Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 MJ Sauvetage By Davis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Paul Davis
----------------
avatar
----------------
Lieutenant-Colonel
----------------


Nombre de messages : 15323

Arrivé au SGC : 02/08/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 42 ans
Profession: Major
๏ Expérience:
1658/3200  (1658/3200)

MessageSujet: MJ Sauvetage By Davis   Sam 30 Oct - 1:05

La porte de P2X-348 s'activa et Malek arriva quelque seconde après. Il dégagea la piste d'arrivé rapidement pour laisser l'équipe SG pénétré sur la planète. Dablord et Eversman se mirent chacun d'un côté de la porte pour sécurisé celle-ci. Ils furent rapidement rejoint par Adama et Campbell, qui ne tardèrent pas non plus, à ce mettre à couvert.

La zone semblait sécurisé et Eversman se rapprocha du tok'ra, pour lui dire de prendre la tête. La zone de la porte des étoiles donnaient directement devant une foret. Il fallait la traversé sur environs quatre kilomètres, pour arrivé ensuite dans une plaine donnant sur la base. Une plaine où aucun point de passage n'est à l'abri. C'est le moment le plus délicat pour rejoindre la base, mais pour le moment, il n'était pas encore là.

Malek prit la tête du groupe, juste à côté de lui le Sergent, suivit de prêt de Campbell et Dablord. Adama fermant la marche. Le groupe pénétra dans la foret avec prudence. C'est à ce moment là, que le tok'ra dît :

«Des pièges ont été installé par Karkec, qui est le Seigneur sur cette planète. Avec les plans que m'a fourni notre agent, nous devrions pouvoir les contourner sans problèmes.»

Oui, Malek était un vraie tok'ra, toujours à réserver des surprises au dernier moment. A l'annonce de ceci, tous le monde se mit en garde. Le Sergent ne manqua pas d'ailleurs de demander si le tok'ra ne leur réserver rien d'autre et celui-ci répondît d'un non de la tête. Ce n'est pas pour autant que le chef du groupe le crue, il savait que tous était possible.

Dablord décida de prendre la fin du groupe, il n'avait pas une grande confiance en Adama et ce fût de même pour le jeune soldat, qui décida de rester non loin de son supérieur. Les remarques qu'il avait fait en salle de briefing lui tournait encore dans la tête.

De son côté, Kate était loin d'être rassuré et elle ne quitta pas les pas d'Eversman. Le sous officier l'avait d'ailleurs remarquer et décida de lui dire quelque mot pour la rassuré. A ce moment là, Malek marqua fin à sa marche et le groupe s'arrêta. Il se mit à couvert derrière les arbres.

Tous le monde ce demandait ce qui se passait et le tok'ra mit fin au suspense :

«Une patrouille jaffa est proche de là, mon symbiote peut les détecter, c'est qu'ils ne sont pas loin de là. Tenez vous sur vos gardes.»

Malek n'était visiblement pas au courant de tous les pièges et il avança de quelques mètres seul, en éclaireur. Dans sa marche, il fît un peu de bruit, mais rien n'alerta les jaffas. Il fît signe au groupe de le rejoindre, trouvant le chemin sécurisé.

Lors des quelques pas, Lee Adama fût prit dans un mouvement de stress et il crût entendre un bruit. Sans réfléchir et par réflexe, il tira...Ceci ne plus à personne mais les réprimandes ne purent durer très longtemps, Malek remit le groupe dans la réalité actuelle :

«Ils arrivent. Preparez vous à vous battre.»

Le Sergent Eversman plaça ses hommes et alors que tous pouvait être contre le geste d'Adama, Campbell s'était rapprocher de lui pour le rassuré, elle même n'était pas en confiance et savait que sa aurait pût lui arrivé. La patrouille de six jaffa se rapprochèrent d'eux et les premiers tirs de lance jaffa se firent entendre et voir...


[Une semaine pour répondre. Bon combat. Wink Les questions par MP. ]
Revenir en haut Aller en bas
Matt Eversman
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 6164

Arrivé au SGC : 07/02/2009

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
855/3200  (855/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Sam 30 Oct - 11:48

A peine le pas posé sur P2X-348, Eversman s’empressa de sécurité la zone de débarquement pour les suivants se postant à la droite de la Porte des Etoiles avant d’avancer jusqu’au DHD afin de se positionner juste d’être à couvert. Il n’y avait aucune présence hostile visible pour le moment mais les hommes restèrent encore une bonne minute en position pour en être sur puis le Sergent se détendit activant son oreillette radio afin de contacter la base et leur dire que tout était sécurisé, le vortex se coupant juste après son message. Il appuya de nouveau pour désactiver sa radio et fit signe à tous de se rassembler afin de donner les instructions.

« On va traverser cette forêt et ensuite une grande plaine pour arriver jusqu’à la base. »

Il préférait les avertir de la suite des événements car lui-même aimait connaître la suite du programme lorsqu’il faisait parti d’une équipe SG.

« Je vais à l’avant avec Malek. Adama, tu fermes la marche. On avance discrètement ! Soyez vigilant ! Compris ?»

Le Sergent s’adressant notamment à Dablord qu’il ne connaissait que trop bien qu’il préférait éviter ses longs monologues et il espérait de tout cœur qu’il n’allait pas vouloir absolument raconter sa grande expérience aux deux nouvelles recrues. Matt allait donner l’ordre de départ lorsque le Tok’ra leur révéla la présence de pièges dont il connaissait l’emplacement. C’était vraiment pour cela qu’il les détestait tant, il fallait toujours qu’ils cachent des informations.

« Il y a autre chose qu’on doit savoir ? Car maintenant que vous êtes aux révélations autant continuer ! »

S’il avait dit oui, Eversman aurait fait signe à tous de remballer, il n’était pas prêt à crever à cause d’une information que celui-ci avait omis de parler. Le groupe se mit en route dans la forêt marchant le long d’un sentier plus ou moins praticable laissant peu de distance entre l’avant et l’arrière du groupe, le Sous Officier était à la droite du Tok’ra jetant régulièrement des coups d’œil vers celui-ci afin de savoir si il avait encore d’autre chose à lui cacher. Il n’aimait pas cet environnement forestier car très propice aux embuscades, de plus il faisait assez sombre, les arbres laissant passer peu de lumière, il était plus difficile de repérer les formes et il ne fallait pas oublier de regarder ses pieds pour ne pas se retrouver la tête dans la boue après s’être pris une branche ou le pied dans une racine.
Au bout d’un moment, Matt jeta un coup d’œil à l’arrière et ne fut pas ravi de voir que le Doc’ avait remplacé Adama à l’arrière, décidément la relation entre les deux semblait très tendue et il ferait la mise au point lorsqu’ils seraient dans un endroit plus sur. Campbell était très proche de sa position, il choisit de décrocher d’un mètre de l’Alien histoire de se mettre à ses cotés pour pouvoir parler un peu.


« Vous faisiez quoi avant d’arriver au SGC ? »

Une bonne façon de faire passer le temps et aussi d’en savoir un peu plus sur la jeune femme, Matt tout en parlant continuait de surveiller les alentours, les deux mains sur son fusil d’assaut de façon à pouvoir répliquer de suite. Celle-ci eut le temps de lui répondre mais il ne put pas relancer la conversation, Malek venait de s’arrêter net et il leva le poing pour faire stopper le groupe. Ce dernier venait d’aller se planquer derrière les arbres annonçant l’arrivée proche d’une patrouille ennemie. D’un signe, tous allèrent se dissimuler à la vue d’une personne sur le sentier, Eversman stoppa tout mouvement debout appuyé contre le tronc épais d’un arbre surement centenaire, prêt à décocher une rafale vers la patrouille mais ce ne fut pas lui qui tira malgré les bruits caractéristiques d’une arme Terrienne.
Tous se tournèrent vers Adama, une légère fumée sortait de son fusil et comme il ne disposait pas de silencieux, ils ne devaient pas être les seuls à l’avoir entendu. De suite, Matt fonça en direction du militaire.


« Tu as vu quelque chose ?»

Malek de suite prévient de l’arrivée de la patrouille dans leur direction alerté par le coup de feu.

« Dablord, tu vas avec Malek sur le flanc gauche ! Les autres, sur le flanc droit avec moi ! On attend l’ordre pour tirer !»

Les hommes se mirent immédiatement en position, Eversman était toujours aux cotés de Lee, il lui mit une légère tape sur l’épaule histoire qu’il ne s’en veuille pas trop et aussi pour le ramener aussi à la réalité. Le jeune homme alla se placer derrière un autre tronc de façon à avoir une bonne couverture, il activa sa radio afin qu’on puisse l’entendre. Il posa un genou à terre pour gagner en stabilité tandis que son doigt était fiché sur la gâchette. Les premiers tirs Jaffas atteignèrent des positions à quelques mètres de Campbell.

// On ne bouge pas… On ne tire pas…//

Les Jaffas n’étaient pas encore visibles et tirer dévoileraient leurs positions, Matt tentait de garder son sang froid ne bougeant plus, de là où il était, il avait une bonne visibilité sur le sentier et dès que la patrouille en entier fut visible, il donna le signal.

// Feu !! //

Son doigt appuya sur la gâchette de son fusil d’assaut envoyant des rafales de balles vers les ennemis, le silencieux atténuant les bruits et donc la possibilité pour les Jaffas de le repérer. Il tire pour tuer visant la tête de ses ennemis.



Dernière édition par Matt Eversman le Sam 30 Oct - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://poudnoir.goodforum.net/index.htm
Lee Adama
----------------
avatar
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 63

Arrivé au SGC : 16/10/2010

Age du Joueur : 24


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
15/6800  (15/6800)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Sam 30 Oct - 14:33

Lee franchit la porte, pour la première fois de sa vie, Son premier réflexe fut de prendre sa respiration (comme 100% des gens qui n'ont pas l'habitude parait-il), chose dangereuse vu qu'il n'avait pas expiré avant de passer. Il se retrouva donc mal à l'aise quelques secondes... Le reste de la troupe se trouvait devant, à l'exception de Campbell qui se trouvait non loin de lui... Voyant Eversman décrire un périmètre de sécurité autour de la porte, il agrippa son arme et assista son supérieur...
L'équipe coupa la formation pour prendre le sentier par la forêt.


« Je vais à l’avant avec Malek. Adama, tu fermes la marche. On avance discrètement ! Soyez vigilant ! Compris ?»

Lee se plaça calmement à l'arrière du groupe pour fermer la marche lorsque le Tok'ra les informa de la présence de piège... Lee commença a comprendre la véritable envergure de la fourberie Tok'ra, toujours prêts a vous entrainer dans la mort, mais jamais a vous communiquer les informations vitales... Depuis le début le jeune soldat comprenait que la mission pouvait tourner au désastre à cause de l'avarice des tok'ras a leur fournir ces informations.

Lee remarqua que Dablord ralentissait considérablement le rythme pour passer derrière lui et ainsi fermer la marche. Décidément, il savait obéir aux ordres. Il ne lui adressa pas un seul regard et continua son chemin, laissant Evans fermer la marche, puisqu'il semblait y tenir. Il se retrouvait donc en plein milieu de la formation, avec tout devant le tok'ra, plus loin Campbell et Eversman qui discutait et Dablord derrière. Il avait la position la plus sécurisée, celle réservée en théorie au personnel non militaire ou aux moins expérimentes... Il se sentait légèrement rejeté mais vu l'ambiance cela ne lui déplut pas tellement d'être à l'écart...

Lorsque tout à coup, Malek s'arrêta et leva le poing, Adama se mit à croupit et se préparait à un éventuel affrontement. Lorsque le groupe se dispersa dans le bois autour du sentier, il alla s'accroupir discrètement derrière un arbre qui lui semblait assez gros pour le protéger. Il arma son UMP et se prépara à l'affrontement. Il était très tendu lorsqu'il entendit un craquement très suspect derrière lui. En une fraction de seconde il se retourna et décocha une courte rafale qui brisa quelques maigres branches...

Le sergent Eversman se rapprocha de lui, Lee réalisa alors qu'il n'avait pas mit l'embout sur son arme...


« Tu as vu quelque chose ?»

« J'ai crut entendre un bruit, sergent »

aussitôt, le tok'ra prévint le groupe de l'arrivée d'ennemi. D'un geste rapide mais peu assuré, Lee mit l'embout silencieux au bout de arme et changea de chargeur pour avoir un magasin complet. Il se préparait à l'affrontement...

L'ennemi n'était pas encore visible a ses yeux, bien qu'il sentait une présence toute proche... Quelqu'un approchait. Alors, Lee vit son premier Jaffa, un homme d'une trentaine d'année à tout cassé, vêtu d'une tunique grise et rouge, avec un tatouage sur le front...


// Feu !! //

Lee ouvrit le feu, des rafales courtes et rapprochées...

H.J. : Matt, normalement j'avais mes embouts Rolling Eyes j'ai marqué que j'avais oublié de les mettre pour pas te contredire...
Revenir en haut Aller en bas
Josh Reynolds
----------------
avatar
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 7724

Arrivé au SGC : 13/01/2009

Age du Joueur : 24


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
645/3200  (645/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Sam 30 Oct - 16:04

Traverser la Porte des Etoiles n’était franchement plus dans les habitudes du docteur Dablord. Celui-ci avait au contraire pris ses marques dans les vaisseaux, à devoir attendre toute la journée pendant le voyage en hyperespace, et être arrivé à destination trois secondes après son départ lui fit comme un choc. La téléportation Asgarde était d’ailleurs beaucoup plus agréable, et aussi beaucoup plus précise… D’ailleurs, pourquoi n’étaient-ils pas venus sur cette planète avec le Dédale ? Ils auraient pu repartir quasi-aussitôt, et le danger aurait été moins grand…

Sur la gauche du grand anneau extraterrestre, Evans marchait rapidement vers la forêt alors que les derniers débarquaient, jetant un œil dans toutes les directions pour vérifier qu’il n’y avait pas de danger. Après tout, la première fois qu’il avait mis les pieds sur une planète Goa’uld au sein d’une équipe SG, la Porte était fortement protégée, et cette absence de sécurité de la part de Sokar étonnait le médecin. Aucun Jaffa à proximité… C’était peut-être une planète mineure, mais il y avait toujours des gardes un peu partout normalement…

Les instructions du sergent Eversman et des révélations Tok’ra inattendues plus tard, le groupe se trouvait en marche dans la forêt. Ils formaient vraiment une fine équipe avec deux nouveaux et un alien auquel personne ne faisait confiance. Evans sentait déjà que cette mission allait l’ennuyer, à marcher dans la forêt au milieu de la formation… D’ailleurs, le centre n’était pas terrible : il suffisait que mister Y baissât sa vigilance pour qu’ils se fussent tous capturer, et c’était vraiment bien son genre… De toute façon les nouveaux étaient tous pareils : tellement émerveillés par les forêts extraterrestres – toutefois identiques aux forêts terriennes – qu’ils en oubliaient leur rôle.

Ainsi, ralentissant petit à petit le rythme de marche, le médecin se débrouilla pour se retrouver en arrière-garde : il n’aimait pas s’occuper de l’escorte, mais il préférait encore cela à l’emprisonnement et la torture, qu’il avait déjà une fois subis et qu’il préférait ne pas expérimenter une fois de plus.
Ce fut d’ailleurs dans ces pensées qu’Evans manqua de se cogner contre Y lorsque le Tok’ra décida de s’arrêter, sans aucune raison. Ah si : une patrouille Jaffa, apparemment… Ouais, ben il aurait tout aussi bien pu le dire aussitôt au lieu de bloquer tout le monde, sans prévenir…


- C’est là que j’ai envie de dire : si votre symbiote peut détecter les Jaffas, le symbiote des Jaffas peut aussi sûrement vous détecter.

A l’approche de l’escouade, Evans fit alors comme tout le monde et se dissimula comme il le put derrière un arbre. Il avait hésité, mais finalement il avait bien fait de se changer ; le blanc n’aurait peut-être pas été des plus discrets…

Malek s’aventura un peu plus loin, seul, afin de déterminer il-ne-savait-quoi. Le plus étonnant était que marcher discrètement lui suffisait à ne pas se faire repérer. Il fallait en plus à chaque fois attendre son feu vert pour avancer, c’en était réellement énervant… Réflexion faite, il y avait pire : que mister Y tirât dans le vide sans aucune raison. Voulait-il se faire remarquer ou était-il tout simplement débile ? Les deux hypothèses étaient envisageables, et pourtant, Matt ne fit aucune remarque.


- « Ce sont des éléments prometteurs au sein du SGC », qu’il disait… « C’est ‘vous’ qui risquez de faire perturber la mission », qu’il disait…

Le docteur Dablord ne fit aucun effort pour faire ces remarques à voix basse, histoire de bien mettre en évidence à tout le monde les réprimandes infondées du général O’Neill. Heureusement que c’était lui « l’élément le plus perturbateur » ; à ce rythme la suite de la mission promettait…

Se mettant à couvert derrière un tronc – à nouveau, vu qu’ils étaient dans une forêt – sur le flanc gauche, comme convenu, Evans s’accroupit et se fit le plus petit possible tout en gardant un champ de vision le plus élargi possible. La sécurité enlevée, il attendit l’ordre de Matt pour faire feu, mais au lieu de courtes rafales, le toubib reprit ses très anciennes habitudes du site Alpha et ne tira qu’une seule balle en direction de l’épaule d’un des Jaffas.

_________________


>> Fiche / Dossier
>> #771215


Anciennement Evans Dablord : Fiche / Dossier
Revenir en haut Aller en bas
Kate Campbell
----------------
avatar
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 33

Arrivé au SGC : 24/10/2010

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
16/6800  (16/6800)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Dim 31 Oct - 0:51

Lorsque Kate arriva à destination sur la planète P2X-348, le décor était totalement changé. Plus de base…Juste une immense forêt. Elle avait beau être avertie mainte et mainte fois par l’effet de la porte, un coup de froid lui remplit tout le corps qui la fit quelques peu tituber pendant une dizaine de secondes. Elle n’avait pas réellement l’habitude d’un changement de zone si rapide, et en plus de sa d’être totalement dépayser… Malgré tout elle resta à l’affut du moindre bruit. L’envie de faire foirer la mission, n’était pas vraiment au rendez vous.

