Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Un vieu loup en chasse [PV Alix ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paul Davis
----------------

----------------
Lieutenant-Colonel
----------------


Nombre de messages : 15323

Arrivé au SGC : 02/08/2006

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 42 ans
Profession: Major
๏ Expérience:
1658/3200  (1658/3200)

MessageSujet: Un vieu loup en chasse [PV Alix ]   Mer 4 Aoû - 12:04

Le Major était dans ses quartiers à regardait la télé. C'était son première jour de repos depuis pas mal de temps et il l'avait bien mérité. Se levant de son lit, il regarda se regarda dans son miroir et vit son visage avec l'imposante cicatrice sur sa joue gauche. Regardant ensuite le côté droit de son lit, là où il avait voulu se suicider, il se dît :

*Bientôt un an.

Mais ce n'était pas le moment de déprimer pour Davis. Celui-ci éteint sa télé et enfile sa veste à toute vitesse avant de sortir des ses quartiers. Marchant assez doucement contrairement a d'habitude, l'officier était dans ses pensées. Il rêvait d'un bon beef-steak Frite. Ce que ne fait malheureusement pas le SGC. Et avec sa voiture en réparation, impossible pour lui de sortir de la base.

Il se dirigea donc avec le cœur léger vers le mess. Rentrant dedans, il prit un plateau et regarda les choix. Comparez au beef-steak Frite, il n'y avait rien d'alléchant, mais il fallait bien choisir. Le Major prit donc un simple sandwich poulet-mayo avec une petite salade et un verre d'eau. Même les déserts ne lui fessait pas envie.

Se retournant pour trouver une table, Paul en avait un grand choix. Contemplant toute les places possibles, ses yeux s'arrêtèrent sur une des seule table ou se trouvait une charment jeune femme. C'était surement un nouvelle recrue car le Major ne l'avait jamais vue. Ce dirigeant vers elle, le gradé espérait ne pas se prendre un nouveau râteau.

Bonjour. Je suis le Major Paul Davis.

Dit'il en fessant un grand sourire.

Puis-je vous accompagner ?


[ J'ai du mettre Frite avec une majuscule sinon sa me donner un smiley Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Alix Bailey
----------------

----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 2032

Arrivé au SGC : 07/07/2010

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 20
Profession: Extraterrestre
๏ Expérience:
13/3200  (13/3200)

MessageSujet: Re: Un vieu loup en chasse [PV Alix ]   Ven 20 Aoû - 18:24

Alix avait décidé de prendre du temps pour elle et d'aller boire un café au Mess. Maintenant, elle était capable de dire ce que représentait le Mess pour les membres de cette base, contrairement aux premiers jours de son arrivée. Le Mess s'apparentait à une sorte de salle de détente pour le personnel du SGC dans laquelle ils avaient la possibilité de se poser un moment, de se reposer, de prendre le temps de manger gratuitement ou non, cela elle ne savait pas. Ce qu'elle savait en revanche, c'est que lorsqu'elle cherchait à se procurer de la nourriture, elle pouvait venir se servir ici plutôt que d'aller voler en cuisines. Elle s'était fait prendre, peu maligne qu'elle était. En même temps, elle n'avait vraiment pas de chance ! Elle était très discrète et ne faisait pas un bruit lorsqu'elle se mettait en chasse, eh oui en chasse dans une cuisine c'est ridicule mais elle se faisait aussi rusée qu'une chasseuse lorsqu'il s'agissait de voler. Seulement, il y a des caméras partout dans cet endroit alors forcément elles avaient filmé une Alix... Tapis dans un coin à repérer les lieux. Dans le genre discret, on fait mieux quand même. Résultat, pour un malheureux bout de pain, elle s'était retrouvée de force au Mess... Donc ce n'était pas vraiment pour s'accorder un moment à elle qu'elle avait décidé d'aller au Mess. On l'y avait un peu forcé. Un grand type avec une arme et du genre pas commode s'était chargé du fardeau. Pauvre de lui, il avait perdu à la courte paille. C'est ce qui arrive lorsqu'on joue avec un tricheur ou une feignasse qui ne voulait pas lever le cul de sa chaise. Enfin, il ne s'était pas fait prier pour repartir aussi sec une fois que son colis fut amené à destination.
Depuis plus de dix minutes, Alix était seule à sa table. Devant un café moka qu'elle n'avait pas la patience d'attendre le refroidissement. En tout cas, elle ne l'avait pas eu quand on le lui avait servi. Mais après s'être brulée trois ou quatre fois la langue d'affilé, elle avait vite compris qu'il fallait qu'elle n'insiste pas. Oui, bon vite peut-être pas, c'est relatif à chacun et à son niveau élevé de compréhension. Autant dire que la sien n'était pas très développé. Cependant, il ne fallait pas se fier à son joli minois. Il était aussi beau que dangereux. Cette fois ci, Alix ne consommait rien de solide, elle n'avait pas très faim. Elle avait d'autant moins faim que les instances où elle ne savait quoi était en train de décider si oui ou non, elle allait pouvoir vivre en dehors de cette base. Cette optique l'intéressait beaucoup. Finalement, il y avait bien un monde en dehors de ces murs gris et elle avait hâte de l'explorer. Cette planète lui avait tellement plu vu du ciel qu'elle comptait prendre tout son temps pour l'explorer de fond en comble et qui sait ? Peut-être allait s'y installer ! Ou peut-être pas.
Alix ne connaissait même pas le café mais qu'importe, elle découvrait tellement de belles choses dans cette base et sur cette planète que l'expérience café ne lui faisait pas peur même si, à l'odeur, elle n'était pas certaine d'aimer. Mais les odeurs ne voulant rien dire, elle n'allait pas s'y fier et se faire son propre jugement. Il semblerait qu'il y ait tellement de marque de café et de façon de les préparer différentes qu'elle allait forcément finir par découvrir celui qu'elle aimerait.

Bonjour. Je suis le Major Paul Davis.

Un major ? Que faisait il ici ? La jeune femme n'avait pas forcément bien compris qu'elle était la fonction d'un major, ni même si ce grade était important. Surement, la réponse devait elle être oui. Ce fameux major qui présentait comme tel à Alix ne portait pas le même uniforme que les autres membres de la base qu'elle avait eu l'occasion de croiser, parfois par hasard, parfois non. Mise à part ceux chargés des piqures, elle n'avait pas vu d'uniforme qui différait des autres. Celui de cet homme était le premier. Peut-être qu'il était le chef d'une tribu ?!

Puis-je vous accompagner ?

M'accompagner ? Mais de quoi parle t'il, je ne veux aller nul part !Oui... Bon, Alix n'est pas gâtée. Elle a vraiment un gros problème de compréhension mais en même temps, elle ne vient pas de cette planète alors les sous entendus du langage Tauris ne lui parlaient pas du tout ! Néanmoins, pensant avoir à peu près compris là ou voulait en venir Paul Davis, elle indiqua la chaise qui se trouvait devant elle de l'autre coté de la table. Après tout avec son plateau dans les mains, il ne devait pas chercher autre chose qu'une place pour s'asseoir. Alix en observant la salle se demandait pour quelle raison ce major Davis avait choisi de s'installer à la table qu'elle occupait alors que beaucoup d'autres étaient libres. Il ne devait pas aimé être seul ou simplement souhaitait il lui parler. Qu'importe, elle s'en moquait. Seule ou accompagnée ça revenait au même en ce moment. Elle n'avait pas été souvent seule depuis qu'elle avait atterris sur cette planète alors qu'elle n'aimait pas la compagnie des autres humains. Elle aurait pu faire preuve d'un manque totale d'éducation, n'en ayant pas reçue, et refuser tout net sa présence mais il ne la dérangeait pas et en tant que chef de tribu il avait tout à fait le droit de s'installer ou il le souhaitait. Et s'il avait décidé que ce serait celle qu'elle occupait et en sa compagnie, elle devait bien s'y faire.
La jeune extraterrestre observa l'officier. Elle ne trouvait rien qui la dérangeait dans son physique. Même cette belle cicatrice sur son visage ne lui faisait ni chaud ni froid. Comme toutes les femmes, curieuses donc, elle se demanda bien vite d'où provenait une telle balafre.

