Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 A droite ou à gauche ? Pv -> Balthazar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alix Bailey
----------------
avatar
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 2032

Arrivé au SGC : 07/07/2010

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 20
Profession: Extraterrestre
๏ Expérience:
13/3200  (13/3200)

MessageSujet: A droite ou à gauche ? Pv -> Balthazar   Mar 5 Juil - 17:48

Neen, het is er niet...
(Non, ce n'est pas par là...)

Alix soupira et reprit son chemin. Elle ne comptait plus le nombre de porte qu'elle avait cru mener à des escaliers. Au moins une bonne centaine. Cela faisait deux heures qu'elle s'était perdue dans les couloirs du SGC.
L'idée était pourtant simple au début. Alix voulait juste trouver une occupation qui sorte un peu de l'ordinaire. Elle en avait marre de n'avoir que peu de possibilité. Elle avait déjà fait plusieurs fois le tour du Mess, était aller à la bibliothèque aussi. Mais ne sachant pas lire, cela ne l’avançait pas beaucoup de flâner dans les rayons. Elle pouvait difficilement prendre un livre et essayer d'en comprendre le sens. Elle l'avait fait une fois en empruntant un livre qu'elle avait lu avec l'aide d'un traducteur. Elle aurait pu retourner dans ses anciens quartiers, mais elle n'y aurait rien fait de plus qu'autre part. Peut-être moins même, il n'y avait pas grand chose à faire là-bas. La salle d'entrainement était une idée toujours alléchante mais elle n'avait ni la tenue adéquate pour s'entrainer, ni ses armes. Elle aurait pu s'entrainer simplement au corps à corps, seule certes, mais en robe, ce n'était pas l'idéal. Et puis, les tongs franchement, elle avait vue plus confortable pour combattre. Elle ne se sentait pas libre de ses mouvements dans cet accoutrements mais elle n'avait pas trop chaud. Il devait bien faire pas loin de 28°C en dehors de cette base et guère plus froid dedans. Le traditionnel pantalon/t-shirt était un peu trop chaud vue la saison et s'entrainer dans ses conditions n'étaient pas ce qu'elle préférait. La fraicheur de la forêt lui manquait quand elle avait aussi chaud sans trouver de moyen pour se rafraichir. Elle n'avait bien sur pas pris d'eau en partant en expédition dans les couloirs du SGC. Elle n'avait pas pensé que c'était aussi grand et qu'elle pouvait se perdre aussi. Combien de niveau pouvait il bien y avoir dans cette base ? Jamais elle n'aurait imaginé que ces montagnes pouvait cacher autant de secret.

