Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Menchu Narah
----------------
Menchu Narah
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5152

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre12302/15000L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (2302/15000)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Sam 25 Sep - 16:57

Depuis quelques jours, Menchu fouillait les archives de la base en quête d'informations sur les Goa'ulds pour les Black Eagle. Tout ce qu'il trouvait pourrait servir dans une quelconque mission. Il valait mieux avoir trop d'infos que pas assez. Une fois isolé en territoire hostile, le SGC ne serait d'aucune aide, ils devront être autonome. Leur mission de base était la récup' d'informations pour le SGC, c'était ainsi que le Général O'Neill avait réussit à officialisé l'unité auprès du Pentagone. Pour accomplir cette tâche, ils devaient compiler les informations déjà existantes, les classer et les redistribuer efficacement à chaque membre de l'unité pour les opérations adéquat... Qui a dit qu'être militaire c'était l'éclate tout les jours ? La poussière et le dysfonctionnement de plusieurs néons dans certaines salle des archives tendaient à prouver que bien peu de personnes se souciaient de cet endroit, à tord. Une fois qu'il ressortirait aujourd'hui, il allait pousser une gueulante pour secouer un peu les équipes d'entretien. Enfin... Il n'avait pas gueuler, il n'en avait jamais besoin : ses paroles froides et ses silences pesant lui suffisaient pour se faire comprendre généralement.

« Putain, vivement l'entraînement des Eagles... »

Il soupira et poussa un carton ou était marqué « Dysfonctionnement MALP 02/10 » Qu’est-ce que ce carton foutait avec les rapports de mission ?! Mais quel bordel ! Doucement mais surement, la colère commençait à envahir son esprit. Il savait pertinemment que Jack avait autre chose à faire de ses journées que de veiller au rangement des archives et apparemment, il n’était pas le seul : les archivistes devaient compter la dessus mais manque de chance, le français, lui, avait rien d’mieux à faire ses derniers temps… Dans tout ce merdier, il se félicita tout de même d’avoir envoyé Almie en salle de sport pour qu’elle se défoule un peu avec Devans. Il ne préférait pas imaginer le bordel que ça aurait pu être avec elle, déjà vu comment c’était partie sans sa présence !

« Bon… Les rapports de Nebek dans c’merdier ? »

Il donna un coup de pied impatient dans un carton trainant au sol, ce dernier glissa sur quelques mètres et disparu dans une des zones d’ombres de la salle, faute de néon en état de marche. Combien de temps allait-il y passer ? Un bruit l’interpella alors, il se tourna et vit que quelqu’un se tenait à l’entrée de la salle, il fronça un instant les sourcils avant de la reconnaitre.

« Spence ! Ça faisait un bail… »

Il croisa les bras sur son torse. Il était tout de noir vêtu, comme à son habitude. Un Sig ornementait sa jambe droite alors qu’un couteau de combat décorait sa ceinture, sur la gauche. Son épaule droite portait les écussons de FoxHound et des Black Eagle mais le plus marquant pour elle -certainement- était le fait que ses deux yeux étaient verts. Sans oublier que la plupart de ses cicatrices c’étaient résorbées, aujourd’hui il ne ressemblait plus au monstre qui avait traqué Kaïger avec efficacité.
Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
Annabel Spence
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre1428/6800L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (428/6800)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Sam 25 Sep - 17:29

Carton 260, Carton 261, Carton 265, Carton 267 ... A cet instant, la jeune femme remerciait sincèrement les archivistes de lui avoir ramené tous les cartons de rapports et de données sur Nebek. Portant son index et son majeur à sa tempe, elle soupira doucement. Faudrait qu'elle se porte tout toute seule, génial. Et bien sur, c'était le jour qu'elle avait choisi pour vêtir une jupe et talons. Magnifique choix mademoiselle Spence. Et puis elle ne pouvait pas reporter au lendemain pour avoir une tenue plus adéquat, elle devait avoir les informations, à coup sûr détenu dans ses cartons, pour terminer une analyse sur la flotte d'Anubis. Plus qu'à prendre son courage à deux mains, elle n'aurait qu'à faire plusieurs aller-retour des archives à son bureau. Prenant un stylo et notant sur sa paume les numéros qu'il lui fallait, elle laissa son travail en plan et parti en direction des archives, lieux isolés, froid et difficilement éclairé. Elle s'arrêta nette alors et revint en direction des tiroirs de son bureau pour se saisir d'une lampe torche. Elle avait déjà été faire un tour aux archives et elle n'en conservait pas un bon souvenir entre les mini bombes de poussières et les faux-contacts des néons.

Une fois parée, Annabel pris l'ascenseur, salua deux-trois officiers croisés sur le chemin et arriva enfin dans le couloir menant à la salle recherchée. Bien que l'endroit semblait vide, il lui semblait entendre des échos de bruits. Elle s'arrêta au milieu du couloir désert et tendit l'oreille. Oui, il y avait bien un bruit mais pour le moment, elle n'arrivait pas à reconnaitre de quoi il s'agissait. Une souris ?? Nan, elle ne l'entendrait pas aussi fortement. Un opossum ??? Avec tous les puits d'évacuation qui donnait dans la forêt ... Non, elle commençait à délirer un peu là ... C'est alors qu'elle entendit une voix et sembla reconnaitre le mot de Nebek. La curiosité aiguisée, Annabel repris son chemin et finit par arriver devant la porte de la grande salle alors qu'un carton, vu le son, stoppait sa course contre un mur.

Un homme vêtu de noir au milieu. Tiens, étrange. Elle s'était attendu à un scientifique ou un agent d'entretien mais que faisait un militaire aux archives ?? Surtout en tenue. Elle s'épaula alors au montant de la porte et toqua le bout de sa lampe torche contre la porte d'acier, pour signifier à l'homme sa présence. Ce dernier se retourna assez vite, on voyait qu'il était souvent sur le terrain, et se redressa sur toute sa taille, croisant les bras. Spence ... Il la connaissait mais elle par contre ... Elle resta un instant à le dévisager et son visage lui revenu, surtout à cause de son regard à vrai dire. Oui, quelques mois auparavant, lors de la traque de Kaïger. Mais il ne faisait plus partie du SGC ...


"Colonel Narah ... Je vous croyais à la retraite. Enfin, j'ai été absente longtemps il faut dire."

Oui, elle avait fait un détour par les bureaux du NID avant de revenir au sein de cette chère Montagne. Apparemment, il avait repris du service vu les écussons qu'il portait sur son épaule et d'ailleurs, il s'agissait d'écusson qu'il lui était inconnu. Elle se redressa alors et vint se rapprocher de l'homme, s'arrêtant au niveau des premiers cartons qui remplissaient la pièce.

