Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 [Intrigue V] Retour sur Terre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MJ Jack/Paul
----------------
MJ Jack/Paul
----------------
Maitre du Jeu
----------------


Nombre de messages : 45

Arrivé au SGC : 04/11/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre11/1[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (1/1)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Lun 10 Aoû - 2:15

Alors que Maybourne était sous le choc de voir son frère d'arme mourir, le Major Ocelot venait de se découvrir. Il était couvert par Hagman, Redfield et Sayann. Le but de Ocelot était d'éliminer le petit groupe de jaffa restant. Pour ce faire, il avait décidé de les défiés un petit peu. Pour lui, cela n'était pas très amusant. Il essaya donc de les attiré vers lui et cela marcha pour une grande partie des jaffas restant, ce qui permit à la Recrue Redfield d'en aligné deux, alors que Hagman se chargeait du troisième. Avançant vers le dernier jaffa restant, le Major se prit un tir à énergie dans le tibia droit, handicapant pour avancé correctement, il élimina tous de même d'une seul balle le dernier ennemi. Le passage vers le laboratoire était maintenant ouvert, avant de continuer le chemin, Hagman fît un bilan des forces restantes et des blesser. A ce moment là, Mackish et Cottle, pressaient de voir le laboratoire se dirigèrent vers la porte. L'ouvrant, le docteur Mackish eût la mauvaise surprise de voir qu'il ne s'agissait pas du laboratoire, mais d'un autre sas, où se trouvait deux autres portes fermer. Sans attendre les ordres et laissant leurs curiosité prendre le dessus, Cottle ouvrit une des deux portes et cette fois c'était la bonne ! Il venait de rentré dans le laboratoire, rapidement suivit par Mackish puis le reste du groupe. Le laboratoire était assez grand, on pouvait mettre plus de trois fois la salle de briefing du SGC. En son centre, un énorme ordinateur goa'uld. Des écrans sur les murs de droites et des kulls non fini sur le côté gauche. Les deux scientifique n'osèrent pas s'en approcher, mais Ocelot oui ! A ce moment là, il entendit des tirs provenant de la porte situer de l'autre côté du laboratoire.

Laissant Mackish et Cottle dans le laboratoire, il se dirigea avec le reste du groupe vers cette porte. L'ouvrant, il put voir une quinzaine de jaffa tirait sur des terriens. De sa position, le Major reconnu le docteur Carter. Ouvrant le feu sur les jaffas, prit de surprise, il fut suivit par Redfield, Hagman et Sayann. Dans cette échange, qui ne dura que quelques secondes, Sayann se fît légèrement toucher à l'épaule gauche. Une fois le dernier jaffa au sol, le Major se rapprocha des terriens. De sa position, la tok'ra Sorrens sortait avec son sabre, tacher de sang jaffa. Tous était heureux de se retrouvait, Hagman prenait dans ses bras le Lieutenant Connor qui était l'un de ses amis. Claire Redfield se précipita sur le Caporal Jonshon pour lui administré les premiers soins et lui laissé la vie sauve. Elle n'était pas docteur, mais elle allait tous faire pour sauvé son amis. Le Major Ocelot put constater que le groupe qu'il venait de libéré, avait lui même libéré Spence et Bentley ! Toute cette opération n'avait finalement pas été veine, même si il y avait eût pas mal de perte. Tous était heureux de se retrouvait, il se fessait tous des câlins et se racontait se qu'il avait vécu.

Pour ne pas éternisé dans le couloir, Hagman et Ocelot transportèrent tous les blesser dans le laboratoire, et verrouilla la porte pour que plus personne ne puissent les dérangés. Plus personne ne possèdent de C4, le Major se tourna donc vers les deux scientifiques et leurs demanda de trouvé un moyen de saboter et détruire se laboratoire. A ce moment, le Caporal Jonshon qui se trouvait dans les bras de Redfield, venait de faire son choix ! Il avait décidé de vivre plus longtemps et ses yeux étaient en train de se rouvrir. Sorrens de son côté, pleuré la mort de son amis Kalmin, qui venait de luis apprendre Sayann...


[Pensez à reprendre le post dans vos anciens sujet respectif, vous pouvez faire la conversation entre vous. Jusqu'au 16 aout pour répondre.]
Revenir en haut Aller en bas
Elmack Mackish
----------------
Elmack Mackish
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 99

Arrivé au SGC : 19/04/2009

Age du Joueur : 36


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre132/200[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (32/200)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Lun 10 Aoû - 15:49

Elmack regarda et regarda encore pour voir que c’était pas sont imagination qui lui joua des tours mais non c’était bien un laboratoire qui ce trouvait en face de lui. Ne voyant plus le groupe, il explora ce laboratoire à la recherche de plan ou de choses comme cela pour pouvoir les emporter avec lui au cas où il devait partir en explosant tout. Cette richesse était bien une richesse car au bout d’un moments il trouva des plans mais aussi des carnets, qui se trouvait être que pour lui des explications ou des choses comme ça ! Il les pris dans sont sac et les plans les cacha dans sont pantalon pour ne pas les perdre. C’est pour cela qu’il n’assista pas à cette attaque qu’offraient les soldats. Il ne remarqua pas non plus les retrouvailles de tout le monde. Ce qui lui permit de ce dégagé de ces recherches c’était l’ordre de détruire tout cela…

Nonnnnn… toute cette technologie sera perdu, et les recherche aussi…

En croyant qu’il ce parlait à lui-même. Mais tout le monde le regarda bizarrement après cela. Alors il comprit qu’il avait parlé à voie haute !

Heu… c’est pas ça que je voulais dire… je voulais dire que l’on pourrait utilisé leurs recherche contre eux et qu’il vaudrait mieux prendre toutes ces recherche avant de tout détruire.

Même si il rechercha quand même le moyen de détruire ce laboratoire. Il ce rapprocha petit à petit de Cottle pour lui demander :
Vous avez une petite idée sur comment faire pour détruire ce laboratoire ? Je me suis dit qu’en faisant un court circuit cela pourrait marché mais avec ce type de technologie ils ont sûrement un moyens de sauvegarde pour les cas comme ça !!! Sinon c’est la manière brutale et les soldats peuvent le faire…
Revenir en haut Aller en bas
http://nazgulprod.over-blog.com/
Claire Redfield
----------------
Claire Redfield
----------------
Soldat de 2nde classe
----------------


Nombre de messages : 176

Arrivé au SGC : 07/06/2009

Age du Joueur : 37


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre125/80[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (25/80)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Sam 15 Aoû - 14:40

La résistance ennemie faiblissait de seconde en seconde, ce qui était plutôt bon signe pour les maigres survivants de l'équipe secondaire d'assaut. Se passant un à un le tour, le quatuor de militaires s'avérait relativement efficace tandis que les Jaffas ennemis tombaient un à un sous leurs yeux victorieux. Toutefois l'un d'eux se mit un tir de lance serpent et perdit la vie instantanément. Se rappelant qu'elle était toute aussi vulnérable qu'un autre, Claire profita de cet instant de faiblesse de l'équipe pour se mettre à couvert derrière les ruines d'une colonne brisée. Il leur fallait une stratégie pour se débarrasser des dernières troupes d'élites Jaffas et enfin en finir avec tout ça. Le Major Ocelot opta pour le choix de se mettre à découvert pendant un bref moment. Une tactique très dangereuse mais qui permis tout de même à la jeune femme d'éliminer deux esclaves d'Anubis en quelques instants. Devant les tirs combinés et efficaces des hommes du SGC, la résistance Jaffa s'éteignit progressivement, leur laissant la voie libre.

- Enfin...


Suivant les scientifiques un peu trop curieux à son goût, la recrue Redfield tomba nez à nez avec une nouvelle porte. Intérieurement, elle espérait que ce fut la bonne car se tirer vite fait de là avec son groupe était devenue une de ses préoccupations premières, après la libération des deux prisonniers terriens bien sûr ! Manque de bol encore... Ce n'était pas le fameux laboratoire tant convoité mais deux autres portes. Super... Voilà qui doublait les possibilités de manœuvre et de mort imminente !


*- J'en ai ras le cul de toutes ses portes...*


Le docteur Cottle se chargea de la première porte, lui aussi avait l'air pressé d'en finir apparemment à moins qu'il ne soit tout bonnement trop curieux. Un spectacle fascinant s'offrit aux yeux de la jeune militaire. Le laboratoire en question était gigantesque et rempli d'artefacts ainsi que de multiples technologies Goa'uld. Quel dommage qu'il fallait tout condamné, là-dedans, les Terriens trouveraient sûrement de quoi défendre leur planète face aux menaces de plus en plus importantes de la part des larves extra-terrestres. La pièce pouvait accueillir des dizaines voire des centaines de supers guerriers Kull, certains semblaient d'ailleurs encore en stase justement.


- Il faut annihiler toute cette saloperie.


Claire ne le faisait pas non plus de gaité de coeur mais d'un autre côté, les humains n'avaient guère le choix. Ce n'était pas le moment de renoncer surtout qu'ils venaient tous ensemble de toucher à un but essentiel. La mission ne serait pas un échec totale tout compte fait. Ce ne serait pas une victoire non plus. Non pas avec près de cinquante pour cent de pertes humaines...

La recrue avait tendu l'oreille en entendant comme un échange de coup de feu. P90 contre lance Jaffas. C'était sa première mission pourtant ce bruit ne lui était déjà que tristement familier Prenant la suite du Major tout en le couvrant, elle fit aussitôt feu sur les esclaves d'Anubis lorsque la porte s'ouvrit. Des Terriens ?? Oui mais de quelle équipe ? Peu importait désormais à la jeune femme, ils étaient en mauvaise posture et l'appui d'Ocelot s'avérait être une aide inestimable. Combinant leurs tirs redoutables une nouvelle fois, le quatuor composé de Sayann, Hagman, Ocelot et Redfield parvint à ses fins en éradiquant complètement la menace Jaffa. La pièce en question n'était plus que le théâtre d'un spectacle gore et peu ragoûtant. Des dizaines de porteurs de symbiotes s'entassaient sur le sol dans un mélage sordide de chair et de sang. Claire sentit une nouvelle vague de nausée l'envahir mais ce n'était guère le moment. Non, elle avait beaucoup mieux à faire ! Elle se précipita sur le premier blessé qu'elle vit. Observant sa plaque minutieusement, elle y lut quelques motes " Dean Johnson, Caporal." Qui que ce jeune homme soit, elle ne le laisserait pas partir à son tour. Cela, certainement pas ! Il n'y avait eu que trop de pertes bêtes et inutiles aujourd'hui. Rien que Chris, Jack déjà... Et bien d'autres qui avaient succombé sur le terrain dans un ultime élan d'honneur et de courage. Elle essuya une larme qui avait roulé le long de sa joue, rien n'y faisait elle ne pouvait oublier...

Ses maigres connaissances dans le domaine de la médecine lui permirent de stopper l'hémorragie du Caporal tout en lui administrant les premiers soins du mieux qu'elle le pouvait. Lui ne serait pas condamné au moins, en effet ses jours n'étaient plus en danger d'après son bref diagnostic. Claire venait tout juste d'achever ses derniers bandages de fortune, elle était très loin d'être un médecin avec son pseudo diplôme d'infirmière mais cela suffirait. Au pire, elle pouvait toujours compter sur MKsih et Cottle restés en arrière dans le laboratoire.


- Major OCelot. Le blessé est transportable. Nous devrions quitter les lieux.

En effet, les prisonniers avaient été libérés et faisaient désormais parti du groupe mais ils ne leur restaient plus qu'une seule chose à faire pour terminer ce glorieux boulot. C'était de détruire tout ce bordel et pourquoi pas la base toute entière tant qu'à faire. Voilà qui aurait le mérite de faire trembler et vaciller cet Anubis une bonne fois pour toute !

- Major. Il doit y avoir un moyen de faire péter cet endroit proprement non ? Un système d'auto-destruction ou autre ? Mais il faudrait prévenir les autres hors ma radio, par chance, fonctionne toujours.

Claire n'était pas ici pour donner des ordres, au contraire. Non, elle suggérait plus des idées pour accomplir complètement leur mission et la destruction du laboratoire Kull restaient leur préoccupation première avant la fuite vers la Porte, sans compter sur quelques Jaffas survivants qui pouvaient leur tomber dessus d'un moment à l'autre.

hrp : osef de la qualité, le c4 c'est pas du pétard mouillé x)
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Bentley
----------------
Joshua Bentley
----------------
Sergent Major
----------------


Nombre de messages : 906

Arrivé au SGC : 11/12/2007

Age du Joueur : 36


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre1355/3200[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (355/3200)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Sam 15 Aoû - 15:47

La situation était de plus en plus critique, il n'y avait plus vraiment de défense du côté des terriens si ce n'est Carter qui s'acharner à en descendre le plus possible. Ils n'allaient jamais sortir d'ici vivant, l'espoir que Josh avait eu quand l'équipe de Connor était venu les délivrés venait de s'envoler, il posa sa tête contre le mur et ferma les yeux, attendant cette mort inéluctable, celle qui lui était destinée. Les 4 mois qu'il avait vécu lui retraverser l'esprit, les tortures et les morts qu’il avait subit, toute cette souffrance, ce qu'elle avait fait de lui, à chaque coups qu'il avait prit un peu de son humanité lui avait échappé pour laisser place à une noirceur qu'il mettrait sans doute des années à combattre, en supposant qu'il puisse le faire. Des coups de feu venaient de le sortir de ses songes et très vite il pu apercevoir une autre équipe Sg qui avait descendu le reste des Jaffa, il aurait du se sentir heureux d'être tirer de ce cauchemar par ses coéquipiers mais ce ne fut pas le cas, à chaque fois qu'il retrouvait espoir, il disparaissait aussitôt pour le replonger dans ce monde horrible qui lui avait prit 4 mois de sa vie, il ne fit donc aucun sourire, comme la plupart de ses compagnons qui eux étaient heureux de se retrouvé en vie, et préféra croire que le pire arriverait encore.

Son regard se posa sur chaque personne avant de s'arrêter sur Annabel qui venait de reprendre conscience et usa de ses dernières forces pour arrivé jusqu'à elle, il regarda ses blessures et vit à quel point la jeune femme pouvait souffrir, il venait de se rendre compte qu'il n'avait pensé qu'à lui, mais il n'avait pas été seul durant ces 4 mois, Annabel aussi avait souffert, elle aussi avait été torturé, elle avait subit les mêmes choses que lui et c'était grâce à elle qu'il avait pu tenir aussi longtemps, tout comme elle avait pu tenir grâce à lui. Il venait de lui donné le peu d'humanité qu'il avait réussit à sauver de ce cauchemar, à son grand étonnement, il l'avait serré fort contre lui sans même sans rendre compte. Totalement gêné et confus, il se recula aussitôt et n'osa plus la regardé, heureusement pour lui, le Major Ocelot venait de l'attraper et l'emmener dans un laboratoire Goa'uld ou apparemment, ils y avaient fait les recherches nécessaires pour mettre sur pied une armée de super soldats quasi invincible. Il inspecta chaque recoins de la pièce une fois installé par terre contre un mur et écouta tout le monde parlé, ils cherchaient un moyen de détruire ce laboratoire alors qu'ils n'avaient plus aucun pain de C4. La question que Josh se posait était plutôt, quand allaient-ils rentrés maintenant ? Il n'aurait pas la force de continuer à arpenter cette forteresse pour tuer le plus de Jaffa possible, il avait juste besoin de rentré sur Terre, que quelqu'un s'occupe de lui pendant qu'il dormirait profondément, le seul moment ou il peut oublier ce qu'il lui est arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Annabel Spence
----------------
Annabel Spence
----------------
[VIP] Annabel
----------------


Nombre de messages : 1874

Arrivé au SGC : 24/05/2007

Age du Joueur : 30


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre1428/6800[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (428/6800)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Dim 16 Aoû - 22:14

Des cris, des tirs, de la fumée quasi opaque, la douleur ... Elle voulait que tout s'arrête, que le calme revienne. A moitié inconsciente, ne sachant pas exactement où elle se trouvait, ni ce qu'il se passait autour d'elle, Annabel essayait de faire quelque chose avec son corps ... Quelque chose car elle ne trouvait pas la force de se relever mais surtout de coordonnées ses mouvements. Ainsi, elle contractait les muscles de son bras droit avec celui de sa cuisse gauche mais n'ayant aucun appuie, elle finissait par glisser sur le sol recouvert de sang chaud et gluant. C'est pourquoi, alors que tout le monde était occupé à tirer on ne savait où, elle, se tortillait un peu bizarrement dans tous les sens, ronchonnant, grimaçant et gémissant sous le coup de la douleur de ses membres. A cause des éclats de pierre reçu sur le visage, elle commençait à avoir la vision flouté, des filets de sang en train de coaguler, roulant doucement sur ses tempes, ses joues, son cou. La tête lui tournait, surement le sang qui commençait à lui manquer. Mais des choses étrange semblait lui arriver. En effet, alors qu'elle essayait de reprendre le dessus, il semblait que le goa'uld accueillit en son sein ne soit pas totalement parti de sa conscience. De temps à autre, des flashs ou des sentiments qu'elle ne comprenait pas lui traversait l'esprit.

