Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Revolver Ocelot
----------------
avatar
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 3545

Arrivé au SGC : 18/07/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
70/800  (70/800)

MessageSujet: Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]   Mer 9 Sep - 14:59

Ocelot les avait entendus, il les avait sentis arriver. Les pas lourds, le bruit du brancard, mais bizarrement un autre son ressortait, celui d’une marche plus féminine. Il haussa un sourcil, plissant ses yeux d’avantages. Ils s’approchaient, et il soupira. Il ne pouvait pas avoir une seule minute de paix. Ses doigts serraient d’avantage l’arme .
La voix féminine le sortit de sa torpeur. Il était dans un état de transe. Ses pieds remuaient lentement, en tailleur, il tremblait à premier vu. Le sang recouvrait le sol, son tibia étant blessé. Quand la présumée Eiden lui prit son arme, il grogna pour lui-même. Elle avait bravé le premier interdit. Le deuxième fut de regarder la crosse.
Les deux infirmiers aidèrent le Major a se relever, il soupira, un court instant, avant de les chasser d’un mouvement de bras. Il n’aimait pas devoir obéir aussi facilement, il avait sa fierté, mal placé, mais il ne lâcherait pas.

« Mon arme, je vous pris. »

Il ne laissa pas à la jeune femme le temps de protester. Ses doigts reprirent la crosse de son AK et il la serra contre son corps. La présence de l’automatique était un réel réconfort, il le savait, il le sentait au plus profond de lui-même que ça l’aidait réellement. Le couteau, il le remit en place aussi rapidement qu’il l’avait sortit.
Les brancardiers voulaient le mettre sur ce lit, mais il refusa d’un mouvement de tête. Ses pas, mal assuré à cause de la fatigue, la douleur, la blessure, le menèrent sans un bruit dans l’infirmerie. Il était calme, posé et autant silencieux que les murs eux-mêmes. Une fois dans la pièce, les deux infirmiers partirent, laissant la médecin avec le Major.
Ses yeux scrutèrent la femme devant lui et il ne dit pas un mot supplémentaire. Son rythme cardiaque était faible, le sang coulant de sa plaie.


« L’Enfer me paraît moins cruel… »

Il avait murmuré ceci pour lui-même. Ocelot avança vers la chaise en bois posé sur le coin de son lit. Il retira son béret rouge, ses gants et son foulard. Il posa le tout sur le socle en bois, et mit presque de façon religieuse son arme sur le tout, suivit de sa veste et son bas de pantalon. Une fois en boxer et tee-shirt noir, il fixa la médecin.

« Hors de question que je reste dormir ici. »

Il se mit sur le lit, et attendit que la jeune femme ausculte sa jambe blessée par un tir de Lance Jaffa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]   Mer 9 Sep - 15:14

Bien entendu le major ne c'était pas laisser faire et à contre coeur elle lui rendit ses armes de toute façon si elle l'avait pas fait il les lui aurait arracher des mains quel goujat ce type, elle ne le connaissait pas que déjà elle sentait qu'elle ne pourrait l'apprécier, trop brusque trop pénible et trop fier, elle n'avait pas voulu croire les infirmiers mais elle pu voir de ses yeux quel genre de type c'était et c'était bien pire encore que ce qu'elle avait pu voir avant lui.

Il ne voulait pas qu'on l'aide, il était trop fier et trop blesser mais non il refusa l'aide des infirmiers acceptant tout juste qu'on le soutienne et encore c'était tout juste s'il les envoyait pas paitre. Le sang coulait de sa jambe et Eiden pu voir à quel endroit il était blessé, sa l'aiderait beaucoup pour le soigner. Le temps paru long jusqu'à l'infirmerie et même là bas il refusa leur aide, alors comme une spectatrice elle l'observa poser son arme, ses vêtements et prendre enfin place sur la table d'examen. Elle l'entendit même dire des trucs complètement incroyable c'était bien le pire patient qu'elle ait pu voir ici depuis son arrivée.


"On va déjà s'occuper de votre blessure Major, pour le reste on verra après !"