La porte des Étoiles pour commencer qui était gardée secret sur cette planète. Seule une élite de soldat et les chefs des différents pays de cette planète étaient normalement au courant de l’existence de la porte. Dans les autres mondes dans lesquels Alix avait vécu, tous les habitants connaissaient l'existence de la porte même si beaucoup d'entre eux en avaient peur ou ne savaient comment l'utiliser. Pour beaucoup de peuple, la porte des Étoiles était sacrée et associée à leur divinité. Pour Alix, c'était un moyen de transport extrêmement rapide dont elle ne comprenait pas le mécanisme. Elle s'en moquait du moment qu'elle arrivait saine et sauve à sa destination. Mais l'air de rien, depuis qu'elle était ici, cela commençait à l'intéresser. Elle entendait pas mal de scientifique parler de leur expériences, de leurs calculs et des tests qu'ils avaient fait sur tel objet ramené d'une mission, sur une plante, sur des données. La petite n'y comprenait pas grand chose, les subtilités de la langue Tauri lui échappaient encore mais elle était curieuse de nature. Lorsqu'elle maitriserait mieux la langue Tauri, Alix allait essayer de comprendre le travail des scientifiques. Peut-être même qu'elle pourrait les aider. Après tout, elle avait beaucoup voyagé de monde en monde depuis qu'elle avait réussi à s'échapper du vaisseau du Grand Maitre qui la voulait comme hôte. Alix se demandait encore pourquoi son corps n'était pas compatible avec l'implantation d'un lézard gluant. Elle pourrait poser la question à un scientifique, peut-être que ça les intéresserait de savoir qu'elle était immunisée contre ce genre d'attaque. Mais pour leur dire cela, elle allait devoir leur expliquer un peu ce qui lui était arrivé. Elle n'était pas sur d'en être certaine et ne voulait pas partager cela avec tout le monde. Rien ne lui garantissait qu'ils allaient la croire aussi. Mais s'ils faisaient un test, ils allaient perdre un de leur lézard. Décidément, elle ne comprenait pas pourquoi son corps les tuait naturellement. Ses origines devaient jouer là dedans mais ne sachant pas de quelle planète elle venait, ils ne risquaient pas d'y trouver leur compte à cent pour cent. Néanmoins, c'était un service qu'elle pourrait leur rendre. Elle avait aussi peut qu'ils veuillent lui prélever du sang, dans ce cas, ils allaient encore utiliser leurs aiguilles. Elle en avait une vraie phobie. Mais si ça pouvait les aider dans leur lutte contre les Grands Maitres, ce n'était pas cher de tomber dans les pommes et de trembler comme une feuille pendant le prélèvement. Bon, d'accord, ça n'allait pas être facile pour effectuer les prélèvements de sang mais elle n'y pouvait absolument rien. C'était encore pire que ses moments de claustrophobie. Là, elle arrivait encore à se maitriser, mais devant une aiguille, elle se retrouvait à courir vers une porte avant même d'avoir compris la raison de sa peur. Elle gardait décidément trop de mouvements souvenirs d'une époque depuis longtemps révolue. Elle ne passait plus ses journées à y penser. L'air de rien, elle commençait à guérir doucement de sa paranoïa. Elle savait désormais qu'aucun Jaffa ne pouvait la trouver ici. Du moins, elle s'en était en partie convaincue et espérait que c'était bien la vérité. Jusqu'ici, elle n'avait pas eu de problème. Ils étaient tellement reconnaissables qu'ils se trahiraient vite dans ce monde où personne ne les craignait puisque personne ne connaissait leur existence. Avec leur armure et leur aptitude à tirer sur tout ce qui bouge... Elle aurait forcément été au courant s'ils avaient débarqués sur cette planète. Et puis, chose qui la rassurait plus encore que tout le reste, la porte était gardée par des garde armée et les portes de s'ouvraient qu'à l'aide d'un pass. Déjà, ça allait mieux. Elle se sentait plus libre, presque sereine entre ces quatre murs. Presque seulement, mine de rien, elle était quand même enfermée mais n'y pensait pas sous peine de se voir effondrée par terre à chercher sa respiration.

Alix remonta le long d'un couloir. Elle devait être chez les scientifiques. En passant la tête par les portes ouvertes, elle apercevait ce qui devait être des laboratoires avec des microscopes et des ordinateurs. Des bocaux avec des trucs gluants et jaunâtres s'accumulaient sur les étagères. Ça ne lui donnait pas vraiment envie de rentrer en découvrir plus. Par moment, elle trouvait vraiment les Tauri très étranges. Alix continua son chemin un peu plus loin. Voilà deux heures qu'elle tournait dans les couloirs et jusqu'ici, elle n'avait demandé d'aide à quiconque. Elle aurait pu le faire, elle parlait suffisamment bien maintenant pour se faire à peu près bien comprendre mais elle n'en avait pas plus envie que cela. Flâner sans grand but était une occupation comme les autres. Bientôt, elle pourrait se balader les yeux fermés dans la base. Elle préférait marcher sans savoir où elle allait plutôt que d'attendre sagement le cul posé sur une chaise. Ce n'était vraiment pas son truc et se perdre ne lui apprendrait pas à rester en place.
En passant devant une nouvelle porte, elle s'arrête et regarda vaguement à l'intérieur. Il y avait de grandes tables avec des microscopes et des objets qui ne provenaient clairement pas du monde des Tauris. Un tableau contre le mur portait de nombreuses inscriptions qu'elle ne comprenait pas. Il s'agissait surement de calculs, elle en avait vaguement vue dans des livres sans essayer de percevoir la logique des raisonnements. Elle avait son propre mode de calcul, celui ci était bien différent de celui qu'utilisait les Tauri par ailleurs. Elle devait d'abord apprendre leur langue, puis apprendre à lire et peut-être même s'intéresser à l'écriture avant de se lancer dans les calculs. A force de vivre parmi eux, elle avait envie d'en savoir plus sur le monde Tauri. La planète était belle, elle lui plaisait bien même si Alix n'aimait pas trop ce qu'ils en faisaient. Mais bon, à chacun sa façon de gérer les choses. Un jour, les habitants de cette planètes prendront conscience qu'ils ont commis beaucoup d'erreur. Peut-être trop tard d'ailleurs ou peut-être pas. Elle ne savait pas trop pourquoi, mais Alix s'arrêta dans sa marche et entra dans le labo. Il y avait un bocal avec une plante aquatique dedans. Alix avait déjà vue cette plante. Elle n'était pas trop dangereuse si l'on y prenait garde mais elle était excellente, à petite dose, pour fabriquer des médicaments. A forte dose, elle était toxique en revanche. Pas sur que les Tauris étaient au courant de cette subtilité. Cela faisait longtemps qu'Alix n'avait plus vue cette plante. Elle la faisait rire, c'était l'une des rares plantes aquatiques qui fleurissaient au printemps. Normalement, une plante aquatique, ça ne fleurit pas.

