Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Intrigue VI => Annabel Spence/John Sheppard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andy Riedel
----------------
avatar
----------------
Agent du NID
----------------


Nombre de messages : 44

Arrivé au SGC : 26/09/2010

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Intrigue VI => Annabel Spence/John Sheppard   Lun 1 Aoû - 23:56

Après avoir convaincu le Colonel Narah d'aller à l'infirmerie, ce qui était assez rare, la Sergente Spence avait rejoint les vestiaires femmes du SGC. Sous la douche, elle espérait trouvé une solution à ce qu'elle venait d'apprendre : le NID à la tête du SGC. La jeune femme avait déjà eût du mal avec Rodolph Layer qui l'avait placardé secrétaire, alors là, non, elle ne se laisserait pas faire. La militaire ne pouvait croire qu'O'Neill avait prit sa retraite comme sa. Non ! Elle se devait de rentré en contact avec lui.

Alors qu'elle prenait une douche en guise de transit avant un autre combat, elle ferma ses yeux. Ses paupières étaient lourdes et pour cause, elle venait de faire une mission assez lourde et physique. Ses yeux étaient fermer mais que pour peu de temps. En effet, elle avait entendu un bruit assez étrange. Elle décida aussitôt de couper l'eau et de mettre une serviette autour d'elle. Spence quitta la douche et là, elle vit un homme assez froid juste au milieu des vestiaires. Elle ne le connaissait pas. Au vue de son accoutrement, ce ne pouvait être qu'un membre du NID. L'homme ne semblait pas s'être tromper de vestiaire et s'approcha de Spence, qui ne comptait pas se laisser faire. L'homme essaya de poser ses mains contre les épaules d'Annabel mais n'y arriva pas. Il l'attrapa tous de même et la plaqua contre un mur. La jeune femme se débattu et cria. Elle donna plusieurs coups à l'homme qui ne semblait rien sentir. L'homme la regarda et l'embrassa, du mieux qu'il peut, dans le coup. Il dit ensuite :

Reste calme ma mignonne, sa facilitera la chose.

Annabel qui n'avait déjà pas une bonne image du NID, ne s'était pas imaginé une telle chose. Mais après tous, qu'est ce qui pouvait encore la surprendre de leurs part ?

Spence essaya tous ce qu'elle pouvait mais rien ne semblait atteindre l'homme, elle essaya même de le mordre. La Sergente cria le plus qu'elle pût et cela allait la sauver. En effet, l'homme commençait à devenir de plus en plus pressant et alors qu'il allait enlevé la serviette autour de Spence, John Sheppard apparût dans les vestiaires. En effet, l'homme qui marchait dans les couloirs venaient d'entendre la jeune femme crié. Il s'était aussi tôt précipiter et sans réfléchir sauta sur l'homme. Ceci permit à Annabel de se dégager du mur, perdant le temps de quelques secondes sa serviette, mais personne ne vit rien.

Le Capitaine Sheppard montrait toute sa force et venait de claquer l'homme au sol. Alors qu'il l'enchaina de points, la chemise blanche de l'homme se tacha de sang, mais cependant, ne s'avoua pas vaincu. En quelques secondes, la situation s'inversa et ce fût John Sheppard qui se retrouva plaquer au sol. C'est à ce moment là, qu'Annabel essaya de se mêler aux conflits, mais changer la donne du combat. Cependant, son intervention permit à Sheppard de profité d'un moment de faiblesse de l'homme du NID pour prendre celui-ci à revers et lui donner le coup fatale dans le cou. L'homme n'était pas mort, mais dans un sale état. Il ne bougeait plus pour le moment, mais valait mieux ne pas restait dans les parages.


