------
Astrophysicien
----------------


Nombre de messages : 460

Arrivé au SGC : 10/02/2012

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Scientifique
๏ Expérience:
92/500  (92/500)

MessageSujet: Re: MJ Citée Céleste   Mar 18 Déc - 23:18

Kate n'avait pas retrouvé tous ses esprits pour le moment, la douleur de son bras était telle qu'elle n'avait que cela en tête. Tout ce qui se passait dépassait la limite de son environnement de travail habituel et bien qu'elle ne le montrait pas, la jeune femme n'avait pas une idée rassurante sur la suite des évènements. La porte des Étoiles était presque à leur porté, mais il y avait encore des obstacles de taille à franchir avant d'arriver sains et saufs à la base. Et puis il y avait ce Elund. bien que le Sergent Becker lui ai donné l'ordre de filer un coup de main à astrophysicienne, ce dernier ne faisait pas grand-chose. Kate avait même l'impression que ca irait mieux s'il la laissait tranquille.

Ils avaient du courage ces militaires. Ils fonçaient dans le feu de l'action. Kate n'aurait pas pu faire la même chose et comparativement aux autres réfugiés qui semblaient ne plus être trop terrorisés, elle, elle l'était vraiment. Elle avait envie de revoir son petit labo et continuer sa petite routine. Elle ne voulait pas finir oubliée ici. Le combat n'était pas un terrain qu'elle affectionnait beaucoup et elle ne cessait de répéter une prière dans sa tête.

Lorsqu'ils le pouvaient, lorsque la voie était plus ou moins libre, le groupe de réfugiés se déplaçait petit à petit. Certains tentaient d'aider les militaires du mieux qu'ils pouvaient en faisant tomber des facades de pierre, mais Kate restait loin de tout cela. Sa tête tournait beaucoup et elle n'était pas valide d'un bras. Elle aurait aimé donner un coup de main, mais c'était déjà du bon boulot ce que faisait les réfugiés.

C'était tout de même étonnant de voir tout ces gens qui utilisait leurs pouvoirs spéciaux pour mener la bataille et désolant à la fois de les voir ensuite tomber au sol, faute d'énergie. Ce ne devait pas être facile de puiser assez d'énergie,et les modifications génétiques ne devaient pas leur permettre une grande et longue utilisation.

Alors que Kate courait vers la porte avec Marvin, un jaffa arriva, mais heureusement, un réfugié s,imterposa pour les aider. Seulement, son sacrifice fut inutile. Kate n'eut pas le temps de réaliser que Marvin l'Avait prise par les épaules pour la placer devant lui tel un bouclier. Bizarrement, ce ne fut pas à elle que le jaffa voulait s'en prendre, une proie trop facile peut-être. Il la poussa et la scientifique le vit s'en prendre à Marvin.

Ce fut finalement Helena qui aida Kate à se relever, mais les deux femmes s'écroulèrent lorsque la linguiste fut toucher. Du peu d'esprit qui lui restait, Kate vérifia si sa collègue était morte et fut rassurer que non. C'est finalement presque intact qu'elle passa le vortez et lorsqu'elle vit qu'elle était dans la base, elle se laissa tomber au sol. Une équipe médicale vint la prendre pour l'amener à l'infirmerie pour lui faire passer un scanner et lui ausculter son bras.

Ce fut une mission pas du tout reposante, du moins, moins que de rester dans son labo et elle avait appris une chose : elle n'aurait jamais de brevet de pilote de vaisseau. Elle continuerait a les réparer !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.song-of-ice-and-fire.com/
Helena Gardner
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 320

Arrivé au SGC : 13/11/2011

Age du Joueur : 41


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 37
Profession: linguiste en langues anciennes et archéologue
๏ Expérience:
193/500  (193/500)

MessageSujet: Re: MJ Citée Céleste   Mer 19 Déc - 15:48

Il fallait atteindre la porte à tout prix, c'était là le prix de leur salut face aux jaffas de Nirrti. Ayant pris Kate Rizzoli sous son bras lorsqu'Elund l'avait lâchée, Helena se mit à courir de toutes les forces qu'il lui restait vers la porte, continuant d'encourager dans leur langue les réfugiés encore vivants. Progressivement, grâce au courage des soldats, la voie se dégageait et la Porte des Etoiles était enfin en vue. Il fallait mettre Rizzoli en sécurité, le plus vite possible, pour qu'elle reçoive des soins. Elle essayait aussi de faire en sorte que le plus de réfugiés possible puissent les suivre. A ce stade, elle en oubliait la fatigue, seule l'adrénaline la poussait en avant. Elle ne s'en serait jamais cru capable auparavant, comme quoi...