Et toc, peu importe son caractère hors de question que ce soit lui qui commande, là il était en terrain conquis il ne fallait pas qu'il l'oublie, il n'était pas de l'autre côté de la porte mais dans l'infirmerie et ici c'était elle le chef s'il avait des choses à dire il devrait en référer à son propre chef à elle mais ce n'était pas lui qui décidait.

Elle enfila des gants alla attendit que l'infirmier apporte le plateau qui contenait le nécessaire pour soigner ce genre de blessure posa son masque sur son visage et commença à regarder avec attention la blessure du Major. Celle-ci saignait pas mal et il fallait d'abord arrêter l'hémorragie.


"Vous êtes allergique à certains médicaments Major ?"

Elle devait le savoir avant de commencer les soins. Prenant une compresse elle appuya fortement sur la plaie essayant tant bien que mal de faire s'arrêter les saignements, puis elle lui ferait une injection de plusieurs produits et endormirait un peu la jambe afin de la soigner le mieux possible mais pour cela elle devait attendre sa réponse. L'infirmier en profita pour approcher la lampe afin qu'elle y voit plus clair.
Revenir en haut Aller en bas
Revolver Ocelot
----------------
avatar
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 3545

Arrivé au SGC : 18/07/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
70/800  (70/800)

MessageSujet: Re: Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]   Mer 9 Sep - 16:43

Au cours de sa vie, il n'avait jamais reculé devant un combat. Sur les premiers champs de batailles, il portait un fardeau lourd, à peine âgé de six ans, il courait déjà entre les débris pour récupérer les plaques et autres objets des Camarades tombés. On l'appelait le fossoyeur. Sa vie ne s'était résumait qu'à ça, en plus des entrainements, de l'endoctrinement, de toutes ses choses qui l'avait formé ainsi.
La fierté était grande, mais pas autant que l'amertume de sa propre vie. Il se haïssait autant que pouvait lui permettre sa propre raison. Son regard n'était qu'un profond vide, son visage impassible, le plus fou des hommes aurait prit froid en le voyant ainsi. On pourrait croire qu'il vivait un cauchemar, que ses rêves et douceurs s'étaient évanouis depuis longtemps.
Seul restait la marque des années, des morts, des batailles et surtout, de sa solitude. Il releva la tête dès qu'elle lui appuya sur la jambe, il n'était pas habitué au contact autre que ses propres mains et il serra les dents, grognant une nouvelle fois.
Ses doigts serrèrent le lit et il soupira, longuement.


« Vous ne verrez que mon postérieur à la fin de cette entrevue. »

Il crut qu'elle appuyait d'avantage sur la plaie, comme pour le rappeler à l'ordre, et il ferma les yeux. Ses muscles se bandèrent à l'extrême, la douleur était plus importante qu'il ne l'aurait cru. La sueur de son corps luisait de nouveau tandis qu'il répondit d'une voix indifférente.

« Je n'ai aucune allergie, Doc'. »

Il avait apprit durant toutes ses années à garder son calme, et plus la douleur tressaillait ses sens, plus il se calmait. Ses muscles finirent par devenir mou, son regard se posant sur le médecin devant lui. Elle avait commencé de façon gentille, comme d'habitude il était froid et austère. Tant pis, il était comme ça, et elle devrait le supporter.

« Vous êtes aussi doux qu'un routier. »

Il tourna la tête sur le côté, fixant son tas d'affaires sur la chaise, son uniforme lui manquait, et il se dit que jamais il n'aurait du venir ici aussi facilement. Dès qu'elle en aurait finit, il partirait, loin, dans ses quartiers. Il s'isolerait, une bonne fois pour tout.
Une fine chaine pendait à son cou, une balle bougeait en fonction de ses mouvements de rotation et il se concentra sur la marque froide de cette munition jamais utilisé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]   Mer 9 Sep - 17:11

Il commençait bien le Major là, forte tête et en plus il se permettait de la narguer c'est comme ça qu'elle le prit. Si elle considérait qu'il avait besoin de rester là une nuit c'était pas lui qu'allait la faire changer d'avis, de toute façon elle pouvait lui injecter ce qu'elle voulait il n'avait le controle de rien alors autant qu'il se tienne tranquille et qu'il évite de trop la chercher parce qu'elle avait déjà eu pas mal de mauvais patients là et elle n'avait plus la même patience déjà.