[Une semaine pour répondre. Si il y a des questions, je suis la par MP. Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
avatar
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
428/6800  (428/6800)

MessageSujet: Re: Intrigue VI => Annabel Spence/John Sheppard   Ven 5 Aoû - 0:13

Les vapeurs chaudes commençaient à lui monter à la tête mais cette douche lui faisait tellement de bien que la jeune femme n'arrivait pas à se décider pour couper l'eau chaude. Depuis combien de temps exactement elle était là dessous ?? Aucune idée, c'était la première chose qu'elle avait fait en arrivant au SGC, passer à l'infirmerie pour y accompagner Menchu, se faire osculter pour avoir le droit de se ballader librement dans les couloirs et hop, direct la douche. Dommage qu'ils ne possédaient pas de baignoire quand même. Elle avait le sentiment que tout ce qu'elle avait à l'intérieur partait grâce à l'eau qui lui parcourait le corps. Le stress, la fatigue, la tristesse, l'annonce du changement de chef, plus rien n'avait d'importance, plus rien n'existait. Et comme tout ressortait, les larmes ne mirent pas longtemps à se joindre à l'eau chaude. Pas vraiment qu'elle pleure par tristesse ou par mélancolie, c'était juste pour libérer la pression, cela faisait du bien. Elle passa la main droite sur le visage afin d'enlever un peu d'eau qui coulait sur ses yeux quand son oreille tinta. Elle n'y fit pas trop attention mais bien vite, elle réentendu quelque chose. Elle pensait être seule à cette heure-ci mais tout était toujours possible après tout. Elle décida de couper l'eau et de sortir de la douche, finalement, elle serait bien mieux dans un bon bain, tranquille chez elle.

Rapidement, elle prit sa serviette de bain et se l'enfila autour du corps encore mouillé. Soudain le fait de se demander ce qu'elle allait bien pouvoir faire dans les heures à venir, lui fit penser au Général O'Neill. Elle avait besoin de le voir pour s'entretenir avec lui. Mais désormais qu'il était partit, il faudrait qu'elle trouve un moyen de le contacter. Alors qu'elle ouvrait la porte de sa cabine de douche, elle fit quelques pas avant de s'arrêter presque en sursaut. Un homme pas très commode se tenait devant elle.


"Que ..."

Pas le temps de dire quoi que ce soit d'autres, le regard de l'homme posé sur elle lui avait fait comprendre instantanément ce qu'il avait en tête. Elle revoyait ce même regard chez les 3 fils de Svarog qui l'avait agressés 2 jours auparavent. Mais qu'avait les mecs en ce moment hein ??? Et il se rapprochait de plus en plus. Il avança sa main vers elle mais dans un geste de panique, elle la repoussa d'un poing dans l'avant-bras. Cela ne fit que l'énerver encore plus et d'un geste, il se rapprocha encore plus jusqu'à la surprendre et l'entrainer en arrière, la bloquant contre le mur du vestiaire. Elle était épuisée de toujours devoir se battre ainsi, toujours se retrouver face à une brute épaisse, toujours devoir se débrouiller seule. Elle puisa alors dans ses dernières forces, dans ses derniers bouts de volonté pour se défendre comme elle pouvait mais rien à y faire, cet homme était une armoire à glace en pleine possession de ces moyens. Elle commença à hurler comme si cet acte pouvait donner du courage à ses muscles et provoquer un miracle. Mais rien, elle serra les dents de toutes ses forces comme l'homme vint poser ses lèvres abjectes dans son cou. Elle refusait de se laisser faire mais pour une fois, elle voyait bien qu'elle ne pourrait rien faire. Etrange, voir ironique que celà arrive ici, dans le SGC alors qu'elle avait déjà faillit perdre la vie à de nombreuses reprises sur des planètes étrangères.

Et là, le miracle se produisit. Alors que l'homme semblait tirer sur sa serviette de bain, elle le sentit lacher prise d'un coup et partir en arrière. Elle tomba au sol, essayant de retenir sa serviette comme elle put et reprit ses esprits en même temps qu'elle voyait un homme mettre sa raclée à son agresseur. Et alors que les coups de poings s'enfilaient les uns après les autres, Annabel s'éloigna, tremblante encore, pour rejoindre ses vestiaires et pouvoir enfilé un pantalon et un débardeur, histoire de ... Oui, il y avait un combat de catch juste à côté, mais se retrouver à poil dans les couloirs du SGC, très peu pour elle à vrai dire. En deux temps trois mouvements, là voilà qui était vêtu des pieds jusqu'à la tête. Elle prit alors la première chose qui lui passa sous la main, soit un luffa avec un manche. Pas vraiement de quoi faire peur mais en même temps dans des vestiaires, il n'y avait pas de P90 ou de beretta. Aussi vite qu'elle put, elle retourna aider son sauveur du moment et vit qu'il se trouvait dans une mauvaise posture. Sans attendre un instant, elle leva son arme végétal et abattit le manche à plusieurs reprises sur le dos de l'affreux, frappant du mieux qu'elle pouvait. Elle ne fit pas vraiment de dégâts mais elle réussit à le déconcentrer assez pour donner l'avantage au jeune homme qui réussit à mettre KO son adversaire.

