Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 MJ By Alek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joey Rasmussen
----------------
avatar
----------------
Agent de Liaison du CIS
----------------


Nombre de messages : 99

Arrivé au SGC : 23/02/2008

Age du Joueur : 48


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
5/10  (5/10)

MessageSujet: MJ By Alek   Mer 14 Juil - 23:02

Marie avait été choisit par le Général pour représenter le prisonnier et devenir son avocat. Une tâche qui lui semblait bien difficile par le fait qu'elle connaissait absolument pas le Soldat. Elle se demandait comment elle allait pouvoir le protéger mais une autre question lui vint rapidement en tête en voyant les deux gorilles devant la porte de la salle d'interrogatoire. Les deux hommes ne voulaient pas laisser passer la jeune femme alors celle ci tenta une parade. Elle commença à parler scientifiquement et sortit plein de formule diverse. Les deux hommes semblaient crispé mais rien n'y fait, aucun ne craqua. Marie commença à perdre espoir quand soudain, la porte s'ouvrit et elle pu voir l'inspecteur sortir le bout de sa tête et poser une question...

-C'est qui qui n'arrête pas de jacasser ?? Il vit soudain Marie. Tiens... je vous reconnait vous ? Vous êtes la scientifique sexy qui m'avait aidé à arrêter Curtis de faire sauter le SGC.


Voyant une occasion à saisir, le Docteur Cruk se jeta dessus et commença à faire les yeux doux à l'homme en parla de cette journée assez mouvementé. Par chance, l'inspecteur marcha et commença à discuter un peu avec la demoiselle mais rapidement, elle reprit le flambeau et demanda à s'entretenir avec son client...

-Si vous êtes son avocat aucun problème. J'allais justement faire une pause pour aller pisser. Je vais 5 minutes pour parler avec lui avant que je revienne ma belle.


Puis l'inspecteur ouvrit complétement la porte avant de partir en direction des toilettes. Marie se dépêcha d'entrer et de fermer la porte aussitôt derrière elle. A l'intérieur, elle vit une salle complétement vide à part une table et deux chaises. Sur l'une, il y avait le Soldat regardant bien devant lui. Son regard était profond, tellement que la jeune femme se demandait si il était encore conscient. Enfin, pas de temps à perdre. Cruk prit la seconde chaise et s'assit devant le russe qui la regarda faire. Elle prit ensuite la parole et lui expliqua sa venue. Elle n'eut pas le temps de finir que Aleksandr la coupa...

-Cela ne sert à rien mademoiselle. Ils ont preuves accablements sur moi.


Mouais.... La scientifique ne perdit pas l'espoir pour autant et demanda au russe de lui expliquer ce qu'il s'était passé. Celui ci se montra un temps hésitant, regardant de bas en haut la jeune femme. On avait l'impression qu'il se demandait si il pouvait lui faire confiance mais au final, il cracha le morceau...

-Ces hommes m'avaient attaqué dans la base à plusieurs reprises. Ils me traitaient de traître et ils estimaient que je n'avais pas ma place dans cette base. Seulement un jour, ils m'ont attaqué devant ma bien aimé et j'ai tout fait pour la protéger. Ils ont dû la voir et je ne voulais pas qu'on s'en prenne à elle. Personne ne s'en prend à ma femme. Alors j'ai décidé de me venger et de leur donner une bonne correction.


Cela semblait plutôt ambigu comme situation mais Marie se devait d'avoir plus de renseignement durant cette fameuse nuit et elle commença à poser ses questions pour en savoir plus avant l'arrivé de l'inspecteur.





[Voilà pour toi ma chère. Pour tes questions, envoie d'abord par MP et tu devra retranscrire mes réponse ainsi que tes questions dans ton RP.
Sinon, tu as une semaine pour répondre. Bon RP Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: MJ By Alek   Jeu 22 Juil - 21:45

Rien à faire ! La scientifique n'arrivait pas à se faire accepter comme l'avocat d'Aleksandr Lekaterina devant les gardes et même de jargons scientifique n'en vient pas à bout. Alors qu'elle commençais à être à bout d'idée, la porte s'ouvra et un homme en sortie. C'était l'agent du CIS. Il reconnu rapidement Marie.