"Si tel est votre souhait...."

Elle venait de faire un peu d'humour, surement qu'il comprendrait pas son allusion parce qu'il ne parlait pas de la même chose qu'elle mais en même temps elle espérait un peu le calmer parce que là non elle n'avait pas envie de se prendre la tête avec un patient.
Aussitôt qu'elle su qu'il n'avait pas d'allergie elle fit signe à l'infirmier pour qu'il prépare le petit cocktail à injecter un mélange de calmants, d'anti douleur, de décontractant et d'antibiotiques enfin un chouette cocktail pour permettre au Major de se détendre et d'avoir la langue moins bien pendu.
Par contre elle du lâcher la compresse et laisser l'infirmier prendre la relève pendant qu'elle lui faisait l'injection, attrapant doucement son bras elle lui fit tendre et planta rapidement l'aiguille dans le creux de son avant bras au niveau du coude et injecta le produit, d'ici une minute tout au plus il ne sentirait presque plus rien, restait encore à faire une petite anesthésie locale pour soigner la blessure.

"Si vous étiez venu nous voir plus tôt au lieu d'errer dans les couloirs vous ne me compareriez pas à un routier Major. Et avec tout le respect que je vous dois, je vous demanderais de bien vouloir vous taire et de me laisser travailler, ce n'est pas en me cherchant des noises que vous vous sentirez mieux, sauf si vraiment sa vous soulage mais ne le faite pas gratuitement..."

Eiden avait déjà perdu une bonne partie de sa patience avec lui et pourtant elle n'en était qu'au début, l'infirmier avait abandonné la compresse pour lui donner une autre seringue et elle était en train de piquer autour de la plaie afin d'endormir le tibias pour lui permettre de mieux travailler. L'infirmier pris une autre compresse qu'il posa à la place de l'autre appuyant à peine laissant le docteur terminé, par contre sa saignait toujours autant. Fallait qu'elle fasse la prise de sang en premier parce que s'il faisait une hémorragie elle pourrait plus le faire après.
Elle redonna donc sa place à l'infirmier et il s'occupa de calmer les saignements pendant qu'elle allait chercher de quoi faire la prise de sang.


"En attendant que la douleur se calme un peu je vous prend un peu sang, sa va pas durer longtemps"

Et elle n'attendit pas de réponse de sa part, commençant à désinfecter l'endroit qu'elle allait piquer, posant le garrot elle piqua presque directement derrière, c'était assez urgent vue qu'il saignait donc elle fit vite, elle du prendre quatre tubes à peu près et termina la prise de sang après avoir ôté la seringue et mis un petit pansement. Elle pouvait désormais s'occuper pleinement de la plaie du Major.
Revenir en haut Aller en bas
Revolver Ocelot
----------------
avatar
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 3545

Arrivé au SGC : 18/07/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
70/800  (70/800)

MessageSujet: Re: Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]   Mer 9 Sep - 17:30

Ocelot soupira pour lui-même. Sa fatigue était telle qu'il ne sentait même pas les piqûres de la jeune femme. Son corps était le plus détendu possible, et il se doutait qu'avec de nouveaux produits, la détente serai optimal. Il s'allongea sur le lit pleinement, posant le bras qui ne servait pas sur son torse, caressant la balle qui pendait.