Bon appétit.

C'est tout ce que Alix voulait lui dire, du moins pour le moment et ce fut déjà un grand évènement. Elle qui d'habitude ne parle pas facilement avait prononcé deux mots, certes, mais d'elle même sans qu'on l'y oblige. Politesse oblige également.

Revenir en haut Aller en bas
Paul Davis
----------------

----------------
Lieutenant-Colonel
----------------


Nombre de messages : 15323

Arrivé au SGC : 02/08/2006

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 42 ans
Profession: Major
๏ Expérience:
1658/3200  (1658/3200)

MessageSujet: Re: Un vieu loup en chasse [PV Alix ]   Lun 23 Aoû - 11:46

Paul était là, debout devant la jeune femme. Il n'attendait qu'une seule réponse et en moins de deux secondes, il serrait assis. Cette réponse arriva sous la forme d'un geste. Peu importe après tous, elle avait accepté et lui s'en pressa d'entrer dans le gouffre. Une fois assis, la jeune femme souhaita un bonne appétit à l'officier. Celui-ci rétorqua :

Vous de même.

C'était la première fois qui voyait cette femme et elle l'intriguait. Il ne lui semblait que peu probable qu'elle soit passer par le camps d'entrainement. Mais qui pouvait donc t'elle être ? Commençant à manger sa salade, le Major demanda :

C'est la première fois que je vous vois au SGC. Vous êtes nouvelle ?

La réponse paraissait plus qu'évident et ainsi, sans attendre la réponse, il dît :

Quel nom une jolie femme que vous peut-elle avoir ?

Le cœur du Major battait à cent l'heure. Le coup de foudre ? Peut être..mais en tous cas, quelque chose en elle l'attirait. Quelque chose, dont Paul ne serrait expliquer mais qui lui procurer le plus grand bien. Continuant de manger, il attendait avec impatience les réponses de la jeune femme. Cela fessait longtemps, que le corps du Major ne c'était pas mit dans un tel état. A vraie dire...depuis Suzanne.
Revenir en haut Aller en bas
Alix Bailey
----------------

----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 2032

Arrivé au SGC : 07/07/2010

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 20
Profession: Extraterrestre
๏ Expérience:
13/3200  (13/3200)

MessageSujet: Re: Un vieu loup en chasse [PV Alix ]   Mar 24 Aoû - 18:54

Comme Alix l'avait pensé, Davis prit place en face d'elle sur une des chaises inoccupée. Finalement, elle avait eu raison en pensant que la formulation "Puis je vous accompagner" voulait bien dire que Paul n'avait pas envie de l'emmener quelque part mais plutôt de l'accompagner durant le temps de sa collation. Néanmoins, elle ne pouvait s'empêcher de penser que son comportement était étrange. Il y avait de nombreuses tables vides et il avait fallu qu'il s'installe à la sienne. Peut-être était ce dans ses habitudes de déjeuner à cette table et à cette place précise. Alix en avait eu plusieurs modèles lorsqu'elle s'occupait, soit-disant, dans le Mess. Elle y allait surtout lorsqu'elle se sentait trop enfermée dans sa petite chambre à la porte grillagée et malgré cela, elle avait eu de nombreuses occasions d'observer l'attitude des Tauris dans leur vie de tous les jours. Ainsi, elle avait remarqué deux-trois petites similitudes qu'elle retrouvait généralement chez les uns et chez les autres. Il y avait deux catégories de personnes. Celles qui prenaient une place, n'importe laquelle du moment qu'elle soit libre pour eux et ceux qui avait leur place attitrée et qui était souvent vide pour eux même si toutes les autres places étaient, elles, occupées et que des officiers se devaient donc de manger debout. Un peu comme dans un fast food d'après ce qu'elle avait cru comprendre d'une conversation qu'elle avait surprise et écoutée, en tout connaissance de cause, pour passer le temps. Il faut dire qu'enfermée comme tel, elle s'ennuyait vite et le temps semblait passer lentement pour la jeune femme. Finalement, le voyant pour la première fois depuis qu'elle avait été ramenée par une équipe SG lors de l'une de leur mission, il y a de cela quelques jours, elle ne savait pas encore quel était le comportement typique de cet homme qui se présentait sous le nom de Paul Davis. Faisait il partie de la catégorie de ceux qui s'installent là où il y a une place ou bien au contraire, avait il une place attitrée, place qui serait actuellement occupée par Alix ? Pour dire vrai, elle s'en moquait royalement. Elle n'était pas censée être au courant de cette pratique Tauris même si elle n'appartenait pas qu'à ce peuple. Il y a de cela quelques mois maintenant, enfin, c'est ce qu'elle croyait en ayant découvert le calendrier, elle s'était installé dans un petit village dont les règles étaient strictes. D'ailleurs, cette communauté était dirigée pour les hommes les plus vieux en une sorte de conseil bien organisé. Les plus âgés d'entre tous était assis sur le fauteuil central, il avait ainsi le droit de présider chaque séance. Lorsqu'il parlait, tous les autres écourtaient et il régnait à ce moment le plus parfait de tout les silences. Il parlait, donnait les ordres et tout le monde obéissait. Mais pour les décisions les plus importantes, le conseil se réunissait et tous discutait ensemble du problème qui se présentait à eux. Ensemble, ils trouvaient toujours la meilleur des solutions, celle qui allait permettre à leur village de survivre à la menace qui s'annonçait proche. Tous les hommes étaient d'excellents guerriers et Alix avait prit plaisir à les observer, de loin pourtant. Lors du conseil, le plus ancien était donc installé dans le plus imposant des fauteuils et les autres s'alignaient en un cercle parfait mais dans un ordre des plus précis. Chacun avait sa place et cela était fonction de l'importance de la personne dans la village et de son âge. D'après ce qu'elle avait cru comprendre en observant de loin en tout cas. Jamais Alix ne se serait permise d'approcher plus prêt les habitants de ce petit hameau. Quand elle les observait, elle se sentait suffisamment en danger pour ne pas chercher plus loin. Il faut dire que leur société était en grande majorité, pour ne pas avouer que c'est totalement, patriarcale, les femmes n'avaient pas grands d'autres rôles que ceux de faire le ménage, la nourriture et de mettre au monde des enfants, des garçons de préférence. Autant dire qu'Alix, femme sachant se battre et sans mari, aurait été tuée de suite sans même qu'ils ne se posent une seule questions sur sa possible utilité. Ils survivent encore actuellement dans un système des plus archaïques d'après les différences qu'Alix pouvait relever avec le système de vie des Tauris. Cependant, c'était quand même un homme qui dirigeait ce programme Porte des Étoiles. Peut-être que les femmes n'avaient pas autant de droits qu'elle le croyait.

Vous de même.

Alix ne prit même pas la peine de répondre. Elle voyait bien que Davis ne représentait aucune menace pour elle, du moins, pas pour l'instant, mais elle ne voyait pas en quoi elle avait le devoir de lui répondre alors qu'il ne lui posait aucune question et qu'elle ne mangeait pas. Elle buvait juste un café qu'elle trouvait absolument immonde. Décidément, les boissons Tauris n'étaient pas pour elle. Bah.... Elle ne comprenait vraiment pas comment les habitants de cette planète pouvaient boire au goût aussi spécial pour ne pas dire mauvais, Elle n'en pensait pas moins pourtant. Elle fini par renoncer à se faire au gout du café et poussa donc son gobelet cartonné vers le coté de façon à ce qu'il ne soit pas en face d'elle et qu'elle ne prenne plus en main d'un coup machinal. Ce serait bien son style, de s'habituer à réaliser un geste et à le refaire encore et encore même si ce qu'elle buvait lui paraissait immonde. C'était toujours comme ça lorsqu'elle apprenait quelque chose de nouveau. Elle réalisait le geste même si cela ne servait à rien et qu'elle paraissait ridicule mais il parait que le ridicule ne tue pas n'est ce pas ? Et heureusement, sinon plus d'une personne aurait déjà perdu la vie.