Oui c'est moi.

Comprenant rapidement qu'il y avait une carte à jouer avec Joey Rasmussen, elle pénétra dans son jeu et ajouta :

Scientifique sexy...sexy...je dirais l'homme qui m'accompagne peut me rendre sexy. Dans votre cas, c'est bien plus que sexy.

Jouant de son charme et ses atouts, Marie laissa ressortir sa poitrine et demanda :

J'aimerais assister à votre interrogatoire, je viens défendre le soldat Lekaterina.

L'agent du CIS accepta. Marie passa devant les gardes fiers et entra dans la salle. Elle allait avoir cinq minutes avec le soldat seul, pour préparer sa défense, pas plus.

Je vais y aller vite Aleksandr, je suis là pour te défendre. Tu dois tous me dire.

Celui-ci expliqua rapidement la situation dans un américain pas très parfait mais compréhensible. Marie profita pour poser des questions :

Qui est ta femme ?

Cela ne vous regarde pas mademoiselle.

Pourquoi ne pas en avoir parler au supérieur de la base ?

A quoi bon, cela n'aurait été qu'une petit querelle entre nous deux peuples et de plus, le Général O'Neill n'est pas réputé pour son hospitalité envers les russes.

N'ayant pas trop de temps, Marie ne répondit pas au remarque de Lekaterina, se concentrant sur les questions, pour avoir un maximum d'information.


Comment le meurtre a t'il eût lieu exactement et ou ?

Vous avez qu'à demander à l'inspecteur.

Avec quelle arme ?

Demandez à l'inspecteur.

Y a t'il des preuves que tu as été harceler ?

Sûrement mais cela, faut voir avec les hauts-gradés.

Vous n'êtes pas très coopératif. Il le faudra si vous voulez que je vous sorte de la. Le Général O'Neill tiens à vous, c'est lui qui m'a demander de vous défendre. Je ne le fais pas avec des regrets, je crois en vous, vous m'avez déjà sauver la vie. Faite moi confiance.

C'était les arguments du désespoirs de la part de Marie, mais qui sait, cela pouvait fonctionner.

Surtout, ne dites rien qui peut vous compromettre, laisser moi menez le jeu.

Lorsque sa phrase fût fini, Joey Rasmussen fît son retour. Marie espérait pouvoir être à la hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Joey Rasmussen
----------------
avatar
----------------
Agent de Liaison du CIS
----------------


Nombre de messages : 99

Arrivé au SGC : 23/02/2008

Age du Joueur : 48


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: MJ By Alek   Ven 23 Juil - 15:17

Le russe n'était pas très coopératif, avait il sûrement quelque chose à se reprocher ? Enfin, Marie n'était pas là pour juger mais pour aider. Elle devait prendre conscience de la situation avant toute plaidoirie. Elle savait que si elle ne connaissait pas un minimum sur le sujet, elle servirait pratiquement à rien. Alors, à peine le temps de laisser rentrer l'inspecteur qu'elle demanda à voir le rapport et les dossiers qu'ils ont contre son client. Rasmussen haussa un sourcil avant de lui donner le dossier qu'il a dans les main.

-J'espère que vous trouverez quelque chose Mlle Cruk. Dit il en faisant un clin d'œil.

Marie resta méfiante tout de même. Cela devait être uns stratégie pour déstabiliser la jeune femme. Elle posa donc le dossier contre la table et commença à en prendre conscience. L'inspecteur s'appuya contre un mur et attendit que l'avocate du russe eut finit de lire. Le dossier parler de prendre comme des balles appartenant à une arme que posséder le russe. Il y avait également des traces ADN se trouvant au sol. Plusieurs photo montrant le russe montait dans une voiture après que les victimes avaient prient la leur. Mais la jeune femme se concentra sur les failles de leur enquêtes et elle vit qu'il y avait deux armes visiblement ce soir là et les coups tiré par le russe n'était pas les coups mortels. De plus, plusieurs traces de voiture se trouvaient sur les lieux. Une devait appartenir à la voiture du russe mais les autres ?