"Vous recherchez quelque chose ??? Si je peux aider ..."

Elle n'était pas sur de l'avoir entendu prononcer le nom de Nebek et dans le doute, elle préférait ne pas aborder le sujet mais elle se sentait désormais intriguée par les motifs de sa présence ici.
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
Menchu Narah
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5152

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre12302/15000L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (2302/15000)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Sam 25 Sep - 18:42

Dans ses souvenirs, Spence était une sous-off, alors la voir habillé d’une jupe avec des talons le laissa perplexe l’ombre d’un instant même si, il devait l’avouer, elle portait mieux la tenue civile que le treillis militaire… D’ailleurs, combien de femmes portent bien le treillis ? Aucune.

« Certains me croient mort… Vous étiez plus proche de la réalité qu'eux. »

Il avisa alors la lampe torche qu’elle tenait -et utilisée pour signaler sa présence- ce qui le poussa à penser qu’elle était déjà venue en ces lieux reculés de la base. La jeune femme s’approcha alors et il constata -comme souvent- que sa taille et sa carrure était supérieure à son interlocutrice. Il était plus grand, plus large et épais qu’elle. Ce physique qu’il s’était taillé pour affronter la guerre, il ne l’avait jamais regretté, juste les cicatrices qui prouvaient son ancienneté.

« Z’êtes déjà venue ici, vu votre prévision ? »

Un léger signe de la tête pour désigner la lampe en question et il se retourna ensuite pour se retrouver face à une montagne de carton.

« Bah… Vous sauriez pas ou sont les cartons sur Nebek ? J’en ai besoin pour les Black Eagle… »

Pour lui, les Black Eagle c'était devenu normal, une nouvelle partie de sa vie et tellement de personnes du SGC s'y étaient intéressées de près ou de loin que presque toute la base était au courant de ce qu'était ce groupe d'élite et pour cette raison, il partit du principe que Spence en avait déjà entendu parlé par les bruits de couloirs, à tord ? Le gradé saisit un carton qui trainait, regarda l’indicatif avant de le posé à coté de lui. Le peu de lumière n’aidait en rien et les néons lâchaient les uns après les autres. Décidemment… Il se convainquait doucement mais surement qu’être en mission, à crapahuter dans un terrain boueux, vaseux ou même sous les tirs ennemis serait mieux qu’être ici, dans cette pièce merdique avec ses cartons merdiques et ces loupiotes merdiques ! Il enfonça ses deux mains dans ses poches pour ne pas taper dans les cartons les plus proches, l’air frustré.

« C’est vraiment pas fait pour moi ! J’serais mieux en mission… Il se tourna alors vers Spence avec un regard interrogateur. D’ailleurs, vous étiez pas dans l’armée la dernière fois ? »

Il se sortit une clope en parlant qu’il finit par caler entre ses dents, il tendit le paquet vers Spence, des fois qu’elle en voudrait une.
Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
Annabel Spence
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre1428/6800L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (428/6800)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Sam 25 Sep - 19:37

Sa prévision ? Que ... Il lui suffit alors de suivre le regard de l'homme en direction de sa main tenant la lampe torche. Ah oui, elle comprenait mieux là. Elle sourit alors et haussa les yeux en direction des trop nombreuses lumières éteintes ou défectueuses.

"Oui je suis déjà passée par ici et je préfère oublier cette expérience."

Le colonel venait de se retourner en direction des étagères pleines à craquer de divers documents. Elle regardait dans la même direction lorsqu'il demanda les cartons sur Nebek. Donc il s'agissait bien de ça. Et les quoi ??? Black Eagle ... C'était quoi ça, une nouvelle unité SG faite d'aigles espions ??? Mais pourquoi voulait-il des renseignements sur Nebek, était-il question d'y retourner ??? Rien qu'à cette pensée, elle sentit le sol bouger sous ses pieds. Cette porte, cette mine, cette forteresse ... Mais tout avait été détruit, tout, il ne restait rien, enfin, rien qu'elle ne voulait se convaincre d'être resté debout. Elle voulait tourner la page de cette sombre histoire mais plus elle essayait et plus elle se rendait compte que tout et n'importe qui lui ramenait le sujet en pleine figure. Serait-elle donc hantée jusqu'à la fin de sa vie ??? Elle voulut alors se reprendre, le colonel n'était pas là pour l'entendre se lamenter une fois de plus sur sa vie, mais pour chercher des infos ...

C'est alors qu'il parla de missions et du fait que la dernière fois qu'ils s'étaient croisés, elle faisait parti de l'armée. Oula, comment expliqué ?? Le temps qu'elle y réfléchisse, il lui tendait déjà son paquet de cigarette. Était-ce bien prudent vu la pièce et surtout la non existence d'aération convenable à voir la couche de poussière ?? D'un sourire et d'un revers de main, elle déclina alors l'offre du colonel.


"Je suis une civile désormais, je suis revenue en tant que consultante. C'était soit ça, soit je restais avec le NID et personnellement, ce n'était pas une chose qui me réjouissait. Pour ce qui est des cartons sur Nebek, oui je sais où ils sont mais il va d'abord falloir me dire ce que sont les Black Eagle ??? Je ne donne pas mes infos à n'importe qui."

C'était ce que le psychiatre lui avait conseillé de faire, contrôler ces sentiments, reconstruire sa personnalité en se souvenant d'elle avant. Mais cela sonnait faux parfois, elle affichait un sourire amical, avait une posture décontractée, essayait un peu d'humour mais à l'intérieur, l'ombre de Nebek était toujours là. Pourquoi voulait-il ces informations ?? Avait-il le projet de retourner là-bas ?? Des images lui revenait, les jaffas, la mine, sa cellule ... Pourtant, elle faisait tout pour se contenir devant l'homme et ne rien laisser paraître, cela avant tout car chacun avait son histoire et ces parts d'ombres. Finir par accepter sa douleur et ne plus la déverser sur les autres, il avait de ces conseils ce psy à la noix ...
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
Menchu Narah
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5152

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre12302/15000L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (2302/15000)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Sam 25 Sep - 20:17

« Une fois que j’aurais trouvé ce qu’il me faut, j’compte aller remuer le personnel d’entretien et les archivistes… C’est un vrai foutoir ici ! »

Il rangea ses clopes lorsque Spence répondit par négativement au paquet qu’il lui tendait. Il n’alluma cependant pas -encore- l’objet de mort, se contentant de la mordiller pour le moment. Ca le calmait déjà un peu. Il lui était déjà arrivé de mâchonner tellement longtemps une cigarette qu’au final, il n’avait pas pu la fumer, certaines étant carrément sectionnées. Il se tourna alors de nouveau vers l’une des armoires et enleva un peu de poussière d’un des cartons pour y lire l’inscription « Missions d’exploration sur P6S-654 », il passa à celui d’a coté en écoutant d’une oreille attentive ce que lui répondit la jeune femme. Il stoppa tout mouvement quand elle demanda ce qu’était les Black Eagle. Il se tourna de nouveau vers elle, un sourire en coin sur les lèvres.