« Si tel est votre souhait. »

Il ferma les yeux, soupirant une nouvelle fois. La douleur reculait, il la sentait partir, autant que sa conscience. Ses membres se bougeaient plus, la souffrance était partie et il se sentit lentement porter par ses rêves. Ses yeux s'ouvrirent de nouveaux, mais il était dans un vieille entrepôt éclairé par la lumière rougeâtre du jour. Les murs en briques, le sol jaune, proche du vert, donné une note de jungle à cette nouvelle vision.
Devant lui se tenait une unité, entourant un homme, deux plutôt, oui un deuxième, plus petit, plus maigre, apeuré. Ce sont les unités Spetsnaz, les pourritures de la Russie. Le Major s'avançait, lentement, un Marokov en main. Il le faisait tourner, avec un petit sourire.
Le reste était flou, le combat, la perte de connaissance, et cette balle qui faillit lui causer sa mort. Il s'en souvenait, mais la drogue que lui injecté la jeune femme le paralysait même dans ses souvenirs.
Il se réveilla, seul dans la pièce, la blessure soignée, le cœur rapide. Il s'était relevé sans un bruit, anxieux de se trouver dans un endroit inconnu. Ses affaires n'étaient plus là, il se trouvait dans un pyjama rayé. Son cœur battait plus rapidement et il se mit sur sa jambe blessée.
Malheureusement, l'anti-douleur et l'anesthésiant n'étaient pas totalement dissipés. Il finit donc sa hâte sur la chaise, provoquant un bruit, loin d'être discret.
Il se maudit de cette empressement et alla jusqu'à l'armoire. Il y sortit son uniforme, qu'importe les recommandation des infirmiers, il ne resterait pas là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]   Mer 9 Sep - 17:46

Contre toute attente les produits avaient fait plus d'effets que prévu et du coup le Major avait du sombrer dans un sommeil logiquement sans rêves, enfin du moins c'est ce que disait souvent les patients qui s'étaient endormis sur ce genre de cocktail.
Eiden pu donc s'atteler à sa tâche c'est à dire nettoyer, désinfecter et tenter de remettre en état cette blessure afin qu'il en reste de moins de traces possible. Elle commença donc par couper les chairs qui avaient été à demi arrachés ou brulés, nettoyant le reste de manière à faire le moins de dégats possible. Etonnamment il ne bougeait toujours pas ce qui lui permit de terminer sans se pressé prenant tout son temps. Ce fut long malgré tout, la sueur commençait à perler sur le front du docteur et elle s'essuya avec une compresse propre alors qu'elle venait de terminer laissant à l'infirmier le soin de faire le pansement.

Lorsqu'il eut terminer elle ôta ses gants et son masque puis fit un examen rapide du Major, son poul, ses réflexes, son coeur; sa tension, enfin tout ce qu'elle pouvait faire alors qu'il dormait. Après cela l'infirmier habilla le Major d'une tenue de patient, il allait rester là au moins une bonne partie de la journée et de la nuit il fallait le garder sous surveillance vu qu'il avait perdu pas mal de sang et comme il dormait toujours Eiden prit une petite pause dans cette salle pour aller voir l'état d'autres patients.

Après une bonne heure elle était retourné dans la salle voir comment allait son patient et celui-ci dormait encore alors elle c'était rendu au fond de la salle sur le pc pour mettre à jour les dossiers, c'était l'infirmier qui avait ouvert le dossier et elle n'avait pas prit le temps de lire son nom, remplissant simplement sa partie sur les soins donnés et le suivit de ceux-ci.
C'est alors qu'elle entendit un bruit assez important dans la salle ou se trouvait le Major et elle se leva pour aller voir, lorsqu'elle arriva il était agrippé au fauteuil et essayait de filer en douce. Sa première réaction fut la déception, décidément ils étaient impossible ces militaires et lorsqu'elle releva la tête voilà que déjà il s'approchait de l'armoire on voyait bien qu'il avait un mal de chien à avancer mais non il continuait.
Eiden se précipita entre lui et l'armoire, attrapa l'uniforme et le confisqua.


"Mais vous allez ou comme ça Major ? Vous voulez ruiner toutes vos chances de guérison ? C'est pas la peine d'y penser vous ne sortirez pas d'ici et si j'étais vous je retournerais immédiatement m'allonger avant que votre blessure ne se remette à saigner !!"

