Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Entretien O'Neill/Anderson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michael Anderson
----------------
avatar
----------------
Responsable des scientifiques
----------------


Nombre de messages : 981

Arrivé au SGC : 18/03/2009

Age du Joueur : 34


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
281/500  (281/500)

MessageSujet: Entretien O'Neill/Anderson   Lun 17 Sep - 9:58

Je posai mon stylo plume.

Encore un passage intraduisible qu’il faudrait que je fasse analyser par les scientifiques.

La pyramide récupérée en Angleterre s’était révélée être une mine d’informations incroyable. Grâce à elle nous avions quasiment en main une arme anti-kull. Encore fallait-il déchiffrer correctement les informations qu’elle contenait. La phase de décodage était particulièrement longue et il fallait y ajouter le temps de traduction d’un texte particulièrement abstrus.

Comment ? me direz-vous, c’est un archéologue qui connait le langage goa’uld et il n’est pas capable de traduire un pauvre texte ?

Avez-vous déjà étudié un texte scientifique dans votre langue natale ? Avez-vous compris tous les mots techniques utilisés ? Et même mieux que cela : avez-vous compris le phénomène expliqué dans son ensemble ? Alors maintenant imaginez que ce texte soit rédigé en langue étrangère avec à votre disposition uniquement un dictionnaire d’à peine quelques milliers de mots.

S’ajoutait à cela un dialecte goa’uld pleu usité de nos jours qui n’améliorait pas vraiment les choses. Je compris alors ce qu’avait dû ressentir Pierre de Coubertin à ses débuts…

Les scientifiques de la base, déjà forts occupés à concocter une arme anti Kull, ne me recevaient pas forcément des plus chaleureusement lorsque je venais leur demander des spécifications sur telle ou telle technique ou sur un terme obscur.

Aussi j’avais décidé de me passer momentanément de leur aide et je passais ainsi la journée à décrypter cette pyramide encyclopédique sans en comprendre grand-chose pour le moment.

Ma tête menaçait d’exploser lorsque mes yeux se posèrent accidentellement sur l’horloge murale qui ornait le dessus de la porte de mon bureau. Mes yeux mirent quelques temps à faire le point, habitués qu’ils étaient depuis une heure à déchiffrer la pyramide.

13h55.

Je ne fis pas attention à cette information qui ne m’aidait nullement dans mon travail. Aussi je replongeai la tête dans mon étude. Mais je n’arrivais plus à me concentrer. Quelque information semblait parcourir mon inconscient, se frayant un chemin vers mon moi conscient. Je me frottai les yeux, puis lorsque je les rouvris, je tombai encore nez à nez avec la pendule. 13h57.

13h57… … … …


- 14h ! Mais bien sûr ! O’Nell !

Je me levai brusquement, trébuchai à deux reprises, puis courus jusqu’à l’ascenseur de l’étage. J’appuyai frénétiquement sur le bouton d’appel jusqu’à ce que la machine infernale apparaisse et ouvre ses portes.

Deux minutes plus tard j’étais face au bureau du général. J’étais assez essoufflé, mais à l’heure pour ma convocation. Je rajustai mes vêtements, puis toquai…



_________________





Dossier de Michael Anderson

«La capacité d'apprendre est un don ;
La faculté d'apprendre est un talent ;
La volonté d'apprendre est un choix.»


Frank Herbert
Revenir en haut Aller en bas
http://stargate-worldofart.actifforum.com
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13740

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: Entretien O'Neill/Anderson   Lun 17 Sep - 22:38

