Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Une pause ? ( Menchu Narah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franz Scorzi
----------------
avatar
----------------
Responsable de laboratoire
----------------


Nombre de messages : 1697

Arrivé au SGC : 30/05/2011

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
473/500  (473/500)

MessageSujet: Une pause ? ( Menchu Narah)   Mer 9 Mai - 21:02

Il était tard, une fois de plus je n'avais pas vu le temps passer et ma montre indiquait déjà minuit... C'était assez exaspérant mais avec mon séjour à l'hôpital plus mon départ en Angleterre j'avais pris du retard dans mes comptes rendus et mes recherches... Le tableau blanc n'était plus si blanc que cela mais n'était pas totalement remplit pour autant. Il y avait encore des inconnues et des lignes floues... Je savais que lors de ma prochaine sortie je pourrais garnir encore un peu plus mon tableau et mes murs...

Je les observais d'ailleurs, ces murs... Sur ceux ci se trouvait des dizaines et des dizaines de feuille format A0 ayant chacune un rapport avec une civilisation que l'on avait rencontrées, observées et comprit. Mais celles qui prenaient le plus de place étaient celles liées de près ou de loin aux Goa'ulds... C'était principalement contre eux que nous nous battions et c'était eux aussi que nous rencontrions le plus souvent lors de nos voyages sur d'autres planètes... A l'aide des recherches déjà réalisé par mon prédécesseur ainsi que grâce à de nombreux écrits et rapport de mission j'avais réussi à mettre sur pied ce qui semblait être une hiérarchie du fonctionnement de la civilisation Goa'uld. Comment fonctionnaient ils lors de la découverte d'un nouveau peuple, leurs rapports entre eux, la hiérarchie et leur rapport avec les Jaffas et autres... Oui c'était un travail de fourmi... Mais depuis que j'étais là j'avais eu du temps pour le faire et comme on le faisait souvent dans mon pays je ne respectais pas les trente cinq heures....

Je pris un de mes dossiers sur les Goa'ulds ainsi qu'un crayon de papier et me dirigea vers le mess. Je devais manger un petit bout avant de retourner au boulot et .. Non... Avant d'aller me coucher... En même temps vu l'heure qu'il était j'aurais peut être du le faire depuis un moment non ?

Je me déplaçais dans les couloirs de la base et ne remarqua pas un chat, il y avait de temps en temps un militaire qui montait la garde, mais pas de quoi fouetter un chat justement... C'était calme, l'Iris veillait au grain et les gardes extérieurs nous permettait de dormir tranquillement.

Je ne mis pas très longtemps avant d'arriver au mess et comme prévu il n'y avait presque personne. J'allais donc vers les frigos pour me servir un petit quelque chose tout en travaillant encore un petit peu sur mon dossier. La tambouille fut vite préparée et déjà je me trouvais à une table, en face de l'entrée, à travailler tranquillement. Je ne m'attendais pas à trouver quelqu'un à cette heure et en ce lieu alors je pus me plonger intégralement dans mon dossier. Celui ci traitait de la découverte de glyphe sur une planète ayant abritée une vie civilisé de l'ère du bronze. Le problème avec cette glyphe c'est qu'elle était beaucoup trop avancée pour un peuple de l'époque du Bronze, était elle des Goa'ulds ? C'était au travers des divers relevés et photographies que je devrais le dire...

Une sacré charge de travail en quelque sorte...
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5146

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
2302/15000  (2302/15000)

MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   Mer 9 Mai - 22:03

Depuis quelques temps, Menchu se faisait discret. Il n'avait même pas fait d'apparition lors de la réunion pour annoncer la mort de l'équipage du Dédale. Il n'y croyait pas et n'y croirait que quand il aurait les corps devant lui. C'était pas dans ses habitudes de baisser les bras. Avec Almie, Hagman, Barber et Biggs il multipliait les missions de reconnaissances sur des planètes isolées ainsi que sur Eylania ou subsistait tant bien que mal ce qu'il restait du peuple d'Almie. Mais dernièrement il était dans une mauvaise passe avec la maladie et il se stoppa donc les opérations pour se reposer, ne voulant pas que les choses dégénères à cause de son état de santé. Après une longue année passée sans réel faiblesse, il s'estimait heureux d'être juste mal et pas agonisant sous le poids des symptômes.

0H00. Putain, impossible de dormir... Le gradé se leva en toussant, il descendit une petite bouteille d'eau pour tenter de calmer le feu tiraillant sa gorge mais ça n'eut aucun effet. Il se sentait nauséeux et la migraine ne voulait pas le lâcher. La faim le tiraillait mais il doutait de pouvoir manger beaucoup mais il devait quand même se déplacer jusqu'au mess. Almie avait depuis quelques semaines ses propres quartiers et le retour à la solitude lui avait fait autant de bien que de mal. Il s'était habituée à sa présence. Il soupira, ce qui le fit tousser une nouvelle fois. Enfilant un pantalon et un t-shirt, le français sangla ensuite son arme de service à sa jambe avant de se lever, quelque peu chancelant sous le manque de nourriture et la fatigue, en plus des vertiges. Depuis combien de temps n'avait-il pas quitté ses quartiers ? Deux ou trois jours surement.

Arrivé devant le mess, des gouttes de transpiration faisant leur apparition sur son front, il poussa la porte doucement et y entra d'un pas le plus naturel possible pour ne pas éveillé des soupçons quand à son état de santé actuel. Il alla vers le self et se servit un plat de pâtes à moitié froid qu'il saupoudra copieusement de sucre, deux yaourt blancs, un bol de céréale et un pichet d'eau pour tenter de calmer sa gorge. Il en profita pour prendre quelques barres aux céréales qu'il fourra dans sa poche pour le lendemain. Il se sentait encore plus fatigué rien qu'à la pensée de faire le même trajet demain. Un coup d’œil à sa montre lui dit qu'il était déjà minuit quinze, ce que le mess quasi désert confirmait. Il s'installa à la même table que Scorzi mais de l'autre côté pour lui laisser son intimité -si ce mot avait un sens dans une base militaire- et avoir aussi la sienne tant qu'à faire. Il se servit trois verres d'eau de suite qu'il avala avec plaisir avant d'attaquer son plat de pâtes au sucre, qui devait paraître assez suspect au premier abord. D'un coup d’œil, le gradé vit certains des clichés qui attiraient toute l'attention de Scorzi. Il arqua un sourcil avant de tousser de manière assez bruyante. Il attendit que sa toux se calme un peu avant de boire un nouveau verre d'eau.