Malek la tok’ra, sembla prendre la tête du groupe, suivit du Sergent. De légers frissons pénétrèrent dans le corps de Kate. Elle n’avait pas encore l’habitude des missions extra-planétaire, ce qui l’effraya plus d’une fois. Elle savait que les ennemis étaient très dangereux pour certains.
Tout en suivant de très près le sergent Eversman, le tok’ra se mit alors à parler de pièges… Elle avait beau avoir écouté brièvement le briefing, la stipulation de « piège » n’avait jamais été donné, elle en était persuadé… Kate se mit alors en garde, scrutant les moindres horizons, à la recherche de potentiel ennemis.
Elle ne lâchait pas son supérieur d’une semelle…
Ce dernier vint d’ailleurs lui parler quelques minutes plus tard…

« Vous faisiez quoi avant d’arriver au SGC ? »

Pourquoi cette question ? C’est ce que se dit Kate a la suite de cette approche. Avait-elle fait quelque chose de mal ?
Après quelques secondes de réflexion, elle répliqua alors avec un simple sourire banal :


Et bien, j’étais en affectation à l’armée de l’air, ce n’est que quelques années plus tard que j’ai été dirigée vers le SGC…. Et vous ?...

Kate n’eut à peine le temps de finir sa phrase que Malek se mit à couvert derrière un arbre. Un léger coup de panique se pénétra alors dans la tête de Kate… Un ennemi ? Elle ne bougea pas…Attendant le moindre ordre de son supérieur.
C’est alors que ce dernier ajouta qu’une patrouille Jaffa était en approche…
Kate connaissait un peu ses personnages grâce à sa légendaire envie de fouiner un peu partout… C’était des humains contrôlé par des Goa’uld….Donc très dangereux….
A cette annonce, Kate redoubla de prudence. Aucune faute ne pouvait être acceptée.
C’était d’ailleurs grâce à cette information que Kate lâcha un peu la grappe d’Eversman pour suivre de prêt le tok’ra.

Après quelques pas de marche furtif pour trouver un endroit propice à l’attaque, un coup de feu se fit entendre non loin de sa position…Tout en se retournant, elle vit Adama qui avait semblé prendre peur sur le coup… De la fumée de poudre sortait du fusil.

*Oh non…C’est reparti pour un tour…*

C’est les mots qu’elle murmura en fixant de loin Dablord… C’était le moment propice pour cracher à tout va se dit-elle.
Pauvre Adama il n’y était pour rien après tout. Elle aurait très bien put faire la même erreur.
C’est d’ailleurs à cause de cette erreur, que Kate se laissa distraire pour aller le rejoindre.
C’est vrai qu’en pleine mission de sauvetage, si il y avait bien quelque chose à ne pas faire c’était sa.
Tout en lui tapotant amicalement l’épaule et en donnant un sourire amical, elle dit d’un ton assez bas pour ne pas se faire entendre des autres:


-T’inquiète ce n’est pas ta faute, c’est le stress de la première mission. J’aurais très bien put faire la même erreur en pointant le viseur sur Dablord. Dit-elle d’un ton ironique.

Quelques secondes après, le sergent répliqua


« Dablord, tu vas avec Malek sur le flanc gauche ! Les autres, sur le flanc droit avec moi ! On attend l’ordre pour tirer !»

Les ennemis semblaient être six. Kate lâcha alors Adama pour se mettre à couvert contre un arbre, dans la position que lui avait confié son supérieur.
Etant plus adapte du Baretta qu’elle avait manié toute son enfance, elle rangea l’AKM pour le sortir, et se mit ensuite à couvert tout en n'oubliant pas bien sur de mettre l'embout silencieux…
Soudain des coups de feu se firent entendre dans sa direction…Un léger coup de panique lui donna l’envie de riposter mais Eversman le lui interdit…. Ils n’etaient pas encore assez près pour espérer tenter d'attaquer.

Après quelques secondes, le sergent donna alors l'ordre de tirer.
D'une visée assez précise à l'oeil, Kate quitta l'arbre pour viser un des jaffas en pleine tête.

Revenir en haut Aller en bas
Paul Davis
----------------
avatar
----------------
Lieutenant-Colonel
----------------


Nombre de messages : 15323

Arrivé au SGC : 02/08/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 42 ans
Profession: Major
๏ Expérience:
1658/3200  (1658/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Lun 1 Nov - 2:16

Tous le monde était dans la position que le Sergent Eversman avait donné. Plusieurs jaffas étaient déjà tomber et aucun terrien n'avait été toucher. Les tirs continuèrent de fusé et c'est celui de Lee Adama qui mit à terre le dernier ennemi. Le jeune soldat qui venait de faire découvrir la position de l'équipe avait remonté la tête et voulait prouvé ses capacités.

La grande question qui se posait de tous : les jaffas avaient-ils signalé leurs positions et leurs présences sur la planète ? Cela pouvait changer considérablement le déroulement de la mission. Tous le monde espérait que non. Sous l'impulsion du tok'ra, le groupe reprit la route pour quelques minutes avant de s'arrêter. Ainsi, tous purent prendre des nouvelles des uns des autres, bien qu'il n'y avait rien de cassé, cela se jouait plus mentalement.

La mission avait débuter assez rapidement et tous le monde n'avait pas eût le temps de se mettre dans le bain. Le groupe devait encore parcourir deux kilomètres dans cette foret, qui au fil des pas devenait de plus en plus sombre. En effet, les arbres étaient de plus en plus rapproché et haut, le soleil ne pouvait donc que peu pénétré jusqu'à la surface, mais la visibilité n'était pas encore proche de la nuit. Le groupe continuait d'avancée et Malek se fessait de plus en plus concentrée. Cette fois, il ne voulait plus louper aucun piège et pour cela, il devrait faire aller sa mémoire et son flair. Pendant ce temps, le groupe continuait de parler, bien qu'assez doucement, tous le monde y prenait part.

Une bonne vingtaine de minute plus tard, la lumière se fessait de plus en plus clair et pour cause, le groupe approchait de la lisière. Malek en était heureux, il avait réussit à éviter tous les pièges et stoppa la marche au pied d'un tronc d'arbre assez important. De là, on pouvait voir le haut de la base mais également la prairie séparant la foret de cette base. La base ressemblait fortement à un vaisseau hat'ak, il faut dire que la pyramide était commun à beaucoup de structure goa'uld. La partie n'allait pas être facile à négocier, mais pour rejoindre la base, il n'y a pas d'autre moyen. Il faut dire que Karkec était un fin stratège et avait fait lui même construire cette prairie, où régnait avant la foret. La hauteur de l'herbe n'était donc pas très haute et il était impossible de s'y cachait.

Le groupe se mit autour du tok'ra et réfléchit à la meilleur solution. Il y en n'avait plusieurs, mais difficile de choisir la bonne. Chacun y allait de son petit grain de sel et le débat semblait patauger...un peu trop au goût de Malek qui rappela la priorité de la mission et que chaque seconde était importante dans la recherche de l'agent tok'ra.

Au final, ce fût au chef de groupe de trancher...et dieu sait que le Sergent Eversman aime sa, prendre des décisions importantes. Il n'avait pas l'âme d'un leader et lui même l'avait déjà avouer, mais là, il n'avait pas le choix. Il prit donc la décision de faire passer le groupe en deux partie. Avec Malek et Campbell, il serrait trois à partir les premiers. Avec un peu de distance partirons ensuite Adama et Dablord pour être la en soutien au cas ou.

Après une dernière concertation, le départ fut donner et les trois premiers membres du groupe prirent la direction de la base. Eversman se tenait au milieu, sur sa droite Campbell et sa gauche Malek. Entre chaque membre, il y avait bien plus d'un mètre d'écart. Le trio avançait doucement et se tenait prêt à répliquer en cas d'attaquer. Pour le moment, ce n'était pas le cas. La distance entre la base et eux rétrécissait au fur et à mesure des pas et lorsqu'une bonne distance fût atteinte, le Sergent donna l'ordre à Dablord et Adama de prendre eux aussi le chemin.

Les deux lignes étaient donc en marche vers la base et alors que la mi chemin était dépasser par la 1ére ligne, Campbell fût la première à remarquer la présence de jaffa devant ce qui semblait être la porte d'entrée. La jeune femme était avec ses jumelles et pouvait donc avoir une très bonne vision. Ceci ne laisser donc rien de bonne augure mais le groupe continua d'avancée. Malek se rapprocha du Sergent, la situation allait se compliquer d'ici quelques mètres, mais maintenant, il était trop tard pour faire demi tour. Alors que Matt allait lui répondre, il tomba. Il tomba dans une sorte de fossé. Malek le rejoignit, suivit par Campbell qui avait vue toute la scène. Derrière, le duo fût étonner de ne plus voir les trois autres membres et décidèrent d'accélérer l'allure pour les rejoindre en cas de soucis.

Campbell fût la première a se demander pourquoi le tok'ra n'avait pas mentionner ce fossé situé à un peu plus de deux cents mètres de l'entrée de la base. En effet, cela changeait beaucoup de chose dans la tactique des terriens. Malek répondit qu'il n'était tous simplement pas au courant. Eversman était en train de prévenir par radio Adama et Dablord, lorsque le militaire habituellement affecter au Dédale remarqua une agitation prêt de l'entrée de la base. Il stoppa sa progression pour essayer de comprendre ce qui se passer. Lee Adama le remarqua aussi et la seule explication logique n'était rien d'autre que le fait qu'il avait été repérer. Mais comment cela pouvait-il être possible. Le duo rejoint la trancher dont Malek pensait qu'elle a été creusé exprès avec surement des détecteurs placer un l'intérieur. Oui, il savait que Karkec était malin mais à ce point, peut-être pas.

Avec l'aide d'une paire de jumelle, Evans continuait d'observer les jaffas, tous comme Campbell. A deux, ils remarquèrent la position de deux tourelles et d'un canon. Mais également l'arrivée de plus en plus nombreuse de jaffa, sortant de la base. Celle-ci était donc importante. Des cries commencèrent a émané de la position des jaffas et de ce que Malek avait pût entendre, sa ne présageait rien de bon. Le tok'ra traduit et le résultat donna :

«Jaffa, préparez vous à avancée au nom de votre dieu.»

Autant dire qu'un combat été inévitable, mais les terriens avaient au moins l'avantage d'être dans le fossé. Alors qu'une vingtaine de jaffa prenait le chemin de la tranché à vif allure, tous en tirant avec leurs lance, ce qui laisser peut de manœuvre au terrien, un bruit familier de Dablord et Eversman se fît entendre. Il levèrent la tête mais ce fût pourtant Adama a pointer le doigt dessus le premier : un chasseur goa'uld.

Une stratégie devait vite mettre mis au point pour se défendre et se sortir de là. Une tache lourde sur les épaules du Sergent...


[Voilà, voilà ! J'aime bien vous coller des jaffas au cul, mais sa ne sera pas toujours comme sa, rassurez vous. Une semaine pour répondre et bien entendu, bon combat !]
Revenir en haut Aller en bas
Matt Eversman
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 6164

Arrivé au SGC : 07/02/2009

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
855/3200  (855/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Lun 1 Nov - 16:47

L’attaque coordonnée des Terriens ne laissa aucune chance à la patrouille qui se retrouva au sol après moins de trente secondes de combat, Eversman sortit de sa position, fusil d’assaut pointé en direction des différents Jaffas écartant du pied les lances des mains de ceux-ci car avec leurs saletés dans le bide, il fallait mieux se méfier. Tous étaient morts, atteint par les tirs habiles des militaires et au moins Matt pouvait être rassuré par l’efficacité des tirs des recrues mais c’était bien la seule chose car il était préoccupé. Les ennemis avaient peut être eu l’intelligence de prévenir les autres de la présence de Tauris ou du moins d’hostiles dans la zone, celle-ci risquait d’être beaucoup plus dangereuses dans les minutes à venir.
Malek donna le signal du départ mais le Sergent avait une autre idée en tête.


« Stop ! Avant on dissimule les corps dans la forêt ! »

Si ils laissaient les corps en plein milieu du sentier alors une prochaine patrouille risquait de tomber dessus et là il pouvait être sur que l’alerte soit donnée. Eversman s’approcha d’un des Jaffas morts, il laissa son arme pendre le long de la sangle avant de l’attraper fermement par sa cote de maille pour le hisser suffisamment afin de le cacher derrière un épais buisson. Il retourna ensuite chercher les armes de celui-ci pour les mettre derrière un tronc d’arbre et une fois que le sentier fut vide, il donna l’ordre de départ.

« Allez, on reprend la balade dans la forêt… »

Ce n’était pas de gaîté de cœur mais bon maintenant qu’ils étaient sur cette planète autant accomplir la mission et le plus vite possible, Matt alla se replacer à la suite du Tok’ra laissant les deux autres mecs à l’arrière même si la colonne était assez compacte, il pouvait donc entendre si ils s’échangeaient quelques mots doux voir peut être adresses. Cette pensée le fit sourire, Evans était vraiment pas possible quand il le voulait néanmoins il était fiable et là le Sergant avait été clair avant le début de mission, il avait besoin de lui. La vue de Campbell proche de sa position lui rappela qu’il ne lui avait toujours pas répondu à sa question.

« Pour en revenir à tout à l’heure, avant d’intégrer le SGC, j’appartenais au corps des Rangers. »

En y repensant, Matt était un peu nostalgique de son ancienne unité notamment de l’ambiance avec ses différents coéquipiers, il formait vraiment une sorte de fratrie liée par la dureté des entrainements, les souffrances endurées durant ceux-ci qui avaient crée un vrai groupe. Il n’avait pas retrouvée cette même ambiance à Cheyenne Mountain même si il s’était fait de très bons amis et qu’il y avait rencontré d’excellents militaires, c’était différent mais il ne regrettait pas le choix d’être rentrer dans le Programme Porte des Etoiles et puis il avait toujours le macaron de son ancienne unité sur l’épaule, une fierté pour lui. Les discutions s’enchainaient, chacun apprenant à mieux connaître l’autre ce qui était indispensable pour former une équipe cohérente même si ce n’était pas en une mission qu’on savait tout, loin de là. Eversman n’y participait pas trop contrairement à d’habitude, ce rôle de Chef sur cette mission le travaillait un peu, il n’aimait ce rôle et préférait largement suivre le mouvement, là il se devait de veiller que Malek ne les emmenait pas dans une embuscade, que tout le monde en vie et ce serait avec plaisir que le Sergent aurait confié son poste à un autre Officier.

Après un bon temps de marche, la forêt touchait à sa fin dévoilant une base imposante séparée par une plaine, rien de mieux pour repérer toute personne approchante. Eversman s’allongea de façon à ne pas pouvoir être repéré tout en continuant d’observer bientôt imiter par les autres membres de l’équipe. Matt ne voyait pas vraiment de façon très discrète de parvenir jusque là sans se faire repérer et se tourner vers le Tok’ra.


« Il n’y a pas d’autres moyens pour parvenir jusqu’à cette base ? Des tunnels ? Ou même des anneaux ? »

Même si le Tok’ra répond par la négatif, il avait au moins essayé.

« Des idées pour parvenir en vie jusqu’à là bas ? »

Autant demander l’avis des autres, après tout ils pouvaient avoir des plans en tête qu’il n’aurait peut être pas imaginé et vu qu’il n’était pas très friand d’être à l’origine des manœuvres, cela lui permettait de ne pas avoir toute la pression sur ses épaules même si à la fin il dut choisir. Le Tok’ra ne cessant de lui rappeler que chaque minute comptait pour la vie de l’autre, Matt dut se retenir de le faire taire le temps qu’il fasse son choix parmi les propositions regrettant fortement de ne pas avoir de sniper dans l’équipe.

« Bon on garde les deux groupes. Adama et Dablord, vous restez là et vous couvrez notre avancée. Vous nous suivez à mon signal !»

Facile à dire, leurs armes n’avaient pas la portée suffisante pour atteindre les Jaffas devant l’entrée mais bon ils pourraient les surveiller plus facilement.

« Nous… »

Il désigna du doigt le Tok’ra et Campbell.

« On avance en ligne, un mètre d’écart, prêt à ouvrir le feu. Houah ? »

Le dernier mot n’était rien qu’un reflexe de Rangers signifiant la même chose que compris, d’accord… Le tout remplacé par un mot simple. Matt espérait de tout cœur que la stratégie qu’il avait choisi était la bonne, il activa son oreillette radio avant de se lever et faire signe à la première vague de s’avancer. Le Sergent progressait au centre de la formation, la situation était loin d’être facile à vivre, il jetait des coups d’œil partout aussi bien à la recherche de mines mais surtout en direction de la base s’attendant à tout moment à des tirs dans leur direction mais toujours rien.

// Dablord et Adama, go ! //

Tout simplement le signal pour la deuxième ligne de progresser à son tour, ils étaient tous en mouvement jusqu’à ce que Campbell repère des Jaffas mais ils ne devaient pas rester là, il fallait avancer sinon ils étaient une cible facile, il en donna donc l’ordre et Malek fit la subtile remarque que la situation se compliquait. Eversman répliqua de suite sèchement.

« Sans blagues… Merciiiiiiiiiiiiiii… »

Son pied droit venait de se poser sur du vide alors qu’il s’attendait à retrouver le sol de la plaine et il bascula en avant se prenant de plein fouet la paroi de la sorte de tranchée. Eversman mit quelques instants à se reprendre, un peu sonné par ce contact rapide avec la paroi ayant du mal à comprendre ce qui lui était vraiment arrivé. Il ramassa sa casquette qui avait volé comme lui la remettant sur sa tête essuyant avec sa veste la sorte de terre qui était arrivé sur son visage. Malek et Campbell l’avait rejoint, Matt observait lui dans quoi il s’était mis, son oreillette radio était toujours active, le duo avait donc pu tout entendre notamment sa belle chute.

// Ici Eversman, on est dans la tranchée, rejoignez nous ! //

Ceux-ci ne transmirent pas des bonnes nouvelles ayant repérer pas mal de mouvements du coté de l’entrée avant d’arriver jusqu’à eux et la suggestion du Tok’ra sur une tranchée truffée de détecteurs n’arrangeait rien. Eversman réfléchissait à toute vitesse pour trouver une solution, une échappatoire à ce plan merdique et les différents repérages fait par Dablord et Campbell n’arrangeait rien. La fuite n’était pas possible, ils se feraient allumer. C’était pour ce genre de cas que Matt détestait le rôle du leader, à lui de trouver une sortie possible pour l’équipe et là il fallait faire vite.

« Adama et Dablord préparez vous à balancer un fumigène chacun juste devant notre position puis tous vous décampez ! »

Eversman montra la direction de la forêt d’un geste de la main mais s’arrêta de parler en entendant un bruit qu’il ne connaissait que trop bien et trahissait l’approche d’un planeur de la mort. La fuite était donc impossible, le vaisseau les allumera dans la retraite et le combat de front n’était pas envisageable.