C’était le début d’après midi. L’heure de la sieste, pour tout homme de son âge. Mais bien que son appareil digestif fût en pleine activité après ce repas copieux au mess, il n’avait nullement envi de s’endormir. Il faisait bien trop chaud, et il y avait bien trop de bruit. Trop de gens venaient le déranger et il recevait trop d’appels téléphoniques pour espérer fermer l’œil un instant… Cependant, ce n’était pas pour autant qu’il s’était mis au travail. Il n’avait pas pour habitude de reprendre si rapidement une activité professionnelle, surtout pas après une grande assiette de frites. Il se reposait donc à sa manière, plongé dans son fauteuil en cuir, les pieds croisés sur le bureau, essayant de régler son téléphone portable, de tester des jeux, des sonneries, ou des images à mettre comme fond d’écran.
C’était un petit portable carré et noir, comme on en trouvait à des prix bas dans les grandes surfaces. Le genre de portable qui demandait à ce que la mémoire soit régulièrement régulée, ne pouvant enregistrer pas plus de quelques messages dans sa base de données. Mais ce n’était pas un problème vu que Jack n’en recevait jamais. Juste des coups de fils, et encore, le téléphone rouge sonnait bien plus souvent. Bref, il se demandait encore pourquoi il avait acheté ce gadget, qui n’était déjà plus à la mode, complètement dépassé par les iphone, les ipad, les ipods, les ipeds, et combien d’autres encore…
Soudain, quelqu’un toqua alors que Jack avait tout juste allumé la sonnerie proposée par son téléphone. Un son aigu et désagréable à l’ouïe, mise par défaut par son opérateur.


« Deux minutes ! » Il tripota le truc qui servait de clavier, complètement minuscule, pour essayer de la stopper, quand il se rendit compte que le bouton pause était un peu plus haut.

« C’est bon, entrez ! »

Vu le volume saturé du son, il était évident que celui ou celle qui attendait derrière la porte eut droit à une petite écoute de cette mélodie grossière. Il s’attendait donc à voir un regard interrogateur pointer sur lui, comme celui de Walter, mais il vit celui d’un homme, d’un scientifique plus précisément, avec qui il ne s’entendait pas trop mal comparé aux autres blouses blanches et autres grosses têtes à lunettes qui erraient dans cette base.

« Anderson ! J’avais oublié notre petit rendez-vous, veuillez m’excuser. Asseyez-vous je vous en prie ! »

O’Neill posa son portable et tira un peu sur sa veste de Général, histoire de ne laisser paraître aucun mauvais pli.

« Comment se portent vos recherches depuis votre retour ? Vous avez été vous informer de l’évolution de l’arme anti-kull ? Je crois que c’est l’invention du siècle. »

Il fit un petit sourire à cette pensée. Il était tellement agréable de savoir qu’il était possible de les vaincre, et que s’ils réussissaient à répliquer l’arme, elle serait utilisable par les équipes SG sur les terrains d’opérations. Le Général rayonnait de joie et de fierté à cette idée, depuis le temps qu’il cherchait une faille dans les desseins d’Anubis… La roue allait enfin pouvoir tourner en leur faveur, pour une fois.

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Michael Anderson
----------------
avatar
----------------
Responsable des scientifiques
----------------


Nombre de messages : 981

Arrivé au SGC : 18/03/2009

Age du Joueur : 34


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
281/500  (281/500)

MessageSujet: Re: Entretien O'Neill/Anderson   Sam 22 Sep - 10:44

Un son diffus émanant du bureau du général arriva jusqu’à moi. C’était une mélodie aigue particulièrement pénible à entendre. Le général, d’une voix d’où perçait un moment d’agitation, me demanda de patienter une minute devant sa porte. Le général O’Neill était un militaire compétent, il devait étudier quelque enregistrement d’un MALP en vue d’envoyer une équipe en mission. Etait-ce pour cela qu’il m’avait appelé ? Pour me demander de partir en mission ? Ma réponse serait obligatoirement péremptoire au vu de la masse de travail qui m’attendait.

Le bruit s’arrêta et je fus bientôt invité à entrer.


« Anderson ! J’avais oublié notre petit rendez-vous, veuillez m’excuser. Asseyez-vous je vous en prie ! »

Toujours essoufflé par ma petite course, je ne me fis pas prier et m’assis face à lui.

« Comment se portent vos recherches depuis votre retour ? Vous avez été vous informer de l’évolution de l’arme anti-kull ? Je crois que c’est l’invention du siècle. »

- Mes recherches ? Plutôt bien.