Voilà tout était terminé. Annabel se laissa tomber au sol et regarda l'homme inconscient, reprenant son souffle. Puis, abrutie par l'émotion, elle remonta le regard vers celui qui était venu à son secours.


"Mer ... Merci ..."

Elle avait encore envie de pleurer ... ***** Que s'est chiant d'être une gonzesse !!! Mais elle se sentit soulevée. Il l'aidait à se relever. Oui il avait raison, il fallait partir d'ici. Mais où ???
Revenir en haut Aller en bas
John Sheppard
----------------
avatar
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 5862

Arrivé au SGC : 07/11/2006

Age du Joueur : 34


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 35
Profession: Floodeur
๏ Expérience:
2002/3200  (2002/3200)

MessageSujet: Re: Intrigue VI => Annabel Spence/John Sheppard   Sam 6 Aoû - 19:04

L'annonce du changement de Commandant ne présageait rien de bon du tout mais Sheppard avait été hors-jeu pendant trop longtemps et ne savait pas vraiment à quoi s'attendre. Il fallait trouver Turner au plus vite, mais où était-il ? A bord du Dédale ? Sur Terre ? En route vers ses quartiers, il fit demi-tour aussi sec, il fallait qu'il aille en salle de contrôle, ils pourraient sûrement lui dire où est le Colonel. Les personnes qui se baladaient dans la base sembler très stressées, voir paniquées pour certains, il vit plusieurs femmes se rongeaient les ongles, bien que cette scène ne soit pas très distinguée, elles se moquaient totalement du regard des autres, trop prises dans leurs pensées, d'autres arpentés les couloirs tels des zombies ou des nostalgiques qui voient leur monde s'écroulait, et puis d'autres se précipités à grande vitesse tout en bousculant d'autres personnes au passage en grommelant des noms d'oiseaux. Même s'il ne savait pas vraiment ce qui allait se passer, rien qu'à voir l'attitude des autres, ils savaient que cette nouvelle hiérarchie allait causer pas mal de dégâts. Il manqua de se faire bousculer plusieurs fois avant d'arriver dans un couloir totalement désert, il croisa tout de même un homme, costume noir, lunettes noir, on ce serait vraiment cru dans un film... La personne le frôla tout en le regardant sans lâcher prise, un léger sourire se dessina sur son visage comme lorsque l'ont sait qu'une chose pas très net se prépare. Sheppard s'arrêta un instant d'un air intrigué, puis se tourna, l'homme avait disparu, il reprit sa marche tranquillement quand un cri vint le sortir de ses pensées.

Un cri de femme venait de retentir depuis les vestiaires dans lesquelles il se précipita sans s'occuper un instant du petit dessin sur la porte représentant une forme féminine. La même réplique de l'homme qu'il venait de se croiser était présente et occupé à ce qui semblait être un futur viol ? Sans attendre, Sheppard saisit l'homme par les épaules et le fit reculé pour lui dégainer une bonne droite, il continua ses assauts de coup de poings sans s'occuper de l'état physique du "man in black". Ce dernier était maintenant en sang tandis que la fureur du Capitaine se déchainait sur lui, il savait maintenant à quoi s'attendre de la part de ce nouveau régime au Sg-c, et comme il le pensait, ça commençait déjà à causer pas mal de dégâts. Il claqua l'homme à terre et lui en remit une bonne fournée avant d'en prendre une à son tour. L'homme se releva tant bien que mal et rendu à Sheppard tout ce qu'il lui avait donné. Le Capitaine se retrouva au sol avec une arcade sourcilière ouverte, du sang sur le nez et la bouche, il commençait lui aussi à être mal en point quand la femme, qui était en mauvaise posture juste avant, frappa son agresseur dans le dos avec... un luffa ?? Original et surtout efficace, grâce à l'aide de la jeune femme, Sheppard pu se relever, il sortit son Beretta, qu'il avait gardé juste au cas ou au vu des récents changements, et claqua avec force la crosse du flingue dans le cou de l'homme du NID. Essoufflé par son combat, il regarda l'homme gisant au sol, inconscient, il attrapa une serviette et commença à épongé le sang sur son visage qui continuait de couler par endroit. Il regarda la jeune femme qui venait de le remercier, en voyant les larmes perlées dans ses yeux, il se sentit gêné et ne répondit pas, il se rapprocha d'elle et lui tendit la main pour l'aider à se relever puis il se décida enfin à ouvrir la bouche.