« Hum, désolé pour le dérangement. Lança t-il de sa voix enrouée. Et bon courage pour les glyphes, ça ressemble vaguement à ce qu'on faisait sur Terre pendant la... Il chercha le mot qui lui échappait. Protohistoire non ? J'me souviens pu des âges précis que ça regroupe ni des dates mais ça y ressemble... Non ? »

La migraine continuait à lui marteler le crâne et il se massa les tempes en attendant une éventuelle réponse de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Franz Scorzi
----------------
avatar
----------------
Responsable de laboratoire
----------------


Nombre de messages : 1697

Arrivé au SGC : 30/05/2011

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
473/500  (473/500)

MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   Ven 11 Mai - 21:15

Je vis le Colonel Narah et sans attendre je me suis levé et l'ai salué, plus par habitude que par réelle conviction... Quoi que...

Désolé Colonel, je sais qu'il est tard mais l'habitude ne m'a pas encore quitté. Pour vous répondre je dois avouer que vous ne me dérangez pas du tout et qu'en effet ces glyphes datent de cette période. Tout du moins c'est ce que je pense. Tant que je ne les aurais pas plus étudié je ne pourrais pas en dire plus. En tout cas il faudra que je remercie les gars qui ont mis la main dessus car cela me permettra de résoudre quelques problèmes archéologique.

Effectivement cette découverte allait me permettre de résoudre de petites recherches restées sans suite pour le moment. Mais je pris aussi un moment pour réfléchir, la dernière fois qu'on avait été ensemble nous avions eu des petits soucis et je ne m'étais pas encore excusé....

En tout cas Colonel je voulais m'excuser pour ma conduite lors de notre dernière mission. Je n'étais pas dans mon état normal et je ne sais pas si vous avez été mis au courant mais j'avais un petit squatter dans le crane. Squatter que l'on m'a enlevé d'ailleurs, d'où les cheveux blanc sur ma tempe.

Je me souvenais encore de cette opération, tout du moins je me souvenais encore de la douleur que j'avais ressentis après m'être pris les balles... Balles tiré par ce super docteur Mc Kenzie. Et il ne faudrait pas que je lui mette la main dessus sinon il aurait affaire à moi et là il n'y aurait personne pour me ramener à la normale. Mais passons. Je fermais mon dossier et bu mon café, j'écoutais ce que disais le colonel et je me demandais ce qu'il faisait et surtout s'il était vraiment responsable de l'équipe spéciale...

Dites moi Colonel, vous servez bien dans les Black Eagle non ? C'est compliqué comme poste non ? Beaucoup plus dangereux qu'une simple mission "routinière". Même si la routine n'existe pas dans notre job n'est ce pas ? C'est pas que je veux vous rejoindre, trop de boulot avec mes recherches, mais vous faites comment pour recruter ?

J'avais toujours été un peu attiré par ce genre de formation, mais avec mon job, mes recherches, Alicia et tout ce qui allait avec cela n'allait pas être possible. Tant pis, en tout cas cela ne m’empêcherais pas de faire des sorties avec eux de temps en temps. Cela ne m’empêchera pas non plus d'avoir affaire à eux dans certaine mission d'importance... Comme cela avait déjà été le cas avec les deux Tok'ra.
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5146

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
2302/15000  (2302/15000)

MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   Lun 14 Mai - 0:20

Il avait encore des restes de ce qu'il avait du apprendre pour des missions passées. Allez vous faire passer pour une sommité scientifique sans un minimum de connaissance... Quoi qu'il en soit, il pouvait saluer sa mémoire qui, même si elle a la fâcheuse tendance à être sélective, était assez impressionnante quand à l'emmagasinage d'info en tout genre. Bref. Il engouffra avec un regain d'appétit ses pâtes pleines de sucre, sachant pertinemment que c'était un bon moyen de se sentir mieux pour les heures à venir. Il enchaîna avec un verre d'eau en jetant un regard de biais vers les feuilles les plus proche de lui.

« D'ailleurs, en quoi est-il vraiment utile de classifier les peuples que nous rencontrons selon notre propre histoire ? Hormis le fait que nous soyons humains, nous n'avons pas des masses de points communs, rien ne dit que les choses sont comparables. Pour un peuple aussi peu avancé, surement que oui mais mettons qu'on rencontre d'autres humains qui ont notre niveau technologie, chose peu probable mais possible vu la négligence des Goa'ulds à notre égard. L'évolution culturel et technologique sont deux choses très distinctes... Il fut prit d'une quinte de toux sec qu'il ne calma qu'avec un peu d'eau. Pardon... Je disais donc ? Ah oui ! L'évolution culturel et technologique doivent allez de pair, si la technologie avance avant la culture c'est l’annihilation qui menace de par le manque de compréhension des moyens mis à disposition. Il se racla la gorge. C'est d'ailleurs pour ça que les Asgards nous refuse leur armement et leur technologie en général je pense. Et si la culture dépasse la technologie, c'est la stagnation qui attend le peuple en question. Il y a plusieurs voies qui mène au même final, mais c'est pas pour autant qu'on peut comparer. Aristote, Einstein et De Gaulle n'existent pas pour les autres planètes, bien qu'ils aient peut être leur équivalent... »

Il ne se lançait que rarement dans ce genre de débat, et pour cause il ne parlait pas souvent à ses pairs, préférant la solitude et la méditation au relationnel. Toutefois il aimait échanger son point de vue et apprendre des autres, car rien ne remplace la confrontation de deux esprits et Scorzi semblait être quelqu'un de cultivé. D'ailleurs, le militaire s'était amusé à constater que scientifique ne rimait pas forcément avec intelligent lors de son arrivée au SGC. Il fallait savoir faire la différence entre savoir et sagesse.

« Votre comportement... Il se passa une main dans sa barbe laissée en friche depuis quelques jours. Hum, pas d'excuse nécessaires vu les conditions Scorzi. Il lorgna brièvement les cheveux blancs nommés plus tôt. Ça fait craquer certaines femmes, profitez-en. »

Un sourire étira ses lèvres quelques secondes, le temps qu'il se serve de nouveau dans son assiette... Un bon steak ça serait pas mal non plus, finalement, mais pas sur que ça passe. Si c'était pour le vomir d'ici une heure ou deux, c'était pas la peine. Il essuya la sueur qui perlait sur son front et écouta la question sur les Black Eagle, son esprit retrouvant un peu de sa lucidité perdue en entendant ce nom. Il but de nouveau quelques gorgées d'eau avant de prendre la parole.

« Exact, j'en suis le chef d'équipe. C'est difficile pendant les missions bien qu'on ai rencontré des difficultés que lors de notre première sortie pour le moment, avec Svarog. »

De reparler de cette mission lui faisait remonter des flashs et pendant quelques secondes il sentit ce mélange d'odeur immonde entre l'huile qui servait aux loupiotes de la pièce, le bois pourri, l'haleine et l'odeur corporel du vieux et enfin son sang... Il sentit que son ventre n'aimait pas ce souvenir et il passa à autre chose, reprenant la discussion ou elle s'était arrêté.

