Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Défoulement (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Défoulement (libre)   Mer 20 Juin - 16:37

Jordan avait eu pas mal de changements dans sa vie ses derniers mois mais la chose qui lui avait fait prendre conscience qu'elle était mal partie c'était l'annonce de la mort des membres du Dédale. Elle ne s'attendait pas à une telle annonce, encore moins qu'on les abandonnent ainsi dans l'espace sans vraiment être sur de ce qui avait pu se passer. Donc elle avait compris qu'il en avait été de même avec son frère, on l'avait annoncé officiellement mort alors qu'en fait aucune preuve réelle de sa mort n'avait été trouvé. Son corps demeurait introuvable tout comme les preuves de celle-ci.

Elle avait décidé suite à cela de donner sa démission mais comme elle c'était engagé de son propre chef elle avait signé des papiers et devait encore un certain nombre de mois au SGC et forcément cela l'avait mis dans une colère assez noire. Elle avait quitter le bureau du dirigeant en essayant de ne rien montrer mais après ça elle était entré dans ses quartiers et avait tout envoyé balader. Elle était coincé ici et n'avait aucune envie de finir comme son frère.

Sa colère avait durée assez longtemps, restant enfermée dans cette pièce ou tout était en désordre et puis elle avait décidé d'utiliser cette colère pour s'entrainer. Elle avait choisi cette voix pour de mauvaises raisons, pensant qu'ainsi elle retrouverait son frère mais c'était trompé, bien trompé. Elle ne savait plus quoi faire mise à part essayer de tenir le coup jusqu'au délais légale de son contrat.

C'est donc dans un état d'esprit un peu à part qu'elle se pointa en salle de tir et demanda l'autorisation de s'entrainer avec son arme de poing habituelle, un beretta. Elle prit sa fiche de tir, ses munitions son casque et ses lunettes et se mit en position un peu plus loin là ou elle aurait tout le loisir de tirer sans déranger ses voisins.
Arme en main, casque sur les oreilles lunettes sur les yeux, elle était prête à s'entrainer ou à laisser libre court à sa colère et commença par une série de tir sur une cible de moyenne distance. Elle n'en arrêtait pas, à peine avait t'elle terminé de vider son chargeur qu'elle en prenait un autre. De plus elle se débrouillait assez bien au tir malgré sa colère et c'était bien ce qui l'énervait encore plus.

Il lui restait encore une cible et deux chargeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Jeu 21 Juin - 9:45

Depuis une semaine, j'avais un avis qui trainait sur mon bureau. Je devais aller a la salle de tir afin de me mettre à jour dans mes qualifications. Il fallait donc que je tire un certain nombres d de balles sur un certain nombre précis de cibles que le tout serait remis aux supérieurs afin qu'il évaluent ma capacité de tir. C'était chose courante au SGC, mais comme je n'avais pas la tête à cela, je n'avais fait que tout remettre cela à plus tard, mais l'échéance arrivait.

Je me rendis donc à la salle, la trouvant presque déserte à cette heure. Il y avait deux ou trois personnes et dans celles-ci, je ne reconnu qu'un seul visage familier, la soldat Jordan Lambert. Un déclic se fit dans ma tête quant à cette femme. Il y avait quelques temps, j'avais recu une demande de l'administration d'étudier son dossier quant à sa demande de démission. Je n'étais pas psy, mais j'avais une formation en ce sens alors ils m'avaient mandatée pour en savoir plus. J'avais commencé à parcourir son dossier pour en savoir plus sur son passé. Cependant, je ne l'avais pas rencontré, n'ayant pas trouvé l’occasion

Je m'installais donc non loin de Jordan avec tout mon équipement et fit ce que j'avais à faire. Ma puissance de feu était un peu meilleure qu'à mon arrivée, mais avec le temps, on se perfectionne..Une fois fini, je jetai un œil derrière Jordan. Ses tirs étaient précis, mais tous concentrés à la même place : droit dans le cœur. Je comprenais qu'il n'y avait pas seulement elle qui contrôlait l'arme.