« Civile hein ? Il s’adossa à l’armoire, l’air pensif. Après quelques longues secondes de silence il reprit la parole. Les Black Eagle sont une unité de terrain spécialisée dans la recherche d’information, l’infiltration et les opérations commandos. Je l’ai créée il y a quelques semaines, avec l’appui du Général O’Neill et du Pentagone. Il plongea son regard dans celui de Spence. Et pour cela, j’ai besoin de toutes les informations disponibles sur nos ennemis. »

Nebek… Y retourner serait dangereux, pour lui comme pour les hommes qui l’accompagnerait et pour cette raison, il n’en fera rien. Cependant, une place forte ennemie restait à être détruite : celle ou il avait été torturé. Il avait les coordonnées, le plan d’une grande partie de la base, la disposition approximative des gardes… Cela fait quand même beaucoup de zones d’ombres, oui, mais peu importe. Il voulait sa vengeance. Et il l’aura.

L’espace d’un instant, il se demanda si sa soif de vengeance n’était pas visible par son regard, ses gestes ou ses paroles mais ça ne l’inquiétait pas plus que cela : quiconque a subit de telles souffrances voudrait se venger, de là à le faire. Il y a un gouffre… Qu’il était prêt à franchir mais ça, personne n’était au courant.


« Le NID… Ils auraient déjà du fermer, ces salopards ! Quand une organisation est aussi pourrie, il faut savoir réagir et non laisser faire. Le huiles sont trop lentes mais c’est partout la même problématique : la politique ! »
Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
Annabel Spence
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre1428/6800L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (428/6800)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Sam 25 Sep - 20:51

Elle connaissait cet homme enfin, tout du moins, elle savait qui il était mais c'était la première fois qu'elle parlait vraiment avec lui. Mais ce personnage semblait dégager un tel instinct. Pendant son emprisonnement, malgré elle, elle avait appris à présentir l'humeur des jaffas pour faire profil bas au bon moment. Et là, son présentiment lui indiquait une forte personnalité qui avait vécu de grandes choses, bonne ou non. Comment arrivait-elle à le savoir ??? Par sa posture, assurée, calme, s'ennuyant presque d'une situation aussi banale que celle actuelle. Par son sourire, discret et mesquin, cachant des pensées. Par son regard, droit, franc, perçant. Elle avait son bras gauche replié sous sa poitrine, sa main soutenant son coude droit alors que sa jour reposait sur son poing, refermé sur la lampe torche. Unité de terrain, recherche d'information, infiltration, opérations commandos. Ces mots ne sortaient pas de son esprit, il tournait en boucle, comme une énigme. Il s'agissait bien d'espionnage mais pas réalisé par des aigles, enfin au sens propre du terme ...

"Je pense plus au NID comme à une sorte de gruyère, pleins de trous qui menacent la stabilité de l'ensemble. J'y ai passé quelques mois lorsqu'on en savait pas quoi faire de moi mais qu'on ne pouvait pas me laisser seule sans surveillance ..."

Elle sourit à se souvenir. Elle devait même prévenir lorsqu'elle partait aux toilettes. Mais en même temps, vu les coups de folies qu'elle réalisait à cette époque, valait mieux avoir un œil sur elle.

"Ils y a trop d'agents zélés où trop excités par le sujet Stargate, ils veulent tous leur part de gloire aussi. Les politiques savent y faire, je vous l'accorde."

Un néon s'éteint brusquement et en détournant le regard pour voir l'éclat de lumière disparaitre, elle remarqua les chiffres écrit sur la paume de sa main. Ah oui, les archives ... Elle décida alors d'allumer sa lampe torche et passa à côté du colonel pour s'arrêter devant une étagère positionnée derrière lui.

"Pour les rapports sur Nebek, ils sont pratiquement tous en ma possession. Mon nouveau statut de consultante me demande d'établir une analyse actuelle des forces d'Anubis et donc par conséquent, de celles de ces ennemis ..."

Elle pointa alors le rayon lumineux de sa lampe en direction des cartons et en lut rapidement les intitulés pour trouver ceux qu'elle désirait, jusqu'à tomber sur le bon.

"J'ai juste un problème, je n'ai aucune information sur les guerriers kulls, à part ce que je connais déjà sur eux."

Elle posa alors sa lampe torche sur le rebord de l'étagère à sa hauteur et leva les bras pour se saisir du carton. Une fois dans ces bras, elle se retourna vers le colonel et alla le poser sur la table centrale dans un grand nuage de poussière. Elle l'ouvrit et en ressortit quelques rapports et notes.

"Alors, ue voulez-vous donc savoir sur Nebek ???"

Elle se retourna alors vers l'homme et attendit les questions. Elle avait tout en tête et elle préférait se concentrer sur ça plutôt que sur ces souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
Menchu Narah
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5152

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre12302/15000L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (2302/15000)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Sam 25 Sep - 22:04

« Un gruyère qui nous coutera cher un jour, c’est une certitude. »

La remarque sur le fait qu’il fallait la surveiller tira un sourire amusé au gradé, d’après certains, il ne devrait plus être en service actif, ni même porter une arme ou avoir des hommes sous son commandement. Par chance, ses rapports c’étaient… Égarés à chaque fois. L’armée et la paperasse ! Y a toujours des choses qui se perdent, ce n’est pas un fait nouveau, n’est-ce pas ? En parallèle à ses pensées sur sa propre santé mentale, il se dit que devoir la surveiller… Y avait pire comme taf. Non, il ne devait pas commencer à faire dévier son esprit, sinon il allait encore faire des conneries, ou tenter d’en faire. Chose qu’il devait éviter.

« J’connais ça, c’est à en devenir dingue, on en revient jamais vraiment… Les premiers jours j’ai douté de la réalité des choses, je craignais un subterfuge. »

Il comprit alors de quoi il parlait et avec qui il parlait. Il se tût, serrant les dents, il enchaîna sur ce silence en mâchonnant un peu plus sa cigarette. Qu’il voulait allumer.