« En fait, c'est pas tellement plus dangereux en soit, parce qu'on sait à chaque fois dans quoi on s'embarque, il hésita l'espace d'une seconde, enfin plus ou moins, ça reste le SGC... Pis les gars savent ce qu'ils font et ce qu'ils ont à faire. »

Cette fois, il repensa à l'entraînement qu'il leur avait fait subir, à l'intégration... Ils avaient tous morflés, lui le premier avec le retournement de situation fait par son ancienne unité.

« A l'instinct, dans un premier temps, par les bruits de couloirs et les rapports que je convulse régulièrement. Ensuite le dossier militaire, au cas où y aurait un vice caché et enfin l'entraînement d'entrée, avec plein de tortures dedans, il prononça ses derniers mots avec un début de sourire, histoire de voir si l'individu à bien la cervelle et le physique. Pourquoi cette question ? »
Revenir en haut Aller en bas
Franz Scorzi
----------------
avatar
----------------
Responsable de laboratoire
----------------


Nombre de messages : 1697

Arrivé au SGC : 30/05/2011

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
473/500  (473/500)

MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   Lun 14 Mai - 23:07

Je l'écoutais parler, il semblait avoir beaucoup de chose à dire et son discours semblait construit pour un militaire. Je ne dis pas qu'ils étaient tous des Rambo en puissance mais il fallait avouer que peu d'entre eux prenaient le temps de réfléchir sur ce qu'il faisait... Mais le colonel semblait être un homme capable de penser par lui même et de penser bien même. Son discours recelait des vérités mais je n'étais pas tout à fait d'accord avec ce qu'il disait... Il y avait plusieurs points que je trouvais dérangeant... L'homme disait qu'il ne comprenait pas pourquoi on classait les civilisations ? Pour comprendre leur futur... Et surtout voir ce qu'il pouvait apporter à notre civilisation, car un développement hors des frontières terrestres avait encouragé le développement de technologie alternative à la notre.... Et nous ne devions rien mettre de côté dans notre évolution.

Je suis d'accord avec vous sur le point qu'on ne peut se voir offrir la technologie de race et de civilisation pensant totalement différemment de nous, mais rien n’empêche de comprendre leur façon de penser et leur technologie. De cette façon nous pourrons l'adapter à notre propre technologie. Je pense que la porte des étoiles est l'exemple parfait, de même que le Prométhée et le Dédale... Nous avons adapter la technologie alien à la notre et avons entrainer une évolution de nos connaissances. Evidement je ne pense pas que l'on comprendra un jour le fonctionnement exact de la porte, mais plusieurs technologies conçut par nos soins ne sont pas entièrement comprise... Il nous reste du travail à faire, il nous reste beaucoup à comprendre, et c'est là que je reviens sur le premier point, la classification des civilisations est à mon avis une obligation pour la suite de ce programme.

En classant les civilisations on pourra voir et comprendre ce qu'elles sont, comprendre ce qu'elles peuvent nous apporter et inversement. Bon, beaucoup de mes confrères, même ici sur la base, ne pense pas comme moi, et j'en suis désolé. Mais je crois en mon travail et en l'importance de ces recherches et le fait de classer et répertorier les civilisations à fait ses preuves sur cette planète. Le problème n'est pas de faire cette classification, le principal soucis c'est de savoir ce que le reste de notre peuple va en faire. Si je le fait c'est surtout pour montrer à chacun que nous ne sommes pas si différent que cela... Ok c'est Utopiste, et si on arrive même pas à ce mettre d'accord sur notre monde comment faire pour se mettre d'accord sur les autres ? Je ne sais pas encore, mais en tout cas j'y crois. Oui je suis un utopiste.


Je continuais de manger et fini par écouter ce qu'il me disait sur mon cas durant la dernière mission... Et je fus content de savoir qu'il ne m'en voulait pas trop, je fus d'ailleurs assez étonné de savoir qu'il trouvait que ça plaisait au femme... Tien Alicia ne m'en avais jamais fait part... Étrange.... La suite de la discussion tourna sur la section dirigé par le colonel... J'avais entendu des histoires à ce propos, des missions qu'ils aient réalisées et ainsi de suite. Il me raconta comment il faisait pour recruter et surtout pourquoi est ce que j'avais demandé .... Je me devais de lui répondre honnêtement.

Par curiosité, j'ai du quitter la partie militaire du programme suite à une surcharge de travail archéologique mais avant je servais dans l’infanterie Alpine Allemande et j'ai fais aussi quelques missions dans mon second pays, la France. Et je voulais savoir si votre méthode de recrutement est proche de celle des Légionnaire. Peut être en connaissez vous ? J'ai cru comprendre que vous étiez vous aussi Français. Si cela est vrai je dois avouer que cela fait plaisir de voir un compatriote occuper une place aussi importante dans le programme. Ok je ne suis 'Que' Franco-Allemand mais bon, je trouve que c'est une chance... Surtout au regard de l'histoire commune de nos deux pays..
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5146

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
2302/15000  (2302/15000)

MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   Mar 15 Mai - 22:56

Au fur et à mesure qu'il engouffrait le contenu de son assiette, le militaire senti les forces lui revenir et le moral alla donc de pair. Il se sentait prêt à affronter la suite de la crise avec une pointe de plaisir : celle du futur triomphe. Il avait appris à se satisfaire des petites choses, des plaisirs même dérisoire, des petites victoires sans signification pour d'autres. Sur le terrain, il fallait garder un bon moral, surtout quand on menait des hommes.
Sa discussion avec Scorzi lui faisait aussi du bien, pouvoir échanger son point de vue sur autre chose qu'une préparation de mission ou un schéma tactique était assez plaisant, même pour un solitaire comme lui. Il écouta avec attention son interlocuteur qui exposait son point de vue, tirant des hochements de tête au gradé.