Lorsqu'elle eut fini et qu'il retira son casque, je fis de même et pendant qu'elle faisait avancer la cible vers elle, je lui glissai un petit commentaire.


Je reconnais cette façon de tirer, soldat. C'est la colère ca ...

J'espérais engager la conversation et en savoir plus sur cette volonté de démissionné. À la base, je n'étais pas venu pour cela, mais maintenant que j'y étais, pourquoi ne pas en profiter !!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Jeu 21 Juin - 10:32

Jordan avait donc terminé sa première cible et avait fait une espèce de gros trou à la place du coeur, bien sur quelques balles étaient entré à côté mais le périmètre se tenait malgré tout. Elle se rendit compte qu'elle y allait un peu fort et qu'on lui ferait la remarque justement. Le but n'était pas de faire des petits papiers avec la cible mais bel et bien d'évaluer ses tirs. Sur la prochaine elle devrait faire plus attention ou du moins essayer de calmer un peu sa colère afin qu'on ne remarque pas qu'elle l'était au moment de l'entrainement sinon elle aurait droit à une évaluation psy ou quelque chose dans le genre. Et elle n'avait aucune envie d'en passer par là.

Elle fut interrompue dans son analyse par la personne qui tirait à côté d'elle, celle-ci semblait faire comme elle mais surtout elle ne l'avait même pas entendu tirer. Par contre elle reconnu la voix et par conséquent la personne.


- Oui Madame ! Vous avez vu juste.

Jordan se tourna pour la regarder, c'était quand même mieux vis à vis de la personne et surtout de la politesse. Même dans la salle de tir le Docteur Becker était une personne plus importante qu'elle puisqu'elle n'était qu'un simple soldat.

- Je suis en colère contre moi même, contre l'armée, contre ce gouvernement qui préfère déclarer les personnes mortes alors qu'en fait rien n'est prouvé. Je suis en colère parce que je me rend compte qu'ils ont fait pareil avec mon frère qu'avec l'équipe où se trouvait votre soeur. Je leur en veux de préférer abandonner les recherches. Je comprends enfin la tristesse de ma mère et je la comprends lorsqu'elle me dit que je me suis engagé pour de mauvaises raisons. J'ai enfin ouvert les yeux et je suis en colère contre moi même et ma naïveté.
J'ai cru qu'en m'engageant je pourrais savoir ce qu'il était arrivé à mon frère mais au lieu de ça je n'ai rien trouvé d'autre qu'une armée qui abandonne ses hommes à leur sort lorsque les évènements la dépasse.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Jeu 21 Juin - 16:50

L'explication de la jeune femme me paraissait censée puisque moi aussi j'avais ressenti cette colère et que je la ressentait toujours, mais dans la vie, il fallait savoir canaliser sa colère afin qu'elle soit mise à bonne escient. Cette cible avait été l'oeuvre d'un défoulement total et n'avait eut aucune chance. Le trou était tellement grand que je ne serais pas surprise de savoir que quelques balles n'avaient pas traversé la cible, mais avaient plutôt passé à l'intérieur de ce trou béant.

Je comprends ce que vous dites et je suis autant en colère que vous, mais croyez-vous sincèrement que tirer comme vous l'avez fait va vous faire sentir mieux ? Une cible telle que celle-ci révèle beaucoup de chose quand on prend le temps de l'analyser ... Si vous tirez autant de balle sur une même personne, trois auront le temps de vous abattre.

Je voulais lui parler de femme à femme, mais comment oublier la hiérarchie et aussi, comment oublier que j'étais médecin ? J'avais l'impression de me voir moi lorsque j'avais appris la mort de ma soeur. Bouleversée, en colère, incontrôlable.

Nous avons tout les deux un point commun, la mort d'un être cher et maintenant celle de plusieurs collègues et amis. Et je dois vous donner raison, le gouvernement a hâté les choses à son avantages, mais devons-nous les croire ? Devons-nous baisser les bras parce qu'une bande de politicien a décidé de clore le dossier ? Non.
J'étais comme vous, dans une colère noire, mais j'ai trouvé quelque chose qui pouvait m'aider à garder le cap : l'espoir.