Mairie referma le dossier et regarda l'inspecteur en lui disant qu'elle était prête. L'homme sourit et se décolla du mur. L'interrogatoire allait pouvoir commencer. L'inspecteur sortit donc la photo des hommes abattu et les posa devant Aleksandr..
.

-Vous reconnaissez ses hommes Soldat Lekaterina.
-Da.
-Et qui sont ils ?
-Enfoiré de première...


Marie se pencha aussitôt vers son client en lui indiquant que les insultes ne sont pas très bonne dans une audition et mieux valait coopérer. Aleksandr esquissa de la tête avant de se faire de nouveau interrogé.

-Le soir du crime. Vous avez prit une chambre dans un motel donna vue sur l'appartement d'une des victime. Est ce exacte ?

-Da.
-Vous avez quitté la chambre vers 22heure d'après le réceptionniste.
-Da.
-Étrangement, quelques minutes plus tard, les victimes ont prit un verre dans un bar à côté de chez eux. Par chance, une caméra se trouve non loin et on a pu vous voir monter à bord d'un véhicule, sûrement le votre.


Marie intervient. Elle dénonça la mauvaise qualité de l'image à cause de la faible lumière et qu'on ne pouvait pas voir les visages sur leur photo. Seulement, Rasmussen n'abandonna pas pour autant.

-En effet Miss Cruk, on ne voit pas grand chose mais alors pourquoi cette personne aurait attendu 20 minutes dans son véhicule avant de partir au même moment que les victimes identifie ici ?
-Je n'en sais rien, à toi de nous le dire. Ton boulot.
-Tu veux que je te dise ce que j'en pense ? Ses hommes te maltraitaient dans cette base et tes plaintes n'aboutissaient à rien !! Alors tu as décidé de te faire justice toi même et tu es allé les buter de sang froid !!!!


Il allait trop loin et Mairie cria à des mensonges jugé sur des hypothèse infondé. D'ailleurs, elle soulignant le fait qu'il y avait eut des traces de luttes au moment de l'accident et que le Soldat n'aurait jamais pu se battre contre cinq militaires tout seul.


-Vous avez raison Miss Cruk. Et c'est pour cela qu'on est là. Je veux que tu me balances les noms de tes complices.
-Ебать дерьмо грязный полицейский!

Mairie sentait que cette interrogatoire allait durer plus longtemps que prévue mais bon, elle devait faire son possible pour aider Aleksandr.



[Voilà, maintenant, à toi de jouer et d'essayer de me défendre au maximum. Je compte sur toi.
Sinon, une semaine pour répondre. Bon RP]

Va te faire foutre sale merde de flic !
Revenir en haut Aller en bas
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: MJ By Alek   Jeu 29 Juil - 11:15

L'inspecteur Rasmussen était de retour et ce n'était pas à la grande joie de Marie. Celle-ci n'avait pas apprit grand chose de Lekaterina, ce qui rendrait sa défense plus périlleuse. Cependant, elle ferrait tous pour le défendre, elle l'a promis au Général O'Neill.

Malgrès que l'inspecteur avait déjà aider une équipe dont fessait partie Marie à sauver le SGC d'un attenta, celle-ci se méfiait toujours de lui comme au premier jour de sa rencontre. Le regardant elle demanda doucement le dossier. Celui-ci lui répondit qu'il espérait qu'elle trouverait quelque chose. Méfiante par ce trop plein d'amitié, elle dît :

Je n'espère pas, je vais trouver.

S'asseyant et regardant le dossier, elle le parcourut rapidement mais assez pour lire la quasi totalité. Elle lut les charges et preuves retenus contre Aleksandr mais également les failles, tous ce qui allait être utile à Marie pour mettre Rasmussen dans de mauvaise posture et surtout défendre son collègue.