Il n'avait pas l'air de se rendre compte qu'il avait perdu bien assez de sang déjà et que si la blessure s'ouvrait à nouveau il aurait droit à une transfusion et là il ne sortirait pas de si tôt. Et s'il voulait vraiment passer faudrait qu'il lui passe sur le corps et elle ne se laisserait pas faire.
Revenir en haut Aller en bas
Revolver Ocelot
----------------
avatar
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 3545

Arrivé au SGC : 18/07/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
70/800  (70/800)

MessageSujet: Re: Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]   Mer 9 Sep - 18:23

Ocelot fixa la jeune femme, il tenait déjà la porte de l'armoire, elle s'imposait, et il ne pouvait pas protester. Ses doigts serraient la poignet et il baissa les yeux, un court instant. Que dire ou que faire ? Il l'ignorait. Devient-il rester ici, et attendre paisiblement ? Ou partir sans prendre compte des menaces ?
La solution était claire, et il tourna la tête sur le côté. Comme vaincu, il déclara.

« Je reste. Mais laissez moi nettoyer mon uniforme, et mes armes. »

Il ne lui demandait pas, et usant de sa force, il ouvrit l'armoire, récupéra la pile d'affaire qu'il posa sur le lit. Il se remit sur celui-ci ensuite, une jambe pliée, l'autre tendue. Son regard se posa sur la jeune médecin et il soupira longuement.
Il n'aimait pas rester enfermer, et être ici, avec elle, c'était une vraie torture. Mais il ne dit rien, se contentant de faire l'inventaire de ses biens. Ce n'est qu'après une minute de silence qu'il lui dit.


« Vous êtes bien jeune pour une médecin aussi compétente. »


Oui, il avait remarqué l'excellent boulot opéré sur sa jambe. Ses doigts tenaient la veste noir, uniforme typique des Ocelots, une unité d'assaut secrète opérant dans le monde entier sous le label du GRU.
Il sépara les plaques décoratives du reste de l'uniforme et il commença à passer un petit chiffon dessus. Il les nettoyait avec le plus grand soin. Ses mouvements étaient doux et posé, ça le calmait de faire ce boulot.

« Vous n'avez plus vos gorilles avec vous ? »

Il fit une petite moue et annonça pour lui-même, mais assez fort tout de même.

« Ça avait un côté excitant, ça perd de son charme. »

Il tira la langue sur le côté avant de poursuivre sa tâche, avec plus de soin et de rigeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]   Mer 9 Sep - 18:45

Etrangement il ne dit rien comme s'il avait abdiqué pour s'en envie de s'échapper de cet endroit. Sur le coup elle ne le cru pas, s'attendant à ce qu'il la prenne par surprise, la poussant ou juste en feintant mais en fait non il ne fit rien mis à part qu'il lui demanda une sorte de faveur sans attendre qu'elle approuve ou non d'ailleurs. Il la poussa d'une manière assez rustre malgré qu'elle s'y attendait et ouvrit bien grand la porte du placard prenant ce qu'il venait de dire pour ensuite aller s'installer sur le lit donnant l'impression de faire l'inventaire de ce qu'il avait entre les mains. Eiden restait malgré tout sur ses gardes elle ne pouvait pas faire autrement il était tellement changeant qu'elle avait peine à croire à ce revirement de situation.
Et puis la regarda un long moment sans rien dire, ce silence fut assez lourd malgré tout parce qu'elle l'observait aussi s'attendant à tout et n'importe quoi de sa part. Elle sentit son regard sur elle malgré le silence ce regard la troublait, était t'il en train de la maudire ? Puis il parla enfin mettant fin à ce silence pesant.


"Je suis encore interne, en dernière année. Et je fais du mieux que je peux pour mes patients."

Elle venait de répondre simplement à sa question, n'essayant pas de se mettre en valeur ni quoi que ce soit d'autre. Elle l'observait toujours se demandant si elle pourrait l'approcher pour vérifier l'état de sa blessure ou si elle devait encore s'attendre à un changement de sa part. Elle le regarda de nouveau frotter et plier son uniforme comme si sa vie en dépendait, elle supposa qu'il devait être nerveux puisqu'il ne désirait pas rester ici.
Puis ce qu'il lui dit à propos des infirmiers et ce qu'il ajouta ne la fit pas sourire du tout, au contraire elle trouvait qu'il restait incorrect malgré son calme apparent.