C'est la première fois que je vous vois au SGC. Vous êtes nouvelle ?

Cela semblait évident non ? Pourtant, ce major Paul Davis lui posait quand même la question. Ce qu'il était bizarre ! Décidément, elle n'était pas habituée à rencontrer ce genre de personnage mais c'était assez marrant en fin de compte. Il se débattait pour instaurer un dialogue qu'elle allait tout faire pour réduire au plus stricte minimum. Cela promettait d'être assez folklorique et sportif pour lui ou pour les deux ? Pour lui, c'était certain et pour elle s'il insistait pour la faire parler.
Peut-être que Davis croyait que Alix travaillait dans cette base et que c'était pour cette raison qu'il lui posait la question. Par pure politesse ou par réel intérêt, allez savoir, il n'y avait que lui qui pouvait expliquer le pourquoi de cette question. Même si elle observait et qu'elle apprenait vite, il y avait quelques maniements qui échappaient encore à la jeune femme. Comme le fait de poser une question sans même attendre une réponse.

Quel nom une jolie femme que vous peut-elle avoir ?

Et en plus, il allait insister. Tant pis, si c'était ce qu'il voulait, elle pouvait bien lui donner son nom, ça n'allait pas couter grand chose à Alix et il ne risquait pas d'apprendre grand chose de plus sur elle. Et puis, il n'avait qu'à mieux se renseigner sur ceux qui habitaient entre ces quatre murs et il saurait qu'elle n'était pas d'ici et qu'elle n'appartenait même pas à leur peuple. Seulement s'il avait accès à ses informations aussi et cela la perturbait un peu. Elle ne savait pas vraiment pas à quoi correspondait le grade de Major et ça curiosité la démangeait. Elle aimerait connaitre la réponse sans avoir à poser la question. Comment pouvait elle faire.... Ah ! Mais oui, était elle bête ?!...Hm...Non, ne répondez pas à cette question. Elle n'avait qu'à aller se renseigner dans une base de données terrestres à laquelle elle pouvait avoir accès. Elle avait entendu parlé de dictionnaire. Il semblerait que ce soit une sorte de base de données des mots alors peut-être qu'il y avait le mot Major dedans ! ! A cette perspective, Alix fut heureuse mais bien refroidit par la suite. Elle ne savait ni écrire les sons, ni même les faire parler. Voilà qui était des plus embêtant. Elle allait devoir apprendre ou bien poser la question directement. Quoique, une dernière option se présentait à elle, elle pouvait tout simplement attendre et voir si quelqu'un allait lui expliquer ce qu'était un major.

Alix...

Elle mit sa réponse en suspent. Il lu manquait quelque chose mais elle ne trouvait plus quoi. Paul Davis, Paul Davis... Il y avait plus d'une dénomination non ? Alors que Alix, ça n'en faisait qu'une. Voilà où était le problème, son espèce de nom de famille. Celui que Eversman avait décidé pour elle, elle ne l'avait pas donné à Davis. Mais c'était quoi déjà ? Un espèce de nom étrange qui ne sonnait pas si mal que ça même si elle ne s'en souvenait momentanément plus... Mince de mince ! Ah, ça y était !

Bailey.

Et voilà, réponse achevée.
L'air de rien et surtout sans s'en rendre compte, Alix passa une main sur sa joue gauche, exactement le même côté que la cicatrice de Davis.
Moi aussi j'en ai...., Beaucoup même, pensait elle en réfléchissant à toutes ses cicatrices.
Revenir en haut Aller en bas
Paul Davis
----------------

----------------
Lieutenant-Colonel
----------------


Nombre de messages : 15323

Arrivé au SGC : 02/08/2006

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 42 ans
Profession: Major
๏ Expérience:
1658/3200  (1658/3200)

MessageSujet: Re: Un vieu loup en chasse [PV Alix ]   Ven 27 Aoû - 11:39

Paul prit son sandwich au poulet-mayo et commença a le manger, bien qu'il n'avait pas fini la salade, mais il la mangerait en même temps. Mélanger un peu tous, n'est pas un problème pour le Major. La jeune femme, tant qu'a elle, semblait distante et peu bavarde. Peu-être était elle mal à l'aise par la présence de Davis, si c'est la cas, il se dépêcherait de manger et de filer. Alors qu'un silence c'était quand même installer depuis la dernière question de l'officier, celui-ci se trompa doucement, quand la jeune femme, donna enfin son identité.

Alix Bailey ? Ce nom disait quelque chose au Major, mais il ne se souvenait plus où il l'avait entendu et pourquoi, c'était bien fâcheux ! Buvant une petite gorgé d'eau entre plusieurs bouchers, il dît à la jeune femme :

En tous cas, je suis ravi de vous connaître.

Il faut dire que c'était une charment jeune femme et Paul était attiré par elle, même si, il essaya de ne pas le montrer et de rester réservé pour ne pas commettre les mêmes erreurs que dans le passé. Le Major était toujours en train de chercher où il avait entendu se nom et au bout de quelque minute, il s'en souvient !

Excusez moi, mais si je ne me trompe, vous n'êtes pas de ce monde ?

C'est sa ! Il avait vue son nom dans un des rapports su SGC. C'était un extraterrestre, mais une extraterrestre sexy ! Jamais le Major aurait pensé que cela aurait exister mais bon. Vue qu'il n'avait pas de chance avec les femelles terriennes, en aurait peut une avec les femelles extraterrestre. En tous cas, il voulait en savoir plus sur cette jeune femme et demanda de nouveau autre chose :

Vous venez de quelle planète ?

Finissant son premier sandwich, il se dît que peut-être, il l'a déranger. Au lieu de partir sans explication, surtout qu'il avait envi de rester, il demanda :

J'espère que je ne vous déranger pas.
Revenir en haut Aller en bas
Alix Bailey
----------------

----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 2032

Arrivé au SGC : 07/07/2010

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 20
Profession: Extraterrestre
๏ Expérience:
13/3200  (13/3200)

MessageSujet: Re: Un vieu loup en chasse [PV Alix ]   Ven 27 Aoû - 20:52

En tous cas, je suis ravi de vous connaître.