Vous désengagez ne résoudra pas le problème.


Je pris l'arme posé sur le petit comptoir puis le chargea avant de lui tendre.

Essayez de respirer profondément, de calmer votre colère et faire place à votre bon sens.

Je voulais voir si avec elle, j'avais du travail à faire. D'ailleurs, comme la salle se vidait pour l'heure du repas, nous serions tranquilles.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Jeu 21 Juin - 17:07

Bon sang Jordan venait de se prendre un coup de massue, tout ça en l'espace de quelques secondes et par un simple médecin militaire en plus. Pas un haut gradé ni même un supérieur et encore moins un collègue de travail, non, une femme médecin qui semblait avoir bien plus de faculté d'analyse que Jordan. Ppourtant elle avait fait l'école militaire elle était censé penser à ce genre de petit détail qui peuvent vous tuer.

- Oui... Madame...

Jordan venait de se rendre compte de son erreur. Colère oui mais erreur qui sur le terrain lui aurait couté la vie et peu être bien celle de ses camarades.

- De toute façon je suis coincé ici et je dois continuer jusqu'à la fin de mon contrat.
Mais vous savez avant tout ça j'avais l'espoir, c'était mon seul moteur et après ce qui est arrivé à l'équipage du Dédale, j'ai eu l'impression d'avoir été trahis. On m'a volé la seule chose qui me permettait de tenir, l'espoir justement.
Je pense à ma mère et à la douleur qu'elle a ressentit lorsqu'elle a accepté l'idée qu'il était mort et ça me fait encore plus mal, parce que maintenant j'ai la certitude qu'il est surement encore vivant quelque part et qu'on l'a tout simplement abandonné. Et en acceptant tout ça je l'abandonne à mon tour...


Jordan était vraiment mal et ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu le moral aussi bas. Pour un peu elle aurait été dans un bar pour se souler seulement elle n'était pas encore libre de son temps, elle n'avait pas fini sa journée.

Jordan prit l'arme qu'elle lui tendit, elle l'avait rechargé et appuya sur le bouton à sa droite pour faire apparaitre la nouvelle cible, cessant lorsque celle-ci était à la bonne distance. Elle remit son casque sur ses oreilles et se mit en position, essayant de penser à ce que le doc venait de lui dire.
Elle se mit à tirer après quelques petites secondes, après avoir régularisé sa respiration et vida son chargeur à une vitesse correct montrant bien qu'elle ne tirait pas comme avant justement. Et ses tirs étaient toujours aussi précis seulement quelques uns vint se coller aux autres, mais ils étaient tous dans la même zone. Lorsqu'elle eut terminé elle se tourna vers Alicia après avoir posé son arme.

- Je crois que vous raison, la colère n'est pas bonne conseillère. Pourtant ça m'a fait beaucoup de bien de me défouler comme je l'ai fait tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Ven 22 Juin - 7:47

Une chance qu'elle prenait conscience de cette erreur qui pourrait être fatale parce qu'il en relevait de sa sécurité et celle de ses collègues. Une erreur comme celle-ci, ca ne pardonnait pas et plusieurs militaires l'avaient su par le passé.

Ce n'est qu'un conseil d'amie, si l'on peut le dire ainsi. Je n'ai nul envie de vous faire la morale, mais seulement de vous aider.

C'était mon travail après tout et si je pouvais y apporter une touche personnelle, ce serait mieux. Il fallait que je gagne la confiance de cette femme et que je lui fasse réaliser la valeur de son engagement. Elle valait quelque chose c'était certain puisque le SGC n'embauchait pas le premier venu. Ils prenaient la crème seulement.

Moi aussi j'ai ce sentiment de trahison, mais avec le temps, avec un bon entourage, on panse cette blessure. Elle ne disparaitra jamais, mais au moins, elle sera apaisée parce que sinon, elle brûle et vous ravage. C'est ce qui vous tenaille surement. Vous êtes sur le bord du précipice et vous croyez que personne ne veut vous retenir, mais c'est faux.