Ayant fini le dossier, elle regarda Rasmussen et lui dît :

On peut y aller.

Visiblement, l'inspecteur avait l'air presser d'en découdre. Surement, était-il, trop sur de lui. Marie était stresser jusqu'au plus profond d'elle, mais ne laissa rien paraître. Un seul signe de faible laisserais le champs libre à Rasmussen, elle le savait.

L'inspecteur commença doucement et avec des photos des victimes que reconnu Aleksandr. Il demanda ensuite à l'accusé leurs identités et Aleksandr répondit de manière agressif. Marie se pencha doucement vers lui et dît à voie basse :

Si vous voulez aller en prison, je vous en prit continuer. Elle mit un temps de pose, avant d'ajouter : Fini les provocations, répondait au question simplement en disant la vérité.

A la suite de ceci, l'interrogatoire put reprendre. Plusieurs questions/réponses entre Rasmussen et Lekaterina eût lieu, sans que Marie ne dise rien. Cependant, à une remarque de Rasmussen, la jeune femme intervient et dît :

Si je puis-je me permettre, la qualité de la vidéo reste à désiré. Une caméra de surveillance dans un parking d'une trentaine de place où ne se trouve qu'une seule lumière pour éclairer la nuit, on n'y voit qu'a peine la forme d'un humain, alors un visage. Même avec les proprets de la science, ceci est impossible et croyez moi, je m'y connais.

L'intervention de Marie n'avait pas l'air de déstabiliser Rasmussen. C'est comme-ci, il l'attendait et celui-ci continua. Le ton monta rapidement entre les deux hommes et Marie se leva et dît :

Si vous continuez comme sa, on arrivera à rien.

Se rasseyant, elle dît en reprenant depuis le début :

N'êtes vous jamais rester dans une voiture plusieurs minutes, voir plusieurs dizaines de minutes Inspecteur ? Moi si. Et pourtant, on ne m'a jamais accusé de rien. Tant que vous n'avez pas la preuve que ce soit le soldat Lekaterina qui était dans cette voiture, il est innocent.

Mettant une courte pause, elle ajouta :

J'ai put lire dans le dossier qu'une lutte avec eût lieu. Vous indiquez par ailleurs, qu'il s'agît d'Aleksandr Lekaterina contre cinq autre personne. Or, à part un surhomme, ce que n'est pas mon collègue, seul, c'est lui qu'on aurait retrouvé mort.

Rasmussen affirma l'affirmation de Marie et répliqua aussi vite, en disant qu'Aleksandr avait eût des complices. C'est comme ci l'inspecteur avait réponse à toute les condamnations de Marie. Aleksandr répondit en russe à l'inspecteur, la scientifique ne comprenait pas, mais elle se doutait que cela ne devait pas être bien gentil envers Rasmussen. Aussitôt, elle dît :

Ce bar dans lequel à eût lieu cette altercation, je le connais. Il n'y a pas d'autre parking à part celui-ci et même a pied ou pour aller chercher sa voiture plus loin, il faut passer devant la caméra. Vous n'avez donc qu'a la visionner et faire la liste des gens qui passe devant. A moins que vous l'avez déjà fait et que vous avez une idée ?

Ce que Marie ne doutait pas. Avec Rasmussen, elle était prête à s'attendre à tous. Avant de laisser Rasmussen répondre, elle ajouta une dernière théorie.

