Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Blessures à soigner.... suite 2ème baston [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fanny Mclaine
----------------
avatar
----------------
Interne
----------------


Nombre de messages : 606

Arrivé au SGC : 03/08/2008

Age du Joueur : 32


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession: Médecin
๏ Expérience:
145/500  (145/500)

MessageSujet: Blessures à soigner.... suite 2ème baston [libre]   Lun 20 Juil - 0:28

Chris avait ramené Fanny à la base, il avait du hausser le ton avec le garde, qui comprenait apparemment rien à la vie, surtout après qu'on lui ai dit qu'il fallait que Fanny aille rapidement à l'infirmerie, il les fit quand même passer, puis Chris gara rapidement la voiture et amena Fanny à l'infirmerie, le médecin voyant la blessure de Chris le fit suivre un autre médecin, Fanny le remercia et fut emmenée par ses collègues en salle de soins, où on la déshabilla car elle était blessée un peu de partout et on soigna ses blessures.
C'est une Fanny sous Morphine qui arriva dans une des chambres du service médical, elle était endormie.
Revenir en haut Aller en bas
Chris Redfield
----------------
avatar
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 2095

Arrivé au SGC : 12/02/2009

Age du Joueur : 36


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
115/3200  (115/3200)

MessageSujet: Re: Blessures à soigner.... suite 2ème baston [libre]   Jeu 30 Juil - 23:52

Chris avait eu du mal à abandonner sa moto sur la parking du bar mais vu les circonstances, il n'avait guère eu le choix. Il serait forcé de prendre un taxi plus tard mais ce n'était pas si grave. Une fois de plus, ils avaient eu de la chance car la simple bagarre de routine s'était finalement avérée plus ou moins mortelle avec ce taré de Russe dans les parages. Que d'histoires pour un ancien gradé trop con et trop prétentieux. Ce fameux Richards lui rappelait amèrement le Commandant Dikikins, ce fameux jour de juillet 2006 où Chris avait été viré de l'Air Force comme un malpropre. De toute façon, il n'y avait que lui pour refaire le portrait à un gradé comme il venait de réitérer l'expérience aujourd'hui. Le Général Brigadier McLaine lui avait dit qu'il n'aurait pas d'ennuis mais Chris n'y croyait pas beaucoup. Il s'attendait déjà à voir la lettre de renvoi en bonne et due forme posée sur son bureau.

Au volant de la voiture de Fanny, Chris n'avait mis que très peu de temps pour parcourir les cinq kilomètres qui séparaient Fort Carson de la base du SGC. Il eut le temps de jeter un bref coup d'oeil à Fanny pour jeter un œil à son état de santé relativement stable pour le moment, avant qu'il ne soit forcé de s'arrêter devant la traditionnelle barrière de contrôle. Comme d'habitude, il fallait encore qu'on l'emmerde avec ces conneries de tests d'identité. Chris crispa les mains davantage sur le volant, tout le temps qu'il avait gagné à conduire vite sur la route, il fallait qu'il le perde bêtement ici.


- Veuillez déclinez votre identité.


- Première classe Redfield. Dites, vous en avez pas marre de m'emmerder à chaque fois. Ma tête ne vous revient pas ou quoi ?

- Désolé monsieur mais c'est le protocole.

- Le protocole mon cul. Laissez-moi passer.

- Je ne fais que mon boulot. Veuillez sortir s'il vous plait.

- Quoi ? Mais vous ne voyez pas qu'elle est blessée ?! Appelez plutôt une unité médicale au lieu de me casser les couilles !

- Sortez, s'il vous plait.

*- Ah tu veux que je sorte ? Alors ce sera uniquement pour te démolir !*

Comme s'il n'avait pas cogné sur assez de monde aujourd'hui franchement. Chris claqua la portière avec force, attrapant ce stupide gêneur par le col, lui montrant par la même occasion qu'il était à bout de nerfs. Il comprenait maintenant pourquoi ses premiers instructeurs avaient voulu l'évincer de l'armée des les premiers jours. Un homme trop fougueux au combat, c'était jamais bon.

- Du ... du calme.... Gémit le garde, apeuré par la tournure des événements. Chris avait beau ne pas être bien grand, son regard semblait plus que persuasif. Il relâcha la pression lorsqu'enfin l'homme se décida à presser le bouton commandant l'ouverture de la barrière. Merde, il faisait si peur que ça ?? En tout cas, le seconde classe avait filé sans demander son reste après avoir pâli comme un mort

- J'espère ne plus avoir affaire à vous, Reynolds.