« On reste dans la tranchée mais on bouge de position, Campbell tu ouvres la voie, Dablord à ses cotés ! Les autres vous suivez après avoir balancé les fumigènes ! Et Malek, tu as intérêt à trouver une solution ! Prêt ? »

Le Sergent vérifia que son chargeur était bien en place avant de se positionner de façon à pouvoir répliquer aux tirs ennemis.

« GO !!! »

Aussitôt les deux grenades furent balancées, atterrissant à environ deux trois mètres devant eux dégageant rapidement une épaisse fumée blanche, le Sous Officier ouvrit le feu quelques secondes en continue vers les assaillants pour attirer l’attention au maximum sur leur position et s’empressa ensuite de suivre la petite colonne se chargeant de sécuriser l’arrière.

// Campbell, fonce !! //

Si Malek avait raison sur les détecteurs, ils étaient autant dans la merde mais Matt croisait les doigts pour que ce ne soit pas la vérité.

Revenir en haut Aller en bas
http://poudnoir.goodforum.net/index.htm
Josh Reynolds
----------------
avatar
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 7724

Arrivé au SGC : 13/01/2009

Age du Joueur : 24


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
645/3200  (645/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Mar 2 Nov - 2:54

Il fallut peu de temps à l’équipe pour mettre K.O. la patrouille Jaffa ; à cinq contre six et l’effet de surprise avec eux, c’était du tout cuit. Eversman s’avança alors pour s’assurer que les ennemis étaient neutralisés, et ordonna ensuite qu’on les dissimulât. Il y avait peut-être plus simple, mais bon… Laissant les autres s’occuper du déplacement des corps, le docteur Dablord resta sur le côté, son lourd sac l’handicapant pour cette tâche - après il allait avoir mal au dos toute la journée, ça n’allait pas être beau à voir. Restait ensuite un dernier souci : leur présence avait-elle été signalée à la base ou non ? Devaient-ils se préparer à affronter toute une garnison Jaffa ?

Ces questions rangées dans un coin de leur esprit, malgré l’absence de réponses, ils reprirent leur route. Plus ils s’enfonçaient dans la forêt, et plus celle-ci devenait dense, à croire que la journée s’achevait déjà. Evans évitait de participer à la conversation, ne voulant pas envenimer la situation avec son cynisme habituel. Se connaissant, il aurait vite déclenché une énième bagarre, et ils n’avaient pas besoin de ça maintenant.

La lumière revint lorsqu’ils approchèrent de la clairière, et ils purent constater une immense prairie séparant la forêt de la base Goa’uld. Ce n’était clairement pas un passage envisageable : ils se feraient repérés en une fraction de seconde, et leur mission serait fichue. Côté discrétion, il y avait peut-être mieux, et le groupe se mit alors en quête de solution. Lorsque le Tok’ra nia la présence d’autres moyens d’entrer dans cette base, Evans le coupa tout de suite :


- Ni tunnel ni anneaux ? Vous vous fichez de moi ? Les Goa’ulds prévoient toujours des passages secrets pour s’enfuir, et celui qui contrôle cette planète a forcément dû installer des anneaux pour lui éviter de couvrir la distance base / Porte à pied !

Autant parler à un mur. Malek ne voulait pas admettre ne pas connaître tous les détails de cette base, ou bien faisait exprès de leur cacher certaines informations, ce qui ne serait pas la première fois. Matt, qui était responsable de leur stratégie, se rabattit alors sur leur première option : traverser la prairie à découvert. C’était de toute évidence une très très mauvaise idée, que le médecin était loin de soutenir.

- C’est quoi, ça ? Un plan D, D comme Débile ? Pourquoi ne pas directement leur envoyer un message pour les prévenir de notre venue, hein ?

Et voilà que le sergent n’en faisait qu’à sa tête… Visiblement, il n’y avait pas qu’Evans qui était borné.

Dablord et Y - ou plutôt Adama, comme il venait de l’apprendre - se mirent donc en position d’attente à la lisière de la forêt. Ils devaient simplement les regarder patiemment courir puis se faire descendre… C’était complètement suicidaire.


- C’est une très mauvaise idée… Une très très mauvaise idée.

Faire part de ses réflexions au nouveau ne suffisait pas à détendre le médecin, qui avait bien du mal à rester en place malgré le fait qu’ils devaient tous deux rester discrets.
Quand enfin Matt leur donna le signal, le duo partit vers la base de la même façon que leurs prédécesseurs. Il fallait trottiner, à moitié baissé, en espérant passer inaperçus alors que le noir de leurs tenues se détachaient clairement de la couleur de l’herbe… Soudain, sans aucune raison, le trio de tête disparut. Il n’avait pourtant pas été téléporté, ni capturé, ni explosé… Où étaient-ils passés ?
Faisant signe à Adama de s’arrêter avec son bras, Evans se baissa et s’allongea sur l’herbe. Il était hors de question de partir à l’aveuglette et de tomber dans le même piège que leurs collègues - en partant du principe où c’était un quelconque piège. Peut-être que la base n’était finalement qu’une illusion d’optique, et qu’il se cachait un étrange complexe là-dessous…


// Euh… Matt ? On peut savoir où vous êtes ? //

En attendant une éventuelle réponse, il ordonna à Y de lui lancer ses jumelles pour qu’il pût observer le comportement de Jaffas, histoire de savoir s’ils avaient déjà été repérés… Alors que la réponse se faisait entendre dans l’oreillette du toubib, celui remarqua l’agitation subite des gardes, qui pointaient même leurs doigts dans leur direction.

// Mes chers camarades, je vous informe que nous avons un petit souci avec la sécurité de la zone... //

A présent, ils devaient rejoindre la tranchée… La tranchée ? Mais quelle tranchée ?!
Une nouvelle fois, il leur fallait courir à l’aveuglette, et pour de bon, car Evans avait l’étrange sensation d’être en pleine ligne de mire alors que la défense ennemie s’organisait. La tranchée trouvée - la tête la première -, ils mirent en commun leurs informations, et Dablord se releva légèrement, juste assez pour pouvoir garder un œil sur l’activité Jaffa. Quand trois canons et un planeur de la mort apparurent, il se maudit de ne pas avoir une fois de plus contourné les ordres pour trouver un passage plus sûr.


- Bon, on a trente secondes avant que les Jaffas ne soient à portée de tir, mais autant dire que c’est déjà le cas pour leur superbe panoplie de canons.

Sans lance-roquettes ou mortier, ils n’avaient aucun moyen de se débarrasser des quatre principales menaces : les canons et le chasseur. S’il ne restait plus que les Jaffas, ils auraient peut-être une chance de s’en tirer…
Il fallait réfléchir et trouver une solution, et vite… Ils avaient quoi ? Quatre fusils d’assaut, quelques explosifs, grenades et grenades fumigènes… Il y avait aussi les capteurs, mais Evans n’y voyait aucun moyen de neutraliser leurs assaillants. Et si on partait du principe que ces capteurs pouvaient aussi les localiser, ils n’auraient aucune chance tant qu’ils resteraient dans le fossé. D’ailleurs, l’idée de Matt ne leur ferait que perdre des munitions inutilement, et il y avait avec cela un risque qu’un d’entre eux fût tué. Leur meilleure chance résidait donc dans la reddition…
Malheureusement, le sergent avait pris sa décision, et le médecin dut se résoudre à sortir un grenade fumigène. Quand ils furent tous prêts à détaler, on lança les grenades le plus loin possible et Dablord se mit à courir à la suite de Campbell, espérant que le pilote du planeur viserait à côté de leur position…

_________________


>> Fiche / Dossier
>> #771215


Anciennement Evans Dablord : Fiche / Dossier
Revenir en haut Aller en bas
Kate Campbell
----------------
avatar
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 33

Arrivé au SGC : 24/10/2010

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
16/6800  (16/6800)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Mar 2 Nov - 13:25

Une chance pour eux, la patrouille fut liquidée assez rapidement. En quelques secondes, leur compte était réglé et on pouvait enchainée. L’adrénaline des premières missions était montée en Kate et elle aimait beaucoup cette sensation. Tout en s’avançant vers les corps, le sergent Eversman donna l’ordre de bouger les corps. Il semblait futé…D’un coté normal c’était le leader. Kate n’y aurait jamais pensé sur le coup. Tout en s’exécutant avec assez de facilité, elle attrapa alors un Jaffa par les bras, pour le placer derrière un buisson.
Après que le sentier fut dégagé des corps ennemis, la marche put reprendre sous l’ordre du sergent. Kate n’était plus vraiment sous l’emprise de l’anxiété comme au début de la mission. Elle était contente d’être présente sur cette mission. D’un coté elle avait tué ses tous premiers ennemis extra-terrestre. Son sourire fut assez prononcé pendant quasiment toute la marche à cette idée.

Tout en suivant son supérieur d’assez près, elle vit se dernier se rapprocher d’elle. Il lui parla d’où il venait avant d’être dans le SGC. Cette idée de dialogue faisait plaisir à Kate. Depuis son arrivée, elle n’avait pas vraiment eu le temps de parler à qui que se soit, et voir que le sergent s'appliquait à entretenir les relations de ses coéquipiers, lui fit plaisir.


-A d’accord je vois. Je suis très contente de faire ma première mission à vos cotés Sergent!

Même si cela paraissait lèche botte sur le coup, elle pensait parfaitement ce qu’elle disait. Malgré les petits contretemps vécu depuis le début de cette exploration, Kate semblait dans son élément. Elle pouvait enfin faire ce qu’elle étudiait dans ses cours au SGC, et cette idée de se dire qu’elle était utile pour quelqu’un, lui redonna un peu plus de confiance en elle.

Après quelques minutes de marches, ils arrivèrent enfin à la fin de la forêt. Devant eux se trouvait un grand terrain vague qui reliait la base recherché. Le sergent se mettant à plas ventre afin d’observer la base, elle fit de même. Les possibilités d’infiltration semblaient minimes…Le seul passage…Foncer droit vers l’ennemi. Une idée qui ramena quelque peu Kate à la dure réalité. Ils étaient dans une passe difficile et il fallait trouver une solution.

Tout en sortant ses jumelles, Kate se mit à essayer, tant bien que mal, de trouver une issue à se dilemme… Malheureusement elle n’en vit aucune.
Le sergent trancha alors la pomme en deux. Il fallait se disperser selon lui. Kate ne broncha pas. Il n’y avait pas autant de possibilités possibles. Elle se retrouva donc une nouvelle fois en compagnie de son supérieur. Sa la rassura quelque peu…Jusqu'à ce qu’on lui dise qu’elle serait en ligne de mire…


*Il est sérieux la ?*


D’un pas assez incertain, elle suivit alors son sergent sans broncher, à un mètre d’écart de lui sur sa droite. Ils étaient maintenant sur la corde raide comme elle disait si bien… « Marche ou crève » pour suivre son dicton. Kate scrutait les horizons, cherchant la moindre présence ennemis.
Soudain elle entendit non loin d’elle un gros boum. Comme si quelqu’un était tombé de manière très…Disgracieuse… Lorsqu’elle se retourna tout en avançant, elle eut comme une sensation de vide sur ses pieds…Elle était entrain de faire la même chute que son coéquipier.

Lorsqu’elle se releva en regardant autour d’elle, elle comprit qu’elle se trouvait dans une tranchée ennemis accompagné du tok’ra et d’Eversman.
Lorsque se dernier appela Adama et Dablord, ils semblaient apporter de mauvaises nouvelles…Bizarrement elle n’était plus vraiment étonnée. Les complications s'accumulaient au fil du temps. Elle entendit alors des bruits de pas et de planeurs qui se rapprochait autour de leur zones, il fallait trouver une solution et vite !


« On reste dans la tranchée mais on bouge de position, Campbell tu ouvres la voie, Dablord à ses cotés ! Les autres vous suivez après avoir balancé les fumigènes ! Et Malek, tu as intérêt à trouver une solution ! Prêt ? »

A l’annonce de son prénom qui serait en première ligne, un coup de stress la ramena à la dure réalité. Les chances de s’en sortir étaient minime et ils étaient dans l’obligation d’avancer. Sans vraiment broncher, elle alla donc vers l’avant du groupe sur ses gardes, munit de son AKM, et attendit le départ d’Eversman pour partir.

Comprit ! Je suis prête !

Après le top départ, les bombes fumigènes se mirent à voler devant la position de Kate…Il était temps de mettre son courage à deux mains, et marcher astucieusement pour s’en sortir sans casse.
Revenir en haut Aller en bas
Lee Adama
----------------
avatar
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 63

Arrivé au SGC : 16/10/2010

Age du Joueur : 24


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
15/6800  (15/6800)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Mar 2 Nov - 16:19

Le combat faisait rage, Lee tirait sur les Jaffas en constatant que leur armure était plus décorative que défensive. Une rafale dans la poitrine suffisait et pire, ils n'avaient aucun casque et leur tête était complètement découverte, à l'exception d'un léger bonnet couleur métal rouge. L'un des Jaffa s'approcha suffisamment près pour qu'Adama puisse voir son visage. Il ornait une espèce d'étoile, comme un flocon sur son front. Le symbole de Sokar. C'était presque comme si ce symbole était une cible en plein milieu du front du Jaffa. Leur armes semblaient également très peu pratique, ils les portaient à bout de bras et ne pouvaient viser vite avec, en revanche l'effet était dévastateur, une explosion se produisait lors de l'impact. Heureusement ils ne pouvaient tirer en rafale.
Adama abattit le dernier Jaffa. Il reprit une position plus haute et regarda ses coéquipiers, aucun ne semblait blessé.
Tout le groupe se regarda dans le blanc des yeux, surement avec la même question. Le combat les avaient-il fait repéré. Le sergent trancha la question et reprit la route.

Le groupe arriva à la lisière de la forêt. Au loin on pouvait voir l'édifice, une pyramide égyptienne avec une base très grande de couleur noire... Un édifice Goa'uld, celui qu'ils devaient infiltrer.
Mais avant d'atteindre la base, il y avait une prairie d'où le groupe ne pouvait se cacher. C'est alors qu'Eversman prit une décision étonnante, séparer l'équipe en groupes et traverser la prairie.
Il paraissait évident que c'était un piège et qu'il valait mieux trouver un autre moyen d'entrer, voir d'annuler la mission, surtout que le combat de tout à l'heure avait surement mis l'ennemi en état d'alerte.


« Il faut trouver un autre moyen d'entrer, passer par cette prairie c'est du suicide ! »

Mais le sergent avait pris sa décision et le premier groupe s'enfonçait déjà dans prairie...

C’est une très mauvaise idée… Une très très mauvaise idée.

« Il y a forcement un autre moyen d'entrer... et s'il n'y en a pas autant annuler la mission ! »

Pour la première fois, les avis de Dablord et d'Adama allaient dans le même sens. Ils reçurent l'ordre d'avancer et ils commencèrent a progresser lentement et courbés à travers la prairie. Adama devenait nerveux. Avancer à découvert en tenue noire si près des lignes ennemis alors que celle-ci sont peut être avertis de leur présence. Il sentait le coup foireux à plein nez. C'est alors que Dablord s'arrêta devant lui.

Chuchotant :
« Quoi ? »

Lee jeta un coup d'œil par dessus l'épaule du doc, plus de signes de l'autre groupe. Il lui envoya ses jumelles. Il pouvait voir de loin l'agitation qui régnait aux abords de la base, ils étaient repérés.

Ils avancèrent rapidement jusqu'à trouver la fameuse tranchée. Ca sentait une fois de plus le piège à plein nez ! C'est alors que les canons ennemis s'activèrent et qu'ils furent survolés par un planeur de la mort, un engin volant qui ne semblait posséder aucun réacteur ni moyen de propulsion.


« Apparemment ils nous veulent vivants ! Ca nous donnera au moins l'occasion de nous battre... »

Mais le combat était bien inégal, le groupe s'était armé pour une mission d'infiltration et ils ne possédaient aucun matériel lourd pour combattre autant de moyens et d'hommes.

Adama sortit sa grenade fumigène et obéit aux ordres, sans les comprendre, peut-être le sergent avait-il une idée ?

Campbell se mit à courir, Lee se mit donc en tête de la couvrir, mais comment faire avec de ses modeste moyens ? Sur quoi ouvrir le feu... Il attendit une meilleure occasion de se servir de son arme.
Revenir en haut Aller en bas
Paul Davis
----------------
avatar
----------------
Lieutenant-Colonel
----------------


Nombre de messages : 15323

Arrivé au SGC : 02/08/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 42 ans
Profession: Major
๏ Expérience:
1658/3200  (1658/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Mer 3 Nov - 1:14

La situation du groupe était au bord du désespoir et plusieurs solutions s'offrirent à yeux. Le tok'ra n'avait rien dît sur une quelconque stratégie, il faut dire qu'il n'est pas un grand stratège militaire bien qu'il savait se débrouiller un minimum. Pour leurs premiers missions, Adama et Campbell avait suivit les ordres d'Eversman, tous comme Dablord, ce qui était assez surprenant vue le passer de celui-ci. La solution du combat était donc opter et alors que les fumigènes furent lancé, le Sergent avait ordonné l'avancée.

Comme le chef de groupe l'avait souhaité, Campbell prit la tête du groupe avec Dablord non loin. Juste derrière se trouvait Adama et Malek. Enfin, le Sergent fermait la marche. Avec la fumé provoqué par les projectiles terriens empêcher toute vision des jaffas et du planeur mais ce n'est pas pour autant qu'il n'y avait aucun tir. En effet, les jaffas continuaient de se rapproché, les trois canons et principalement les deux tourelles avaient commencé à ouvrir le feu sur la trancher, tous comme le planeur.

Au vue de leurs positions, le danger le plus immédiat était le planeur. En effet, les canons ne pouvaient visé que le haut de leurs corps, si il était visible et cela pouvait dépendre des endroits. Les jaffas se rapprochaient rapidement mais le groupe fessait feu sur eux, tous en progressant dans la tranché. Ainsi, plusieurs jaffas de Karkec étaient déjà tomber au sol.

Une fois la vue dégageait, le planeur de la mort pût commençait à ouvrir un feu de plus en plus efficace et précis. Depuis sa position dans le ciel, il avait une vue parfaitement dégager sur la trancher et son intérieur. Cependant, l'équipe pouvait comptait sur un avantage : la largeur de la tranché. En effet, celle-ci ne permettait que le passage d'un homme à la fois, et non plusieurs côte à côte. Les canons des chasseurs été fait pour le combat spatial et les tirs étaient assez imprécis. Mais, ce n'est pas pour autant que certains n'était pas très dangereux et la terre éclatait de partout autour d'eux. Les uniformes des terriens commençaient a être de plus en plus recouvert, ainsi que leurs visages.