Je suis d'accord avec vous sur le point qu'on ne peut se voir offrir la technologie de race et de civilisation pensant totalement différemment de nous, mais rien n’empêche de comprendre leur façon de penser et leur technologie. De cette façon nous pourrons l'adapter à notre propre technologie. Je pense que la porte des étoiles est l'exemple parfait, de même que le Prométhée et le Dédale... Nous avons adapter la technologie alien à la notre et avons entrainer une évolution de nos connaissances. Évidement je ne pense pas que l'on comprendra un jour le fonctionnement exact de la porte, mais plusieurs technologies conçut par nos soins ne sont pas entièrement comprise... Il nous reste du travail à faire, il nous reste beaucoup à comprendre, et c'est là que je reviens sur le premier point, la classification des civilisations est à mon avis une obligation pour la suite de ce programme.
« Pour l'instant on a évité le pire, mais la mission pour détruire l'arme d'Heru'ur nous prouve qu'on est pas prêt pour tous ça. L'équipe est allez dans une autre dimension, un monde parallèle. On a bien faillit perdre deux équipes à cause de notre manque d'intelligence. Sans parler du fait que si... Il se tût quelques instants, la gorge serrée, si mon double ne s'était pas sacrifié et par la même occasion sa réalité, nous aurions tout perdu. A force de sacrifier des hommes pour combler le vide, il n'y aura plus personne pour évoluer. D'ailleurs, je n'aime pas l'idée de pomper des technologies appartenant à d'autres peuples. C'est comme remettre notre évolution, notre avenir dans les bras de quelqu'un d'autres, on arrête de penser autant que possible et on se contente bêtement de suivre et de reproduire. J’exagère un peu, surement, mais c'est ce qui nous arrive. Et comme notre technologie évolue dans le sens d'une autre race notre culture et notre pensée elle-même dévie. Nous ne saurons jamais ce que nous devions devenir puisque nous sommes en train de devenir une entité hybride, une chimère. »
En classant les civilisations on pourra voir et comprendre ce qu'elles sont, comprendre ce qu'elles peuvent nous apporter et inversement. Bon, beaucoup de mes confrères, même ici sur la base, ne pense pas comme moi, et j'en suis désolé. Mais je crois en mon travail et en l'importance de ces recherches et le fait de classer et répertorier les civilisations à fait ses preuves sur cette planète. Le problème n'est pas de faire cette classification, le principal soucis c'est de savoir ce que le reste de notre peuple va en faire. Si je le fait c'est surtout pour montrer à chacun que nous ne sommes pas si différent que cela... Ok c'est Utopiste, et si on arrive même pas à ce mettre d'accord sur notre monde comment faire pour se mettre d'accord sur les autres ? Je ne sais pas encore, mais en tout cas j'y crois. Oui je suis un utopiste.
« Le problème, c'est qu'en les comprenant, on devient dangereux pour eux... Il descendit une nouvelle fois son verre d'eau. Nous sommes en guerre et des guerres j'en ai déjà connues quelques-unes, l'information est le nerf de la guerre, pour l'instant ça joue pour nous, nous comprenons mieux les Goa'ulds qu'eux ne nous comprennent mais le jour ou d'autres peuples évolués se rendront compte de nos faiblesses, on sera assiégé. Une quinte de toux le prit, qu'il réprima vite. Vous avez évoqué le traitement des données et là, je dois de vous mettre en garde, les dirigeants ne sont pas utopistes, ils utiliseront vos recherches pour faire du mal. C'est un cercle vicieux dans le quel on s'est embarqué. Nous sommes puissants tout en étant relativement fragile, putain de chimère... Il se racla de nouveau la gorge. Moi ce dont je me souviens surtout, c'est que des civilisations, on en a exterminé. Des modes de vie riche d'enseignement, des cultures paisibles et pacifiques comme celles que vous répertoriez. Que croyez-vous qu'il se passera lorsqu'on commencera notre expansion dans la galaxie ? Vos travaux serviront à détruire ce que vous avez étudié, aimé et... »

Il se tût, il soupira et secoua la tête qu'il prit entre ses mains, des flashs remontant, il revoyait ces moments critiques et barbares ou il avait massacré -car le terme de meurtre ne suffit plus- des populations de villages pour sauvegarder des secrets qui n'auraient jamais été éventés, des infos, des hommes d'importances, mais aux yeux de qui ?! Il souffla, chassant ses images autant qu'il le put, tentant d'oublier le picotement de ses yeux.

« Excusez moi, je ne voulais pas vous agresser ni vous manquez de respect. Contrairement à vous, je n'ai plus le luxe d'être utopiste. »

La discussion dériva de nouveau vers les Black Eagle et Menchu en profita pour se concentrer sur ce nouveau sujet. Il devait laisser dans le passé ce qui appartenait au passé. Il apprit ainsi que Scorzi avait du faire un choix et une partie de lui fut attristé qu'il ai préféré l'archéologie à l'armée, c'était un bon soldat. Un franco-allemand qui, bien entendu, connaissait la Légion. Avoir la compagnie d'un compatriote était toujours agréable et il comprit alors pourquoi il avait pu entamer une discussion avec lui aussi facilement, son instinct avait du le sentir.

« C'est dommage que vous ayez quitté les forces armées, vous êtes un bon soldat, mais quoi de plus logique venant d'un ancien de l'infanterie Alpine. J'ai vaguement entendu parlé de vos entraînements, lorsque j'étais en France, du costaud me semble t-il. Des légionnaires ? Ouais, j'en connais quelques-uns... Je me demande d'ailleurs comment ils font pour pas devenir fou avec leurs entraînements et les opérations qu'ils se tapent ! Les ricains se foutent de notre porte-avion mais suffit de prononcer les mots Légion Étrangère française pour qu'ils se pissent dessus. Il eut un sourire goguenard à cette pensée. Et oui, pour répondre à votre question -qui n'en était pas vraiment une- je suis français, il se pencha alors légèrement vers Scorzi et rajouta quelques mots sur le ton de la confidence : 100% même ! J'ai quelque peu falsifié mes papiers pour rentrer dans l'armée US y a quelques années, une longue histoire. Il se redressa, prenant sa fourchette. Il n'y a pas de je-ne-suis-qu'une-moitié ou quoi, on est tous frère dans l'armée et même sans ça, si vous honorez ma patrie, vous êtes des miens. Il avala une bouchée de pâtes avant de reprendre. D'ailleurs, je ne savais pas que j'occupais un poste important ? Hormis peut être en tant que chef des Black Eagle mais c'est particulier... »
Revenir en haut Aller en bas
Franz Scorzi
----------------
avatar
----------------
Responsable de laboratoire
----------------


Nombre de messages : 1697

Arrivé au SGC : 30/05/2011

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
473/500  (473/500)

MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   Dim 27 Mai - 12:30

Je l'écoutais parler, et plus il me parlait plus je comprenais que l'on n'avait pas du tout le même mode de fonctionnement, ni le même mode de penser. Peut être en avait il trop vu depuis tout ce temps qu'il servait ici ? Je ne savais pas... Mais j'étais sur qu'il avait quelque chose qui l’empêchait de voir le bon côté de notre job... Peut être bien que mon job allait jouer contre ces peuples, mais je n'étais pas quelqu'un qui hésitait. Mon travail nous permettait de rester en vie, il nous permettait de comprendre nos ennemis mieux qu'eux ne nous comprendrons jamais... Alors pourquoi ne pas en profiter au maximum ? S'aurait été une connerie de ne pas le faire...

Je ne suis pas Utopiste, mais je comprend la portée de mon job. Moi et les autres, si nous sommes ici c'est pour comprendre nos ennemis et peut être futur ennemis, qu'ils soient humanoïde ou pas. Les Goa'uld ne nous comprenne pas car ils ne le veulent pas, pour eux nous sommes des esclaves, des moins que rien. Essayez vous de comprendre comment fonctionne les fourmis ? Certain des nôtres si, mais la majorité non. Pour eux c'est pareil. Et dieu merci d'ailleurs. Sinon on serait profondément dans la merde....