Heureusement qu'elle n'avait pas assez de force pour reprendre le contrôle de son corps car plusieurs fois, un sentiment de haine très intense la prit et elle sentit ses mains partir sur les côtés afin de saisir des objets à jeter à ses "sauveurs". Bref, sa pensée oscillait dangereusement entre Annabel et une autre chose qui commençait déjà à lui faire peur. Et puis soudain, plus rien ... Elle mit du temps à réaliser que les tirs avaient cessés car avec le bourdonnement qui régnait dans sa tête, elle mettait un peu de temps à réagir. Il y avait beaucoup de mouvement autour d'elle sans qu'elle ait la force de se joindre à la réunion. Puis elle sentit quelqu'un s'approcher d'elle et la prendre dans ses bras. A l'odeur, au toucher, à cette soudaine sensation de sécurité, elle sut tout de suite de qui il s'agissait. Joshua était toujours là et à ce constat, elle sentit sa poitrine se gonfler d'un sentiment joyeux, presque heureux. Mais bien vite, trop vite à son goût, ils furent séparés sans qu'elle ne puisse y faire quoi que ce soit. Elle fut trainé dans une autre pièce et lorsqu'elle put voir l'endroit où elle avait été amené, des flashs commencèrent à lui traverser l'esprit. Que cela pouvait-il bien dire ???


"Josh .. Joshua ..."


Elle ne savait pas pourquoi mais elle avait besoin de sa présence, rien que pour la réconforter. Ces corps non terminé suffisait à lui retourner le peu qu'elle possédait dans l'estomac.
Revenir en haut Aller en bas
Revolver Ocelot
----------------
Revolver Ocelot
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 3545

Arrivé au SGC : 18/07/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre170/800[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (70/800)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Lun 17 Aoû - 12:23

Ocelot cligna des yeux plusieurs fois, la sombre clarté de la forteresse se changea merveilleusement bien en un ciel bleu. Contre un sol terreux, il tenait entre ses doigts une balle, accroché à son cou, par une chaine d'argent. Ses membres le faisaient souffrir, mais le martèlement de son cœur l'empêchait de prêter attention à toute autre chose de manifestation physique.
Le chef Jaffa s'avançait vers lui après la grenade flash, et le Major reconnut les traits de Snake. Ses doigts se levèrent vers la forme humaine et il murmura, avec un simple sourire.


« You're Pretty Good. »

L'inconscience le prit, pendant lequel il ressassait une partie de sa vie oubliée. Un jeune Soldat-enfant qui tua pour la première fois lorsque les souvenirs se forment au début de la vie. Il était prit d'une colère noire, et ce à cause d'un vulgaire scientifique. Serrant les dents, il déglutit avec difficulté en se relevant.
Trente minutes de perdues, tout ça pour se retrouver dans le même couloir et avec une folle envie de commettre un meurtre. Mais il se retint, se contentant de fixer Sherman avant de soupirer intérieurement.
Hagman fixait sa montre, et le Major la sortit de sa torpeur
.

« On avance. Encore une seule connerie... J'vous flingue. »

Ses rangers martelaient le sol et il respira lentement. Retrouvant un calme olympien, il s'activait. Ocelot le sentait, une mémoire enfouie à jamais dans les méandres de ses pensées, celle d'un tueur, d'une forme plus instinctive que doté d'une conscience. Il la sentait, prendre part à sa vie, guidant ses gestes les plus précis possible. Lorsque les nouveaux Jaffas arrivèrent, Shalashaska avait reprit son Empire et il serra son AK-104.
Les balles fusèrent avec une précision étonnante. Ses membres ne répondaient plus qu'à l'envie de tuer d'avantage d'êtres vivants pour compenser la rage qui le dévorait à présent. Les guerriers tombaient, laissant une ouverture derrière eux.
Le Major n'avait donné aucun ordre précis, il avait juste fixé ses membres. Les yeux infectés de sang, son arme en bandoulière, il dégaina ses revolvers et se releva. Deux balles partirent, tuant deux Jaffas surpris de l'acte. Le reste du groupe se concentrèrent sur la forme noirâtre du Major et celui-ci prit un malin plaisir à les abattre. Le dernier lui tira dans le tibia. Celui-ci protégeait la porte. Ses lèvres formèrent un rictus de haine et le Jaffa murmura.


« Tau'ri... Ses yeux transpirait la haine et Ocelot, sans se rendre compte de la douleur, leva son arme et répondit.

-Shalashaska. »

La balle fusa telle un éclair, explosant le cervelet du Jaffa qui tombait à genoux. Faisant rouler son arme, il lui asséna un coup de crosse, accompagnant le geste du mourant.
Un fois la salle vide, le Major rejeta la douleur dans un coin de son esprit, se souvenant de ses cours sur la concentration. La meilleure arme du Militaire.
Approchant de MacCarthy, il lui arracha ses plaques sans ajouter un seul mot. Le Tok'ra lui aussi était mort, et l'air neutre de Sherman fit monter en Ocelot un nouvel élan de meurtre. Mais il se concentra.
L'autre scientifique trouvait le laboratoire fascinant au vu de son manque d'attention sur la bataille. D'autres coups de feux se firent entendre. Laissant son Revolver vide dans le holster, il récupéra le troisième SAA et se retrouva avec douze coups... Douze coups.

La bataille se passa vite, et le Major n'afficha plus aucun sourire encourageant. Il récupéra ses hommes, les prisonniers et sans ménagement, s'enfermant dans le Laboratoire. La voix de Claire martelait son système nerveux, comme toutes celles autour de lui, et il serra d'avantage les dents. Ils profitaient tous d'un moment de calme, et le Major ne trouvait en rien la situation réjouissante.
Armant un Single Action Army, il visa Sherman, avant de tirer une balle. Le métal percuta la colonne situait derrière le scientifique, rebondissant sur celle-ci avec surprise pour venir arracher un des écrans de la pièce.
Le calme était revenue, enfin.


« Redfield, j'vais rester poli. Tu vois mes galons, tu vois ses plaques de Marines morts, tu vois ma gueule. Tu crois que j'ai besoin de tes putains de conseils ! »

Il la fixa durement avant de faire tourner un de ses Revolvers dans sa main, il faisait claquer ses éperons par terre, afin de répondre d'une voix plus calme et posée.

« Les blessés et les scientifiques, vous restez ici, trouvez un moyen fiable de détruire ce complexe. Vous partez par le même chemin que l'arrivée. »

Il plissa ses yeux, chargeant son AK avec un doux plaisir. Shalashaska s'insinuait en lui, et sa conscience se perdit alors qu'il regardait les plans de Kalmin. Fixant une dernière fois ses hommes, il porta son regard sur Joshua. Lui lançant l'arme de MacCarthy, il murmura.

« Sergent, on vous attend au SGC. »

Le Major ne savait pas trop ce qu'il faisait, mais il soupira pour lui-même.

« Le reste, on sécurise la zone. »

L'ordre était clair, quadrillage de couloir, position de force et défense. Ouverture d'un couloir de repli, pour une fuite par les bois.
Revenir en haut Aller en bas
MJ Jack/Paul
----------------
MJ Jack/Paul
----------------
Maitre du Jeu
----------------


Nombre de messages : 45

Arrivé au SGC : 04/11/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre11/1[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (1/1)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Lun 17 Aoû - 15:26

Personne ne comprenait ce qui se passait. Pourquoi le Major Ocelot venait de tirait ? Il venait surement de péter un câble, avec toute cette pression, c'était logique. Mais tous de même, Hagman n'en revenait pas, mais ne broncha pas. Elle savait que le Major était un homme compétant , elle espérait juste, qu'il se calmerait rapidement. Le docteur Cottle venait d'avoir la peur de sa vie. Il cru bien que sa dernière heure était enfin arrivé, tendit que la recrue Redfield commençait à en avoir marre de se faire engueulé tous le temps. Suivant les ordres du Major, lui même, Hagman, Maybourne, Sayann et Connor firent un périmètre de sécurité autour du laboratoire. Pendant ce temps, Carter et Redfield continuaient de soigné les blesses. Dean Jonshon était déjà hors de danger mais son état resté inquiétant dans une telle situation, Redfield alla se chargeait de Spence, tandis que Carter soignait Joshua Bentley. Samantha avait elle même voulu soigné le jeune homme de sa blessure, car c'était elle qui l'avait touché sans le vouloir. Le jeune femme s'en voulait et lorsqu'elle le soigné, sa se lisait dans son regard.

De leurs côté, Cottle, Mackish et Sorrens étaient tous trois occupé sur l'ordinateur principal du laboratoire, cherchant un moyen de tous détruire. Le plus simple aurait été un pin de C4, mais personne n'en n'a. Le docteur Mackish proposa plusieurs idées au docteur Cottle. C'est idée aurait bien évidement fonctionné pour un simple ordinateur terrien, mais dans ce cas, aucune marchera. Les deux docteurs ne parlait que brièvement le goa'uld et Sorrens leurs servait de traductrice. En cherchant un peu, ils finirent par tomber sur l'autodestruction. Celle-ci était protégé par un code. A trois, ils allaient essayait de le contourné. Le périmètre de sécurité était assuré par trois groupes. Le premier étant composé de Hagman et Maybourne, le second de Sayann et Connor et le dernier étant le Major Ocelot seul. Tous semblait calme, mais le groupe de Sayann et Connor tomba nez à nez avec un bataillon de jaffa, se dirigeant vers le laboratoire. Se fessant surprendre, Chrystale se fît toucher au mollet droit. Répliquant immédiatement, les deux militaires allaient devoir se replier. Prenant sa radio, le Lieutenant Connor avertie le Major Ocelot de la situation. Rapidement, il retourna au laboratoire, emmenant Hagman et Maybourne avec lui.

Le docteur Cottle du avoué avec peur à Ocelot, qu'ils avaient besoin de plus de temps. Le Major se retient de s'énerver mais il devait se résigné à devoir tous abandonner sans rien faire exploser. Ordonnant le replie vers la sortie, puis vers la porte des étoiles, le Caporal Maybourne aida le Sergent-Major Bentley à se déplacé, Carter fît de même avec Spence et Claire Redfield avec Dean Jonshon, qui reprit légèrement conscience. Sorrens, accompagnait des deux scientifiques ouvraient la marche. Au passage, les deux confrères avaient prit quelques objets pour les étudier.

Alors que le derniers membres passa la porte, Ocelot et Hagman était rester pour attendre Connor et Sayann qui arrivèrent rapidement. Le bataillon jaffa qui était à leurs poursuite arriva jusqu'à eux et un combat commença. Quelques secondes après, un second bataillon jaffa arriva. Parmi les jaffas, quelques uns étaient déjà blesser, Anubis avait du faire appel à ses derniers jaffas. Son but maintenant était de les repousser. Bien qu'ils avaient éliminé pas mal de jaffa, les quatre militaires du se replier et se mirent a courir, tous en se relayant pour tiré sur les jaffas qui les suivait vers la sortie.

Avec les blesses, le groupe n'avança pas vite et le quatuor les rejoints assez rapidement. Les jaffas qui les poursuivaient, allait surement faire de même et cela serrait si bête d'échouer prêt de la sortie. A l'intersection d'un couloir, le Major fit arrêter tous le monde. Mettant Spence et Bentley l'un à côté de l'autre et Dean Jonshon de l'autre côté. Tous les autres se mirent en positions par deux. Maybourne et Sayann, Redfield et Carter, Cottle et Mackish, Connor et Sorrens puis Ocelot et Hagman. Chaque duo avait une énorme pression et tous attendait le feu vert. Le feu vert ne se fît pas trop attendre. Lorsque le premier jaffa pointa le bout de sa lance, Ocelot tira le premier coups de feu et tous l'imitèrent. Le Major Ocelot avait répartie les hommes le long du couloir, de manière à surprendre les jaffas et les éliminaient rapidement, ce qui était en train de se passer. Tandis qu'en retrait, Joshua et Annabel étaient heureux d'être à deux.

[Jusqu'au 23 aout pour répondre. Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Revolver Ocelot
----------------
Revolver Ocelot
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 3545

Arrivé au SGC : 18/07/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre170/800[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (70/800)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Mar 18 Aoû - 1:13

Le Major faisait tourner son Revolver entre sa main gauche et il fixa Hagman. Un seul mot, et il allait s'emporter d'avantage. Ce fut après une légère pause, qu'il reprit ses esprits, chassant son démon intérieur nommé Shalashaska. Il l'enferma au plus profond de son être, espérant ne pas le revoir d'aussitôt.
Un tel démon ne méritait pas sa place sur Terre et le Major en était conscient. À la suite de cela, il put réfléchir en peine. Sa blessure fut soigné à la va vite par Claire, il la remercia d'un signe de tête avant de lui lancer un regard emplit d'assurance. Même si elle l'avait énervé, il avait confiance en elle.
Arrêtant de faire tourner son arme à feu, le chef d'équipe fixa durement les scientifiques. La peur de mourir les aiderait à mieux réfléchir jugea Ocelot avec un sourire en coin.
Parfait, parfait, pensa le haut gradé. Il s'assura que chacun soit soigné ou opérationnel et sa voix retentit, plus claire et plus posée.


« Parfait. Les scientifiques, vous nous faites péter tout. Le reste des soldats valides, on me suit. »

Il passa la porte du laboratoire avec une jambe mal assurée. Se forçant à négliger la douleur, il attisa sa haine envers les Jaffas en se concentrant sur le bruit métallique des plaques militaires qui pendaient le long de son poignet. Il les avait solidement attaché, comme un hommage à leur mort.

« Le couloir qu'on a prit pour venir, long d'environs deux kilomètres est sécurisé par Hagman et Maybourne, le second, où l'autre groupe Terriens à étaient retrouvé par Sayann et Connor et le dernier étant la porte à côté de celle du Labo, par moi-même. »


Il jugea ses hommes avant de les convier à leur tâche. Ses mains caressaient son arme lentement, tandis qu'il prenait possible dans le couloir qui menait au laboratoire par l'intersection de chaque point. Ici, il tiendrait contre n'importe qui avec ses deux autres équipes.
Quand les premiers coups de feux se firent entendre, le Major jaugea la situation d'un haussement d'épaule avant de pénétrer dans le laboratoire. Il invita les scientifiques à s'expliquer, Sherman lui avoua qu'il n'avait pas assez de temps, tant pis, on décolle.


« On évacue, tout le monde rejoint le périmètre de Hagman et Maybourne ! »

Il arma son lance grenade avant de s'approcher d'un des ordinateurs de commandes. L'ouvrant d'un coup de crosse, il fixa les cristaux qui servaient à la sauvegarde. Pourquoi les scientifiques n'y pensent jamais ? Les lançant à Sherman, il se recula et une grenade lancé à pleine vitesse explosa sur les conduits à découvert de cette sorte d'unité centrale.
Reculant avec un petit sourire, il s'élança dans le couloir à la suite des autres. Suivit de prêt par Sayann et Connor, il se rua dans les dédales de la forteresse en riant ouvertement, se moquant de ses ennemis. Une phrase lui revint d'un ancienne ami.
''Je me ris du Danger.''

« Formation de tir standard ! »

Ses hommes obéirent avec une précision digne des meilleurs militaires et il enfourna sa dernière grenade.

« Qu'importe la ruine ! Nous avons vaincus ! Que ses chiens se souviennent de nous ! »

Armant son AK, il tira sa première balle qui shoota le premier Jaffa. Tout le reste se passa vite, la grenade fut lancée, et il dégagea ses Revolvers pour abattre coup par coup ses adverses. Une balle signifiait un mort, et ce plaisir que fut le sang l'amusait follement.

