Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 L'Empire Goa'uld [Archive : 10SG - EG5 - 0011]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13736

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 25


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: L'Empire Goa'uld [Archive : 10SG - EG5 - 0011]    Mer 30 Juin - 15:31

NB : Cette page concerne l'intrigue générale des Goa'ulds du forum Mission stargate, et est en aucun cas une page d'informations officielle sur la série Stargate Sg-1, Mission Stargate préférant suivre son propre chemin et ne pas copier les histoires vues à travers la série.


L’Empire Goa’uld



Présentation :

La structure hiérarchique des Goa'uld est fondée sur une société féodale, composée de « Grands Maîtres Goa'uld » qui détiennent le pouvoir. Les Goa'ulds ont formé le Conseil des Grands Maîtres pour résister aux menaces extérieures, mais ils ne dirigent en aucun cas les autres Goa'uld (Anubis, Sokar…), ceux-ci étant sans arrêt en conflit pour détenir plus de pouvoir que les autres et dominer la galaxie. Lorsque le Conseil des Grands Maîtres participe à un traité diplomatique, les Grands Maîtres sont dans l'obligation de faire respecter ce traité par tous les Goa'uld. Il en est de même en cas de décision de guerre ouverte.
Mais des évènements récents auront bouleversés cette stabilité hiérarchique, entrainant la guerre la plus meurtrière ayant déchiré cet Empire Goa’uld ainsi que les milliers de peuples réduits en esclavages.


I/ Une arrivée fracassante

Tout commença avec le retour de Sokar, l’incarnation du diable chez les goa’ulds. Celui-ci avait été banni il y a longtemps du Conseil par une alliance entre Râ, Apophis et Cronos. Mais après la mort de Râ (première mission sur Abydos) et d’Apophis (Intrigue Anniversaire), Sokar avait le champ libre pour un retour sensationnel. D’abord sous-estimé par ses ennemis, il se fit rapidement remarqué pour avoir attaqué des points stratégiques et pour avoir mis en déroute des goa’ulds mineurs au service des Grands Maîtres. Le Conseil s’est alors réuni sur leur station spatiale nommée « Lo Mel Lak Lazla » signifiant : « Là où vos dieux choisissent. ». Elle fut créée par Râ et Hathor, c’est une zone sainte interdite au combat. Le retour de Sokar suscita beaucoup d’inquiétude et après cette réunion, il fut décidé d’attaquer Sokar et de le détruire. Une flotte mixte fut composée et envoyée pour mettre fin à la terreur de Sokar dans la galaxie. Cette flotte était constituée des vaisseaux des goa’ulds Yu Huang Shang Ti, Svarog et Ba’al. Les Primas des goa’ulds Cronos et Olokun avaient aussi été envoyés pour soutenir cette attaque. Cette alliance se dirigea vers Memphis II, la planète mère du dieu diabolique. Cependant, la flotte de Sokar se révéla plus grande que prévue et un manque de communication stratégique entre Ba’al et les autres goa’ulds coûta cher à l’alliance du Conseil. Ba’al fut considéré comme un lâche et un fuyard pour ne pas avoir attaqué en même temps que les autres. Perfide comme il était, il avait attendu la fin de la bataille pour pouvoir s’autoproclamer grand vainqueur et survivant mais il n’en fut pas ainsi, Sokar était plus puissant que prévu et Yu se replia tout comme les primas de Cronos et Olokun. Accusant le choc de la défaite et d’un nombre de victimes important dans ses troupes, Svarog prit la fuite lui aussi après avoir ouvertement critiqué Ba’al et sa stratégie. Depuis, de très mauvaises relations unissent les deux goa’ulds.
Avec cette victoire écrasante, Sokar fut l’un des plus puissants de cette galaxie et réintégra le Conseil sous l’accord des Grands Maîtres soumis à sa volonté. Seuls Svarog et Yu gardèrent des relations tendues avec le Dieu diabolique.