Je reviens sur ce que vous disiez sur notre possible expansion, je suis d'accord, les dirigeants se fichent des autres peuples sauf s'ils nous offrent quelques choses de valeurs. Mais c'est grâce à des gens comme moi et beaucoup d'autre que ces gens prendront les bonnes décisions. Nous ferons tout pour qu'ils respectent des engagements, mais avant cela il faudra dévoiler la vérité au monde et à nos concitoyens... Je ne comprend pas pourquoi est ce que l'on garde tout cela secret.... Enfin si je comprend... Mais l'humain que je suis voudrais qu'on explique aux autres ce que nous avons découvert... Pour les faire participer et pour que l'on soit tous prêt s'il se passait quelque chose de dramatique...


Je sais qu'en fait j'ai un petit côté utopiste, mais que voulez vous ? On était fait comme cela alors pourquoi faire différemment ? On passa sur le sujet de la légion et de la France et je ne pu que me rappeler les opérations qu'on avait fait avec ces malades qu'étaient les légionnaires... Oui les ricains pouvaient avoir peur d'eux, parce que même en servant avec eux on était pas tout à fait tranquille...

Alors là je suis tout à fait d'accord, j'ai servis avec eux et je peux vous dire qu'il n'y a pas plus malade que ces gars là... Les avoir à côté de vous est rassurant et étrangement inquiétant aussi... Puisqu'on ne sait jamais trop ce qu'il nous prépare... J'ai jamais connu le feu, du moins pas sur terre, l'année ou je devais être déployé en Afghanistan j'ai été muté sur la base du EALAT au Luc... En allant là bas j'ai éviter une embuscade dans la région de Mazar E Sharif dans le nord de l’Afghanistan, mon chef de section y a laissé la vie... A partir de ce moment là j'ai décidé de quitter l'armée pour aider les jeunes générations à comprendre le passé pour ne pas reproduire les erreurs de nos pères. J'ai enseigné les deux Guerres à des lycéen et j'ai appris aux futurs prof' d'histoire de Berlin à comprendre les anciennes civilisations Grecques, Égyptiennes et d'autres.

Je suis fier de mon travail, aujourd'hui encore l'action et ma section me manque. Alors dès que je peux être déployé sur d'autres mondes je me porte volontaire, en temps qu'Archéologue d'abord mais en temps que soldat aussi. J'essaye de ne pas être un boulet pour le groupe, je suis un civil maintenant. Mais je suis pas pour autant un poids, voila pourquoi je m'entraine toujours, voila pourquoi je manie des armes qui me permettent de rester en vie et de protéger mon équipe.

Et puis être commandant d'unité est, à mon avis, un poste sacrément important. Des gars à gérer, du matos a gérer... Vous êtes un véritable petit chef d'entreprise... Sérieusement ici il ne manque qu'une seule chose... Un vrai cuistot...
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5146

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
2302/15000  (2302/15000)

MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   Sam 2 Juin - 5:04

La discussion était libre de toute entrave, chose assez rare au SGC, la faute à l'heure un peu tardive, ce qui n'était pas pour déplaire au gradé. Bien qu'il ne masquait que rarement ses pensées, il fallait voir le moral des hommes avant tout et en tant que meneur il se devait de le maintenir au plus haut, cachant ses faiblesses et ses doutes. Il fallait prendre sur soi pour commander.
Scorzi était un homme au moral de fer, ça se sentait, il avait fait un choix et il s'y tiendrait et le français ne pouvait que respecter cela. Les hommes forts manquaient de nos jours, surtout en guerre. Les braves tombaient alors que les lâches jugeaient les tombes... L'espace d'un instant il sentit de nouveau l'odeur de l'herbe fraiche et le froid qui le glace, la pluie qui traverse ses vêtements et la tombe sous ses yeux.
Une quinte de toux le prit et il mit un long moment avant de réussir à la calmer, il sentit la douleur s'intensifier et c'est pour cela qu'il sortit de sa poche une plaquette de médicament, il en avala deux en fermant les yeux, tentant de garder l'esprit clair.


« Je ne dénigre pas votre travail, ni n'essaye de vous dissuader d'en changer. Votre taf est primordial et j'espère que vous en êtes conscient, c'est important. Écoutant attentivement Scorzi, il mélangea son yaourt avec ses céréales dans son bol, rajoutant encore du sucre par-dessus. On ne peut pas tout expliquer, pour des raisons de sécurité autant pour le monde que pour nous, voir même les peuples de la galaxie. Le NID qui est l'une des rares organisations à savoir pour le Programme a attaqué à plusieurs reprises des membres de la base pour avoir des informations ou des technologies. On en viendrait à être en guerre avec notre propre planète, la fin. »

Revenant sur la Légion et le commun des soldats expatriés comme ils l'étaient tous les deux. Pour toujours évident comme situation.

« Ouais, j'ai combattu avec eux en Afghanistan... J'aurais du rejoindre la Légion en fait, j'étais bien avec eux, même au milieu des balles. Remarquez, je devrais peut-être m'arranger pour en faire venir une compagnie ou deux ici, on gagnerait la guerre contre les Goa'ulds en quelques semaines, non ? Un fin sourire de nostalgie étira ses lèvres. Comprendre le passé pour être attentif au présent, une leçon que les gens commence à retenir. Quand on voit que certaines techniques de combat enseignées aujourd'hui date de la seconde guerre mondiale, ça force le respect, et la curiosité du même coup. Et il entama son bol de céréales en réfléchissant à la réplique de Scorzi sur les BE et sa position. Ouais bah si je gérais vraiment une boite, je serais déjà derrière les barreaux, vu mes techniques de management et la paperasse en retard... C'est pas une vie, moi j'vous l'dis. Pis franchement, si y avais un bon cuistot, ça serait pu une base ricaine mais une base française ! »
Revenir en haut Aller en bas
Franz Scorzi
----------------
avatar
----------------
Responsable de laboratoire
----------------


Nombre de messages : 1697

Arrivé au SGC : 30/05/2011

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
473/500  (473/500)

MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   Lun 18 Juin - 13:11

Malgré le fait qu'il y ait une différence de grade entre nous deux on arrivait à parler sans entrave.... Je ne sais pas trop pourquoi est ce que c'était possible mais cela me faisait plaisir de pouvoir parler sans devoir peser mes mots ou réfléchir à l'impact de mes paroles... Alors autant en profiter non ? L'officier m'expliqua qu'il ne dénigrait pas mon travail et fini par m'expliquer son avis sur le fait d'alerter le monde des découverte faite par notre programme... Mais j'y croyais vraiment, si on prévenait certain pays on pourrait faire tellement de chose... Si on arrivait à faire entrer des pays européens ou d'autre on aurait déjà un meilleur budget de nouveaux membres et cela entrainera une amélioration de nos capacités offensives et défensives.... Mais quand il me parla du NID je ne pu qu'être mal à l'aise car je savais ce qu'il s'était passé il y a quelques mois....