Elle continuait dans sa plongée des souvenirs lorsqu'elle entendit des pas dans le couloir. Elle se redressa et se retournant, elle remarqua un homme dans l’embrasure de la porte. Il était plus grand qu'elle. Ce n'était pas difficile, Alix atteignait tout juste le mètre cinquante les bras levés et les quarante kilos toute mouillée. Alix remarqua que lui aussi avait du perdre son rasoir, ou bien celui ci avait du se mettre en grève. Ça lui rappelait vaguement quelqu'un. Elle se demanda si c'était un scientifique, il ne portait pas la blouse blanche significative qui lui permettait de les repérer au premier coup d'oeil. Cependant, il y avait bien une blouse blanche suspendue à un porte manteau. Peut-être la sienne.
Ennemi ou ami, Alix ne savait pas encore. Elle avait vu de tout sur cette base, des personnes qui l'aidaient et d'autres qui l'ignoraient royalement dans le meilleur des cas. Elle n'était même pas sur d'avoir le droit d'être dans ces laboratoires. Elle avait comme un doute...

Revenir en haut Aller en bas
Balthazar Edwin
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 108

Arrivé au SGC : 25/03/2011

Age du Joueur : 22


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 39 ans.
Profession: Astrophysicien à l’Air Force.
๏ Expérience:
16/500  (16/500)

MessageSujet: Re: A droite ou à gauche ? Pv -> Balthazar   Mar 5 Juil - 19:39

Un couloir... un autre couloir... encore un autre. Décidément, Balthazar ne s'habituerais jamais au SGC. Cette base soutterraine faite de béton, avec ses couloirs qui se ressemblent tous, il y a de quoi perdre la tête. Et alors, ces maudits soldats qui se moquent de vous parce que vous êtes perdu dans le SGC, rien ne pouvait l'énerver plus que ça.
Une pile de documents sur ses recherches sur le mystérieux engin alien qu'il avait reçu dans ses mains, le professeur se déplaçais sans vraiment savoir ou il allais. En voulant se rendre à la bibliothèque pour faire compléter ses dossiers, il s'était perdu en chemin et tentait désespérement de retrouver le chemin vers son bureau. Décidément, sa dernière mission sur la planète "Mme Burns" (comme l'avait si affectueusement surnommé les membres de l'équipe d'exploration), ne l'avait pas arrangé. L'US Air Force était trop un univers de machots à son goût. Tous à chercher des ennemis partout, à toujours vouloir utiliser leur pistolet ou leur P-90 sans raisons... il feraient mieux d'utiliser leur cerveau ! Enfin ce n'est pas en réfléchissant que cela changera, c'est dans la nature des militaires.
Il vit alors en bout de couloir ce qui semblait être un ascenseur. Il remarqua directement qu'il n'était pas au bon étage et que, au contraire, en cherchant le dix-neuvième niveau, il était partout complètement au mauvais endroit : il était au niveau 24. Il prit donc l'ascenseur, et appuya sur le petit bouton "19". Il passa ensuite son pass dans le boitier, et une petite lumière passa du rouge au vert. L'ascenseur démarra alors en direction de l'étage des laboratoires, là ou le professeur avait son bureau. En quelques secondes il fut arrivé, et il sortit très rapidement. Être enfermé dans une sorte de boite métallique qui bouge ne l'enchantait guère, un petit état de claustrophobie sans doute.
Il reconnu rapidement les portes avec les noms de laboratoires ou les bureaux des scientifiques, et il se hâta de rejoindre le sien, dans le couloir suivant. Il remarqua aussitôt que la porte était entrouverte, et il pensa qu'il devait avoir oublié de la fermer. Il poussa donc la porte, qui s'ouvrit dans un petit grincement.
Une femme, plutôt menue, se trouvait là, dans son bureau. Elle était là, à regarder la mystérieuse plante aquatique qu'il avait secrètement ramené de sa première mission. Elle provenait du lac qu'il avaient utilisé comme point de repère dans l'immense jungle. C'était bien la seule chose qu'il eu réussit à ramener, la mission avait été si étrange... mais maintenant il était là, et une inconnue était dans son bureau. Elle était petite en taille, et avait de longs cheveux blonds. Il ne la connaissait pas, mais son intuition lui dit qu'il saurait très bientôt à qui il avait à faire. La jeune femme tourna alors son regard ver lui. Après un très bref moment d'hésitation, il se décida à lui parler :