Sur l'ordre de Becker et tentant à la fois de faire abstraction des tirs et de rester vigilante pour se protéger et protéger ceux qui l'entouraient, Helena composa les coordonnées adéquates sur le DHD (comme elle avait bien fait de les mémoriser dans le bon ordre en prévision !) et, enfin, le miroir argenté du vortex jaillit, puis s'immobilisa, attendant ceux qui allaient le franchir. Mais elle ne put pas le franchir et une chaleur intense ressentie dans le dos la poussa en avant. Son premier réflexe fut de penser: "Ca y est, je suis morte" . Elle ne ressentait quasiment aucune douleur et la chaleur du premier choc s'estompait. C'était ça, mourir ? Mais elle se rendit rapidement compte de son erreur: elle était bien vivante et, alors qu'elle aidait Rizzoli à se relever après s'être elle-même remise sur ses pieds sans trop de mal, elle comprit pourquoi: son sac à dos avait encaissé tout le choc. Elle l'enleva rapidement et s'aperçut qu' une grande partie de son équipement et surtout les précieux livres de Svarog étaient dans un sale état voire inutilisables. Mais pas le temps de se plaindre de la perte de tout cela, elle valait mieux que de perdre leur vie. Avec un peu de chance, la carte mémoire de son appareil photo n'aurait pas trop souffert et quelques photos seraient exploitables. Quant aux livres, ils garderaient une grande partie de leur secret mais elle s'efforcerait de traduire ce qui resterait...

Résolument, elle franchit le seuil de la porte et, à la sortie, une équipe médicale vint prendre Rizzoli et les réfugiés survivants en charge pour leur apporter un secours médical et psychologique. Helena, bien qu'épuisée physiquement et psychologiquement, nota dans un coin de son esprit d'apprendre à tirer et à pîloter, elle avait vu la mort de trop près pour ne pas en ressentir le besoin désormais. Elle prit aussi régulièrement des nouvelles des réfugiés et commença à compiler un vocabulaire de leur langue dont elle fit pour commencer un guide de conversation simple à l'adresse de ceux qui auraient à travailler avec eux. Elle travailla aussi sur ce qui restait des livres de Svarog en espérant en tirer quelque chose d'utile. Mais, bien que ressentant un sentiment en demi-teinte et pensant au soldat qui n'était pas revenu ainsi qu'aux réfugiés décédés, elle était satisfaite de sa mission...
Revenir en haut Aller en bas
Franz Scorzi
----------------
avatar
----------------
Responsable de laboratoire
----------------


Nombre de messages : 1697

Arrivé au SGC : 30/05/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
473/500  (473/500)

MessageSujet: Re: MJ Citée Céleste   Ven 21 Déc - 21:25

Julia nous ordonna, à moi et Jeller, de faire mouvement vers la position ennemi, et c'est sans hésiter un seul instant que nous nous mirent en position pour attaquer les forces ennemis, nous devions les prendre de flanc pour permettre à notre équipe d'arriver jusqu'à la porte des étoiles et ainsi évacuer. Il y avait eu trop de mort, et si nous pouvions en éviter quelques uns de plus j'en serais ravis... Jeller profita d'une bonne position pour tuer le servant d'une tourelle, mais son pote nous prit pour cible et ce fut toute la maison derrière laquelle nous nous étions planqués qui fut réduite en cendre, attrapant Jeller par la peau du cou je lui fis éviter une poutre qui lui tombait droit dessus.

On évacue maintenant !!!

Couvrant sa course je tirais sur les jaffas et en toucha plus d'un, néanmoins ils étaient tellement nombreux que cela ne changeait pas grand chose. Heureusement pour nous le groupe nous couvrit et nous avons ainsi pu évacuer vers une position donnant une vision globale du champ de bataille et ainsi mieux couvrir nos compagnons et nos réfugiés. Une fois en position Jeller et moi ne comptions pas à la dépense tant il y avait de vilain moche qui pue à buter. Tandis que je tirais sur des jaffas qui couraient j'en vis qui faisaient des trucs bizarre, en fait c'était les réfugiés qui utilisaient leur pouvoir sur les jaffas, tant mieux car cela nous permettrait de leur botter le cul plus facilement.