J’avais volontairement omis de répondre à la deuxième partie de la question, car j’étais toujours un peu en colère contre les scientifiques pour ne pas vouloir m’aider dans mes traductions. Il avait fallu à peine quelques heures pour créer un prototype, combien de temps leur fallait-il pour terminer leur arme ? Mon travail était d’une importance capitale et cela me chagrinait toujours que personne ne s’en rende compte. La concision n’est pas mon fort, pourtant, pour éviter que le général m’interrompe grossièrement comme à son habitude dans les briefings j’avais décidé de rester bref. Je comptai donc m’arrêter là, mais un haussement de sourcil interrogatif m’invita à continuer. Si c’était le général qui le demandait, tant pis pour lui. Je développai donc.

- Disons que j’ai traduit pas mal de choses mais c’est très… technique. Sans le concours des scientifiques je ne peux pas faire grand-chose actuellement. Et comme ils sont tous occupés à créer une arme anti-Kull à l’aide notamment de mes notes précédentes, les scientifiques m’ont répondu : je cite : ce n’est pas une priorité. Donc je continue à traduire la pyramide tout en potassant mes livres et en recherchant désespérément un tome intitulé : « La technologie alien pour les nuls ». Je dors cinq heures par nuit et la dernière fois que j’ai pris un vrai repas au mess de la base c’était… un vendredi il me semble.

Rendez-vous compte que cette pyramide contient une base de donnée réunissant l’ensemble du savoir goa’uld ? C’est un Wikipedia alien, sans moteur de recherche. C’est comme si quelqu’un s’était amusé à déchirer puis à mélanger toutes les pages d’une encyclopédie et vous demande de rechercher le mot « carotte ». J’ai calculé qu’au rythme où j’avance il me faudrait une équipe de dix traducteurs parlant couramment le goa’uld et autant de scientifiques pour arriver à traduire l’ensemble des données d’ici 2020. Et là je ne parle que de ce que j’ai parcouru, ce qui peut très bien être la face émergée de l’iceberg.

Mais tout ceci peut tout à fait nous sauver un jour des goa’ulds et de toute autre menace alien et c’est pour cela que je travaille jour et nuit et avec acharnement sur cette pyramide… Cet Imhotep est un scientifique hors pair, même pour un goa’uld. Il a inventé la fontaine de jouvence et la pyramide pour recevoir les vaisseaux goa’uld. Sa race n’a pas beaucoup évoluée depuis ce temps-là en comparaison. Je suis sûr qu’il y a quelque chose qui nous échappe le concernant… Dommage que son laboratoire ai été immergé…


J’avais débité tout ceci en un temps record et le regard que me jetait le général n’était pas dénué de perplexité.

- Je sais que je parle beaucoup, mais il faut me pardonner, cela fait presque une semaine que je n’ai pas parlé à quelqu’un… Il vous reste un peu de café ?



_________________





Dossier de Michael Anderson

«La capacité d'apprendre est un don ;
La faculté d'apprendre est un talent ;
La volonté d'apprendre est un choix.»


Frank Herbert
Revenir en haut Aller en bas
http://stargate-worldofart.actifforum.com
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13740

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: Entretien O'Neill/Anderson   Sam 22 Sep - 19:06

- Je sais que je parle beaucoup, mais il faut me pardonner, cela fait presque une semaine que je n’ai pas parlé à quelqu’un… Il vous reste un peu de café ?

« Euh, oui, derrière vous. Servez m’en un tant que vous y êtes ! »

Le Général laissa le scientifique se retourner pour aller à la cafetière, qui avait été placée près de la porte de son bureau pour aujourd’hui. Il semblait tendu, légèrement nerveux et dépassé par la masse de travail. Fallait-il lui donner des vacances ? Sûrement pas, ils avaient trop besoin de lui ici. Ce n’était pas le moment de flancher.

« Je suis d’accord avec vous, docteur. Cette base de données est importante. De plus, scientifiques et archéologues doivent travailler main dans la main si nous voulons progresser. L’arme anti-kull n’est que le début, et j’espère qu’ils se bougeront pour nous faire d’autres exemplaires de l’arme, plus solides et efficaces encore que le prototype d’essai. »

Jack s’installa confortablement dans son siège, attendant que l’homme à la chevelure épineuse ne revienne lui faire face, avec les deux cafés.

« Euh, sucre s’il vous plait. Là juste à côté… » Dit-il en montrant du doigt la petite boite métallique, avant de reprendre.