II/ Le retour du Mal absolu

Une courte période de retour au calme sépara l’arrivée de Sokar au sein du Conseil et le retour d’un des plus grand Goa’uld de l’Histoire : Anubis. Ce dernier avait été banni lui aussi il y a longtemps pour ses crimes abominables et ses coups en traitres envers les autres Grands Maîtres. Tout le monde l’avait cru mort toutefois, il fut de retour avec une grande technologie à sa disposition et des alliés inconnus mais efficaces à ses bottes. Il tendit un piège lors d’une grande bataille entre sa flotte et celle réunie par le Conseil, composée des forces de Bastet, de Ba’al, de Svarog et de quelques autres goa’ulds mineurs. Anubis profita de l’instabilité hiérarchique au sein du Conseil pour y semer la zizanie et l’attaque des Grands Maitres échouta, laissant le passage libre à Anubis qui mit fit emprise sur cette galaxie.
Les méthodes du Chacal étant inacceptables et n’aimant pas trop la concurrence, Sokar décréta l’état de guerre du Conseil des Grands Maitres face aux armées d’Anubis. Aidé par ses sbires et par sa nouvelle armée de guerriers Kull, il est difficile de lui résister longtemps.
Pourtant, une contre-attaque improbable de Bastet et d’Heru’ur, en coordination avec une attaque menée par le SGC, réussit à détruire une des plus grand usines de guerrier Kull sur Nebek, la planète mère d’Anubis.

Mais alors qu’Anubis perdait du terrain, la tension entre les Grands Maîtres est leur plus grand point faible. Svarog, toujours animé d’un sentiment de vengeance envers Sokar et séduit par la technologie d’Anubis, décide de rejoindre le camp du Dieu des Morts et trahit par la même occasion ses anciens alliés (Bastet, Ares, Yu…) et met fin brutalement à plusieurs de ses accords, notamment avec le goa’uld Thot.
D’autres goa’ulds trahissent le Conseil, la plupart du temps à cause de leur haine envers Sokar, et rejoignent l’ombre d’Anubis. Exemple : Morrigan, Amaterasu, Kali, Ba’al… Ce dernier est cependant très critiqué par sa stratégie et est souvent considéré comme neutre pour les deux camps. Ba’al entretient de bonnes relations avec Sokar même s’il se proclame du côté d’Anubis. De plus, le Goa’uld Nerus qui est sous les ordres de Ba’al se déclare serviteur du Conseil des Grands Maîtres. Pour Ba’al, il s’agit surtout d’un lâche qui cherche à fuir le front de la guerre mais pour d’autres goa’ulds tels que Svarog ou Kali, Nerus serait les yeux et les oreilles de Ba’al dans le camp de Sokar. En bref, si on devait utiliser une expression terrienne pour le qualifier, on pourrait dire de Ba’al qu’il a le cul entre deux chaises…

Les conflits deviennent plus intenses à partir du moment où même les peuples humains dominés sont impliqués dans cette guerre. Svarog qualifie ça « d’efforts de guerre » et va même jusqu’à engager d’anciens prisonniers et esclaves dans son armée, de les entrainer à tuer et à combattre sous son étendard. Ce nouveau type d’armée fanatisée et constituée principalement d’humain est efficace pour les conquêtes rapides et violentes contre les peuples à faibles résistances. Ils sont surnommés les « Fils de Svarog » et sont devenus redoutables dans cette guerre. Svarog a depuis gagné beaucoup de territoire et de prestige. C’est un des goa’uld les plus fidèle à Anubis car sans le soutien du dieu chacal, Svarog perd toute son assurance.
Sur d’autres fronts, Ba’al mène ses propres conquêtes et retourne sa veste à plusieurs reprises. Croyant pouvoir partir en guerre contre Anubis sans se soucier de ses arrières, le goa'uld Camulus a été la première victime de la traitrise de Ba’al. Sa planète mère est bombardée puis saccagée par la flotte de Ba’al, tandis que son armée se fait laminer par les forces d’Anubis. Camulus décide donc de prendre la fuite et de s’éloigner des systèmes goa’ulds dans l’espoir de se reconstruire et de revenir plus fort une prochaine fois…

Dans ces conflits galactiques, des alliances se rompent et des Goa’ulds trop distants ou bannis du Conseil décident de gonfler les rangs d’Anubis. Plusieurs sont inconnus mais influencent la réussite d’Anubis. D’après la tok’ra, il est très probable que certains de ces « goa’ulds de l’ombre » soient d’anciens Maîtres goa’ulds autrefois très puissants, avides de vengeance envers le Conseil et qui veulent reconquérir leur puissance dominatrice sur la galaxie.

Le retour d’Anubis est donc considéré comme celui d’un ensemble de goa’ulds oubliés ou inconnus, mais très puissants car très discrets au cours de leur développement.
Aujourd’hui, les tok’ras et l’alliance des rebelles jaffas sont persuadés que le clan du Dieu Chacal est le plus dangereux que la galaxie ait connut depuis très longtemps.