Le groupe avait déjà avancée de pas mal de position et continuait toujours à tiré de façon ordonner et en économisant le plus possible sur les jaffas. Ceci était une tactique payante pour le moment, car il avait éliminé une bonne moitie des jaffas venant vers eux. Pour prendre un peu plus connaissance de la situation, Malek passa la tête quelque seconde hors de la trancher et l'une des tourelles visa sa position. Heureusement pour lui, Lee Adama avait suivit l'action et eût le temps de sauter sur lui, pour ainsi le déséquilibré et le faire éviter le tir. Celui-ci alla s'abattre sur l'une des parois de la trancher, continuant de plus en plus à la fragilisé et à provoquer des chutes de terre.

Ceci avait tous de même servit. Malek avait pût comprendre un peu mieux la structure de la tranché et se rapprocha du chef d'équipe. Evans Dablord non loin jetait une oreille sur la conversation, tous en tirant sur les jaffas.

«La tranché fait le tour de la base. C'est une des stratégies de certains goa'ulds lorsqu'ils veulent garder leurs informations. Et c'est bien pour sa que l'équipe était là. Certes, elle devait retrouvé le tok'ra mais surtout pour les informations importantes qu'il avait pût recueillit.Il faut continuait à avancée, nous devrions tomber sur une tranchée coupant la notre et allant jusqu'à un passage par l'arrière de la base. Il y aura des jaffas, mais c'est toujours sa. Certaines sont équipé d'anneaux ont c'est jamais.»

Le Sergent n'avait pas tous comprit avec les bruits des tirs, mais le principal est qu'il y avait un petit espoir pour eux. Il n'y avait pas d'autre solution et le groupe continua sa progression dans la tranché.

Les tirs des canons, du planeur et des jaffas se fessaient de plus en plus pressent sur les épaules des terriens et bien entendu, la chance ne pouvait pas être toujours de l'autre côté. Bien qu'étant dans une meilleur position que les jaffas fonçant sur la tranché, l'équipe avait également subit des blessures. Le Sergent Eversman avait évité de justesse un tir à l'épaule, mais celui-ci l'avait légèrement frôler. Adama venait de faire sa première blessure par arme goa'uld ! Un tir en provenance du planeur heurta sa jambe gauche. Heureusement pour lui, le tir ne toucha pas que sa jambe et fût ainsi épargner d'une grave blessure. Il avait cependant du mal à avancée. Du côté de Dablord et Campbell, les petites blessures étaient également de rigueur, mais rien de grave. Le militaire-médecin se ferrait d'ailleurs un plaisir de soigner tous le beau monde une fois à l'abri.

L'abri...allait-il y être un jour ? Tous le monde se le demandait bien. Le nombre de jaffa avait bien diminué, il n'était plus qu'une dizaine, sans compter les 3 derrières les canons et le pilote du planeur. Campbell stoppa sa progression à l'avant. Courir dans une tranchée assez étroite, en même temps, c'était le but d'une tranchée, et devoir en même temps tiré sur les ennemis, cela était assez physique. Le coup d'arrêt de la jeune femme profita à tous le monde, mais pas pour très longtemps. Les tirs ennemis étaient toujours la et le planeur vient rapidement le rappelé lorsqu'un de ces tirs alla se loger au pied de Dablord. L'explosion provoquait par l'impact déséquilibra toute l'équipe, qui se releva rapidement pour reprendre du combat. Le Caporal venait d'être touché à son pied droit et il n'allait plus pouvoir correctement se déplacer pendant un moment et si il pouvait avoir un moment pour se soigner.

Devant cette vision des choses, Malek ne put rester sans rien faire. Ce n'est pas avec son zat qu'il était le plus efficace. Il dît à Matt de continuait à progresser mais à l'allure du blesser et lui, partirait en éclaireur. Le chef du groupa accepta, il n'avait pas d'autre choix, il n'allait pas abandonner Evans. Le Sergent fermait la marche du groupe, Campbell continuait de l'ouvrir et Adama aidait Dablord à ce déplacer. Non, le jeune militaire n'avait pas oublié les remarques de son supérieur et malgré sa légère blessure à la jambe, il savait que dans ses conditions, il fallait être solidaire, mais aussi montré sa valeur.

Parti seul en éclaireur, Malek n'eût pas besoin de prendre beaucoup d'avance. Il faut dire que le groupe avait pas mal progresser et n'était donc plus loin du croisement qu'il attendait temps. Malheureusement pour lui, l'interception semblait plus complexe, du moins, dans son choix. Le groupe allait bientôt le rejoindre mais quelle direction allait-il prendre ? Tous droit, il continuait dans la tranchée pour faire le tour de la base, cette solution n'était pas la meilleur. A gauche, il prenait la direction de l'entrée secondaire de la base où des jaffas surement les attendaient. Mais pour récupérer les informations, il fallait y aller. A droite, une autre trancher qui menait visiblement vers la forêt. La forêt n'était pas sur non plus, mais au moins il serrait à l'abri. Ce n'était pas le meilleur chemin pour le tok'ra, mais avait-il d'autre choix ? Aller à droite serrait surement le chemin des terriens, mais n'y aurait-il pas non plus de piège tendu ? Il n'en savait rien et attendait l'arrivée du groupe.

Lorsque celui-ci arriva, Malek exposa rapidement toutes les solutions. Tous étaient dangereuses et même si allait vers la forêt semblait être la meilleur, il serrait loin de la porte des étoiles, très loin...mais il serrait à l'abri. Le tok'ra penchait plus pour l'entrée secondaire mais la décision revenait à Eversman et sous le feu de l'ennemi, il devait réfléchir et vite. Le reste du groupe pouvait bien entendu lui faire des suggestions...


[Si je devais donner un titre, je dirais : La tranchée de l'enfer ! Une semaine pour répondre, les questions par MP. Wink Concertez vous pour prendre la meilleur décision. Wink
Je n'ai pas détailler les combats dans la tranchée...mais ils sont bien là, à vous de voir si votre perso sait visé ou non. Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Matt Eversman
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 6164

Arrivé au SGC : 07/02/2009

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
855/3200  (855/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Mer 3 Nov - 13:55

L’avancée du groupe était plus que difficile, Eversman se chargeait de l’arrière garde tout en suivant au pas de course l’équipe il se retournait rapidement pour tirer en direction de leurs poursuivants. Même si il ne comprenait pas le Goa’uld, le Sergent était quasi certain que les ordres pour les Jaffas étaient de les capturer ou de les tuer, il fallait donc avancer le plus rapidement possible. Des impacts de tirs de gros calibre correspondant aux tourelles et au Planeur de la Mort avaient lieu très proche de leur position, pour l’instant il n’avait pas encore était touché mais il était certain qu’un tir sur eux et s’en était finit.
La progression devenait encore plus difficile, les parois de la tranchée était fragilisée par les tirs et même à certains endroits, celles-ci ressemblaient plus à un petit cratère, signe de la puissance ennemie et l’équipe finit par stopper sa progression. Eversman occupait à allumer la position ennemie ne vit pas l’arrêt et bouscula au passage Adama.


« Faut qu’on bouge de là !!! GO ! »

Matt se plaqua contre la paroi s’abaissant pour recharger son HK tandis que le Tok’ra se mettait à lui crier des informations dont il ne comprit pas tout avec les impacts de partout et les répliques des Terriens. Ce dernier se mit en position de tir, les Jaffas étaient trop proches d’eux et sans réfléchir plus, il gueula.

« ON AVANCE !!! »

Les tirs ennemis se faisaient de plus en plus précis et l’un d’eux finit par frôler l’épaule droite du Sergent, celui-ci lâcha un gémissement de douleur en même temps que son fusil d’assaut. Serrant les dents, il continua à avancer sachant qu’ils s’arrêtaient, ils étaient morts et le Ranger rattrapa son arme le long de la sangle pour engager de nouveau le combat. L’adrénaline du combat lui permettait de tenir face à la douleur pour le moment et bientôt un tir du Planeur parvient à les toucher. Adama s’écroula juste devant Matt qui l’attrapa par son gilet tactique avant de le redresser sans douceur pour le remettre sur pied et continuer à avancer coûte que coûte mais cette fois, Eversman ne pouvait plus tirer et aider son coéquipier à avancer.


« DOC !!! »

Le cri suffit pour attirer l’attention du médecin qui comprit de suite prenant l’arrière garde histoire de garder les Jaffas à distance. Matt avait perdu toute notion de temps, il leur fallait un abri et au plus vite sinon s’en était fini d’eux. Une nouvelle fois, l’équipe marqua un arrêt, ce dernier relâcha Adama afin qu’il puisse défendre la position et une explosion eut lieu en plein sur leur position les envoyant tous contre les parois, un hurlement se fit alors entendre et Matt resta quelques instants ébahi, tout en reprenant son souffle devant Dablord qui avait les mains posées sur quelque chose de sanglant.

« DABLORD !! »

Eversman allait prêter main forte à son pote mais Malek se précipita vers lui.

« Je pars en éclaireur et continuez d’avancer ! »
« Ok ! Sors-nous de là !»

Aussitôt le Tok’ra se faufila entre les membres de l’équipe encore à l’arrêt avant de disparaître de la vue du Sergent.

« Adama, occupe-toi de Dablord ! ALLEZ ! »

Le temps que l’équipe se remette à progresser, Eversman était resté sur place allumant les Jaffas restant, il n’avait pas le temps de faire des tirs précis, plutôt des tirs dans le tas. L’avancée était beaucoup plus lente avec deux blessés mais il ne pouvait pas faire plus rapide, Campbell et Matt étaient obligés de s’occuper des ennemis et donc ne pouvaient pas aider les deux autres.
Après quelques nouvelles minutes d’enfer dans cette tranchée, ils étaient arrivés à une intersection et Malek exposa les différentes solutions possibles. Le choix revenait encore à Eversman, il en avait déjà ras le bol de devoir prendre des solutions délicates. Il jeta un coup d’œil dans toutes les directions offertes à lui avant de faire la même chose avec ses coéquipiers, le Doc’ ne pourrait pas continuer ainsi et Adama était lui aussi blessé. Tous émirent des suggestions rapides qui embrouillaient un peu plus le Sous officier qui finit par trancher.


« Par là !»

Matt fit signe vers la tranchée de droite menant vers la forêt.

« Campbell, tu restes à mes cotés ! Les autres, vous foncez vers la forêt on vous couvre !! »


Aussitôt le signal donné, les blessés aidés par Malek foncèrent comme ils pouvaient vers la position de repli tandis que les deux autres progressaient juste derrière eux, allumant tout ennemi visible, canons, planeur ou Jaffas. Les deux utilisaient pas mal de munitions sur ce dernier tronçon de tranchée mais c’était nécessaire pour permettre aux autres de pénétrer dans la forêt et bientôt les cinq se retrouvèrent parmi les arbres.

« Soignez les blessés, on va pas pouvoir rester là indéfiniment ! »

Matt leva les yeux en entendant le bruit caractéristique du Planeur de la Mort qui devait survoler leur position à ce moment même, ce dernier alla se positionner derrière le tronc imposant d’un arbre, se plaquant contre celui-ci de façon à pouvoir allumer toute personne sortant de la tranchée qu’il venait d’emprunter. Il en profita pour essuyer les gouttes de sueur qui coulaient de son visage avant de jeter un coup d’œil rapide à son épaule, celle-ci qui avait déjà trop souffert sur Alania mais cette fois c’était superficiel.
Pour une première mission, on pouvait dire que c’était une hécatombe et le seul capable de les rafistoler était celui qui était dans le pire état, super…Matt se devait de penser à la suite des opérations, pour lui il n'était pas possible de continuer avec un blessé, même si il se savait pas encore la gravité de la blessure d'Evans mais c'était loin d'être très joli à voir. Il attendait d'en savoir plus pour prendre sa décision.


Revenir en haut Aller en bas
http://poudnoir.goodforum.net/index.htm
Josh Reynolds
----------------
avatar
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 7724

Arrivé au SGC : 13/01/2009

Age du Joueur : 24


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
645/3200  (645/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Jeu 4 Nov - 0:19

La situation était tout de suite devenue critique. Entre les multiples canons et le planeur de la mort, l’équipe était constamment sous le feu ennemi et à bout de nerfs. Evans, lui, n’avait pas trop traîné lorsque la décision avait été prise : il était parti en courant, comme tout le monde, et faisait tout pour que Campbell allât le plus vite possible, la poussant et lui criant dessus pour accélérer lorsqu’il sentait que ça bouchonnait derrière lui. Avec son sac médical sur le dos, qui serait forcément utile à un moment donné, le docteur Dablord était surchargé et sentait constamment sauter son matériel dans son dos. Rajoutez à cela son P-90 qu’il s’efforçait de garder à portée de main, et les innombrables éclats de terre qu’ils recevaient, et il se serait cru en pleine Guerre Mondiale. Pourquoi l’avait-on donc appelé ? Ce n’était pas une mission de secours mais d’infiltration, et qui était finalement devenue une mission kamikaze ! Ce n’était pas du tout dans ses cordes, ça !

Sa place dans la formation ne lui permettait jamais de faire feu, risquant dans le cas contraire de ralentir considérablement le groupe. Non, lui et la femme n’avaient qu’un seul objectif : ouvrir le passage. Et ce Tok’ra qui n’aidait pas… Pourquoi devaient-ils toujours risquer leur vie pour ces extraterrestres totalement ingrats ? Quand enfin Malek daignait partager un infime extrait de ses - toutefois maigres - connaissances, c’était pour les prévenir que la suite était pareil : une tranchée. Il en avait de bonnes, lui ! Evans commençait quasiment à être sourd avec toutes ces explosions !

Malheureusement, la surdité n’était pas le seul risque. En effet, on prévint bientôt l’avant-garde du ralentissement des derniers : Matt avait une légère blessure à l’épaule, et mister Y que le médecin avait tant critiqué était légèrement handicapé par sa jambe. Bon, tant qu’il arrivait à avancer… Mais une fois hors de danger, il faudrait absolument qu’Evans s’occupât d’Adama : personne ne devait les ralentir - quoiqu’il existait toujours la solution de l’euthanasie…
Ces deux blessures les obligèrent à revoir leur formation, et le docteur Dablord remplaça alors Eversman à l’arrière. C’était par conséquent à lui de dégommer leurs poursuivants, un par un. Le terrien s’arrêtait ainsi régulièrement, se retournant pour faire feu sur les Jaffas, vidant petit à petit le chargeur de son P-90 mais prenant bien soin de ne pas gaspiller ses munitions. Une de ses deux grenades à fragmentation lancée, il reprit la course complètement folle en en profitant pour recharger son arme, se protégeant dans le même temps des débris provoqués par la déflagration de son explosif - dont il ne connaissait absolument pas le nombre de victimes.
Néanmoins, ses précautions n’étaient de toute évidence pas assez efficaces, à moins que ce fut son manque de rapidité, car un tir provenu d’il-ne-savait-où atterrit à l’endroit exact où se situaient ses pieds une demi-seconde plus tôt. La violence du choc projeta le médecin vers l’avant en criant, et celui-ci ne se rattrapa que de justesse sur celui se trouvant juste devant lui. Un œil vers ses rangers et Evans constata l’ampleur des dégâts : la douleur qu’il ressentait était sans aucun doute due à l’hémorragie de son mollet droit. Son pantalon était complètement déchiré, plein de terre et de sang, et la blessure - ou plutôt les - ne l’avait pas privé de son pied seulement parce qu’il portait des rangers - ceci dit à moitié carbonisées.

Un cri à l’avant signala qu’on avait remarqué le léger problème de Dablord, qui se retenait tout juste d’hurler de douleur. Adama se donna alors pour tâche de l’aider à poursuivre leur route alors qu’il était pourtant lui-aussi blessé, et vu la tête qu’ils avaient tous faite, Evans commençait à comprendre que sa blessure était peut-être plus grave que ce qu’il croyait encore… Cependant ce n’était pas le moment d’y penser, surtout s’ils voulaient continuer à avancer. Au contraire, il fallait complètement oublier leurs plus ou moins profondes égratignures et ne pas retarder le groupe ; on se panserait plus tard, à l’abri… Un problème allait d’ailleurs se poser : pour une fois qu’il avait besoin d’aide, le docteur Dablord n’avait personne sous la main pour le soigner lui-même. Et le pire dans tout cela était peut-être qu’il avait été touché à la jambe droite, qui avait déjà dû subir l’agression d’un Réplicateur un an et demi plus tôt…

Arrivés à l’intersection qu’avait auparavant signalé Malek, Evans ne prit aucunement part au débat, bien trop occupé à serrer les dents pour oublier qu’il devrait patienter un petit moment avant de se rafistoler comme il le pourrait. Heureusement, Matt se décida bien vite, et pour une fois le médecin était complètement d’accord avec sa décision : la forêt était la meilleure option qui s’offrait à eux étant donné leurs différentes préoccupations. Ainsi ils pourraient faire le point et reprendre la mission à présent que tous les pièges semblaient avoir été déclenchés et que les Jaffas de la garnison se trouvaient déjà à leur poursuite.

La forêt atteinte, le sergent Eversman donna le signal du repos. Toutefois, pour Evans, ce n’était pas encore le moment : ils étaient bien trop proches de la base, et on avait dû voir par où ils étaient partis. Il n’aurait donc jamais le temps de faire tout le travail qui se présentait à lui ; leur position serait assaillie d’ici cinq minutes et ils devraient encore se mettre à tirer dans tous les sens.


- Matt, lança le toubib toujours debout, se tenant sur un pied et s’appuyant d’une main sur l’épaule d’Adama. On ne peut pas rester là. Il faut dès maintenant s’enfoncer dans les profondeurs de la forêt, tant qu’on a encore un petit peu d’avance, et quand on sera sûr d’être à l’abri - ‘mettons pour la nuit -, là seulement je pourrai m’occuper des blessés.

*Notamment de ma jambe…*

- Tant pis si on n’avance pas vite et si ça aggrave nos blessures ; il faut absolument avancer.


C’était bien la première fois qu’Evans proposait une idée sans l’imposer directement à Matt, sans l’agresser, et attendant clairement une réponse. Pour une fois, et cela l’étonnait lui-même, il respectait la hiérarchie - sans doute parce que la situation était désespérée.