Vous allez bien ? Capitaine Sheppard, je suis arrivé à temps on dirait... On ferait mieux de partir, j'en ai vu un autre dans le coin en venant.

Le Capitaine était choqué de voir jusqu'à qu'elle point ils allaient pour montrer leur pouvoir et leur autorité. De là à s'abaisser au viol.... Il fallait vraiment qu'il trouve Turner, mais pour le moment, il resterait avec la jeune femme tant qu'elle n'aurait pas une autre personne avec elle pour la protéger. D'ailleurs, à première vue, elle n'avait pas l'air d'avoir besoin de protection, et en général, les femmes dans l'armée savaient très bien se défendre seules, mais vu la carrure de certains mecs qui venait d'envahir le Sg-c, il valait mieux qu'elle ne reste pas seule pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Andy Riedel
----------------
avatar
----------------
Agent du NID
----------------


Nombre de messages : 44

Arrivé au SGC : 26/09/2010

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Intrigue VI => Annabel Spence/John Sheppard   Mar 9 Aoû - 1:27

Trêve de bavardage, le Capitaine Sheppard prit la tête des opérations. En effet, le vestiaire des femmes n'étaient plus sur et le bruit de la lutte qui venait de faire rage allait amené d'autre chien de Riedel, comme les qualifiés le Capitaine. Prenant la tête de la marche, il sortie de cette pièce en direction du couloirs, suivit de prêt par Spence. Digne d'une scène de cinéma, la jeune femme était encore sous le choc.

Alors que le duo avançait dans les couloirs en direction des quartiers pour profité d'un moment de détente, mais surtout réfléchir à leurs actions futurs envers le NID, le bipper de la Sergente s'activa. En effet, Spence était convoqué dans le bureau de Riedel. La jeune femme hésita. Devait-elle y aller ? Elle n'en savait trop rien. Non, elle n'était pas faible et elle le montrerait. Dans on élan de bravoure et surtout pour protéger Annabel, John Sheppard proposa à Spence de l'accompagner. Ce que la jeune femme ne refusa pas.

Une dizaine de minutes plus tard et après une marche plutôt rapide et des regards noirs vers les membres du NID qui étaient en train d'envahir le SGC, le duo arriva devant le bureau de Riedel, l'ancien bureau du Général O'Neill. Décidément, cette homme n'avait aucune limite. Alors que Spence entra dans le bureau suite aux ordres de Riedel, Sheppard fût prié par trois gardes de rester dehors, voir même de passer son chemin. Andy Riedel n'était qu'un lâche et surtout, il se cacha derrière ses paroles mais surtout, ses hommes. Annabel Spence n'était pas une lâche et elle décida de montrer le bout de femme qu'elle était. Elle remercia Sheppard une nouvelle fois et le pria de partir. Il avait déjà fait beaucoup pour elle et rien que pour sa, elle s'en souviendrait tous le temps.

John décida donc de passer son chemin, sans du moins en profité pour donner un petit coup au passage devant un garde. Il ne resterait cependant pas trop loin, au cas s'ou. Durant ce temps, Annabel regarda Riedel. Cette homme semblait fier de lui et décida d'en profiter.

