Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 MJ Nebek by Davis/Didi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marvin Elund
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 34

Arrivé au SGC : 26/09/2010

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
44/200  (44/200)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Lun 25 Oct - 20:52

    La situation était très, très tendue. Maintenant il était hors de question que je bouge d'ici, non j'allais rester là et faire ce que je savais faire de mieux au fond ; bouder. Rien ne pourrait me faire bouger d'ici, à ça non ! J'étais bien décidé à pas bouger et à les laisser se démerder tout seul. C'était pas une mission, c'était un enfer. Pur et simplement dit comme ça, c'était horrible de penser qu'on pouvait tomber si bas en si peu de temps. Ce petit moment de déprime que tout le monde à connu au moins une fois dans sa vie, ou on s'en fou de tout et ou tout nous parais mauvais. Regardez moi ce petit caillou là par terre, que fait-il là ? Pourquoi est-il obligé de se dandiner devant moi, me narguer comme si il était supérieur à moi, l'un des êtres les plus doués de ma catégorie sur Terre.

    Apitoyé sur mon sort, je n'entendis pas Annabel arriver. Le son de ses pas se rapprochant, je releva la tête et fût un peu surpris par son arrivée. Si j'aurais pût reculer je l'aurais fait. Elle allait faire quoi ? La morale ? M'insulter ? Me frapper... ?
    A ma grande surprise, elle se mit à mon niveau et parla.


    "Au début, tu digère pas, après ça te laisse un goût amer, ensuite tu pense avoir accepter mais dès que tu t'endors, ça revient dans tes rêves ... Faut pas te laisser envahir par tout ça, mais je sais plus que quiconque que c'est plus facile à dire qu'à faire ... Allez, reste pas là tout seul, j'ai déjà essayé et ça sert à rien."

    Ces paroles eurent un impact considérable sur moi. Mon cerveau ce bloqua, je resta fixé sur le caillou. Les yeux rond, je ne savais pas quoi répondre, alors je ne dis simplement rien. C'était ; honnêtement ; le plus bel acte qu'on avait fait pour moi. Avec tous mes sarcasmes, mes plaintes et mes coup fourré, elle venait me réconforter et me demander de revenir. Bon certes c'était par intérêt aussi, mais elle aurait tout aussi bien pût me laisser ici ou m'ordonner de bouger, me trainer de force ou m'obliger.

    Lorsqu'elle repartit, je releva la tête et sentit quelque chose battre, là au fond de moi. C'était quoi ? Un cœur ? Une chaleur inhabituelle m'emplit, et la voir s'éloigner ainsi... C'était réconfortant de savoir qu'on pouvait compter pour quelqu'un non pas par nos actes mais par notre cœur.
    Quelques minutes plus tard, je me releva. Je me dirigea lentement vers la direction qu'elle avait empruntée, essuyant les restes de gerbe sur moi et sur mon visage. Je regarda ma tablette, elle était toute sale. Je la dépoussiéra lentement pour la remettre en état et fini par arriver devant une porte ouverte. Tous étaient à l'intérieur à regarder ce qui se passait.

    Reprenant un air naturel ; du moins le plus possible ; je rentra dans la pièce, tête baissée en jetant quelques regards aux membres et à Annabel. Il y avait plusieurs sas très poussiéreux, certains brisés, d'autres fissurés. Après quelques minutes, on fini par savoir ce qui était à l'intérieur ; des Kulls. Super ! Rien de mieux ! Au moins, ils ne pouvaient pas être réactivés.
    Prenant ma tablette, je la brancha à l'interface de contrôle que je venais de repérer. Annabel me posa quelques questions...


    « C'est ce que j'essaye de savoir. Je ne pense pas qu'il puisse être réactivé, il n'y avait déjà pas assez de jus dans la... ». Je m'interrompis alors subitement dans ma parole.

    D'après ce que je lisais, le système était en train de se relancer... Mais c'était pas possible, tout le courant de la base était coupé, les portes elles mêmes ne pouvaient pas s'ouvrir sans énergie, et c'est cela qui nous donnait un accès plus que limité à la base. Il fallait que j'essaye de dériver l'énergie des sas vers autre chose, n'importe quoi, mais pas les sas. Me pressant, j'essayai avec peine de ne pas les faire réactiver. Un bruit de machine, d'allumage plutôt, se fit entendre.. C'était pas bon signe. Pas du tout.

    J'avais lancé une récupération de données en parallèle, ça avançait plutôt bien. Un autre bip sonore sur ma tablette m'intrigua. Je changea de fenêtre et aperçu un graphique lié à un programme ; créer par mes soins ; de liaison concernant la technologie Goa'uld relié à la technologie Terrienne. Un graphique apparu alors, et les courbes n'étaient vraiment, vraiment pas bonnes. Elles montaient sans cesses pour finir dans le vert. L'énergie circulait à nouveau... Ils allaient revenir à la vie.
    Je releva le visage vers les membres de l'équipe, un visage apeuré, les yeux ronds, la bouche en O (comme sur la sign :P).


    « Je.. ils... » dis en montrant la tablette, l'air affolé.

    Ni une ni deux, ils comprirent tous qu'on était bien dans la merde. Annabel me tira par le bras tandis qu'ils commençaient à sortir. Ma tablette s'arracha radicalement au cordon qui était relié à l'ordinateur, au moins on avait pas mal de données. Menchu faisait ces machins, Dean balança une grenade, puis ce fut le chaos. Des explosions, des cris, des tirs.
    Tout commençait à s'écrouler. J'entendis Menchu dire quelque chose mais je ne comprit pas ce qu'il venait de dire. Ou plutôt si, mais je fit la sourde oreille.
    Je risqua un regard derrière, et vit qu'Almie et Dean couraient. On avait une bonne longueur d'avance sur eux, chose pas vraiment dédaignable, on avait une chance de s'en sortir !


    « On va tous crever !!!!!! » dis je en hurlant, prenant mes jambes à mon cou.

    Peu après, a un angle d'un nouveau couloir, je fût plaqué contre un mur et là je cru mourir. Des hommes se tenaient devant nous, tandis que Menchu nous rejoignait. Apparemment ils se connaissaient. C'était des Jaffas si je voyais bien. Tous aussi grand et costaud les uns que les autres. Mais contre les Kulls ils ne pourraient rien faire, rien faire du tout.
    Je resta muet lorsqu'ils échangèrent quelques brèves paroles et regards. Je me rapprocha d'Annabel et dit quelque chose que je ne contrôla pas.


    « Merci... »

    Celle là, il fallait la noter dans les annales. Ça ne se reproduirait probablement jamais, du moins tant que je serais en vie.
    De son côté, Menchu avait un plan. Encore un truc de kamikaze. Enfin, si il voulait crever, libre à lui. Moi je voulais juste sortir de cet enfer et retourner sur le Dédale qui serait probablement considéré comme une bénédiction une fois à bord.

    La situation n'avait jamais été désastreuse. J'espérais juste qu'on ne me mettrais pas le réveil des Kulls sur le dos...
Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
avatar
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 29


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
428/6800  (428/6800)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Lun 25 Oct - 22:33


Protéger les données et pas son porteur … L'ordre de Menchu lui revint en tête alors qu'elle se trouvait aux côtés d'Elund, se massant le cou suite à l'empoignade de Drey'Ac. Elle essayait de réfléchir à ce qu'elle allait bien pouvoir faire, où emmener Elund pour qu'il puisse regagner le vaisseau entier et avec sa tablette. Rien à faire de son ordre, pour elle, le scientifique était aussi important que les données recueillis. Le colonel avait un plan mais avant qu'il ne l'énonce, elle se tourna vers Elund qui venait de la remercier. Le son n'avait pas été très audible à cause des tirs du colonel et des jaffas en direction des kulls mais Annabel l'avait entendu et elle se tourna vers lui pour lui sourire, le posant la main sur le bras, genre que c'était normal. Oui, elle ne savait pourquoi, elle se sentait comme un devoir protecteur envers lui, d'où ce sentiment pouvait-il bien venir … Aucune idée. Bref, le colonel prit un moment de pause voulant expliquer son plan aux deux jaffas quand un tir vint exploser une partie du mur au dessus d'eux. Ils se retournèrent tous vers la position où se tenaient précédemment Jonshon et Almie mais ces derniers n'étaient plus à leur place. En effet, le groupe avait tellement été occupé par la rencontre des jaffas qu'ils n'avaient vu un des kulls se séparer des deux autres. C'est pourquoi le tir avait été si proche d'eux, les deux kulls étaient désormais à quelques mètres devant eux et s'apprêtaient à les canarder.

Ni une ni deux, Menchu se retourna et se jeta sur le premier qui se trouvait à sa porter. Dans son action, il eu un peu de chance en tombant sur celui qui n'était pas armé, mais étant un Kull, il possédait toujours une force supérieure. Bref, les deux jaffas se relevèrent pour attaquer le deuxième mais les tirs de leur lance et zat n'avait pratiquement aucun effet, absorbé par l'armure du super soldat. Annabel savait qu'il ne fallait pas rester là avec le scientifique. Elle prit alors le socom que Menchu lui avait confié au début de la mission et le tendit à l'un des jaffas, ce serait peut-être plus efficace que son zat. Elle empoigna alors de nouveau Elund, le forçant à la suivre au millimètre près, se mit en position penchée et d'un coup, traversa le couloir pour rejoindre un autre partant dans une position opposée au kull. Les tirs fusaient autour d'eux, les jaffas essayant de les protéger du kull ayant un couteau planté dans le cou, Menchu se battant au corps à corps avec le seul non armé. Mais où se trouvait Jonshon, Almie et le troisième kull ???
D'un coup, alors que le colonel se faisait plaqué contre le mur, Jonshon apparut, traversant le mur, maintenu par un kull, Almie sur le dos de ce dernier. En effet, les deux avaient été pris en étau lorsque les 3 kulls arrivaient et n'avaient pu tenir la position. Ils s'étaient alors éloignés un peu, espérant entrainer les kulls à leur suite mais seul un les avaient suivis.

Annabel et Elund, quant à eux, parcouraient les couloirs, à la recherche d'une sortie possible, ne sachant pas par où étaient arrivés les jaffas ni ayant eu le temps de leur demander. Elle tenait toujours Elund par la bras, pour s'assurer qu'il tienne la cadence de la course. Et soudain, ils finirent dans une salle d'apparat, bon ce qui semblait être car elle avait été malmenée par l'explosion de la forteresse aussi. Mais au centre de la pièce, des cercles se dessinaient sur le sol. Annabel vint dépoussiéré pour s'assurer qu'il s'agissait d'anneaux de transports alors que le scientifique reprenait son souffle.