« Si je vous ai fais venir, docteur Anderson, c’est pour vous parler de la nouvelle organisation au sein du personnel scientifique de la base. Malheureusement, nous avons perdu le Docteur Carter. Je vous rassure, elle n'est pas décédée, mais elle est partie prendre en charge les travaux en zone 51. De ce fait, plus personne ne dirige le service… » Jack leva l’œil pour regarder Mickael, scrutant chaque coin de son visage, avant de se décider à dire ce qu’il allait dire…

« Vous avez fais vos preuves chez nous, docteur. Vos recherches ont permis de trouver la base de données en Angleterre. Puis vous avez décrypté les informations nécessaires pour créer l’arme anti-kull. Bref, vous avez montré qu’être archéologue était aussi important qu’être astrophysicien, et ce même dans une base appartenant à l’Air Force. » Il fit une petite pause pour prendre une goutte de café, puis en vint au cœur du sujet.

« C’est simple, j’ai besoin d‘un homme comme vous pour superviser le service Scientifique. Vos responsabilités seront certes plus importantes, mais vous aurez le personnel à votre disposition. Evidemment, je serais toujours là pour prendre les grandes décisions mais j’ai besoin de quelqu’un pour gérer de ça d’en bas, quelqu’un de confiance et qui sait ce qui faut faire pour protéger les intérêts de notre planète… Je sais que vos relation avec les spécialistes en technologie n’est pas des meilleurs, mais le fait de vous nommer chef arrangera peut être les choses. En tout cas, vous veillerez à ce que chaque scientifique travaille en collaboration avec d’autres, même s’ils ont des spécialités différentes. Les archéologues, les physiciens, les linguistes et j’en passe, je ne veux pas que chacun travaille dans son coin, mais ensemble main dans la main. Et je compte sur vous pour occuper ce poste de responsable scientifique. »

Ils s'arrêta là, attendant une réaction, une réponse dans le meilleur des cas, du docteur Anderson. Bien qu'il se doutait qu'une telle proposition pouvait parfois faire peur, surtout pour quelqu'un qui ne recherchait pas vraiment à représenter l'image d'une section entière du personnel de cette base .

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Michael Anderson
----------------
avatar
----------------
Responsable des scientifiques
----------------


Nombre de messages : 981

Arrivé au SGC : 18/03/2009

Age du Joueur : 34


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
281/500  (281/500)

MessageSujet: Re: Entretien O'Neill/Anderson   Dim 7 Oct - 12:22

Le général m’invita à me servir en m’indiquant la cafetière située juste derrière moi. Je me levai et me servis une tasse généreuse puis en pris une autre pour le général. Pendant cet intervalle de temps, le général indiqua sa volonté que les archéologues et scientifiques travaillent main dans la main, puis il demanda un sucre dans son café. Je trempai mes lèvres dans la boisson et grimaçai à cause de son amertume. Le seul avantage du café ce sont ses vertus énergisantes. Le gout est affreux mais beaucoup de gens s’y sont habitués et certains même éprouvent un réel plaisir à en boire. Cela provient très certainement d’un désir de faire comme « les grands », la caféine étant interdit à l’enfant, qui peut enfin dès l’adolescence accompagner les adultes et découvrir cette boisson tant espérée. J’allais faire profiter au général de cette réflexion lorsqu’il prit la parole.

« Si je vous ai fais venir, docteur Anderson, c’est pour vous parler de la nouvelle organisation au sein du personnel scientifique de la base. Malheureusement, nous avons perdu le Docteur Carter. Je vous rassure, elle n'est pas décédée, mais elle est partie prendre en charge les travaux en zone 51. De ce fait, plus personne ne dirige le service… »

Et ben, bon courage à son successeur. Les scientifiques étaient arrogants et les archéologues distants. Les faire travailler ensemble c’était comme essayer d’accoupler un lion avec un éléphant. Ce ne serait pas très joli à voir. Un sourire d’amusement se dessin a sur mes lèvres. Ce n’était pas très gentil mais je pensais que l’image était bien choisie et souhaitai d’avance bien du courage à celui ou celle qui serait assez fou pour accepter cette charge.