"Qu'est ce que vous trouvez excitant Major ? Sa vous amuse de brutaliser de simples hommes qui ne sont là que pour vous aider.. même si vous refusez leur aide eux ne font que leur travail, enfin, du moins ils essaient."

Eiden s'approchait de plus en plus de lui et elle remarqua que son pansement était de plus en plus rouge, en se levant ainsi il avait du fragiliser ce qu'elle avait fait sur les plaies.

"Il faut que je regarde votre pansement maintenant..."

Franchement si elle devait tout refaire c'était pas malin parce qu'il aurait encore droit à un nettoyage complet et surement une piqure parce que sa allait être douloureux, mais avec un peu de chance fallait juste changer le pansement et en refaire un autre en espérant qu'il se tiendrait tranquille ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Revolver Ocelot
----------------
avatar
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 3545

Arrivé au SGC : 18/07/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
70/800  (70/800)

MessageSujet: Re: Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]   Mer 9 Sep - 19:34

Ocelot afficha un regard sombre quand la jeune femme lui fit un peu la morale sur ses actes et sa brutalité. Il serra des dents, ses mains caressant l'uniforme qu'il tenait. Ses yeux trahissaient son calme et il se concentra le plus possible. Il essayait d'être plus détendu et d'avoir une voix posée.

« Ses hommes ne font que leur travail. Je vous l'accorde, Docteur Andrews. »

Il reposa le bout de tissu, les plaques et il se releva dans son lit. Tenant l'un de ses revolvers, il plissa des yeux avant de soupirer pour lui même. Son regard se posa sur sa jambe meurtrie et il dit d'une voix moins neutre, plus intense et grave, une pointe d'amertume dans l'arrière de ses dires.

« J'ai risqué ma vie. J'ai vu six de mes camarades tomber. L'un d'eux est mort à quelques centimètres de moi. Tous ces combats, tous ces morts, ne sont présents que pour sauver la vie de ces simples humains. »

Il déglutit et releva les yeux vers la jeune femme. Son changement d'humeur était compréhensif, d'abord la fatigue, puis la tristesse des combats, la lucidité soudaine, sa lassitude. Il ne voulait plus se cacher, pas aujourd'hui, pas maintenant.

« Ces infirmiers nous sautent dessus alors que nous sommes en deuil ! On nous soigne, on nous assiste, alors qu'ils ne voient pas l'arrière du tableau ! Ils ne voient pas que notre douleur, notre souffrance est à l'intérieur de nous-même. Personne ne peut m'aider, pas pour cette blessure. »

Il caressa le baril de son revolver et le fit tourner lentement. Un profond soupire de lassitude se fit entendre alors que toute austérité avait disparu.

« Je ne veux qu'une chose. Du calme. Je peux pas l'obtenir, alors la compréhension est la bienvenue. »

Ocelot posa ses yeux vert émeraude sur la jeune femme et il la jugea un court instant.

« Comprenez moi. »

C'était une demande, une simple demande. Il ne voulait pas qu'on le juge, qu'on le stéréotype, il voulait juste être comprit, au moins par cette jeune femme qui faisait des efforts pour l'aider. Ses doigts tremblaient de nouveau, et il soupira.

« Faites votre travail, Doc'. »

Il lui dit ceci sur un ton neutre, aucune méchanceté, il était plutôt songeur pour le moment. Son comportement pouvait paraître bizarre, mais il se l'expliquait très bien. La fatigue l'avait poussé à bout de nerfs, d'où sa fuite, son animosité. Puis le réveil brusque l'avait perturbé dans ses souvenirs, et enfin, la compagnie de la jeune femme lui était plaisante. Mais il refusait de se l'avouer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]   Mer 9 Sep - 19:53

A sa grande surprise ils étaient enfin d'accord sur une chose et c'était vraiment étonnant. Eiden le laissa parler parce qu'apparemment il avait des choses à dire, il paraissait fatigué voir même un peu lassé par tout sa. Elle pouvait le comprendre, elle pouvait tous les comprendre mais tout comme eux elle faisait son travail et ce même si ce travail ne leur plaisait pas, il ne fallait pas oublier que sans eux la plupart des soldats resteraient blessés et invalides et ne pourraient donc pas retourner les défendre justement.