« Ça vous dérange si j’fume ? »

Une protestation intervint de la salle elle-même, un néon s’éteint vers l’entrée, immédiatement, il quitta son appui et sa main gauche alla trouver son couteau de combat, resserrant ses doigts autour du manche. Sa réaction démesurée venait surtout du fait que des souvenirs de sa capture remontait depuis quelques temps… Il se sentait oppressé et par moment, le souffle de Nienor parcourait son cou, lui déclenchant un irrépressible frisson glaciale le long de la colonne vertébrale. Même aujourd’hui, son pouvoir sur le militaire était puissant et il doutait de pouvoir l’affronter. Il n’était pas invincible, comme les soldats avaient tendance à le dire. Il lâcha prise sur son couteau dès que Spence se tourna vers lui. Il approcha à grand pas, il s’effaça sur le coté, évitant tout contact physique. Chose qu’il avait de plus en plus de mal à supporter avec le temps, une autre conséquence…

« Ah ! Ils auraient pu me le dire, ces ânes ! Ca fait deux jours que je cherche dans le vide !? Il soupira bruyamment mais le mot Kull interpella ses sens. J’peux peut être vous aider à c’sujet… Il la suivit jusqu’à la table centrale, aussi mal entretenue que le reste. J’en ai affronté un au corps à corps pendant l’assaut. »

Y avait assez de poussière dans ce carton pour que sa tenue passe du noir au blanc, bordel, il fallait pas qu’il passe une journée de plus ici ou il deviendrait vraiment dingue ! Il lui fallait de l’action, il avait besoin d’en chier, de réfléchir vite et bien. Pas de lire des rapports dans une salle poussiéreuse et mal entretenue… Non, ça lui rappelait bien trop de choses tout ça.

« Principalement : la disposition des forces, les tours de gardes, le nombre d’hommes… Les informations tactiques. »

Il profita de la couche de poussière sur la table pour dessiner grossièrement les formes de la base, il prit la lampe pour mieux voir ce qu’il faisait, il fit une croix pour la porte et la désigna ensuite du doigt.

« La porte est ici, son doigt alla jusqu’à la porte principale, jusque là je connais leur défense, mauvaise d’ailleurs. Ce que je veux, c’est comment ils s’organisaient à l’intérieur voir même, si possible, avant la présence des Kulls, ils ont du faire des changements pour eux, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
Annabel Spence
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre1428/6800L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (428/6800)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Sam 25 Sep - 23:23

"J’connais ça, c’est à en devenir dingue, on en revient jamais vraiment…" Avait-elle bien compris ce qu'il y avait à comprendre ?? Avait-il vécu la même chose qu'elle ?? Un soudain espoir que quelqu'un pourrait enfin la comprendre la submergea d'un coup. Après la disparition de Joshua, elle n'avait personne avec qui se confier et se sentir comprise. Le psy ne faisait que des théories comportementales, les généraux n'en voulaient qu'après son savoir ... Mais soudain, elle se rendit compte de l'absurde de sa pensée. Pourquoi un officier prendrait le temps de boire un café et de l'entendre se lamenter une fois de plus sur son sort. "On en revient jamais vraiment". A cette idée, elle sourit.

"On crève là bas"

Elle avait dit ça plus pour elle que pour répondre à sa phrase mais dans ces pensées, elle ne s'était rendue compte qu'elle l'avait dit tout haut. Il lui demanda si il pouvait fumer et elle répondit machinalement que ça ne la dérangeait pas. Elle en revint alors à son carton et sentit le colonel se rapprocher de la table en lui parlant des guerriers kulls. Lorsqu'il lui apprit qu'il s'était battu au corps à corps avec l'un des leurs. Elle ne put s'empêcher de le regarder, l'air surprise et un peu penaud. Et il avait réussi à survivre ??

"Comment l'avez-vous neutraliser ?? Je n'ai aucune données physique sur eux."

C'est alors qu'il répondit à sa question et dessina un croquis assez grossier de l'ancienne forteresse dans la poussière. Déjà, elle voyait quelques erreurs mais ce n'était pas très important.

"Pourquoi voulez-vous savoir tout ça alors qu'il n'y a plus rien sur Nebek et à moins qu'Anubis est reconstruit une autre forteresse selon le même système, ces informations ne vous servent à rien. La dispositions des forces dépend de la forme de l'édifice ..."

Elle agita ces mains à la recherche de quelque chose et s'empara d'une feuille au hasard et pris le stylo dans sa poche. Elle dessina alors les bases de la forteresse.

"Vous voyez, la forteresse était construite ainsi donc ils se répartissaient en ce point, ce point et celui-là"

Pour représenter les points de garde principaux par un gros cercle en chaque point.

"Vu la distance dans couloir, un garde passait dans les coursives tous les 15 min à peu près mais certains quartiers étaient délaissés à cause de leur statut. Dans les cellules, il n'y avait pas de garde alors que dans les couloirs menant aux laboratoires de Kulls, 2 gardes étaient présent en permanence."

Elle regarda alors le dessin du colonel et se remémora une discussion qu'elle avait entendu entre deux gardes lorsqu'elle se trouvait à la mine.

"Votre attaque s'est déroulé au bon moment, ils avaient le projet de construire deux tours défensives en face de la porte."

Elle traça avec son index deux points proche de la porte des étoiles.

"Alors si vous voulez infiltrer une autre forteresse, il faut au moins en avoir des vues extérieures pour que je vous indique les lieux stratégiques. L'organisation interne se base sur l'édifice. Sur Nebek, tout avait été optimisé, les cellules toutes proches de la mine, les laboratoires de kulls étaient en profondeur, je ne sais pourquoi ... Les salles d'études et d'interrogatoire au premier, les salles principales de décision et de commandement au troisième et les quartiers d'Anubis encore au dessus. Après pour les changements de garde et le nombre d'hommes, il faudrait une indication sur place mais il existe des lieux d'observation facilement repérables."

Elle resta quelques secondes sans bouger et sans dire un mot, réfléchissant, son regard fixé sur le dessin imprimé dans la poussière. Elle se redressa alors et fixa le colonel dans les yeux.

"Quelle forteresse visée vous donc ??"
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
Menchu Narah
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5152

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre12302/15000L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (2302/15000)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Dim 26 Sep - 1:17

L’espace d’un instant, son visage changea, en comprenant qu’il avait vécu les mêmes choses qu’elle, enfin, pas tout à fait mais le résultat était le même mais rapidement, elle reprit un air neutre, un sombre sourire étirant ses lèvres.