« Joshua et Annabel, passez devant avec Carter et Johnson ! Redfield bougez votre petit cul et guidez les dans la forêt. Les scientifiques et E.T. Vous suivez derrière ! »

Sa dernière balle mit à terre un Jaffa, il savait son équipe en manque de munitions. Lui-même n'avait plus grand chose sur lui si ce n'est un petit stock de fumigènes et quelques frags.

« Parfait... Fumigènes !
...
Frag ! »


Deux fumigènes, deux frags. Un bon cota jugea le supérieur. L'explosion balaya le couloir tandis que le Major avançait vers la sortie suivit des autres militaires. Ses doigts rechargeaient son Revolver et il rigola d'avantage.

« Le temps de rechargement... Quel excitation ! »

Avançant d'avantage, il se retourna pour assénait deux coups de revolver aux Jaffas survivants.
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Bentley
----------------
Joshua Bentley
----------------
Sergent Major
----------------


Nombre de messages : 906

Arrivé au SGC : 11/12/2007

Age du Joueur : 36


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre1355/3200[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (355/3200)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Dim 23 Aoû - 17:48

Alors que les scientifiques cherchaient un moyen de détruire le laboratoire, que d'autres avaient pour ordre de sécurisé le couloir, ceux qui restaient étés chargés de soigner les blessés. Pendant que Redfield s'occupait d'Annabel, c'est Carter qui insista pour s'occuper de Josh qu'elle avait elle même blessé, ce dernier ne lui adressa aucun regard, trop occupé à se demandé qu'elle était la prochaine tuile qui allait leur tombé dessus. Josh tenait fermement l'arme que lui avait lancé le Major quelques secondes auparavant, une fois sa blessure nettoyée et son pansement soigneusement fait par le Docteur, il se leva, adressant un léger sourire de remerciement à Carter puis se tourna vers Annabel qui avait l'air d'aller un peu mieux, il l'aida à se relever et resta à ses côtés au moment ou le Major ordonna l'évacuation de la forteresse, une patrouille arrivait et ils n'avaient plus les moyens de défense nécessaire pour l'affronter. Maybourne prit soin d'aider Josh à se déplacer mais les blessés ralentissaient fortement le groupe et le Major dû stopper tout le monde pour se préparer au combat. Josh et Annabel restèrent en retrait tandis que les autres s'étaient tous mit deux par deux pour accueillir les Jaffa comme il se devait. Le premier tir fut donné par le Major lui même et le reste de l'équipe suivit, les Jaffa avaient été surpris comme ils le souhaitaient et ce fut un grand avantage pour les terriens qui s'en sortaient plutôt bien cette fois. Josh avait passé son bras autour de la taille d'Annabel pour l'aider à tenir debout et regardé le beau spectacle qui se déroulait devant ses yeux, les Jaffa tombés un par un devant eux et la victoire se rapprochait de plus en plus, ce cauchemar qu'il avait vécu avec Annabel semblait prendre fin peu à peu.

[Désolé pour la qualité et la taille du post mais j'ai pu vraiment d'utilité là et ça me laisse sans inspi :s]
Revenir en haut Aller en bas
MJ Jack/Paul
----------------
MJ Jack/Paul
----------------
Maitre du Jeu
----------------


Nombre de messages : 45

Arrivé au SGC : 04/11/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre11/1[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (1/1)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Dim 23 Aoû - 22:41

[Partie I ]

Le soldat Eversman était poussé par son instinct. Il était en train de transporter le Lieutenant-Colonel Narah, qu'il avait mit lui même dans l'inconscience, pour évité que celui-ci refuse. Cette acte était tous simplement passible de cours martial. Le militaire le savait, mais dans le feu de l'action il n'avait pas réfléchi. A ses yeux, cette mission était un total échec. Pour sauver deux personnes, le SGC avait perdu presque une dizaine de membre et personne dans le groupe de Matt, ne savait si les deux prisonniers avaient été libéré, c'est pour sa qu'il avait agît de la sorte. Il ne voulait pas que Narah soit le suivant sur la liste. Arrivant dans la zone de la porte des étoiles, qui était sous protection des militaires du Prométhée, le Lieutenant Barber vient à la hauteur du soldat lorsque celui-ci posa le corps de Narah contre une pierre. La femme officier demanda ce qui c'était passé, le militaire n'eût pas besoin de répondre, Menchu c'était réveiller et avait répondu, une banalité. Regardant le soldat qui lui avait probablement sauver la vie, il ne lui dit rien mais son regard voulant en dire long. Il aurait pût être en colère contre lui, mais ce n'était pas le cas. Le Lieutenant-Colonel était habitué à âtre le militaire qui sauvait la vie des autres et non le sauver, mais aujourd'hui c'était différent. Une légère gratitude et admiration se lissait dans son regard et Eversman l'avait remarquer. Non pas que Narah était admiratif du soldat, mais il se rendait compte, qu'il n'était pas le seul fou, à donner sa vie pour les autres. Il venait de voir, que des hommes pouvaient faire la même chose pour lui, des hommes aussi fou que lui, du moins presque.

Sur le champs de bataille, la fumé c'était dissipé. Comme prévu par son plan, Drey'Ac avait tenté dégorgé les deux kulls alors que les autres jaffas devaient se replier, mais tous ne c'était pas passé comme prévu. Au moment signaler par le chef rebelle, le première classe Eversman avait lancé la grande fumigène au pied des jaffas. La fumé commençait à se propager et les quatre jaffas courraient pour se mettre a l'abri derrière les murs. Ne voyant que vaguement la forme des kulls, Drey'Ac fonça sur eux, son couteau en mains. Essayant de trancher du mieux qu'il peut la gorge de son adversaire, celui-ci ce fît surprendre par le deuxième kull, quelques secondes après, lorsque la fumé commençait à se dissipé. Le kull venait de donner un violant coups de point dans la mâchoire du chef des rebelles, qui tomba au sol. De sa bouche sortait du sang. Allonger au sol, il ne pouvait pas se relever. Un pic de douleur le retenait au sol et de toute façon, il n'aurait pas put se relever, les deux kulls avaient leurs armes à énergie pointer sur lui, cette fois, c'était la fin ! A sa place, beaucoup auraient fermer les yeux, mais cela était un acte de lâcheté et cela ne caractérisé pas le rebelle. Les yeux grands ouvert, un sourire sur les lèvres, il savait qu'il ne mourrait pas en vain et surtout, qu'il mourrait libre. Les tirs à énergie furent lancé et tous s'accéléra. Drey' Ac n'eût pas eu le temps de comprendre ce qui ce passer, qu'il venait d'être trainer par Ho'sept et Ead'ogar à couvert. Près de lui, se trouvait également Abaddon. Seul Kokb'ael manquait, le cherchant du regard, il ne le trouva pas. Celui-ci c'était interposer entre les kulls et son chef. Il venait de se prendre les tirs un peu partout sur lui. Son corps, sans vie se trouvait aux pieds des deux ennemis invincibles.

Non, Drey' Ac ne voulait pas sa pourtant mais son fidèle amis avait choisi de se sacrifier pour lui. Pourtant, Kokb'ael le savait, Drey' Ac préférait mourir plutôt qu'un de ses hommes se sacrifie, mais le jaffa sous ses ordres, savait que la vie de son chef, avait plus de valeur que la sienne. Pour le moment, l'heure n'est pas au pleure. Sa propre vie et celle des trois autres jaffas restant était toujours menacer. Se relevant, étant aidé par un de ses amis, il n'eût d'autre solution que d'ordonner le replie vers la zone de la porte.


- - - - - - - - - - - -



Encore consciente, mais avec d'assez grave blessure, Fanny Mclaine dictait au Capitaine Rico et au soldat Redfield ce qu'ils devaient faire, pour la soigner ainsi que Nathalie Wells. Ce n'était pas des soins de qualité, loin de là, ils fessaient de leurs mieux, avec les moyens de bord. Pas grand chose d'ailleurs, mais c'était déjà mieux que rien. Le Capitaine était un petit soin de Fanny, il lui désinfecta ses blessures et lui mit des bandages de fortune, souvent en tissu de son uniforme. Lui qui revenait de la mort, savait très bien ce que la jeune femme ressentes. Chris Redfield s'occupait de Nathalie Wells. Elle avait moins de blessure que Fanny, mais celle-ci était plus grave. N'ayant rien pour calmer la douleur, le jeune homme ne put que lui faire de simple bandage, qui ne la soulageront pas de beaucoup, mais ce serrait déjà sa. Boba Fett montait la garde, il s'était un peu éloigner du groupe, pour partir en reconnaissance. Le tunnel menait à une foret, il fallait maintenant pour lui, trouver le chemin vers la porte des étoiles. Retournant vers les autres, il les informa avoir trouvait le chemin. Il n'en était pas sur, mais il n'avait pas d'autre choix. Le plus ennuyant, était que ce chemin était proche des murailles de la forteresse, l'équipe serrait donc des proie facile pour les tireurs ennemi. Alors, au lieu de passer sur le chemin, le groupe suivra le chemin mais marchera à l'abri, dans la foret. Aussitôt dît, aussitôt mit en pratique. Le Docteur Mclaine se fît aidé par le Capitaine pour se relevé, mais la jeune femme arriva a marcher seul, par contre, ce n'était pas le cas de la Recrue Wells, qui devait se faire aidé du soldat Redfield. Cela allait beaucoup handicaper l'équipe, qui devrait marcher à une allure plus faible.

- - - - - - - - - - - -



Alors que les deux grenades fumigènes et à fragmentations venaient d'être lancer, le Major Ocelot fermait la marche du groupe, dans sa course vers la sortie de la forteresse. Le groupe avançait à une allure modérer, il y avait pas mal de blesser, et le Caporal Jonshon était le blesser le plus grave. Celui-ci était sortie de son coma il y a quelques minutes, mais il n'avait plus de force. Dans se retour vers la porte des étoiles, il ne marchait pas seul, il ne marchait pas du tout d'ailleurs. C'était le Caporal Maybourne qui le transporter. Alors qu'il marchait à une allure rapide, pour ne pas ralentir le groupe, le militaire put voir les yeux du Caporal se fermait. S'affolant, il s'arrêta brusquement pour vérifier qu'il était toujours en vie. C'était bien le cas, il put reprendre sa cadence. Dean Jonshon venait cette fois, de tomber dans un coma profond. Il avait perdu beaucoup de sang, trop de sang.

La tête du groupe, que menaient Annabel et Joshua, ainsi que les deux scientifiques Cottle et Mackish, arriva à la porte de la forteresse. La même porte, où ils étaient rentré précédemment. Au sol, se trouvait d'ailleurs toujours les cadavres jaffas. Sortant juste derrière Sorrens, le Capitaine Hagman, sous les ordres de son supérieur, prit sa radio et envoya un message :

[radio]Ici le groupe du Major Ocelot, nous nous replions vers la porte
des étoiles. Nous avons Spence et Bentley avec nous, ainsi que plusieurs membres du deuxième assaut. Terminer.[/radio]


A la fin de son message, elle avait envie de dire, mission réussi, mais elle ne le fît pas.
Le but premier de la mission était bien réussi, Annabel et Joshua étaient libéré, mais trop d'homme était tomber, pour affirmer que la mission était un succès. Une chose à laquelle ne s'attendait pas Hagman, ni Ocelot d'ailleurs, c'était qu'un message radio, lui vient en retour.


- - - - - - - - - - - -



Drey' Ac arriva à la zone sécurisé par les militaires du Prométhée. Rejoignant le Lieutenant-Colonel Narah, il le mit au courant de la situation : il venait de perdre à nouveau un jaffa et les deux kulls se dirigeait vers leurs positions. A ce moment là, ou le français se releva, sous les yeux de Eversman, la radio de ce derniers, se mit en route. La voix du Capitaine Hagman, apportant de bonne nouvelle pour une fois, en sortie. Le gradé tendit sa mains et le soldat de première classe lui donna sa radio. Sa réponse fût courte et précise, mais au moins, le groupe de Ocelot le savait, leurs arriver vers la porte des étoiles allaient être couvert. Dans sa rapidité, Menchu oublia de parler des deux kulls, mais il comptait bien faire diversion.

Le Major Markus était le plus haut gradé des militaires du Prométhée. Tous ses militaires lui obéissait pas conséquence. Narah se dirigea vers lui et donna ses ordres. Aussitôt, Markus donna les siens :

«Schnezeil emmenait Cruk a travers la porte des étoiles, elle a besoin de soin. Equy, Sanders, Emilston et Finch avec moi. Les autres passaient la porte.»

En moins de deux minutes, la plupart des militaires du Prométhée venait de quitté cette planète. Il ne restait plus maintenant, que Menchu, Barber, Eversman, Drey' Ac et ses jaffas, ainsi que les militaires du Prométhée, soit une poignet de dix hommes, ce qui devrait être suffisant pour tenir les kulls à distance et éviter d'autre mort. Quelques petites minutes après, les deux kulls étaient visibles. Ils n'étaient pas encore tous près, mais ils ne devaient plus approcher, sinon le retour sur terre, n'aura pas lieu pour les terriens encore sur Nebek. Depuis la formation défensive autour de la porte, tous ouvrir le feu par équipe de deux. Ainsi, lorsqu'une personne tir, l'autre attend son tour, cela permet ainsi d'économiser le peu de munition restant.

En moins de dix minutes, le groupe du Major Ocelot arriva à son tour au abord de la zone de la porte. De leurs positions, ils pouvaient voir la poignet de terriens gardant la porte, faire feu sur les deux kulls. Leurs puissances de feu n'était pas terrible, mais pourtant les kulls progressaient doucement.

Se retournant vers son groupe, il donna ses ordres, ses derniers ordres de cette mission surement. Il demanda à ce que Joshua, Annabel, Carter, Mackish, Cottle, Jonshon portait par Maybourne, et Sorrens se replient derrière le groupe de Menchu et traversent la porte des étoiles. Les autres, devront faire feu depuis leurs positions sur les deux kulls. Espérant ainsi les séparés et laisser une chance de replie au nom qu'il venait de citer. Le Major compta jusque trois et son plan se mit en route. Ouvrant le feu le premier, il fût rapidement imité par Hagman, Connor, Redfield et Sayann. Pendant se temps, le reste du groupe entama sa course vers la porte, qui est situer à un peu plus de trois cent mètres de leurs positions. Le soutient militaire du groupe de Ocelot se fît rapidement sentir et comme prévu, les deux kulls se séparèrent, un pour le groupe de Menchu et l'autre pour celui de Ocelot. Bien que fessant feu sur le groupe qui lui tirait dessus, les deux kulls tiraient en même temps sur les membres du SGC et la tok'ra qui courraient pour rejoindre la porte. Tous arrivèrent du mieux qu'il peut à évité les tirs, mais le Caporal Maybourne, avait plus de mal. Cela était logique, il portait le Caporal Jonshon et un premier tir vient s'abattra sur sa jambe gauche, le déstabilisant. Il posa un genou au sol avant de reprendre sa course en boitillant. Avançant très lentement, un second tir vient s'abatte dans son dos. Tombant au sol, Maybourne fît attention a ce que Dean ne prit pas de coups. Voyant ce qui se passer, les deux scientifiques se dirigèrent vers lui. Le Docteur Cottle prit Jonshon, le Docteur Mackish voulu prendre Maybourne, mais il était trop tard pour lui, son cœur venait de s'arrêter.

Cette scène, venait de se passer sous le nez du groupe de Ocelot, celui-ci n'avait rien put faire mais la rage montait de plus en plus dans les rangs des militaires. La recrue Redfield avait la grimace de l'épuisement sur son visage mais pourtant elle devait tenir et elle luterait jusqu'à la mort si il le fallait. Des morts, il y en avait eu beaucoup trop aujourd'hui. La jeune femme était dans un état de rage, pour elle, plus que les autres surement, elle avait une profonde douleur. Elle avait perdu les deux hommes de sa vie, son frère et son amant. Et cela se sentait dans ses coups de feu. Par rapport au autre, il était plus appuyer, plus rapide mais n'était pas pour autant plus efficace. Sorrens arriva la première à la porte et franchit le vortex, elle fût suivit par Annabel, Carter, Cottle portant Jonshon, Mackish et Bentley. Lorsque le Sergent Major franchit la porte, celle-ci se referma. Bien que Markus avait laissé un contact radio avec le Major Davis au SGC, la porte était ouvert depuis 34 minutes et il était impossible de la laissé ouvert plus longtemps.