«Sergent Spence. J'ai beaucoup entendu parler de vous et je vous vois un grand avenir avec nous.» Le nouveau commandant du SGC se leva de son siège et approcha de la jeune femme. Durant ce temps, l'officier Vanessa Barber, amie de John Sheppard arriva jusque devant le Capitaine. Elle ne lui expliqua pas pourquoi, mais elle lui demande de le suivre. Au début, l'officier refusa mais la militaire se montra insistance et précisa que cela pouvait détruire le NID. Les deux militaires partirent donc ensemble. Barber montra à Sheppard le message de son téléphone qu'elle venait de recevoir, juste avant d'entré dans la base : «Rendez vous chez moi, d'ici trente minutes. Jack O'Neill». Un tel appel ne pouvait se refusé et les deux membres du SGC se pressèrent d'aller jusqu'au parking, sans se faire remarquer. [ La Suite pour Sheppard=> ici ]

Pendant ce temps là, dans le bureau de Riedel, le nouveau commandant de la base se fessait de plus en plus présent. En effet, alors qu'il s'approchait de la jeune femme, il posa sa main droit sur son épaule et lui dît : «Je peux faire de toi une femme de pouvoir.» Spence resta neutre et bien entendu refusa. Ce qui ne fît pas plaisir à Andy, qui repartie de plus belle à la charge et termina par lâché : «Tu finira par venir seul à moi.» Pour Spence, s'en était trop. Elle quitta le bureau de Riedel, sans que celui-ci ne bougea. Il n'en doutait pas, elle finirait par lui obéir. Du moins, c'est ce qu'il pensa. Pour la Sergent, c'était loin d'être le cas. En effet, la jeune femme ne voulait pas de cette situation. La conflit était déclarer, surtout qu'elle venait d'apprendre l'arrestation de plusieurs membres.

[La Suite pour Annabel => ici]
Revenir en haut Aller en bas
John Sheppard
----------------
avatar
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 5862

Arrivé au SGC : 07/11/2006

Age du Joueur : 34


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 35
Profession: Floodeur
๏ Expérience:
2002/3200  (2002/3200)

MessageSujet: Re: Intrigue VI => Annabel Spence/John Sheppard   Mar 9 Aoû - 19:31

Il fallait maintenant quitter les vestiaires pour trouver un endroit moins dangereux pour nos deux militaires, seulement avec l'invasion du NID au sein de la base, il n'y avait pu vraiment d'endroit en sécurité. Ils se baladaient partout, à la recherche de certains personnes ou pour surveiller si certains militaires ne complotés pas contre eux. Difficile de se promené sans en rencontré au moins un mais étant donné ce qu'il venait de se passer, ils n'avaient pas d'autres choix que de partir le plus vite possible. Sheppard jeta un coup d'oeil au corps inerte de l'homme qu'il venait de tabassé puis fit signe à Annabel de le suivre. Pour le moment, le couloir était désert mais il ne fallait vraiment pas trainé, Sheppard regarda la jeune femme qui n'avait pas l'air d'aller très bien, quoi de plus normal après ce qu'elle venait de vivre. Ils seraient surement plus tranquille dans leurs quartiers, encore fallait-il y arrivé sans se faire repérer, alors qu'ils s'engageaient dans le couloir adjacent, le bipper d'Annabel se mit à sonner. La jeune femme expliqua qu'elle était convoquée dans le bureau de Riedel, après un moment d'hésitation, Sheppard lui proposa de l'accompagner pour plus de sécurité. Ils prirent alors la direction en sens inverse d'un pas plus élancé, ils croisèrent plusieurs agents du NID ainsi que des militaires du Sg-c, on pouvait lire le triomphe sur le visage des hommes en noir tandis qu'il y avait la déception, la crainte et la haine sur ceux des militaires de la base. Dans les yeux de Sheppard, un grand désir de vengeance apparaissait à chaque croisement avec un agent du NID et plus il en rencontré, plus il avait envie de leur sauté dessus.

Une fois arrivé devant le bureau de Riedel, Sheppard laissa Annabel rentré en premier par galanterie et au moment ou il s'avança pour en faire de même, trois gardes lui bloquèrent le passage.

Laissez moi rentré ou je vous fait bouffé vos lunettes par là ou rien n'est censé rentré...


