Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   Sam 27 Juin - 22:24

Cette fois pour Marie, c'était le grand jour et elle ne devait pas se louper. En effet, la jeune scientifique attendait sa, depuis pas mal de temps. Même si beaucoup de problème personnel dû a sa rupture avec Jeffrey l'on affecter, Marie remontait doucement la pente et espérait faire une grande prestation. Depuis plusieurs mois, la scientifique travaillait sur le projet d'améliorer la résistance des gilets tactiques face au lance jaffa et après plusieurs études, expériences et grâce à l'aide d'une armure trouvait sur une autre planète, Marie a réussit à augmenté la résistance des gilets tactiques en les rendant en plus, moins lourds.

Son projet avait déjà était présenter devant l'état major, au pentagone, qui a accepté de financer le projet et d'ici quelques mois, le mettre dans tous les gilets tactiques. Mais avant, elle devait le présentait devant plusieurs scientifiques américain et quelques scientifiques du SGC. Dans le plus grand laboratoire du SGC, Marie avait tous préparer et en quelques minutes, quelques grands nom du monde scientifique américain, au courant de l'existence du projet porte des étoiles étaient présent, ainsi que des scientifiques du SGC, comme le docteur Bill Lee, où encore le nouveau, Sherman Collte. Regardant sa montre, elle indique trois heures, moins deux minutes. Sa démonstration commence à trois heures, elle ferme donc les portes, et s'avance devant tous les personnes présent et dît :

Bonjour à tous et merci d'être présent.

Cela rappelait à Marie, toutes les thèses qu'elle avait présenter à la faculté qu'elle avait fréquenter et c'était de bon souvenir, ce qui permet de faire détresser la jeune femme.

Comme vous le savez tous, j'ai travailler pendant plusieurs mois, sur la résistance des gilets tactique et donc de protection des équipes SG, par rapport au tir à énergie des lances jaffas. Au début, cela a été un peu difficile, mais grâce à une équipe SG, qui m'a ramener d'une autre planète, une armure particulière et très résistante, je l'ai étudier et je m'en suis inspiré.

Enlevant le drap blanc qui était sur un mannequin portant le nouveau gilet, Marie dit :

J'aurais besoin d'un volontaire pour une démonstration et je vais également distribuer un petit résumer de mes recherches pour que vous compreniez mieux.

Marie distribua à la dizaine de personne qui était présente le livré, mais remarqua que personne n'était volontaire, mais, en passant devant le docteur Cottle, elle dit :

Vous êtes volontaire docteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Sherman Cottle
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 97

Arrivé au SGC : 17/04/2009

Age du Joueur : 47


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   Dim 28 Juin - 0:53

Aujourd'hui était un grand jour pour la science... mais aussi pour l'armée ! En effet, le SGC avait mis au point une nouvelle armure après des semaines de développement dans les laboratoires, sous la jupe du Docteur Cruk. Jeune femme douée que Sherman ne connaissait pas personnellement, mais qui dégageait beaucoup de charme, ce qui n'échappa pas au jeune scientifique. Pour le projet, d'après ce que Sherman avait compris en lisant les rapports, c’était un polymère à base de céramique capable de résister à la chaleur tout en absorbant la force du tir goa'uld. De plus, il avait été adaptait justement aux tenues standard de protection des équipes SG. Moins de morts et plus des blessés, voilà en gros ce qu'il en retenait. Car jusqu'à maintenant il fallait avouer que les terriens étaient très vulnérables aux décharges d'énergies des Jaffas et que souvent, très peu d'entre eux s'en sortait après avoir été touché par un tir. La plupart du temps, soit ils étaient morts sur le coup soit ils mourraient asphyxier dans leur gilet par balle, qui n'était pas du tout adapté pour bloquer les tirs d'énergies.
La ravissante Docteur Cruk dévoila le mannequin et demanda un volontaire, ce qui était normal vu que ça n'était pas avec un mannequin qu'ils allaient apprendre grand chose sur la résistance du nouveau gilet. Sherman attendit que quelqu'un de curieux se porte volontaire quand, contre toute attente, la jeune scientifique lui fit personnellement la proposition. Sherman en resta bouche bée, mais très flatté.


"Euh... Oui, tout de suite !"

C'était si gentillement demandé qu'il ne put qu'accepter. Tout excité à l'idée d'être observé (ou matté!) par tous ses collègues et même, toute la foule de scientifique qu'il ne connaissait même pas, il s'avança vers le mannequin où une équipe d'ingénieur l'aida à mettre le nouveau gilet. Même s'il savait le faire étant donné qu'il était déjà parti en mission, il se laissa faire, comme s'il était Dieu et qu'il était devenu le centre d'interêt dans cette pièce. Il fut placé au fond, contre un mur, et il vit le docteur Cruk prendre une lance jaffa. C'est là que Sherman perdit son sourire.

"Vous... Vous allez me tirer dessus ?"

A cet instant, il comprit qu'il allait servir de cobaye. Pour vérifier que le gilet fonctionne bien, on allait... l'executer ! C'était le mot exacte vu la faible distance qu'il y avait entre lui et Cruk. Il était très mal à l'aise et... Non de dieu mais elle va vraiment tirer ! Et sans hésiter en plus mais c'était qui cette folle ?!