Prenant sa radio, Ocelot demanda un feu de couverture envers sa position. A son signal, son groupe se mit à courir vers celui de Menchu tous en tirant sur le kull le plus proche. Dans leurs courses, Hagman et Sayann changèrent de trajectoire pour rejoindre le DHD. Alors que Chrystale Sayann était en train de composer les coordonnés de la Terre, Hagman la couvrait. Entrant trois chevrons assez rapidement, la jeune femme se fît toucher au bras mais ne se découragea pas. Entrant de nouveau trois chevrons, elle se fît toucher à la nuque. Ce seul coup lui fit fatale et la jeune femme tomba sous les yeux de Hagman. Prenant une minutes de souffle, elle appuya sur le derniers chevrons et ouvrit la porte. Une fois la porte ouvert, le Lieutenant-Colonel ordonna au militaire du Prométhée de se replier sur la terre, chose qu'ils firent rapidement.

Narah savait qu'il restait encore des hommes sur la planète et voulait les attendre. Parmi ses hommes restant sur la planète, il pensait surtout au Colonel Boba Fett, l'un de ses amis. Il n'avait pas obliger le reste des militaires à rester, si ils voulaient traverser le vortex, ils le pouvaient, mais Ocelot, Hagman, Barber, Connor, Eversman et Redfield ne voulait pas, ils allaient rester combattre les kulls, avec Drey' Ac et ses jaffas le temps qu'il faudra pour attendre les derniers survivants, si ils sont encore en vie, après tous, personne ne le sait.


Dernière édition par MJ Jack/Paul le Dim 23 Aoû - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ Jack/Paul
----------------
MJ Jack/Paul
----------------
Maitre du Jeu
----------------


Nombre de messages : 45

Arrivé au SGC : 04/11/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre11/1[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (1/1)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Dim 23 Aoû - 22:42

[Partie II ]

- - - - - - - - - - - -



Cela fessait maintenant, plus de vingt minutes que le groupe de Boba Fett marchait dans la foret, tous en suivant le chemin. Jusque la, il avait eu beaucoup de chance, il ne c'était fait attaquer par aucun jaffa, pourtant, ce n'est pas faute d'en avoir rencontrer. Le chemin qu'il suivait, voyait le passage de plusieurs jaffas de temps à autre et deux bataillons, dont un avec beaucoup de blesser, était passer juste à côté d'eux. Mais en n'étant pas sur le chemin, mais dans la foret, le groupe ne se fit pas remarquer. Pourtant, ce n'était pas l'envie de tuer du jaffa d'Anubis qui manquait à Fett, Rico ou Redfield, mais ils voulaient évité de se battre et risquer leurs vies alors que ce n'était pas utile, trop de mort il y avait déjà eux.

Tout en se dépêchant, Boba regardait sa montre et pensait à Aldwin, qu'il avait laissé seul dans la forteresse. D'après les estimations de temps que lui avait fait le tok'ra, la forteresse explosera dans moins de quinze minutes, le groupe devait se dépêcher. Prenait t'il le bon chemin ? Tous le monde ce l'était demander, mais ils avaient tous confiance en leurs chefs et le suivrait jusqu'au bout. Pourtant, malgré cette confiance, les membres se posaient de plus en plus de question et le soldat Redfield plongeait dans ses pensées, ne vu pas une souche d'arbre et tomba. Lors de sa chute, il fit tremblait plusieurs buissons et malheureusement pour lui, deux jaffas se trouvaient non loin de la. Dès qu'il se releva, un tir à énergie frôla son visage. Jeffrey qui portait Nathalie, se mit en retrait avec Fanny, alors que Chris et Boba ouvrit le feu. Rapidement, le Lieutenant-Colonel élimina l'un des deux jaffas. Les terriens avaient l'avantage, étant cacher derrière des buissons, il était difficile pour le jaffa des les voir. Profitant de cette situation, Boba se montra sur un côté, le jaffa le visa mais n'eut pas le temps de tiré, Chris l'avait déjà fait. S'excusant d'avoir ralentit l'équipe, le groupe se remit en route.

Une dizaine de minute s'écoula avant que l'équipe sortie de la foret. Arrivant près de la porte principal de la forteresse, ils l'a longèrent sans être vue des jaffas montant la garde, grâce au trancher défensive. Sur le sol, ils pouvaient remarquer les corps de jaffas mais aussi humains, comme celui du Major Ryan. Les doutes de tous le monde furent partie, ils étaient bien en direction de la porte des étoiles. Sortant de la trancher pour empreintes les ruines, ils arrivèrent au dernier muret. De leurs positions, ils voyaient les deux kulls de dos et l'équipe de Narah faire feu sur eux. Il n'avait pas le choix, dans moins de cinq minutes, tous allait sauter. Au moment où Boba Fett allait donner le go, il fût stopper par un F-302 se dirigeant à toute vitesse vers la planète. Pourtant, celui-ci n'avait pas l'air toucher. A l'intérieur du F-302, le Colonel Turner et le Docteur Dablord. Le chasseur terriens ouvrit le feu sur les deux guerriers kulls, qui ne savaient plus où donner de la tête, profitant de cette diversion, le groupe de Boba Fett courut vers celui de Menchu. En moins d'une minute, Fett et les siens était au près de Narah, lorsque le F-302 alla s'écraser un peu plus loin. Pourtant, le vaisseau n'avait pas l'air toucher, mais lors de sa sortie du Prométhée, il avait été prit en chasse pas deux planeurs de la mort et son réacteur avait été toucher.

Les deux kulls étaient encore vivant mais les canons du chasseurs terriens avaient fait des dégâts. Le Lieutenant-Colonel Fett fît rapidement un rapport de la situation, insistant sur le fait que tous allait sauter. Narah ne voulait pas partir, il comptait bien attendre Jason et Evans. Ocelot et Fett allait rester avec lui, ainsi que Eversman. Tous les autres franchirent la porte des étoiles. Le Capitaine Rico serrait bien restait, mais il devait transporter la Recrue Wells.

Les quatre hommes se mirent à tiré sur les deux kulls restant. Regardant sa montre, il ne restait plus qu'une minute. Au loin, Jason Turner et Evans Dablord étaient visible. Profitant d'une diversion de Fett et Ocelot, les deux membres du Prométhée purent rejoindre Narah sans difficulté. Au même moment, dans le ciel, une explosion se fit entendre et voir. Jason eût un pincement au cœur, Dablord lui fit une tape dans le dos et lui dît :

«Il n'y avait pas d'autre solution.»

Le Prométhée venait d'exploser, emportant avec lui la base lunaire d'Anubis, là où il créait ses terribles guerriers. Juste avant l'explosion, Bastet avait prit la fuite. Et elle avait bien fait, sur sa flotte de départ, il lui restait à peine un quart, elle venait de se prendre une racler, mais pourtant, elle était satisfaite, elle a montré, qu'a plusieurs, il pouvait peut être arriver à vaincre Anubis. Traversant rapidement la porte des étoiles, l'iris se ferma lorsque Narah posa le pied au SGC, c'était le derniers à avoir fouler le sol de Nebek.

- - - - - - - - - - - -



C'était l'heure et Aldwin le savait. Le temps qu'il avait laissé à l'équipe de Boba Fett pour quitter la planète venait de s'écouler. Il ne savait pas si tous le monde avait réussit à quitté la planète, mais il n'avait pas le choix. Il sentait son esprit quitté son corps de plus en plus et il entendait des bruits de pas jaffas. Si il attendait plus, son plan tomberait à l'eau et il ne voulait pas. Il leva le mécanisme de mise à feu, le tourna et l’enfonça. Il y eut un son aigu signalant la surcharge du générateur. Plusieurs ondes lumineuses brillèrent à l’intérieur de l’appareil, éclairant ce qu’il restait du visage d’Aldwin. Sa main ne quitta pas le boiter, comme pour être sûr de remplir son objectif jusqu’au dernier instant. Il allait maintenant obtenir sa victoire bien méritée. Malgré que sa bouche n’eût plus de lèvre, il avait souri, s’étranglant avec la graisse fondue de sa peau. Il allait enfin être libéré, l’âme en paix...

****************



« La liberté… » Avait-il murmuré. « C’est ce principe qui nous pousse au sacrifice… La liberté d’une civilisation, d’un individu, vous savez, est l'aboutissement d'un long passé d'efforts, de sacrifices et de dévouements… Faire le sacrifice de son existence au profit d’intérêts plus grands, tel est le chemin pris par un Tok’ra… Et c’est ce genre d’acte à la fois héroïque et inoubliable auquel je me suis dévoué… »

***************



Le temps cessa de s'écouler. Aldwin ferma les yeux. Le générateur s’excita.
Autour de lui, les murs se brisèrent. L’explosion éclaira un long moment la vallée et détruisit toutes formes d’architectures sur un rayon de plusieurs dizaines de kilomètres. La forteresse d’Anubis et tous ceux qui se trouvaient encore à l’intérieur disparurent, perdus à jamais, engloutis dans un immense geyser de flammes et de chaleur intense.
Pendant plusieurs jours, un champignon de poussière et de gaz resta élevé au dessus du champ de bataille, synonyme de mort et de destruction sur Nebek...


- - - - - - - - - - - -



En salle d'embarquement, tous les membres survivants de la missions était la. Drey' Ac et ses jaffas dans un coin, récitant de derniers paroles en l'hommage de leurs deux frères tombaient au combat. Au milieu de beaucoup de tristesse, il y avait tous de même de la joie. Joshua Bentley et Annabel Spence étaient de retour au SGC, et tous le monde était heureux. Claire Redfield était contre un mur de la salle d'embarquement, assis sur le sol, elle avait baissé la tête et des larmes coulaient de son corps. A ce moment là, elle entendit une voix familière, c'était celle de son frère Chris. Il était en vie ! La jeune femme se leva et sauta dans ses bras. Elle fût interrompu par une infirmière, qui était occuper de soigner les blessures de Chris.

Dans la salle d'embarquement le sentiment de victoire n'y était pas, de joie non plus majoritairement. La tristesse était au rendez vous, un homme sur trois, n'était pas revenue. Alors que le Colonel Turner parlait avec le Major Davis, une porte blinder s'ouvrit. Le Général Jack O'Neill arriva en fauteuil roulant, pousser par un soldat. Tous le monde fût soulager de le voir, il n'était pas mort, mais avait tous de même perdu une jambe au combat. Le Lieutenant-Colonel s'approcha de lui et lui demanda des nouvelles de l'état de Janet Frasier. Le regard baissé, Jack lui dît :

« Janet est morte. »

[Voilà, c'est le derniers post MJ mes enfants. J'espère que cette intrigue vous a plus, on vous laisse cinq jours pour répondre avant de donner vos notes. Merci a ceux qui ont participer jusqu'au bout Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Jack O'Neill
----------------
Jack O'Neill
----------------
Major-General
----------------


Nombre de messages : 13741

Arrivé au SGC : 06/10/2005

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 52
Profession: Général de l’US Air Force
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre15056/15000[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (5056/15000)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Lun 24 Aoû - 0:40

Lentement, l’ascenseur se laissa tomber encore plus profondément dans la montagne. Il n’y avait ni bruit ni quoi que se soit de réellement intéressant à regarder. Malgré tout, Jack O’Neill semblait admirer la porte de la cage métallique en découvrant son portrait comme si c’était la première fois qu’il voyait son reflet. Il pouvait voir aussi la posture du garde derrière lui, grande et imposante. Une présence qui aurait pu rassurer n’importe quel blessé revenant du champ de bataille. Cependant, cette fois-ci, Jack aurait préféré ne pas revenir.
C’était donc avec un sentiment amer et de fierté enfouie qu’il était sorti de l’ascenseur, collé par son compagnon muet. Le Général du SGC aurait pu volontiers faire travailler ses biceps mais le nouveau médecin en chef de la base avait préféré demander de l’aide à un jeune Soldat pour le transporter. O’Neill avait d’abord violement refusé, ne voulant pas paraître faible aux yeux de ses hommes. Puis finalement, une piqûre de morphine en plus et il avait commencé à plané dans son fauteuil roulant, ne sachant plus vraiment distinguer sa gauche de sa droite. C’est depuis ce malheureux évènement qu’il s’était retrouvé là, prisonnier, tel un invalide de guerre. Et même si le Soldat derrière lui s’était montré très professionnel, Jack pouvait sentir que l’homme n’était pas à l’aide à l’idée de « guider » son Général blessé, tombé dans les premiers combats sur Nebek quelques minutes plus tôt. Ou peut être était-ce il y a quelques heures ? Il avait eu du mal à se repérer dans le temps, trop occupé à gratter sa blessure pour faire taire cette invasion de picotements qui remontait à partir de son moignon et qui se propageait dans tout son corps, suivis par des désagréables flèches de frissons à ses extrémités.
Et pour rester éveillé, Jack était drogué. Il avait fait beaucoup de bruit à l’infirmerie pour pouvoir rejoindre la salle d’embarquement quand la porte des étoiles s’était activée. Il voulait être là à leur retour et montrer qu’il était capable de les soutenir jusqu’au bout. Cette détermination était survenue suite au retour catastrophe de Janet Frasier et O’Neill se souvint encore des derniers battements de cœur de la jeune femme, avant qu’elle ne rende son dernier souffle dans les mains de son personnel médical attristé. Ce souvenir redonna la migraine à Jack, qui vint une fois de plus se frotter contre le bandage de son moignon, comme pour essayer de prendre dans ses mains sa jambe fantôme et de la remboîter. Jusqu’à maintenant et avec l’effet des médicaments très puissants, le Général ne prenait pas au sérieux sa blessure et son esprit était focalisé sur le retour de ses hommes. Il lutta donc jusqu’au bout pour rester éveiller et arriver en salle d’embarquement, où la moitié était déjà de retour. O’Neill fit signe au garde derrière lui de le laisser à l’arrière pour permettre à l’équipe médicale de circuler plus facilement. Déjà, il pouvait voir plusieurs corps en sang sur des civières et les visages des docteurs effrayés à l’idée de perdre de nouveaux patients. Nul doute qu’ils seraient tous débordés avec les blessés. Jack reconnut le Caporal Jonshon, salement amoché, ainsi qu’une jeune femme dont il mit un moment avant de se rappeler de son nom. Pourtant, il connaissait les noms de tous ceux qui travaillaient dans cette base mais cette femme était tellement mal en point qu’il avait eu du mal à coller un nom à cette personne, jusqu’à ce qu’il fut assez près pour voir qu’il s’agissait de la recrue Wells. Bon Dieu, elle avait morflé ! Jack se promit de lui donner une promotion quand elle se remettrait, tellement cette vision l’avait troublé.
Puis d’autres s’en sortaient avec de plus petits bobos mais il n’eut pas le temps de tout observer quand un homme se rapprocha de lui, la lumière reflétant sur son crâne. Mais sa beauté divine était trahie par des marques de sang, peut être le sien ou celui d’autres personnes ? Mais une chose était sûre : Jack comprit ce qu’il s’était passé en le voyant ici.
Cette nouvelle lui secoua les tripes et ses yeux s’écarquillèrent en voyant que son interlocuteur était entouré par les membres de son équipage… Le Prométhée était perdu.
On lui demanda où était le docteur Frasier et Jack répondit d’un ton si simpliste qu’il était lui-même choqué par la situation, sans pour autant le montrer tellement il était épuisé par le poids de son propre corps mutilé.


« Janet est morte. »

Il dût se racler la voix avant de parler assez fort. Avec toute cette luminosité et sa fatigue, il ne put voir la réaction de son ami le Colonel Turner, mais il se doutait fort que celui-ci était peiné de savoir que le SGC avait perdu un tel élément, surtout à un tel moment où les blessés se faisaient de plus en plus nombreux…
Jack prit le contrôle de son fauteuil roulant et recula au fond de la pièce pour observer la scène d’un peu plus loin. Il reconnut certains visages, en sang pour la plupart, et fut ravi de voir que plusieurs de ses amis étaient revenus.
Quand soudain, la porte se désactiva. Ca y est, tous les survivants étaient rentrés à la maison. Les derniers rapports et cris de joies affirmaient que les objectifs avaient été détruis. Malgré tout, O’Neill ne montrait aucune émotion. Tout simplement parce qu’il n’y avait qu’une infime victoire dans tout ça. Il n’arrivait toujours pas à croire ce qu’il voyait. Il savait que c’était une mission suicide mais de voir qu’autant d’homme y étaient restés, ça le ramenait à une dure réalité.
Jack supposa que la malédiction des officiers comme lui était de se retrouver encore suffisamment près des hommes pour être affligé par leur perte. Les O’Neill, les Fett et les Narah de cette galaxie étaient ceux à qui il revenait de supporter les répercussions sanglantes de la victoire. L’Etat-major pouvait célébrer chaque triomphe car pour eux, les défunts n’étaient que des noms sur des plaques de données. La chaîne de commandement les isolait des conséquences émotionnelles. Dans ces conditions, un individu convenable tel que le Président des Etats-Unis d’Amérique vous paraissait aussi dépourvu de cœur que certains des salaud dont Jack avait du autrefois suivre les ordres.
C’était ça, la guerre.