C'était le nom du seconde classe qu'il avait entraperçu lorsqu'il l'avait empoigné fermement. En remontant dans la voiture, le jeune militaire demanda à Fanny, bien que cette dernière semblait inconsciente.


- Fanny, tu trouves que je fais peur ? On dirait bien...

Une équipe médicale avait été dépêchée sur place. Malgré ses réticences, Chris avait dû être examiné de toutes parts bien que ses contusions étaient légères. Quelques points de suture et un mémorable savon de la part du médecin. Rien de bien méchant quoi. Fanny, quant à elle, avait eu moins de chance que lui. Elle dormait toujours, sous l'emprise de la morphine. Installé dans un fauteuil dans la même chambre, le jeune homme veillait sur elle en toute discrétion derrière son journal. Il n'y avait personne d'autres de présent. Étrange, Chris se demandait où tous ses compagnons de baston avaient bien pu filer. Par chance, personne ne semblait avoir été blessé grièvement.

Il était en pleine lecture de la page des sports lorsqu'il s'adressa une nouvelle fois à la jeune femme toujours endormie dans le lit d'hôpital. Ces draps blancs, cette odeur infecte de médicaments et de désinfectants... Chris avait vraiment une sainte horreur des hôtitaux ! C'était en toute amitié qu'il était restait aux côtés de Fanny bien que ça lui demandait un effort considérable. Tiens l'équipe de basket de Los Angelès avait écrasé cette de New York... Chris n'était pas vraiment friand de la NBA mais il restait néanmoins fier de sa ville natale...Jeff Gordon avait remporté une nouvelle victoire dans les courses de stock car Nascar... Bref la page des sports quoi.

- Alors Fanny, toi aussi. Ils t'ont administré cette saloperie de morphine ?

Combien de cachet jaunes et roses il avait du lui donner pour qu'elle roupille ainsi ? Chris n'en savait absolument mais l'essentiel était qu'elle ne souffre plus. Les effets pervers du médicaments, c'était une toute autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Fanny Mclaine
----------------
avatar
----------------
Interne
----------------


Nombre de messages : 606

Arrivé au SGC : 03/08/2008

Age du Joueur : 32


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession: Médecin
๏ Expérience:
145/500  (145/500)

MessageSujet: Re: Blessures à soigner.... suite 2ème baston [libre]   Mar 18 Aoû - 2:08

Dans son sommeil Fanny entendit une voix familière, mais elle ne compris pas ce que cette voix disait, ni de qui était cette voix, et puis elle se dit que cette voix ne faisait peux être pas parti de son rêve, elle commença à se réveiller petit à petit, refaisant surface, elle commençait à se remémorer ce qui s'était passé.
Normalement elle aurait du devenir blanche et craindre le futur savon de son père, même à 37 ans son père lui faisait la même impression qu'à 7 ans. Mais là la morphine la rendait euphorique voire même délirante, elle se mit à rire toute seule et elle dit de s'étant pas aperçu qu'elle n'était pas seule.


"Malheur je vais me faire passer un sacré savon par papa."

Elle éclata bêtement de rire toute seule, comme si ce qu'elle venait de dire était la chose la plus drôle au monde.
La elle vu qu'il y avait quelqu'un dans la pièce, le journal se baissa et elle reconnu Chris. La encore on sentait l'effet de la morphine sur Fanny qui n'eut même pas honte de rire bêtement toute seule, en fait pour son état d'esprit du moment en fait c'est tout à fait normal, elle voulu écarter les bras pour l'accueillir mais le cathétaire et les fils de perfusions en veineux sur son bras gauche lui rendait la chose pas pratique, avec un sourire éblouissant elle lui dit:


"Oh mon héros, comment vas-tu?? Quelle bagarre!!"

Elle rigola encore, et voulu boire, mais son verre était vide elle le regarda avec désespoir mais ne dit rien à part:

"Tu es là depuis longtemps?? en tout cas ça me touche beaucoup tu sais?? Merci. tu sais que tu es celui que j'aime le plus ici??"