Je voyais bien que cette histoire avec son frère lui faisait mal et je pouvais le comprendre, ayant récemment perdu ma soeur. Je me souvins alors des paroles de Franz et je me dis qu'elles pourraient peut-être aider Jordan.

Quand j'ai perdu ma soeur, j'étais sur le point de faire une vraie chute libre, mais quelqu'un m'a ouvert les yeux et m'a rappelé que cela ne ramènerait personne et surtout, que cette chute allait faire du mal à plus de monde que je ne pouvais le croire. Et puis, sincèrement, je ne crois pas que votre frère, mort ou vivant, aurait voulu vous voir abandonner.

Puis, elle fit ce que je lui demandai, tirer en calmant sa respiration, et le résultat fut un peu plus encourageant que le précédent. Une fois fini, je pesai sur le bouton pour ramener la cible. Certains tirs se collaient, mais ils étaient tout de même un peu plus dispersés.

C'est beaucoup mieux. Ici on peut noter que c'est le souci de la précision qui domine et non de l'acharnement dûe à la colère.

- Je crois que vous raison, la colère n'est pas bonne conseillère. Pourtant ça m'a fait beaucoup de bien de me défouler comme je l'ai fait tout à l'heure.

Je souris. On faisait tous la même déduction, mais c'était malheureusement la mauvaise.

Cela fait du bien sur le coup, mais à long terme, ce n'est pas une solution. Et il ne faut surtout pas attendre de toucher le fond pour se rendre compte qu'on aurait pu faire autrement.
Cela dit, je ne peux pas vous forcer la main quand à votre démission, même si c'est le mandat que l'on m'a donné, pour être franche. .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Ven 22 Juin - 12:36

Jordan comprenait parfaitement ce qu'elle voulait dire et en l'avait pas mal pris juste qu'elle ne s'attendait pas à une telle réaction d'un médecin. Ce qui montrait bien qu'elle était un bon médecin parce qu'elle savait penser aussi en dehors de son infirmerie et de plus ses réflexions étaient bonnes et fondés. Jordan ne pouvait pas le prendre mal.

Jordan n'était pas vraiment au bord du précipice juste qu'elle réalisait que depuis tout ce temps elle était dans le faux vis à vis de sa motivation à rejoindre l'armée. Elle l'avait fait pour retrouver son frère mais en fait maintenant elle comprenait qu'elle ne le retrouverait jamais puisqu'elle n'avait personne pour l'aider. Le gouvernement avait tout simplement laisser tomber les recherches au profit d'autre chose beaucoup plus intéressant pour eux que la vie d'un seul homme. C'était comme ça, il fallait qu'elle accepte ce fait et peu être qu'un jour, son frère réapparaitrait qui sait. Quoi qu'il en soit elle se calmait malgré tout, les paroles du docteur faisaient leur petit bout de chemin et elle acceptait de devoir se concentrer ou laisser retomber sa colère.


- Je sais. Mais qu'est ce que peux faire maintenant ? Seule je n'ai aucune chance de le retrouver. Le gouvernement ne fera plus rien pour lui... j'avais placé tant d'espoir dans ce travail, me disant que peu être je rencontrerais des personnes qui l'avait connu, d'autres qui pourraient m'aider ou me faire profiter de leurs relations. Mais en fait tout cela ne sert plus à rien...Je dois simplement accepter l'idée que je l'ai perdu ... pour toujours....

C'était dur mais la personne en face d'elle connaissait sa douleur, ses peurs, sa rage, puisqu'elle l'avait elle même vécu et ça pouvait aider à se faire comprendre.

Par contre Jordan ne s'attendait pas à la suite, Alicia l'avait donc chercher pour faire son travail. Ce n'était pas une coïncidence si elle était là et lui parlait, ce n'était pas innocent... Elle paru un peu déçu par tout ça et elle l'était vraiment. Pourquoi elle ne l'avait pas convoqué tout simplement dans son bureau ?