III/ Des alliances sont rompues, d’autres se créent

Nos informations à ce sujet sont limitées mais grâce aux agents tok’ras et à l’implication des jaffas rebelles, nous en savons plus sur l’organisation hiérarchique des deux clans goa’uld. Si certains goa’ulds ne s’apprécient pas, il n’en est pas pour autant qu’ils ne servent pas le même Grand Maître. Par exemple, Ba’al et Svarog se détestent mais ont tous les deux prêtés serment à Anubis. Dans l’autre camp, Yu est allié à Sokar uniquement parce qu’il tient aux valeurs du Conseil des Grands Maîtres et parce qu’il entretient de bons rapports avec Bastet et Cronos. Il en est de même pour Heru’ur, celui-ci ne prend part à la guerre uniquement pour aider sa sœur Bastet. On notera la faible présence d’Hathor dans ce conflit. La reine pondeuse de goa’uld se fait discrète, tout comme Sokar qui préfère envoyer des goa’ulds mineurs au combat plutôt que de partir au front avec sa propre flotte. Mais l’expansion de l’armée d’Anubis et de ses alliés obligera le diable à sortir des enfers tôt ou tard.
En changeant de camp, Svarog aura rompu les relations avec beaucoup de goa’ulds. D’après des informations récentes, il avait cherché à se rapprocher du goa’uld Ramius malgré le conflit idéologique qui les sépare afin de faire alliance, mais cela s'est révélé être un piège contre Ramius, qui fut pris en embuscade et tué par le Dieu Forgeron.

On sait aussi que le saccage de la planète de Ramius par Svarog fut tellement brutal et sanglant qu'il susscita l'indignation de Bastet, son ancienne alliée, qui décide alors de se retirer des combats et de s'exiler avec son plus proche frère Heru'ur, laissant passer la tempête et attendre qu'un vainqueur submerge de cette guerre instable et sans pitié.
D'autres goa'ulds tels que Zipacna et Kali, impressionnés par la réussite de Svarog, se rangent à ses côtés et donc, aident à leur tour le Dieu Chacal Anubis à lutter contre le Conseil.

Même si le camp du Conseil Goa’uld dirigé par l’influence de Sokar est en supériorité numérique, cela ne veut pas dire qu’il est le vainqueur des conflits qui ont lieu dans la galaxie. L’avancée technologique d’Anubis, ses guerriers Kull et la détermination de ses alliés fanatiques font de cette guerre la plus terrible et la plus sanguinaire qui a déchiré l’Empire Goa’uld depuis les temps anciens, un tel déchirement remontant au règne du Goa’uld Râ avec le Conseil des Grands Maîtres.

IV/ La Terre et le SGC : les conséquences de leur implication chez les Goa’ulds

Le SGC a toujours eu pour objectif de trouver de nouvelles technologies et de se faire des allier, pour défendre la Terre d’une attaque Goa’uld. Mais la base a livré de nombreuses batailles contre l’ennemi, sur de maintes planètes, parfois pour survivre, et parfois pour libérer ou sauver des peuples réduits à l’esclavage.
Apophis fut le seul Goa’uld à avoir pénétrer dans le SGC dans le but de le conquérir. L’invasion de son armée était imminente mais a fini par être repoussée vaillamment par les défenseurs terriens et grâce à la trahison de son plus fidèle jaffa : Teal'c. Ainsi, le dieu Serpent fut éliminé dans les couloirs de la base… Sa mort fut un événement majeur dans la hiérarchie des Grands Maîtres Goa’ulds, permettant le retour de Sokar au pouvoir…