L’accord du sergent relança la marche, les obligeant régulièrement à accélérer ou regarder derrière eux pour vérifier qu’ils n’étaient pas suivis. La traque était lancée, et il valait mieux se faire discrets… Ils marchèrent ainsi une bonne heure « dans la joie et la bonne douleur » avant de décider d’un commun accord qu’ils s’étaient assez éloignés, et que le lieu était suffisamment reculé pour qu’ils y passassent la nuit… Mais la priorité, et le médecin le rappela bien vite, n’était pas de s’occuper de leur confort nocturne mais d’arranger tout le monde pour qu’on pût continuer la mission correctement.


- Campbell, attrapez ça !

Joignant le geste à la parole, Evans, assis sur une souche d’arbre avec son sac médical entre ses jambes, lança successivement à la jeune femme bandage, alcool et compresse.

- Faites simplement en sorte que notre sergent préféré ne meurt pas d’une infection cette nuit ; on s’en contentera.

Le docteur Dablord s’occuperait lui-même d’Adama, qui avait une blessure bien plus sérieuse que Matt, mais avant tout il devait lui-même pouvoir être opérationnel en cas d’attaque. Conclusion : sa jambe d’abord.
Remontant délicatement le bas de son pantalon, en lambeaux, Evans put admirer les conséquences d’un tir de canon Goa’uld, et ce n’était pas beau à voir. Restait avant de commencer un petit détail à vérifier : l’état de son pied, largement douloureux. Sa botte enlevée après un difficile exercice de grimaces, le militaire constata le trou dans la semelle de la chaussure, par lequel il passa curieusement son index. Finalement, tout le bas de sa jambe droite était pareil, et il valait mieux y remédier avant d’avoir tout simplement envie d’attendre les secours - un concept intéressant, celui d’une mission de sauvetage pour sauver l’équipe de sauvetage…
L’examen se transforma alors en pose de plusieurs compresses et bandages, ayant auparavant désinfecté les blessures comme il le pouvait. Il avait toujours extrêmement mal, mais normalement il pourrait tenir… De toute façon il n’avait pas le choix : il devait tenir.


Rechaussé, Evans porta alors son attention sur Adama. Il se leva, fit quelques pas pour se dégourdir les jambes, et s’accroupit face à la recrue pour s’habituer à supporter la douleur. La jambe du patient, allongée devant le toubib, présentait à première vue une grosse brûlure. Attrapant les ciseaux, les mains gantées, Dablord découpa alors adroitement une partie du tissu du pantalon et put enfin voir tout ce qu’il voulait. Vu les moyens en sa possession, il avait surtout à nettoyer et bander afin de s’assurer que le problème ne s’aggraverait pas avant leur retour sur Terre. La bouteille d’alcool en main, tous deux s’aperçurent qu’elle était vide, complètement réquisitionnée pour la jambe du médecin.

- Deux secondes.

Se relevant, Evans alla trouver Matt et Campbell, occupés à il-ne-savait-quoi, et les informa de la situation en faisant en sorte qu’Adama ne les entendît pas. Les esprits s’échauffèrent alors, révoltés contre le manque de matériel présent dans le sac médical.

- Attendez je n’y suis pour rien, moi ! On m’a téléporté au SGC sans que j’aie eu le temps de me préparer, et j’ai donc pris ce qu’on m’a donné. Je n'y suis pour rien si le sac est à moitié vide !

Heureusement Evans avait tout de même une idée : que Campbell et lui attrapassent Adama pour s’assurer qu’il ne bougeât pas, et que Matt lui pissât sur la jambe ; un parfait antiseptique.

- Si ça s’infecte on sera autant dans la merde que lui, et je tiens à signaler qu’on aurait suivi notre instinct dès le départ au lieu d’écouter le Tok’ra, tout ceci ne serait jamais arrivé !

Oui, c’était Evans qui avait vidé tout le flacon d’alcool - mais il y avait de quoi -, mais de toute façon il n’avait pas envie d’uriner pour le moment, et comme Adama n’accepterait sûrement pas de se faire désinfecter par un alien, il ne restait plus que Matt…
Un grand sourire sur le visage, le docteur Dablord attendait l’acquiescement de son collègue avant de mettre son plan à exécution.

_________________


>> Fiche / Dossier
>> #771215


Anciennement Evans Dablord : Fiche / Dossier


Dernière édition par Evans Dablord le Jeu 4 Nov - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kate Campbell
----------------
avatar
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 33

Arrivé au SGC : 24/10/2010

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
16/6800  (16/6800)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Jeu 4 Nov - 21:49

Kate avançait difficilement en direction des bombes fumigènes qui s’étalaient tout autour d’elle. La peur était présente. Et Dablord ne lui simplifiait pas la tache lorsque ce dernier la poussait vers l’avant. l'énervement montait de plus en plus en Kate qui ne savait pas où mettre la tête.

C’est bon j’avance ! J’avance ! Ne me pousse pas !

En temps normal, elle n’aurait pas réagit ainsi, mais le taux d’adrénaline était trop puissant. Ce n’était pas censé être une mission infiltration ? Au moins pour une première escapade, elle ne pouvait pas dire qu’elle n’aurait pas « dégusté » le voyage à juste titre…
Les parois semblaient de plus en plus étroite, et la difficulté pour Kate d’avancer qui était déjà grande, s’accentua. Elle devait regarder à gauche…à droite…tout en faisant attention à ne pas tomber, et tout sa dans une immense fumée qui venait tout droit du fumigène.

Les explosifs valsaient à tout va et les bruits des fusils faisait un mal de crane impossible à la jeune femme qui courait sans relâche vers l’avant. Kate put entendre à un certains moment, un cri de douleur qui semblait venir du sergent. L’envie de lui venir en aide était grande, mais impossible pour elle de reculer à cause des parois et du doc’ qui lui bloquait le passage juste derrière elle. Kate ne devait pas empêcher l’ascension de l’équipe, leur seul espoir : courir, blessé ou pas.
Après quelques mètre se fut au tour d’Adama, de se faire méchamment blesser à la jambe.

Lorsque Kate se retourna pour analyser la situation qu’elle ne comprenait pas depuis son sprint, elle put voir Adama qui perdait son sang de la jambe à vite allure et également Matt qui semblait blesser au niveau de son épaule.
Elle ne sut que faire, voulant aider, elle alla donc en direction de son supérieur pour lui venir en soutien mais au même moment, elle vit le tok’ra partir vers l’ennemi. Pourquoi? Elle ne sut pas vraiment mais bon...
Il fallait trouver une solution et vite !

Eversman prit alors une décision cruciale…Celle de se replier vers la forêt. C’était la meilleure alternative à prendre pour l'instant. Pendant que Kate et le sergent couvrait en arrière, les trois autres coéquipiers se dirigeaient vers la forêt.
L’adrénaline de cette dernière était au maximum. Tout en jurant dans tout les sens par des « Put*in ! Put*in ! Put*in ! », elle visait les ennemis qui les poursuivaient à l’arrière, tout en surveillant également son supérieur qui ne s’évanouisse pas à cause de la plaie qui devait certainement lui faire un mal de chien.

Le stress la fit trébucher une ou deux fois, mais quasiment sur le coup, elle repartait à l'attaque de plus belle. Elle en avait marre de cette situation désastreuse et il fallait faire quelque chose !

Enfin arrivé dans la forêt en question, Kate se laissa tomber contre un arbre pour reprendre son souffle. Le sprint de la tranchée, plus celui vers les arbres, l’avait totalement épuisée. Elle respirait assez fort. Un peu comme les asthmatiques à dire vrai. Elle avait l’habitude des durs entrainements donné par l’armée, mais sa…

Après un court instant, elle fut réveiller de sa reprise de souffle par Dablord qui semblait avoir besoin de son aide. C’est vrai qu’Adama avait sa jambe ensanglanté et son supérieur ne faisait aussi pas beau à voir…

Tout en se rapprochant assez vite du docteur, il lui donna une panoplie de produits de premier secours.


- Faites simplement en sorte que notre sergent préféré ne meurt pas d’une infection cette nuit ; on s’en contentera.

Ok après la bataille, elle devait maintenant soigner les blessés…Malgré le fait que sa soit une fille, Kate ne savait pas vraiment faire se genre de chose, et l’envie de faire une bêtise...et en plus de sa sur son supérieur...lui mit une tension de plus.

Eu…Euuu…Je eu…Je vais faire de mon mieux !

Il n’était pas temps de décevoir la troupe. Elle s’était donné beaucoup de mal pour en arriver la. Il n’était pas temps de faillir.
Tout en prenant délicatement son sergent par l’épaule, pour l’amener dans un endroit plus tranquille, elle le déposa face à un arbre en position assise.


Bon…Je dois vous avouer que moi et la trousse à soin…Sa n’a jamais été mon fort…Je vais faire de mon mieux.

Le stress montant, elle attrapa alors l’alcool et la compresse.
La blessure semblait bénigne, malgré tout, le sang coulait à flot. Le fait d’avoir trop forcé sur son bras pour tirer n’avait pas du arranger la situation…
Tout en appliquant doucement la compresse sur l’épaule d’Eversman, Kate commença à parler afin de concentrer le sergent sur la conversation et moins sur la blessure. Une technique que lui avait enseignée sa mère, pour sa première piqure étant jeune…


Alors comme sa vous étiez Rangers….Impressionnant. Vous aviez quel grade ? Et niveau famille ? Vous avez des connaissances autour de vous ?

Kate ne cherchait pas vraiment à entendre de réponses. L’envie de s’appliquer, pour que le mal causé par la blessure, soit minime était grand. Après quelques tapotements avec la compresse, elle s’attaqua ensuite au bandage.
Pour que celui-ci soit efficace, elle devait bien serré.
Tout en redressant son sergent vers l’avant pour fixé le bandage autour de l’épaule, elle ajouta.


Moi j’étais affecté dans le camp d’entrainement. La meilleure de ma promo’ suivant mes supérieurs.

N’ayant pas vraiment écouté pour savoir si ce dernier avait répondu à sa précédente question, elle enchainait maintenant sur sa, essayant tant bien que mal de lui faire penser à autre chose. Tout en souriant, elle rajouta alors.


Et sinon niveau musique vous écouter quoi ? Rolling Stones ? Un classique.

Après quelques secondes, sans lui laisser le temps de répondre, elle put dire que la blessure était enfin soignée. Une annonce qui s’en suivit par l’arrivée de Dablord qui essayait de se tirer de son pétrin en annonçant la cause du peu de moyen pharmaceutique…C’est vrai qu’ils n’avaient rien pour soigné les blessés, ce qui énerva Kate au plus au point…Mais sans broncher elle écoutait ce dernier qui parlait maintenant d’Adama.
Il semblait vouloir qu’on lui pisse dessus…Un soit disant remède…


Non mais sava pas ?! On peut aussi le ramener à la base sa serait toujours mieux ! On est voué à l’echec en restant ici, et il est hors de question que j’y passe durant ma première mission sous prétexte qu’un "médecin" n’a pas son matériel, et qu’un tok’ra n’est pas foutu de nous donner tout les éléments de la mission !

C’était la première fois que Kate s’énervait ainsi. D’un coté il y avait de quoi. La fatigue était au gout de jour, elle n’avait pas besoin d’un nouvel événement de ce genre, sachant en plus que c’était une fille qui n’avait pas forcement envie de voir « l’engin » de son supérieur.

Sur les nerfs, cette dernière, s’éclipsa à quelques mètres de la pour rester seule afin de respirer un bon coup. Elle en avait vraiment besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Lee Adama
----------------
avatar
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 63

Arrivé au SGC : 16/10/2010

Age du Joueur : 24


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
15/6800  (15/6800)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Sam 6 Nov - 17:09

La situation devenait périlleuse pour le groupe. Malgré tout, et seulement pour un moment, les projectiles lancés par les terriens empêchaient les Jaffas de bien les viser. De nombreux tirs passaient donc près d'eux par hasard. L'ennemi avait commencé a ouvrir le feu avec des armes lourdes. D'immenses volutes de terre s'élevaient dans les airs pour leur retomber dessus dans un genre de reproduction des batailles de la première guerre mondiale.

Lee ouvrit le feu par de petits rafales courte et régulières, mais il visait lui aussi presque à l'aveugle, cela empêcherait surement les Jaffas d'approcher. Il continuait de progresser dans la tranchée. Lorsque le tok'ra eut un mouvement inconsidéré, il avait sorti la tête de la tranchée pour observer la position ennemi. Lee qui était derrière, remarqua qu'une tourelle ennemi l'avait en ligne de mire et s'apprêtait à ouvrir le feu.


« A TERRE VITE !!! »

Le jeune soldat se jeta sur lui pour le plaquer au sol. Le tir était passé tout prêt, l'onde de choc lui retournait l'estomac tandis qu'ils furent à demi ensevelis sous la terre. Il se releva et continua sa marche, tirant de temps en temps lorsque ses compagnons étaient à découvert ou qu'un jaffa faisait mine de s'avancer. Il s'arrêta quelques secondes pour recharger.

Devant lui, le sergent fut blessé à l'épaule, une blessure qui semblait légère, toutefois son supérieur titubait... Lee s'avança vers lui lorsqu'un tir l'atteint à son tour. Un rayon plasma très puissant, surement émis depuis une tourelle ou le planeur frôla sa jambe, la blessant sérieusement. L'impact tout près de lui le propulsa à quelques mètres.
Il n'était vraiment plus beau à voir, sa jambe sanguinolente, son visage recouvert d'une terre noirâtre. Il essayait de se retenir de gémir. Il se releva non sans mal et remarqua que la plupart des membres de l'équipe étaient blessés...

Le tok'ra partit seul devant, surement en éclaireur, Lee ne chercha pas à comprendre. C'est à peu près a ce moment là qu'il réalisa qu'il était à moitié sourd. L'onde de choc lui avait certainement percé les tympans, il se contenta donc de suivre son sergent de près.

Ils sortirent enfin de cette horrible tranchée et rejoinrent la forêt. Ils restaient à l'orée pour pouvoir observer les mouvements ennemis. Adama se plaça en position pour surveiller la tranchée, s'écroulant dans le geste qui devait le poser délicatement à terre.

Kate s'occupait de Matt tandis que le doc soignait sa propre jambe. Lee garda donc la position pour garder le petit groupe, jusqu'à ce qu'une chose toucha sa jambe blessée. Le se retourna d'un seul coup, pour se rendre compte que c'était Dablord qui venait le soigner. Mais ce qu'il fit était dérisoire, le soldat s'attendait à ce qu'il le désinfecte ou le bande, au lieu de sa il semblait s'engueuler avec Campbell, une dispute que Lee n'entendait que par ses oreilles sourdes. Ça parlait d'uriner, d'échec... Il reposa son tête contre le sol et se reposa quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Paul Davis
----------------
avatar
----------------
Lieutenant-Colonel
----------------


Nombre de messages : 15323

Arrivé au SGC : 02/08/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 42 ans
Profession: Major
๏ Expérience:
1658/3200  (1658/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Dim 7 Nov - 22:55

Lors de l'intersection, le tok'ra avait envi de tournez à gauche et prendre la direction de la base. Lorsque les humains prirent la direction opposé et pénétrèrent dans la forêt, il les suivit. Non, il n'avait pas envi de prendre cette direction, mais il n'était pas suicidaire pour y aller seul...il c'était donc résigner et ne dît plus rien, laissant les tau'ris agir, il savait qu'il ne pourrait changer leurs choix.

Malek était rester à l'écart du groupe, alors que celui-ci était en train de se soigné, il montait la garde mais il fût interrompu lorsqu'il entendit une drôle de discussion. Il se rapprocha du groupe et il ne comprit pas tous. Visiblement, un conflit été en train de se passer entre la femme et le médecin a propos de l'urine. Il n'avait pas comprit pourquoi l'urine était au cœur de la discussion, mais il se demanda si les tau'ris n'avaient pas perdu la tête...Oui, bien qu'il était à l'abri des planeurs et des canons dans la foret, les jaffas étaient surement à leurs recherchent. Cependant, il décida de ne pas intervenir, il avait déjà fait beaucoup parler de lui et jamais en bien. Il décida donc de retourné à la surveillance.

Face à la situation, le Sergent Eversman devait prendre une décision et trancher. Allait-il uriner sur Adama ou non ? Si il n'avait pas le choix, il le ferrait, même si l'envi n'y était pas. Il essaya avant, de trouvé un autre moyen avec Dablord, mais cela ne s'annonçait pas facile. Campbell y mit également son grain et le seul qui ne dit rien, ce fût pourtant le 1er concerner...Lee. Au finale, après presque cinq minutes de discussion, Eversman refusa. Campbell en était heureuse et Lee également, il n'avait pas envi de se faire pisser dessus. Il ne restait qu'a Dablord de trouvait un autre solution pour soigner le jeune soldat.

La nuit commençait à tombé et le cœur de la forêt rendait la visibilité de plus en plus difficile. Cependant, il n'était pas question de faire un feu ou autre. Le groupe n'avait tous de même pas choisi un endroit au hasard. Il se trouvait au milieu de plusieurs arbres et plusieurs buissons les couraient. Les jaffas auraient donc du mal à les repérer, surtout dans le noir. Ce qui pouvait les démasquer, c'est le bruit.

Le Sergent Eversman venait de regarder sa montrer. Le SGC contacterait l'équipe d'ici environs 5 heures, si il ne donne pas de nouvelle avant, ce qui sera très dur. Cela pourrait donc permettre de mettre en place un plan, pour quitter la planète, car la porte, devait déjà être complètement sous surveillance. Tous les tau'ris étaient d'accord, il devait quitter la planète. Cela n'était pas de l'avis de Malek, qui n'oublia pas de souligné qu'il pouvait avoir de grande information, si il trouve le tok'ra. Personne ne fessait trop attention à lui, mais ont lui répondit quand même, mais jamais dans son sens.

La nuit n'allait pas être des plus simples pour l'équipe et tous le monde savait, que c'était loin d'être du camping. Au cœur de la forêt, le froid régnait, un froid glacial, qui amplifiait la douleur des blessures. De plus, il fallait compter sur les nombreux animaux sauvage, la peur des araignées ou des serpents pouvait être très dangereuse.

Pour passer une nuit bien ordonné, un système de garde avec relève devait donc se mettre en place et tous le monde y alla de son petit grain.

Lee Adama était le plus silencieux de tous, sans compter le tok'ra. Mais ce fût lui, le premier a ouvrir le bal de la nourriture. Chacun avait dans son gilet tactique un kit se survie et des rations. Barre de chocolat et autre serrait donc de mise. Un maigre repas, mais c'était déjà sa et tous le monde s'y mit.