"Attendez je devrez enlever quelques affaires sinon..."

Il n'eut même pas le temps de débiter une excuse que le docteur Cruk fit feu. Sherman n'eut pas non plus le temps de bouger, la décharge partit à toute vitesse pour lui rentrer dedans. Tout se passa tellement vite qu'il crut vraiment qu'il allait mourir. Il se sentit voler, reculer d'une force incroyable, et il s'écroula par terre en pensant que ça y est, il était bel et bien mort en ce triste jour, devant ce large public qui avait placé toutes ses confiances en lui... Un public qui applaudit aussitôt après l'expérience.

"Non de dieu !!"

L'équipe d'ingénieur arriva à ses côtés et l'aspergea avec un extincteur. Sherman comprit qu'il prennait feu et il se mit à bouger dans tous les sens sans se rendre contre que c'était ridicule et surtout, très inutile. On l'aida ensuite et à se relever et doucement, le docteur se remit de ces émotions fortes. Ces lunettes et ses habits étaient couverts de mousse et Sherman fut soulagé de sentir son coeur battre, même à cette vitesse. Il ressuya ses verres de lunette et vit que les spectateurs et autres scientifiques étaient satisfaits. Tout le monde le regardait, tout le monde l'applaudissait, tout le monde lui souriait... C'était merveilleux !

"Merci, merci !"

Il n'eut pas besoin de faire grand chose finalement pour connaître la célébrité. Le Docteur Cottle soupira, bon dieu qu'il aimait ce job ! On lui enleva ce gilet miracle et il se dirigea vers le Docteur Cruk qui mettait fin à cette partie. Elle avait fait un beau boulot, y avait rien à en redire! Sherman s'empressa de le lui dire, doté de son meilleur ami: son sourire charmeur qui allait de pair avec sa coupe de cheveux de gentleman.

"Félicitation Docteur Cruk ! Euh... Je peux vous appeler Marie ?" Demanda-t-il, ne cessant pas ses mimiques faciales pour charmer la jeune femme. Quelque chose qu'il faisait souvent, parfois même sans s'en rendre compte.

"Cette expérience est une réussite ! Ce gilet est splendide... Tout comme vous d'ailleurs !"

Eh oui, Sherman ne pouvait s'arrêter une minute de penser à son sexe plutôt qu'aux capacités de son cerveau. Souvent, quand il arrivait à se concentrer à 100% dans son travail, c'était soit quand il était en train de visiter une ville alien, soit quand il était en plein milieu d'une bataille qui le pressait, ou au pire des cas, soit quand il était entouré uniquement d'hommes. La pire des situations pour le docteur qui malgré tout, n'était qu'un homme...
Revenir en haut Aller en bas
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   Dim 28 Juin - 11:43

Face à la demande de Marie, Sherman ne pouvait refuser et accepta d'être le cobaye de l'expérience qu'elle allait faire. Alors que Marie finissait de distribuer le petit livré, le docteur Cottle se fessait équiper par plusieurs techniciens, qui avait aidé au développement et à la fabrication de ce gilet tactique. Une fois que le cobaye fût prêt et que Marie eût fini, elle se prit une lance jaffa et la pointa vers Sherman, qui n'était pas très loin, mais à une distance raisonnable et suffisante pour l'expérience qui allait de dérouler. Visiblement, Sherman n'avait pas comprit que la scientifique cherchait un cobaye pour lui tiré dessus, pourtant, la jeune femme avait été très clair.

Ne vous inquiétez pas docteur, je l'ai déjà fais et même en tant que cobaye et je suis toujours la.

Et oui, Marie avait donner un peu de sa personne, aux premiers essaie personne ne voulait faire le cobaye, alors la jeune femme l'avait fait. La succès de l'expérience est garanti, mais il y a tous de même une chance sur un million que sa loupe et que Sherman fini carboniser. Marie appuie une première fois sur le bouton pour ouvrir l'arme, alors qu'elle allait appuyer, le docteur demanda de retirer plusieurs objets de son corps, mais Marie ne lui en laissa pas le temps et tira. Le tir a énergie quitta la lance pour rejoindre le corps de Sherman qui fût projeter en arrière et tomba au sol. Il n'était pas mort et malgré quelques flammes sur le gilet, qui ne touchait pas Sherman, le docteur Cottle s'agitait dans tous les sens, lâchant quelques mots, c'était une prestation marrante et Marie en rit discrètement.

Deux techniciens éteigne le feu avec des extincteurs, et aide Sherman, couvert de mousse blanche et tous terroriser à ce relevé. Pour conclure la séance, Marie dit :

Merci à tous d'être venu et j'espère que nous nous reverrons.

Cette conférence avec la démonstration avait été un succès, outre les applaudissements, certains sont venu adresser quelques mots de félicitation à la jeune femme. Une fois que tous le monde fût partie, le valeureux docteur Cottle vient adresser quelques mots à Marie.