Depuis le début, vous partez du principe qu'Aleksandr Lekaterina a voulu se venger d'attaque reçu par d'autre militaire du fait qu'il était russe. Mais, dans cette suite, ne vous êtes vous pas demander, si ses mêmes militaires n'avaient pas programmer se meurtre pour justement condamné Lekaterina, car tous était si facile de faire sa.
Revenir en haut Aller en bas
Joey Rasmussen
----------------
avatar
----------------
Agent de Liaison du CIS
----------------


Nombre de messages : 99

Arrivé au SGC : 23/02/2008

Age du Joueur : 48


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: MJ By Alek   Mer 4 Aoû - 23:00

-Ce bar dans lequel à eût lieu cette altercation, je le connais. Il n'y a pas d'autre parking à part celui-ci et même a pied ou pour aller chercher sa voiture plus loin, il faut passer devant la caméra. Vous n'avez donc qu'a la visionner et faire la liste des gens qui passe devant. A moins que vous l'avez déjà fait et que vous avez une idée ?
Depuis le début, vous partez du principe qu'Aleksandr Lekaterina a voulu se venger d'attaque reçu par d'autre militaire du fait qu'il était russe. Mais, dans cette suite, ne vous êtes vous pas demander, si ses mêmes militaires n'avaient pas programmer se meurtre pour justement condamné Lekaterina, car tous était si facile de faire sa.


Marie tenta de défendre comme elle le pouvait pour défendre son client mais sur ce coup, la jeune femme se goura complètement. Joey la regarda, attendant qu'elle finit de parler mais il ne pouvait s'empêcher de sourire en pensant à l'erreur que venait de faire la demoiselle. Aussitôt après, il rétorqua...


-Mademoiselle Cruk... Si vous aurez prit meilleur connaissance du dossier. Vous auriez remarqué que l'altercation à proprement dite, ne sait pas passé dans le bar mais dans une petite route de campagne entre Colorado Springs et Denver.... Nous, on suppose que Lekaterina a suivit ses victimes à partir de ce moment car sur cette photo. L'homme tend une photo où on voit deux voiture partir en même temps. On voit bien la voiture des victimes ici présentes. Et ici, une voiture ressemblant comme deux gouttes d'eau à la description de celle que possède le soldat russe. De plus, nous avons trouver des traces de roues se trouvant sur le lieu du crime correspondant à ceux de la voiture de Lekaterina.
-Moi, j'aime bien prêter voiture à collègue ou voisin.
-Te fout pas de moi ruskof !!
-Пошел на хуй полицейский дерьмо !!
-C'est ça !! Parle russe autant que tu veux mais le fait sont là !!!


Marie avait effectivement fait une boulette et cela sera assez dur de s'en remettre. Rasmussen commençait à prendre de plus en plus d'assurance tandis que Marie sentait que la situation lui échappé. L'agent semblait pouvoir répondre à toutes ses réponses et l'homme continua de plus belle...

-Enfin, si je peux me permettre. Cette histoire de vengeance reçut par d'autres militaires. On était pas au courant de ça nous. Voilà un bon mobile pour ce crime dites moi. L'homme observa en biais Cruk puis reposa son regard sur Lekaterina. Enfaite, on s'en doutait un peu mais ton avocat vient de nous balancer l'info. Tu devrais la remercier. Il se tourne vers Marie. Puis entre nous, cette histoire de se tuer soit-même pour accuser un homme de meurtre, c'est un peu tiré par les cheveux.

Rasmussen se mit à ricaner avant de se reculer légèrement. Il venait de prendre encore plus confiance tandis que Marie se terrait dans sa chaise. Elle venait de balancer deux erreurs et visiblement, elle aura beaucoup de mal à réparer tout cela. Enfin, elle devait se préparer à mieux défendre son client si elle voulait le protéger...

-Donc, tu as voulut te venger de ses hommes parce qu'ils t'avaient agressé.
-Da.
-Arrêtez on sait tous... Pardon ?! Tu confirmes ce que je viens de dire ?!


Marie fut aussi surprit que l'agent d'entendre l'affirmation du russe et aussitôt elle tenta de maquillé cela par une négation mais c'était peine perdu. Le russe reprit la parole immédiatement...


-Oui ses hommes m'avoir attaqué !!! Et plusieurs fois même !! Mais personne rien faire !!! PERSONNE !!! Même pas vous Général !!! Dit-il en regardant la bais vitré où se trouvait effectivement le Général O'Neill. Eux m'avoir attaqué dans ma chambre où se trouvait ma belle et tendre. Eux avoir vu son visage... Eux ne voulait pas de moi dans cette base... Eux aurait pu s'en prendre à ma belle... Moi pas vouloir ça... Alors moi prendre mesure...