C'était vrai, la morphine la rendant aussi plus émotive que d'habitude, oui en temps normal elle enfoui ses sentiment un peu comme beaucoup de gens, mais la elle pouvait tout dire comme si s'était la chose la plus naturelle au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Chris Redfield
----------------
avatar
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 2095

Arrivé au SGC : 12/02/2009

Age du Joueur : 36


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
115/3200  (115/3200)

MessageSujet: Re: Blessures à soigner.... suite 2ème baston [libre]   Dim 23 Aoû - 20:09

Son héros ?? La pauvre... Elle avait dû recevoir un sacré coup sur la tête ou une dose de morphine beaucoup trop forte pour penser une chose pareille ! Chris n'était pas vraiment le genre d'homme en guise de chevalier servant et il s'agissait encore moins un héros. Certes il était protecteur, plus que la normale mais il y avait tout de même certaines limites. Le jeune homme laissa échapper un petit rire discret derrière ses lèvres serrées. Il avait posé une main rassurante sur son épaule pour l'apaiser, il était parfaitement inutile qu'elle tente un mouvement trop brusque après la rude bataille qu'ils venaient de mener.

- La routine quoi. T'en fais pas pour moi, je suis rodé. Mais toi... Tu m'as foutu une sacrée trouille tu sais.

Chris avait froncé les sourcils tout en lui lançant un regard faussement sévère. Ils avaient vraiment pris trop de risques pour rien cette fois-ci. Lorsque la baston avait dégénéré en fusillade, ils auraient tous pu y passer même s'ils étaient également des combattants aguerris et expérimentés par les actions intemporelles du SGC. Personne n'était à l'abri de la Mort alors autant se passer de ce genre de bataille plus inutile qu'autre chose. Le comble c'était que Chris ne se battait uniquement que pour protéger ses proches ainsi que par fierté de mâle bien sûr. Aujourd'hui les deux possibilités avaient été atteintes, ce qui avait donné un beau carnage au final, pire encore que ce à quoi il s'était attendu.

- On forme quand même une bonne équipe... Même Bonnie et Clyde n'ont plus qu'à aller se rhabiller je crois.

Tout en se rassayant au fond de son siège, Chris avait déposé son journal sur la table pour le remplacer par un bon verre d'eau bien fraîche qu'il porta à ses lèvres. Il déglutit difficilement, manquant presque de tout recracher lorsque la doctoresse lui annonça très clairement qu'elle l'appréciait un peu plus que la normale si toutefois il pouvait s'exprimer ainsi... Il fallait croire que c'était l'heure des révélations et des sentiments... Encore un effet de la morphine ça... Peut-être bien... Remarque pour Chris, l'effet était vraiment loin d'être néfaste aussi ! Joueur comme il était, le première classe était parfaitement en mesure de lui répondre sur le même ton. Quoi que... C'était sa façon à elle de lui déclarer qu'elle le considérait comme un peu plus qu'un ami, ou alors c'était que Chris comprenait vraiment tout de travers. Elle en riait, lui avait gardé son sérieux peut-être même un peu plus que d'habitude. Il y avait un monde entre le jeu et les sentiments véritables, une limite que Chris savait respecter mieux que personne.
- Merci c'est réciproque. Enfin ça me touche beaucoup aussi. Tu es mon amie, je veux te protéger à n'importe quel prix. Cela te parait peut-être vieux jeu et rasoir mais je suis ainsi et c'est dur de le changer.

Le soldat continuait de la regarder en coin tout en lui adressant quelques sourires discrets. Se sentant gêné il commença à éponger l'eau qu'il avait renversé par terre ainsi que sur la table. C'était un prétexte minable mais au moins ça le dépannerait pendant une ou deux minutes.

- En tout cas, tu es attiré par les boulets alors !

Il parlait pour lui-même bien sûr. Il n'y avait pas trente-six mecs capable de renverser de la flotte de manière aussi stupide que la sienne. Bref il avait été surpris par sa dernière remarque, voilà qui trouvait de quoi l'excuser... Mais bon, les conneries venaient à peine de commencer, il avait comme ce genre de pressentiment...
Revenir en haut Aller en bas
Fanny Mclaine
----------------
avatar
----------------
Interne
----------------


Nombre de messages : 606

Arrivé au SGC : 03/08/2008

Age du Joueur : 32


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession: Médecin
๏ Expérience:
145/500  (145/500)

MessageSujet: Re: Blessures à soigner.... suite 2ème baston [libre]   Mar 1 Sep - 0:23

- La routine quoi. T'en fais pas pour moi, je suis rodé. Mais toi... Tu m'as foutu une sacrée trouille tu sais.