« Le seul moyen d’gagner, c’est de continuer le combat. »

Après qu’elle lui affirma ne pas être dérangée par la cigarette, il l’alluma, au détriment de toutes les règles de sécurité en vigueur dans des endroits autant à risque. Il posa ses mains sur le bord de la table, s’y appuyant dans une position assez décontractée. Apparemment il avait piqué à vif la curiosité de Spence avec son histoire de combat au corps à corps contre le Kull… Il aurait peut être pu en parler finalement, vu comment s’est clôturé le combat.

« Bah… Disons que l’combat s’est pas vraiment bien terminé pour moi. Il lui lança un regard moitié gêné. Il avait une force impressionnante, au-delà d’un humain mais il était lent. J’étais déjà affaibli avant d’engager le combat mais j’ai pu le tenir en respect quelques minutes… Ils sont pas fait pour le corps à corps et je pense, mais ce n’est pas sur, qu’ils ne sont pas très intelligents. Ils ne voient que leur objectif principal, le reste, ils l’ignorent. Ils n’ont aucune vision du champ de bataille, aucun recul. Il tira sur sa cigarette et expulsa la fumée vers la porte de la salle avant de reprendre. Quand j’ai vu que je pourrais pas gagner, j’ai demandé à un d’mes gars de poser du C4 dans la tranchée ou on était retranché. Je l’ai attiré avec moi dedans et j’ai tout fait péter… Il secoua vaguement la tête. Sans succès. D’après Eversman, il s’est relevé immédiatement après. C’qui est ironique c’est que son bouclier m’a aussi protégé. Il montra son bras gauche ou la cicatrisation n’était pas parfaite. J’ai été brulé au troisième degré sur tout l’avant bras et une partie de la jambe gauche, j’m’en suis bien sortit finalement. »

L’ancienne militaire enchaîna alors avec la disposition de la base de Nebek, ajustant un dessin sur une feuille qui devait faire partie des rapports de mission mais peu importe… Il acquiesçait au fur et à mesure qu’elle lui donnait des infos. La base était effectivement bien gardée et optimisée pour un excellent rendement de temps et de sécurité. En revanche, le nombre de garde n’était pas énorme de ce qu’il en avait vu, en tout cas pas pour une base aussi grande : ils avaient affronté un contingent relativement réduit une fois la porte passée. Anubis devait estimer que ses Kulls suffisaient même s’il n’y en avait que quelques uns…

« J’ai besoin de savoir comment il fonctionne pour défendre ses bases, comme je l’ai dit, toute info sera utile. Avec plusieurs exemples, on peut savoir un peu mieux à quoi on peut avoir à faire. Des statistiques en quelque sorte. »

Y avait aussi du fait qu’il comptait attaquer la planète ou il avait été enfermé, mais ça, il ne comptait pas en informer la jeune femme…

"Quelle forteresse visée vous donc ??" Il vit le regard de Spence se planter dans le sien, il ne cilla pas et répondit du tac au tac :
« Aucune, sans autorisation. Je veux juste être sur de ne pas être prit au dépourvu par l’ennemi. »

Son regard avait tendance à le déstabiliser, elle avait vu et subit des choses similaires à lui. Ca la rendait intéressante et dangereuse. Si un jour ils se retrouvaient tout deux dans un camp opposé, elle serait une arme contre lui, dans un registre plus proche, pour savoir ce qu’il avait dans la tête, elle était très bien placée pour décrypter certaines de ses réactions voir même en anticiper… Pour cette raison, il détourna le regard, le reportant sur la représentation de la base. Il sentait une forme de danger venant de cette femme.
Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
Annabel Spence
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre1428/6800L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (428/6800)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Dim 26 Sep - 13:13

Des statistiques, il voulait des statistiques. Annabel y réfléchit, elle préférait se souvenir comme ça, pour les données scientifiques, laissant tout l'émotionnel de côté, relativiser la situation. Elle repassa en sa mémoire les jaffas qu'elle croisait régulièrement. Elle ne pouvait se baser que sur une seule forteresse, ce n'était pas suffisant pour établir des données caractéristiques applicables à n'importe quelle autre forteresse. Non, elle ne pourrait répondre à ses attentes.

"Je n'ai que les données de Nebek. Pour vous fournir des informations fiables, il me faudrait acquérir et recouper les renseignements sur au moins deux autres forteresses en plus. J'ai bien quelques rapports mais ils ne sont pas assez descriptifs."

Elle avait fixé son regard sur le bras gauche du colonel sans s'en rendre compte alors qu'elle se repassait les images dans la mémoire. Elle remédita sur le récit de l'homme par rapport à son combat avec le Kull. Alors qu'elle travaillait à la mine, elle pouvait voir les test d'essai des premiers Kull. Il disait qu'ils n'étaient pas très intelligent ... Il était loin du compte. Elle ne put s'empêcher de sourire, amusée, repensant aux rires qu'elle avait pu avoir en voyant le résultat des expérimentations.

"Vous avez eu de la chance de survivre à un Kull, personnellement, vous êtes le seul de ma connaissance. J'ai pu observer qu'il n'avait rien d'humains que l'apparence. Ils sont stupides, aucune conscience. Anubis a beau avoir de fabuleuses technologies, il ne peut pas créer d'intelligence artificielle. Ils n'ont d'efficaces que leur équipement." Elle se redressa et s'assit à moitié sur le rebord de la table.
"Leur armure est fait d'un matériau unique, indestructible. Leur arme est extrêmement efficace, puissante et précise. Mais eux, ne sont que des pantins. Comme vous l'avez très bien compris, ils sont redoutables sur la distance, infatigables. Mais proche, ils ne peuvent utiliser leur arme, il ne reste plus que leur force et leur endurance. Ils restent dangereux mais pas invincible."

Elle se souvint alors des salles d'expérimentation, enfin de torture serait un mot plus adéquat. Ils prenaient des hommes sein, voir en très bon état physique et tester leur résistance, leur consistance, leur fonctionnement. Ils se basaient sur les données collectées pour établir les schémas de séquences biologiques pour recréer en laboratoire des êtres plus performants. Mais on aura beau faire une belle carrosserie, si on a pas de moteur à mettre dedans. Elle se mit alors à ricaner, repensant à ses êtres désarticulés, marchant tel des zombies.