Un autre conflit diffère des autres et marquera un tournant dans la guerre contre les Goa’ulds : la Bataille de Nebek. D’après le dicton, la meilleure défense c’est l’attaque... Et c’est dans cette optique là que l’assaut sur Nebek fut lancé.
Nebek était considérée comme étant la planète mère d’Anubis. C’était une planète minière, évoluant très rapidement dans le domaine industriel et qui a vu naître la forteresse la plus importante du Dieu Chacal. Celle-ci était l’un des principaux lieux de production des guerriers Kull, ses soldats indestructibles, reliée à une base stellaire postée en orbite autour de la planète dans le but d’envoyer une armée de Kull conquérir la galaxie.
De plus, deux terriens du SGC ont été faits prisonniers par les jaffas d’Anubis et ont été emmenés dans cette base pour y être sauvagement torturés et questionnés.
Une attaque d’envergure fut donc lancée sur cette planète et de nombreuses vies terriennes furent sacrifiées. Le Prométhée lui-même, premier vaisseau créé par la Terre, fut détruit dans un combat épique où il emporta avec lui la base stellaire d’Anubis dans le néant.
Il est intéressant de noter que des goa’ulds ont pris part à ce combat. Grâce à un excellent travail des agents tok’ras, celle qui se nomme Bastet découvrit l’existence de cette planète et du plan d’Anubis consistant à créer une armée de super soldats. Jusqu’à maintenant, le Chacal avait réussi à cacher ses desseins aux yeux des autres goa’ulds…
Ainsi, Bastet appela son plus fidèle cousin, Heru’ur, pour mener bataille contre la base stellaire d’Anubis, apportant une aide précieuse au Prométhée, bien que celui-ci ne s’en sortit pas à la fin.

Pendant qu’une bataille sans pitié se déroulait en orbite de Nebek, le SGC, les tok’ras et les jaffas rebelles ont décidé de mener une attaque au sol contre la forteresse d’Anubis. Des vaisseaux cargos en provenance du Prométhée et transportant des troupes sont partis à l’abordage de l’infrastructure tandis qu’un contingent passait la Porte des Etoiles. Leurs objectifs étaient de libérer les deux prisonniers terriens mais aussi de détruire la forteresse, réduisant à néant l’usine de construction des guerriers Kull et le projet de conquête d’Anubis.
Ces objectifs furent atteints au prix de nombreuses vies mais à la fin de la bataille, Anubis avait subi une lourde défaite et ses installations, ainsi que sa base stellaire, ont toutes été détruites…

Un an plus tard, d'autres action fut lancée contre Svarog. Ce dernier, gagnant de plus en plus de pouvoir, devint un ennemi aussi important qu’Anubis. La première fut d'envoyée une équipe SG créer la zizanie entre Thot et Svarog, qui s'étaient rencontrés pour faire alliance. Cela profita plus à Thot et la mission ne fut pas d'un franc succès. Svarog reprit progressivement du pouvoir grâce au soutien d'Anubis et plusieurs mois plus tard, la troupe des Black Eagles fut créée dans le but de neutraliser ce type de goa’uld sans avoir besoin d’organiser de grandes attaques d’envergures. Composée des meilleurs éléments militaires du SGC, les Black Eagles livrèrent de nombreux combats contre les « Fils de Svarog », frôlant la défaite de près à plusieurs reprises mais réussissant toujours à s’en sortir et à causer des dommages à l’armée du goa’uld fanatique.
Leur dernière mission fut un fiasco total mais la détermination et la force mentale des terriens finit par leur donner la victoire finale. Svarog fut tué par les Black Eagles, qui ont piégé son vaisseau de transport avec du C4.
Sa mort fut comme un bouleversement pour une majeure partie de l’Empire Goa’uld. Ses armées s’arrêtèrent dans leur croisade et se replièrent. L’ancien prima de Svarog, Eekuin, jura allégeance à Anubis. Toute la flotte de Svarog et tous ses guerriers jaffas encore en vie rejoignirent l’armée du dieu Chacal, la rendant encore plus puissante. En revanche, Anubis ne souhaita pas conserver les fanatiques humains répondant sous le nom de « Fils de Svarog » et ceux-ci furent tous pourchassés et décimer par les troupes du dieu des Morts…

Au jour d'aujourd'hui, le SGC essaye de fabriquer une arme pour éliminer les guerriers Kulls d'Anubis. Tandis que des recherches se font sur Terre, une équipe composée de plusieurs Black Eagles est envoyée sur Garazem, la planète mère de Thot, pour pouvoir capturer un Kull envoyé par Anubis pour éliminer son goa'uld rival...


-> Cette bibliothèque sera mise à jour régulièrement selon les informations rapportées par les équipes SG en mission et la fiabilité des sources tok’ras en activité dans les rangs ennemis.
Pour plus de clarté, voir les organigrammes.


Source : Wikipédia, Stargate-fusion et bien sûr, Mission Stargate.

[PS : En cas d’erreur dans le texte, de questions ou de suggestions, me contacter par MP Wink ]

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Empire Goa'uld [Archive : 10SG - EG5 - 0011]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: Base de données :: Bibliothéque :: Rayons Divers-