Pour commencer je sais parfaitement que mon job' est important je le sais, je l'aime et je continuerais à le faire pour le bien du programme et pour permettre aux membres du programme de mettre la main sur de nouvelle technologie ou à éviter de faire des conneries... Si vous voyez ce que je veux dire....

Je bu un coup et continua.

Quand à mettre d'autres pays au courant.... Je pense qu'un jour on y serra forcé. Nous n'auront pas le choix, l'arrivé d'autres pays nous permettrait d'améliorer sensiblement nos capacités offensives et défenses, nous aurions accès à un meilleur support industriel ainsi qu'à un budget plus important. Je ne veux pas cracher dans la soupe mais l'industrie américaine à ses limites dans le soutient au programme. Je ne sais d'ailleurs même pas comment on a fait pour fabriquer deux croiseurs spatial sans qu'un autre pays ne le remarque... Et surtout... Comment allons nous faire maintenant que nous les avons tous les deux perdus ?

Non il nous faut l'aide de certain autres pays.... Et un jour il faudra prévenir tout le monde, la porte est la découverte la plus importante que l'Homme à réalisé depuis celle du moteur à explosion ou l'électricité...


On continua sur la légion et je dois avouer que ce que me dit l'officier était parfaitement vrai....

J'imagine déjà la légion s'attaquer à Anubis, il aura de quoi avoir peur pour une fois... Par contre in faudra faire appel au régiment de la légion de Calvi en Corse... Je crois que ce sont des parachutistes non ? Pour avoir fait une mission avec eux... Je dois avouer que ce sont des hommes sur qui ont peu compter... Mais pour moi on a un gros désavantage par rapport aux Goa'ulds et jaffas. Eux peuvent utiliser leurs véhicules et autres vaisseaux mais nous, on ne peut utiliser ni véhicule blindé ni blindé tout court... Et je pense que si on arrivait à faire de grosse opération avec soutient blindé on leur botterais le cul un peu plus rapidement.... Mais bon, allez passer un léopard 2 par la porte... Il faudrait le faire maigrir comme pas permit...

Bien sur je plaisantais, mais il y avait une part de vérité dans mes paroles....

En parlant de ça, vous savez pas, par hasard, s'il y a construction d'un nouveau vaisseau humain ? Parce que dans ce cas je leur conseillerais de fabriquer des transporteur pour déposer une aide plus importante que des mitrailleuses fixes.... Là on se battrait à arme presque égale avec les lézards...
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5146

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
2302/15000  (2302/15000)

MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   Sam 30 Juin - 14:00

Tout en se servant un verre d'eau, le français écoutait Scorzi qui partageait ses vues sur pas mal de sujets. Ils avaient tout deux des parcours différents qui avaient creusé un large fossé entre leur raisonnement respectif. Et c'est ce qui était enrichissant dans une discussion, les divergences de point de vue. On grandissait face à l'adversité et les différences, il fallait savoir les partager et apprendre des autres. C'était là le seul moyen d'acquérir le savoir et la sagesse qui venait avec les années. Même lui, authentique solitaire depuis aussi loin qu'il s'en souvenait se devait de le reconnaître. Une quinte de toux le prit une nouvelle fois et après quelques longues secondes pendant lesquelles il resta sans faire le moindre mouvement, il prit sans geste brusque un verre d'eau qu'il but à petites gorgées pour rafraichir au mieux sa gorge qui continuait à faire des siennes. Le pire c'était qu'il ne pouvait même pas fumer ! Sinon il se mettait à cracher ses poumons. Hier il avait essayé de mâcher un chewing-gum pour s'occuper la bouche mais même le goût assez dilué avait suffit à agresser sa gorge.

« D'autres pays sont au courant et se tiennent prêt à apporter leur aide, mais les messes basses politiques rendent les choses difficiles. Ma présence en tant qu'élément franco-américain est un signe de bonne foie de la France, il faut maintenant que les américains se dérident un peu et accepte que d'autres les aides. Si la guerre se rapproche de nous, il faudra que les armées du monde entier soient prêtes. Mais prévenir un État allié et prévenir les populations civiles sont deux choses différentes. Je ne pense pas que les gens soient encore prêt pour ça. Il suffit de voir comment ils s'affolent quand des rumeurs circulent sur internet au sujet d'OVNI ou d'alien retrouvé quelque part... La masse a tendance à paniquer, il faut préparer le terrain doucement. Il se passa une main derrière la nuque. Et il faut pas oublier que le jour ou le programme est déclassifié, on perdra une grande marge de manœuvre. »

Puis Scorzi se ramena à quelques souvenirs et une analyse tout à fait juste du champ de bataille à la quelle de nombreux gradés du SGC étaient parvenus.

« Ouais, des putains de paras ! Y a que deux choses qu'on peu voir tomber du ciel : Des bombes et des parachutistes, les seconds étant les plus dangereux, finalement. Il eut un sourire en coin en repensant à ses propres saut en parachute, de pur moment de liberté. Alors comme ça vous voulez des blindés ? J'ai soumis l'idée aux huiles, ils ont rejeté en bloc l'utilisation de blindé pour le programme Stargate, c'est trop... voyant, d'après eux. Il leva les yeux au ciel. Mais pour des Hum-Vees ils semblent d'accord, même si c'est pas encore signé, nos prochains vaisseaux devraient être équipés d'une force de véhicule d'assaut léger spécialement revue pour nous qu'on larguerait sur zone avec la téléportation Asgard qu'on a obtenu. Même si je préfèrerais avoir aussi des transports, au cas ou... »
Revenir en haut Aller en bas
Franz Scorzi
----------------
avatar
----------------
Responsable de laboratoire
----------------


Nombre de messages : 1697

Arrivé au SGC : 30/05/2011

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
473/500  (473/500)

MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   Sam 30 Juin - 15:06

Nous étions différents, nous étions issu de monde totalement différent, il était officier j'avais été sous officier et pourtant nous arrivions sur les mêmes réflexions militaires liés à la tactique militaire... Mais ce que disais l'officier était parfaitement vrai, on ne pouvait pas faire passer des blindés par la porte par contre en passant par les vaisseaux spatiaux... Cela ouvrait d'énorme possibilité tactique. Mais pour en revenir à la gestion du projet et la divulgation du projet à l'ensemble de la Terre était une autre histoire.... Même si personnellement j'étais pour préparer le terrain et partager l'information....