Elle rigola toujours dans son état d'esprit euphorique avant de lui répondre:

"Oh tu sais faut pas trop s'inquiéter pour moi je suis une guerrière."

En temps normal elle n'aurait jamais dit ça, ce qui la fit sourire, décidément elle devait avoir l'air débile avait elle pensé, mais au fond sur le moment elle s'en fichait royalement, Chris lui rappellera surement ce qui s'est passé, surtout quand elle se dressera contre lui pour une raison ou une autre genre pour le demi-tour avec la moto.
Les bribes de la batailles lui revenait mais s'était comme si cela était surréaliste.
Chris lui dit:


- On forme quand même une bonne équipe... Même Bonnie et Clyde n'ont plus qu'à aller se rhabiller je crois.

"En effet à coté de nous ce sont des ados!!"

Puis elle sourit avant de regarder son verre avec désespoir et faire la déclaration à Chris, elle ne le vit pas manquer de recracher l'eau qu'il était en train de boire, par contre elle vit qu'il avait renversé de l'eau, il lui dit:

- Merci c'est réciproque. Enfin ça me touche beaucoup aussi. Tu es mon amie, je veux te protéger à n'importe quel prix. Cela te parait peut-être vieux jeu et rasoir mais je suis ainsi et c'est dur de le changer.

"Humm ça c'est gentil, cela me touche beaucoup que tu me dises cela, cela n'est pas vieux jeu de vouloir protéger ses amies."

Puis elle le vit éponger l'eau renverser et l'écouta dire:

- En tout cas, tu es attiré par les boulets alors !

Ce qui fit rire Fanny qui lui répondit aussitôt:

"Cela doit être parce que je suis moi même la reine des boulets!!"

La soif de Fanny grandissant, elle voulu laisser Chris tranquille pendant qu'il épongeait l'eau et elle tenta de se redresser pour attraper la bouteille d'eau qui était sur la table de nuit, malheureusement trop loin d'elle ce qui lui arracha une grimace de douleur, car celle-ci momentanément trop intense, la table n'avait pas été remise en place après la sortie du brancard.
Elle ne put se lever elle parvint tout juste à se mettre en position demi-assise seule, au prix d'un grand effort.
Revenir en haut Aller en bas
Chris Redfield
----------------
avatar
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 2095

Arrivé au SGC : 12/02/2009

Age du Joueur : 36


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
115/3200  (115/3200)

MessageSujet: Re: Blessures à soigner.... suite 2ème baston [libre]   Jeu 3 Sep - 0:10

- La reine des boulets ? non, ça ne te va pas si bien que ça. Attends que je réfléchis... Non, je dirai plutôt la reine de la bagarre non ? Ils seraient peut-être temps qu'on arrête les frais d'ailleurs, bonjour la réputation après !

Coureurs de jupons, dragueur et en prime bagarreur...Le soldat commençait à accumuler un bon nombre de sobriquets péjoratifs de la part des autres membres du SGC. Enfin, il vivait avec car mine de rien, c'était peut-être un peu la réalité. Lorsqu'il vit que Fanny avait quelques difficultés à s'emparer d'une bouteille d'eau beaucoup trop loin d'elle malgré ses blessures, le jeune homme posa aussitôt son journal à plat pour se lever ainsi que lui venir en aide. Devant ses efforts plus inutiles et douloureux qu'autre chose, il fronça les sourcils tout en maintenant ses prunelles azures dans les siennes.

- Hé doucement ! Tu veux devenir aussi tête brulée que moi ? Ne rêve pas trop, je ne te laisserai pas faire.

Et puis quoi encore ? Devenir comme lui ?? Alors là certainement pas, il y avait assez de fous au SGC pour qu'il prenne le risque qu'il déteigne un peu trop sur elle. Poussant un bref soupir, il lui tendit la bouteille d'eau tant convoitée. Il avait été moins blessé qu'elle au cours de la risque, au moins lui avait encore la force de tenir sur ses jambes. Cela lui rappelait étrangement de vieux souvenirs sur le Prométhée alors qu'il s'était levé alors qu'il n'était nullement guéri de ses blessures. Et dire qu'aujourd'hui, c'était lui qui lui faisait la morale... C'était dingue comme les choses pouvaient évoluer avec le temps... Et ce jour là, il se montrait particulièrement pénible et ne lui ferait aucun cadeau concernant son état de santé.