- Je vous remercie Madame, mais je n'ai pas besoin qu'on me force la main d'une quelconque manière. Je vais terminer mon contrat comme je l'aurais fait avant. Lorsque l'échéance arrivera je verrais ce que je ferais même si pour le moment je pense à vous quitter pour vivre autre chose, cela ne m'empêchera pas de faire mon travail consciencieusement comme n'importe quel militaire qui se respecte. Mais ne comptez pas sur moi pour oublier tout ce que je sais. J'ai perdu mon frère, j'ai perdu des amis dans cet accident et j'en veux aux personnes pour lesquels je travail d'avoir si vite fait une croix sur ce qu'ils étaient ce qu'ils représentaient. Mais je continuerais à servir mon pays parce que c'est mon devoir, sauf qu'il est hors de question que j'y laisse ma vie moi aussi.

C'était un peu facile à dire, Jordan n'était pas du genre à se cacher et laisser les autres se mettre en danger. Mais disons qu'elle ne serait pas suicidaire et qu'elle ne mettrait pas non plus les autres en danger parce qu'elle était en colère et qu'elle en voulait à la terre entière.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Ven 22 Juin - 16:54

Si le SGC ne pouvait pas aider la jeune femme, peut-être que moi je pourrais le faire, du moins, indirectement. Je savais peut-être qui pourrait lui donner un coup de main dans la recherches de son frère, bien que je ne pouvais pas en être certaine à 100%.

Vous n'êtes pas seule, au contraire. Je ne sais pas si je peux être utile pour ce genre de chose, mais je pourrais en glisser un mot à un ancien commandant de l'armée. Il a beaucoup de contact dans l'Etat Major et peut-être qu'il serait en mesure de vous fournir une réponse. Il a un don pour tirer les vers du nez. Quoiqu'il en soit, une chose est certaine, c'est que vous le retrouverez toujours dans votre coeur. C'est ca l'important ...

Pour le reste de la conversation, je sentis que quelque chose avait changé dans son ton de voix, mais je m'y attendais puisque je lui avais dit la vérité.

Comme je vous l'ai dit, je ne vous forcerai pas à rester. Sérieusement, je suis supposé avoir pris en charge ce dossier il y a quelques semaines, mais c'était trop récent pour moi, la mort de ma soeur. Et comme aujourd'hui, je suis passé faire mes qualification de tir et que je vous ai vu, j'en ai profité.

Le commandement m'a donné un mandat, mais je ne le tiendrai pas parce que ce n'est pas à moi de réparé leurs pots cassés. Je vous en tant que collègue, en tant qu'amis et en tant que personne ayant subi la même trahison, pas en tant que sergent ou médecin, vous comprenez ?


J'aurais bien enlevé ces galons l'instant d'un moment pour qu'elle sache que mon rôle était purement personnel, bien qu'au départ, j'avais penché pour un côté plus professionnel.

Moi non plus, je n'oublierai pas ce qu'ils ont fait pour le Dédale, parce qu'ils laissent des familles dans le deuil et ... et ma soeur avait un enfant. Mais je pense continuer à servir ici. Le mieux c'est de faire ce que son coeur nous dicte et je sais que vous pourrez faire votre part, même si vous partez.

Je lui souris.

On se fait un petit concours de tir pour se changer un peu les idées ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Sam 23 Juin - 18:17

- C'est vrai ? vous pourriez vraiment m'aider ?

Jordan avait du mal à y croire, depuis le temps qu'elle espérait quelque chose. On lui avait déjà promis monts et merveilles et elle n'en avait jamais vu la couleur. Par contre il est vrai qu'elle garderait toujours son frère dans son coeur, peu importe ce qu'il arrive, elle ne l'oublierais jamais. Là dessus le docteur avait bien raison.

Ce qu'elle dit ensuite lui redonna le sourire, elle était aller trop vite en conclusion et elle préférait nettement ce qu'elle entendit à ce moment précis que ce qu'elle avait compris au début.