Certaines fois, la jeune femme avait tout de même du mal à comprendre ce que Davis lui disait même s'il n'en paraissait rien sur son visage. Elle restait impassible comme toujours et ne montrait aucune émotion ou bien très rarement. L'une des expressions du visage qu'elle ressortait le plus souvent depuis qu'elle habitait sur Terre était le petit sourire en quoi cynique. Elle aimait bien l'humour noir des Tauris, d'autant plus qu'elle appréciait le fait de le retourner contre eux, des fois, lorsque certains pensaient qu'elle ne comprenait pas. Pas de chance, ils s'en mordaient vite les doigts. Alix pouvait être aussi dangereuse avec une arme qu'avec de simple mot. Mais le fait de les remettre à leur place la mettait en danger dans les objectifs qu'elle se fixaient, à savoir qu'elle désirait éviter que les Tauris ne s'intéressent de trop près à ses capacités intellectuels et à elle tout simplement. Elle en avait accès de subir des examens et des tests à répétition et que chacun la surveille l'air de rien pour savoir comment elle s'acclimatait à la vie en société, ce qu'elle mangeait, quelles étaient ses habitudes de vie, comment elle dormait, si seulement elle dormait et tout ce genre truc. Elle se sentait observée en permanence, guettée et cela lui déplaisait grandement. Quelle idée elle avait eu le jour où elle avait décidée de suivre l'équipe SG qui l'avait pourchassé à travers toute une foret. Mais en évitant ses pièges, ils avaient attiré son attention. Dorénavant, elle regrettait d'être curieuse et se jurait intérieurement qu'on ne l'y reprendrait plus. Enfin, jusqu'à la prochaine fois. Sauvage mais curieuse, voilà qui n'allait pas ensemble. Alix était certaine de se faire avoir de nouveau si elle venait à rencontrer un peuple qui lui annonçait des choses intéressantes mais terrifiantes pour elle. En effet, annoncer que les Grands Maitres ne sont pas des Dieux à une jeune femme qui fut torturée et séquestrée par l'un d'eux, forcément, ça provoque des émotions contradictoires. D'un côté, Alix fut soulagée de l'apprendre, car cela voulait dire pour elle qu'elle possédait là une façon de les tuer et donc de se venger même si elle n'irait pas très loin, aussi bien protégés qu'ils l'étaient. Mais elle avait trouvé la motivation pour y aller. Mais d'un autre côté, celle qui dominait encore actuellement, lui hurlait littéralement que tout ceci n'était que mensonge. Et pour cause, on ne pouvait demander à quelqu'un de renier du jour au lendemain tout ce pour quoi elle a souffert et tout perdu dans le cas de Alix. Elle avait perdu son identité, ses origines, ses parents et ses frères qui avaient péris pour rien. Et malgré cela, elle ne parvenait pas à croire que cela soit même une éventualité. De toute façon, les Tauris ne lui en avaient plus reparlé, elle était donc tranquille. Enfin, d'un certaine façon. Dans son esprit, fulminait une tonne de questions dans aucune ne trouvait réponse. Par conséquent, elle se posait encore plus de questions auxquelles elle trouvait encore moins de réponse, même pas une bribe de phrase. Aïe, aïe, aïe, elle allait avoir un...comment les Tauris appelaient ils cela déjà ? Ah oui, un mal de tête. Ah non alors ! Elle retournerait en examen ! Jamais plus ! Elle en avait marre de se retrouver nue avec une chemise ouverte à l'arrière à se faire examiner de partout. Non, elle n'était pas comme eux, en quoi avaient ils donc besoin de chercher plus loin. Décidément, elle aimait bien se cacher au Mess et comprenait de plus en plus pourquoi. Ce que l'on était bien lotie lorsqu'on trouvait un endroit où personne ne penserait à venir vous chercher et vous retrouverait lors de la pause déjeuner, mais... oh ! C'est la pause déjeuner, on ne travaille pas, et quand il est trop tard, l'heure c'est plus l'heure.

Excusez moi, mais si je ne me trompe, vous n'êtes pas de ce monde ?


Pour toute réponse, Alix lui fit un signe de tête affirmatif. Finalement, ce n'était du sport ni pour l'un ni pour l'autre. Alix n'avait pas à fournir de grande explication et Davis n'avait aucun mal à continuer à discourir pour maintenant une discussion quasi inexistante. Comme s'il y était habitué. Mais était il habitué à faire des discours pendant lesquels personnes n'étaient censer répondre ou bien à ne recevoir aucune réponse de la part de gent féminine ? Allez savoir, elle, en tout cas, ne risquait de répondre. Elle ne savait même pas ce qu'était une discussion entre les deux sexes, enfin une discussion normale d'un point de vue général lui était pratiquement inconnu. Ce n'était pas prisonnière au sein de l'une des bases de l'un des Grands Maitres, ni en fuite pour lui échapper qu'elle avait eu l'occasion de partager des points de vue avec quelqu'un d'autre. Elle ne savait pas ce que c'était, les émotions que cela procurait, ni même si ça lui était agréable. Finalement, mise à part traquer, être une sentinelle, se trouver à manger, se cacher et vivre parmi les arbres, Alix ne savait rien faire. Dans le monde des Tauris, elle ne savait pas manger avec des couverts, même si boire dans un gobelet lui semblait aisé, ne savait pas prendre une douche, ni même s'habiller avec des collants ou des trucs de ce genre là... Enfin, elle ne savait pas vivre, ni se comporter comme eux tous, voilà en quoi elle était, rien qu'en la voyant au premier abord, une étrangère.

Vous venez de quelle planète ?

De quelle planète ? Si seulement elle savait d'où elle venait, elle essayerait d'y retourner. Alix avait longtemps cherché d'où elle venait et chaque nouvelles planètes qu'elle visitait représentaient un échec. Elle n'avait jamais retrouvé celle où elle était née et même si elle la retrouvait, elle ne savait pas ce qu'elle allait y découvrir. Si ses souvenirs étaient exacts et ses cauchemars, chaque nuits, lui rappelaient trop souvent qu'ils étaient vrais. Alix n'aimait pas dormir et pour cause, elle se mettait à hurler toutes les nuits en revivant l'enfer qu'elle avait vécu étant petite lors de son kidnapping, puis, elle revivait le massacre du reste de son peuple et de sa famille. Des images qu'elle n'était pas prête d'oublier. Elle se demandait si quelqu'un avait survécu et l'espérait plus que tout, elle ne voulait pas être la dernière de son peuple. Elle se sentait déjà si seule qu'affronter la réalité risquait de la rendre folle. Son espoir résidait dans le fait qu'elle retrouverait un membre de son peuple un jour et c'était aussi pour cette raison qu'elle voyageait de planète en planète. Elle cherchait des survivants, des réponses à ses questions, des traces de ses origines... Bref, c'était elle qu'elle cherchait en réalité. Et jusqu'ici, elle n'avait pas trouvé grand chose mise à part les Tauris. Mine de rien, elle voulait croire à leur parole mais ne pouvait pas. Après tout, en pensant qu'ils étaient toujours des dieux, cela voulait dire qu'ils pouvaient réaliser des miracles et peut-être ramener de la mort ses proches. Elle voulait tellement les revoir...

Je... Pas savoir.

Dit elle avec tristesse. Depuis le temps qu'elle cherchait, ce constat la rendait mélancolique. Au fond d'elle, elle savait qu'elle était totalement seule et que personne dans sa famille n'avait survécu mais elle ne voulait pas se l'avouer. Si elle le faisait, elle n'aurait plus de raison de rester en vie. Et à quoi servirait de vivre encore si elle était seule au monde ? A rien. Absolument à rien puisque personne ne serait là pour la retenir de toute façon. Enfin, elle n'y pensait pas, son esprit s'était totalement fermé et l'avait conditionné à rechercher un membre vivant de sa famille. Elle ne savait pas qui elle cherchait, sa mère, son père ou bien l'un de ses frères. Qu'importe du moment qu'elle trouvait quelqu'un afin de ne plus être seule au monde, au même seule dans l'univers. Et c'est en parcourant les planètes via la porte des étoiles qu'elle découvrait également que l'univers était très, très vaste. Sa quête allait donc être longue mais pendant ce temps là, elle continuerait à se nourrir et à vivre, à peu près bien.

J'espère que je ne vous déranger pas.

Alix fut surprise et répondit sans même attendre.