Ce fut sur cette dernière pensée qu’il commença à partir, n’ayant plus sa place dans ce lot de rescapés. Car c’était bien ça dont il s’agissait, des rescapés… Et il en serait toujours ainsi jusqu’à leur dernier souffle…
Laissant ses hommes seuls avec leurs souffrances, le Général du SGC se retira.

_________________

Soutenez Mission Stargate en votant : aux tops sites
Nouvel inscrit et un peu perdu ? Le guide du nouveau vous aidera à entrer dans le bain !

[Intrigue V] Retour sur Terre ? 40287210
Revenir en haut Aller en bas
Boba Fett
----------------
Boba Fett
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 7281

Arrivé au SGC : 18/03/2006

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 38 ans
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre12463/15000[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (2463/15000)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Lun 24 Aoû - 23:49

Enfin un peu de répit. Combien de temps que cela n’était pas arrivé ? Sûrement depuis le début de la mission. Mais on pouvait enfin en profiter pour soigner convenablement les blessés, enfin, avec ce que l’on avait sous la main. Reste de trousse de secours et lambeaux d’uniforme principalement. J’avais délégué cette tâche à Redfield et Rico, pendant que j’allais vadrouiller dans les parages, en reconnaissance.
On était tout proche de l’entrée secrète qui débouchait sur la forêt. Celle que l’on avait emprunté pour investir le fort il semblait il y avoir très longtemps maintenant. En parlant de temps, combien en disposions nous avant qu’Aldwin ne fasse tout péter ? Je sortis complètement du tunnel pour prendre un peu l’air.
Sur mes gardes, derrière un arbre je scrutais les environs. Pas âme qui vive apparemment. Notre petite escapade dans la villa d’Anubis et l’assaut par le cerceau géant avait dû vider les bois une fois pour toute. Prudemment, je me mis à découvert de ma position, faisant une cible parfaite. Rien ne se passait. Les bois devaient être vide au mois 100 mètres à la ronde.
Je pris une direction. Au pif à vrai dire, puis j’explorais calmement les lieux. Au bout de quelques minutes, il fallait se rendre à l’évidence, y’a que des arbres et de la fougère ici.


*Ils auraient pu faire un sentier de randonnée pédestre au moins ! Avec un balisage en couleur !*

Je décidais de rebrousser chemin. De retour à l’entrée du tunnel, je jetai un bref coup d’œil dedans, tout le monde était encore à se soigner. Puis je repris mon exploration dans la direction de la forteresse cette fois ci.
Ca commençait à m’agacer tout ce foutoir ! Que de la fougère et des arbres. Enervé, je commençais a frapper avec mon pied sur une racine. Grand mal m’en pris Je n’eu le temps de rattraper quand la racine décida de se venger en faisant en sorte que mon pied se prenne dans elle. Une fois de plus, je me retrouvais face contre terre, grognant comme pas permis.


*Bordel de merde…*

Je me relevais une fois de plus avec un goût de terre dans la bouche. Je me posai un instant, le cul par terre. C’est alors que je me rendis compte qu’un chemin se tenait juste devant moi, attendant d’être foulé par des rangers crado. Brave Racine, manquait plus que la corneille. Enfin une once d’espoir ! je me levais d’un bond je fis demi-tour en courant.
Une fois dans le tunnel avec le reste de l’équipe j’exposais mon plan.


-« Je viens de trouver un chemin. Il à l’air de mener vers la forteresse. Je sais bien que cela parait risquer, mais c’est la seule option que l’on a. Ou alors on reste à attendre ici. Le bois à l’air désert pour le moment, on devrait y aller pendant qu’il est encore temps. Redfield vous soutenez McClane et Rico vous aidez Wells, je serai en éclaireur. On y va ! »

Une fois prêt, nous nous mîmes en route en direction du sentier. Et une fois dessus, en direction de la forteresse. J’espérais de tout cœur que ce sentier contournerait discrètement la forteresse et nous amènerait directement à la porte. Mais cela était peu probable. D’autant plus qu’avec deux équipiers salement amochés et deux hommes hors de combat pour les transporter, on allait devoir jouer sur la défensive, et notre seule défense, moi.
Le groupe avançait difficilement mais on ne pouvait faire mieux. Puis je me remis en tête les dernières paroles d’Aldwin. Allait-il nous laisser assez de temps ? Etait il déjà mort ? Je n’en savais plus rien. Seul notre sécurité comptait maintenant.
Pendant plusieurs minutes, nous étions seul dans ces bois affreusement sinistre et silencieux ou seul était discernable les détonation de la bataille. On était sur la bonne route.
Encore quelques minutes plus tard et nous eûmes une petite surprise. Un bruit caractéristique se fit entendre, celui des grincements des armures jaffa. J’ordonnais au groupe de se mettre à couvert. Je me mis en position de tir prêt à faire feu, mais prêt à tirer qu’en dernier recours. Une petite patrouille de jaffas passa près de nous allant vers une destination obscure, coup de chance, il ne nous avait pas vu apparemment. Nous nous remîmes en route mais à peine deux minutes plus tard ce fut carrément deux bataillons jaffas qui nous croisèrent. Encore une fois planqués, nous pouvions voir qu’ils avaient de nombreux blessés. Narah et Ocelot devait bien se défendre.
Nous reprîmes la route et grand bruit sourd et de jurons se firent entendre. Je pus constater que Redfield s’était croûté lui aussi. Chacun son tour. Alors qu’il se relevait, un tir de plasma le frôla de près. En effet, non loin de là deux jafas se tenait debout. Trente secondes plus tard les voilà transformés en passoire.


-« Faites gaffe à vos moindres gestes, on est sur la corde raide qui ne tient plus qu’a un fil sur la lame du rasoir. On repart.»

Plus tard, je ne savait plus, la notion du temps m’échappait, nous sortîmes de la forêt. La forteresse se dressait juste à coté de nous. La porte des étoiles était hors de notre champ de vision, mais on pouvait distinguer les fumées du champ de bataille, où des cartouches étaient encore tirées. Je fis signe à mon équipe de longer le mur d’enceinte de la forteresse. Comme ça on ne se ferait pas repérer.
Plus tard. Nous arrivâmes sur le champ de bataille. Devant la porte principale de la forteresse d’Anubis. Des tranchées étaient en flammes. Des corps gisaient partout mort. Il y avait des jaffas, et des humains. Je levais mon poing en signe de halte et je contemplais cet effroyable spectacle. Si je me plaignais de perde des membres, qu’en était-il ici ? Sous un corps de jaffa je pu reconnaître Ryan, un estimé collègue officier. Dans d’autres endroits c’était de simple soldat du SGC. Quel gâchis.


-« J’espère que nous ne payons pas ce prix pour rien. »

Mon regard porta plus loin, où il y avait encore quelque combat. On pouvait discerner deux Kull, aux prises avec ce qui restait du groupe de Narah. On devait les rejoindre, la porte était juste après. Mais avec des kulls, ça n’allait pas être facile. Je fis signe à mon équipe de me suivre en direction des combats. En utilisant le système de trancher nous serions à l’abri. Puis nous arrivâmes au niveau de ruines juste derrière les kulls. Et ils nous séparaient de Narah. Comment faire ? Pas trente-six solutions hormis un miracle.

-« On va devoir rejoindre Narah. Les kulls nous séparent de lui. On va courir. Rico vous emmené McClaine et Wells. Redfield et moi, on sera sur votre flanc pour vous couvrir en cas de pépin, ne vous arrêter surtout pas ! »

Je me mis en position de départ. Avec le peu de cartouches qu’il me restait, ça allait être dur de faire une couverture efficace, mais il fallait tenter. Au moment de crier en Avant, une grosse ombre surgit de nulle part et tira sur les Kull. Je levais les yeux vers le ciel et je pu voir un F302. C’était notre seule occasion.

-« Go ! »

Puis nous nous mîmes à courir. D’un œil je surveillais les kulls et ils étaient plutôt déboussolés par l’arriver du chasseur. 55 secondes après nous étions aux cotés de Narah.

-« Narah ! Aldwin va tout faire péter ! Faut partir d’ici ! On a plus le temps d’attendre ! »

Mais il refusait de partir tant que Turner et Dablord ne serait pas sauf. Vive les héros. Je ne pouvais pas partir sans mes amis, mais je ne pouvais pas laisser les blessés ici. Faut couper la poire en deux. Je m’approchais de Rico.

-« Rico, vous emmener tout le monde sur Terre, ne rester pas plus longtemps ici ! Pas de protestation, vous n’avez plus le temps ! »

Puis je lui tournais les talons. Impolis certes mais seul ça lui ferait obéir à cet ordre débile. Je retournais aux cotés de Narah, on était plus que 4. Narah, Ocelot, Eversmann et moi. Un petit coup d’œil au petit nouveau. Et une petite phrase amicale en prime.

-« Bienvenue dans le gang des barbares. »

Les kulls avait lâchés leur attention du F302, celui-ci s’était écrasé. Et ils allaient encore s’en prendre à nous. Tout le monde était en position de tir. D’ailleurs, tout le monde ouvrit le feu sur les guerriers. Si cela permettait à Turner et Dablord de revenir sains et sauf. Les cartouches commençaient à manquer pour ma mitrailleuse. On devait faire vite. Je fit signe à Ocelot de me suivre. Si on faisait deux lignes de front différentes, les deux pilotes pourraient plus facilement nous venir en aide. Nous nous décalions par rapport a Narah et Eversmann puis nous ouvrîmes le feu. Un peu plus tard Les deux pilotes furent sains et sauf. C’était le moment de se replier. Donnant l’ordre a Ocelot, on se rabattait sur la position de Narah, puis le groupe pu se replier sur la porte, sans encombre.

-« Enfin… »

Le SGC refit son apparition. Tout le monde s’était entassé là. Trop fatigué pour faire un autre pas de plus. Les équipes médicales s’occupaient d’eux. Avec satisfaction je pu voir Wells, Rico et McClaine entre de bonnes mains. L’iris derrière nous se déplia. On était tous en sécurité. Me frayant un chemin parmi les blessés, j’allait trouver le Général o’neill. Dans sa chaise roulante, il n’avait pas fière allure. Et je remarquais qu’il lui manquait la jambe gauche. Cet assaut n’aura laissé personne indemne.

-« Mon général, nous avons eu beaucoup de pertes. Tous nos alliés Tok’Ra sont mort, et Aldwin a du se charger de la forteresse. J’espère que cette mission n’a pas été vaine. »

Machinalement, je tâtais la plaque d’identité de Haller. Combien des nôtres avaient péri comme lui ? La de cette journée, je posai ma mitrailleuse a cours de munition sur le sol, puis je m’asseyais contre un mur de la salle d’embarquement, laissant les docs m’examiner.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Revolver Ocelot
----------------
Revolver Ocelot
----------------
Major
----------------


Nombre de messages : 3545

Arrivé au SGC : 18/07/2006

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre170/800[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (70/800)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Mar 25 Aoû - 0:57

Oslote avait finit de jouer avec les Jaffas laissaient en arrière. Il jugeait la situation peut-être déplacé pour s'amuser de la sorte. Guidé par les deux prisonniers, le groupe avançait vers la forêt pour rejoindre la porte. Les doigts du Major prirent un chargeur, qu'il enfonça dans son AK-105. Ses yeux se plissaient aux alentours de la forêt et il fredonna une petite chanson. Pour lui, cette mission n'était qu'une balade de santé.
Il avait connu tellement de champs de bataille, que la douleur était un facteur banni. Son tibia lui faisait mal, mais pas autant que la perte de ses militaires alors il se forgea une nouvelle raison, survivre pour remettre ses plaques en mains propres au Général, qu'il soit mort, ou vive.

La porte des étoiles était entourée par les soldats du Prométhée et par le groupe de Narah. Au moins, la petite fête se terminera en famille. Le sourire aux lèvres, Ocelot s'avançait fièrement, tenant dans ses mains son arme qu'il chérissait tant.
Les rangers martelaient le sol tandis que sa chanson prenait en intensité. Il l'avait choisi exprès pour le bruit sourd de la batterie qui lui semblait familier à celui des percussions de son arme. Se concentrant, il se mit derrière un couvert, laissant Narah et l'autre Major jugeait de la bonne formation à adopter.

Les super-soldats étaient moches commenta le Major. Moche mais classe. Il aurait bien aimé avoir une telle armure pour les combats, quoi que trop lentement, et puis où serai le plaisir de vivre à couvert des combats.
Pour illustrer cette pensée, Ocelot se leva, tira trois coups, puis avança vers la position de Sayann et Hagman. Ses pas le portaient avec facilité, à croire que son corps était bourré d'adrénaline. La chute serai dur s'amusa le Major qui connaissait cet état secondaire.

La porte se ferma alors. Pas évident de rentrer chez soi comme ça. Il tira la langue, indiquant à Sayann le DHD. Hagman la suivit. Puis le monde sembla s'arrêter. Il vit les deux tirs partirent. Le premier sur la main. Instinctivement, le Major donna un coup dans le genoux de Sayann pour la faire se baisser. Mais cette mauvaise idée coûta la vie à ce soldat.
Il afficha un simple sourire quand elle tomba. Une erreur de sa part, et c'est elle qui partait. La nuque en bouille, elle avait les yeux vides. Posés sur ceux d'Ocelot, le supérieur la fixa un long moment.


« Cette mort était mienne. »


Il prit les plaques de ce nouveau soldat tombé, pour revenir sur ses pas. Hagman n'avait rien vu, et elle composa la fin de la séquence. Une chance jugea le Major. La liberté s'offrait à eux. Il ordonna immédiatement le repli des militaires à par lui-même.
Il était parti vers l'arrière ou Maybourne gisait, paisiblement. Ses mains prirent les plaques, et il sourit une nouvelle fois. La mort de ses camarades l'attristait, mais il jugeait cela futile de les pleurer. La seule action digne de leur honneur serai d'en finir ici bas.
6 soldats tombés. Il avait six plaques. Témoins de six de leurs morts et sa seule réaction était un sourire. Il s'en voudrait, mais l'adrénaline était trop forte, comme une dose de drogue qui l'envoutait avec plaisir.

Et enfin le groupe du Boba montra son cul. Ocelot rigola, voyant les super-soldats entre eux et leur liberté. Il avait envie de les narguer, mais un F-302 s'interposa, laissant le champs libre à ce groupe de retardataire.
Le reste fut flou et sans importance pour l'homme. Il se contenta de tirer, vider ses chargeurs, les plaçant dans sa besace tout en sifflotant. Une fois sur terre, il ferait le point.
Le voyage de retour fut plus dur.
Il l'avait prévu.
Les yeux le brûlaient, ses membres tremblaient.

L'iris se ferma. Menchu était le dernier. Le Major lança un regard à cet homme qui avait survécu, comme lui. Il était rare de voir les éléments tels que Narah ou lui tomber aux combats, du moins, dans ce genre de combat. Généralement, seul un duel final mettait fin à leur vie et Ocelot respectait cet homme pour ressembler vaguement à ce qu'il vivait chaque jour.
La salle d'embarquement était pleine. Un infirmier se dirigea vers lui, et Ocelot lui tendit son AK-105. Un sourire aux lèvres, il lui dit.


« Tu me le soignes bien ! »

Il évita ainsi les médecins l'espace d'un instant. Suffisamment pour voir le Général parler à Turner. Le Prométhée était tombé, c'est vrai ! Ocelot se retint de rire, un tel bâtiment coutait cher à l'état et il se demandait comment O'neill pourrait expliquer ça ?
Puis vint Boba qui parla un court instant au Général, décidément, il était aimé.
Le Major s'avança à son tour, le regard neutre, emplit de fierté en voyant son supérieur. Il fit le salut militaire et poussa un long soupir.
Avant qu'il ne quitte la salle d'embarquement, le Major fixa longuement le Général avant de tendre les bras. Il tenait entre ses doigts six plaques métalliques qui pesaient lourd sur son cœur. Ses yeux s'emplit d'une nouvelle fierté et il annonça d'une voix neutre.