"Il faut vérifier qu'ils fonctionnent et les reprogrammer pour qu'ils nous conduisent au Dédale … Tu peux le faire ??"

Elle s'était retournée vers le scientifique, ne se rendant absolument pas compte qu'elle l'avait tutoyer. Mais il lui répondit que si le Dédale gardait ses bouclier, ils ne pourraient laisser filtrer le flux d'énergie. Il fallait les prévenir. Annabel se saisit de son Berreta se mit devant l'entrée de la salle.

"Je vais les prévenir, reste ici … Tu as ton arme ?? Reprogramme le panneau de commande, je vais prévenir le Dédale et faire rapatrier les autres ici, fais le plus vite possible."

Oui, il allait rester tout seul mais la salle était assez éloignée des combats pour le moment, il serait tranquille. Elle repartit alors dans le couloir. Comment allait-elle pouvoir prendre contact avec le Dédale alors qu'ils se trouvaient à quelques mètres sous terre ?? Elle revint vers les combats, Menchu toujours aux prises avec son kull, Almie à moitié assommée, protégé par Jonshon, lui même assez amoché, et les deux jaffas avec le dernier kull. Un peu plus loin, une partie des sous-terrains s'était écroulé … Peut-être quand essayant d'escalader les débris, elle réussirait à se rapprocher du sol et ainsi le Dédale pourrait percevoir les ondes. Soudain, une explosion retentit du côté de Jonshon. Ce dernier avait de nouveau lancé une grenade, enterrant son kull à moitié. Annabel se dirigea alors vers eux, les aidant à se sortir des débris et leur indiquant le chemin à suivre pour rejoindre Elund. Il fallait faire vite, à cause de la détonation, le plafond se désagrégeait petit à petit, laissant des gravas emplir de plus en plus le couloir. Jonshon aida alors Almie, la soutenant dans ces bras pour l'aider à avancer et s'engagèrent dans le couloir indiqué par la jeune femme.

Annabel quant à elle, prit son courage à deux mains et décida de traverser la zone de combat entre les jaffas et le kull pour rejoindre un point sensible des sous-terrains. Mais alors qu'elle regardait Menchu se faire maltraiter par son Kull, celui qui venait de se faire ensevelir se redressa et tira sur la jeune femme. Elle fut touchée à l'épaule et s'écrasa à terre, ayant finalement atteint l'endroit qu'elle désirait mais sous le choc, perdit connaissance. Menchu avait vu la scène, tout comme les deux jaffas, mais ils ne pouvaient rien faire, trop occupé à sauver sa vie. Il finit néanmoins, dans un ultime mouvement bestial, par briser la nuque de son ennemi. Reprenant son souffle, il voulut rejoindre la position des jaffas et un peu plus loin d'Annabel mais c'était sans compter le kull qui se tenait derrière lui qui tira et le toucha à l'arrière de la cuisse, le forçant ainsi à poser le genou à terre. Annabel elle reprit conscience, après un balck-out complet. Elle reprenait le contrôle de ses sens au milieu de la poussière, des ombres et de l'odeur du souffre provenant des tirs des humains. Elle avait chaud, son épaule lui brulait … Etaient-ils tous perdu ?? Tous déjà mort ?? Il fallait prévenir le Dédale pour les anneaux … Ça avant tout.



[Bon alors post court mais parce que je vous laisse une totale liberté pour vos combats avec les kulls, juste respecter les attributions : Jonshon et Almie ensemble sur le premier, Menchu avec le deuxième sans arme, Drey'Ac et Abaddon sur le dernier avec le couteau dans le cou.
Pour les blessures, à vous de voir mais rester réaliste, il en faut bien face à des kulls XD

Voilà, une semaine pour répondre, si il y a des questions, n'hésitez pas Rolling Eyes]
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5150

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
2302/15000  (2302/15000)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Mar 26 Oct - 22:00

Il n'eut pas le temps de dire de dévoiler son plan : les Kull s'étaient trop rapprochés et avaient explosé une partie du mur leur servant de couverture. Jonshon et Almie n'étaient plus dans son champ de vision et deux des trois armures noires étaient à portée de tir et suffisamment proche pour ne pas les louper, même s'ils tiraient comme des tanches. Il ne fallait pas réfléchir mais foncer. En bon militaire, il s'élança à l'assaut de l'ennemi : La meilleure défense, c'est l'attaque. Il bondit sur ses jambes et envoya son poing dans le casque de son ennemi. Les plaques de métal qui renforçaient le bout de tissu fit son office et obligea l'armure ambulante à reculer sous le choc. A peine eut-il les pieds au sol qu'il laissa tomber son M4. Il devait compter sur sa vivacité pour ne pas être débordé, où pas trop vite en tout cas.

Dès que son ennemi se stabilisa, il lui envoya un magnifique coup de pied dans les côtes, le Kull ne bougea pas. Il en profita même pour attraper la jambe du militaire et usa de sa force pour l'envoyer de l'autre coté du couloir. Il tomba sur le sol et glissa sur quelques mètres avant de toucher le mur avec sa tête. Sonné, il se releva tant bien que mal mais à peine fut-il sur ses pieds que le Goa'uld l'attrapait de nouveau, cette fois, il le souleva et lui mit un coup de poing, puis deux, puis trois... Son nez et sa mâchoire commençaient sérieusement à accuser les coups lorsque Jonshon traversa un mur, suivit de près par le salopard manquant et Almie. Quand il vit la plaie au visage de la jeune femme et son subalterne qui titubait... Son esprit s'éveilla. Il devait vaincre ! Le militaire arrêta le coup de poing qui allait s'abattre sur lui, utilisa le mur derrière lui comme appui et balança ses jambes pour attraper le bras qui le maintenait. Il usa de tout son poids et sa force pour faire basculer son ennemi qui n'eut d'autre choix que de le lâcher. Il roula sur le dos, cracha du sang et se releva. Il avait un goût de métal de la bouche, la mâchoire bloquée à force d'avoir été serrée pour encaisser les coups mais tout le reste de son corps était en parfait état, pour le moment. L'heure de la contre attaque avait sonné.

Cette fois, pas de charge folle tel Galahad mais un temps d'attente, d'observation. Quelques instants avant que le mur n'explose, l'un des Jaffas de Drey'Ac avait réussit à planter une lame dans l'un des Kull donc les points faibles relevés pendant son affrontement devant la porte principale de l'assaut étaient effectifs. Il sortit doucement son épée de son fourreau et la pointa vers son ennemi, ils se tournaient autour l'un l'autre, près à en découdre mais méfiant. Le Kull semblait savoir qu'il n'était pas finit et donc vulnérable. Comme le dit le dicton : un homme averti en vaut deux. Bien que ce ne soit pas un homme... Cette logique pouvait s'y appliquer. Utilisant le pied gauche comme appui, Menchu tenta une attaque sur son adversaire qui para le coup avec son poing et l'armure résista à la lame. Il recula d'un bond, lança son bras armé en arrière et tenta une nouvelle attaque tout en puissance sur le casque, de sorte à lui trancher la tête. Même chose, ou presque. Le français lâcha son épée courte et prit le couteau de combat de sa ceinture de sa main gauche, se glissa sous la garde de son adversaire et planta la lame juste sous l'armure avec ses deux mains. Le temps se figea, l'espace d'un instant. Le claquement de son épée retouchant le sol sonna la contre attaque qui le projeta en arrière, son arcade sourcilière se brisa sous la violence du coup -à force de se la faire éclater, il allait finir borgne- et il se retrouva une nouvelle fois sur le dos. Il se releva d'un bond et se retrouva face à un ennemi qui retirait déjà la lame qui lui avait transpercé les entrailles. Il la balança sur le coté et s'avança vers le gradé. Ça ne se voyait pas mais, étrangement, le gradé se doutait qu'avoir prit une lame dans le bide n'allait pas rendre le Kull super jouasse... Il recula de deux pas devant l'avancée de l'amure avant de s'esquiver sur la gauche pour se retrouver avec le couloir dans le dos et donc le plus d'espace possible pour se battre. Depuis le début du combat, il n'avait pas relâché sa concentration et n'avait donc aucune idée du statut de son équipe... Tout ce qu'il savait c'était que les deux autres Kull se battaient aussi, ses hommes étaient donc encore en état de combattre. Un point positif.

Le Goa'uld lança son poing qui percuta violemment la garde du gradé. Il recula sous l'impact et se retrouva à devoir lancer son propre poing pour parer celui de son ennemi, ses bras étant quelque peu endoloris. Le choc fut, une nouvelle fois, violent. Il sentit deux de ses doigts se briser, l'onde de douleur se prolongea dans son poignet et toute force quitta son bras l'espace d'un instant mais suffisamment longtemps pour que le coup adverse porte et s'écrase contre sa mâchoire, il se laissa emporter par le coup et roula sur le coté. Le Kull ne montrait pas le moindre signe de fatigue ou de gêne vis à vis de sa blessure alors que lui avait son crane dans un étau et sa main gauche qui ne répondait que par intermittence. Mais il avait vu pire. Il se releva et prit son second couteau de combat. Quand il tenta de remuer sa main gauche, une onde de douleur assailli tout son bras, le faisant grimacer. C'était démit. S'il arrivait à le remettre, il pourrait de nouveau utiliser sa main. Mais il serait étonnant que l'ennemi le laisse remettre en place son articulation tranquillement en se buvant un café. Non, il devra faire ça à la barbare, comme d'habitude. Mais comment ? Se remettre l'épaule en place n'était pas bien compliqué mais le poignet... S'il avait su qu'il aurait ce problème, il aurait demandé à Elund, il doit se pignoler souvent et donc être habitué à avoir des problèmes de poignet, non ?