Le temps passait lentement pour tous et les moindres bruits des animaux ou du vent laisser un moment de silence. Les jaffas pouvaient surgir à chaque moment. Combien était à leurs recherchent, ils ne pouvaient le savoir précisément, mais ils devaient être plus d'une dizaine. Du moins, c'est ce qu'avait comprit Malek. En effet, les jaffas se parlaient entre eux et c'était assez fort. Il n'entendait pas tous, mais chaque mot pouvait être un indice. Mais il faut dire, que la discrétion, ce n'était pas le point fort des jaffas.

Le tok'ra n'avait visiblement pas sommeil et continuait de monté la garde. Chez les tau'ris, c'étaient de même, mais ils devaient tous de même se reposé. Quitter la planète n'allait pas être une mince affaire.

Dablord et Eversman allaient être les premiers à monté la garde. Campbell et Adama prendrait le relais dans 4 heures. Ainsi, un membre blesser allait être avec un membre non blesser, du moins, pas autant. Il ne restait plus qu'a tenir 4 heures, cela allait être long pour tous. Malgré le fait que la fatigue se fessait ressentir, les deux soldats n'arrivaient pas à fermer les yeux plus de cinq minutes.

Le froid se fessait de plus en plus froid et ce n'était que le début. Dablord contrôlait de temps à autre les blessures de tous. L'infection d'une seule plaie pouvait conduire à l'amputation du membre dans de telles conditions. Le temps était long et chaque membre essayait de le combler comme il le peut. Certains parler, d'autre pensé ou essayer de trouver un autre moyen de passer le temps...et cela, c'était le plus compliquer.

L'heure lentement pour tous, mais elle défilait. Certains avait réussit à trouvé le sommeil, même si sa ne durait qu'une dizaine de minutes par-ci et d'autre minutes par-là, sa fessait tous de même du bien. Bientôt trois heures furent passer, trois longues heures...

Le tok'ra n'avait pas bouger depuis longtemps, il était concentré. Les crient des jaffas étaient toujours là, il était de plus en plus constant et se rapprochait. L'équipe avait du le remarquer, mais il le souligna tous de même. Les buissons craquaient sous l'intrusion des animaux et du vent, mais cela mettait la chaire de poule au plus fragile.

Les minutes continuait de passer et les nouvelles n'étaient pas bonne. Le quadrillage de la forêt par les jaffas n'étaient pas des meilleurs et des plus rapides, mais doucement, il c'était rapprocher d'eux et n'était plus maintenant qu'a une dizaine de mètres. Oui, le tok'ra avait sous estimer l'avancée des jaffas et il se retrouvait maintenant face à un gros problème. Prendre la fuite serrait dur, il ferrait du bruit et serrait remarquer rapidement. Il n'aurait plus qu'a ce faire tiré dessus comme des lapins.

Il n'y avait pas beaucoup de solution et un combat devrait surement s'engager. A moins qu'un membre eût une idée de génie ? Ce qui était peu probable. Un autre problème vient s'ajouter à cela,en effet, Adama ne disait pas grand chose depuis le début de la mission et personne ne pouvait donc deviner que celui-ci souffrait. Ce fût Campbell qui le remarqua. La blessure du jeune soldat s'était infectée. Il faut dire, qu'il n'avait pas fait beaucoup et cela pouvait se comprendre. Sans moyens pour le soigner correctement, cela allait vite devenir problématique. Le SGC allait prendre contact avec eux d'ici 2 heures et une dizaine de jaffa se rapprochait et un combat été à prévoir...


[Une semaine pour répondre. Développer ce que vous faites pendants tous le temps qui passe et bonne chance avec les jaffas ! Les questions par MP.]


Dernière édition par Paul Davis le Lun 8 Nov - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lee Adama
----------------
avatar
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 63

Arrivé au SGC : 16/10/2010

Age du Joueur : 24


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
15/6800  (15/6800)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Lun 8 Nov - 0:04

Lee commençait a comprendre que le plan du docteur était de lui pisser dessus et que Campbell le défendait... Sentant ses forces diminuer il ne se risqua pas à se disputer contre le Evans, mieux valait laisser cela à Campbell qui semblait être motivée à la défendre. Il laissa donc sa tête reposer contre le sol, toujours sur le dos, il fermait les yeux et écoutait les battements qu'émettaient ses tympans.

Il se sentait maintenant dégradé, humilié, de plus qu'il ne pouvait se permettre de parler, ne comprenant pas les paroles des autres...

Vers la fin de soirée, le groupe se réunit au centre d'une mini-clairière formée par des buissons où ils étaient à l'abri. Le jeune homme qui s'était équipé pour une mission d'infiltration n'avait pas prévu grand chose niveau matériel de survie. Il déballa le peu de nourriture qu'il avait sur lui, quelques barres vitaminées. Il n'y avait assez de nourriture que pour un seul « repas », alors il mangea toutes ses maigres rations, même si cela ne suffit pas a le rassasier.
Durant le repas, il observa ses camarades, tous silencieux, mangeant discrètement. Lorsque l'un d'eux le regardait, il esquissait un léger sourire.
Bien que son ouïe commença a revenir et qu'il pouvait comprendre des bribes de conversations, il n'entendait pas les craquements de branches que ses camarades prenaient parfois pour l'arrivée d'ennemis. Dans ce cas là, Lee s'inquiétait de voir les autres arrêter de manger et scruter les alentours, il agrippait son fusil, prêt à bondir (du moins c'est ce qu'il pensait) pour ouvrir le feu.

A la fin du « repas », il fut décider d'organiser des tours de garde, Eversman et Dablord les premiers pour 4 heures.

Le jeune homme se trouva donc un arbre contre lequel s'accoler et ferma les yeux. La douleur a sa jambe empirait au fur et a mesure que son ouïe revenait... Il ne parvenait pas a dormir, les inspections régulières du médecin ne l'aidaient en rien.

Depuis 2 heures, la tension était a son maximum, Dablord, Eversman et le tok'ra étaient aux aguets et craignaient leur capture par les Jaffas, Campbell semblait ne pas dormir et le surveiller du coin de l'œil... Le soldat se sentait en effet de plus en plus mal et transpirait... Il se redressa quand même et agrippa son UMP de toutes ses forces...


Dernière édition par Lee Adama le Lun 8 Nov - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Matt Eversman
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 6164

Arrivé au SGC : 07/02/2009

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
855/3200  (855/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Lun 8 Nov - 19:04

L’équipe avait continué sa progression pour mettre plus de distance avec les poursuivants et après plus d’une heure de marche dans la douleur et la méfiance, il était temps de stopper. Kate fut chargée de s’occuper de son épaule, celle-ci prit son rôle à cœur lui parlant beaucoup néanmoins Matt ne prit pas la peine de lui répondre, après tout elle n’attendait pas vraiment de réponses non plus, il se contenta d’un sourire tout en se laissant faire. Une fois le bandage terminé, le Sergent la remercia avant de se relever pour reprendre son fusil d’assaut faisant de nouveau passer la sangle autour de son corps. Ce dernier se rapprocha de la recrue, elle seule avait été épargné pour le moment et les deux autres étaient blessés, ils valaient donc mieux pour eux se reposer pour retrouver un peu de force.

« On monte la garde ensemble… Ensuite on établira une relève avec… »


Il n’eut pas le temps de terminer sa phrase, Dablord venait de l’interpeller lui parlant de son manque de matériel mais aussi de sa solution pour remplacer l’antiseptique qui laissa le Sergent ébahi quelques instants croyant à une blague mais cela n’avait pas l’air d’être le cas et Campbell fut la première à réagir.

« Tu te débrouilles pour trouver de quoi soigner Adama ou je te risque d’avoir une très grande envie de te laisser là… Ou de confondre ton pied avec un ballon de foot… Compris ?! »

Matt ne quitta pas le médecin des yeux jusqu’à ce qu’il retourne auprès du blessé et lui se dirigea cette fois vers le Tok’ra. Il n’aimait vraiment pas son rôle de leader, à lui de faire celui qui faisait la liaison entre les Terriens et l’extraterrestre et cela il détestait. Ce dernier n’avait pas été blessé ce qui était un petit miracle et était à cran observant tout autour de lui, il leva même son zat en direction du sous officier croyant à un ennemi durant quelques instants.

« Hé relax ! On est à quelle distance de la Porte des Etoiles ? »

Pour Eversman, la mission était un échec et avec deux bons blessés sur le dos, il serait très difficile d’accomplir la mission d’infiltration correctement. Il fallait ramener l’équipe sur Terre, le Général choisirait ensuite si il donnait suite à la mission en envoyant un autre groupe même si vu les informations pourries et distillées peu à peu par l’alien, Matt en doutait fortement. Une fois, sa réponse obtenue, le jeune homme se rapprocha de la position d’Adama toujours au sol.

« Bon allez on se rassemble ! »

Une fois, l’équipe ainsi que le Tok’ra réunit autour de lui, Eversman s’abaissa, il ne servait à rien de gâcher un peu d’énergie supplémentaire. Il observa chacun des membres avant de prendre la parole.

« On va rester là un bon moment. Dablord et moi, on va prendre la première garde puis vous trois, vous prendrez la relève d’ici 4h. Compris ? Tâchez de vous restaurer un peu et de vous reposer, la nuit risque d’être très longue. »

Avant de quitter le cercle, Matt adressa une tape derrière l’épaule du médecin manquant de le faire tomber, il avait bien prévenu qu’il aurait besoin de lui pendant la mission et c’était maintenant. Le Sergent resta un peu sur place pour répondre aux questions éventuelles, pour une première mission, les deux jeunes recrues n’avaient pas de chances et étaient plongé directement dans le bain des missions foireuses. Eversman alla ensuite se placer contre un tronc d’arbre, proche de la position des recrues, histoire d’avoir le dos bien calé, il aurait bien pris sa veste pour la mettre derrière la tête mais il faisait assez froid donc hors de question de se dévêtir. Un bon feu n’aurait pas été de trop mais cela n’aurait pas été très discret. D’un des poches de son gilet, Matt sortit un petit tube fluorescent qu’il ne craqua pas de suite mais servirait au cas où pour diffuser une lueur rapide mais aussi pour dévoiler sa position à ses coéquipiers.
Après quelques temps, il finit par manger une des deux barres de céréales au chocolat dont disposait son gilet, ce n’était pas terrible et on se demandait vraiment où étaient les très nombreuses pépites de chocolat indiquer sur l’emballage. Il avait déjà faim et n’était pas prêt de faire un bon repas. A plusieurs reprises, Eversman se leva croyant entendre quelque chose de suspect mais ce n’était qu’un animal un peu trop courageux, il en profitait alors pour vérifier que le médecin était toujours éveillé quitte à le secouer un peu avant de retourner à sa place déposant son fusil sur ses cuisses pour une attente de nouveau trop longue. Ce dernier ne cessait pas de jeter régulièrement quelques regards en direction de la montre, se laissant parfois de grosses périodes de doute pour apprendre qu’il n’y avait que cinq minutes de passer. Matt n’arrêtait pas de bailler pensant à un bon steak frites, un bon radiateur, un lit et plein d’autres choses, il ne lui restait plus qu’une heure avant de passer la relève et il en avait bien hâte, ses paupières étaient lourdes et il se savait moins attentifs mais impossible de faire mieux.

Les cris rauques semblaient se rapprocher mettant les guetteurs sous pression, Malek s’était rapproché du Sergent, celui-ci ne l’avait pas vu venir et avait réagir de suite en lui envoyant un bon coup de crosse avant de lui mettre le canon de son arme entre les deux yeux.


« Recommence ça et je te bute… »

Ce dernier lui donna la traduction des cris Jaffas et Matt lui demanda de réveiller les deux autres tandis qu’il se levait pour s’approcher de Dablord avant de lui dire de le suivre. Un rassemblement rapide eut lieu, il y avait urgence, les ennemis étaient à moins d’une dizaine de mètres.

« Si on s’enfuit, on est sur de se faire allumer… On va se séparer en deux groupes, Campbell avec moi. Le reste avec Dablord. »

Il s’apprêtait à donner la suite des ordres mais Kate remarqua la faiblesse de Lee, ce n’était pas possible cette mission ne pouvait pas se dérouler normalement. La recrue n’était pas déplaçable et Matt jeta un nouveau coup d’œil vers sa montre, le SGC n’allait les contacter que dans deux heures, il avait le temps de mourir de surinfection dans cette forêt.

« Adama, tu ne bouges pas de là ! Fais le mort… ça va attirer les Jaffas ! Surtout aucun signe agressif ! Nous, on se poste sur chaque aile ! Si on peut en éliminer discrètement, on le fait et au signal on attaque… Aux moindres signes agressifs vers Adama, on attaque. Compris ? »

Il fallait se mettre en place et au plus vite maintenant, les Jaffas étaient vraiment très proches, Matt et Campbell eurent le temps de se dissimuler derrière deux épais tronc à 5-6 mètres de la position d’Adama. De là où il était, le Sergent ne voyait plus son homme contrairement à la progression de la patrouille. Celui-ci activa son oreillette radio avant de jeter un regard vers Kate pour être sur qu’elle était toujours avec lui. Les Jaffas foncèrent lances levés vers le Tauri immobilisé au sol par sa blessure, certains se déployèrent et l’un d’eux s’arrêta très proche de leur position.Le Rangers était loin d'être rassurer, il aurait dû rester aux cotés de Lee, si il lui arrivait le moindre pépin, il s'en voudrait de l'avoir abandonné. Il ne tenait plus, Matt expliqua à Campbell de se préparer avec le langage des signes tandis qu’il laissa son fusil d’assaut le long de la sangle pour prendre son couteau de combat avançant lentement vers le Goa’uld et une fois assez près, il se releva et trancha d’un geste sec la gorge de l’ennemi tout en criant.

// GOO !//


Eversman retient le Jaffa d’un bras passé autour de sa gorge le maintenant plus ou moins debout comme il pouvait afin de lui servir de protection tandis que sa main gauche avait rattrapé son fusil pour faire feu. Le Jaffa était loin d'être tout léger et Matt devait forcer sur sa blessure pour ne pas le lâcher.




Dernière édition par Matt Eversman le Mer 10 Nov - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://poudnoir.goodforum.net/index.htm
Kate Campbell
----------------
avatar
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 33

Arrivé au SGC : 24/10/2010

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
16/6800  (16/6800)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Lun 8 Nov - 20:43

Campbell se sentait bien de voir que le sergent était réceptif à son écoute lors du bandage autour de l'épaule. C’est vrai que pour elle ce n’était pas simple de faire cela, même si ce n’était pas grand-chose, lorsqu’elle entendit le mot « Merci », un sourire de gratitude se marqua sur son visage.

Lorsqu'elle put le remarquer entrain de s’approcher pour lui faire savoir qu’il serait du même tour de garde pour la nuit, elle en fut ravie et honorée. Un sentiment qui ne tarda pas lorsque le médecin voulu que le sergent lui pisse sur la jambe. Tout en restant obstinée dans son idée qu’il y avait forcément une autre solution, elle put voir le sergent qui semblait être de son coté. Ce qui la rassura beaucoup. De un pour Lee Adama qui ne devait certainement pas vouloir de ceci, et puis aussi cela lui enleva le poids de stresser à la vue des parties "privée" de son supérieur.

La tension semblait assez forte entre le docteur et le sergent, malgré tout elle ne fit que suivre de loin la scène en silence, tout en regardant Lee Adama complétement affaiblis, qui semblait écouter à moitié la conversation.

Elle put ensuite entendre le sergent qui demandait un rassemblement général. Tout en s’exécutant, elle alla s’assoir d’un ton assez flasque sur le sol en position jambes croisées. La tournure de la mission commençait à lui prendre la tête, et cette fois elle comptait bien l’ouvrir à la moindre chose qui pouvait les mettre en danger.


« On va rester là un bon moment. Dablord et moi, on va prendre la première garde puis vous trois, vous prendrez la relève d’ici 4h. Compris ? Tâchez de vous restaurer un peu et de vous reposer, la nuit risque d’être très longue. »


Il était donc question de camper jusqu’au matin ? Ok pas de soucis pour elle... Quitter le lieu en pleine nuit n’était peut être pas la solution, même si d’un certains coté…

Sa ne serait pas plus facile de se diriger vers la porte dans la nuit ?...Après tout on est en tenue noire…Donc moins repérable….

Sa lui tombait sous le sens…Malgré tout elle ne chercha pas à 3km… La nuit tombait et il fallait se reposer. Tout en se relevant pour se diriger dans un coin appart afin de dormir quelques heures, elle regarda une dernière fois le soldat Adama. Il semblait vraiment mal en point et il fallait vite rentrer à la base pour le soigner…

Se tassant donc en boule dans sa combinaison, Kate essaya de fermer les yeux avec peine. Se ne fut pas très facile à cause de la froideur de la nuit qui était constante, mais aussi par le fait que son coéquipier avait besoin de l’aide urgente d'un service de secour. Elle ne le quitta pas des yeux tout le temps de la courte pause. Malgré tout le run de tout à l’heure l’avait épuisé et ses yeux était lourd.

Au bout de quelques heures, Kate put entendre Malek qui semblait s’adresser au sergent. Un dialogue qui s’en suivit par un réveil général. Elle ne mit que peu de temps à comprendre. La situation redevenait ambiguë.

Lorsqu’Eversman parla encore de se diviser, Kate réflechissa quelques secondes calmement puis enchérissa.

A moins de repartir dans l’idée de se blesser, je pense qu’il vaut mieux rester ensemble. En plus Adama semble réellement blesser tout comme vous mon Sergent ! On doit rester souder sinon on coule à la perte


A la suite de ses paroles, le sergent reflechissa quelques secondes puis proposa de se servir de Lee comme appat…Un peu dangereux mais ils n’avaient pas le choix. Tout en suivant son supérieur, Kate fit un petit sourire à son coéquipier qui restait là, qui voulait dire « Ne t’inquiète pas je te couvre ».
L’idée de le laisser ainsi, lui faisait peur, malgré tout il n’était pas temps de paniquer.

Lorsqu’elle fut placée, le sergent lui fit quelques signes pour montrer qu’il était temps de se préparer à la riposte. Tout en sortant son Akm qui était munis d’un silencieux. Kate attendit le départ tout en restant à l’affut du moindre mouvement ennemis.

Lorsque le sergent sortit un couteau, le signe du début de l’assaut était fin prêt. Kate put en compter 5 de son viseur, elle ne savait pas si il y en avait d’autre, mais elle se prépara du mieux possible.
Le sergent avait maintenant tranché la gorge du Jaffa, le départ fut lancé.

D’un coup assez brusque elle sortit du buisson, puis d’un geste assez précis, elle tira sur 2-3 Jaffas qui semblaient proche de son supérieur.