"Ils n'ont aucune once d'intelligence, ils ne font même pas le poids face à un hamster. Anubis n'a jamais réussit à recréer un cerveau et pourtant, ce n'a pas été faute d'essayer. Les jaffas redoutaient les test en extérieur. Il y avait autant de morts dans leur rang que dans les humains choisis pour créer des cibles en mouvement. Les scientifiques d'Anubis ont réussis à recalibrer ces défauts pour en faire les Kulls que nous connaissons aujourd'hui."

Elle se demanda alors un instant si les laboratoires avaient été détruits lors de l'explosion de la forteresse. Il y avait peut-être encore des restes d'informations présentes là-bas. Il ne comptait donc pas attaquer une forteresse sans autorisation. Mais alors à quoi lui servait-il de collecter des informations maintenant alors qu'avec une mission officielle ou programmée, il y aurait un briefing et Annabel s'occuperait de rédiger la préparation du terrain. Donc soit, c'était pour sa culture personnelle, soit pour une autre raison qu'elle n'arrivait pas encore à deviner.

"Anubis utilisera le terrain en sa faveur pour mettre en place ces défenses. Déjà, une première ligne de surveillance automatique sur la porte. Une deuxième devant la forteresse avec des jaffas en poste. Et la forteresse elle-même compose la troisième ligne. Le jour de l'attaque, toute la forteresse était prête à vous recevoir à peine vous aviez franchit la porte. Mais je continue à dire que vous êtes tombés au bon moment. Anubis devait arriver sous peu donc les effectifs avaient été remaniés."

Elle le regarda de nouveau et vit qu'il regardait le plan de la base. Elle fronça alors les sourcils, essayant de comprendre.

"Vos Black Eagle ... C'est fait pour ça ?? Infiltrer les forteresses d'Anubis ??"
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
Menchu Narah
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5152

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre12302/15000L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (2302/15000)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Dim 26 Sep - 18:44

Bien sur qu’avec juste Nebek, elle ne pouvait fournir de statistique, mais avec la base de Nienor et la forteresse d’Alania, c’était suffisant… Merde, devoir repenser à ses deux choses ne seraient pas de tout repos pour son esprit mais il avait besoin de ses informations. Il devait le faire, il devait se détacher de sa peur, de la crainte que lui inspirait ce lieu… Il devait le raser, quitte à tout exploser avec une bombe au Naquadah s’il le fallait. Mais sans informations supplémentaires, c’était du suicide. Pour infiltrer seul une telle base, il avait besoin de données précises. Il ne s’agissait pas de Shadow Moses ou de Zanzibar cette fois…

« Une forteresse investie par les forces de de Svarog et une base construite et défendue par les forces de Sokar, ça vous irait ? »

Il tira une nouvelle fois sur sa cigarette en gardant son regard vers le dessin de la forteresse. Il avait l’impression de sentir le souffle de Nienor dans son coup, comme à chaque fois qu’elle l’achevait pour sentir son dernier soupir… Merde, il se sentait faible. Il cracha la fumée vers la porte, comme tout à l’heure.

« Les rapports ne sont jamais aussi complet que les souvenirs d’un homme sur le terrain, y a toujours des choses qu’on écrit pas. »

Il remit sa main gauche sur le métal de la table, se penchant un peu plus dessus, il voulait imprimer les chemins de ronde, le nombre d’hommes, leur répartition. Il devait tout avoir en tête, il devait pouvoir se guider les yeux fermés dans ce dédale de couloir. Il devait se concentrer.

« Donnez moi une occasion d’en affronter et je serais le premier à en tuer un. Leur bouclier et leur armure ne les protège pas d’une nuque brisée. Sur Nebek j’étais trop faible pour le faire mais maintenant, c’est possible. »

Il sentit la rage de vaincre le prendre au trip, la peur laissa la place à la haine et une force nouvelle l’envahit. Il se redressa et s’étira comme un félin se réveillant d’une trop longue nuit. Il se sentait oppressé par cette salle, ce casernement. Ce qu’il voulait, c’était combattre, il avait soif de sang. Nienor était enfermée dans les cellules de la Zone 51 et on lui refusait toute visite, il n’avait même pas le droit d’y mettre les pieds. La seule fois ou il put, c’était pour régler quelques détails sur le Dédale et deux gardes le collait de près pour s’assurer qu’il ne s’approche pas trop des cellules de détention… Il plongea son regard de prédateur dans celui de la jeune femme qui prenait place sur la table.

« Ils sont conditionnés ? Impossible de les faire parler donc… Même sous la torture, ils ne diraient rien. ‘Chier ! »

Anubis devait arriver sur Nebek ? Ces enfoirés de Tok’ra le savait ! C’est pour cela qu’ils ont choisit ce moment pour donner la position de la base aux terriens ? Ils ne voulaient pas qu’il y ai une force trop puissante, qui aurait pu dissuader les terriens… Les salopards ! Si il en chopait, il allait lui faire cracher son symbiote, parole de français ! Ses ruminations très… rouge furent interrompus par la voix de Spence qui tentait de faire le lien entre les Black Eagle et sa demande d’information. Il secoua négativement la tête, empêchant ses yeux de descendre sur les courbes de son interlocutrice. Il se concentra donc sur sa cigarette, la consumant un peu plus.

« Non, j’enverrais pas mes gars dans un tel merdier, sauf si j’y suis vraiment contraint et même dans ce cas, je préfèrerais y allez seul. »
Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
Annabel Spence
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre1428/6800L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (428/6800)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Dim 26 Sep - 19:27

Une forteresse de Svarog et une base de Sokar. Oui, bien sûr que ces informations l'intéressaient, c'était une mine d'or pour elle. Elle pourrait recouper les informations, bien que ne venant pas des mêmes Goa'ulds, elle pourrait en dégager des généralités. Elle porta le bout de son stylo à ses lèvres, réfléchissant si les divers données pourraient se compléter. Le colonel parla alors des Kulls. Parce qu'il croyait qu'il s'agissait de vrais êtres humains ou quelque chose du genre ??? Au mieux, un mental de chien, bien obéissant, mais sans plus. Il n'avait pas la faculté de parole. Puis il répondit à sa question par rapport aux Black Eagle. Elle ne put alors s'empêcher de dire tout haut ce qu'elle pensait.

"Est-ce alors une mission officielle si vous y allez seul ??"

Elle avait de gros doute la-dessus mais en même temps, elle ne voulait pas vraiment avoir de réponse. Elle se retourna alors vers le carton dont elle avait vidé le contenu sur la table. Elle réfléchissait toujours à Svarog et à Sokar. Elle ne les connaissait pas et avait très peu d'informations sur eux. Elle s'enquit alors de retourner vers les étagères et se mit à rechercher un autre carton. Elle marmonnait des mots incompréhensibles, plus pour elle que pour vraiment s'exprimer. Au bout de quelques instants, elle trouva ce qu'elle recherchait et apporta le nouveau carton sur la table, effaçant sans le vouloir le dessin fait par le colonel. Elle ouvrit alors la boite et sortit des rapports de mission divers, ayant tous pour point commun Svarog.