Il esquiva un premier coup de poing en reculant d'un pas, un second en pivotant sur le coté et là, le Kull fit exactement ce que le militaire espérait. Il utilisa sa jambe. Le Tau'ri utilisa son bras gauche pour parer et lui planta sa lame dans la jambe, il tira ensuite le couteau vers lui, jusqu'à rencontrer la pièce d'armure et retira la lame. La jambe meurtrie du super soldat retomba lourdement au sol alors qu'une explosion retentit derrière lui, il asséna un violent coup de pied à son ennemi pour le faire chuter, se donnant quelques secondes pour regarder ou en était son équipe. Jonshon s'était une nouvelle fois servit d'une grenade -donnée par Almie, quelques secondes auparavant- et avait réussit à ensevelir un des Kull alors que les deux Jaffas combattaient le troisième. Il vit, non sans un sourire, Annabel en forme qui guidait Jonshon et Almie -en piteux état- vers ce qu'il se doutait être un lieu plus sur. Il la vit alors commencer à traverser le champ de bataille improvisé, très mauvaise idée. Il n'eut cependant pas le loisir de faire ou dire quoi que ce soit, son propre problème revenait à la charge. Une main lui saisit l'épaule, le força à se tourner et il reçu un coup de poing en plein dans le ventre -sans avoir le temps de contracter ses muscles pour encaisser- lui coupant la respiration. Il cracha du sang et recula de quelques pas, titubant. Puis, plus rien. Enfin si, une seule chose, ce bruit qu'il connaissait si bien pour l'avoir entendu des dizaines de fois, pour l'avoir lui-même subit. Il se tourna et vit Annabel au sol, son épaule fumait. Elle venait d'être touchée par un tir d'arme à énergie. C'était la dernière erreur de ses salopards, la dernière. Faisant face à son adversaire, il rangea sa lame et envoya son pied contre la garde de son ennemi, il enchaîna avec une frappe de sa main gauche invalide, un craquement osseux et une pointe de douleur vite absorbée par sa haine lui signala qu'il venait de retrouver la mobilité de son poignet. Il brisa alors la garde de son ennemi en l'écartant de ses deux mains, lui donna un coup dans sa jambe blessée pour le faire chuter et en l'espace d'un instant, il était derrière lui pour lui briser la nuque. Un ultime instant, sa respiration était calme. Crac. C'était finit. Dévoilant toute sa rage, le militaire poussa un cri bestial, tel un fauve qui jubilait d'avoir abattu son gibier.

Il relâcha le corps inanimé du pantin d'Anubis, récupéra son épée courte et son couteau de combat avant de se diriger vers Annabel à grandes enjambées. Oubliant toutes ses notions de combattants expérimentés pour elle. Stupide mais que voulez vous ? La femme sera la perte de l'homme. Alors qu'il avait fait la moitié du chemin, ce qui devait arriver arriva... Un tir percuta l'arrière de sa cuisse et le força à poser un genou au sol. Poussant un grognement de douleur, le gradé se tourna vers le Kull qui venait de lui tirer dessus. Son appui n'était plus assuré et le premier combat l'avait épuisé. Il ne serait certainement pas de taille face à celui-ci. Mais peu lui importait les chances de victoire, il devait tenir le temps que ses hommes puisse s'extraire de ce merdier. Puisant dans sa haine, le français se releva, non sans difficulté. Il ressortit son épée courte et la pointa vers son ennemi.


« Annabel, fait dégager tout l'monde ! On va les ret'nir. Le Kull ne semblait pas d'accord et tira une rafale de trois projectiles, le premier fut esquivé et les deux suivants furent parés par l'épée courte du militaire. C'est notre mission, survivre. »

Il comptait pas mourir mais quitte à ce que quelqu'un prenne des risques et frôle la mort, autant que ce soit lui. Tant que l'ennemi est debout et que tu peux manier ton arme, tu reste et te bat. Tu te vide de ton sang ? Tu sais combien de temps il te reste ! T'as les jambes paralysées ? Rampe ! T'as les bras pétés ? Prend ton couteau entre tes dents. T'as la mâchoire éclatée ? Met lui des coups de têtes ! Jamais un français n'abandonne, jamais un membre de FoxHound ne quitte le champ de bataille si l'ennemi est encore debout et l'objectif non rempli. De sa main libre, le gradé dégoupilla l'une des deux grenades fumigène de son gilet tactic sans pour autant la sortir, elle était trop comprimée pour s'ouvrir à l'intérieur et il pourrait ainsi la dégager en un temps record.

« Fumigène ! »

Il ouvrit la poche de sa veste et la grenade, sous la pression, s'expulsa de sa prison de tissu, libérant son nuage de fumée tout autour d'eux. Immédiatement, le Kull se mit à tirer mais le militaire était une ombre, réputé entre autre pour sa formation d'éclaireur, il se faufila dans le nuage sans un bruit, pour asséner un série de coup sur le Kull, qu'il espérait fatal.
Revenir en haut Aller en bas
Dean Jonshon
----------------
avatar
----------------
Sergent
----------------


Nombre de messages : 4142

Arrivé au SGC : 08/08/2008

Age du Joueur : 24


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 34
Profession: Soldat
๏ Expérience:
298/3200  (298/3200)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Mar 26 Oct - 23:48

Dean et Almie toujours a couverts tiraient sans cesses sur les kulls, un coup c'était la jeune femme qui tirait, un coup c'était le sergent, un coup c'était elle qui recharger, un coup c'était lui ! Les kulls aussi tiraient, mais eux n'avait pas besoin de recharger, au contraire, il pouvait rester actif des jours a tiré sans avoir le moindre soucis...des machines venues tout droit des enfers! Non jamais, non il ne fallait jamais que les terriens en arrive a ce type de technologie de pointe, c'était sans doute inévitable, mais qu'importe! Ces machines n'avaient été crée que pour semer mort et désolation sur leur passage...eux, les hommes et femmes, faisaient la guerre mais pour la liberté des peuples! Pas pour tuer! Non ! Jamais! Et pour que vive encore cette liberté il fallait que les hommes du SGC tue ces merdes! Sinon qui sait ce qu'elles pourraient faire? Partir rejoindre leur maître? Sans doute....et reprendre leur ancienne tâche? Non...Dean ne le permetterais pas!

Oh non mes salopes! Jamais! Vous m'entendez ? Tas de ferrailles!

La Mp5 charger il se mit totalement découvert et tira comme un taré, comme un suicidaire peut être? Les kulls avaient l'air surpris que le petit homme se mettent ainsi a découvert et le mirent en joue. Et là, Dean se disait au profond de lui même: merde... Il sauta sur la position d'Almie qui se trouvait dans une intersection de couloir, ils allaient devoir fuir tout les deux s'ils ne voulaient pas mourir tout de suite! Prit en étau les deux humains n'eurent pas le choix; il fallait s'enfoncer dans le couloir et courir aussi vite que possible. Dean espérait qu'un seul des kulls les suivraient, à deux ils devraient avoir leur chance, de toute façon ils n'avaient pas le choix: vaincre ou mourir. Et même si Dean ne la connaissait pas encore bien il refusait qu'Almie meure ici tout comme lui! Ils remonteraient tout les deux sur le dédale. Il l'a prit par la main et la tira dans une espéce de sale ou Dean espérait prendre par surprise le kull. Le problème avec la jeune femme c'est qu'elle ne parlait pas sa langue...Et pour lui expliquer ça allait être dur.

Quand il va arriver on va essayer de le désarmé, et aussi de le tuer...

Dean était concentré, il entendait le pas du kull se rapprocher d'eux, il n'était pas loin et il fallait qu'Almie ait compris ce qu'il voulait faire, cette dernière se mit d'un coté de la porte avec son arme, prête a faire feu. Le sergent prit sa mp5 dans une main, la rechargea avec son dernier chargeur et dans l'autre main prit son pistolet, a bout portant la précision compté peut. Il n'avait jamais combattus un kull...non jamais...il ne savait pas comment s'y prendre pour tuer cette merde. Il faisait dans sa tête une rapide image du kull, rien ne semblait dépasser sur ce colosse d'acier. Non rien! Les balles ne l'atteignait pas...son armure était plus résistante qu'autre chose, non Jonshon ne savait aps comment faire....Il voulait juste une chose comme a chacune de ses mission, sauvait les membres de l'équipe et lui après. Oui c'était comme ça qu'il était, prêt a se mettre dans une merde pas possible pour aider ses amis ou compagnon d'arme. Le kull était là, plus qu'un mêtre et il serait dans la même pièce que les deux humains. Dean fit le vide dans son esprit....le combat commença!

Coucou c'est nous sale con!

les deux humains sortirent de leur cachette et se mirent a tirer sur le kull a bout portant. Cela eut un effet que Dean n'espérait même pas! L'armure s'était fragilisé au niveau de l'abomen, mais ils n'avaient plus de balles maintenant... Le kull avait reculer d'un pas lorsqu'on entendit dans chacune des armes un petit: tac, tac,tac,tac. Son prémonitoire au emmerde...Le kull comprit tout de suite qu'ils n'avaient plus de balles et pour lui sonner le chant de la revanche. Il avança et mit un coup de poing a la pauvre Almie qui se fit projeter en arrière inconsciente. Elle avait la bouche en sang et c'était recrovillé sur elle même lors du choc. Cette seconde d'inattention profita au kull qui asséna au sergent un coup de pied dans le ventre de ce dernier. L'homme eut le souffle court quelque instant...Quel choc! Dean avait eut l'impression qu'on avait mit sur son abdomen un poids de plusieurs centaine de kilos! Il était entrainé, il avait des abdo et pourtant là...c'est comme si cela n'avait servit a rien ! Non le pied de son ennemie c'était enfoncer en lui comme si de rien n'était... Il se releva et tappa aussi fort qu'il put dans le ventre du kull sans effet, il aurait eut une bouche il aurait sans doute rit...que peu un humain contre lui ? Lui qui était fait de métal ? Lui qui était « né » avec la force de cent homme?? Le kull prit Dean au cou et commença a le soulever avec quand même un peu de peine, il ne fallait pas oublier qu'ils n'étaient pas terminer! Il devait peut être lui manquer quelque reglage...Mais il combla ce manque en mettant sa deuxième main au coue du sergent. Il serra le cou de l'homme, la pression était énorme, l'air ne lui venait plus, il s'étouffait! Et il ne pouvait rien faire! Il tenta de se liberrer en s'aidant de ses pieds, il réussis a prendre une bouffé d'air avant que son ennemie ne se remettent a serrer.... Et c'est au moment ou Dean pensait succomber dans l'abysse qu'Almie sauta sur le kull pour lui faire lacher prise. Il lâcha le cou de l'homme mais le prit par les épaules. La femme voulait rester sur son dos? Pas de soucis ! LE kull se mit a courir contre un mur. Quand le sergent compris il banda au maximum ses muscle pour lui éviter au moins quelque blessure! Le choc fut violent, dean ne sentait plus son dos...Non ça lui faisait pas mal...puis ça commença! Dabord c'était léger puis ça devint presque insoutenable....ils venaient de traverser un mur bordel ! Almie planta un couteau dans l'épaule du super soldat qui lâcha l'homme et mit ses main dans son dos...Pourquoi ? Pour attraper la jeune femme et la jeter a terre. Dean tenta d'amortir sa chute, il l'a mit sur son dos et se mit a clopiner. Heureusement pour eux l'armement du soldat avait se casser lorsqu'il étiat passé a travers le mur. Almie tappa sur le bras de Dean pour lui donner quelque chose ?

Tiens...