- Je comprends et je vous en remercie, je n'avais pas envie d'en comparution dans votre bureau pour un examen psychologique et encore moins ici dans une salle de tir.

Elle proposa ensuite un petit duel amical et Jordan ne pouvait pas répondre non, une petite compétition histoire de voir comment se débrouillait le docteur avec un pistolet dans la main ça pouvait être marrant.

- Si vous voulez oui.

Jordan remis une autre cible et rechargea son arme, attendant de voir comment elle comptait faire ce petit concours.



Revenir en haut Aller en bas
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Dim 24 Juin - 7:29

Cela ne m'étonnais pas qu'elle soit aussi enthousiaste, mais je ne devais pas lui donner de faux espoirs non plus. Si elle avait ne serait-ce qu'une chance de savoir ce qui était arrivée, je devais lui donner un coup de main, du moins, essayer.

Écoutez, je ne vous promets rien du tout, mais je veux vous aider. J'ai perdu ma soeur, alors je peux bien essayer que le scénario s'inverse pour quelqu'un d'autre. Seulement, ce n'est pas la place pour échanger des informations, ni ailleurs dans la base d'ailleurs ...

Je sortis un papier d'une poche puis je griffonnai quelque chose dessus puis le tendit à la jeune femme. Il s'agissait du nom d'un bar de Colorado Springs.

C'est à environ une demi-heure d'ici. On y sera mieux pour parler de tout cela. À moins que vous ne préfériez une consultation .... ce qui m'étonnerais beaucoup !

Je souris, je disais cela pour blaguer un peu. C'est bizarre parce que deux mots semblaient effrayer les gens : "consultation" et "psychologique". Alors là, quand vous les mettez ensemble, ca fait un beau mélange très effrayant !!!

Mais bon, faudrait que quelqu'un m'explique cela un jour. Pour l'instant, Jordan avait accepté mon petit duel. Rien de bien méchant, juste pour que l'entrainement soit un peu plus animé.


Et bien, j'espèrais expérimenter quelque chose, si cela vous dit bien sûr ...

Je m'absentai une minute pour aller chercher un petit supplément au concours : des bandeaux.

Alors, 15 balles, une cible, une main et surtout, un bandeau sur les yeux. Ca semble un défi de taille n'est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Jeu 5 Juil - 10:18

Jordan pris le papier qu'elle lui tendait et le mis dans sa poche.

- D'accord, je vous remercie d'être aussi concerné.

Jordan n'ajouta rien, elle avait raison ce n'était pas l'endroit pour parler de ça et puis elle avait été assez démoralisé comme ça, elle devait accepter le fait de passer à autre chose sinon ça lui ruinerait le moral.

- Oui bien sur.

Jordan attendit de voir ce qu'elle voulait expérimenté et compris assez vite de quoi il s'agissait.

- Oui ça me va. C'est la première fois que je fais ça mais je veux bien tenter.

Jordan compta donc les balles qu'elle mit ensuite dans son chargeur et puis elle se mit bien en face de sa cible, appuya sur le bouton pour faire venir une cible et commença à se préparer.

- Alors qui commence ?
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Lun 9 Juil - 7:04

Je pouvais bien essayer de l'aider, mais je ne pouvais pas promettre que de un, l'on trouve une trace de son frère et de deux, si l'on trouvait des renseignements, ce n'était pas certains qu'il soit encore en vie. Je ne connaissais pas les détails de la disparition de son frère, mais Jordan devait garder espoir. Je sais bien que moi je n,avais pas fais ce choix que d'espérer, c'était plutôt Franz qui m'y forçait, mais je crois que dans un sens, j'avais tort de ne pas vouloir croire.

Je comprends ce que vous ressentez, personne ne devrait avoir à subir une telle perte. Vous me dites quand vous serez prête à m'en parler.

Le plus tôt serait le mieux si la jeune femme voulait des réponses rapidement. Je ne pouvais pas garantir le temps que ca prendrait, bien que mon père ne soit pas du genre à laisser trainer ce qu'on lui demandait, surtout pas quand il s'agissait d'une demande de moi ou de Julia. C'était un bon père et un bon militaire.