Revenir en haut Aller en bas
Josh Reynolds
----------------
avatar
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 7724

Arrivé au SGC : 13/01/2009

Age du Joueur : 24


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
645/3200  (645/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Jeu 11 Nov - 2:34

Evans était médecin ; son principal objectif était donc la survie des personnes dont il avait la charge, et ce quel que soit le coût. Cette mission-ci, il n’avait quasiment aucun matériel, et c’était sans aucun doute dû à la précipitation du Tok’ra avant leur départ de la base. Néanmoins le docteur Dablord avait trouvé une solution au problème d’Adama, certes pas très agréable pour tout le monde, mais efficace et qu’ils avaient sous la main. Et pourtant…
Matt n’était pas du tout d’accord avec cette idée, et son refus était entièrement dû à son égoïsme, ainsi qu’au soutien complètement irrationnel de Campbell. Depuis quand celle-ci avait-elle un doctorat en médecine ?! Tous deux étaient-ils donc devenus complètement fous, à obliger le seul toubib à trouver une solution qui n’existait pas ?! C’était absolument absurde ! Et puis il n’exigeait pas qu’on coupât la jambe d’Adama ! – quoiqu’à force ça pouvait bien arriver. Et le pire était peut-être que le tout récemment promu sergent se permettait de le rabaisser devant leurs subordonnés sans aucune raison… Pour une fois qu’Evans faisait son travail correctement ! Eh bien on ne l’y reprendrait plus : quoiqu’on en dît, la solution la moins problématique résidait dans le fait de tirer une balle à Eversman, histoire qu’on fichât la paix au médecin et que tout le monde pût voir l’utilité de l’urine…
A ne pas oublier lors de son retour sur Terre : faire un rapport complet et détaillé au général O’Neill et à toutes les personnes compétentes sur les décisions à la con prises sur cette planète.

Le culot de Matt laissa Evans sans voix. Qu’avait-il donc à dire à cela ? La seule chose qu’il voyait, c’était une intense fureur qui se déverserait dans une série d’insultes et d’injures à l’égard de tous les irresponsables du Programme « Porte des Etoiles ». Ca allait alors finir en baston, voire en fusillade, et au final le médecin serait encore tenu pour responsable de l’échec de la mission – ils en avaient déjà fait l’expérience. Non, il valait mieux laisser faire et obéir bien gentiment ; après tout, la jambe du médecin, elle, ne courait plus aucun danger immédiat.
Le plus étonnant dans tout cela était qu’on eût exigé la présence de Dablord : s’ils avaient déjà deux médecins dans l’équipe, ils n’avaient pas besoin d’un supplémentaire, qui de surcroît prenait des décisions apparemment ahurissantes…

Faisant demi-tour sans rien répondre, le caporal alla droit vers Adama et reprit le travail qu’il avait commencé. La seule différence fut qu’il ne prit absolument pas la peine de nettoyer la plaie avant de faire le bandage, histoire d’être bien sûr qu’on pût plus tard voir les conséquences des décisions de Matt…
Ce dernier organisa bientôt un mini feu de camp, un genre de briefing improvisé… Evans, appuyé sur l’arbre le plus proche, écoutait à peine ce que disait son collègue. Inutile de perdre du temps à partager des idées si c’était pour finir par garder les choix initiaux, borné comme il était. En plus, avec Sainte Nitouche qui proposait encore un « repli stratégique », Evans lui aurait sans doute de but en blanc rappelé qu’ils avaient une mission et qu’il était hors de question d’abandonner, mais se serait vite fait ‘sermonner’ par Matt… C’était un cercle sans fin.
Du coup, cela faisait quatre heures à surveiller la zone avant de partir… Bah ! Autant se faire capturer : ils étaient tous démotivés, ce qui signifiait que leur mission ne pourrait qu’être un échec. La petite tape de Matt n’arrangea d’ailleurs en rien l’humeur du toubib, qui trouvait son comportement de « jeune leader qui veut tout bien faire et souder son équipe » de plus en plus insupportable.

La nuit commença alors. Le docteur Dablord servait à la fois de garde de camp et de médecin, et faisait donc constamment des allers-retours ; au moins, aucun risque de s’endormir. Sa propre jambe lui faisait extrêmement mal, mais rester occupé atténuait sa douleur par l’oubli temporaire. Quant à Adama, qu’il suivait de près, il réfléchissait toujours à une solution possible, histoire tout de même d’éviter de perdre un membre maintenant – dans les deux sens du terme. Il en avait bien une, mais ça entrait plutôt dans le cadre du « soin du mal par le mal » ; il était donc évident que Matt allait refuser, comme d’habitude. La bonne nouvelle était que dès que la plaie serait infectée, le sergent n’aurait plus le choix.

En passant près du fameux mister Y lors de la première heure de garde, Evans déposa à côté de lui ses propres rations de survie. Il avait vu la blessure, et il savait donc ce qu’il en était.


- Mangez ça. Je vous assure que ça vous sera utile quand je devrai vous couper la jambe.

L’air tout à fait sérieux du médecin, qui pourtant plaisantait, ne devait sûrement pas rassurer la recrue, mais il s’en fichait royalement. C’était ensuite au tour de Matt, à qui Evans fit délicatement glisser le bandage pour vérifier son bras, avant de le remettre, en serrant beaucoup plus fort qu’avant.

- Absolument désolé si ça fait mal. En ce moment je suis trop occupé à devoir à tout prix soigner Adama pour éviter que mon pied soit « pris pour un ballon de foot ».

A ce rythme les heures passèrent relativement rapidement ; en tout cas suffisamment pour que Matt fît un nouveau mini feu de camp. On allait les attaquer, quelle surprise… Et le plan ? Adama devait faire le mort ! A cette idée Evans faillit exploser de rire ; le sergent en avait de bonnes !

- Dis, super sergent, t’as vu cette technique à la télé ou c’est certifié kamikaze ?

Encore une fois cela n’avait aucune chance de marcher. Un plan à deux ronds, tout simplement. Ca ressemblait à peine à un plan, en fait. Et il était sérieux, super…

Absolument pas convaincu par la dernière stratégie en date, et surtout pas en état de suivre un mouvement catastrophe, Evans se replia derrière la ligne de front – bien caché derrière un buisson, en fait – et attendit la fin de l’escarmouche avant de sortir. Si on lui demandait où il était passé, l’excuse était toute trouvée : chercher des plantes médicinales – sur une planète inconnue, où pensaient des plantes inconnues sur un terrain inconnu, mais bon. De toute façon, se connaissant, s’il avait participé au combat il se serait arrangé pour tirer dans l’autre épaule de Matt, donc autant s’abstenir…

_________________


>> Fiche / Dossier
>> #771215


Anciennement Evans Dablord : Fiche / Dossier
Revenir en haut Aller en bas
Paul Davis
----------------
avatar
----------------
Lieutenant-Colonel
----------------


Nombre de messages : 15323

Arrivé au SGC : 02/08/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 42 ans
Profession: Major
๏ Expérience:
1658/3200  (1658/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Ven 12 Nov - 23:25

Avec les efforts combinaient de Eversman, Campbell et de Malek, les jaffas furent rapidement neutralisé, sans que Lee n'eût à subir le moindre problème de la part des ennemis et il en n'était soulager. Une fois le combat terminait, Dablord refît surface et tous le monde se demanda où il était passé durant le combat. Heureusement, son absence n'a rien changer.

Tous le groupe était en train de faire le point sur l'attaque et surtout, sur la santé de Lee qui se fessait de plus en plus préoccupante, surtout au niveau de sa jambe. Celle-ci avait perdit beaucoup de sang et bien que Dablord avait tous fait pour arrêter l'hémorragie, cela ne suffirait pas à arrêtait le problème.

De son côté, Malek était préoccupé et bouger dans tous les sens. Il regardait au loin, mais dans se noir, il ne pouvait voir grand chose. Heureusement pour lui, le symbiote tok'ra en lui pouvait sentir les jaffas. Pour le moment, il ne sentait pas grand chose, de faible chose, mais il en n'était sur, les jaffas avaient eût le temps de dévoiler leurs positions et le bruit des armes tau'ris avaient également trahies.

Le tok'ra se retourna vers l'équipe en leur disant qu'il ne pouvait rester là et qu'il devait partir. En effet, d'autre jaffa serrait ici dans quelques minutes et le groupe ne pourra résister longtemps. Mais dans sans l'état actuel de Lee et le pied de Dablord, cela n'allait pas être une mince affaire. Se déplacer ne serrait pas une mince partie et aggraverait surement l'état de la jambe de Lee, mais pouvez t-il faire autre chose ? Il n'était pas question d'abandonner quelqu'un et Campbell se proposa pour soutenir son collègue recrue pour se déplacer.

Eversman regarda sa montre, le SGC allait les contacter maintenant, dans environs deux heures. A l'allure à laquelle il pouvait marcher, il leurs faudrait bien plus que ce temps pour rejoindre la porte et ceci, sans compter les temps d'arrêts. Le noir pourrait être à leurs avantages, mais c'était risquer. Il devait marcher en plusieurs fois, il en était conscient. Leur objectif allait donc être de trouvé un autre endroit, plus sur, pour passer le reste de la nuit.

L'organisation du groupe et de la marche devait être donc extrêmement précis et pour le moment, il n'était pas question de marcher trop longtemps. Le groupe devait trouvé un autre abris. Malek prit la tête du groupe et essaya de ne pas progresser trop vite, pour ne pas distancer le reste du groupe. Comme elle l'avait proposé plus tôt, Kate Campbell allait aidé Lee à se déplacer. Avec Eversman, elle aida à le mettre debout et passa le bras de celui-ci autour de sa nuque. De son côté, Eversman allait couvrir les arrivères, tous en restant non loin de Dablord, qui pourrait avoir besoin d'aide, même si son pied, c'était jusqu'ici, bien remit.

L'ennemi du groupe n'allait pas être le froid glacial qu'amener le vent, mais la végétation. En effet, une branche, un tronc d'arbre au sol, des racines, dans l'obscurité, il pouvait ne pas être visible. La vigilance devait donc être de mise pour ne pas se faire surprendre.

Les minutes passèrent doucement, tous comme l'allure du groupe. Depuis bientôt maintenant quinze minutes le groupe avançait mais n'avez pas pour autant parcouru beaucoup de terrain. Cependant, le groupe ne pourrait encore continué d'aller trop loin. En effet, bien qu'aider par Campbell, il ne pouvait continuer à avancé et il se posa contre un tronc d'arbre.

Tous le monde alla se mettre autour de lui, sauf Malek qui fessait, comme à son habitude, la surveillance. La blessure de Lee inquiétait tous le monde et surtout du docteur du groupe. Si sa continuait à s'aggravait, il n'y aurait qu'une seule solution : l'amputation. Une solution que tous veut éviter.

Malheureusement pour tous, la réalité du terrain reprit du dessus et la voix de Malek, tous le monde n'aurait bien aimé, qu'elle apporte d'autre nouvelle.

«Des jaffas approches. Tous ensemble, nous ne pourrons nous protéger, il faut se séparer.»

C'était visiblement la meilleur solution et il fallait faire vite pour tous. Lee devait dormir un peu et se reposer. Avec lui, c'était logique, Dablord devait rester. Le premier duo était donc former et par delà, le second aussi : Eversman et Campbell. En éternel solitaire, le tok'ra resterait seul, mais il préférait sa. Les contacts ne se ferraient que maintenant par radio.

Avant que tous se quitte, Eversman et Malek déplacèrent Lee de quelques mètres, pour que celui-ci soit mit à l'abri derrière un arbre et des buissons avec Dablord. De là, le docteur pour s'occuper de lui, tandis qu'il se reposerait pour reprendre des forces et retourner à la porte dès le lendemain.

De son côté, Malek partie vers la droite trouvé un abris, tandis que le duo que forme Eversman et Campbell prit la direction de la gauche. Dans leurs marches, ils firent un peu de bruit, mais surtout, ils se retrouvèrent tous près de la marche de cinq jaffas, dont un les remarqua. Avant de trouvé un abris, ils devraient se débarrassé de leurs ennemis....pour enfin, profiter d'un repos mérité et attendre le contact radio du SGC.


[voilà, je vous laisse développer votre trajet et ce que vous faites dans votre duo, défense ou santé, repos et recherche de solution...Vous avez deux heures ! Je reprend la mains pour le contact du SGC. Wink Une semaine pour répondre. ]
Revenir en haut Aller en bas
Josh Reynolds
----------------
avatar
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 7724

Arrivé au SGC : 13/01/2009

Age du Joueur : 24


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
645/3200  (645/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Sam 13 Nov - 3:29

Lorsque le raffut provoqué par les balles tirées cessa, le docteur Dablord sortit de l’ombre et rejoignit à nouveau le groupe. Tout le monde était sain et sauf – en tout cas par rapport aux minutes ayant précédé l’escarmouche. Au regard que lui lança Matt, Evans ne répondit rien ; de toute façon il n’avait pas à se justifier. Il se contenta simplement, alors que les autres bavardaient, d’aider à relever Adama, se demandant quand il aurait l’occasion d’appliquer son plan B. Officiellement, c’était l’amputation, mais cette perspective servait surtout à faire apprécier, par comparaison, la véritable solution qu’il avait en tête. En attendant, il fallait bouger, et vite – la discrétion n’étant évidemment pas le point fort d’Eversman et de mademoiselle Sainte Nitouche.

- Il est hors de question d’abandonner notre mission. La Porte des Etoiles doit à présent être infranchissable, et on a donc de meilleures chances de survie à l’intérieur de la base. Quasiment tous les Jaffas sont sûrement déjà lancés à notre poursuite ; je propose donc qu’on en profite pour reprendre notre mission là où on l’avait laissée… Je veux dire : avant, bien entendu, que Matt décide de nous faire traverser une prairie à découvert.

Et dire que le sergent trouvait les idées du médecin saugrenues… Elles l’étaient en tout cas largement moins que leur stratégie initiale, qui s’était finalement avérée être, comme prévu, un échec. Bien sûr, rappeler cette erreur ne suffisait pas à leur faire tous changer d’avis, et comme on trouvait déjà Evans indigne de confiance… eh bien il n’avait plus qu’à suivre le mouvement, au risque de se faire tuer avec les autres.
Reprenant son médical et le remettant sur son dos, Dablord laissa passer quasiment tout le monde avant de se mettre en marche à son tour. Étonnamment, il n’avait injecté de la morphine à personne, mais il préférait largement que tout le monde fût pleinement en possession de son corps pour que cela ne les handicapât pas par la suite. Ainsi, lui aussi devait subir la douleur que lui causaient son pied et sa jambe, mais il arriverait bien à la supporter d’une manière ou d’une autre ; il avait vécu pire.

En parcourant la forêt de cette manière, ressemblant presque à un groupe de réfugiés, Evans ne cessait de se demander pourquoi ils n’étaient pas venus à bord du Dédale. Cela semblait évident que la mission aurait été largement moins risquée ainsi, mais non, le SGC était borné et beaucoup trop attaché à leur fichue Porte pour vouloir accomplir une mission d’infiltration autrement qu’en organisant une mission commando… Un paquet de décisions prises était absurde, depuis quelques temps, et cela ne faisait que confirmer les doutes qu’avaient le médecin au sujet du Programme. Mauvais officiers, tout simplement.


- T’as entendu ?

S’étant subitement retourné vers Matt, la lampe de son P-90 pointé sur le Rangers, Evans écoutait sans faire un geste les alentours. Il fallut finalement qu’un animal passât à toute vitesse derrière lui pour qu’il baissât son arme, haussant juste les épaules en guide d’excuse avant de reprendre la route.

L’équipe s’arrêta bientôt contre un arbre, Adama les ralentissant considérablement. Vu la couleur du bandage, sa blessure n’était pas prête de guérir, ce qui sembla à peine inquiéter le toubib.


- C’est bête, à ce rythme il va falloir l’amputer avant de rentrer sur Terre.

Après une petite tape amicale sur l’épaule de Matt accompagnée d’un grand sourire, Evans s’apprêtait à s’asseoir à son tour lorsque le Tok’ra imposa une séparation du groupe. Tant mieux ; le médecin serait amplement tranquille pour faire ce qu’il voulait et éviter d’avoir Campbell dans les pattes plus longtemps. L’inconvénient était qu’il allait devoir faire avec l’handicapé, et ça n’allait sûrement pas être pratique pour avancer… La faute à Matt.
Adama légèrement décalé afin d’être dissimulé – vu le résultat il aurait d’ailleurs été aussi bien de le mettre directement au milieu du chemin, mais bon –, le docteur Dablord attendit que les autres se fussent éloignés pour rouvrir son sac et sortir tout le matériel dont il aurait besoin, à commencer par un briquet. Il enfila de nouveaux gants, enleva le bandage ensanglanté et finalement versa un peu d’eau sur la blessure avant d’éponger.


- Vous aimez les feux de camp ? Parce que moi je suis un véritable pyromane !

Attrapant vivement le briquet, Evans commença à attaquer le mal par le mal en brûlant toute la surface de la plaie pour détruire les cellules infectées. Ce n’était qu’une solution temporaire, mais au moins il saurait où ils en étaient. Ce ne fut qu’après qu’il nettoya la blessure comme il le put et, ayant sûrement un bon moment avant de devoir partir, s’attaqua à une rudimentaire suture de la jambe. Au moins il ne perdrait quasiment plus de sang, même si ça ne règlerait pour autant pas le problème de l’infection. Une fois tout ceci fait, il refit un bandage propre, rangea tout son matériel et demanda enfin à la recrue de ne pas bouger le temps qu’il s’occupât d’un détail.
Une fois relevé, le militaire sortit des buissons, vérifia que la voie était dégagée avant de partir à une cinquantaine de mètres sur le chemin pour aller y placer, soigneusement enterrées, ses deux charges de C4. Regrettant en même temps le fait qu’il n’eût pas jugé nécessaire de s’encombrer de mines anti-personnel, il revint finalement vers Adama, à moitié essoufflé.


- J’ai placé du C4 du côté du chemin le plus probable d’où viendront les prochains renforts Jaffas. Si on est attaqué, ça devrait nous laisser un léger répit, suffisant pour vous laisser le temps de déguerpir.


Sans prendre une seconde de repos, Evans changea à nouveau de position, et se dissimula près du chemin de façon à voir les éventuels arrivants. Son arme était chargée, le déclencheur des charges d’explosifs dans son gilet tactique, et il se sentait à présent prêt à affronter le premier qui viendrait se mettre dans son viseur – ami ou ennemi.