Elle lui mit dans sa main une grenade, Dean avait une idée! Mais pour le moment il fallait l'éloigner un peu du reste du groupe! Le sergetn accéléra le pas pour tenter de prendre de l'avance sur le kull, il n'allait rien comprendre ce con ! Oh non ! Une fois que le sergent eut asser de courir il enleva la goupille de l'arme et compta pendant que le kull se rapprochait.

Un, deux, trois! Mange moi ça connard!

Il lança la grenade juste au dessus du Kull comme pour le premier! Enterré vivant! Enfin, est ce que cette chose était vivante? Non ! Et puis on s'en foutait sincèrement! Almie sur le dos Dean vit Annabel et la rejoint, elle leur montra un couloir qui devait être leur porte de sortis. Dean était content d'un coté que cela s'achève mais il serait content que lorsque tout le groupe serait en vie ! Il vit Elund en train de programme on ne sait quoi. Lorsqu'il fut a coté de lui il vit que c'était des anneaux de téléportation qui tentait de remettre en marche. Sans rien dire il posa la jeune femme dans le cercle et s'essaya a son tour à coté d'elle. Almie avait morflé, ils avaient tout deux morflé de toute façon! Mais il espérait que ce n'était rien de grave!
Revenir en haut Aller en bas
Drey' Ac
----------------
avatar
----------------
Jaffa
----------------


Nombre de messages : 240

Arrivé au SGC : 08/02/2008

Age du Joueur : 41


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
228/200  (228/200)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Ven 29 Oct - 19:52

On pouvait pas dire que Drey' Ac s'attendait à ce genre de chose. Un petit combat contre des Kulls histoire d'être bien en forme. Bien sûr, tout cela était ironique et les deux jaffas peinaient à abattre les super soldats avec les Tau'ris. D'ailleurs, sans prévenir, enfin si mais plus en gueulant dans tout ce raffut. La jeune femme quitta les lieux tandis que le Tau'ri attaqua un Kull. D'un signe de la tête, Drey' Ac signala à Abaddon de faire de même. Les deux jaffas sortirent donc de leur position et foncèrent vers le Kull touché par le couteau du jaffa rebel. Le Leader était en première position, il fonça à toute vitesse pour plaquer le Super Soldat mais il reçut un violent coup dans le thorax qui l'éjecta purement et simplement en arrière.

Abaddon s'était approché plus vite que le Kull l'avait prévu et le jaffa lui planta un couteau dans le cœur. Du moins, il aurait bien aimé car l'armure résistante du Super Soldats brisa la lame d'un coup. Le jaffa grimaça et se baissa pour esquiver un coup venant de son adversaire. Mais ce n'était pas pour autant finit, Abaddon du faire une roulade sur le côté pour éviter un autre coup. Malheureusement, l'autre bras du Kull tenait en joue le pauvre jaffa qui reprenait que maintenant ses appuis. Il pu voir l'arme se charger mais heureusement, Drey'Ac arriva à la rescousse et frappa dans le bras qui envoya le tir dans les airs. Le tunnel fragile n'allait sûrement pas aimé cela mais pour le moment, c'était le dernier des soucis des jaffas. Ainsi, Drey' Ac avait sauvé son compagnon et continua d'attaquer le Kull.

Le Leader était à droite du Kull tandis que Abaddon se trouvait logiquement à gauche. Drey' Ac frappait son adversaire à plusieurs reprise avec sa lance. Tirer avec n'avait aucun effet sur le Super Soldat donc le rebel n'y voyait pas l'utilité de faire feu avec. Pendant que le Kull était concentré sur son compagnon, Abaddon en profita pour attaquer son adversaire. Cependant, celui ci l'avait vu venir et le jaffa se prit un méchant coup de poing en pleine tronche. Le rebel tomba lourdement sur le sol.


- Abaddon !!!!!!

Drey' Ac eut peur pour son ami. En effet, la dernière fois, il avait perdu un ami cher durant un combat contre un Kull donc il ne voulait pas que cela recommence. Mais le jaffa n'avait pas le temps d'aller prendre des nouvelles de son frère d'arme, le Kull se tournait vers lui. Toutefois, Drey' Ac ne s'attendait pas à ce qu'il allait suivre. Levant son bras, le Super Soldat se mit à tirer tandis que son bras se dirigeait vers le rebel. Ouvrant en grand les yeux, le jaffa sauta sur le côté pour esquiver les multiples tirs s'approchant de lui. Mais le Kull continua son geste et Drey' Ac n'avait pas d'autre choix d'éviter encore les tirs. Mais cette fois-ci, il sauta dans le sens des tirs. Ainsi, cela ralentira le Kull qui devra revenir sur son geste pour toucher sa cible. Cependant, c'était plus facile à dire qu'à faire et le jaffa sauta sans réfléchir. Il avait bondit par dessus les rafales mais un tir le toucha au niveau du genou. Drey' Ac ressentit la douleur monter mais pas le temps de s'y attarder, il y avait beaucoup plus important à faire. Prenant appuie, le rebel se propulsa avec ses pieds en direction du Kull. Le Leader avait sortit un couteau pour l'enfoncer bien profond dans le cœur du Super Soldat. Il n'était plus qu'à quelques centimètres quand soudain !!!!

Le pauvre jaffa fut stoppé brutalement dans sa course par le Super Soldat. Celui ci l'avait attrapé à la gorge. Drey' Ac n'aurait jamais pensé qu'il serait assez rapide pour contrer cette attaque. Le voilà maintenant pas le pétrin. Le Kull souleva comme un rien le rebel, laissant imaginer sa force physique. Maintenant fermement le jaffa rebel, son arme au même bras commença à s'activer. Un tir en pleine tête, cela ne faisait jamais du bien. Mais alors que Drey' Ac voyait aucun espoir, son compagnon, sortit de nul part arriva pour le sortir de cette situation. Abaddon se leva en vitesse en voyant son Leader en posture délicate. Le jaffa expert en arme blanche sortit un couteau et le planta en plein dans l'articulation du coude. Cela eut pour effet de faire lâcher prise au Kull et Drey' Ac retomba au sol. Son ami vint à côté de lui pour l'aider à se relever.


- Merci mais tu en as mit du temps.

- C'est toujours un plaisir de te venir en aide Drey !!!
- C'est la moindre des choses !!! Enfin, on parlera plus tard.
Dit il en voyant le Kull se défaire du couteau.

Drey' Ac récupéra sa lance tandis que Abaddon se saisit de deux couteaux. Les deux hommes se mirent en position de combat. C'était un Kull devant eux donc, il fallait pas prendre ce combat à la légère. Malgré sa blessure au genou, le jaffa tenait toujours debout, aidé par son symbiote. D'un signe de la main, Drey' Ac ordonna la confrontation. Abaddon lança un couteau histoire d'attirer l'ennemi. Le couteau se dirigea en plein entre les deux yeux du Kull. Le jaffa toucha son cible mais le couteau ne rentra pas complètement et donc, il n'y avait pas de quoi tuer sa cible. Le Super Soldat leva son bras et tira en direction du lanceur de couteau. Le jaffa esquiva les tirs comme il pouvait. Mais rapidement, Drey' Ac lui vint en aide en frappant avec force avec sa lance contre l'arme du Kull. Cela eut pour effet de rendre inefficace l'arme du Super Soldat mais également celle du jaffa.

Les jaffas ne savaient pas comment se débrouillait les autres mais visiblement, plutôt bien car il n'y avait aucun autre Kull contre eux mais aussi aucune aide pour eux. Donc cela voulait dire que chacun combattait encore son Kull. Mais tandis que les jaffas allaient retourner à l'attaque, une détonation les stoppa. Observant rapidement la situation, ils virent les Tau'ri sortir des gravas tandis que le plafond commençait à se faire menaçant. Malheureusement, avoir porter leur attention ailleurs donnant une opportunité au Kull d'attaquer. En se retournant, Abaddon vit l'ennemi à quelques mètres et il ne put esquiver un violent coup dans le ventre puis au visage. Il aurait presque cru avoir eut la mâchoire brisée sur ce coup. Voulant porter secours à son ami, Drey' Ac se précipita vers le Kull, un peu trop même. Il reçut également un coup à la tête qui le fit partit sur la gauche et tomber au sol. Le jaffa vit alors la jeune femme Tau'ri traverser leur champs de bataille mais apparemment, le Kull n'en avait rien à faire. Enfin, du moins celui des jaffas car elle reçut un tir bien placé et s'écroula au sol.

Revoilà que Drey' Ac était de nouveau attrapé par la gorge par le Super Soldat. Le jaffa tenta de se débattre tant bien que de mal mais impossible, l'emprise du Kull était trop forte. Soudain il vit le couteau situé au niveau du cou du Kull. La lame n'était pas complètement enfoncé et c'était sûrement une des seules chance de survie du jaffa. Se balançant pour se donner de l'élan, Drey' Ac leva soudaine son pied et frappe le couteau pour l'enfoncer pleinement. Cela eut l'effet escompté. Le Kull lâcha sa proie et le jaffa retomba comme la première fois. Drey' Ac en profita pour aller voir son compagnon d'arme. Il allait bien même ci les derniers coups l'avaient pas mal amoché. L'aidant à le relever, les deux jaffas se retrouvèrent debout quand le Kull retira le couteau enfoncé dans sa gorge. Puis, il jeta l'objet au sol avant de regarder les deux rebels.

- Je pensais que tu l'avais eut.
- Moi aussi.


Sautant chacun d'un côté pour éviter un tir d'énergie. Les voila de nouveau dans un combat mais les deux jaffas étaient fatigué et ils ne pourront pas maintenir ce combat encore très longtemps, il fallait trouver un moyen d'y mettre un terme et rapidement.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
En orange => Drey' Ac ( Leader, Pilote )
En Cyan => Abaddon ( Éclaireur, Armes Blanche )
En Rose => Saf'omakah ( Experte en Infiltration )
En Bleu=> Barbari'c ( Expert en Bricolage )
En Vert=> Ho'sept ( Médecin, Second, Pilote)
En Olive => Ead'ogar ( Expert en arme lourde )
Revenir en haut Aller en bas
Marvin Elund
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 34

Arrivé au SGC : 26/09/2010

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
44/200  (44/200)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Mar 2 Nov - 0:41

    C'était vraiment la course dans les couloir. Au loin, on entendait des cris retentir parfois, suivit souvent de tirs d'armes. Personnellement, je n'avais probablement jamais couru aussi vite de toute ma vie. Je suivais Annabel à travers les couloirs qui étaient ; ou du moins ; paraissaient instables pour beaucoup. Quoi qu'il en soit, plus on s'éloignait des Kulls, plus ça me convenait. Je nous voyais déjà rentrer sur Terre seuls, en héros. J'annoncerais alors que Menchu et les autres avaient été trop faible pour survivre, et que nous avions récupérés les données au péril de notre vie, que nous avions essayés de sauver Menchu, Dean et l'esclave, mais qu'ils n'avaient pas courus assez vite. Je serais alors promu scientifique en chef de divers projets, et pourrait ainsi superviser l'ensemble des sous projets pour être considéré comme un élément clef du SGC...