Quand la porte s'ouvrit Jeller et moi commençâmes notre descente vers la porte, en couvrant l'évacuation des réfugiés néanmoins nous finirent rapidement à court de munition, que ce soit pour les fusils d'assaut ou les armes de poings alors je fini par récupérer une canne jaffa qui tire du plasma tout chaud qui fait bobo. En couvrant la course de Jeller je vis un jaffa s'approcher dangereusement de notre blésé et de l'impotent, pointant mon arme vers lui j'essayai de la faire marcher mais rien à faire... Y'avait plus de jus, pour sur qu'ils avaient pas mit des pîles duracel c'est abrutis. Alors je n'avais plus qu'une chose à faire, utiliser mes techniques du rugby vieille d'il y a une éternité.

Fonçant à travers le champ de bataille en hurlant à plein poumons je fis peur à plus d'un jaffa, et quand j'arrivais au contact avec le jaffa en question je l'envoya valser à deux bon mètres de Marvin, aucun doute qu'il ne s'attendait pas à cela le lézard. Profitant de mon avantage je lui assena plusieurs coups avant de prendre mon couteau et d'essayer de le planter avec, mais le bougre avait de la ressource et envoya l'arme se planter à un bon mètre. Il retourna la situation dans le sens propre du terme et se mit à me mordre, à me mordre ? Mais WHAT THE FOUCK!!! De rage je lui assenait plusieurs coups dans les valseuses et profita de la gentillesse de Marvin pour lui enfonçais ma lame dans le cou après lui avoir copieusement tailladé le dos. Une fois mort je le poussais et lui cracha dessus, non mais sans blague, il s'était prit pour qui ce sale con ?!

Le groupe en avait profiter pour évacuer et alors que je me retournais Marvin avait déjà décampé... Décidément c'était un sacré spécimen celui là... Finalement je vis que Julia m'ouvrait un passage vers la porte qui se trouvait à une cinquantaine de mètre et je profitais de cela pour planter quelques lézards histoire de pas perdre la main, Jeller était encore là et il voulait nous attendre avant d'évacuer, il avait beau n'avoir plus d'arme il combattait au couteau lui aussi.. Ca tournait en combat médiéval ce délire...

Une fois tous ensemble Julia m'ordonna d'évacuer, mais il n'était pas question de cela, c'était à elle de partir. Néanmoins avant qu'on face quoi que ce soit on vit débarquer GIovani avec ses armes et ses grenades... Éliminant les jaffas ils nous invitât à évacuer la planète..


Putain de bordel de merde, vous en avez d'autre des comme ça ? Non parce que sinon je suis dispo' pour rester encore un peu, vu que vous vous en êtes sortis si j’attends encore un peu je vais voir débarquer le père noël ou Chuck !

Non ? Bon ok...


Nous passâmes donc la porte, la journée avait rude pour chacun d'entre nous, et à peine j'arrivais dans les vestiaires après une petite discussion avec un soldat, je vis Julia me tomber dans les bras en larmes. Elle avait du se souvenir de nombreuses choses à cause de la disparition du lieutenant... Sans aucun doute que reprendre par une mission telle que celle ci n'était pas une mince affaire...

Courage belle soeur, il faut que tu sois fortes, mais si tu as besoin de pleurer ne te retient pas, ça fait du bien et je sais de quoi je parle...

Non je ne le savais pas, mais je comprenais largement la souffrance humaine que ressentais Julia à ce moment là, et vu que je me sentais capable de l'aider, il fallait que je l'aide..;C'était ma famille après tout non ?
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13736

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: MJ Citée Céleste   Sam 22 Déc - 15:01