_________________


>> Fiche / Dossier
>> #771215


Anciennement Evans Dablord : Fiche / Dossier
Revenir en haut Aller en bas
Matt Eversman
----------------
avatar
----------------
Capitaine
----------------


Nombre de messages : 6164

Arrivé au SGC : 07/02/2009

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 27
Profession:
๏ Expérience:
855/3200  (855/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Sam 13 Nov - 13:56

Grâce à l’action combinée des membres de l’équipe, la patrouille fut très rapidement décimée, Eversman s’était de suite approché de Lee pour vérifier que celui-ci n’avait rien du tout ou du moins pas de nouvelles blessures. Si il lui était arrivé quelque chose, Matt s’en serait voulu car il savait qu’il aurait dû rester à ses cotés et non le laissait seul. Dablord fut le dernier à rejoindre le cercle qui s’était formé autour du blessé, le Sergent fronça les sourcils mettant ce retard sur le compte de son pied et il y avait beaucoup plus important pour le moment.
Adama n’allait vraiment pas bien, il fallait le ramener à la base le plus vite possible et l’autre Tok’ra qui ne cessait de gigoter n’aidait pour réfléchir correctement, pour finir par leur annoncer qu’ils étaient de nouveau en danger et qu’il fallait bouger de là. Sous le coup de la mauvaise humeur, le Rangers ne put s’empêcher de lui balancer.


« Sans blagues… »

Campbell se proposa pour aider Lee à avancer, vu la pâleur du visage de la recrue, il n’était certainement pas bon de le déplacer mais il n’avait pas d’autres choix. Le Sergent l’aida à se relever jusqu’à ce que la jeune femme prenne le relai et difficilement la colonne se mit en route à la seule lueur des lampes de leurs fusils d’assaut. L’allure était très lente, la végétation abondante n’aidait pas et Eversman s’était positionné à l’arrière se demandant si l’ennemi n’allait pas les rattraper vu leur avancée quasi nulle. Dablord n’était pas loin de lui, alors que le doc était en train de faire comme il pouvait pour enjamber un gros tronc, Matt l’aida en lui proposant un appui et en profita pour lui glisser quelques mots.


« Tu devrais injecter de la morphine à Lee… »

La recrue n’était plus apte au combat, il souffrait de par la gravité de sa blessure mais aussi le milieu dans lequel il était, les déplacements étaient une vraie torture pour lui. Eversman n’était pas non plus le médecin de l’équipe, la décision revenait donc à Evans mais son objectif à lui était de ramener Adama en vie comme les deux autres au SGC. Il n’eut pas de réponse et la marche reprit. A de nombreuses reprises, Matt jeta un coup d’œil vers sa montre, dans moins de deux heures, la base tenterait un contact radio avec eux et de là il pourrait demander des renforts aussi bien militaires que médicaux mais il leur fallait encore tenir deux longues heures.

Perdu dans ses pensées, Eversman ne remarqua pas la branche un peu plus basse que les autres et se la prit dans le nez. Heureusement qu’il était à l’arrière, personne ne l’avait vu même si il n’avait pas pu s’empêcher de lâcher un juron. La fatigue, la faim, la douleur lui parcourant l’épaule n’étaient pas étrangers dans ce manque de concentration mais aussi le fait qu’il avait de nouvelles responsabilités sur ses épaules et il détestait vraiment cela. A peine une bonne quinzaine de minutes de marche que la colonne s’arrêta, Matt accéléra l’allure pour aller à l’avant découvrant à la lueur de son fusil la pâleur du visage de la recrue et Dablord qui annonça une amputation proche avant de lui faire une tape. Le Sergent ne voyait absolument pas le comique de la situation bien au contraire et lorsque la Tok’ra fit sa nouvelle annonce, la possibilité de le bâillonner traversa l’esprit du militaire ainsi il cesserait d’annoncer toujours des catastrophes.

Le duo médecin-Lee était obligatoire, le Sous Officier s’approcha de l’alien qui désirait évoluer seul.


« La Porte des Etoiles est dans quelle direction ? »

Ce dernier réfléchit quelques instants avant de lui indiquer l’Ouest. Le Sergent se rapprocha de l’équipe pour annoncer ses décisions.

« Campbell, tu es avec moi. On va tenter de se rapprocher le plus possible de la Porte des Etoiles quitte à faire un peu de raffut afin de laisser une zone un peu plus calme pour Dablord et Lee. »


Matt n’aimait pas cette idée de devoir laisser le Doc’ et le blessé en arrière mais tous ensemble, se dissimuler serait très difficile.

« Malek, tu restes dans les environs et tu te places sous l’autorité du Caporal. »

C’était la première fois que le Rangers parlait du nouveau rang de son pote, il aida à déplacer Lee afin qu’il soit moins visible depuis ce qu’on pouvait appeler un sentier. Ce dernier attrapa le fusil d’assaut du blessé, il vérifia qu’il était bien chargé et prêt à en envoyer en enfer, il le déposa dans les mains d’Adama.

« Tu es toujours opérationnel mon vieux… »


Après ses quelques mots, Matt se rapprocha du médecin de l’équipe et même leurs rapports étaient assez houleux, il avait confiance en lui. Ce dernier demeura silencieux et se contenta de passer à ses cotés avant de lui rendre sa tape, Il était tant de se séparer, Kate ne pourrait pas se plaindre de ne pas avoir vécu une première mission intense, elle avait été plongé direct dans le bain des missions foireuses et pour une recrue, elle assurait pour le moment. Le Sergent vérifia lui aussi son équipement, il disposait d’une ration de survie ainsi que trois petites doses de morphine, ce n’était pas énorme mais il alla les remettre dans les mains du Doc’, cela lui serait plus utile puis sans ajouter un mot, il continua sa route dans la forêt avec Campbell à ses cotés.
Le Ranger restait silencieux, ne cessant de se demander s’il avait pris la bonne décision en laissant les deux en arrière, s’ils seraient toujours en vie à leur retour. Autant de questions qui ne cessaient de défilés dans son esprit et qui le rendait peu discret manquant de peu de se casser la figure en ne voyant pas une racine. Il tâchait néanmoins de continuer vers l’Est et il ne s’arrêterait pas avant d’atteindre cette fichue Porte, il était d’ailleurs dans ses pensées qu’il fallut que Campbell le stoppe dans sa marche, elle venait de remarquer quelque chose et lui lança d’un ton sec.


« Quoi ?! »

Cette simple parole dévoilait leurs présences, c’est là qu’il remarqua la présence à une vingtaine de mètres d’eux de cinq ennemis et ceux-ci crièrent avant d’ouvrir le feu. De suite, Eversman se plaqua au sol mais de là impossible d’ouvrir le feu, il choisit donc d’attraper l’avant dernière grenade flash bang dont il disposait avant de la balancer tout en gueulant pour prévenir sa coéquipière.

« GRENADE !! »

Lui posa ses deux mains sur ses oreilles tout en fermant les yeux pour éviter d’être mis KO par la grenade.
Revenir en haut Aller en bas
http://poudnoir.goodforum.net/index.htm
Kate Campbell
----------------
avatar
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 33

Arrivé au SGC : 24/10/2010

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
16/6800  (16/6800)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Dim 14 Nov - 18:37

Une fois le combat finit, Kate fut complètement détruite dans tout les sens du terme. Elle commençait à faiblir à cause du trop pleins de fatigue, et de la dure journée qu’ils avaient enduré depuis leurs arrivée sur cette planète maudite. La fatigue devenait immense à un point qu’elle dut se laisser tomber quelques secondes sur elle-même afin de reprendre son souffle à la suite de cette attaque. Le froid n’aidait en rien son état également, qui était complètement glacial, mais avec peine elle se releva pour aller voir l’état des autres membres de son équipe, notamment Adama.

Lorsqu’elle fut arrivée, un cercle commença à se former autour du jeune blessé. Il était temps pour eux, de faire le point sur la situation et sur les prochaines alternatives possible qui s’offraient à eux.
Dablord commençait sincèrement à taper sur le système de Kate qui n’en pouvait plus de ses réflexions à deux franc et totalement déplacé. L’envie de gueuler était immense, mais pour l’instant ce n’était pas la meilleure des solutions.

Le médecin semblait parler de continuer la mission…
*Il est sérieux lui ?*
Kate fut quelque peu abasourdie de cette réponse. Ce n’était pas lui qui voulait tout abandonner et qui disait que cela était peine perdue quelque heures auparavant ?!
Tout en gardant son aspect sec et franc, elle se tue, en attendant la moindre parole de son supérieur.

Lorsque le tok’ra répondit enfin qu’il fallait bouger sous risque de retrouver des jaffas sur leurs passage, un petit soupirement se fit entendre de la bouche de Kate.

-Non sans déconner ?...


Tout en plaçant son arme à feu dans le dos afin d’avoir les mains libres et être dans les meilleures dispositions possible, elle alla alors vers son coéquipier Adama puis commença à se proposer pour l’aider à marcher. Malgré sa fatigue, c’était son devoir de faire ceci. Eversman était blessé à l'épaule et il était hors de question que ce dernier aggrave sa plaie.

-Je vais aider Adama

Avec peine et à l’aide de son supérieur, elle plaça alors le bras d’Adama autour de son épaule afin que ce dernier soit bien placé. Il n’avait beau ne pas être bien lourd, la fatigue obligeait Kate à trembler de temps en temps suite à son manque de force actuel. Mais ne voulant pas le montrer à ses coéquipiers, elle réussissa à cacher ce souci sans trop de peine au bout de quelques minutes.

Ils marchaient tous maintenant dans une forêt assez dense. La lumière était assez faible, ce qui les obligeait à marcher assez lentement. Les bruits du vent qui agitait les arbres et les buissons, donnait une certaine tension dans l’air. L’idée que des jaffas surviennent à n’importe quel moment, était constante dans la tête de Kate qui avait plus peur pour son ami que pour elle-même.

Le froid était vraiment intense également, les jambes de Kate devenaient de plus en plus lourde, et le fait de marcher droit devenait aussi de plus en plus dur. Malgré tout elle ne perda pas son objectif en tête, qui était maintenant, de sauver Adama. Elle tourna alors sa tête vers lui, il semblait assez inconscient et en sueur. Son état empirait au fil du temps. Voulant lui donner un peu de motivation, elle se mit alors à sourire, puis lui sortit.

-Aller courage on y est presque ! Promis je t’offrirais un bon café dès qu’on rentre.


Au bout de quelques mètres, l’avancement pour Adama semblait maintenant impossible… Tout en le laissant se dégager, ce dernier alla se poser contre un arbre.
Lorsque Malek dit que les jaffa arrivaient, Eversman re-proposa la séparation du groupe.
Sans broncher, elle suivit donc son supérieur, en laissant Adama dans les bras de Dablord.

« Campbell, tu es avec moi. On va tenter de se rapprocher le plus possible de la Porte des Etoiles quitte à faire un peu de raffut afin de laisser une zone un peu plus calme pour Dablord et Lee. »

Cette idée lui convenait. Tout ce qu’elle voulait pour l’instant, c’était aider son ami, quitte à se mettre elle-même en danger. De toute façon il fallait agir.

Lorsque Eversman enjamba le pas, Kate se mit alors à le suivre tout en restant à ses cotés. Elle avait maintenant à nouveau son arme à la main, étant prête à la moindre approche ennemie.
La marche semblait à première vue sans mots. D’un coté il fallait se montrer discret sur ce coup. Un calme qui lui permit d’ailleurs de se préparer psychologiquement à la moindre approche qui demandait de la force ou de l’endurance.

Au bout de quelques minutes, Kate put entendre et constater une marche Jaffa tout proche d’eux. D’un coup assez vif, elle stoppa alors son supérieur qui marchait toujours, à l’aide de son bras qu’elle plaça devant lui.
Tout en parlant doucement mais de manière à être comprise, elle ajouta à ce geste un simple.

-STOP ! STOP !

Lorsqu’Eversman répliqua d’un ton assez sec la raison de ce geste, s’en fut trop tard. Tout en se retournant en direction de l’ennemi, elle se mit en position offensive. Les jaffas arrivaient dans leurs direction. D’une manière assez rapide et brutale sans chercher à savoir où était son supérieur, elle alla se cacher derrière un arbre tout en se préparant du mieux possible à l’attaque.

Soudain…Un mot prononcé par Eversman la réveilla assez sec…

-GRENADE !!!

D’une manière assez paniquée, elle se baissa alors puis ferma les yeux tout en mettant ses mains sur ses oreilles. Un nouveau combat était lancé. Et cette fois ils étaient deux...
Revenir en haut Aller en bas
Paul Davis
----------------
avatar
----------------
Lieutenant-Colonel
----------------


Nombre de messages : 15323

Arrivé au SGC : 02/08/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 42 ans
Profession: Major
๏ Expérience:
1658/3200  (1658/3200)

MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   Sam 20 Nov - 0:31

Décidément, le sort s'acharnait sur le Sergent Eversman. Celui-ci n'aimait pas être à la tête d'une équipe et encore moins dans une telle situation. Sa grenade venait d'exploser et avait fait une victime dans le camps ennemi, mais n'avait pas stopper la progression ennemi. Se mettant rapidement en position de tir, tous comme Campbell, les deux militèrent ouvrirent le feux.

Le bruit des balles était bien entendu par les jaffas, mais aussi par les autres groupes de l'équipe. Le tok'ra Malek était à l'opposer et décida de ne pas bouger. De son côté, Evans se tenait prêt au cas où, sa position serrait attaqué, ce qui n'était pas le cas. Encore conscient, bien que dans les vapes, Lee entendu également le bruit des balles et rapprocha sa mains de son arme. Si il devait y avoir un combat, il ne laisserait pas ses coéquipiers se battre pour sa vie, il la défendra lui même.

Campbell venait d'aligner deux jaffas en quelques secondes. Dans le noir, leurs seules aides étaient le bruit des jaffas et la provenance des tirs. La jeune femme avait bien analysé la situation, ce que Eversman mît plus de temps à faire, mais se rattrapa rapidement en tuant un jaffa. Le dernier restant fût plus difficile à tué. Il s'était fait discret et arriva rapidement à la hauteur du Sergent, sans se faire voir de celui-ci. Alors qu'il pointa la bout du canon de son arme sur le dos de Eversman, Campbell appuya sur la gâchette de son arme et sauva la vie de son supérieur, à quelque seconde.

Une fois les coups de feux terminer, Eversman et Campbell continuèrent d'avancer avant de s'arrêter un peu plus loin, dans un endroit idéal pour continuer à passer la nuit. Après avoir rapidement donner des nouvelles aux restes du groupes, tous le monde se reposa, jusqu'à la prise de contact du SGC.

Un peu plus d'une heure et demi plus tard, après du repos, des rondes de gardes et des échanges entre les duos, la radio sur Sergent Eversman s'alluma, mais le message fût entendu de tous. La voix du Général O'Neill fît plaisir à entendre de tous. Celui-ci demanda la situation du groupe. D'abord le chef d'équipe, puis Dablord pour donner des informations sur l'état de santé d'Adama. A l'écoute de ses nouvelles, le Général prit rapidement son choix : l'abandon de la mission. Le tok'ra prit par également à la situation, en donnant une information accès importante. Le lever du soleil se ferrait d'ici trois heures. Durant ce temps, le groupe pourrait presque rejoindre la porte. Jusqu'ici, des jaffas avaient patrouiller, mais sans jamais s'approcher des positions de l'équipe.

Tous le monde donna son point de vue et une stratégie avec la seule envie : de rentrée. Malek en était aussi. Il aurait aimé trouvé son collègue tok'ra, mais si celui-ci était en vie, il les aurait aider depuis longtemps, il le sait. La décision finale appartient au finale au Général et celle-ci ne surprit personne.

«Approchez vous au maximum de la porte sans vous faire remarquer. Je vous contacterais d'ici deux heures pour mettre en place votre stratégie de sortie, le temps de réunir une équipe. Bonne chance.»

Au SGC, le commandant se mit direct sur le plan de sauvetage. De leurs côté, le groupe se mit d'accord sur un point de rendez vous. Malek rejoignit rapidement le duo de Dablord pour aider celui-ci à transporter Adama dans les meilleurs conditions. Eversman et Campbell se mirent en route également. Après une dizaine de minutes de marches séparé, le groupe se reforma et fît une pause de moins de cinq minutes, avant de prendre la route.

La route n'allait pas être des plus faciles, bien qu'elle ne serrait pas non plus si compliquer. Le symbiote de Malek ne distinguait plus aucun jaffa dans les parages, voir même de la foret. Cela était une raison simple. Les jaffas n'étaient pas stupide, pourquoi se mettre à chercher les tau'ris, puisqu'en bloquant la porte des étoiles, ils ne pourraient s'enfuir de la planète.

Le plus gros problème du groupe serait le transport du jeune soldat blesser, bien que depuis les derniers soins de Dablord, son état s'était stabilisé. Malek ouvrit la marche du groupe et Eversman transportait Adama. Les deux autres membres se relayait en queue de groupe. Le froid glacial du milieu de nuit commençait doucement à ce faire plus calme.

Après presque une heure de marche, à une allure réduite, le groupe s'accorda une petite pause d'une dizaine de minutes. Durant cette pause, un peu d'eau et les dernières barres d'énergies restante furent manger, avant de reprendre la route. La marche était assez silencieuse et personne ne parlait vraiment. C'était juste quelque ordre et conseille donner.

La deuxième partie de marche se déroula aussi calme que la première et cela allait être le moment où le SGC allait prendre contact. Le soleil allait se lever maintenant dans une heure et le groupe allait atteindre la porte dans moins de deux heures. Alors que la voix d'O'Neill se fît entendre dans les radios, le groupe stoppa sa progression.

«Une équipe de sauvetage va vous aider à éliminer la défense de la porte. Il faudra faire vite et être efficace. Nous avons eût quelques images avec une sonde. Cela a été bref, mais on n'a put voir qu'il y a deux canons et une vingtaine de jaffa. Dans deux heures, il faut qu'un de vous marque ses canons avec un laser, disponible sur certaine arme du groupe grâce au viseur, pour que nous puissions envoyer des missiles dessus. A la suite de sa, il y aura un débarquement d'homme, qui vous protégera pendant votre traverser jusqu'à la porte.»

A la fin du message radio, le groupe se remit en marche, en mettant au point, la stratégie, qui sera mise en place dans deux heures.


[Une semaine pour répondre. Les questions par MP. A vous de voir ce que votre personnage fait pendant ses temps de repos. Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: MJ Sauvetage By Davis   

Revenir en haut Aller en bas
 

MJ Sauvetage By Davis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Missions planétaires terminées ~-