L'espace d'un instant leurs regards se croisèrent et elle pu y lire de la tristesse et elle se sentit gênée comme si elle était de trop à ce moment précis. Il avait besoin de calme et elle l'avait compris, elle l'avait très bien compris et c'est pour cela qu'elle ne dit plus rien, restant silencieuse à ses paroles comme pour lui montrer par ce silence qu'elle respectait le deuil dont il parlait.

Il jouait nerveusement avec son révolver et ceci lui fit un peu peur quand même, logiquement il n'avait pas le droit d'avoir ses armes aussi près de lui à l'infirmerie elles auraient du rester à l'entrée mais elle lui dit rien estimant plus sage de le laisser en paix, espérant juste qu'il se rendrait compte de l'énorme effort qu'elle faisait en agissant ainsi. Et lorsque leurs regards se croisèrent se nouveau elle le regarda essayant de se montrer sincère puis lui dit d'une calme et sereine.


"Je vous comprends Major"

A sa place elle serait surement comme lui, finalement elle les comprenait tous ces soldats qui étaient en colère en arrivant à l'infirmerie ou lorsqu'on leur disait qu'ils devaient rester un peu en observation.

Elle cessa de le regarder et s'approcha passant à côté du lit pour aller chercher un plateau de soin, pris des gants et une paire de ciseaux afin de couper la bande. Elle fit de son mieux pour être douce et fit tout ceci dans le silence le plus total, espérant qu'il n'aurait pas mal car se serait mauvais signe. Une fois la bande coupé elle releva doucement les compresses, soulagée elle releva les yeux vers lui et ne pu retenir un petit sourire, c'était rien de bien méchant. Elle prit un peu de produit qu'elle fit couler sur la plaie, le produit était juste froid il ne pouvait en aucun cas lui causer des douleurs puis elle pris deux compresses propres et les plaça sur les plaies et refit le bandage.
Lorsque se fut terminer elle retira ses gants et s'adressa au Major.


"Je peux vous mettre dans une autre pièce si vous le désirez, vous serez au calme et vous y serez seul par contre je ne sais pas si vos armes pourront suivre...."

Elle attendait sa réponse se doutant bien qu'il refuserait si ses armes ne suivaient pas, mais au moins il serait tranquille et personne ne viendrait le déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Revolver Ocelot
----------------
avatar
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 3545

Arrivé au SGC : 18/07/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
70/800  (70/800)

MessageSujet: Re: Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]   Mer 9 Sep - 21:04

Le Major reposa son arme dans son holster tandis qu'elle s'approchait pour faire le pansement. Il mit son tas d'affaires sur une chaise et se laissa faire. La blessure semblait moins grave qu'au début, le sang avait disparut de son corps et il put voir la façon professionnelle dont elle avait travaillé. Au moins, il lui était reconnaissant de l'avoir forcé à venir ici. Il ne pouvait l'admettre, mais la présence de la Jeune femme était vraiment un réconfort.
Il chassa cette idée de sa tête, détournant le regard un court instant. Ses doigts caressaient la balle pendue à son cou et il ne dit plus un mot pendant un long moment. Ses souvenirs le tracassaient, la mort de ses hommes le tracassait tout autant et il soupira un court instant.
Une autre chambre ? Loin des regards ?


« Je n'avais pas l'intention de rester ici... »

Il soupira une nouvelle fois, la lassitude sur le visage. Il la fixa un court instant et reprit doucement.

« Je ne veux pas de votre infirmerie, et vous ne voulez pas de ma mauvaise humeur, ma violence, ma brutalité... Je vous propose un compromis. »

Il se mit droit assit sur son lit. Il laissa un moment de blanc avant de poursuivre.

« Je vous donne le numéro de mon quartier, et vous m'envoyez tous les quatre heures une infirmière. Je la traiterai bien, et si vous voulez voir le résultat, venez me rendre une petite visite d'ici quelques heures. »

Ocelot la jugea du regard avant de soupirer.