En voyant que les gardes ne bougeaient pas, Sheppard s'énerva un peu plus et commença à serrer son poing prêt à envoyer la première droite quand Annabel le stoppa pour le remercier et lui dire que tout irait bien. Il lança un regard aux gardes pour leur montré que rien n'était terminé, demanda à Annabel de faire bien attention à elle puis reprit sa marche sans oublier d'envoyer un petit coup de coude dans les lunettes d'un autre garde un peu plus loin. Il s'arrêta dans le couloir voisin pour être sur qu'elle allait ressortir de ce bureau sans menottes ni blessures en tout genre.

Capitaine Sheppard... Comment vas-tu John ?

Une vieille amie à lui venait d'arriver et affichée à présent sont plus beau sourire pour le militaire qui lui ne pu s'empêcher de laisser paraître sa surprise mais aussi le plaisir de la revoir. Il l'avait connue il y a longtemps durant une mission plutôt banale mais les deux personnes avaient tout de suite accrochées, ils aimaient beaucoup se lancés des pics, aucun des deux ne voulaient avoués qu'ils s'appréciés beaucoup et préférés se chamailler à chaque fois qu'ils étaient ensemble.

Vanessa...Je suis content de te revoir. Si tu es là, ça veut dire qu'un problème ne va pas tarder à me tombé dessus non ?

En fait.... Je viens te demander de me suivre. On a une affaire importante à régler en dehors de la base.

Désolé, mais ce sera pour une prochaine fois, j'ai autre chose à faire en ce moment même.

Ah bon..?? Restez dans le couloir à rien faire c'est si important ? Tu n'a pas changé, mais cette fois, tu va devoir me suivre, c'est très important, si tu veux que le NID tombe, suis-moi.



Le fait de laisser Annabel au main de Riedel ne l'enchanté pas, mais la dernière phrase qu'avait prononcée Vanessa était trop intéressante pour qu'il reste ici. Elle refusait d'en dire plus sur le sujet pour le moment et même s'il ne l'admettait pas, il avait confiance en elle, si c'était important à ce point, il ne pouvait pas laisser passé cela. Il suivit alors son amie à travers les couloirs de la base, cherchant à remonté vers la sortie au plus vite, elle lui tendit alors son téléphone contenant un message du Général O'Neill qui lui demandé de venir chez lui d'ici trente minutes. Une fois sortit sans aucun problème de la base, il suivit Vanessa jusqu'à sa voiture et se dirigea directement côté passager.

Je te laisse conduire, je ne sais pas ou il habite.

Bien sur, c'est surtout plus sur avec moi au volant.


Et sur cette petite joute verbale, ils se dirigèrent chez O'Neill en se remémorant des vieux souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
avatar
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
428/6800  (428/6800)

MessageSujet: Re: Intrigue VI => Annabel Spence/John Sheppard   Jeu 25 Aoû - 23:21

Comment expliquer la situation, le fil conducteur de tout ce qu'il lui était arrivé. Car il devait bien y avoir une raison à tout ça. Le hasard n'y était pour rien. Pas deux fois de suite à quelques jours d'intervalles. Etait-elle maudit ?? Son comportement trop agicheur ?? Elle allait finir par croire qu'elle y était pour quelque chose ou bien le monde était bel et bien plus pourri qu'elle ne pouvait le penser. Et là, elle se retrouvait à avancer dans un couloir, sa main posée dans celle de cet homme. Elle avait froid, les cheveux lui collaient à la nuque, n'ayant pas eu le temps de sécher. Où l'emmenait-elle exactement ?? Lui aussi s'en prendrait à elle ?? Il l'avait sauver mais peut-être pour mieux profiter de la situation. Elle ne savait plus quoi penser, qui croire et en qui avoir confiance. Le seul à qui elle aurait encore pu l'avait rejeter en ne l'ignorant ces derniers jours voir ces 2 derniers mois. Le couloir était froid, sa respiration commençaiit à lui faire mal aux poumons, ces instestins se nouaient. Là, elle aurait aimé s'arrêter et pouvoir vomir, tel un poison que l'on extrait de son corps. L'adrénaline commençait à ne plus faire effet et seuls restaient la peur et l'angoisse. Mais cette chaleur autour de sa main tendait à la rassurer, à la mettre en confiance quelque part. Pouvait-elle faire confiance à cet inconnu ?? Attendez ... John Sheppard avait-il dit ?? Comme Max ??? Elle allait lui poser la question lorsque sa poche se mit à vibrer.