Le russe était presque en larme en parlant ainsi. Marie ne pu rien faire devant ce discours. En tant que femme, elle resta émue devant les paroles d'un homme qui voulait protéger sa bien aimé. Mais en tant qu'avocate, elle savait que le russe venait presque de signé pour une place en prison. Comment rattraper cela, elle devait trouver un truc avant que Rasmussen n'attaque... vite une idée sinon c'était finit !!!




[Voilà voilà, à toi maintenant d'utiliser ton cerveau de génie pour trouver une solution rapidement. Je comptes sur toi la miss.
1 semaine pour répondre, Bon RP]
Revenir en haut Aller en bas
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: MJ By Alek   Mar 10 Aoû - 16:02

Ce que Marie redouta arriva finalement ! Et oui, la jeune scientifique n'était pas une avocate et n'avait d'ailleurs aucun diplôme, ni même aucune formation pour sa. Elle n'avait que son charme pour convaincre Rasmussen. Cruk venait de faire une erreur et ce ne devait pas être la seule. Il faut dire qu'elle n'avait pas eût beaucoup de temps pour lire le dossier et avait donc louper certains passage, visiblement les plus importants.

La jeune femme ne savait plus où se mettre et se fessait toute petite sur sa chaise alors que Joey, lui, se fessait une joie de démontré encore et encore les erreurs de Marie, qui plonger encore plus son client dans le trou.

La scientifique devait se ressaisir, mais ce n'était pas facile. Elle n'avait plus aucune assurance et sa crédibilité en avait prit un sacré coup. Ne disant plus rien de peur de faire une nouvelle erreur, elle laissa pour le moment Joey interroger Lekaterina. Celui-ci était fort à son aise et le russe avoua avoir agresser les hommes. Marie n'en revenait pas et visiblement Rasmussen non plus. Aleksandr venait d'avouer et c'était la condamnation pour lui. Marie ne savait plus quoi dire et écouta les paroles de l'accusé. Celui-ci émut la scientifique, mais elle du se ressaisir rapidement. Si elle ne trouve rien dans la seconde, Aleksandr finira en prison.

Aleksandr, vous ne pouvez dire sa. Vous êtes innocent, vous ne pouvez pas payer pour un crime que vous n'avez pas fait.

Visiblement, seule Marie pensait qu'il n'était pas coupable. Et elle se dit que Rasmussen devait bien se moquer d'elle. Il venait d'avouer et elle disait le contraire. Enfin, après tous, elle n'était plus à sa près.

Je suis sur que quelqu'un vous fait chanter Lekaterina. Dite nous qui et je vous jure qu'il ne s'en tira pas comme sa. Il ne vous fera rien à vous ni à votre compagne.

Marie était persuader de ce qu'elle disait et elle savait comment elle pouvait le prouver.

Mr Rasmussen, je sais comment nous pouvons savoir définitivement si oui ou non, Aleksandr est le coupable de ce crime. Je connais un appareil en étant capable. Si l'appareil avoue qu'Aleksandr est coupable, je ne dirais plus rien, à l'inverse, vous m'aiderez à découvrir qui se cache derrière tous sa.

Laissant une courte pause, elle ajouta :

A moins que ce ne soit vous qui êtes derrière tous sa ?

Marie avait plonger au plus profond d'elle et était en train de remonté la pente. Elle n'avait plus rien à perdre et sa motivation revenait.

Après tous Joey, vous vous acharnez sur mon client et ne chercher pas d'autre piste. Utilisons l'appareil des tok'ras, bien plus perfectionner que nos détecteurs de mensonge. Nous serrons enfin, si j'ai ou vous avez raison.

Se levant à la suite de se discourt, comme pour montré son envie et son enthousiasme, elle ajouta :

Et si vous n'avez rien à cacher, j'aimerais bien que vous passiez également devant cette machine.