    J'étais en plein rêve enfaite, et ce rêve fut brisé lorsque je me ramassa de tout mon long dans un couloir. Il y avait un débris sur le sol, et je ne le vis pas. Il en résultat que je tomba à la renverse. Annabel m'aida à me relever, nous sentions que le danger se rapprochait au fur et à mesure que nous fuyons.


    « Ils auraient dût faire la salle encore plus loin ! Ils devaient pas penser que quelqu'un serait un jour poursuivit par ces monstres !! » dis je tout en continuant ma course effrénée.

    Enfin, nous arrivâmes à la salle des anneaux. Elle était pas en très bon état, mais les anneaux étaient dégagés. La porte était déjà ouverte heureusement, elle avait dût le rester lorsque la base avait été attaquée et que les Jaffas et Goa'ulds présent avaient cherchés à évacuer. La coupure de courant instantané ne lui avait pas permit de se refermer totalement.
    Bref, à peine arrivés, Annabel me parla.


    "Il faut vérifier qu'ils fonctionnent et les reprogrammer pour qu'ils nous conduisent au Dédale … Tu peux le faire ??"
    Pfeuh, quelle ignorante. Reprogrammer des anneaux, c'était comme faire son lait à un bambin. Bon, ça je savais sûrement pas faire mais les anneaux c'était largement dans mes cordes.

    « Bien sur que je sais faire ça, vous croyez que j'suis venu en touriste ?! » dis je d'un ton agressif causé plus par la peur de la situation que par sa question en soit.

    Commençant à me connecter au panneau de contrôle, il fallait que je détourne de la puissance vers les cristaux des anneaux. J'ouvris le panneau situé dans la pièce, les cristaux étaient toujours allumés. Ils devaient dépendre d'un générateur isolé, sûrement le même que celui de la pièce des Kulls que je n'avais eut aucun mal à réactiver, malheureusement.
    Annabel reprit la parole, me demandant si j'avais toujours mon arme. Sans lever les yeux de la tablette que je tenais avec ma main gauche, je sortit mon 9mm de son étui avec ma main droite et le leva un peu plus haut pour qu'elle puisse le voir. Je le rangea ensuite et reprit mes activités ; sous pression ; tandis qu'elle s'éloignait.

    La première chose à faire était de relier cette salle directement à l'activation de celle des Kulls pour ainsi drainer l'énergie de cette dernière. Elle devait être déjà reliée, mais la relation semblait hors fonction. Après plusieurs minutes, je parvins enfin à rebrancher convenablement la liaison.
    Soudainement, un bruit se fit entendre derrière moi. Je lâcha la tablette qui s'écrasa sur le sol, mais resta allumée. Instinctivement, je dégaina mon arme et essaya de viser quelque chose dans la pénombre, n'importe quoi. Je tremblais tellement qu'il m'était impossible de viser convenablement.


    « Qui.. qui est là?! Narah ?! Jonshon ? Si c'est vous répondez !!! » dis je en hurlant.

    Si Menchu me voyait, il m'aurait traité d'imbécile pour avoir parlé avant de tirer. Mais moi, je n'avais pas ce truc qui permettait de savoir directement si c'était un allié ou un ennemi en face. Quoi qu'il en soit, un autre bruit se fit entendre et je vis quelque chose bouger. Sans hésiter, j'appuyai sur la détente a plusieurs reprises. Je ferma les yeux et tourna la tête comme pour protéger mon visage.
    Je ne me rendit pas compte que j'hurlais à tout rompre. Lorsque mon doigt appuya une ultime fois sur la détente et qu'aucun son de balle n'en sortit, je sut que je n'avais plus de munition. Je m'avança prudemment vers l'endroit ou j'avais entendu les bruits et m'aperçus que c'était simplement quelques pierres qui avaient dégringolées du mur, étant surement très instables auparavant. Pas de quoi paniquer...

    Je jeta mon arme à terre, et récupéra la tablette. J'en avais raz-le-cul de cet endroit maudit. C'était une histoire de fou ici, j'allais pas l'oublier de si tôt.
    Concernant les anneaux, la réactivation était presque achevée. Il n'avait pas fallut faire grand chose, mais c'était quand même pas à la portée de tout le monde. Seul un esprit surdoué comme le mien avait pût faire cela, et ainsi aider toute une équipe à rentrer chez elle. On m'accueillerais néanmoins en héros une fois rentrés, car sans moi nous serions tous morts.
    Pour en revenir aux anneaux, je termina rapidement par dériver la puissance de la salle des Kulls qui avait déjà bien diminuée vu la subite réactivation soudaine de ces occupants. La puissance était minime, mais c'était toujours ça. Le transfert prit quelques rapides secondes durant lesquelles la peur m'emplit encore plus qu'avant. Enfin, une fois le transfert achevés j'eus une assez mauvaise surprise... Il n'y avait assez de puissance pour un seul voyage. Hors, on était beaucoup plus que ce que les anneaux pouvaient contenir. Nous ne pourrions pas tous quitter cette planète... Instinctivement, je me plaça au centre des anneaux comme pour montrer à.. bah à personne, que je voulais partir. Je prit ma radio et appuya sur le côté.


    [radio:]« Heu... Sergent Spence, j'ai réactivé les anneaux. On a assez de puissance pour un seul voyage alors dépêchez vous, j'veux pas trainer ici ! »[/radio] dis je en cessant ensuite d'émettre.

    Les autres pouvaient avoir envie de crever ici, c'était leur problème, moi je partais.
    Si ils n'arrivaient pas sous peu, je me verrais dans l'obligation d'utiliser le peu de puissance qu'il restait ici pour fuir seul sur le Dédale.
Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
avatar
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 29


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
428/6800  (428/6800)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Mar 2 Nov - 0:47


Annabel, quelqu'un venait de crier son nom. Il fallait faire dégager tout le monde. Oui, prévenir le Dédale. Son corps avait enfin fini par réagir à l'agression à son épaule, libérant une énorme dose de morphine, paralysant presque son bras droit. Mais au moins, elle réussissait à supporter la douleur d'avoir les chairs à vifs. D'un coup, de nouveau elle entendit la voix de l'homme qui prévenait d'un fumigène et en moins de temps qu'il lui fallut pour analyser l'information, un épais nuage blanc envahi entièrement les couloirs. C'était pas le moment de se laisser bercer, il fallait agir au plus vite, Elund avait eu largement le temps de reprogrammer les anneaux. Puisant dans ces dernières forces, Annabel se releva et commença à « escalader » la paroi effondrée afin de remonter un maximum et ainsi réduire la hauteur des gravas qui pourrait empêcher les ondes radios de passer. Alors qu'elle testait sa radio, essayant de se maintenir comme elle pouvait pour ne pas glisser, les jaffas avaient repris leur combat contre leur kull et Menchu avec le sien. Néanmoins, celui des jaffas commençait à montrer des signe de faiblesse, des gestes plus lent, moins précis... avaient-ils donc réussit à l'atteindre finalement ??
De leur côté, Elund avait enfin réussit à tout reprogrammer mais il n'y avait la possibilité que d'un seul voyage, faudra se serrer au milieu des anneaux. Bref, Jonshon était là et s'occupait d'Almie, qui se situait entre l'inconscience et le désir d'agir. Le militaire essayait de la calmer mais avait un peu de mal à l'immobiliser, sa volonté de combat était vraiment aiguisée.

Des grésillements, c'est uniquement ce qu'elle pouvait recevoir comme réponse. Il fallait qu'elle grimpe plus haut, heureusement qu'elle n'était pas trop grosse sinon elle n'aurait jamais pu passer entre les blocs effondrés. Arrivée enfin deux mètres plus haut, après nombres de contorsions et de rictus de douleurs, elle testa de nouveau et la elle perçut enfin quelque chose.


"Dédale, ici Spence. Nous allons utiliser des anneaux de transports … Prévoyez aussi une équipe médicale … Terminer"
"….............. Recevons …......... Veuillez …........"
"Ici Spence !!! Baisser le bouclier du Dédale pour permettre le transfert avec les anneaux !!"
"…........ Pas …......... Interférences …......"

Un râle d'énervement sortie de la bouche de la jeune femme, il fallait qu'elle monte plus haut encore, mais si elle le faisait, elle risquait de s'écorcher de partout. Mais bon, pas le choix. Ne sachant pas vraiment où elle trouvait la force pour se hisser, elle réussit néanmoins à gagner quelques dizaines de centimètres alors que les tirs continuaient non loin d'elle. Et enfin, sa radio grésilla mais elle put entendre la majorité de ce que le colonel lui disait.

"Répondez Spence …"
"L'équipe va utiliser des anneaux de transports. Amenez une équipe médical dans ... "

Pas le temps de terminer, l'équilibre fragile des décombres céda sous le poids de la jeune femme et elle se fit entrainer par la chute des roches, redescendant bien plus vite qu'elle n'était montée. Elle ne put retenir des cris de douleurs, des roches venant s'incorporer dans sa blessure à l'épaule. Elle finit alors par réattérir au milieu du champ de bataille, tombant sur le kull que les jaffas avaient finit par mettre à terre. Drey'ac la saisit par son bras valide, ordonnant à son compagnon d'aller avertir les autres restés à l'entrée et de demander au vaisseau de venir directement les prendre, tout allait finir par s'écrouler, il fallait évacuer et vite. Une fois debout, Annabel essaya de retrouver le couloir afin de rejoindre la salle des anneaux mais à cause du fumigène, tout était devenu blanc et opaque et elle n'arrivait pas vraiment à se concentrant, entendant Menchu combattre encore. Il lui avait bien dit d'évacuer tout le monde n'est-ce pas, sans préciser si il en faisait partit ou pas. Pour elle, l'ordre de son supérieur devait être exécuté. Elle se redressa alors complètement avec l'aide du jaffas, se soutenant à lui. Elle était fatigué mais c'était la dernière ligne droite et il fallait sortir Menchu de ce combat où il allait y passer, et ça, même pas la peine de l'imaginer. Le fumigène semblait se disperser légèrement, il piquait les yeux mais comme les souterrains étaient un espace fermé, le nuage avait du mal à disparaître. Mais la forme noir du kull ressortait parmi le blanc de l'atmosphère. Drey'Ac s'avança alors, venant aider son compagnon du moment, Annabel s'écartant en essayant d'éviter les tirs provenant du kull. Au bout de quelques secondes, elle vit une forme se rapprocher d'elle, elle se prépara alors à frapper mais elle reconnut la carrure du colonel.