« Vous avez fais vos preuves chez nous, docteur. Vos recherches ont permis de trouver la base de données en Angleterre. Puis vous avez décrypté les informations nécessaires pour créer l’arme anti-kull. Bref, vous avez montré qu’être archéologue était aussi important qu’être astrophysicien, et ce même dans une base appartenant à l’Air Force. »

Le sourire qui flottait sur mes lèvres se fana progressivement. Je n’ai jamais aimé la flatterie, cela n’apporte jamais rien de bon. Et avant même que le général prononça les mots suivants, je savais déjà ce qu’il allait dire.

« C’est simple, j’ai besoin d‘un homme comme vous pour superviser le service Scientifique. Vos responsabilités seront certes plus importantes, mais vous aurez le personnel à votre disposition. Evidemment, je serais toujours là pour prendre les grandes décisions mais j’ai besoin de quelqu’un pour gérer de ça d’en bas, quelqu’un de confiance et qui sait ce qui faut faire pour protéger les intérêts de notre planète… Je sais que vos relation avec les spécialistes en technologie n’est pas des meilleurs, mais le fait de vous nommer chef arrangera peut être les choses. En tout cas, vous veillerez à ce que chaque scientifique travaille en collaboration avec d’autres, même s’ils ont des spécialités différentes. Les archéologues, les physiciens, les linguistes et j’en passe, je ne veux pas que chacun travaille dans son coin, mais ensemble main dans la main. Et je compte sur vous pour occuper ce poste de responsable scientifique. »

S’attendre au pire n’empêche pas d’avoir un choc lorsque celui-ci arrive. Je restais bouche-bée, ma tasse de café à la main. Puis je me levais brusquement et tapais sur mes jambes.
Sous l'émotion, j’avais laissé incliner ma tasse, dont une partie du contenu brûlant s’était renversée sur mon pantalon.
La douleur passée, je me rassis puis essayais de réfléchir à la proposition qu’on venait de me faire…





Mais rien ne me venait à l’esprit. Mon cerveau fonctionnait à vide, mes neurones court-circuités par une telle proposition. Mais je savais pourtant quoi répondre. Il ne pouvait en être autrement. J’avais déjà bien trop de travail pour accepter une telle situation. Il fallait refuser.


- Mon général, je vous remercie d’une telle offre mais…

Comment dire cela sans le blesser ?

- … je… ne peux pas…

Allez courage plus qu’un mot !

- … ne pas accepter une telle proposition.

Puis ma bouche s’ouvrit sous l’effet de la stupéfaction. Sous le coup de l’émotion, j’avais fait une double négation ! Je venais donc d’accepter ! Interdit, je fixais le visage du général alors qu’il me répondait…

_________________





Dossier de Michael Anderson

«La capacité d'apprendre est un don ;
La faculté d'apprendre est un talent ;
La volonté d'apprendre est un choix.»


Frank Herbert
Revenir en haut Aller en bas
http://stargate-worldofart.actifforum.com
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13740

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: Entretien O'Neill/Anderson   Sam 13 Oct - 20:56

Jack se sentait un peu gêné, ressentant presque de la culpabilité en voyant la réaction de Michael. En lui proposant le poste, il ne lui faisait pas un cadeau, il le savait. Mais parfois, un homme n’aimant discret, modeste et n’aimant pas les responsabilités pouvait se révéler être un grand chef. Si Jack avait su il y a quelques années de ça qu’il endosserait le costume de Général du SGC, il aurait bien ri et aurait eu peur pour la planète entière. Mais maintenant qu’il y était, il comptait y rester et faire proprement son boulot.
Ainsi il avait demandé au docteur Anderson en sachant très bien qu’il n’avait pas encore l’âme d’un chef. Mais il espérait que ça viendrait.
En voyant le café couler sur le pantalon du scientifique, ses mains se crispèrent. Si le Général trouvait une seule goutte sur son beau tapis, ça allait barder.


- Mon général, je vous remercie d’une telle offre mais…

*Quoi, mais ? Il va pas oser me faire ça quand même ?*

Les doigts de Jack restèrent agripper sur le bord du bureau dans l’attente d’une réponse favorable. Il fut un temps, dans un pays communiste, où on envoyait les gens au goulag pour moins que ça.

- … je… ne peux pas…… ne pas accepter une telle proposition.