"Bonjour madame. Pourrais-je savoir qui vous êtes et ce que vous faites dans mon bureau ?" dit-il tout en continuant de la fixer.
Revenir en haut Aller en bas
Alix Bailey
----------------
avatar
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 2032

Arrivé au SGC : 07/07/2010

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 20
Profession: Extraterrestre
๏ Expérience:
13/3200  (13/3200)

MessageSujet: Re: A droite ou à gauche ? Pv -> Balthazar   Mar 5 Juil - 23:03


Alix observait l'homme qui se présentait à elle. Elle l'observait d'autant plus qu'il se trouvait entre elle et la porte d'entrée. Elle n'aimait pas du tout que sa seule échappatoire soit bloquée par quelque chose ou par quelqu'un. En y réfléchissant, elle n'avait pas beaucoup de possibilité pour s'enfuir du laboratoire. Mais cet homme n'avait pas l'air bien fort, il était même menue. Alix ne devait pas s'y fier. Les apparences sont trompeuses elle le savait bien. Personne ne se méfiait d'elle. Il est vrai que du haut de son mètre cinquante et avec ses longs cheveux blonds et son visage de bébé, elle n'avait vraiment rien d'effrayant. Pourtant, Alix savait très bien se défendre. Elle utilisait à merveille les armes blanches et pouvait viser une cible bien plus éloignée que n'importe quel Tauri. Sa capacité oculaire était largement supérieure à celle des Tauris. Elle avait cet avantage sur eux. Très vite, elle découvrit qu'il n'y avait aucune autre sortie dans cette pièce. Il n'y avait pas de fenêtre et pas d'autre porte non plus. Mais la pièce était suffisamment grande pour qu'elle puisse se battre et se dégager un passage. Seulement, plus elle observait cet homme, moins elle n'était pas certaine de devoir se battre... Cet homme ne lui semblait pas dangereux. Mais la plante dans ce bocal derrière elle n'était pas dangereuse en apparence, cependant, elle contenait du poisson qui était mortel. Comme quoi, les apparences...
Il n'était pas si grand que cela finalement. Un mètre soixante quinze, quelque chose ça. Pas plus d'un mètre quatre vingt en tout cas. Il était menue, voir chétif. Très peu développé au niveau musculature, comparé aux soldats de la base en tout cas. La comparaison n'était pas en faveur de cet homme c'était certain, pourtant Alix trouvait son visage plus sympathique que ceux des militaires. Il était plus ouvert et plus marqué par les années aussi. Plus soucieux... Il avait le corps et le physique d'un homme de laboratoire. Son regard était curieux. Curieux de tout découvrir et de tout comprendre. Il avait vraiment sa place dans ce laboratoire. Alix en revanche s'y sentait encore moins à sa place qu’auparavant. Elle avait l'impression d'être comme cette algue. Prête pour l'autopsie et rien d'autre qu'une extraterrestre dans un monde qui ne l'accepterait jamais. C'était en partie la vérité mais elle ne l'acceptait pas. Elle ne voulait pas être traitée comme une chose à étudier. Elle n'aimait déjà pas quand on la regardait de travers dans les couloirs. Certaines personnes savaient qui elle était et qu'elle n'était pas de leur monde. Et ces personnes là voyaient mal qu'elle puisse se balader librement dans les couloirs du SGC. Eh bien oui, des fois qu'elle donnerait toutes les informations qu'elle pouvait trouver à l'ennemi. Ennemi que les deux peuples avaient en commun. Le sien comme celui des Tauris. Des fois, elle se demandait où les soldats cachaient leur cerveau. Pas dans leur tête en tout cas, ou alors il n'était connecté au circuit.