Regardant le soldat russe, elle lui dît doucement :

Maintenant vous ne parlez plus, laisser moi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Joey Rasmussen
----------------
avatar
----------------
Agent de Liaison du CIS
----------------


Nombre de messages : 99

Arrivé au SGC : 23/02/2008

Age du Joueur : 48


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: MJ By Alek   Mar 10 Aoû - 17:06

La jeune femme se leva, sous les yeux étonné de Joey et Aleksandr. Elle tenta de défendre son client et jura qu'il était innocent. L'agent écouta ses paroles attentivement, elle semblait persuadé de l'innocence de son client et avait un moyen de le prouver. Ceci attira encore plus l'oreille de l'homme, surtout quand quelqu'un l'accuse de commettre un meurtre. Puis soudain...

-Après tous Joey, vous vous acharnez sur mon client et ne chercher pas d'autre piste. Utilisons l'appareil des tok'ras, bien plus perfectionner que nos détecteurs de mensonge. Nous serrons enfin, si j'ai ou vous avez raison.

Rasmussen la regarda droit dans les yeux, l'air complètement surpris. Elle avait vraiment l'air sérieuse sur ce sujet. L'agent cru a une blague au début mais vue la détermination de la jeune femme, cela ne faisait aucun doute qu'elle voulait utiliser l'appareil Tok'ra. Alors, Joey se mit à rire au éclat. Il rigolait tellement qu'il en avait presque mal au bide. Cela vexa Marie qui comprenait pas pourquoi ses rires. Voyant son désarroi, l'Agent prit la peine de s'expliquer...

- Ha ! Ha ! Ha ! Dr Cruk, décidément vous avez un humour d'enfer... Donc ce que vous proposez, c'est de soumettre Lekaterina à un appareil Tok'ra qui relève si la personne ment ou pas ? Mais juste une question qui me trotte dans la tête... J'ai met quoi dans mon rapport pour le procureur et les juges ? Innocenté grâce à un appareil extra-terrestre qui affirme qu'il dit la vérité ? Allons, soyons réaliste. Vous ne pouvez utiliser toute vos technologie dans cette affaire.
De plus, je suis consterné d'entendre vos accusation contre moi-même. Le soir du meurtre, j'étais dans un bowling avec des amis et une centaine de personne pourra vous le confirmer. Alors arrêtez de dire n'importe quoi !!!


Et encore une fois, Rasmussen avait réponse à tout. Cela commençait à être vraiment frustrant par la jeune femme qui n'arrivait pas à défendre son client. Elle aurait fait tout ce qu'elle a pu mais malheureusement, cela n'était pas assez. Elle savait pu quoi trouver pour protéger son client.

- Donc, Soldat Lekaterina, vous affirmez avoir abattu ses cinq hommes de sang-froid ?
- Oui c'est bien moi.


Marie contesta une nouvelle fois la réponse du Soldat et celui ci se tourna immédiatement vers la jeune femme. Elle ne comprenait pas pourquoi le russe s'accusait d'un meurtre qu'il n'avait pas commit.


-Ecoutez, merci d'avoir aider moi. Maintenant, je dois protéger ami à moi. C'est moi qui leur ait mit dans cette situation et le monsieur cherche juste un coupable et non les complices.
-C'est vrai Dr Cruk. J'ai été envoyé pour trouver le coupable et il serait préférable pour le SGC qu'il n'y a qu'un seul coupable. Et le russe l'a très bien comprit.
- Si moi faire ça, c'est pour protéger la base et ses résidents. La perte d'un homme ne vaut rien contre celle d'un peuple. Alors pour cette raison, j'accepte l'entière responsabilité de ce crime.
- Et bien... 1er Soldat de 1ère Classe Aleksandr Lekaterina. Vous êtes en état d'arrestation pour le meurtre de cinq militaire. Vous avez...