Sursautant, tirant ainsi sur le bras du jeune homme. Elle mit quelques secondes avant de se rendre compte qu'il s'agissait d'un bipper. Surement oublier dans le vêtement. Fébrille, se demandant ce qui allait encore se passer, elle le prit en main et découvrit un message qui s'affichait. Elle était convoqué dans le bureau du général. Enfin, son ancien bureau au vue des derniers évènements. Devait-elle y aller ou partir se cacher telle une pauvre victime ?? Et là, tout s'inversa dans sa tête. Elle n'arrivait plus à tout gérer, entre action et émotions. Alors ce fut un trait de sa nouvelle personnalité qui prit le dessus. Ce sentiment de haine et de quête du pouvoir absolu. Ecraser ces sales chiens de toute la puissance dont elle pourrait disposer, quitte à tricher, comme eux. Elle essaya tout de même de se contenir mais ce résidu était présent, elle le ressentait comme une boule dans le thorax. Elle regarda alors le capitaine et lui confia l'endroit où elle devait aller. Un peu surpris au premier abord, elle finit par accepter et insista pour l'accompagner. De l'avoir comme soutien l'avait rassurée.

Le trajet fut assez bref. Beaucoup d'hommes en noir tel la peste se répandant à trop grande vitesse. Des regards insistant sur leur passage, des messes basses une fois qu'ils s'étaient éloignés de quelques mètres, des machoires qui se contractaient. Une petite voie en elle lui disait de prendre une arme et de tirer dans le tas, survivraient seulement ceux qui en avaient la chance. Mais non, pas tout de suite. La porte du bureau arriva bien vite. On l'y attendait de pied ferme apparement. La poignée se tourna et le bureau se dévoilla. Elle s'avança, pensant être suivie mais un léger rire lui fit dire que non. Elle se retourna et vit la tête de Sheppard dépasser des deux paires d'épaules noires. Voyant déjà l'incident diplomatique dans les dents de ces chers gardes, elle préféra intervenir et demander à l'homme de la laisser seule. Elle ne voulait pas le voir terminer aux arrêts pour si peu. Une fois tout régler, la porte se referma et elle vint prendre place en face de Riedel. Ils se jaugèrent un instant du regard puis ce dernier ouvrit la bouche. Grand avenir ?? Avec nous ?? C'était quoi cette allusion à la noix au juste ?? Mais un rictus de dégoût vint lui animer le visage alors que l'homme se levait et se rapprochait d'elle, faisant le tour de son bureau et osant lui poser la main sur l'épaule. Tel un mouvement de répulsion, elle bougea l'articulation pour ne plus à devoir soutenir le contact de cette main avec son corps.

Une femme de pouvoir ?? Et il pensait l'attraper dans ses filets avec ça ?? Elle se leva, retenant l'envie de le frapper ou de lui cracher dessus. Et sa réaction n'obtint pas le plus grand des succès. Il changea alors de visage et lui parla personnellement, arrêtant les ronds de jambes, découvrant son vrai visage. Elle viendrait à lui ... Mais il croyait quoi ce couillon ?? Elle viendrait pour lui éclater les burnes oui !! Ne voulant en entendre de plus, elle préféra ne rien ajouter, tourner les talons et sortir. Une nouvelle énergie l'habitait, celle de se venger et de leur en faire baver. Mais avant, il fallait se préparer, afin de ne pas faire que jeter un paver dans la marre, mais histoire de faire exploser tout l'étang. Et s'est en cours de chemin vers une destination encore inconnue qu'elle entendit une conversation entre deux agents du NID. Il rigolait sur ce qu'ils faisaien subier à des prisonniers. Intriguée, la jeune femme s'arrêta pour écouter et comprit assez vite que les récalcitrant au nouveau régime avait été mis aux arrêts. Ca non, elle n'allait pas laisser faire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Intrigue VI => Annabel Spence/John Sheppard   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue VI => Annabel Spence/John Sheppard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 26 ~ :: Vestiaires des femmes-