- Bouge pas... Ou tes bandages risquent de ne pas tenir le coup et tu risques de pisser le sang. Tu es impossible quand tu t'y mets... Tu me ressembles trop et ce n'est pas bon signe.


Et dire qu'il osait lui faire des remontrances alors que lui-même ne valait franchement pas mieux. Il n'y avait que lui pour s'enfuir de la salle de soin dès la première nuit en petite chemise blanche... Il n'y avait que lui pour autant défier autant le personnel médical... Chris n'avait juste qu'à faire les yeux doux à une infirmière pour qu'elle craque et le laisse s'enfuir. Avec les médecins c'était un peu pareil, il était prêt à tout pour faire succomber n'importe qui dans ses griffes et même les pires stratagèmes. Sauf qu'aujourd'hui les rôles avaient été inversés, Fanny était sur son lit d'hôpital et c'était lui qui la veillait. C'était plutôt étrange d'ailleurs et jamais Chris ne se montrerait aussi exigeant envers elle qu'envers lui-même. Maintenant, il comprenait à quel point son métier était tout aussi pénible que le sien. Être entouré de personnes affaiblis mentalement comme physiquement, ce n'était pas de tout repos.

- Je crois comprendre ce que tu ressens quand tu veilles sur tes patients maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Fanny Mclaine
----------------
avatar
----------------
Interne
----------------


Nombre de messages : 606

Arrivé au SGC : 03/08/2008

Age du Joueur : 32


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession: Médecin
๏ Expérience:
145/500  (145/500)

MessageSujet: Re: Blessures à soigner.... suite 2ème baston [libre]   Jeu 24 Sep - 0:41

"Je suis d'accord avec toi, il faut qu'on arrête, les frais et surtout qu'on s'empêche l'un et l'autre d'aller se battre qu'en dis-tu??"

Tandis qu'elle essayait tant bien que mal d'attraper la bouteille d'eau, elle vit Chris poser son journal, se lever la fixer avec un air désapprobateur, et lui demander si elle voulait devenir aussi tête brulée que lui, mais qu'il ne la laisserait pas faire, tout en continuant à le regarder dans les yeux avec une moue de petite fille, qui essaye de faire fondre des cœurs pour avoir ce qu'elle désire.

- Bouge pas... Ou tes bandages risquent de ne pas tenir le coup et tu risques de pisser le sang. Tu es impossible quand tu t'y mets... Tu me ressembles trop et ce n'est pas bon signe.

Il alla lui chercher la bouteille d'eau tant convoité par Fanny, elle lui répondit:

"On se ressemble beaucoup c'est vrai, normalement c'est moi qui te fais la morale, tiens comme dans le Prométhée ou tu te serais même promené en chemise et le derrière à l'air, cela aurait été intéressant d'ailleurs étant donné que tu as un derrière assez migno... OUPS je parle trop je crois."

Elle rougit furieusement tout a coup, étant sous la morphine elle ne pouvait pas vraiment contrôler ses émotions.

- Je crois comprendre ce que tu ressens quand tu veilles sur tes patients maintenant...

Elle le regarda droit dans les yeux et lui répondit:

"Merci, beaucoup pense que ce que l'on fait est pour casser les pieds enfin surtout les patients récalcitrants."

Puis il lui donna la bouteille d'eau, après l'avoir remercié chaleureusement elle se mit à boire goulument, tellement qu'elle en fit dégouliner de partout sur sa chemise blanche, et elle manqua de s'étouffer, après avoir toussé une dizaine de fois, elle dit:

"Un vrai boulet, voila je suis trempée hihihi."

Elle se mit à rire de sa bêtise, elle avait l'air fine maintenant avec sa chemise blanche trempée transparente.

"J'ai plus qu'à enlever ma chemise."