Mais pour l'instant, c'était mon petit défi qui nous intéressait. 15 balles, une main, les yeux bandés. C'était un défi de taille, surtout que d'une main, c'était déjà difficile à cause du poids de l'arme. Il était un peu plus imposant et lourd que certains armes de poing comme le Glock 17 par exemple. Le recul, quant à lui, n'est pas exceptionnel, mais assez sympathique.


À vous l'honneur, Lambert.

Je ne doutais pas de ses capacités, même que je redoutais un peu. Les armes n'étaient pas une spécialité que j'avais, je savais tiré voila tout et je ne passais pas beaucoup de temps à la salle de tir.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Ven 13 Juil - 15:18

- Oui, je vous en faites pas.

Jordan comptait bien prendre contact avec elle lorsqu'elle serait prête mais elle préférait ne plus en parler pour le moment. Elle c'était bien assez défoulée et il était temps maintenant de redevenir professionnel, même si elle était loin d'être prête à se donner à 100%, elle devait le faire c'était une question d'honneur personnel. N'ayant plus le choix de faire autrement elle devait terminer son contrat et le faire jusqu'au bout, donc autant le faire correctement. Bien sur elle se réservait le droit de ne plus mettre sa vie en danger, à condition bien sur que cela ne coute pas la vie à ses camarades. Elle n'était pas totalement égoïste non plus.

- D'accord.

Elle mit donc le bandeau sur ses yeux et s'assura de ne rien voir, s'étant tout de même mis dans la bonne direction histoire de ne pas tirer là où il ne fallait pas. Ce petit défit ne devait pas devenir un danger pour les autres et en particulier pour le docteur Becker.

Jordan prit donc un petit temps de concentration essayant de se souvenir de l'emplacement de la cible, visant et se préparant dans sa tête. La cible était en face logiquement, mais elle devait toucher la cible mais pas seulement elle devait aussi être capable de viser un peu, éviter d'envoyer les balles aux quatre coins du carton.

Elle prit une grande inspiration et commença à tirer. Elle ne réussit pas à tirer toutes les balles à la suite, il lui fallait un temps de repos entre chaque parce qu'elle avait l'impression d'être désorienté à chaque tir. Mais elle prit son temps et finit par y parvenir. Soulagée ? non pas vraiment. Elle avait surtout très peur d'avoir raté sa cible, une main c'était vraiment difficile surtout qu'il y avait un léger recul quand même et puis question précision ce n'était plus du tout ça. Mais il fallait s'imaginer être blessé et ne plus pouvoir utiliser l'autre main. Jordan c'était focalisé là dessus, la vie d'un soldat en dépendait, elle était blessée et elle devait tirer quitte à se tromper et ne rien toucher mais elle devait le faire. C'était ce qu'elle c'était dit durant cet exercice, et lorsqu'elle posa son arme et retira le bandeau elle eut l'impression d'avoir couru la marathon, elle était super fatiguée. Cette concentration qu'elle avait utilisé l'avait littéralement vidée.
Il ne restait plus qu'à voir ce que cela donnait, mais elle préféra laisser la doc faire le défis à son tour pour ensuite vérifier les deux ensemble ce que cela donnait.


- A vous maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Becker Johansen
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 2353

Arrivé au SGC : 05/07/2011

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 28 ans
Profession: Médecin-Militaire
๏ Expérience:
571/3200  (571/3200)

MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Mer 18 Juil - 11:34

Je regardai Jordan faire pour ce petit défi que je lui avais lancé et elle était loin de se douter qu'en fait, c'était une sorte de mise à l'épreuve. Pour réussir, il fallait être bien concentré et ne rien laisser gâcher notre focus. Je ne pouvais pas bien distinguer l'emplacement des impacts de balles, mais selon moi, ca devait être bien.