"Vous devriez venir dans mon bureau, j'ai des documents plus précis sur Nebek que mon schéma et je pourrais noter tout ce que vous pourrez m'apprendre."

Elle arriva alors sur une photographie de sonde aérienne et montra la photo à l'homme.

"Il s'agit de cette forteresse ???"

Elle avait une terrible envie de lui demander comment il avait tous ces renseignements mais surement qu'elle l'apprendrait lorsqu'il lui raconterait tout ce qu'il savait. Cette soif d'apprendre, cela aurait pu être perçu comme malsain ou cinglé mais elle préférait gérer ces souvenirs ainsi ... bien que pour l'instant, ça n'avait pas trop réussi mais elle tentait tout de même.

"Si on pouvait aussi parler des Kulls, avec votre combat au corps à corps, on pourrait déterminer les points sensibles de l'armure."

Mais toujours cette obsession la taraudait depuis le début de cette discussion. Avait-il, lui aussi, été capturé par l'ennemi ?? Il fallait qu'elle le sache, pas vraiment pour sa curiosité, pour se rassurer, pour se dire qu'elle n'était pas seule au monde et que c'était arrivé à quelqu'un d'autre. Mais comment amener le sujet ?? Une étrange sensation l'envahi alors, entre l'inquiétude, la peur d'être ridicule, la barrière invisible du respect de la vie de l'autre.

"Vous aussi ils vous ont eu ... Enfin ... je veux dire ... vous ..."

Elle commença à perdre contenance et sourit, désorientée, portant sa main à son front dans un geste de gène profonde. Elle n'arrivait pas à croire qu'elle l'avait fait. Et les cris qui lui revenait en tête, les tressaillement dans son dos démarrèrent. Elle devait se reprendre, mettre de côté tout ça, se concentrer sur ce qu'elle devait faire.

"Je suis désolée, je n'aurai pas du."
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
Menchu Narah
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5152

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre12302/15000L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (2302/15000)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Dim 26 Sep - 20:31

Lorsqu’elle demanda si la mission serait officielle, s’il devait infiltrer une base en solo, il ne répondit pas. Son regard et en disait bien assez. Un soldat obéit aux ordres et ne pose pas de question, il ne remet pas en doute le commandement… Il est un assassin, pas un soldat, un mercenaire qui choisit ses missions, qui choisit où, quand et comment. Il était le plus dangereux prédateur de cette planète. Un brusque mouvement de Spence le fit sortir de ses pensées, il eu un pas de recul quand elle passa de nouveau à coté de lui pour aller vers l’étagère. Il la suivit du regard, en tâchant de ne pas loucher trop bas, et l’entendit ruminer quelques propos incompréhensible. Il s’abstint de tout commentaire en se préoccupant de sa cigarette qu’il fumait allègrement. Quand elle revint, un gros carton dans les mains, il la suivit de nouveau du regard. Il jeta un œil à l’inscription sur le carton « Svarog. » et déchiffra alors la suite des évènements. Il esquiva mentalement toutes ses pensées non professionnels sur le bureau de cette jolie demoiselle et se concentra sur ses paroles.

« Si c’est plus pratique pour… Il fronça les sourcils en voyant la photographie aérienne, il la prit vivement des mains de la jeune femme. On a pas envoyé d’sonde aérienne avant la mission sinon on aurait été immédiatement repéré. Il vérifia la date du cliché. C’est… Le lendemain de la mission. »

Il reposa le cliché d’un air détaché… Calme, il en avait seulement l’air, à l’intérieur il bouillait de se venger, de faire payer le prix du sang à tout ses barbares. La haine appel la haine, le sang appel la vengeance. Une spirale de mort continue que rien ne pouvait arrêter. Et il en était le centre.

« Si vous m’donnez l’accès à toutes vos informations sur l’ennemi, je vous dirais tout c’que vous voulez, même si c’est pas pro… »

Ça y est, il avait dit une connerie… Il détourna le regard, fixant un néon éteint en finissant sa clope qu’il jeta dans son cendrier portable mais les choses prirent une tournure à la quelle il ne s’attendait pas. Spence lui demanda, où plutôt elle essaya. Il se tourna vers elle, plongeant son regard perçant dans le sien. Elle s’excusa, visiblement gênée. Il eu un sourire en coin, un véritable sourire.

« Non, vous avez bien fait. Si vous voulez en parler, j’suis là. Je sais à quel point c’est difficile de surmonter une telle épreuve, même moi, qui ai pourtant vu et fait un paquet de salop’ries… J’en fais encore des cauchemars. »

Le gradé laissa de coté sa crainte des contacts humains l'espace d'un instant pour poser sa main sur l'épaule de la jeune femme.

« Je sais que j’en ai pas l’air comme ça, mais j’peux écouter et comprendre… »

Qui aurait cru ? Menchu Narah, le fléau des Goa'ulds et de la hiérarchie militaire pouvait comprendre les sentiments humains... Bien peu serait près à y croire !
Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
Annabel Spence
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre1428/6800L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (428/6800)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Dim 26 Sep - 21:38

Donc elle avait bien trouvée la bonne photo et le bon dossier. Elle l'avait parcourut quelques jours auparavant mais l'avait laissé de côté pour pouvoir se concentrer sur Anubis. Elle remarqua que le colonel lui avait pris la photo assez vite et elle ne comprit pas vraiment sa réaction. Apparemment, cette photo signifiait beaucoup pour lui et elle se sentit un peu fautive de réveiller une telle chose en lui. Mais il reposa la photo comme serein et elle se dit qu'elle avait du rêver. C'est alors qu'il la fixa dans les yeux, une espèce de démence dans le regard. Elle resta un peu bouche bée, se remémorant les mots qu'il venait de prononcer afin d'en comprendre la signification. Pourquoi avait-il rajouté le "même si c'est pas pro", elle ne comprenait pas ce point et ne pensait pas un jour y arriver. Mais son empressement à dire ces mots l'étonna, elle essaya néanmoins de ne pas le montrer pour ne pas mettre mal à l'aise le colonel, qui s'était d'ailleurs, déjà détourné d'elle.