En temps normal elle n'aurait pas fait ça, mais là elle était tellement obnubilée part la chemise trempée, qu'elle ne le voyait plus Chris, donc elle était en train de la défaire pour l'enlever et ce sous les yeux qui sortaient de la tête de Chris.
Revenir en haut Aller en bas
Chris Redfield
----------------
avatar
----------------
Caporal
----------------


Nombre de messages : 2095

Arrivé au SGC : 12/02/2009

Age du Joueur : 36


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
115/3200  (115/3200)

MessageSujet: Re: Blessures à soigner.... suite 2ème baston [libre]   Ven 25 Sep - 1:00

Se battre... Comme s'il le faisait uniquement par plaisir. Comme s'il aimait les entre-choquements d'os et de tendons. Fanny était bien loin de la vérité cette fois là. Il ne le faisait qu'en cas d'absolue nécessité ou lorsque les provocations à son égard avaient atteints le point sans retour.

- Ce ne sera pas difficile alors. Contrairement à ce que l'on pourrait croire je n'apprécie guère la violence. Faut croire que les années à l'armée sont parvenues à m'assagir. Mais toi, je te surveille ! Alors fais attention au risque de m'avoir dans tes pattes les trois-quarts du temps.

Et c'était vraiment loin d'être un cadeau que d'avoir un Chris Redfield collé à ses talons. Le jeune homme savait se montrer tout aussi envahissant que protecteur lorsqu'il avait une idée bien spécifique dans le crâne. Se calant une nouvelle fois dans le fauteuil de cuir, le militaire lui lança un regard suspicieux lorsqu'elle fit une nouvelle allusion à leur escapade salvatrice à bord du Prométhée. Décidément, ce souvenir l'avait bien marqué. Chris laissa échapper un petit rire en ce remémorant la scène, vrai qu'il s'était montré pire qu'un gosse ce jour là. Il n'avait jamais froid aux yeux, la preuve en était là. Même sérieusement blessé, il avait fallu qu'il fasse son intéressant.

- T'as pas oublié ça hein ? Remarque ça te fait constater à quel point je peux être une tête de mule quand je m'y mets. Quant à mon derrière, je crois que tu as des illusions. Je ne pense pas te l'avoir montré du moins pas encore...

Toujours aussi amusé par la situation, Chris avait croisé les bras devant lui, prêt à entendre d'autres vérités plutôt marrantes à son sujet. La charmante demoiselle avait envie de vider son sac il fallait croire. Absorbant une nouvelle gorgée d'eau, il répliqua presque instantanément.

- Enfin merci de flatter mon postérieur. Je m'en souviendrai.

Le soldat lui fit un bref clin d'oeil, au moins si la doctoresse venait à l'embêter un jour sur n'importe quel sujet qui soit, il pourrait se défendre en utilisant cet argument ma foi très anatomique. Chris était stupide, il riait déjà intérieurement de ses propres bêtises mais ça en valait la chandelle aussi. Puis valait mieux quelques mots drôles qu'une rixe ridicule dans un bar non ? Le jeune homme avait fermé les paupières mais l'espace d'un instant car la belle demoiselle semblait déterminée à lui faire un strip-tease devant ses deux grands yeux bleus exorbités sur le coup. Chris secoua vigoureusement la tête, se ressaisissant bien vite. Non, il n'était pas ce genre de raclure qui aimait profiter pour mieux jaser après, Chris ne faisait pas encore partie de cette espèce là. Un dragueur et un séducteur, peut-être mais un enfoiré, certainement pas...

Il s'était aussitôt levé de son siège pour l'empêcher de commettre un acte qu'elle regretterait sans doute amèrement par la suite. Il posa ses deux mains respectives sur chacun de ses bras pour l'empêcher d'aller plus loin dans son futur déshabillement. Hors de question qu'il la laisse faire bien que le spectacle ne lui aurait pas déplu au final.


*- T'es con, Redfield*

Son bref moment d'égarement passé, Chris l'invita à repasser sa chemise même trempée à la hauteur de ses épaules, détournant les yeux au moment où il aurait pu entrevoir les régions anatomiques plus intimes du médecin.


- Hola, hola doucement Fanny. Tu veux me rendre fou ? Bouge-pas, je vais te chercher des vêtements secs.


Le première classe ne s'attarda pas, il chercha dans la réserve à linges de la pièce voisine pour y trouver une longue chemise de nuit, pas très jolie il fallait l'avouer, mais au moins ça lui tiendrait chaud. Deux minutes après, le jeune homme était de retour dans la salle de soins avec le linge propre qu'il tendait à Fanny.

- Enfile ça.
Dit-il en soutenant son regard.

- Oups... Désolé...