"Il faut partir maintenant, balance des grenades pour le ralentir ... "

Il reprenait son souffle et il avait vraiment l'air mal au point. Si ils faisaient tout sauté, il faudrait courir vite pour éviter d'être pris au piège par les gravas. Menchu pris en main deux grenades, se préparant à les dégoupiller puis appela Drey'Ac pour qu'il les rejoignent, il irait sur le Dédale avec eux, pas le choix. Une fois Drey'Ac à leur hauteur, Menchu balança les deux grenades et tous les trois commencèrent à courir, le jaffa assurant les arrières mais bien vite, tout commença à s'effondrer derrière eux et ils durent accélérer le rythme, poursuivit par les gravas leur tombant dessus. Ils finirent pas arriver dans la salle des anneaux et Menchu ordonna la fermeture de la porte, espérant que l'effondrement ne poursuivrait pas dans la salle avant qu'ils aient eu le temps de se faire transporter. Jonshon soutenait Almie dans ses bras, Elund les ayant rejoint et se positionnant derrière eux. Néanmoins, il ne restait plus qu'une seule place dans les anneaux.
Forcément, Menchu ordonna à la jeune femme de prendre la dernière place mais pas le temps de contester, les tirs avaient repris derrière la porte et Elund fut le seul à voir ce qui allait se passer. Le plafond proche de la porte venait de se fissurer. Il cria alors pour prévenir les trois, Drey'Ac eu à peine le temps de se jeter sur le côté et Menchu de pousser Annabel que tout s'écroula. Elund n'aurait rien dit, ils seraient tous les trois morts. Mais le colonel avait pris un sacré coup dans le dos et il s'affala à terre. Et oui, tout homme n'est pas invincible. La jeune femme demanda alors de l'aide à Elund pour trainer le colonel vers les anneaux, Jonshon étant déjà occupé avec Almie. Drey'Ac, quant-à lui, avait repris les armes et commençait à tirer par la brèche nouvellement formée.

Une fois les quatre compagnons installés dans les anneaux, Annabel leur demanda leur balise de téléportation, au cas où le signal passait. Toute manière, le colonel mis hors service, Annabel devenait la plus gradée et donc Jonshon, malgré ses protestations, n'avait rien à dire. Elle se recula alors et appuya sur le mécanisme des anneaux, voyant les quatre personnes disparaitre. En voyant Menchu reprendre conscience, elle se dit qu'elle aurait aimé l'embrasser une dernière fois, ne sachant pas si elle réussirait à revenir sur le Dédale, mais c'était peut-être finalement mieux ainsi. Au moins, les données sur les kulls étaient en sécurité. Et puis elle avait le sentiment que sa place était ici, au milieu des décombres et des autres cadavres, enfin, elle avait trouvé les réponses à quelques questions qui la tourmentaient. Puis elle se retourna vers le jaffa, il n'avait pas à rester ici. Elle se rapprocha de lui et lui colla les 4 balises précédemment récoltées, dans le dos, il y aurait un plus fort signal ainsi. Et le kull arriva à les rejoindre mais il avait été sérieusement amoché, il lui manquait le bras droit, surement écrasé, et il claudiquait sérieusement. Il leva son bras gauche mais un, puis deux tirs seulement sortirent, son arme avait du en prendre un coup aussi. Cela se finirait encore au corps à corps …

Sur le vaisseau, les anneaux s'étaient activés et l'équipe médical dirigée par le docteur Dablord, passa du stade attente, au stade action. Un infirmier se saisit d'Almie et avec un autre, l'installa sur un brancard, Dablord se dirigea directement vers le colonel qui se relevait déjà mais son pantalon était déjà recoloré en rouge sang. Elund, serrant toujours sa tablette contre lui, se recula pour laisser les infirmiers s'occuper des trois autres, lui n'avait rien de graves à part quelques égratignures. Il était plus choqué qu'autre chose et partit s'assoir dans un coin, pouvant enfin décompresser, il était en sécurité. Un infirmier s'occupait de Jonshon mais il voulait redescendre, en découdre avec ce kull. D'un coup, la voix du colonel Turner résonna dans la pièce, demandant à l'équipe de se préparer pour une téléportation. Ils avaient réussis à percevoir un signal et s'apprêtait à téléporter le tout. Moins de 30 secondes après, un faisceau lumineux apparut et un kull, tenant Annabel au cou et Drey'Ac le tenant au casque, firent apparition. Ni une ni deux, Dean envoya valser l'infirmier qui s'occupait de lui, reprit son arme et se dirigea vers le kull, ce dernier relâchant son étreinte sur la gorge de la jeune femme et l'envoyant valser à travers le couloir. Drey'Ac était amoché mais il tenait bon, Jonshon vint alors à son aide, Menchu ne résistant pas non plus. Après quelques tirs venant exploser quelques lampes et noircirent certaines parois, à trois, il finirent par achever le super soldat.

Le calme, chose un peu irréelle après ce qu'il venait de se passer. Le Docteur Dablord reprit alors le contrôle de la situation, donnant les ordres aux infirmiers pour que chaque membre ai quelqu'un qui s'occupe de lui.




[Voilà, fin de la MJ, juste vous dire que je vous remercie profondément pour avoir été si actif et si bien appliqué, je suis très heureuse d'avoir pu réaliser mon idée avec vous Rolling Eyes
Vous avez une semaine pour répondre, après je donnerais les notes. Il y a possibilités de continuer cette mj avec un rp dans l'infirmerie du Dédale, à voir pour ceux qui veulent pousser le vice jusqu'au bout.

Comme d'habitude, si question il y a, n'hésitez pas Rolling Eyes]


Dernière édition par Annabel Spence le Mar 2 Nov - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Josh Reynolds
----------------
avatar
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 7724

Arrivé au SGC : 13/01/2009

Age du Joueur : 24


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
645/3200  (645/3200)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Mar 2 Nov - 17:59

Arpentant les nombreux couloirs du vaisseau, Evans était en chemin vers la passerelle. Cette mission était un peu spéciale : c'était en effet le premier voyage officiel du Dédale, et il avait lieu autour de la même planète que celle qui avait vu la destruction du Prométhée. Nebek. Entre les images de simulation synthétisées pour un test grandeur nature d'un assaut des Réplicateurs et les souvenirs de la course-poursuite à travers le Prométhée pour échapper à un Kull, le docteur Dablord n'avait pas trop envie de s'attarder ici ; ça ne présageait rien de bon. A coup sûr, ils allaient encore tomber dans une embuscade... Mais heureusement, cette fois-ci, Evans n'aurait quasiment rien à faire : juste rester à bord et attendre – en théorie.

Le vaisseau sortit d'hyperespace juste au moment où le médecin atteignait la passerelle. La bonne nouvelle était qu'ils n'étaient pas sortis trop tôt, et qu'il ne semblait y avoir aucun problème technique... Ca s'annonçait peut-être mieux que ce qu'il avait cru. Dans la pièce était déjà rassemblée l'équipe d'exploration – dont Evans avait déjà travaillé une fois avec les trois quarts. A eux les emmerdes et le danger ! Le seul type que le docteur ne connaissait pas était un scientifique, qui osa même essayer de provoquer le colonel Narah... Leur altercation fit sourire le toubib, qui était resté près des commandes – après tout il n'avait rien à faire pour l'instant. Et voilà, l'équipe était téléportée ; pour l'équipage les heures qui suivraient seraient du gâteau.


- Bon, j'ai un petit creux. Quelqu'un veut que je lui ramène un sandwich ? Non ? Bon ben...

Evidemment, c'était trop beau pour être vrai : ils ne feraient donc pas une seule mission sans combattre. Il ne fallut pas longtemps pour qu'on captât le signal d'un vaisseau en approche vers leur position, obligeant le médecin à rester sur la passerelle pour en savoir plus. Il fallait encore se préparer à subir une attaque ; ça en devenait une habitude. En attente devant la baie vitrée, Evans se contentait d'observer l'espace, où des multitudes de débris d'appareils cohabitaient. Les restes du Prométhée, eux, se trouvaient sur la planète, donc il était inutile de chercher les vestiges de l'infirmerie.

Un Tel'tak sortit d'hyperespace au bout d'une dizaine de minutes, et il s'identifia bientôt : c'étaient des Jaffas. Qu'est-ce qu'ils venaient faire ici, eux ? Au moins le Dédale ne les aurait pas sur le dos bien longtemps : apparemment ils allaient directement sur Nebek. Du coup c'était le moment d'aller se chercher un sandwich, puisque de toute façon ils ne pouvaient pas contacter l'équipe d'exploration.

Arrivé au mess, Evans mit cinq bonnes minutes à choisir ce qu'il prendrait, ne voyant rien qui l'attirait vraiment. Quand finalement il repensa à l'assaut des Réplicateurs de la salle, il fut tellement dégoûté qu'il reporta son déjeuner à son retour sur Terre. Ce fut donc sans rien dans le ventre qu'il se dirigea vers l'infirmerie, histoire de voir si on n'avait pas besoin de lui, par hasard. Il n'était toutefois pas arrivé à destination que le colonel Turner le contactait par radio – apparemment la mission sur Nebek ne se passait pas si bien que prévu. Il fallait donc prévoir une équipe médicale, et ça entrait pleinement dans le rôle de Dablord.
Revigoré par cette nouvelle, il ne lui fallut pas cinq minutes pour trouver tout le personnel et le matériel nécessaires et ensuite l'amener à la salle des anneaux du niveau. Et voilà qu'il fallait à nouveau attendre...


- Quelqu'un a pris un jeu de cartes avec lui ?

La question du médecin, appuyé contre la paroi du vaisseau et qui dirigeait pourtant l'équipe de huit personnes, ne sembla pas enthousiasmer grand-monde, qui se regarda simplement comme s'il parlait une autre langue. Enfin, alors qu'Evans comptait les secondes sur sa montre, les anneaux s'activèrent et laissèrent bientôt apparaître quatre patients potentiels. Estimant rapidement à vue d'œil l'état de chacun, le docteur Dablord répartit ses collègues en fonction des besoins et se dirigea vers le colonel Narah, qui semblait beaucoup moins en forme que d'habitude... Et bizarrement, le scientifique suicidaire tenait sur ses jambes, lui. Néanmoins, Evans avait à peine commencé à stabiliser l'officier – qui passait déjà plus de temps à se débattre qu'autre chose – que le commandant du Dédale annonçait déjà de nouveaux venus. Effectivement, il manquait le sergent Spence.
Un éclat lumineux plus tard, trois silhouettes apparurent, dont une que le médecin percevait déjà comme ennemie. Après tout, un Kull étant en train d'étrangler un des leurs, ce n'était pas très amical... Face à cette situation, Dablord ne sut que sortir son arme de poing, sans vraiment savoir où tirer. La dernière fois qu'il avait eu affaire à cette créature, il ne s'en était sorti que parce que lui et Turner avaient fui en courant, laissant le Prométhée s'écraser sur la planète... Là, il était complètement pris au dépourvu, et il ne put donc retenir Menchu de se jeter sur le Goa'uld. Evans assista alors à une scène de combat surréaliste qui faillit coûter la vie de toutes les personnes présentes, devant éviter quelques tirs qui partaient dans tous les sens...
Le Kull achevé – il ne savait comment –, le médecin rangea son arme, s'avança au centre de la pièce et réfléchit rapidement en se grattant la tête, puis en faisant quasiment la circulation avec ses bras.