C'est bien vrai, moi j'ai eu la bénédiction du gouvernement Allemand, mais aucun signe du gouvernement Français. Même étant Franco-Allemand je ne suis pas trop suivit par les Français, tant pis hein. D'autant que je me sens un peu seul, j'essaye de faire pression pour pousser le recrutement sur les meilleurs éléments de la BundesWehr ainsi que des scientifiques de la Rhur mais bon... Je pense que nos amis 'Ricains on un peu de mal à faire confiance à d'autre pays que les Anglais... Question de mentalité je pense...

Mais oui, là dessus je suis d'accord avec vous, il faudra, si la guerre se rapproche, merci Anubis et les autres, il faudra que tout le monde soit près à les recevoir dignement. Mais malheureusement si on divulgue tout comme ça, je vois déjà quelques gouvernements faire des pieds et des mains pour entrer de force ou prendre le contrôle de partie importante du programme, les Chinois par exemple... Mais bon j'en connais d'autre qui nous aiderais en courant.... Les pays Européens je pense, Allemagne, France, Italie, Espagne et tant d'autre. On gagnerais en capacité, en ressources et surtout en savoir... J'ai rien contre les scientifiques Américains mais niveau armement nous autre européen nous défendons bien...


Je fini mon verre avant de continuer.

Mais si vous arrivez à négocier avec le staff dirigeant on pourrait gagner en puissance de frappe, les HUMVEES seraient un bon début, mais il nous faudra bientôt plus. Le programme a fait d'énormes avancées au niveau de l'armement léger mais bientôt et surtout face aux Kull ou autre tourelle blindée il nous faut beaucoup plus qu'un P90... Et c'est là qu'entrerais en jeux les véhicules blindés. Le calibre des armes fixe des Humvees serait une entrée en matière, mais si on pouvait faire passer des véhicules avec des calibres beaucoup plus important, pas forcément des char de bataille, on pourrait réaliser des missions beaucoup importante stratégiquement parlant...

Nous sommes en guerre, même si certain en haut n'en on pas l'impression, mais quand des Aliens veulent nous buter il ne faut pas se battre avec une petite partie de notre armement, il faut tout utiliser. D'autant qu'avec une force de frappe suffisante on pourrait passer à l'attaque et ne plus subir les attaques de nos chers amis. D'autant qu'on pourrait frapper là où sa fait mal....
Non ? Après peut être que je rêve un peu trop...
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5146

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
2302/15000  (2302/15000)

MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   Sam 7 Juil - 0:31

Sans la moindre anicroche l'échange continuait et Scorzi semblait s'être totalement désintéressé de ses glyphes extra-planétaire, ce qui ne permettait aucun doute quant à son intérêt pour la conversation qu'il entretenait en ce moment même avec le gradé. Entre français, ça collait bien ! Ne quittant pas son verre d'eau des mains, il le remplit de nouveau, mais se rendit compte que le pichet était déjà vide. Il poussa un long soupir de désespoir en fusillant du regard les autres, pleins, à l'autre bout de la pièce. Il fit signe à Scorzi de continuer à parler alors qu'il se levait et allait d'un pas lourd et lent vers son nouvel objectif de survie. Lorsqu'il arriva à l'autre bout de la pièce, des gouttes de sueur avait perlé sur son front, il les essuya d'un revers du poignet avant de se servir un verre -et oui, il l'avait prit avec lui!- tout en reprenant la parole.

« Les ricains ont toujours été parano... Ça explique leur loi sur le port d'arme et leur besoin obsessionnel d'avoir leur armée sur tous les fronts possibles, quitte a en créer. Encore maintenant il m'arrive de me demander s'ils ont pas juste un cruel problème de casernement sur leur sol. »

Il descendit son verre d'eau cul sec, poussa un soupir de bonheur et revint vers la table avec un pichet plein dans une main et son verre dans l'autre. Il posa le tout et se réinstalla en réfléchissant à ce que son interlocuteur lui disait. L'analyse n'était pas tout à fait fausse et il était le premier à dire que deux ou trois chars Leclerc n'auraient pas été superflus pour assiéger Nebek. Après, comment réussir à se faire entendre des huiles ? C'était la toute la difficulté...

« Ah putain ouais, j'aimerais bien m'engager contre Anubis avec un Leclerc EMAT, ou mieux, un AZUR ! Histoire d'être sur de pas manquer de munitions pour abattre tout ceux qui viendraient en face... Il eut un petit rire, suivit par un sourire carnassier. Après, comme vous l'avez souligné, il n'est pas facile de faire comprendre aux huiles qu'on est en guerre alors que la seule chose les liant à elle -et donc à nous- ce sont les rapports sur les morts et les coûts du programme qui ne cessent d'augmenter. Ces gens n'ont que des chiffres en tête, c'est la seule chose qui leur importe : Combien ça coûte ? Sauf qu'ils n'ont pas compris que c'est maintenant qu'il faut taxer, pas quand nous serons envahit. Là, ça sera trop tard... »

Sa bouche devint subitement pâteuse et un poids tomba brusquement sur ses épaules, il releva les yeux et, le temps d'un battement de cœur, il vit Hawk en train de s'écrouler devant lui. Prit de panique, il secoua nerveusement la tête en reculant, mais tout avait disparu. Prenant une grande inspiration, il tentait de calmer son cœur qui s'emballait farouchement sous cette vision aussi lugubre que douloureuse. Après une longue minute sans le moindre mouvement, le français se rapprocha de nouveau de la table avec une mine déconfite.

« Excusez moi, de vieux souvenirs viennent parfois me hanter. Il se racla la gorge, ce qui le fit tousser. Je suis vraiment désolé, habituellement je me contrôle mieux qu'ça. »

Il se passa une main dans sa barbe mal rasée, l'air dans le vague. Sa respiration puissante restait saccadée alors que ses mains avaient ce léger tremblement symptomatique d'une peur panique.
Revenir en haut Aller en bas
Franz Scorzi
----------------
avatar
----------------
Responsable de laboratoire
----------------


Nombre de messages : 1697

Arrivé au SGC : 30/05/2011

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30
Profession: Archéologue
๏ Expérience:
473/500  (473/500)

MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   Lun 30 Juil - 20:43

J’observais le grader me parler et me dis que j’avais beaucoup de chance d’être tombé sur un homme comme lui et que l’avoir en tant que supérieur ne m’aurais nullement dérangé… Mais ayant quitté le programme militaire pour me concentrer sur mon travail de recherche archéologique je ne pouvais plus qu’avoir des civils en tant que supérieur.
Ce qu’il me disait était vrai, les américains ont toujours été parano, beaucoup de chose me prouve jours après jours que ce peuple qui si battait pour la liberté avant le début de la guerre froide est devenu de plus en plus obtus et renfermé sur lui-même. Peut être que beaucoup ne le voit pas mais moi je savais à quoi m’en tenir avec eux.