Lorsqu'elle eut fini, elle me passa le relais, mais je ne pensais pas vraiment faire mieux qu'elle. Le tir, ce n'était pas ma spécialité et je ne passais pas beaucoup de temps dans la salle de tir. Certes je savais viser sinon, quelle militaire je ferais ! Mais je n'étais certes pas partie pour me spécialiser comme tireur d'Élite !


- A vous maintenant.

Sans problème.

Je chargeai donc l'arme puis me mis en place. Je me mis ensuite le bandeau sur les yeux et inspira un bon coup. C'était difficile de bien s'aligner parce que les yeux bandés comme ca, on perdait pas mal tous les repères possible, mais c'était une chose qui pouvait arrivé une fois sur le terrain et il fallait savoir réagir. Je me mis donc à tirer quelques balles avec un intervalle de quelque secondes puis un arrêt plus long. Woah ! Mon bras était pesant et j'aurais volontiers baisser quelques secondes pour reprendre de la stabilité, mais je ne pouvais pas.

Je risquais de perdre mon alignement. Le recul n'était pas si puissant, mais assez pour fatiguer le bras après cinq ou six balles. C'est qu'à deux mains, on s'en rendait peu compte ! je finis donc par vider la cartouche de quinze balles, non sans un peu de difficulté. Lorsque j'eue fini, je déposai l'arme sur le petit comptoir, ôtai le bandeau puis me massa un peu l'épaule, m'étirant le bras.


Et bien, c'était plus coriace comme défi que je ne l'aurais imaginé !

Je pesai sur le bouton pour faire venir la cible pour que nous comparions les deux feuilles.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Mer 18 Juil - 18:26

- J'suis complètement d'accord avec vous !

Jordan comprenait très bien ce qu'elle avait voulu dire pour l'avoir essayé en premier. C'était beaucoup plus facile à dire qu'à réaliser. D'ailleurs elle imaginait à peine avoir touché la cible et sur les bords si c'était le cas.
Elle attendit donc avec une certaine impatience le retour des cibles afin de voir de ses yeux ce qu'un tel défit pouvait donner. Parce que c'était bien un défit, comment imaginer vivre ça en mission ? Un trouble de la vision peu être, un bras blessé surement mais être aveuglé complètement c'était impossible et puis il y avait le risque de blesser un compatriote et là franchement Jordan ne pouvait pas l'accepter. Tout ça, peu importe le résultat resterait un défit entre les deux femmes.

Les cibles étaient à présent devant elles, et Jordan attrapa la sienne pour se rendre compte qu'elle avait malgré tout une bonne petite dizaine de trous dans cette cible et elle en fut vraiment surprise. Bon, elle était loin d'avoir touché le mille mais elle avait touché la cible sur plus de la moitié de son chargeur, elle en était tellement surprise qu'elle eu du mal à le croire. Regardant la cible de sa voisine pour être sur qu'elle ne c'était pas trompée en la prenant. D'ailleurs celle d'Alicia semblait être un peu dans le même état que la sienne.


- Félicitation en tout cas ! Je ne pensais pas être capable de la toucher seulement, et je vois que nos résultats se tiennent.

Jordan était presque contente qu'il en soit ainsi.
Elles étaient presque à égalité, à peu de chose près et c'était vraiment une bonne chose pour des tireurs comme elles, n'ayant jamais fait cet exercice là. D'ailleurs Jordan n'avait pas vraiment envie de recommencer non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Boba Fett
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 7273

Arrivé au SGC : 18/03/2006

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 38 ans
Profession:
๏ Expérience:
2463/15000  (2463/15000)

MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   Dim 29 Juil - 18:51

Les notes :
Jordan Lambert :
-Orthographe / Conjugaison / Structure des posts 2/4

-Cohérence dans les Posts, imagination et originalité 3/4

-Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits des autres membres 2/2

Total 7/10

Alicia Johansen :
-Orthographe / Conjugaison / Structure des posts 3/4

-Cohérence dans les Posts, imagination et originalité 3/4

-Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits des autres membres 2/2

Total 8/10

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Défoulement (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Défoulement (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 22 ~ :: Salle de Tir-