- Vous deux, occupez-vous de Spence. Un infirmier pour Jonshon, le scientifique et le Jaffa, deux pour l'autre extraterrestre, et un autre avec moi pour le colonel. Contactez aussi la passerelle ; qu'ils envoient une équipe de sécurité pour s'occuper de celui-là...

Regardant d'un air dégoûté le Kull, Evans reporta ensuite son attention sur Narah afin de s'assurer qu'il ne s'enfuît pas ; ça serait quand même dommage de louper une belle balade en brancard... Commença alors un bel après-midi en hyperespace où le docteur Dablord devrait vérifier l'état de chacun d'entre eux avant de les autoriser à sortir de l'infirmerie. Quant aux deux aliens, à vrai dire, ce n'était pas trop sa priorité...

_________________


>> Fiche / Dossier
>> #771215


Anciennement Evans Dablord : Fiche / Dossier
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
avatar
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5150

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
2302/15000  (2302/15000)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Ven 5 Nov - 1:42

La fumée s'épaissit rapidement et le gradé se fondit dans la fumée blanche, il remit son foulard pour masquer le bas de son visage afin de mieux respirer malgré la fumée. Le Kull se déplaçait lourdement, sans se soucier du bruit qu'il pouvait faire et ça jouait en la faveur du français. Il surgit de nul part pour entailler le casque du Kull, le déstabilisant. Il tira une rafale qui se perdit dans la fumée. Haletant et épuisé, Menchu sentait son cœur s'emballer alors que les tremblements dans ses mains et sa jambe blessée commençaient à le handicaper sérieusement. Pas le temps pour ça. Peu importe les blessures, la douleur ou le sang perdu. Tout ça, ça se contrôle. Il ferma les yeux et se concentra, c'était là qu'il était bien : sur le champ de bataille, au milieu des tirs, des morts, du sang. Tout son corps lui envoyait des signaux de douleur. De la tête au pied. C'est pas ça qu'il cherchait. Il fouilla au plus profond de lui même et toucha une sensation chaude, puissante. Sa haine. Elle dormait, il l'a réveillée. Il rouvrit brusquement les yeux alors qu'une présence sombre apparaissait derrière lui. Il fit volte face, planta son couteau dans l'œil de l'ennemi mais se prit un tir dans l'abdomen. Il fronça les sourcils en poussant un grognement de douleur. Il lâcha le couteau et s'écroula au sol dans un bruit sourd. Le Goa'uld le laissa pour mort et se dirigea vers le combat entre les Jaffas et l'autre armure ambulante. Le gradé roula jusqu'au mur, mit ses grenades dans ses poches, la télécommande du C4 -après avoir mit un récepteur sur un pain- et prit son épée courte. Il la cala dans son dos, en la faisant tenir avec sa ceinture. En moins de 90 secondes il était de nouveau prêt au combat. Il prit le couteau sanglé à sa jambe, s'approcha à pas de loup du Kull qui lui tournait le dos, lui enfonça violemment la lame dans le cou. Il l'extirpa, recula d'un bond et attendit que le Kull se tourne vers lui, dès qu'il vit ses yeux, il lui en creva un, lâcha la lame, rassembla toutes ses forces et l'enfonça le plus profond possible, au point que le bout du métal disparaisse presque, le sang chaud éclaboussa sa main et son avant-bras. Il donna un coup dans la jambe du super soldat avant de lui asséner un violent taquet dans sa blessure au cou. Il quitta alors la position, ne préférant pas être trop près du Kull quand il sera de nouveau debout et plein de rage et de douleur.

Une forme se profila devant lui, ce n'était pas un Kull, trop léger. Il s'approcha à pas vifs et vit Annabel qui le braquait.


« C'est moi ! »

Malgré le regain de force que lui donnait sa rage palpable, surtout pour Annabel, il était épuisé. Le Colonel faisait tout ce qu'il pouvait pour ne pas y penser et donc ne pas être prit au jeu de la blessure handicapante mais il devait se rendre à l'évidence : le muscle était touché. Pour quelqu'un comme lui, habitué aux blessures de toutes sortes et avec un don naturel pour recouvrer ses forces, ça ne mettrait pas longtemps à cicatriser mais en plein milieu du combat, il n'était pas plus avancé qu'un autre. Enfin si, pour la lutte contre la douleur mais ça ne lui donnait pas plus de force. De la résistance il en avait, mais pour combien de temps encore ? Annabel lui proposa de décamper, il acquiesça et dégoupilla ses grenades qu'il balança au pif, dans la masse blanchâtre qui avait du mal à s'évacuer, comme il le voulait. Les deux grenades commencèrent à faire trembler les murs et lorsqu'il sortit la télécommande du C4 en boitillant vers une éventuelle sortie... La structure toute entière gronda et il se dit qu'accélérer serait une bonne idée mais avec une patte folle ? Pas facile. Heureusement, la salle refuge pointa le bout de son nez et les trois combattants rentrèrent.

« Fermez cette putain de porte ! On y voyait mal mais assez pour voir qu'il était en triste état. Il sortit son arme de poing en restant près de la porte. Il n'y avait pas assez de place dans les anneaux. Spence, dans les anneaux, c'est un ordre. »

Sa voix était calme et puissante, malgré sa respiration haletante. Couvert de sang, de sueur et de poussière, il donnait une belle image de l'homme qui venait de vivre l'Enfer. Et c'était le cas. Calme, les Kull étaient-ils tous morts ? Des tirs éclatèrent de l'autre coté et Elund se rendit utile, il pointa le plafond du doigt en gueulant de faire attention. Drey'Ac était rapide, lui aussi. Annabel moins. Il lui donna un coup d'épaule qui l'envoya assez loin pour qu'elle ne soit pas en danger. Puis plus rien. Il faisait noir et chaud, son cœur battait assez fort pour éclater et lorsque ses sens revinrent, il avait une horrible douleur dans le dos mais le pire... Il n'avait plus mal à la jambe. Il ne sentait pas ses jambes. Il rouvrit les yeux comme il pu alors que les anneaux remontaient autour de lui. Il comprit.

« Non ! »

La seconde d'après, ils étaient dans le Dédale. Ils furent tous prit en charge mais le Colonel repoussa violemment le médecin qui s'approcha. Le second, c'était Dablord, il lui lança un regard meurtrier avant de saisir sa radio pour appeler Jason. Il était hors de questions qu'il les laissent là-bas, qu'il la laisse là-bas. Non, pas question. C'était de sa faute si elle y était retournée, pas question qu'elle y meurt. Il ne se le pardonnerait pas. Le gradé eu à peine le temps d'appuyer sur le bouton de sa radio que le Dédale annonçait une téléportation. Ses jambes revinrent en un claquement de doigt, et la douleur avec. Peu importe. D'un revers mental, il balaya cette tare physique. Il sortit son épée courte et le personnel s'écarta. Il attendrait et y retournerait s'il le fallait. Il ne l'abandonnerait pas là-bas. Elle ne mourra pas, pas sous son commandement.

Il s'en doutait. Le Kull apparu, Annabel dans son unique main restante et Drey'Ac qui le maintenait comme il le pouvait. Jonshon fut plus rapide que son supérieur amoché et se dirigea vers l'ennemi qui envoya valser le petit bout de femme. Jonshon se fit remballer en quelques instants et lui, pareil. Les Tau'ri sont coriaces et têtus. Les deux hommes se relevèrent et alors que Menchu lui plantait sa lame dans le bide, les deux autres combattants, lui faisait aussi goûter le métal froid d'une lame. Au final, l'armure vivante vacilla, ses yeux s'éteignirent et il tomba à genoux puis, enfin, il s'écroula. Dablord, qui effectuait son travail sans zèle pour une fois, répartit rapidement son équipe. Le français extirpa son épée du corps sans vie du Kull. Sa vision était trouble et ses mains peu fiables mais peu lui importait. Il posa la lame sur la gorge de l'ennemi et l'enfonça au maximum, lorsqu'il sentit une résistance s'apparentant à la coque du vaisseau, à juger la profondeur de la lame. Il poussa un soupir et posa une main au sol. C'était finit.


« Dablord, filez-moi un coup d'main, j'peux pas m'lever. »

Vous n'aviez jamais vu un français demander de l'aide ? Et bien maintenant, c'était chose faite. Il était épuisé, aussi bien physiquement que mentalement. Il avait besoin de repos.


(Ah ! Moi je te remercie pour cette excellente MJ Anna :p Franchement, ça fait plaisir de voir un tel niveau. Que des bons RPgistes, un très bon MJ, des posts qui s'enchaînent bien, un scénario qui tiens la route. Magnifique ! Pour cette MJ, j'te donnerais la note de 18 parce que j'ai vraiment prit mon pied XD Et j'compte bien pousser le vice jusqu'à l'infirmerie Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Dean Jonshon
----------------
avatar
----------------
Sergent
----------------


Nombre de messages : 4142

Arrivé au SGC : 08/08/2008

Age du Joueur : 24


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 34
Profession: Soldat
๏ Expérience:
298/3200  (298/3200)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Sam 6 Nov - 12:07

Ils étaient proche de la libération et pourtant si prêt du combat...A deux mètre d'eux se tenait encore les jaffas et leur supérieur qui se battaient sans répit contre ces fichus kull...Les jaffas avait réussit on dirait a ralentir leur kull. Dean le regardait faire et le trouvait de moins en moins rapide, il frapper les jaffas sur une position mais ses gestes étaient tellement lent que les jaffas les esquivaient facilement. Jamais Dean n'aurait pensé devoir se battre contre l'une de ces armures....Oh il avait entendus dire que Narah s'était déjà battus contre ça mais dans quel état était il revenue? Au vus des blessure du sergent et d'Almie Menchu avait dût avoir pas mal de chance.. Mais là...là il y avait eut plusieurs kull ! Ces armure de la mort contre la petite équipe du SGC. Et ils avaient gagné! Enfin presque...