Ouf ! Jack était sauvé. La goutte de sueur qui perlait le long de sa tempe s’était évaporée en un instant de soulagement intense. Enfin il tenait le nouveau responsable scientifique, même si au fond de lui, il savait que Michael n’était pas enchanté à cette idée et avait été à deux doigts de refuser.

« Bien ! Félicitation alors ! » Il se leva pour l’occasion, serrant hâtivement la main de l’archéologue.

« Vous verrez, ça va pas être si terrible que ça… J’vous aurez bien dis de boire un peu de café pour faire disparaître ce visage blême que vous avez, mais je ne suis pas sur qu’il vous en reste beaucoup dans la tasse… Ceci dit, ça ira mieux quand vous verrez la différence sur votre fiche de paie, j’espère ! »

Il lui fit un grand sourire et commença à contourner le bureau pour se préparer à accompagner le civil vers la porte, comme pour le pousser vers la sortie avant que celui-ci ne change d’avis.

« Vous savez ce qu’il vous reste à faire maintenant. Et n’oubliez pas, pour les responsabilités, vous n’êtes pas seuls. N’hésitez pas à venir me voir et me tenir au courant des choses les plus importantes. »

Il précisa bien cette fin de phrase, car il avait nullement envi d'avoir un rapport complet sur toutes les petites expériences qui pouvaient avoir lieues entre ses murs. Pour ça, il faisait maintenant confiance à Michael Anderson pour les gérer au mieux…

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Michael Anderson
----------------
avatar
----------------
Responsable des scientifiques
----------------


Nombre de messages : 981

Arrivé au SGC : 18/03/2009

Age du Joueur : 34


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
281/500  (281/500)

MessageSujet: Re: Entretien O'Neill/Anderson   Ven 4 Jan - 13:43

Horrifié, je ne retins plus aucun mot du discours d'O'Neill et ce fut comme dans un rêve que je fus accompagné par O’Neill jusqu’à la sortie. J’étais encore bouche bée lorsque la porte se claqua derrière moi.

J’avais accepté un post à haute responsabilité qui impliquait… de devoir gérer des personnes ingérables. La plupart des scientifiques dans cette base, bien que hautement compétents, étaient égocentriques, indépendants, suffisants, et n’accepteraient certainement pas que je sois dans leurs pattes. Sans compter que beaucoup d’entre eux profiteraient de ma nouvelle position pour se dédouaner en cas de problème. Je voyais déjà le tableau :


« - Mais je ne savais pas que manipuler de la nitroglycérine dans la base était dangereux, puis de toute façon le docteur Anderson ne me l’a pas interdit, donc voyez avec lui… quand vous l’aurez sorti des décombres…. »

Ou :

« - Le docteur Anderson m’avait autorisé à mettre à jour la base de donnée interne de la base, comment aurais-je pu savoir qu’il ne fallait pas reformater. Il ne m’avait rien précisé ! »

Qu’avais-je donc fait ? Dans quelle situation m’étais-je mis ?

Une personne me souhaita bonjour en arrivant à ma hauteur (je ne saurais dire de qui il s’agissait trop absorbé par mes pensées d’un réalisme saisissant). Je ne daignai pas lui répondre et me contentai de marmonner quelques mots dans ma barbe. Pourquoi m’avoir souhaité bonne journée maintenant alors qu’il était hélas trop tard pour cela ? Ma journée était désormais complètement ruinée par cette effroyable nouvelle…

Le mal était fait. Ma bouche avait parlé avant d’avoir consulté au préalable mon cerveau ce qui avait provoqué une catastrophe inévitable. Il ne me restait plus qu’à assumer mes erreurs et mon nouveau poste…




[HRP : désolé je n'avais pas vu qu'il me restait un post à faire Rolling Eyes]


_________________





Dossier de Michael Anderson

«La capacité d'apprendre est un don ;
La faculté d'apprendre est un talent ;
La volonté d'apprendre est un choix.»


Frank Herbert
Revenir en haut Aller en bas
http://stargate-worldofart.actifforum.com
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Entretien O'Neill/Anderson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entretien O'Neill/Anderson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 27 ~ :: Bureau du Général O'Neill-