Ah ! Non !
Revenir en haut Aller en bas
Paul Davis
----------------

----------------
Lieutenant-Colonel
----------------


Nombre de messages : 15323

Arrivé au SGC : 02/08/2006

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 42 ans
Profession: Major
๏ Expérience:
1658/3200  (1658/3200)

MessageSujet: Re: Un vieu loup en chasse [PV Alix ]   Lun 30 Aoû - 14:06

Paul mangeait doucement le reste de salade qu'il avait, bien qui lui restait encore un sandwich, il ne voulait pas aller trop vite, non. La jeune femme était séduisante et il était en train de tomber sous son charme. Cela fessait longtemps qu'il n'avait pas ressenti cela, trop longtemps, bien que pourtant, il avait essayer pas mal de chose avec d'autre, sans jamais réussir, cette fois, il ne l'a sentait pas comme les choses, elle était beaucoup mieux, beaucoup plus fantastique et attirante. Le Major était complètement sous son charme, bien qu'il ne sait pas grand chose d'elle. Et visiblement, elle non plus. Elle ne savait pas de quelle planète elle venait, mais peut-être, ne l'avait jamais peut-être connu. En tous as, le Major ne la dérangeait pas et il allait donc rester encore un peu plus longtemps.

Regardant la jeune femme, il lui dît, avec douceur :

En tous cas, vous êtes très charment.

La flatterie, le Major était un pro pour sa, mais ce qu'il disait, cette fois, il le pensait. Elle devait être arrivée il y a peu longtemps sur terre et n'avait donc jamais du quitté le SGC, cela donne de bonne idée au Major.

Mise à part cette base, vous n'avez rien vue de la planète je suppose ?

Ce qui est fort dommage, ayant tant d'endroit magnifique, ou ils pourraient passer de bon moment ensemble et plus si affinité.

Si vous le souhaitez, je peux vous montrer toutes les merveille de ce monde Alix. Je peux vous appelé Alix ?

Cela fessait plus intime et Davis préférait. Il était de nature très entreprenante et le prouvait une nouvelle fois. Mais, bon, il ne referait plus les mêmes erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Alix Bailey
----------------

----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 2032

Arrivé au SGC : 07/07/2010

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 20
Profession: Extraterrestre
๏ Expérience:
13/3200  (13/3200)

MessageSujet: Re: Un vieu loup en chasse [PV Alix ]   Mer 1 Sep - 2:10

Alix regardait Paul manger avec insistance. Un peu comme un chat qui regarderait un canari enfermé dans une cage en pensant qu'il lui ferait bien l'affaire pour son quatre heures. Non pas qu'elle comptait manger Davis, loin de là même. Alix n'était pas cannibale, elle n'avait même jamais goûté de viande humaine, du moins, pas tant qu'elle savait. Ou jusqu'ici aussi. Mais après tout, lorsqu'on vous sert une assiette à l'aspect tout à fait correcte ou excellemment bien présentée et que l'on vous décrive son contenu comme étant de la viande d'elle ne savait quelles espèces, cochon, bœuf, buffle et j'en passe, alors qu'en réalité, il s'agissait de viande humaine, verriez vous la différence ? Certainement pas non. Ainsi, comme tout un chacun, Alix venait à se poser cette question. Lorsqu'elle vivait sur l'un des vaisseaux mères, se pouvait il que les gardes lui aient servi de la viande humaine ? Hum... Non, c'était peu probable, les Grands Maîtres et les Jaffas n'étant pas des cannibales à sa connaissance. A sa connaissance seulement et rien ne lui prouvait que la nourriture que l'on daignait lui apporter, lorsqu'ils y pensaient, n'était pas de la viande humaine provenant de l'un des autres prisonniers... Après, c'était tout à fait possible également. Mais bon, cela ne lui faisait ni chaud ni froid. Contrairement à certaines personnes que cela auraient dégoutées, alors qu'elles avaient une chance potentielle d'apprécier cette viande, Alix ne voyait pas en quoi cela était dérangeant. Surtout s'il s'agissait d'un moyen de survie. Alors là, c'était encore moins dérangeant pour ne pas avouer que ça en devenait vitale. Néanmoins, depuis qu'elle était libre et qu'elle voyageait, elle n'avait mangé que des animaux. Elle chassait pour subvenir à ses besoins et n'allait pas tuer d'autres Hommes alors qu'elle pouvait l'éviter. Déjà, pour ne pas attirer l'attention sur elle et ensuite parce qu'elle n'éprouvait pas un grand plaisir à tuer un autre être humain. Eh bien oui, des fois qu'il pourrait être de la même espèce qu'elle sans qu'elle ne le sache. Elle serait fort aise de tuer l'un de ses frères de peuple sans même le savoir. Surtout si c'était pour se retrouver réellement seule au monde après cela. Et bien que cette situation est peu de chance de se provoquer, ce n'était pas impossible et à cela, Alix y pensait beaucoup. Mais pourtant, elle le savait que c'était impossible mais rien n'y faisait, surtout si cette idée commençait à germer dans son esprit pour parasiter tout le reste, là, c'était vraiment foutu.
Cependant, Alix ne regardait pas Davis comme s'il était sa nouvelle proie même si elle s'intéressait à lui. Pas sur un plan physique, elle était totalement ignorante de ces choses là mais sur un plan plus spirituel et morphologique. Elle décryptait chacun de ses mouvements lorsqu'il mangeait pour mieux les reproduire. En réalité, elle se comportait comme un enfant en âge d'apprendre et qui serait vert de jalousie devant son aîné puisque lui savait marcher, parler et se débrouiller à peu près seul. Elle voulait faire de même sauf que dans son cas, son aîné était l'ensemble des membres de cette base. Pour marcher, cela allait, elle se débrouillait très bien et savait se servir de ses deux jambes comme eux. Pour parler, c'était un peu plus compliqué, du moins, elle cachait aux Tauris qu'elle apprenait vite afin qu'ils ne se méfient pas. Mais même si elle comprenait la grand majorité, elle ne parlait pas très bien leur langue pour autant. Elle contenait tellement de subtilités aussi ! Enfin, bref. Là, Alix analysait la façon de manger de Davis. Elle ne savait pas manger avec des couverts et voulait l'apprendre. Non pas que cela lui serait d'une grande utilité mais elle passerait moins pour une sauvage si elle se comportait un peu plus comme eux. Ainsi, la jeune femme observait et apprenait en silence en regardant Davis comme un chat guettant un morceau de poisson. Ses pupilles se rétractèrent sous la concentration et l'on ne remarqua plus bientôt que le bleu de ses yeux devenu bien brillants. Alix possédait de véritables rubis dans ses yeux, ils s'associaient à ceux des félins et lui permettaient de voir dans le noir comme les leurs. Seulement jusqu'ici, personne ne le savait hormis elle.


En tous cas, vous êtes très charmante.

Peut-être que cela allait vexer Paul, mais Alix ne réagit pas le moins du monde à ce compliment pour la simple et bonne raison qu'elle ne savait pas ce que c'était. Être charmante pour elle n'avait aucune signification malheureusement pour Paul. Elle aurait pu être honorée que quelqu'un puisse la trouver charmante même s'ils ne se connaissaient pas beaucoup si seulement une autre personne que lui avait utilisé ces termes pour la qualifier auparavant. Seulement, comme ce ne fut jamais le cas, Alix ne pouvait pas réagir en conséquence. Paul ne devait pas s'en sentir vexé pour autant. Un jour, peut-être comprendrait elle que ce qu'il venait de lui dire méritait des remerciements de sa part. La seule personne n'ayant jamais prononcé des mots tendres pour elle, enfin parfois plutôt, fut le Grand Maître qui voulait posséder son corps plus que toi. Et bien souvent, ses compliments étaient souvent suivi par une phrase telle que : " Mais bientôt ton corps sera le mien " ou bien une autre comme " profites en bien puisqu'une telle perfection ne restera pas ta propriété longtemps ". Autant avouer de suite que l'on prend les compliments un peu mal après avoir été drogué de cette façon. Pour résumer, Alix ne releva pas le compliment, pourtant touchant et fort bien placé, de Paul.

Mise à part cette base, vous n'avez rien vue de la planète je suppose ?