La jeune femme referma alors la bouche et remis le dossier dans le carton. Elle était restée à le regarder alors qu'elle lui posait sa fameuse question. Alors qu'elle s'excusait, elle n'avait pu s'empêcher de lui lancer un regard en coin, comme pour voir sa réaction. Et contre toute attente, son visage semblait décontracté, il n'avait pas été offensé ou quoi que ce soit du genre. Alors lui aussi il avait été capturé et torturé. Enfin, techniquement, elle n'avait pas été torturé au sens littérale du terme, c'est Joshua qui avait du subir ça. Elle, avait eu le droit au châtiment corporel pour l'exemple. Elle baissa alors le regard vers le sol et se souvint du fait que l'homme lui avait parlé de sa brûlure à la jambe gauche. Cela la ramena directement à Joshua et à ses pieds en train de bruler au dessus du bûcher ...

Elle fronça les sourcils en fermant les yeux et revint planter ces yeux lumineux dans ceux du colonel. Fallait qu'elle arrête d'avoir les larmes aux yeux pour tout et n'importe quoi !! Ça en devenait presque pathétique parfois. Elle sourit alors à la proposition de l'homme, elle trouvait la situation soudainement irréelle et ne savait plus vraiment quoi dire.


"Je ne veux pas ressasser encore une fois le passé ni provoquer la pitié chez les autres. Mais savoir que je ne suis pas la seule me réconforte un peu. Enfin, je ne suis pas heureuse que vous ayez vécu des faits similaires, loin de là ... Mais de vous voir là, comme ça et pas dans un asile de fou, je me dis que je peux y arriver aussi ..."

Et voilà, elle venait de tomber tout droit dans le mélo-dramatique, manquait plus que les violons et les bougies. Elle sourit alors et détourna le regard vers son carton en s'essuyant le front d'un revers de main. Elle referma la boite Svarog et posa ces deux mains dessus.

"Je vous dirais ce que vous voulez, si je peux vous aider, ça sera avec plaisir."
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
Menchu Narah
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5152

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre12302/15000L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (2302/15000)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Dim 26 Sep - 22:39

La pitié… Un sentiment que les militaires vétérans comme lui ne connaissaient plus, c’était une faiblesse que de laisser la vie à l’ennemi sous prétexte qu’il était désarmé ou blessé. De refuser de tuer un homme parce que ce lâche se cachait derrière une femme. La pitié ne faisait pas partie de son vocabulaire ou de sa manière de vivre. Il avait fait disparaitre -volontairement ou non- des facettes de sa personne pour survivre et devenir plus fort. Aujourd’hui, il était une bête qu’on lâchait sur l’ennemi quand l’heure était grave. Mais finalement, ça ne le gênait pas. Ses « qualités » de combattant lui permettaient de faire mal, très mal à l’ennemi et d’encourager ses hommes à lutter chaque fois plus dur. Il s’y était fait, à son rôle. L’allusion sur l’asile tira un sourire au gradé qui s’appuya alors contre la table, croisant ses jambes et ses bras d’un air tranquille.

« D’après certains, j’étais déjà bon pour l’asile avant ma capture, alors après, vous pensez bien… Heureusement le dossier à été perdu ! »

Il lui fit un clin d’œil enjoué en éteignant la lampe torche qui ne servait à rien depuis tout à l’heure, si ce n’est leur donner un peu plus de lumière qui, finalement, n’était pas si inutile que cela… Il haussa les épaules et se dit qu’il n’allait pas la rallumer, ça serait con. Par contre, la lumière qui diminuait éveilla ses idées personnels de travail dans une salle d’archive, il regarda alors le plafond, tentant de faire passer ses images qui n’avaient rien à faire dans sa tête sous peine de le voir faire un lapsus quelque peu révélateur et embarrassant. Bien qu’il n’avait plus aucune image à préserver, il voulait éviter un quelconque débordement qui ne serait pas bénéfique.

« Bon et bien en avant vers votre bureau miss Spence ? J’vous laisse me guider ! Vous voulez que j’embarque les cartons avec nous ? »

Il semblait étrangement de bonne humeur… C’était peut être due à la sensation de danger qui diminuait progressivement vis-à-vis de ce petit bout de femme qui, au final, ne se retournerait certainement pas contre lui, par pur solidarité d’ancien prisonnier. Les épreuves rapprochent les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
Annabel Spence
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 600315barre1428/6800L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) 147995barre3  (428/6800)

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10Dim 26 Sep - 23:10

Il avait posé sa main sur son épaule. En fait, elle ne remarqua son geste que lorsqu'il la retira. Tellement perdu dans ces pensées, elle ne l'avait pas vu plus tôt, une certaine insensibilité à la ceinture scapulaire l'empêchant de la ressentir. Elle se redressa alors et se tapota la jupe pour en enlever la poussière. Le dossier avait perdu, il avait eu de la chance. Le sien était gardé par le NID et ça, elle ne l'appréciait que très moyennement. Mais pour le moment, elle n'était pas mécontente d'être revenu au SGC et cette nouvelle connaissance lui donnait du courage. Il parla alors d'aller dans son bureau pour étudier les informations.

"Oui, j'étais venus pour prendre des archives afin de compléter mes analyses. Mais si vous avez des informations sur Sokar et Svarog, je vais mettre de côté Nebek pour le moment, je reviendrais plus tard."

Elle poussa alors le carton intitulé Svarog vers l'officier, rassembla les papiers et referma le carton sur Nebek. Elle s'en saisit et le ramena sur l'étagère et chercha un concernant Sokar. Elle le trouva au bout de quelques instants mais il n'était pas à sa hauteur. Elle tourna alors sur elle même à la recherche d'un escabeau ou d'une chaise mais rien en bon état. Elle regarda alors le colonel et leva le doigt en direction du carton.

"Vous pouvez s'il-vous plait ??"

Le temps qu'il s'en saisisse, elle repartit auprès de la table et prit le carton de Svarog et attendit que l'homme arrive à son niveau. Elle regarda alors interrupteur pour éteindre le peu de lumière qui restait en vie et dans un mouvement, elle leva son coude droit afin d'appuyer sur le bouton mais elle galérait un petit peu. Bon au moins, le ridicule ne tue pas.

"Oh et puis, ce n'est pas grave si ça reste allumer ... Bon alors, on y va ..."

Elle passa alors dans le couloir et prit le chemin de son bureau, portant fièrement son carton collé sur son ventre, une main insérée dans chaque poignée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) _
MessageSujet: Re: L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)   L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel) No_new10

Revenir en haut Aller en bas
 

L'information c'est le nerf de la guerre (Annabel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 7 ~-