Epilogue


Le retour au SGC marquait la fin de cette mission. Le Général O’Neill, manquant d’information concernant le Lieutenant Finch, abandonna l’idée d’une éventuelle équipe de secours. Des jaffas arriveraient sûrement en renforts et dans les heures qui suivraient, l’ancienne Citée Céleste de Svarog serait entre les mains de l’armée de Nirrti. Il n’y avait rien à faire pour le moment. Les quelques réfugiés survivants furent amenés à l’infirmerie, tout comme une partie de l’équipe. Le Colonel Thil n’arrêtait pas de râler tandis que Marvin Elund avait repris le chemin de son labo, heureux d’être rentré à la maison.
Kate Rizzoli fut pris en charge par le docteur Harper, tandis que Julia et Franz décompressaient en toute intimité, réalisant qu’ils avaient échappé de peu à la mort.
Durant les semaines qui suivirent, l’état de santé des réfugiés accueillis par le SGC se dégrada au fur et à mesure. Même en leur donnant de la nourriture et des médicaments, leur corps s’affaiblissait, ne supportant pas les terribles mutations génétiques que leur avait infligées Nirrti. Durant tout ce temps, Helena fut à leur chevet, à les regarder mourir, complètement impuissante face à la situation. La morphologie de ces humains n’était tout simplement pas prévue pour subir de telles modifications et leurs pouvoirs ne leur étaient d’aucune aide. Petit à petit, le nombre de survivant diminua et le dernier décéda dans les lits de l’infirmerie, en présence de l’équipe et du Général O’Neill.
Un hommage leur fut rendu après cela. On organisa un pot au mess et tout le monde eut une pensée pour le Lieutenant Finch, porté disparu en mission.
Marvin Elund put alors retourner à son travail en laboratoire et Rizzoli sortit de l’infirmerie. Helena Gardner et Franz Scorzi commencèrent à décortiquer les livres de la bibliothèque de Svarog qui n’avaient pas trop soufferts des combats, traduisant un maximum d’informations. Abaddon rentra sur son monde après une discussion houleuse avec le Général. Le soldat Jeller prit quelques semaines de congés pour se changer les idées et essayer d’oublier les images du camp de réfugié découvert lors de la mission, un souvenir qui le marquerait à vie. Quant à Julia Becker, elle repensa à la conversation qu’elle avait eu avec Finch au sujet du site alpha et des exercices de vols des F-302, un travail qui n’engageait qu’elle et qui l’éloignerait pendant un temps des lourdes responsabilités qu’un chef de mission pouvait avoir en territoire ennemi…

A des années lumières de là, dans une partie peu connue de la galaxie, le Lieutenant Finch ouvrit les yeux et découvrit un environnement sombre. Il avait des courbatures partout, le corps meurtri et cassé par les conditions de sa détention. Il ne savait pas depuis combien de temps il était ici, ni depuis quand il avait été capturé et emmené à travers la porte des étoiles dans cet endroit inconnu. Il avait été mis dans une caisse puis déplacé à plusieurs reprises. Etait-il dans un vaisseau ? Si c’était le cas, cela devait être un gros appareil car il ne sentait pas de secousses, pas d’allumage de moteur ou de propulseurs. Etait-il dans une base secrète ? Il n’en savait rien. Mais une chose était sûre : il était bien loin de chez lui…
Soudain, le couvercle de sa mini-prison fut relevé et des bras l’obligèrent à sortir de là et à plonger au sol, sa tête cognant contre une marche.
Ses yeux s’écarquillèrent et son regard se leva vers le haut, apercevant un sarcophage goa’uld au sommet d’un escalier. L’un de ses geôlier le fit se redresser et le fit se mettre à genou, tandis que le tombeau extra-terrestre ouvrait ses portes en laissant échapper une lumière aveuglante se propageant dans toute la pièce.
Sur le côté, des symboles inconnus et des statues mi bêtes/mi-humaines dotées de plusieurs bras semblaient le sonder d’un regard de justicier. Finch passa une main à son nez pour se moucher rapidement. Il était un Lieutenant de l’US Air Force, officier de l’armée de l’air américaine. Il devait se montrer digne, gonflé de courage et de fierté face à ses ennemis.
Mais quand il vit un bras s’agripper contre le bord du sarcophage, des frissons le parcoururent et il réalisa qu’il était terrorisé, redoutant ce qui allait se passer.
Avec la grâce d’une divinité, Nirrti se réveilla de son sommeil et se releva de manière souple et élégante. Lentement, elle descendit les marches et la lumière qui traversait les carreaux de la pièce vint éclairer son visage dur et ses traits quasi-parfaits. Sa mâchoire était carrée et son corps semblable à celui d’un homme bien bâti. Son hôte pouvait se confondre à un être de sexe masculin s’il n’y avait pas cette poitrine mise en valeur par la robe qu’elle portait, sombre et somptueuse à la fois. Son regard était sévère, à tel point que le Lieutenant n’en avait jamais vu de comparable de toute sa vie.


« Un Tau’ri… En voilà un qui me plait bien. » S’exprima la goa’uld en laissant l’une de ses mains se balader dans les cheveux roux du terrien.