C'est quand que tu nous renvois dans ce putain de vaisseau? Les autres sont en train de se faire tailler en piéce !

Dit il a Elund, le scientifique était toujours en train de faire mumuse avec sa tablette pour reconfigurer les anneaux de transport. A coté de Jonshon Almie était toujours inconsciente, Dean s'était donc pencher sur elle pour lui mettre ne serait-ce qu'un pansement lorsque la jeune femme tenta de se relever en baragouinant qu'elle voulait se battre. Dean l'avait donc prit fermement et bloquer au sol.

Tu ne leur servira a rien Almie, tu a vus ton état? Tu pourrais limite marcher ! Repose toi le temps qu'on arrive sur le vaisseau!

Mais rien a faire, la jeune femme se débattait toujours pour pouvoir retourner au combat, Dean était impressionné de cet état d'esprit: même blésé elle voulait retourner aider ses frères d'armes. C'était bien sur noble de sa part mais cela n'aurait servit a rien...Elle avait été projeté contre un mur sans compté les coups qu'ils avaient tout deux reçus lors de l'affrontement...Non c'était du suicide et Dean ne la laisserait pas faire.

Dean pouvait entendre depuis sa position que Narah se battait toujours et que Spence venait une nouvelle fois de se bléser, Le colonel avait lancer des fumigènes lors de la bataille et pour Jonshon impossible de voir ou même de prendre une arme pour tirer sur le kull...non c'était impossible. Et puis on entendit un boum, un second et puis comme si le sol était en train de s'écrouler, enfin se n'était pas comme si...Tout était en train de se casser la gueule ! On put voir que les jaffas et les deux humain arrivaient poursuivie par des gravats, ça risqué d'être chaud! Il fallait prier pour que le plafond ne leur tombe pas dessus avant qu'ils puissent partir. Voyant le monde qui allait prendre les anneaux Dean prit Almie dans ces bras, cette fois-ci la jeune femme avait sombré dans l'inconscient.
Ce qui devait arriver arriva, le plafond se fissura et s'écroula une fois de plus sur les compagnon, Les jaffa et Spence avait put s'échapper mais le colonel avait prit un sérieu coup... Cette homme était une forteresse pourtant là il s'affala et ne bougea point, Elund alla aider a le mettre dans l'anneau de transport. C'est alors que Spence leur demanda leur balise de téléportation, quoi ? Elle voulait resté ici??? Il en était hors de question ! On n'abandonne pas ses frères d'armes ! Jamais!


Hors de question Sergent Spence vous venez avec nous ! On n'oublie personne ! Je reste ici s'il le faut ! Vous êtes plus amoché que moi, venez!

bien que du même grade Annabel se ficha totalement de se qu'il était en train de dire et quelque instant plus tard il se trouvait dans le dédale! Une équipe de medecin bondit sur les hommes du SGC. Des Infirmiers venait pour s'occuper d'Almie, ils la prirent délicatement des bras du sergent et la mirent sur une civière une fois fait Dean se releva et choppa un officier de pont et le secoua.

Laissez moi redéscendre! Laissez moi redescendre putain ! On n'abandonne pas Spence !! On n'a..

Dean lâcha prise et s'écroula par terre, il prit appuie contre une parois tandis qu'un infirmier s'occupait de lui. Il n'avait presque rien! Il était juste exténué de cette bataille! Il voulait juste redescendre et chercher Spence, non jamais il n'avait laissé quelqu'un derrière ! Non jamais ! Et c'était pas maintenant que ça allait se faire ! ET c'est là que le Turner prit la parole, ils avaient capté un fort signal provenant de la forteresse ils allaient téléporter Spence et l'autre ? Un soulagement pour Dean...Qui fut de courte durée une fois la téléportation finis on vit avec effroi qu'un kull avait été téléporté ! N'y une n'y deux le sergent se releva et prit son arme de poing et tira sur cette armure de malheur. Il s'approcha et tira a bout portant, il fallait le flinguer ce connard! Une fois que l'armure eut rendus son dernier râle Dean se mit dans un coin de la pièce et attendis que les toubibs arrivent.


[[[[Merci beaucoup Annabel pour cette super Mj j'ai vraiment kiffé de chez kiffé =) Donc comme Menchu se sera un 18 =). Que du bonheur sur cette planète de malheur ]]]
Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
avatar
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 29


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
428/6800  (428/6800)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Mar 9 Nov - 0:15

Bon voilà, je met les notes. Un petit mot tout de même avant (bon je vais me répéter mais bon XD).
Donc merci à vous tous, pour ma première MJ, ce fut excellent et j'espère que ce fut de même pour vous. J'ai vraiment adoré de faire un rp avec vous tous et je suis super heureuse que ce se soit aussi bien passé Rolling Eyes

------------------------------------------------------------------------------

Menchu Narah :

* 1] Orthographe / Conjugaison / Structure des posts : 8/9

* 2] Cohérence dans les Posts :3/4

* 3] Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits du MJ : 4/4

* 4] Présence et Participation dans l’ensemble du RP : 3/3

Note Final : 18/20

Bref, rien à dire, comme toujours. Très bon rp, très réactif dans les réponses, je suis contente que tu es pris autant de plaisir dans cette MJ. Merci en tout cas Rolling Eyes

------------------------------------------------------------------------------

Marvin Elund :

* 1] Orthographe / Conjugaison / Structure des posts : 8/9

* 2] Cohérence dans les Posts :3/4

* 3] Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits du MJ : 4/4

* 4] Présence et Participation dans l’ensemble du RP : 2/3

Note Final : 17/20

Mon p'tit Marvin na moi !! J'ai adoré ce personnage décalé que tu as très gentillement accepté de joindre à cette MJ suite à ma demande. Un vrai délice pour les yeux et ne t'inquiète pas pour le dernier post Rolling Eyes

------------------------------------------------------------------------------

Dean Jonshon :


* 1] Orthographe / Conjugaison / Structure des posts : 6/9

* 2] Cohérence dans les Posts :3/4

* 3] Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits du MJ : 4/4

* 4] Présence et Participation dans l’ensemble du RP : 3/3

Note Final : 16/20

Alors une vraie bonne surprise pour moi, tu m'as étonné avec ton niveau RP et j'ai eu beaucoup de plaisir à les lire. Je suis vraiment super heureuse que tu te sois autant impliqué et j'espère que tu auras pris autant de plaisir que moi à suivre cette MJ.

------------------------------------------------------------------------------

Drey'Ac :

* 1] Orthographe / Conjugaison / Structure des posts : 7/9

* 2] Cohérence dans les Posts :3/4

* 3] Respect des Règles de RP, de l’Intrigue Générale et des écrits du MJ : 4/4

* 4] Présence et Participation dans l’ensemble du RP : 3/3

Note Final : 17/20

Le petit Jaffas bourrin préféré du Fofo, je regrette pas de t'avoir incorporé à la MJ.

------------------------------------------------------------------------------

Petit mot pour Evans, merci d'avoir pris le temps pour faire ton post, je l'ai beaucoup apprécié et cela donne une bonne touche finale à la MJ, comme la cerise sur un gateau. Bref, merci pour ta participation. Je ne te note pas pour un post, j'espère que tu comprends Rolling Eyes


Vilaaaa !! MJ terminée et close Rolling Eyes (PS: note rajoutée Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Jason Turner
----------------
avatar
----------------
Brigadier-General
----------------


Nombre de messages : 14852

Arrivé au SGC : 08/03/2006

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 58 ans
Profession: Ex-Commandant du Dédale
๏ Expérience:
3978/15000  (3978/15000)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Mar 9 Nov - 23:23

Didi, tu as déplacé le sujet trop vite lol Drey et Elund ont pas pût te noter. Remet le dans les planètes explorées quand tu aura ta note définitive (je rappelle tu additionne le tout et tu divise par le nombre de membre de la mission en arrondissant au plus grand Wink)

_________________


~ Ceux qui, par malheur, font la guerre, ont généralement la chance de ne la faire qu'une fois. ~

-----------------------------------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
avatar
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 29


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
428/6800  (428/6800)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Mer 10 Nov - 0:51

Mdrrr oups dsl XD
Revenir en haut Aller en bas
Marvin Elund
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 34

Arrivé au SGC : 26/09/2010

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
44/200  (44/200)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Mer 10 Nov - 1:43

Tout d'abord je tiens à m'excuser de ne pas avoir répondu. Je n'ai aps d'excuses. Ensuite, je voulais te remercier Annabel pour cette belle MJ que tu nous as pondue là (je ne parle pas de Davis vu qu'il n'a pas fait grand chose), bref.

Merci pour ta note qui est sur-éstimé je trouve au vue de mon temps de réponse, mais merci.
Personnellement, je vais te mettre un 17/20. J'hésitais entre un gros 16 ou un petit 17, mais j'ai penché pour le 17 finalement. Pourquoi ?
Et bien ça ne devait vraiment pas être évident de faire le MJ tout en jouant son perso et donc en restant impartiale, et pour ça je t'accorde la moitié de ma note. Ensuite, la MJ était très bien décrite, ce qui permettais aisément d'approfondir aussi bien sur les décors que sur les sentiments de nos personnages.
Enfin, tu as su répartir un petit temps sur une MJ qui a parût longue. J'ai juste un peu décroché au niveau de la fin vu que je n'avais vraiment plus grand chose à faire ou à dire.
Enfin voila, ça sera un 17/20 pour moi Smile

Bonne continuation Annabel !
Revenir en haut Aller en bas
Drey' Ac
----------------
avatar
----------------
Jaffa
----------------


Nombre de messages : 240

Arrivé au SGC : 08/02/2008

Age du Joueur : 41


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
228/200  (228/200)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Mer 10 Nov - 12:34

Une bonne MJ à laquelle j'ai adoré m'incruster. Libre de nos mouvements, on avait la possibilité de jouer notre personnage comme il se doit.
Pour ta note, je vais te mettre un 18/20 comme les deux autres. Pour une première MJ, c'est un excellente MJ. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Jason Turner
----------------
avatar
----------------
Brigadier-General
----------------


Nombre de messages : 14852

Arrivé au SGC : 08/03/2006

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 58 ans
Profession: Ex-Commandant du Dédale
๏ Expérience:
3978/15000  (3978/15000)

MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   Mer 10 Nov - 15:50

Ça te fait donc une moyenne de 71/80 soit 17.75 sur 20 (héhé tout de tête :P).

On arrondis à 18 que je te rajoute miss Smile

_________________


~ Ceux qui, par malheur, font la guerre, ont généralement la chance de ne la faire qu'une fois. ~

-----------------------------------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: MJ Nebek by Davis/Didi   

Revenir en haut Aller en bas
 

MJ Nebek by Davis/Didi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Missions planétaires terminées ~-