« 6 Soldats. »

Lâchant les plaques, il laissa le Général avec lui-même et les plaques de ses hommes tombés. Les infirmiers le prirent une nouvelle fois, un nouvel assaut, et Ocelot ne céda pas encore. Il s'avança vers Menchu.
Son regard jugeait le Colonel.

« You're Pretty Good. »

Les derniers mots que purent prononcées les lèvres du Major. Il remit son Revolver en place, ferma ses holsters avant de s'allonger sur la rampe d'embarquement et de plonger dans l'inconscience.
Le noir, le silence. Une sorte de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Drey' Ac
----------------
Drey' Ac
----------------
Jaffa
----------------


Nombre de messages : 240

Arrivé au SGC : 08/02/2008

Age du Joueur : 42


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre1228/200[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (228/200)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Mer 26 Aoû - 12:05

Sur le champs de bataille, la fumé c'était dissipé, c'était le moment de passer à l'action. Drey' Ac fonça sur les guerrier Kull, couteau à la main. Son désir de vengeance était plus fort que tout. Comme prévu par son plan, Drey'Ac avait tenté dégorgé les deux kulls alors que les autres jaffas devaient se replier, mais tous ne c'était pas passé comme prévu. Au moment signaler par le chef rebelle, le Tau'ri avait envoyé un fumigène et tandis que tout le monde se repliait, le chef fut le contraire. Ne voyant que vaguement la forme des kulls, Drey'Ac fonça sur eux, son couteau en mains, prêt à l'enfoncer au plus profond de leur gorge. Essayant de trancher du mieux qu'il peut la gorge de son adversaire, celui-ci ce fît surprendre par le deuxième kull au moment où il allait égorger le premier Kull, mais le deuxième super soldat attrapa le bras du rebelle. Un regard terrifié pouvait se lire sur le visage du jaffa. Le kull venait de donner un violant coups de poing dans la mâchoire du chef des rebelles, qui tomba au sol. Une immense douleur le prit sur le côté droit de la mâchoire et son oreille se mit à bourdonner. De sa bouche sortait du sang qu'il cracha aussitôt au sol. Allonger au sol, il ne pouvait pas se relever, la douleur lui faisait trop mal. Les deux kulls avaient leurs armes à énergie pointer sur lui, cette fois, c'était la fin ! Drey' Ac savait qu'il avait fait le con mais ce n'était pas un raison pour être faible et donc il garda les yeux ouvert, en signe de fierté et pour montrer que la mort ne lui faisait pas peur. Les yeux grands ouvert, un sourire sur les lèvres, il savait qu'il ne mourrait pas en vain et surtout, qu'il mourrait libre. Les tirs à énergie furent lancé et tous s'accéléra. Le jaffa voyait ses derniers secondes arrivé mais contre toute attente, Drey' Ac n'eût pas eu le temps de comprendre ce qui ce passer, qu'il venait d'être trainer par Ho'sept et Ead'ogar à couvert. Ses jaffas étaient venu l'aider alors qu'il ne devenait pas. Près de lui, se trouvait également Abaddon mais il manquait encore quelqu'un. Kokb'ael manquait, le cherchant du regard, il ne le trouva pas. Celui-ci c'était interposer entre les kulls et son chef. Voulant protéger son chef, celui ci s'était interposé de son corps et il se prit toutes les décharges d'énergie. Son corps, sans vie se trouvait aux pieds des deux ennemis invincibles.

Ses yeux grand ouvert, Drey' Ac ne voulait pas ça. Il voyait son ami sacrifié au sol tandis que les guerriers Kull l'enjamba. Pourtant, Kokb'ael le savait, Drey' Ac préférait mourir plutôt qu'un de ses hommes se sacrifie, mais le jaffa sous ses ordres, savait que la vie de son chef, avait plus de valeur que la sienne. Toutefois Drey' Ac ne pourra pu s'empêcher de penser à la mort stupide de son ami. Si il aurait fait comme tout le monde, son fidèle compagnon n'aurait pas été sacrifié en vain. Mais pour le moment, l'heure n'est pas au pleure. Sa propre vie et celle des trois autres jaffas restant était toujours menacer. Se relevant, étant aidé par un de ses amis, il n'eût d'autre solution que d'ordonner le replie vers la zone de la porte.

Drey' Ac arriva à la zone sécurisé par les militaires du Prométhée, la mâchoire toujours douloureuse. Rejoignant le Lieutenant-Colonel Narah, il le mit au courant de la situation :


-Kokb'ael est.... il est mort en me protégeant. Les Deux guerrier Kull se rapproche par ici.

A ce moment là, la radio des Tau'ri se mit à marcher et visiblement, d'autre Tau'ri se rapprochait d'ici. La situation était donc simple, tenir la position pour permettre un repli au Tau'ri encore présent. Drey' Ac attrapa une lance, c'était celle de son ami récemment décédé. Il la leva et se mit à tirer avec rage sur les guerrier Kull. Cela n'avait aucun n'effet mais ça avait le mérite de détendre le jaffa.

Puis, un mouvement de foule, En moins de deux minutes, la plupart des militaires présent dans la zone venait de quitté cette planète en pensant par la porte des étoile. Il ne restait qu'une poignet de Tau'ri avec les jaffas. Pour eux, c'était hors de question de partir maintenant, trop de souffrance pour abandonner tout de suite. Quelques petites minutes après, les deux kulls étaient bien visibles. Ils n'étaient pas encore tous près, mais ils ne devaient plus approcher, sinon le retour sur terre, n'aura pas lieu pour les Tau'ri encore sur Nebek. Depuis la formation défensive autour de la porte, tous ouvrir le feu par équipe de deux. Ainsi, lorsqu'une personne tir, l'autre attend son tour, cela permet ainsi d'économiser le peu de munition restant. Drey' Ac était à côté de Ho'sept et chacun faisait feu à son tour. On voyait dans le regard de chaque jaffa la détermination. Même si les tirs ne faisait rien, cela avait le mérite d'attirer l'attention des Kull et permettre aux dernier encore présent de rejoindre la zone de repli.

Puis, au bout d'un certains temps, d'autre Tau'ri arrivait au loin. Cela avait le mérite de réconforter tout le monde ici présent. Mais ils ne devaient pas perdre en vue leur objectif car les super soldats se rapprochaient mine de rien. Toujours en faisant feu sur l'ennemi, cela commençait à agacer les jaffas de ne pas pouvoir toucher les guerrier Kull. Mais leur détermination n'était pas veine, en effet, alors que le groupe arrivait dans la zone de repli, au loin apparaissait un deuxième groupe de Tau'ri. C'est alors que Ho'sept dit...


-Et ils sont encore combien sur cette foutue planète !!!
-Il faut tenir le plus longtemps possible !!
Répliqua Ead'ogar.
-C'est quoi ça ? Demanda Abaddon.

Dans le ciel, un étrange appareil apparut. Les jaffas ne l'avait jamais vue mais savait que ce n'était pas Goa'uld. Et leur doute fut confirmé quand le chasseur tira sur les guerriers Kull. Des impacts énormes et beaucoup de poussière apparut autour des super soldats. Pendant un instant, les jaffas espéraient que cela était suffisant pour mettre fin à ses foutue Kull mais en vain, ils étaient toujours là malgré la puissant de feu qui venait les toucher. L'appareil s'écrasa au loin sans savoir si ceux à l'intérieur était encore vivant. Mais ce fut une bonne diversion et en arrivant un homme cria et Abaddon répliqua...


-Je rêve où se Tau'ri vient de dire qu'un Tokra va faire péter la base Goa'uld de cette planète.
-J'ai rien compris à ce que tu as dit mais tout va péter.
-Partons.
Rétorqua donc Drey' Ac.

Il était l'heure pour eux de prendre la porte des étoiles. Même si les gens à l'intérieur du vaisseau étaient encore vivant, il était trop tard pour eux sûrement et avec ses Jaffas, le chef rebelle quitta la planète pour retourner sur la planète Terre.




En arrivant, beaucoup de blessé partout et des médecins dans tout les coins. Certains voulaient s'occuper des jaffas mais ceux ci les rejetèrent gentiment n'ayant pas besoin d'aide médical pour le moment. Les jaffas décidèrent de se mettre dans un coin. Il fallait commémorer la disparition de leur ami mais Drey' Ac ordonna de ne pas le faire maintenant, ils auront des funérailles une fois de retour sur leur planète. Le chef Jaffa ne perdit pas de temps. Il demanda à ce que l'on compose les coordonnées de sa planète. Puis, il vit le Lieutenant Colonel Narah. Drey' Ac se rapprocha de l'homme...


-Lieutenant Colonel, désolé de vous quittez aussi précipitamment mais nous devons faire le deuil de nos mort également. Je sais qu'ils sont moins nombreux que les votre mais dans cette bataille, nous avons tous perdu un être cher. Nous dirons quelques prières pour les Tau'ri mort au combat.


Le chef rebelle regardait l'homme dans les yeux, il ne savait pas à qui dire cela d'autre et étant donné qu'il avait fait cette mission avec cet homme, Drey' Ac avait décidé de se diriger vers lui. Mais il était tant de partir pour lui et le jaffa tandis son avant-bras pour faire un "salutation goa'uld". Un fois cela accompli, il grimpa la rampe où ses jaffas l'attendaient déjà. Puis, avec ses compagnons, il passa la porte des étoiles pour arriver chez lui.




Les voilà de nouveau sur leur terre. Abaddon prit une grande respiration de l'air, cela lui rappelait tant de souvenir. Il est sûrement le plus touché par la mort de Kokb'ael malgré qu'il ne montre rien devant ses amis. Ho'sept s'arrêta pour regarder le paysage. Ead'ogar lui avançait, l'air un peu nostalgique. Drey' Ac, lui voyait ses compagnons arriver les uns après les autres au début de cette mission. Yeter'el et Kokb'ael avaient donné leur vie pour que cette mission ne soit pas un échec et le chef rebelle voulait pas qu'ils soient oublié des mémoires.

Les jaffas marchèrent à travers champs et finirent par arriver au camps rebelle. Toute le monde se retournèrent sur leur passage et regardèrent les 4 survivants. Ne voyant pas leur mari, les compagnes des décédé se mirent à pleurer ou bien hurler les défunt mari. Drey' Ac fit son rapport et expliqua que la forteresse fut bien détruite mais malgré celle, les Tau'ri eurent beaucoup de pertes. Le chef du camps répliqua alors qu'une prière sera donné en mémoire des frères d'armes tombé au combat. Le jaffa rebelle esquissa d'un oui de la tête et il se retira, pour retourner dans sa tente et se reposer un peu. Cela lui laissera le temps de méditer un peu.



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


En orange => Drey' Ac
En Cyan => Abaddon
En Jaune => Kokb'ael
En Rouge => Yeter'el
En Vert => Ho'sept
En Olive => Ead'ogar
Revenir en haut Aller en bas
Elmack Mackish
----------------
Elmack Mackish
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 99

Arrivé au SGC : 19/04/2009

Age du Joueur : 36


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre132/200[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (32/200)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Jeu 27 Aoû - 10:39

La sortie fût terrible à la fois pour Elmack mais aussi pour les autres car il remarqua en les voyant qu’il n’était pas le seul à sentir la fatigue, la tristesse mais aussi les tires qui ce rapprochaient de plus en plus. C’est alors que la sortie ce fît assez rapidement enfin plus rapidement que l’entrée ce qui surpris un peu Elmack.

Le chemin à travers les ruines puis il arriva vers la lisière de la forêt. Il ce retourna assez souvent pour voir ce qui ce passait derrière mais il voyait plusieurs bataillon sortir ce qui lui permettait de courir assez rapidement. Il s’arrêta assez prêt de Cottle car il n’avait pas vue qu’il était tous arrêté. Pourquoi cela ? Car la dernière fois qu’il avait tournée la tête tout le monde s’était arrêté. Le groupe fît face à 2 Krull, enfin fît face plutôt les 2 krull leurs tourna le dos ce qui permit de prendre une initiative sur eux.

Il entendit les ordres d’Ocelot, et il les comprit assez rapidement de ce qu’il devait faire. Tout en courant vers la porte Elmack vît Maybourne ce faire tirer dessus. Ce qui lui mis la rare au cœur. Et allait jusqu'à lui pour le soigné… mais voila c’était trop tard….


" nonnnnnn…. Pas lui…."

Il prit sont arme et tira sur le Krull ce qui lui fît pas de dommage. Mais cela a permit de Elmack de retrouver un peu de sont calme. Il courut jusqu'à la porte des étoiles. De la il vue Chrystale Sayann resté en arrière et continué à tirer dans le tas… Il fît un dernier geste et une dernière parole qui ce perda dans le bruit….

"on ce retrouve sur terre"

A la fin de ces parles Elmack franchit la porte des étoiles… c’est alors que le voyage commença ce qui dura une seconde.

Arrivé sur la terre enfin plus exactement dans le SGC il reconnue tous le monde et vît le peu de monde qui restait… C’est alors que des médecins allaient vers lui et lui demandait

" Est-ce que vous allez bien ?"

" Oui mais je vais m’asseoir et resté vers la porte pour voir mon amie revenir"

Il attendit, il attendit mais voila les autres e sont équipe passé et le vortex ce refermé…

Un cri venu du cœur ce fît retentir

" Nonnnnnnn…… Sayann …. Nonnnnn"

Et il sombra dans une grande tristesse car il avait connue au début de cette mission et avait tout de suite accroché avec elle. Il la considérait comme une amie…
Il alla dans un coin et commença à parlé en celtique ce qui permit au médecin de ne rien comprendre… Après plusieurs moments… Il reprit sont courage à deux mains et alla examiner ce qu’il avait trouvé au laboratoire. La tête basse avec des souvenirs plein la tête.
Revenir en haut Aller en bas
http://nazgulprod.over-blog.com/
Menchu Narah
----------------
Menchu Narah
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5152

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre12302/15000[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (2302/15000)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Jeu 27 Aoû - 19:58

Alors que Barber s’était résignée à obéir aux ordres de son supérieur, Eversman ne le vit pas de cet œil, avisant les blessures de Snake, il lui prit la fumigène des mains et lui dit qu’au vu de son état, il serait plus judicieux de se replier. Il n’avait pas tord le gamin mais pas question de laisser ses gars dans le merdier alors qu’il fuyait l’action. Il lui laissa cependant la fumigène, il leva alors le canon de son Five-SeveN et entreprit de tirer dans les parties les moins protégées de leurs ennemis. Bien que sa ne les tueraient pas, sa donnerait peut être l’avantage aux Jaffas.

Une certaine frustration s’empara alors de lui: il devrait combattre avec eux, au corps à corps, au lieu de rester en arrière comme un planqué. Un sentiment de culpabilité l’envahit, il avait failli à son devoir. Les Jaffas étaient de précieux alliés -malgré ce qu’il pensait d’eux en début de mission- et les voir combattre à sa place lui laissa un goût amer. Comment pouvait-il se dire gradé et puissant combattant devant cet état de fait ? Ses pensées furent troublées par le lancé de grenade fumigène. Une fois que ce fut fait, le Lieutenant-colonel se releva alors et tira deux balles dans la tête du super soldat le plus près de lui afin de le déstabiliser, il sentit quelqu’un le tirer, il se défit de l’étreinte et n’eut pas le temps de dire le moindre mot qu’Eversman lui dit qu’il devait ficher le camp du fait de ses blessures.


« Hors de question, en tant que gradé, c’est mon devoir de tous vous gardez en vie ! »

*Même si j’ai foiré...*

Le jeune militaire prit alors une décision qui surpris son supérieur, il lui enfonça la crosse de sa arme dans le visage, le rendant inconscient.

Il fait noir, j’ai chaud, ma tête me fait mal... Je suis en mission et inconscient. Bordel !

Quand il retrouva ses esprits, Snake était assit contre un rocher, à couvert. Il secoua vigoureusement la tête et cligna plusieurs fois des yeux, il a encore plus mal qu’avant et à présent, son T-shirt est trempée de sang. Il ne tiendra plus très longtemps.