Alix resta stoïque, si cet homme lui voulait du mal, il l'aurait déjà fait. Et puis, elle le sentirait. Là, elle sentait juste qu'il était agacé. Peut-être par sa présence, ou bien par autre chose. Alix n'avait vu cet homme, elle en était certaine. Aussi certaine qu'elle avait sous les yeux un scientifique. Dire qu'ils l'intéressaient tellement et elle en avait un sous les yeux et ne savait pas comment l'aborder, ni comment réagir. Devait elle lui parler ? Lui dire que cette plante était toxique et qu'il devait s'en méfier par exemple ? Non, ce serait bête de commencer une conversation avec un parfait inconnu de cette façon. Mais lui demander comment il allait semblait encore plus décaler en fait. Elle ne savait pas comment se sortie de ce mauvais pas. Elle pouvait tout bêtement partir en courant, comme si de rien n'était, mais l'homme était juste devant la porte. S'il s'intéressait à elle, ou s'il la soupçonnait de vol, il ne la laisserait pas passer.
Le blanc resté entre eux durant peu de temps. L'inconnu scientifique décida d'entamer la conversation. Il lança un sujet bateau mais que pouvait il d'autre face à une parfaite inconnue ?


Bonjour Madame. Pourrais je savoir qui vous êtes et ce que vous faites dans mon bureau ?

Alix pourrait lui mentir. Mais à quoi cela servirait il ? Si elle était venue voler quelque chose pourquoi pas. Mais là, elle s'était juste perdue. Elle n'avait touché à rien, avait juste observé cette plante qu'elle connaissait. Alix soupira et se dit que dire la vérité était la meilleure des choses à faire. Elle n'aurait pas à inventer une histoire rocambolesque au moins avec des monstres impossible à battre et des princesses en détresse à sauver. Non, elle allait juste admettre la vérité. Elle s'était tout bonnement et lamentablement perdue dans les couloirs en cherchant à s'occuper. Telle la mouche moyenne, elle avait été attirée par la porte ouverte et la lumière de l'aquarium à algue toxique. Sa vie, vue comme ça, était pathétique. Comme beaucoup de vie au SGC finalement. Après tout, beaucoup passait leur temps à attendre que la journée passe sans rien faire d'autre que le garde aux portes. Pas très passionnant comme métier vue comme ça. Elle se détacha un peu du bureau et le regarda dans les yeux entamant son explication dans sa propre langue sans s'en rendre compte.

Ik heb me verloren en de deur was open. Deze plant daar, is zij giftig

(Je me suis perdue et la porte était ouverte. Cette plante là, elle est toxique)

Devant son air incrédule, Alix se rappela qu'elle ne venait pas de cette planète. Posant une main sur son front, elle secoua la tête dépitée par sa propre bêtise. Finalement, elle se concentra pour trouver un équivalent Tauri de ce qu'elle venait de lui expliquer. Ça n'allait pas être aussi clair et limpide que ce qu'elle venait de lui dire. Traduire allait lui demander un peu plus de temps aussi. Même si elle s'était améliorée, elle avait encore quelques difficultés, notamment la vitesse. Ces difficultés trahissait son origine étrangère à la base, au pays et même à cette planète. Après une trente de secondes de silence qui parurent des minutes entière, Alix reprit en langue Tauri cette fois.

Perdue, la porte était ouverte et cette...hum...algue, elle est toxique.

Hésitation, phrase quasi-complète et débit moins rapide que normalement. Elle n'était pas capable de beaucoup plus pour l'instant mais l'essentiel de l'information était là. Il devait bien réussir à comprendre qu'elle s'était perdue, que la porte était ouverte et que la plante, elle la connaissait. Ne voyant rien d'autre à ajouter, elle resta silencieuse. Alix aimerait bien qu'il avance un peu dans la pièce, histoire de libérer la porte d'entrée mais surtout de sortie. Alix réagit tout juste à quelque chose, elle rêvait où il lui avait dit Madame ? Du haut de ses vingt hivers, elle faisait donc déjà vieille. Génial, c'était la bonne nouvelle du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: A droite ou à gauche ? Pv -> Balthazar   

Revenir en haut Aller en bas
 

A droite ou à gauche ? Pv -> Balthazar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 19 ~ :: Laboratoires-