« Qu’il soit le premier à avoir l’honneur de tester ma nouvelle machine. »

Stupéfait devant la neutralité d’une telle voix qui le menait droit à la condamnation, David Finch baissa la tête et ses lèvres se mirent à trembler pour essayer de répondre quelque chose. Mais que pouvait-il dire devant un être aussi maléfique et rempli de haine ?
Et tandis qu’il abandonnait toute idée de négociation, il fut emmené dans la pièce d’à côté comme l’avait ordonnée la maitresse des lieux, ses larmes se répandant sur le sol derrière lui, et ce jusqu’à sa destination finale…



FIN


Voilà, la mission est terminée ! Un peu plus longue que prévue, mais je ne voulais pas bâcler certains évènements. J’ai été très heureux et satisfait du rendement global de cette mission. Sans plus attendre, voici vos notes :

Julia Becker :
• 1] Orthographe / Conjugaison / Structure des posts (Faites de beau posts structurés, avec peu de fautes et un français correct, vous devriez vous en sortir de ce côté là) : 9 Points d’XP/ 7

• 2] Cohérence dans les Posts, imagination et originalité (Vous n’êtes pas Superman, restez dans les limites du possibles tout en étant créatif et vous serez notés convenablement) : 5 Points d’XP/ 4

• 3] Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits du MJ (Si vous respectez convenablement les Règles de RP, l’Intrigue Générale du Forum et le(s) post(s) précédent(s) du MJ, la note sera bonne) : 3 Points d’XP/ 3

• 4] Présence et Participation dans l’ensemble du RP (Si vous décrochez de l'Intrigue en cours de route ou loupez quelque postes, vous aurez des points en moins, et vice versa si vous êtes présent du début à la fin) : 3 Points d’XP/ 3

Note : 17/20

Commentaire : très bonne participation et beaucoup d’engagement. Des postes parfois d’une qualité inégale mais c’est peut être normal vu que cela a duré environ… deux-trois mois.

Franz Scorzi :
• 1] Orthographe / Conjugaison / Structure des posts (Faites de beau posts structurés, avec peu de fautes et un français correct, vous devriez vous en sortir de ce côté là) : 9 Points d’XP/ 6

• 2] Cohérence dans les Posts, imagination et originalité (Vous n’êtes pas Superman, restez dans les limites du possibles tout en étant créatif et vous serez notés convenablement) : 5 Points d’XP/ 4

• 3] Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits du MJ (Si vous respectez convenablement les Règles de RP, l’Intrigue Générale du Forum et le(s) post(s) précédent(s) du MJ, la note sera bonne) : 3 Points d’XP/ 3

• 4] Présence et Participation dans l’ensemble du RP (Si vous décrochez de l'Intrigue en cours de route ou loupez quelque postes, vous aurez des points en moins, et vice versa si vous êtes présent du début à la fin) : 3 Points d’XP/ 3

Note : 16/20

Commentaire : Beaucoup de volonté de faire avancer les choses. Rien à signaler si ce n’est parfois des postes inégaux dans les points de vue (on ne sait pas si ton personnage est plus un « penseur » avec beaucoup de moral etc… ou un guerrier qui tue sans trop réfléchir, un peu à la Quaritch :p Notamment dans ton dernier poste ou quand je l’ai lu, j’ai trouvé que ça te ne ressemblait pas. Mais bon ça arrive de péter des délires en rp :p c’est pas grave. Très bonne présence dans l’intrigue générale sinon.

Helena Gardner :
• 1] Orthographe / Conjugaison / Structure des posts (Faites de beau posts structurés, avec peu de fautes et un français correct, vous devriez vous en sortir de ce côté là) : 9 Points d’XP/ 7

• 2] Cohérence dans les Posts, imagination et originalité (Vous n’êtes pas Superman, restez dans les limites du possibles tout en étant créatif et vous serez notés convenablement) : 5 Points d’XP/ 3

• 3] Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits du MJ (Si vous respectez convenablement les Règles de RP, l’Intrigue Générale du Forum et le(s) post(s) précédent(s) du MJ, la note sera bonne) : 3 Points d’XP/ 3

• 4] Présence et Participation dans l’ensemble du RP (Si vous décrochez de l'Intrigue en cours de route ou loupez quelque postes, vous aurez des points en moins, et vice versa si vous êtes présent du début à la fin) : 3 Points d’XP/ 3

Note : 16/20

Commentaire : Belle découverte et une grande satisfaction de lire tes postes. Seul petite frustration : c’est parfois un peu court et tu aurais pu développer d’avantage, suivant principalement les grandes lignes de mes postes sans chercher à aller plus loin ou à aller dans les détails. Bonne présence sinon tout le long de la mission.