Se rendant compte qu'il était sur le point de commettre une autre erreur, Chris détourna les yeux tout en se retournant de l'autre côté. Même s'il lui tournait le dos en ce moment même, il avait eu le mérite de se montrer respectueux jusqu'à la dernière minute.
Revenir en haut Aller en bas
Fanny Mclaine
----------------
avatar
----------------
Interne
----------------


Nombre de messages : 606

Arrivé au SGC : 03/08/2008

Age du Joueur : 32


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession: Médecin
๏ Expérience:
145/500  (145/500)

MessageSujet: Re: Blessures à soigner.... suite 2ème baston [libre]   Ven 16 Oct - 1:24

Alors qu'elle était en train d'enlever sa chemise trempée Chris l'arrêta, puis il sorti de la pièce, comme il lui fit rappeler sa présence, elle enleva rapidement sa chemise, mais en cachant quand même sa poitrine, puis il revint avec une de ses horribles chemises d'hôpitaux mais l'avantage c'est qu'elle sera plus facile à enfiler pour elle.

"Merci Chris, et dire que j'ai failli me déshabiller devant toi, je ne sais pas pourquoi je sens que tu va me le ressortir souvent!!"

Elle enfila la chemise, enlevant l'autre, et elle demanda à Chris

"Ça t'ennuierai de me fermer les boutons de la chemise, j'ai un peu du mal là, oh et si tu peux rendre celle trempée, merci."

Elle le laissa fermer les deux boutons, et le remercia d'un sourire éblouissant, elle le vit sortir et revenir un instant après, ils parlèrent de choses et d'autres, pendant un petit bout de temps quand l'infirmière de garde arriva et dit pour les deux personnes:

"Bonsoir Fanny, mais les visites sont terminées alors je vous laisse vous dire au revoir avant de ramener Mr Redfield, Et oui jeune homme les grades ne marchent pas pour moi puisque je ne suis pas militaire, j'en ai maté des plus gradés que vous."

L'infirmière qui venait d'entrer est une femme d'une cinquantaine d'années, un peu forte genre les nourrices dans les vieux films, bref si quelqu'un ne se faisait jamais berner c'est bien elle, le genre de caractère que beaucoup de femmes pourraient lui envier, une femme forte quoi [hp: je sais je m'éloigne Wink ].
Fanny lui sourit, elle adorait cette femme, une mère de substitution pour tout le service médical, elle lui répondit:


"Bonsoir Anna, ah je n'avais pas vu le temps passer."

Elle se retourna vers Chris, enfin la tête et lui dit:

"Merci d'avoir passé ce temps avec moi Chris, désolée si je t'ai embarrassé tout à l'heure, Bonne nuit."

Fanny vit le regard d'Anna devenir interrogateur et un sourcil se relever mais elle ne dit rien, Fanny lui fit un sourire elle savait qu'elle viendrait lui demander après.
Anna attendit Chris et le reconduisit jusqu'à la porte d'entrée du service médical et lui souhaitant une bonne nuit, puis elle retourna dans la chambre de Fanny pour savoir ce qui s'était passé, puis elle eut un rire indulgent quand Fanny lui raconta car fanny était quand même shootée à la morphine, puis elle lui souhaita bonne nuit en lui promettant de lui raconter par la suite tout ce qu'elle lui avait dit.
Revenir en haut Aller en bas
Paul Davis
----------------
avatar
----------------
Lieutenant-Colonel
----------------


Nombre de messages : 15323

Arrivé au SGC : 02/08/2006

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 42 ans
Profession: Major
๏ Expérience:
1658/3200  (1658/3200)

MessageSujet: Re: Blessures à soigner.... suite 2ème baston [libre]   Ven 11 Déc - 7:27

Fanny Mclaine :
- Orthographe/Conjugaison/Structure des posts : 3/4
- Cohérence des posts : 2/3
- Respect des règles de RP, de l'intrigue général et des écrits du MJ : 3/3

Total 8/10 donc Pts d'XP

Chris Redfield :
- Orthographe/Conjugaison/Structure des posts :4/4
- Cohérence des posts : 2/3
- Respect des règles de RP, de l'intrigue général et des écrits du MJ : 3/3

Total 9/10 donc 9 Pts d'XP

Question ou réclamation pour MP Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Blessures à soigner.... suite 2ème baston [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Blessures à soigner.... suite 2ème baston [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 21 ~ :: Salle de soins-