Les américains ont toujours été des gens étranges. Je ne sais pas trop comment l’expliquer sans paraitre hautain mais depuis la guerre froide ce peuple a énormément changé, avant ils avaient un but dans la vie, un idéal qui les conduisait loin… Mais pendant des années ils se sont sentis fort et ils le pouvaient. Mais ce sentiment de puissance les a pervertit et les nombreuses lois contre le terrorisme ont énormément atteint le droit d’un citoyen lambda… Dieu merci nous n’avons aucun état identique en Europe à part les anglais… Je ne dis pas ça parce que j’ai un relent de nationalisme germanique mais faut tout de même avouer que les anglais sont de sacré spécimens pour rester polis. Rien que leur économie me rend maboule… Leur city… Nous n’avons pas de ça en Allemagne, et pour eux nous sommes des hommes des cavernes… Mais ils n’ont pas compris que la puissance ne repose pas sur le vent de l’économie digitale mais bel et bien sur du solide. Les gens qui composent notre tissu industriel sont la plus grande force de mon pays. Porche, Tyssen-Krupp et tant d’autre…

Voila pourquoi j’avais en horreur les anglais…. Pour tant de raison… Mais il n’était pas le temps des explications sur mes convictions politique… J’était un européen convaincu et la posture des british vis-à-vis de l’Europe me mettais hors de moi…

Nous revenions sur les armements possible du programme et là-dessus nous étions aussi d’accord… Il fallait augmenter la taille de l’armurerie du SGC, inclure une section blindée qui serait incorporé à un vaisseau et déployé lors des engagement massif…


Oui les coût augmentent… Mais ils pourraient au moins faire un essais. Une petite section blindée avec un char ou deux, trois ou quatre véhicules blindés et en avant la musique. Je suis sûr que le déploiement d’une partie de notre arsenal blindé nous serait bien utile en cas d’engagement massif… Car je ne me fais aucune illusion, la guerre entre les grands maîtres ne durera pas des siècles et quand ils en auront fini ils se tourneront vers la Terre… Et je ne veux pas perdre mon monde à cause de bureaucrates qui voudraient bien se faire voir par leur hiérarchie…

Nous aurions trop à perdre…

En tous cas vous pouvez dire à la direction que s’il cherche un chef artilleur pour diriger cette section j’ai un nom pour eux. Bon il est Autrichien et un peu maboule sur les bords mais il a plus de vingt années d’expérience en tant que chef de char sur léopard 2…


Je n’y croyais pas trop mais bon, si je pouvais faire venir un de mes amis et que cela nous permettait de mettre la main sur une section blindée… Autant lier l’utile à l’agréable non ? L’officier passa un moment dans un état second… Une fois qu’il eu repris ses esprits il s’excusa.

Vous n’avez pas besoin, nous avons tous nos démons. Je peux vous en parler, je suis expert en démon car pendant longtemps jusqu’il y a quelques mois je voyais ma sœur morte avec mes parents quand j’étais petit. Alors vous savez que jamais je ne vous jugerais pour cela .
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5146

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
2302/15000  (2302/15000)

MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   Ven 21 Sep - 23:11

Les battements de son cœur reprenait doucement un rythme normal. Il fixait intensément l'endroit ou était apparue Hawk, triturant nerveusement sa cuillère, ses yeux se fixèrent sur un point précis, ce petit détail qui le titillait depuis le début, chaque fois qu'il y repensait il voyait cette chose, cette incohérence et encore une fois, elle était là. La frustration l'envahit et sa cuillère en fit les frais : il la plia en deux sans même s'en rendre compte.
Lorsqu'il réalisa, il la laissa retomber sur le plateau en poussant un soupir de dépit.
Une nouvelle toux, plus rauque que les précédentes. Le gradé lança un regard vers sa montre et se rendit compte que cela faisait bientôt une heure qu'il était là, à discuter avec Scorzi, cette petite sortie allait se payer dans les heures qui venaient. Il devait s'éclipser avant que les symptômes ne reviennent de trop.
Un verre d'eau, un silence religieux. Il acquiesça quand son interlocuteur lui dit que les américains étaient des gens étranges, ainsi que les anglais. En tant que français il avait une dent contre ses insulaires qui se permettaient d'être dans l'Europe sans en assumer les conséquences, de se prendre pour le pays de référence sur le vieux continent alors qu'au final, le seul atout de l'Angleterre, c'était d'être le toutou des États-Unis, pas de quoi se vanter en soit...


-Ouais, les américains ont été la puissance pendant le 20ème siècle, personne ne peut le nier mais aujourd’hui... C'est différent : les chinois ont une plus grande armée, l'Europe a de meilleurs hommes, le Japon est mieux équipé, ils ont tout perdu. Il leva les yeux au ciel. Leur seul avantage, c'est qu'ils sont partout, si un jour l'Europe finit -enfin- par se rassembler en une seule entité, nous deviendrions la puissance du 21ème siècle. Le seul « léger » détail qui empêche ça, c'est encore une fois les politicards ! Et si l'Europe finissait par faire la percée prévue, les ricains seraient obligés de faire participer de manière plus active les forces européennes au projet, ce qui nous apporterait le plus nécessaire, j'en suis certain.

Tout français qu'il était, il savait reconnaître le savoir faire des hommes du SGC, O'Neill en tête, mais un seul pays ne pouvait, ne devait pas, représenter et protéger toute la planète, l'élite devait regrouper le monde pour augmenter les chances. Il fallait jouer en équipe mais ça, les ricains avaient bien du mal à le faire, ils estimaient n'avoir besoin de personne hors tout le monde avait besoin, à un moment ou un autre, de quelqu'un prêt à lui tendre la main.
Hawk.
Il se frotta les yeux.


-Je continue à batailler pour ça mais je suis quelque peu désarmé face aux politicards, on ne joue pas dans la même cour.

Il se leva en prenant son plateau, les traits tirés.

-Merci pour cette conversation Scorzi et bon courage pour vos recherches, je vous tiendrais au courant pour les blindés si ça vous botte.

Il attendit la réponse de son interlocuteur avant de le saluer d'un signe de tête et d'aller déposer son plateau avant de quitter le mess d'un pas lourd.


(Si tu veux rajouter un post vas-y, sinon demande la notation^^)
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13733

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 24


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   Sam 8 Déc - 12:22


Les notes :
Franz Scorzi :
-Orthographe / Conjugaison / Structure des posts 3/4

-Cohérence dans les Posts, imagination et originalité 3/4

-Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits des autres membres 2/2

Total 8/10

Menchu Narah :
-Orthographe / Conjugaison / Structure des posts 3/4

-Cohérence dans les Posts, imagination et originalité 4/4

-Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits des autres membres 2/2

Total 9/10

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Une pause ? ( Menchu Narah)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une pause ? ( Menchu Narah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 23 ~ :: Le mess-