Kate Rizzoli :
• 1] Orthographe / Conjugaison / Structure des posts (Faites de beau posts structurés, avec peu de fautes et un français correct, vous devriez vous en sortir de ce côté là) : 9 Points d’XP/ 7

• 2] Cohérence dans les Posts, imagination et originalité (Vous n’êtes pas Superman, restez dans les limites du possibles tout en étant créatif et vous serez notés convenablement) : 5 Points d’XP/ 4

• 3] Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits du MJ (Si vous respectez convenablement les Règles de RP, l’Intrigue Générale du Forum et le(s) post(s) précédent(s) du MJ, la note sera bonne) : 3 Points d’XP/ 3

• 4] Présence et Participation dans l’ensemble du RP (Si vous décrochez de l'Intrigue en cours de route ou loupez quelque postes, vous aurez des points en moins, et vice versa si vous êtes présent du début à la fin) : 3 Points d’XP/ 3

Note : 17/20

Commentaire : Ta situation n’a pas été facile durant cette mission. Mais tu as pris des décisions que j’ai voulu respecter, bien que tu ais été éloigné du groupé pendant quelques postes. Tu as donc pris des risques et des initiatives, ce que j’ai aimé chez toi.

Marvin Elund :
• 1] Orthographe / Conjugaison / Structure des posts (Faites de beau posts structurés, avec peu de fautes et un français correct, vous devriez vous en sortir de ce côté là) : 9 Points d’XP/ 7

• 2] Cohérence dans les Posts, imagination et originalité (Vous n’êtes pas Superman, restez dans les limites du possibles tout en étant créatif et vous serez notés convenablement) : 5 Points d’XP/ 4

• 3] Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits du MJ (Si vous respectez convenablement les Règles de RP, l’Intrigue Générale du Forum et le(s) post(s) précédent(s) du MJ, la note sera bonne) : 3 Points d’XP/ 3

• 4] Présence et Participation dans l’ensemble du RP (Si vous décrochez de l'Intrigue en cours de route ou loupez quelque postes, vous aurez des points en moins, et vice versa si vous êtes présent du début à la fin) : 3 Points d’XP/ 2

Note : 16/20

Commentaire : De bons postes avec un caractère hors norme, une façon de voir les choses et de les décrire qui t’appartient bien. Ton personnage et son égo te collent à la peau :p Petit bémol : tu as loupés deux postes mais tu m’avais prévenu. Cela a quand même donné moins d’importance et de présence à ton personnage durant certains moments de la mission. Pour le reste, un rp très satisfaisant à lire

Je vous remercie tous pour votre présence et votre participation, en espérant que cela vous ait plu à vous aussi. Je suis à votre disposition par MP si vous avez des questions ou des remarques concernant vos notes ou mes commentaires... A bientôt pour de nouvelles aventures

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Julia Becker
----------------
avatar
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 3176

Arrivé au SGC : 05/05/2011

Age du Joueur : 36


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Pilote de chasse
๏ Expérience:
484/3200  (484/3200)

MessageSujet: Re: MJ Citée Céleste   Mer 2 Jan - 22:08

Il parait qu'il est de coutume de noter les MJs alors j'ouvre le bal Smile

Tout d'abord, merci pour cette MJ Jack je me suis beaucoup amusée.

Le théme était intéressant et m'a bien tenu en haleine. Tu nous as plongé dans une aventure dont j'avais vraiment envie de comprendre tous les tenants et les aboutissants. C'est agréable aussi de retrouver des pnjs d'une mission sur l'autre (je pense à Thill qui a déjà été utilisé ailleurs). Ca donne une impression de stabilité, de noyaux solide au SGC. Tes posts étaient clairs et légers mais riches, pas de descriptions lourdes et difficiles à se représenter. Et surtout j'ai eu l'impression d'être vraiment actrice de l'aventure. Tu as essayé de respecter les choix de nos persos ce qui leur donnait un pouvoir de décision.

17/2O
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: MJ Citée Céleste   

Revenir en haut Aller en bas
 

MJ Citée Céleste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Royaume Goa'uld ~ :: Citée Céleste ( Planète mère de Svarog )-