Encore une question qui n'attendait pas de réponse ou bien... ? Quoiqu'il en soit, Alix n'eut pas le temps de répondre que le Major Davis reprit la parole. Cela l'arrangeait bien en même temps, plus le temps passait et plus elle se rendait compte qu'elle était particulièrement mauvaise dans ce genre d'exercice. Elle ne trouvait pas Davis manquait d'intérêt, loin de là même, mais elle ne savait pas quoi lui répondre tout bêtement. Il y avait la barrière de la langue entre eux qui ne facilitait pas les choses et puis, n'étant pas habituée à converser normalement, Alix ne savait pas quoi dire pour l'encourager à continuer. Pour une fois qu'elle en avait envie en plus.

Si vous le souhaitez, je peux vous montrer toutes les merveilles de ce monde Alix. Je peux vous appeler Alix ?

Bon, puisqu'elle ne serait pas capable de lui répondre dans sa langue à lui, autant répondre dans la sienne, en espérant qu'il allait comprendre un petit peu ce qu'elle essayait de lui dire. Elle ne voyait pas d'autre moyen pour lui répondre, déjà qu'elle lui répondait ! Elle ne pouvait pas écrire puisqu'elle ne savait pas écrire, elle ne pouvait pas non plus lui expliquer par des images ou par des mots déjà écrits puisqu'elle ne possédait rien de tout cela sur elle et même si elle les possédait, elle passerait un monde fou à essayer de comprendre elle-même alors Davis.... Non, décidément, il n'y avait qu'en lui répondant comme elle savait le faire qu'elle espérait pouvoir se faire comprendre du jeune homme. Au pire, elle pouvait toujours essayer de mimer ses paroles tant bien que mal ou bien traduire d'une manière absolument approximative en espérant, de nouveau, qu'elle ne se tromperait pas dans les mots. Ce que ce pouvait être difficile de se faire comprendre d'une personne étrangère à votre monde, qui ne connait ni votre langue, ni vos coutumes. Prenant son courage à deux mains, elle tenta de se faire comprendre et déjà de communiquer avec Davis, pour lui répondre par l'affirmative.

Ik wil goed. Maar in ais ik het recht om van deze muren weg te gaan?
( Je veux bien, mais ais je le droit de sortir de ces murs ? )

]Après tout, si Davis se portait volontaire pour lui faire quitter cette base, autant qu'elle profite de la situation non ? Surtout si cela pouvait lui permettre de découvrir son monde ! Il avait l'ait tellement beau vu de l'espace qu'elle désirait en voir plus et être capable de dire si ou non, sa réputation dans l'univers était méritée. Cependant, la jeune femme s'inquiétait un peu de cette idée qu'on lui proposait. Avait elle le droit de quitter cette base guerrière ? Elle ne s'inquiétait pas du règlement Tauris, ni même de désobéir aux ordres mais elle ne tenait pas à se retrouver enfermée dans une de leur chambre avec des barreaux aux portes ! Elle tenait trop à sa liberté. Mais en même temps, si elle avait le droit d'aller visiter leur monde, pourquoi s'en priverait elle sous prétexte qu'il y avait des risques ? Et puis, si risques il y a, tuer Davis elle pouvait aisément, mais les problèmes qui arriveraient derrière seraient plus terribles que ce qu'elle pouvait s'imaginer.

Revenir en haut Aller en bas
Paul Davis
----------------

----------------
Lieutenant-Colonel
----------------


Nombre de messages : 15323

Arrivé au SGC : 02/08/2006

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 42 ans
Profession: Major
๏ Expérience:
1658/3200  (1658/3200)

MessageSujet: Re: Un vieu loup en chasse [PV Alix ]   Ven 3 Sep - 15:21

La jeune femme était si belle, si charment mais surtout, si discrète, c'est ce qui devait la rendre encore plus désirable au yeux de Major. Elle ne parlait presque pas et ne réagissez même au compliment de Davis. Avec le peu de mot ayant entendu de sa bouche, il n'a même pas eût le temps d'entendre sa si belle voix l'espace de plus d'une seconde.

Arrivant à la fin de son assiette, le Major écouta la réponse d'Alix a sa question. Enfin, elle avait parler plus qu'un mot et il avait plus entendre sa douce voix. Ce qui provoqua un petit sourire charmé chez l'officier.

Si vous sortez hors de cette base avec moi, il n'y aura aucun problème.

Lui dît-il et il avait raison. Le Major avait son autorité au SGC et pouvait donc prendre avec lui la jeune femme hors de Cheyenne Mountain, il ne devait juste pas la perdre des yeux et faire attention a ce qu'elle dit et fait.

Enfin, ceci n'est possible, que si vous acceptez de diner avec moi dans un restaurant, la cuisine sera meilleur qu'ici.

Mais pour sa, Paul devrait empreinte une voiture de l'armée, la sienne étant en réparation. Il n'aime pas sa, mais pour Alix, il le ferrait. Regardant la jeune femme avec des yeux doux, il lui dît :

Vous êtes discrète et charment. Cela me plaie.

Dit-il pour flatter la jeune femme, bien qu'il le pensa. Il espérait que cette petite sortie hors du SGC lui permettrait d'en savoir plus sur elle et surtout, de s'en approcher.

Nous irons quand vous voudrez.
Revenir en haut Aller en bas
Alix Bailey
----------------

----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 2032

Arrivé au SGC : 07/07/2010

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 20
Profession: Extraterrestre
๏ Expérience:
13/3200  (13/3200)

MessageSujet: Re: Un vieu loup en chasse [PV Alix ]   Sam 11 Sep - 1:45


Si vous sortez hors de cette base avec moi, il n'y aura aucun problème
.

Alix était très surprise. elle ne s'attendait pas à ce que Davis la comprenne lorsqu'elle avait répondu dans sa propre langue. Comment même se faisait il qu'il puisse la comprendre alors qu'elle parlait un dialecte inconnue... Normalement, sa langue était censée être inconnue. Et apparemment ce n'était pas le cas ce qui l'intriguait d'autant plus. Pourtant, sa langue d'origine était plus différente que ce qu'elle avait cru au début de celle que parlait les Tauris. Elle ne comprenait décidément pas ce qu'il se passait. Mais en même temps, cela l'enchantait en quelque sorte du moins. D'un côté, cela voulait dire qu'elle avait trouvé une personne auprès de laquelle communiquer sera une partie de plaisir puisque celle-ci comprenait en grande partie ce que voulait dire la jeune femme. Mais d'un autre coté, cela voulait dire que communiquer avec elle était facile et donc que Davis représentait un intermédiaire intéressant entre elle et les autres Tauris. Ainsi, si l'un d'eux voulait lui parler ou lui expliquer quelque chose, il lui suffirait juste de demander à Davis de faire la commission. Dans ce cas là, elle ne pourrait pas faire semblant de ne pas comprendre. Pas en sa présence en tout cas puisqu'il était capable de communiquer sur son terrain. Il ne restait maintenant plus qu'à savoir quelles parties allaient remporter la victoire. Finalement, allait elle être heureuse de cette situation ou bien allait elle en être irritée au plus haut point. Pour le moment, cela l'intriguait tellement qu'elle voulait comprendre comme ce fait était rendu possible. Y avait il une autre langue, proche de la sienne, que les Tauris utilisaient pour communiquer entre eux ? Peu probable, autrement, certains d'entre eux n'auraient pas l'air aussi perdus lorsqu'elle leur parlait dans sa langue maternelle. A moins que ce ne soit que quelques entités parmi eux qui parlaient une langue proche de la sienne. Pour en savoir plus, elle pouvait demander des informations auprès de Davis. Ainsi, elle pourrait en connaitre plus sur cette si belle planète.

Enfin, ceci n'est possible, que si vous acceptez de diner avec moi dans un restaurant, la cuisine sera meilleur qu'ici.