« Qu’est ce qui s’est passé ? Pourquoi le Colonel est-il inconscient ? » Le français ne laissa à Eversman le loisir de répondre.
« J’ai perdu beaucoup de sang et le combat contre le super soldat m épuisé, j’ai perdu momentanément connaissance, Eversman à eu la gentillesse de me mettre à couvert. »

Barber se contenta de cette réponse et se mit en position défensive avec les soldats du Prométhée. Quand Eversman plongea son regard dans celui de Snake, il pu y lire la gratitude de son supérieur et une pointe de fierté. Il fier de voir que des hommes de valeurs étaient prêts à prendre la relève des vétérans comme lui, très près de la retraite. Lui qui avait toujours sauvé ses hommes, méprisant sa propre vie, devait se rendre à l’évidence: il n’était plus le seul fou dans cette mission de merde. Les militaires de talents existaient encore. Soufflant un coup -ce qui fut des plus douloureux- le jeune homme tenta de se relever, ce qui lui tira un grognement de douleur, son ventre le faisait trop souffrir. Il lâcha un flot d’insultes en français avant de fourrer sa main dans la poche contenant le Skenan et d’en avaler un autre. Il soupira d’un relatif bien-être avant de se relever. Il appuya sur son ventre dont la blessure s’était rouverte pendant le corps à corps avec le Kull.

« ‘Chier ! »

Il attrapa par l’épaule le Major Markus, le second du Colonel Turner, et le tira vers lui.

« Où est Jason ? Ou est ton Colonel ?! »
« Il voulait assurer les dernières manœuvres et... »
« Et tu l’as abandonné ! Lâche ! »

Il envoya valser le Major qui tomba à même le sol. La haine dans la voix et les yeux du français semblèrent glacer d’effroi le jeune officier qui n’osa pas le contredire. L’homme se désintéressa de son allié quand il vit quatre Jaffas courir vers la position tenu par les humains.

« Préparez vous ! Couvrez les Jaffas ! »

La rage qui perçait dans sa voix semblait assez violente pour faire trembler n’importe quel homme. Big Boss était bel et bien présent et rien ni personne ne l’empêcherait de tenir la position jusqu’à ce que tout ses hommes n’ai passé la porte. Il fut le premier à passer avec le Général et il serait le dernier à passer la porte, parole de français !

Le claquement des culasses, les cris des blessés, les flots d’insultes des Tau’ri devant l’inefficacité de leurs armes ainsi que l’odeur de sang et de mort rappela des souvenirs au vétéran qu’il était...


-Kokb'ael est.... il est mort en me protégeant. Les Deux guerrier Kull se rapproche par ici.

L’intervention de Drey’Ac permit à Menchu de ne pas se plonger dans ses souvenirs, cependant il lui fallu quelques secondes pour comprendre ce qu’il venait de lui dire et alors qu’il allait formuler une réponse, sa radio grésilla et il reçu un message radio.

[radio]Ici le groupe du Major Ocelot, nous nous replions vers la porte des étoiles. Nous avons Spence et Bentley avec nous, ainsi que plusieurs membres du deuxième assaut. Terminer.[/radio]
[Radio]Bien reçu, on vous attend pour évacuer, magnez vous l’cul.[/Radio]

« Drey’Ac, désolé pour Kokb’ael, c’était un fort et fier guerrier. Le gradé se tourna alors vers le Major Markus, il lui lança un regard noir avant de lui donner ses ordres. Faites évacuez tout les blessés restants et le personnel inutile, on garde une petite unité avec toutes les munitions disponibles pour tenir la porte. Exécution. Le militaire affecté au Prométhée s’exécuta immédiatement. Bien, écoutez moi tous ! Dès que ses salopards seront à portée de tir, on fera feu par équipe de deux: Eversman tu fais équipe avec Equy; Sanders avec Markus; Barber avec Emilston; Finch avec moi. Drey’Ac, j’te laisse choisir ta formation comme tu l’sens, on avance au maximum sur les couverts disponibles, je veux qu’on puisse bouger s’ils avancent trop vite, on s’bouge le cul ! »

Rapidement, le petit groupe se mit en position, chacun étant prêt à finir le boulot. Au loin, les Kull commençaient à avancer, bras perpendiculaires à leur corps pour tirer. Snake posa un genou à terre, cala son M4 contre son épaule et laissa son oeil analysez l’avancée ennemie par son viseur ACOG. Il ordonna à ses hommes de faire feu et suivit son propre ordre, les projectiles ricochèrent et ralentirent à peine les super soldats d’Anubis mais peu importe, il fallait donner du temps à Ocelot et ses gars !

Après quelques longues minutes d’un épuisant combat d’usure, les hommes du Major russe furent en vue, le gros de l’unité se dirigea vers la porte tandis que le chef de groupe et quatre de ses gars les couvraient. Prévisible, les Kull se séparèrent et chacun se chargea d’un groupe humain différent. Un autre membre du SGC fut abattu et alors que quelques hommes passèrent la porte, celle-ci se coupa. Immédiatement Ocelot envoya un de ses gars pour entrée de nouveau les coordonnées de la Terre et faire passer ses derniers hommes. La Stargate pu être rouverte... Au prix d’une autre vie. Une femme venait de s’écrouler, le tir l’avait apparemment atteinte à la nuque, un coup fatal.

Les minutes se suivaient et se ressemblaient toutes, tir, recharge, couverture, blessé, cri, avance de l’ennemi. Fastidieux, épuisant et dangereux. Tout cela ne présagerait rien de bon... Une fois qu’Ocelot eu son tir de couverture et eu rejoint Menchu et ses hommes, le chef -intérimaire- de la mission reprit la parole pour donner de nouveaux ordres.


« Markus, prenez vos gars et dégagez, laissez nous vos munitions et priez pour que Turner soit en vie ! »

Il lâcha une rafale de balles qui aurait été meurtrière si c’était des Jaffas en face, et non des Kull... Putain !

« Ceux qui veulent se replier maintenant, vous pouvez ! Les autres, on à du monde à récupérer dont Fett. »

Le Lieutenant-colonel Fett était connu dans tout le SGC, c’était un homme capable de déployer une rage au combat impressionnante et il avait même impressionner le français qu’il était... Ça veut tout dire ! Seuls Turner, O’Neill et Fett au SGC avaient mérités son respect et son admiration de part leurs capacités au combat et leur dévouement à une cause commune. Il n’avait aucun doute qu’à eux quatre, ils pourraient faire plus de dégâts que toute l’armée américaine. Même si maintenant... Il était lui même diminué par la maladie, si Turner se faisait vieux et que O’Neill venait de perdre une jambe. Bientôt, ce serait à des jeunes de reprendre le flambeau de cette guerre intergalactique et il ne tenait qu’aux anciens de leur apprendre leur savoir pour qu’ils soient encore meilleurs que la génération dépassée.

Le temps était lent, très lent... Les minutes passaient et personne n’arrivait, le stress montait petit à petit et les forces des hommes diminuaient. Tout le monde était sur le point de craquer mais hors de question de se replier, même s’ils devaient y laisser la vie, ils attendraient ! On laisse personne derrière nous, c’est sa l’armée. Après un temps indéfini, des formes se déplacèrent en formation derrière les Kull, l’espoir raviva les esprits embrumés par le claquement des armes.


« Tir de... »

Un F-302 passa à toute vitesse et pilonna les super soldats d’Anubis qui décollèrent, ils ne savaient plus ou donner de la tête et c’était parfait !

« Fett, magnez vous ! »

En une trentaine de seconde, le Lieutenant-colonel américain et ses hommes étaient avec les forces de Narah. Malgré la situation -et s’étonnant lui même- Menchu sourit en voyant des hommes vivants.

« Heureux de vous revoir Fett, faites passez la porte à vos gars, je reste pour attendre le pilote du F-302. Boba lui indiqua alors qu’Aldwin allait faire exploser la bombe sous peu. Peu m’importe, on laisse personne en arrière. Apparemment d’accord, l’homme alla se mettre en position pour tirer. Ocelot et Eversman, vous restez, les autres, repli. »
Revenir en haut Aller en bas
Menchu Narah
----------------
Menchu Narah
----------------
Colonel
----------------


Nombre de messages : 5152

Arrivé au SGC : 10/11/2005


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 33
Profession: Militaire
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre12302/15000[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (2302/15000)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Jeu 27 Aoû - 19:58

En face, les Kull se redressaient et reprenait le pilonnage de la position Tau’ri, ils ne tiendraient plus longtemps... Bordel, pourvu que ce soit Jason dans le chasseur ! Alors qu’il engageait son dernier chargeur dans son M4, le français vit Jason et un autre type courir vers leur position, le gradé n’eu pas besoin de parler, Fett et Ocelot se déplacèrent et attirèrent l’attention des ennemis pour permettre aux derniers rescapés de les rejoindre. Snake saisit alors sa dernière grenade à fragmentation et l’envoya sur les Kull, il savait pertinemment que sa les tueraient pas mais au moins, sa les ralentiraient un peu plus que les balles... Dès que la grenade ne fut plus dans sa main, il reprit son arme et tira de courtes rafales pour économiser son dernier chargeur et donc ses dernières munitions -bien qu’il lui restait un chargeur dans son Five-SeveN.

Quand les deux membres du Prométhée arrivèrent, Menchu passa outre le grade de son frère d’armes et ami pour donner des ordres.


« On dégage de cette planète de merde ! Une explosion se produisit dans l’espace. Allez, bordel ! »

Personne ne se fit prier et les hommes passèrent la porte. Snake lâcha son M4 maintenant à sec et sortit son Five-SeveN de son holster, se félicitant intérieurement de l’avoir prit, pour lâcha ses ultimes munitions en couvrant ses frères d’armes. Comme prévu, il fut le dernier à passé la porte, ce qu’il fit à reculons pour continuer à tirer avec un minimum de précision malgré sa vision quelque peu brouillée. Quand il arriva dans la salle d’embarquement, des tirs fusèrent autour de lui et la plupart du personnel présent se baissa pour ne pas être touché.

« IRIS ! »

Il fit cracher sa dernière balle à son arme et sortit dans le même temps un couteau de combat de sa main droite, juste au cas ou...

L’iris se ferma, l’air lourd de la salle l’envahit.

Il se tourna vers les soldats qui avaient survécu, il fit un rapide calcul... Pas loin de la moitié des hommes étaient morts aujourd’hui, trop de morts, bien plus qu’il ne pouvait en supporter maintenant. Et merde ! Il rangea son Five-SeveN et son couteau de combat alors qu’une des portes blindées s’ouvrit, le Général O’Neill apparu dans une chaise roulante, il était poussé par un soldat. Se servant de sa fierté en guise de dernière force, le Lieutenant-colonel s’approcha de lui, le regard grave et le visage fermé.


« Content de vous voir en vie mon Général, mais... Et Janet ? »
« Janet est morte. »

La rage et la culpabilité qui envahirent le français le submergèrent et explosèrent. Il envoya son poing dans une des machines de la salle alors que Walter annonçait que les objectifs avaient été atteints. Des cris de joies atteignirent ses oreilles et quand il regarda d’où ils venaient, il ne fut pas étonné de voir que les militaires qui avaient osés cet affront n’avait bien entendu pas participé à la mission. Le gradé leur laissa alors un regard assassin, reflétant toute la noirceur de son âme et les mots qu’il lâcha furent si tranchant qu’ils firent blêmirent les cibles du français.

« Celui que j’entends se réjouir de cette mission, je l’descends. Il laissa un court instant se passer. C’est clair ?! »

Il ne pu s’empêcher de crier, il était hors de lui et s’il avait eu des munitions, il n’avait aucun doute qu’il les auraient utilisés pour abattre ses enfoirés. Malheureusement, il n’avait pas assez de force pour envoyer ses lames... Quel merde.

« You're Pretty Good. »

Menchu mit instinctivement sa main droite sur son holster, caressant ses lames des doigts. Il vit Ocelot, comme il s’y attendait. Il faudrait lui parler, à ce mec. Il ne dit rien, se contentant d’économiser les forces qu’ils n’avaient plus. Ses paupières étaient lourdes et il ne voulait qu’une chose: qu’on le laisse crever en paix cette fois !

-Lieutenant Colonel, désolé de vous quittez aussi précipitamment mais nous devons faire le deuil de nos mort également. Je sais qu'ils sont moins nombreux que les votre mais dans cette bataille, nous avons tous perdu un être cher. Nous dirons quelques prières pour les Tau'ri mort au combat. Le français acquiesça fébrilement, se rappelant que Drey’Ac avait perdu deux frères d’armes.
« Bien sur, je comprends et vous remercie d’avance pour vos prières. J’espère avoir l’honneur de combattre à vos cotés de nouveau Drey’Ac, ainsi qu’avec vos frères d’armes. Le Jaffa lui tendis son bras pour un salut traditionnel au quel le Tau’ri répondit immédiatement. Courage dans votre lutte. Les tueries incessantes n’existe pas. »

A ce moment, le français remarqua que le Général était en train de quitter la pièce. Il pouvait le comprendre, il aurait fait la même chose.

Il commença à trembler alors que ses bras et ses jambes s’engourdirent plus que la normale, il souffla longuement et voulu allez s’appuyer contre le mur face à la porte, il souleva sa jambe avec difficulté et quand il voulu s’appuyer dessus, il s’écroula. Il tomba à genoux, exténué. Sa vision se fit doucement plus sombre, il sentait qu’on s’activait autour de lui, on l’allongea sur le dos, à même le sol, un médecin ouvrit son gilet tactic et fut horrifié en voyant la quantité de sang que le militaire avait perdu. Il fallait le soigner en urgence disait-il. Perdu trop de sang, brûlé au troisième degré sur la cuisse et l’avant-bras, il avait une partie de la joue arrachée... Il continua à parler mais le français n’entendait plus rien, l’inconscience le berçait dans ses doux bras, loin de la douleur, de la peine et des morts, il s’y abandonna.

Ses hommes étaient en sûreté.


(Obligé de faire en deux messages U_U)
Revenir en haut Aller en bas
Chris Redfield
----------------
Chris Redfield
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 2095

Arrivé au SGC : 12/02/2009

Age du Joueur : 37


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre1115/3200[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (115/3200)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Jeu 27 Aoû - 22:38

La rage de vaincre, c'était la seule pensée qui occupait à présent l'esprit confiné du première classe Redfield. Ses capacités au combat avaient largement diminué depuis qu'il transportait le docteur McLaine sur son dos, néanmoins sa motivation n'avait pas failli d'un pouce. Pour l'instant, il ne pouvait rester que derrière la couverture que lui procurait son supérieur, le Lieutenant-Colonel Fett. Dès qu'ils furent sortis de la forêt, le groupe se retrouva presque nez à nez avec l'ennemi. Encore une horde de Jaffas à éliminer ! Mais ce n'était rien comparé aux deux Kull qui continuaient de décimer les troupes humaines sans sommation.

Chris sentit une nouvelle hargne terrible surgir du fin fond de ses tripes. Dissimulant Fanny dans un buisson pendant un court moment, un instant qui lui suffit pour soutenir le gradé et abattre un Jaffa qui s'était avancé un peu trop prêt de leur position. Ne pas flancher maintenant... Non ce n'était pas le moment. Fett était une véritable machine de guère sur le terrain, Chris n'aurait su dire combien de Jaffas étaient tombés face au joug de ses tirs mortels. Une fois que la zone fut à peu près sécurisée, l'équipe se remit en route transportant toujours les blessées sur le dos, du moins pour Rico et lui, Fett continuant d'assurer l'avant-garde.

Encore ces saloperies de Kull... Chris en avait gros sur la patate de devoir affronter ces superman en armure noire. Par chance, la petite poignée de Terriens rejoignit bientôt d'autres membres du SGC que Chris ne connaissait pas pour la plupart. Peu lui importait, tout aide face aux esclaves d'Anubis était la bienvenue. Par réflexe, il leva les yeux vers le ciel en percevant un bourdonnement dans les airs. Il crut reconnaître les caractéristiques d'un F-302 mais n'en fut certain que lorsque le chasseur Tau'Ri prit les deux Kull pour cible. De puissantes rafales énergétiques se dégagèrent de l'appareil, transformant l'endroit où se trouvait les deux super guerriers en un véritable tas de ruines où se mêlaient terre et multiples débris. Une bonne diversion pour permettre au Terrien d'activer la porte et de se tirer vite-fait. Une idée à laquelle Chris s'opposait farouchement d'ailleurs, non jamais il ne laisserait des hommes derrière lui. Le militaire avait bien failli faire cette erreur un peu plus tôt sans compter sur Rangals qui, de son côté, ne l'avait jamais laissé tombé en lui sauvant la vie...