Marie ne pouvait pas y croire et pourtant, elle ne pouvait rien y faire. Elle se tourna vers la baie vitrée et vit le Général hochait la tête. Comme ci pour lui dire que c'était finit, Aleksandr s'était sacrifié pour le bien de la base. Le russe fut amené par les gardes à l'entrée et juste dans le couloir devant la porte, Marie et Joey vit le Général se diriger vers eux...

- Au final, c'est bien l'un de mes hommes qui a fait le coup.
- Vous voulez dire, que c'est l'un de vos hommes qui s'est sacrifié pour le bien de l'équipe. Malgré le fait qu'il soit coupable, j'ai un grand respect pour cet homme qui n'a pas hésité à prendre la place de quelqu'un d'autre pour tous vous permettre de continuer. C'est un sacré personnage.


L'agent quitta Marie et le Général. Cruk ne désespérait pas et demanda à O'Neill si il pouvait faire quelque chose. Mais le Général lui répondit que non. Au final, le russe avait fait un choix et ce choix était de permettre à cette base de continuer, de persévérer dans la lutte contre les Goa'ulds.






[Et voilà le dernier post, tu as fait ce que tu as pu mais Aleksandr partira tout de même en prison.
1 semaine pour répondre, Bon RP]
Revenir en haut Aller en bas
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: MJ By Alek   Lun 16 Aoû - 22:22

L'attaque de Marie envers Joey l'avait surprit. Aleksandr le semblait aussi et pourtant, Cruk était certaine de ce qu'elle avançait. Cela ne pouvait être que sa. Rasmussen répliqua rapidement et c'est ce que la scientifique avait prévu. L'argument était tous à fait valable et elle même ne pouvait le réfuter, mais pourtant, elle était obstiner. Elle ajouta même à la réponse de l'inspecteur :

Cela vous arrange bien de ne pouvoir l'utiliser à cause du rapport Joey.

Sa confiance était à bloque, ce qui, 5 minutes avant n'était pas le cas. Ce levant, elle fixa l'agent du CIS et dît :

Vous avez bien préparez le coup Rasmussen, trop peut être. Cela vous perdra.

A la fin de cette phrase, Marie se mit à marcher doucement le long d'un mur, cherchant un moyen de contré l'agent et surtout, une chose à laquelle, il ne pourra pas paraît. Ce qui semblait difficile.

Pendant que Cruk fessait les 400 pas, Lekaterina était en train d'avouer. Rapidement, il avait tous avoué. La scientifique n'intervenait plus dans l'interrogatoire. En même temps, elle ne pourrait rien n'y faire. Il avoue, elle ne pouvait pas le défendre. Cependant, elle vait promis au Général de le défendre, elle devait donc le faire.

Je demande à ce que l'interrogatoire soit recommencer et pas un autre agent. Vous faites trop pression sur l'accuser, ce n'est pas comme sa que nous serrons la vérité Rasmussen.

En elle, Marie était en train de bouillonner et si elle ne se contrôler pas, elle exploserait bientôt. Se serrant les doigts, elle dit assez énervé au soldat russe :

Ne vous laissez pas accuser bon sang ! Défendez vous ! Ce n'est pas vous qui avait fait le crime, vous ne devez pas payer pour un autre.

Cruk était exténuer par ce qu'elle venait d'entendre. Malgré sa révolte, elle pensait cependant, que Lekaterina était quelqu'un d'exceptionnel pour se balancer à la place d'un autre. Regardant le Général, elle lui dît doucement :

Désoler, j'ai fais tous ce que j'ai pus.

Se rapprochant de Rasmussen, elle donna un petit coup de main sur l'épaule d'Aleksandr, comme pour le saluer...en héros. Elle dît ensuite à son rival d'un jour :

Ce n'est pas fini. Vous ne vous en tirerez pas aussi facilement.

Lorsque Rasmussen quitta les lieux, elle se dirigea vers le Général pour demander de l'aide...mais il refusa...ce que Marie, ne ferrait peut être pas, même seule.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: MJ By Alek   

Revenir en haut Aller en bas
 

MJ By Alek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 13 ~ :: Salles d'Interrogatoires-