Une cuisine meilleure qu'ici ? Comment pourrait elle le savoir sachant qu'elle n'avait pas vraiment gouté la cuisine du Mess ou truc bidule dans ce genre là. Depuis qu'elle était sur Terre, elle avait à peine gouté une pâtisserie au Mess et mise à part cela, elle n'avait mangé que les repas qu'on lui avait apporté. Par rapport à ce qu'elle mangeait auparavant, la nourriture terrienne qu'on lui proposait était excellente alors comment se pouvait il qu'il y ait meilleur que cela encore ? Était ce seulement possible ? Alix était d'autant plus intriguée maintenant ! Davis parlait à peu près sa langue ou semblait la comprendre en tout cas plutôt bien, il désirait aussi l'emmener à l'extérieur de ces murs et en plus, il souhaitait lui faire manger des mets encore meilleurs que ceux du SGC. Il y avait forcément un piège quelque part. De suite, l'instinct de protection de Alix se mit en place et elle se méfia du jeune homme.

Vous êtes discrète et charmante. Cela me plait.

Euh.... A quoi il jouait là ? Autant Alix n'avait pas compris les premiers compliments que Davis lui avait formulé même si elle s'était doutée que c'étaient des paroles douces au vue du don qu'il avait employé, là elle avait particulièrement bien compris... Les paroles en tout cas, après de là à comprendre ce qu'elles signifiaient réellement, il y avait toute une marge. Disons, pour faire simple, que Alix se doutait que les derniers mots prononcés par le Major n'était pas anodin. Son ton avait changé et l'expression de ses yeux s'étaient adoucis, Alix ne savait pas à quoi il jouait mais cela ne le lui disait rien qui vaille. Mais si ça lui permettait de sortir d'ici, elle n'allait pas se faire prier !
La jeune femme n'était pas habituée à se faire draguer. Elle ne savait pas du tout ce que cela était, ce qui pouvait expliquer qu'elle ne réagissait pas devant les avances de Davis. Ce genre d'attention était à cent milles lieues de ce qu'elle avait toujours connu. Personne pour prendre soin d'elle, se soucier de ses besoins primaires et les combler. Personne tout simplement pour s'assurer qu'elle était en vie. Par conséquent, elle ne connaissait rien dans ce domaine ci. L'amour, l'amitié et l'attachement envers quelqu'un ou un groupe ne lui disaient absolument rien. Les attentions de Davis lui passaient totalement au dessus de la tête même si elle se doutait qu'il y avait quelque chose de louche, d'inhabituel, dans tout cela. Les choses de la vie comme les appelaient certains et les histoires de couples, elle ne connaissait pas et ne les avait même jamais vécues. On pouvait en déduire ce que l'on voulait de cela.

Nous irons quand vous voudrez.

Alix décida de mettre les comportements étranges de Davis de coté pour le moment même si elle les gardait précieusement en mémoire. Pour l'instant, son objectif principal était de sortir un peu de ces murs qui la retenaient prisonnière même si ce n'était que pour une courte période. Et qui sait, peut-être allait tellement bien s'entendre avec Davis qu'elle accepterait, sans trop se réticence, de rentrer au SGC. Sans aucune réticence, ce serait exagérer les choses à l'extrême, Alix était tellement habituée à vivre en pleine nature qu'elle avait toujours du mal à se sentir bien entourée d'autant d'obstacle en béton. Si elle s'entendait bien avec Davis, elle accepterait de rentrer au SGC sans faire de résistance... Et avec un petit sourire, très petit le sourire, s'il lui avouait qu'il y aurait d'autres sorties d'autorisées. Encore faudrait il pour cela qu'ils s'entendent bien tous les deux. Pour se faire, il fallait aussi qu'elle découvre ce que voulait dire les attentions particulières de Davis, à son égard, qu'elle ne comprenait pas. Ce n'était pas dit qu'ils s'entendent bien tous les deux en fin de compte. Seulement Alix était très intriguée par cet homme qui se tenait en face d'elle. Plus ils passaient de temps ensemble et plus elle se rendait compte qu'elle avait de très nombreuses choses à découvrir. Son cerveau n'allait pas avoir assez de place pour tout retenir !

Vanaf nu ! Ik wil alles van deze wereld zien !

( Dès maintenant ! Je veux tout voir de ce monde ! )

Est ce que cela voulait dire qu'elle acceptait de diner avec le Major ? Certainement oui. Si elle n'avait pas d'autre choix pour sortir d'ici, elle le ferait presque avec plaisir. Entre autre, cela allait aussi lui permettre de mieux se rendre compte du monde de vie des Tauris. Elle savait maintenant que sortir de cet endroit était possible, même si pour cela, elle devait supporter la présence, supportable entre nous, du Major Davis. Elle n'avait pas l'habitude de rester aussi longtemps en contact avec un autre être humain. Cependant, elle avait tellement hâte de découvrir leur monde qu'elle en trépignait sur place, assise sur sa chaise. Elle se trémoussait dans tous les sens d'impatience et ne se doutait même pas que cela puisse être un piège de leur part pour mieux récupérer des informations sur elle ou bien pour étudier ses réactions pour remplir leur bande de données la concernant. Elle ne se méfiait plus tellement elle était heureuse. Son comportement changeait beaucoup en présence des Tauris. Alors qu'elle était méfiante au début, la voilà qui discutait, presque joyeusement, avec l'un d'entre eux, alors qu'elle trépignait d'impatience pour sortir de cette basse en sa présence. Bien sur, elle était tout à fait capable de se défendre en cas de problème et trouver refuge dans un coin tranquille n'était pas non plus ce qu'il y avait de plus difficile pour elle, l'habitude de ses nombreux voyages jouant en sa faveur.
Tandis qu'elle attendait d'en savoir plus sur cette prochaine visite du monde de Davis, son café était devenu froid. Qu'importe, elle n'aimait pas ce truc de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Paul Davis
----------------

----------------
Lieutenant-Colonel
----------------


Nombre de messages : 15323

Arrivé au SGC : 02/08/2006

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 42 ans
Profession: Major
๏ Expérience:
1658/3200  (1658/3200)

MessageSujet: Re: Un vieu loup en chasse [PV Alix ]   Dim 19 Sep - 19:10

A l'idée de sortir de la base, la jeune femme semblait complètement d'accord. Il faut dire que rester enfermer au SGC, ne doit pas être vraiment gaie. Hors de Cheyenne Mountain, il y a tellement d'endroit à découvrir, dont des endroits particulièrement romantique. Enfin, ceci serrait pour plus tard, il faut d'abord mettre la jeune femme en confiance.

Tous de suite ? Dit-il avec un petit air surprit, bien qu'il s'en doutait. Laissez moi finir mon repas avant. Fini t-il de dire, avec un grand sourire.

Mangeant la fin de son sandwich, il bue également un peu d'eau. La jeune femme parlait dans une langue proche du néerlandais, et le Major ayant apprit cette langue lors de ses études pouvait donc la comprendre, a quelques mots prêt, mais le sens de la phrase se trouvait sans.

J'ai fini, il est temps d'y aller je pense.

Ce levant, il prit son plateau ainsi que celui de la jeune femme pour le ramener jusqu'au comptoir. Il quitta ensuite le mess, tous en tenant la porte à la jeune femme. Davis avait décidé de sortir le grand jeu et sa devait commençait maintenant. Il prit l'ascenseur avec la jeune Alix, direction la surface. Durant le temps enfermer dans la boite, il lui dît :

Après une visite, je vous emmènerais dans un très bon restaurant.

Arrivant sur le parking du SGC, il fît remarquer au garde qu'Alix était sous sa protection et qui l'a ramènerais, avant 21h. Il avait plutôt intérêt, sinon, il aurait des ennuis. Il demanda également au garde les clé d'une voiture militaire. Avançant jusqu'au 4x4 militaire, il appuya sur la clé pour déverrouillé les portes et ouvrit celle d'Alix en vraie gentleman.
Revenir en haut Aller en bas
Alix Bailey
----------------

----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 2032

Arrivé au SGC : 07/07/2010

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 20
Profession: Extraterrestre
๏ Expérience:
13/3200  (13/3200)

MessageSujet: Re: Un vieu loup en chasse [PV Alix ]   Dim 19 Sep - 21:44

Tout de suite ?