« Je n'aime pas cet endroit, je ne le connais pas, je ne sens pas mes odeurs, celui de mon territoire. »

Il fixa un court instant sa jambe et il murmura.

« Nous sommes des êtres fiers, mais solitaires. Notre vie n'est que misère, mais nous la vivons avec manière. »

Ses doigts stoppèrent ses caresses et il éclaira la jeune femme.

« Les Ocelots sont des êtres fiers, ils restent solitaires, leurs vies n'est que misère mais toujours ils la vivent avec manière. C'est un chant de mon ancienne unité. Ocelot est un nom de code. Celui de chef de meute. J'ai appris à vivre comme l'animal, et je n'aime pas ce qui ne ressemblent pas à ma tanière. »

Son regard se posa sur la jeune femme et il reprit.

« Si vous acceptez ma proposition... Je vous invite à diner au Mess des Officiers dès que vous le souhaiterez. »

Il jugea la situation urgente, et cette manière de marchander pourrait l'aider plus qu'il ne le pensait. Même si il n'aimait pas le contact sociable, il pouvait tenter le tout pour le tout, quitte à passer quelques heures avec un être humain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
----------------
avatar
----------------
----------------



MessageSujet: Re: Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]   Mer 9 Sep - 21:49

Et voilà qu'il changeait à nouveau d'avis, elle était sur qu'elle aurait du rester sur ses gardes avec lui et d'un coup elle n'avait plus fait attention et voilà qu'elle était de nouveau surprise par ses réactions.
Et comme si sa suffisait pas il se permettait de lui proposer quelque chose une sorte de compromis, mais il se croyait ou là à la foire ? Le regard d'Eiden s'assombrit lorsqu'elle entendit ses mots c'était trop facile comme comportement, le personnel médical n'était pas à son service.

Il lui fallait du temps pour répondre à une telle proposition et il lui fallait aussi l'accord d'un supérieur et ou trouver un infirmier qui ferait le trajet tous les quarts d'heure ? non franchement c'était infaisable ce qu'il demandait et ce même si c'était elle qui s'y collait. Elle soupira longuement avant de lui répondre ayant bien écouter chaque mot qu'il avait prononcer.


"Je pense que vous ne vous rendez pas compte de la gravité de votre état Major... vous avez manquer de peu l'hémorragie et vouslaisser retourner dans vos quartiers maintenant c'est prendre un gros risque pour votre santé. Il serait dommage de tomber après le combat vous ne croyez pas ?"

Elle le regarda avec un regard plus calme, plus posé maintenant qu'elle avait commencé à s'expliquer elle n'avait plus de raison d'être fâcher par ce qu'il venait de dire et elle continua sur sa lancée.

"Et puis c'est impossible d'envoyer un membre du personnel dans vos quartiers et ce même par intermittence nous ne sommes pas très nombreux vous savez...."

Elle était en train de remarquer que ses yeux étaient verts tous comme les siens et la manière dont il la fixait était vraiment gênante.

"Restez encore quelques heures et ensuite on avisera."

C'était tout ce qu'elle pouvait lui offrir comme compromis, il pourrait la détester, lui crier dessus, l'insulter même elle ne pourrait rien faire d'autre pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
avatar
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13740

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
5056/15000  (5056/15000)

MessageSujet: Re: Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]   Lun 26 Oct - 22:11

Notes :

Eiden Andrews :
- Orthographe/Conjugaison/Structure des posts : 3/4
- Cohérence des posts : 3/3
- Respect des règles de RP, de l'intrigue général et des écrits du MJ : 3/3

Total 9/10, arrondi à 9, donc + 9 Pts d'XP pour Eiden.

Le sujet est donc clos sous la demande d'Eiden, suite à l'inactivité d'Ocelot. J'ai pas noté ce dernier pour cette raison.
En cas de réclamation => par mp ou dans le topic créé par Eiden dans le Sas Discute.

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ai-je mérité l'Enfer ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 21 ~ :: Salle de soins-