- Hors de question que je vous abandonne ! Avait-il grogné au moment où l'ordre de repli avait été lancé. C'était dans ce genre de moment qu'un homme pouvait tout oublier y compris les causes principales qu'il servait... Chris était tout sauf un lâche même s'il avait reçu des ordres bien précis. Une douleur au dos lui rappelait cruellement la triste réalité... Il devait ramener Fanny au SGC, les gradés en avaient décidé ainsi...

- Puis merde, fais chier !!

Le première classe perçut comme une formidable déflagration, le tout accompagné par un fracas assourdissant. Une vision qui disparut dès lors de sa vision car il fut inexorablement poussé vers le vortex d'une solide bourrade. Lorsqu'il rouvrit les yeux une à deux minutes plus tard, il était au beau milieu de la salle d'embarquement cerné de toute part par des soldats dont la majorité ne se remettraient jamais de leurs blessures... La Mort rôdait au sein de la base, Chris aurait pu reconnaître cette désagréable sensation entre des milliers. Il aida le docteur Mc Laine à se relever, il ne se passa que quelques secondes avant que les derniers survivants ne foulent la surface du SGC. L'iris venait de se fermer, tout était fini... Ils avaient laissé l'Enfer derrière eux.

Debout au beau milieu de cette effervescence de joie mais également de tristesse, Chris avait gardé une expression froide, c'était le seul moyen pour lui de canaliser sa rage et de ne cogner sur personne. Toutes ses pertes pour quoi au final ?? Ils avaient réussi leur mission mais à quel prix... Non, cette fois-ci la douleur était trop grande. Un léger sourire se forma sur ses lèvres lorsque sa jeune sœur se jeta dans ses bras, pleurant toutes les larmes que son corps frêle pouvait contenir.


- Chris, tu es vivant ! Je t'ai vu exploser pourtant.

-C'est une longue histoire, petite sœur.

Même s'il s'était considérablement endurci au cours de cette mission suicide, le jeune homme était ravi de voir qu'il était encore en mesure de faire preuve d'un minimum de tendresse envers Claire, ainsi tous ses sentiments n'avaient pas été entravés. Claire s'agrippait à lui comme une forcené, tu parles d'une épreuve pour elle tiens ! Lentement, il se défit de leur étreinte, la douleur et la colère étant loin de s'être apaisé en lui...

Il poussa un long soupir en apprenant la mort de Janet Frasier, il n'avait jamais eu l'occasion de la connaître ni même d'être soigné par le médecin-chef du SGC mais c'était tout comme. Comme quoi la vie n'était qu'une accumulation d'injustes, la doctoresse avait dû sauver des milliers de vies durant sa carrière et voilà comment elle était remerciée ! En s'effondrant sous l'impact d'une lance-jaffa... Combien d'honneur et de respect devait-il à cette femme ? Chris n'en savait rien mais il savait qu'il n'aurait jamais été en mesure de pouvoir compter ce genre de choses. Une vie humaine n'avait pas de prix de toute manière.

Un nouveau cri de joie résonna à ses oreilles toute proche, le faisant grincer des dents tout en l'irritant considérablement. En voyant de qui il s'agissait, Chris ne se contint pas plus longtemps, en moins de temps qu'il ne fallut pour le voir, le première classe avait déjà envoyé son poing en plein dans la figure du fautif. Le garde Reynolds surveillant l'entrée, lui et Chris étant bien sûr loin d'être les meilleurs amis du monde par leurs prises de tête régulière. Mais le militaire n'aurait pas pu supporter les railleries d'un lâche qui n'avait même pas eu les couilles de se battre à leur côté. Tout en s'essuyant, ses lèvres ensanglantées, le seconde classe répliqua du tac-au-tac.


- T'es malade, Redfield ! Faut te faire soigner !

- Ce n'est pas à garder l'entrée que tu as mouillé ton fut, hein Reynolds... Alors un peu de respect pour les morts.

- Mais il est dingue !

Chris allait lui sauter dessus pour la seconde fois de suite mais l'heure était trop grave pour transformer l'affront en un échange de coups stupides. Cela ne ramènerait pas la médecin-chef, cela ne ramènerait personne. Chris avait jeté un regard meurtrier au seconde classe, il l'avait bien cherché alors qu'il était conduit de force à l'infirmer pour apaiser ses blessures et surtout ses nerfs mis à fleur de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Josh Reynolds
----------------
Josh Reynolds
----------------
Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 7724

Arrivé au SGC : 13/01/2009

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 30 ans
Profession: Militaire
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre1645/3200[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (645/3200)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Ven 28 Aoû - 20:26

Le colonel Turner n'était pas très optimiste quant à leurs chances de s'en sortir vivants. Evidemment, ça aurait été plus facile s'ils avaient été plusieurs F-302, comme le médecin l'avait suggéré... Cependant celui-ci ne fit pas part de sa réflexion, pensant soudainement qu'il fallait prévenir les éventuelles équipes encore présentes sur la planète. Il aperçut rapidement le bouton de la radio et l'actionna afin de contacter ceux qui pouvaient avoir la malchance de se faire écraser par le F-302. D'ailleurs, il fallait aussi les avertir qu'un vaisseau de deux cents mètres de long allait s'écraser sur la base d'Anubis... Ca allait être une feu d'artifices grandiose, et l'explosion ravagerait sans doute toute la zone. Après tout, le Naquadriah était réputé pour être une substance très instable.

Ne recevant aucune réponse de la surface, Evans comprit que c'était inutile d'insister. D'ailleurs, il oublia bien vite sa mission annexe lorsqu'un tir d'énergie frola l'aile droite du vaisseau. Le F-302 n'avait pas été abattu par un Ha'tak, comme le colonel le craignait ; en revanche, il avait été pris en chasse par deux planeurs de la mort, ce qui n'allait pas les aider à atterir. Sachant pertinemment qu'il fallait les abattre pour avoir une chance de s'en sortir, le docteur Dablord prit le risque de distraire le pilote pour savoir s'il pouvait faire quelque chose. Jason lui expliqua alors en quelques mots comment tirer, lui recommanda de ne pas toucher aux boutons où apparaissaient des symboles de danger, et ajouta qu'il fallait qu'il se débrouille à l'instinct. C'était peut-être facile pour l'officier, mais Evans n'avait aucun instinct à propos des avions de chasse. Observant tous les voyants sur le tableau de bord devant lui, l'écran de contrôle et le manche, le médecin se dit que de toute façon, même s'il se trompait, ça ne pourrait pas être pire.

Il y eut soudain une secousse, puis le F-302 changea brusquement de direction, et le docteur Dablord remercia la ceinture de sécurité de l'avoir retenu de s'écraser contre la vitre. Il comprit quelques instants plus tard que le colonel tentait de changer de position par rapport aux poursuivants au moment où ils avaient été touchés. Ca ne devait pas être bien grave si Jason arrivait à contrôler le vaisseau... Lorsqu'enfin les deux terriens furent juste derrière les planeurs Goa'ulds et que l'écran de contrôle affichait "locked", Evans alluma ce qui lui semblait être les commandes des missiles. Il fut surpris de voir que ça fonctionnait quand l'un des deux chasseurs explosa devant eux. Réitérant l'opération, ils n'eurent bientôt plus qu'à atterrir... avec une défaillance dans les moteurs.

L'arrivée sur la planète d'Anubis fut pour le moins sportive... Jason contrôlait de moins en moins le vaisseau, et ils perdaient de l'altitude à vue d'oeil. Cherchant des yeux la Porte des Etoiles pour se repérer, Evans espérait qu'ils trouveraient aussi un endroit où se poser en toute sécurité. Lorsqu'il trouva le grand anneau au milieu d'une clairière, il remarqua aussi non loin de multiples personnes se tirant dessus. Il eut alors tout juste le temps de demander à son supérieur de virer dans cette direction, sinon ils auraient raté leurs nouvelles cibles car, de toute évidence, c'étaient des guerriers Kulls, et ils avaient eu le temps de se rendre compte à quel point ils étaient invincibles.

La suite se passa très rapidement. Au moment où ils rasaient la forêt, Evans fit feu sur les deux supers soldats, le colonel étant bien trop occupé à manoeuvrer l'appareil. Ils ne purent savoir s'ils avaient atteint leurs objectifs qu'ils s'écrasèrent au beau milieu d'une clairière, à quelques centaines de mètres de la Porte des Etoiles.

Le crash avait momentanément désorienté le docteur Dablord, qui s'était cogné la tête contre le tableau de bord. Il y avait de la fumée partout et il fallut que Jason le ramène à la réalité pour qu'il détache sa ceinture et sorte à son tour du vaisseau. A l'extérieur, Evans ne put s'empêcher de s'arrêter pour regarder le long soulèvement de terre provoqué par le F-302, à présent incapable de voler.
Ils se mirent ensuite à courir tous les deux en direction du seul moyen de retourner sur Terre et rencontrèrent sur leur chemin le groupe qu'ils avaient aperçu depuis le ciel. Bizarrement, le médecin les connaissait tous plus ou moins - plus moins que plus, d'ailleurs - ; il en avait rencontré trois lors de la mission où ils avaient changé de réalité, et était tout simplement ami avec le dernier.
Au moment où Evans allait les remercier de les avoir attendus, une explosion le fit sursauter et le Prométhée lui revint en mémoire. Connaissant l'attachement du colonel Turner pour son vaisseau, le docteur essaya de le convaincre que c'était la seule solution, même si lui-même avait toujours en tête l'abandon total non justifié de l'appareil.


Il avait été une des six dernières personnes à rentrer au SGC, et il n'avait avant cela eu aucun rapport de la bataille sur la planète. S'il se fiait à l'état d'esprit général, cela n'avait pas été une réussite. Il ne savait pas si les deux prisonniers qu'ils étaient partis délivrer avaient été sauvés, mais objectif atteint ou non, deux militaires ne méritaient pas la mort de beaucoup plus de volontaires.
Assis contre le mur, dans un coin, Evans remarqua que son nouvel uniforme tout blanc n'était plus si blanc que ça. D'ailleurs, ces vêtements symbolisaient sa fonction à bord du Prométhée, mais celui-ci n'existant plus, il ne savait pas ce qu'il ferait en attendant la construction de nouveaux vaisseaux...

_________________
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 1398782164-userbar-evans-03-03-2009

>> Fiche / Dossier
>> #771215

[Intrigue V] Retour sur Terre ? 40289110

Anciennement Evans Dablord : Fiche / Dossier
Revenir en haut Aller en bas
Dean Jonshon
----------------
Dean Jonshon
----------------
Sergent
----------------


Nombre de messages : 4142

Arrivé au SGC : 08/08/2008

Age du Joueur : 26


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 34
Profession: Soldat
๏ Expérience:
[Intrigue V] Retour sur Terre ? 600315barre1298/3200[Intrigue V] Retour sur Terre ? 147995barre3  (298/3200)

[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10Dim 6 Sep - 20:42

Dean avait fermait les yeux, il avait attendus ce moment depuis longtemps déjà…Le moment où il pourrait enfin retrouvé tout ceux qu’il avait perdus : ses amis et soldats qui avaient péris sous ses ordre et surtout sa petite amie. Il revoyait leur visages les un après les autres, tous était souriant…Comme heureux de le revoir ? Peut être, Dean était heureux de savoir qu’il ne souffrirait peut être plus jamais maintenant qu’il était mort. Souvent le caporal s’était demandé se qu’on ressentait à sa mort et aussi se qu’il se passer lorsque qu’on passer de l’autre coté du voile. Soudain, les visages de tout ce beau monde disparue laissant place à un pièce où qu’importe comment il se tourner il se voyait, Dean avait la classe de ses 22ans le temps et les blessures de guerre ne figuré pas sur son corps. Le jeune homme passa un petit moment à s’examiner.

Dean Jonshon…

Ce dernier sursauta en entendant cette voix, il ne l’avait plus entendus depuis des années déjà. En se retournant il vue le soldat Diriel, celui-ci faisait partis de son unité lorsqu’il était encore en Irak il avait perdus son bras avant qu’un insurgé le face explosé avec un grenade…Ce fut une boucherie, rien ne serait passer comme ça si le capitaine jonshon n’avait pas ordonné au soldat de se placer contre une murette et si l’insurgé n’avait pas eu accès à cette arme…Avec des si on pourrait refaire un monde. Le visage de Diriel était accueillant et chaleureux rien à voir avec ce que Dean aurait pus imaginer.

Diriel ? Mais comment pourquoi tu es ici ? tu es mort !

Oui capitaine ou plutôt caporal Jonshon…Aussi mort que vous…Enfin non…Vous, vous n’êtes pas encore parmi nous mais se n’es qu’une question de temps.

Moi mort ? Et depuis quand ? Je me rappelle très bien de…Ah oui…c’est vrais j’ai pris un ou deux tir mais rien de grave…

Non rien de grave…Tu es juste en train de te vider de ton sang…Mais tout ça peut être régler Dean, pourquoi ne pas arrêter de te battre ? De pouvoir la revoir ?

Sur le mur ou il y a quelque instant où Dean s’examiner apparaissait maintenant le visage de sa petite amie…C’est vrai pourquoi se battre contre l’imbattable ? N’avait il pas signer pour pouvoir abréger sa vie le plus rapidement possible ? Il ne souvenait plus très bien enfaîte. N’était il pas un peu égoïste de laisser ses compagnon d’arme dans tout se putain de merdier ? Peut être…

Aller Dean laisse toi aller jusqu’à la fin des temps ! Laisse la Mort te prendre en son sein et te libérer de tes chaînes ! Choisis Jonshon ! Une vie de souffrance au service d’un pays qui ne reconnaît pas tes fait de guerre ou alors un existence remplis de tout les bonheurs et plaisir imaginable !

D’un coté le caporal pouvait voir sa petite amie de l’autre une femme qui était penché sur lui sans doute et qui lui répétait de s’accrocher à la vie, qu’il devait se battre. Partager entre deux sentiments contradictoires. Il devait faire un choix et maintenant ! Il voulait vraiment revoir toutes ces personne mais après ? Il était un homme d’action pas un mec qui aimait se tourner les pouces. Lentement il prit le chemins inverse il devait se battre, se battre pour revenir parmis les vivants. La douce chaleur qu’il avait ressentit quelque temps plutôt laissé place au froid…Il était vivant et il reprenez conscience, il était dans les bras de quelqu’un… Qui était-ce ? Jonshon ne savait pas il y voyait encore floue et ne distinguer pas encore clairement les formes. Il se sentait un peu baloté dans tout les sens mais temps pis il était heureux d’être de nouveau parmis eux.

Merci…

Il avait dit ça d’une vois peut audible mais il espérer que son ou sa bienfaiteur l’entendrait. De retour au SGC le caporal avait était pris en charge par une équipe d’infirmier, une fois tout recousus on l’avait mit dans l’infirmerie avec d’autres soldat qui attendait des soins ou qui attendait la mort avec de la morphine… Spectacle peut réjouissant de voir tout ça, Dean n’en pouvait plus de rester dans cette infirmerie mais il avait l’interdiction de sortir avant deux jour… DE nombreux soldat qu’il avait connue ou croisé dans les couloirs était mort pendant cette missions comme Janet Frasier, le medecin en chef…Jonshon ne l’avait pas beaucoup connue mais le peu qu’il l’avait connue il la savait sympathique il n’avait suffit que quelque seconde pour briser cette vie comme tant d’entre eux… A sa sortie de l’infirmerie Dean n’avait qu’une idée en tête reprendre du service mais il était encore en repos forcé pendant une semaine mais après deux jour il en avait déjà assez. Dean se mit en face de son ordi et tapa une lettre adréssé au général lui demandant de bien vouloir le laisser reprendre du service à savoir si cela serait accepté. Une fois imprimé il partis en direction du bureau du général O’neil, arrivé là bas Walter lui fit barrage.

Caporal Jonshon le général ne peut pas vous recevoir !

Comment ça ? Je veut juste lui parler cinq minute ou alors donnez lui cette lettre s’il vous plait.

Sa sera fait caporal sur ce je vous demanderait de disposer.

Dean repartis pour ses quartier sans dire un mot. Il était frustré c’est sur mais temps pis peut être qque le général aurait ça demande. Il se servit un bon café s’allongea sur son lit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



[Intrigue V] Retour sur Terre ? _
MessageSujet: Re: [Intrigue V] Retour sur Terre ?   [Intrigue V] Retour sur Terre ? No_new10

Revenir en haut Aller en bas
 

[Intrigue V] Retour sur Terre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Archives ~ :: Intrigues-