C'était impossible ? Oh... Alix était déçue, elle qui se faisait une telle joie de quitter enfin un peu ces murs. Elle se sentait si seule et si mal enfermée ainsi. Elle ressentait un tel besoin de courir dans de grandes étendues sauvages qu'elle serait prête à défoncer les murs à coups de bazooka... Si elle savait ce que cela voulait dire et était. Enfermée, elle l'était, en partie. Jusqu'ici, elle ne pensait pas avoir du tout le droit de sortir de la base mais il semblerait qu'en réalité, c'était possible, sous surveillance, certes, mais possible quand même. Et puis, ce n'était pas comme ci Paul Davis était d'une désagréable compagnie. Au contraire même, elle se sentait moins seule en sa compagnie et cela était peut-être rendu possible parce qu'il la comprenait lorsqu'elle parlait dans sa langue d'origine. Alix était quand même tentée de lui demander où il l'avait apprise. Elle ne savait pas trop quel rôle tenir vis à vis de cela, avait il rencontré un membre de son peuple qui lui aurait apprit leur langue ? Non, elle en doutait vraiment. A un moment ou à un autre, elle lui poserai la question... Peut-être. En tout cas, même si son instinct de survie l'obligeait à se méfier de Davis comme de tous les autres Tauris, elle aimait bien sa présence. Elle l'apprécierait un moment s'il se comportait toujours comme ça. Néanmoins, elle trouvait cela étrange. Il n'avait pas le même comportement que les autres à son égard. Les autres qu'elle avait eue l'occasion de croiser ne lui avaient pas parlé poliment et n'avaient d'ailleurs pas forcément essayés de communiquer. Ils ne s'étaient pas montrés particulièrement intéressés par elle et ne lui avaient pas dit des trucs gentils. Enfin, si Davis lui avait bien dit des trucs gentils.
Alix marchait sur des œufs sur ce plan là. Elle était comme une enfant qui serait en plein apprentissage de la vie. Elle se rendait, au son de la voix, que ce lui disait Davis n'était pas méchant, mais sans comprendre le sens de ses paroles. Ce que s'était frustrant et intéressant à la fois. Allait elle aimer la compagnie des autres êtres vivants près d'elle finalement ?


Laissez moi finir mon repas avant.

Alors c'était vrai ? Elle allait pouvoir sortir !! Enfin ! Elle le voulait depuis si longtemps ! Bon... La durée était relative à tout le monde, n'est ce pas ? Quelques jours pour certaines personnes ne paraissaient rien, mais enfermer une femme sauvage pendant ce même laps de temps parait une éternité pour elle. Alix jubilait, elle avait tellement hâte d'y être ! Elle trépignait sur place et se retenait de ne pas entrainer Davis dans son sillage en abandonnant son déjeuner sur place. Elle le ferait si elle connaissait le chemin mais ne le connaissant pas, elle restait calme, à sa manière du moins. Autrement dit, Davis devait avoir l'impression d'avoir en face de lui une gamine à qui on a proposé une glace après son repas. En quelque sorte, cela se rapportait à ça et la différence n'était pas très lointaine pour Alix. En prime de son enthousiasme, Alix offrait un sourire éclatant en récompense pour Davis. Elle ne s'en rendait même pas compte mais cela faisait un moment qu'elle n'avait plus été heureuse à ce point. Elle ne se rappelait pas quand elle l'avait été pour la dernière fois.
Les quelques instants que Davis prit pour finir son repas lui parurent durant longtemps, trop longtemps !


J'ai fini, il est temps d'y aller je pense.

Alix lui sourit, d'un vrai sourire sincère. Si seulement il savait ce que cela représentait pour elle ! Même si elle savait qu'à un moment, vers la fin de journée, elle allait forcément devoir revenir ici, elle aurait pu sentir la brise légère du vent sur son visage pendant quelques heures. Rien que cela la rendait heureuse pour un bon moment. A la suite de cette liberté retrouvée, elle serait même prête à subir tous les examens que les Tauris voulaient sur elle. Du moment qu'ils ne lui ouvraient pas le ventre pour voir à l'intérieur, ni qu'ils touchaient à ses yeux, si différents des leurs. Soyons honnête, elle serait presque prête à tout accepter. Les prises de sang, les tests de QI, les Irm, les trucs de ce genre auxquels elle ne comprenait rien.
Davis se leva, prit son plateau ainsi que celui de Alix et les ramena au comptoir. Alix le suivit des yeux. Elle était toujours à l'affut pour apprendre des Tauris. Au moins cette sortie avec Davis aurait elle cet effet également. Non seulement elle allait pouvoir sortir mais en plus, elle allait découvrir le monde Tauris, ou du moins une partie, et pouvoir les observer pour mieux comprendre leurs comportements si étrange à ses yeux. La vie en communauté, elle n'y était pas habituée. Elle commençait tout juste et très doucement à s'y accommoder.
Alix se leva et suivit le major. Celui-ci lui tint la porte, elle passa donc devant lui. C'est ce qu'elle était censé faire.... non ? Décidément, elle ne comprenait aux coutumes des Tauris ! Ce qu'ils pouvaient être compliqués tous ces gens. Quoiqu'il en soit, Alix suivit Davis à travers les couloirs. Elle était totalement perdue. En gros, elle était aussi utile qu'un GPS mal réglé pour retrouver son chemin. Autant dire que ce serait un vrai spectacle de lui demander de retourner à sa chambre ou au mess, qui n'était pourtant pas loin ! Lorsqu'ils arrivèrent devant l'ascenseur, Alix marqua un temps d'arrêt. Elle devait monter la dedans ? Dans cette petite boite tout métallique ? Arf ! Elle prit une profonde respiration et s'avança pour se placer dans l'ascenseur. Elle n'était pas du tout à l'aise pour ne pas avouer qu'elle avait peur et qu'elle détestait l'ascenseur. Lorsqu'il démarra, elle se recourba sur elle-même. Voyant qu'il n'y avait aucun danger, en apparence, elle se redressa un peu.

Après une visite, je vous emmènerais dans un très bon restaurant.

Enfin arrivé, les portes s'ouvrirent sur un officier qui regardait la jeune femme un peu étrangement. C'est sur qu'une fille recourbée sur elle-même dans un ascenseur quant on a pas l'habitude, ça doit faire bizarre. Alors qu'il s'apprêtait à protester, Davis lui expliqua que la jeune femme était sous sa protection. Sous sa protection ? Le monde Tauris était il donc si dangereux pour que sa visite nécessite que Alix soit sous protection ? Cette visite la tentait d'autant plus ! Après avoir juré qu'il la ramènerait avant 21h, ce qui ne voulait rien dire, Davis quitta l'officier en poste à l'ascenseur pour se diriger vers une boite en métal dont il venait de récupérer les clés. Davis déverrouilla la boite et tint la porte à Alix.... Avec le même courage, ou le même folie, elle monta dans l'habitacle après avoir profondément respiré comme pour l'ascenseur. Que la visite commence !
Revenir en haut Aller en bas
Paul Davis
----------------

----------------
Lieutenant-Colonel
----------------


Nombre de messages : 15323

Arrivé au SGC : 02/08/2006

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 42 ans
Profession: Major
๏ Expérience:
1658/3200  (1658/3200)

MessageSujet: Re: Un vieu loup en chasse [PV Alix ]   Sam 25 Sep - 1:16

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Un vieu loup en chasse [PV Alix ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un vieu loup en chasse [PV Alix ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 23 ~ :: Le mess-