Et bien merci. Bien sur Sherman, appelait moi Marie. La scientifique était assez directe, mais le fait de l'appelait Sherman, au lieu de docteur Cottle, montre qu'elle est pour qu'il l'appelle Marie. Il ajoute à la réponse de Marie, une autre phrase, avec un compliment, ce qui gêna un peu Marie, mais elle avait entendu parler de Sherman par ces collègues et d'autre militaires. Elle lui répondit donc :

Merci pour le compliment. Je vous remercie d'avoir été volontaire, même si c'est Cruk qui l'avait un peu désigner, et surtout de votre courage, car ce n'est pas facile de se faire tiré dessus, sachant qu'on peut mourir à une probabilité de un pour un million même si, c'est très mince, sa peut arriver.

La dernière phrase de Marie, n'a pas du rassurer de beaucoup Sherman, mais l'ancien gilet tactique à une protection de un pour mile, ce qui est en soit, mile fois plus petit que le nouveau.

Qui sait Sherman, un jour, auront nous peut être le privilège de faire un projet où une mission dans la même équipe.

Par rapport à ce qu'on avait dit de Sherman sur Marie, pour le moment, il n'était pas comme sa, même si il n'avait lâcher que deux phrases, dont une, quand même assez direct, mais un compliment n'est jamais mal venu.
Revenir en haut Aller en bas
Sherman Cottle
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 97

Arrivé au SGC : 17/04/2009

Age du Joueur : 47


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   Dim 28 Juin - 20:04

La foule commença à partir vers la sortie, comme si c'était la fin d'un spectacle et que tout le monde rentrait chez eux. Sherman ne voulant pas être coincé en plein embouteillage, il resta un moment dans la salle en la délicieuse compagnie du Docteur Cruk... Enfin de Marie ! Un très beau prénom qui vint charmer là aussi le jeune docteur.
Elle lui expliqua que le gilet n'était pas un miracle et que finalement, il y avait toujours un risque de décès ce qui était normal après tout, sinon ça ne serait pas de la science mais quelque chose de divin ! Tout dépendant aussi d'où venait le tir. Là, Sherman avait été touché au ventre ce qui était l'endroit idéal pour rester en vie mais sûrement que les goa'ulds, créatures maléfiques de la galaxie, visaient plutôt la tête où le haut du corps et là, les chances de survies étaient diminuées même si ce nouveau gilet tactique restait une grande réussite.


"Un jour oui, qui sait ?" Répondit le doc avec grand sourire.

L'équipe d'ingénieurs quitta à son tour la salle après avoir rangé le matériel, dont la lance jaffa. Sherman était seul avec Marie et ce rapprochement lui donnait des envies qu'il qualifierait... d'incontrôlables. Mettant en avant son torse et surtout ses quelques pectoraux, il voulait mettre en avant son image de mâle protecteur qui était prêt à accueillir les jeunes femmes dans son lit... enfin dans ses bras!
Il prit de l'assurance dans sa voix et ses gestes. Son regard devint celui d'un félin qui attendait impatiemment avant de se jeter sur sa proie et de la dévorer...


"Il ne reste plus que nous ! On pourrait.. Hum.... S'exiler.... Ensemble... Seuls."

Il vit la réaction de la scientifique, qui était habituelle venant d'une femme qui était non seulement son collègue mais aussi qu'il connaissait à peine ! Mais Sherman était comme ça. Concernant sa tactique de drague, il était mi-figue mi-raisin, mais cela marchait dans la plupart des cas. Il avait une auréole de séducteur gentleman, avec un look tellement ridicule qu'il en ressortait justement comme étant quelqu'un de mignon avec qui on ne pouvait pas s'empêcher de passer un peu de bon temps. Coucher avec lui était une expérience, ni plus ni moins... Un autre trait de caractère qui faisait que, au fond de lui, il en restait néanmoins un scientifique dans l'âme! Et en tant qu'homme de sciences, il se devait un devoir d'étudier la morphologie féminine.

"Votre travail est parfait, Marie... Mais que diriez-vous de m'essayer comme gilet sur vous, rien qu'un petit moment ? Je suis quelqu'un de très résistant et de très confortable... Croyez moi !"

Il rit à la suite de ses paroles tellement il trouvait la situation ridicule. Un Dallas des temps mordernes au plus profond du SGC. Maintenant, une question subsistait... Allait-elle jouer à son jeu et tomber entre ses griffes de grand séducteur fou ? Le grand Docteur Sherman "parce qu'il le vaut bien" Cottle allait-il réussir à charmer sa nouvelle cible ?
L'archéologue continua de rire et se dit qu'il allait aimer la suite de cette belle rencontre. Il respira assez fort pour que la scientifique puisse sentir le souffle sur son visage.


*Mon dieu quel beau travail !*
Revenir en haut Aller en bas
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   Lun 29 Juin - 22:02

Tous les scientifiques invités à suivre la conférence donner par Marie était partie. Tous ? Non, le docteur Cottle était toujours là et bien accrocher à ses positions. Il ne semblait pas très emballer par l'idée de faire, un jour qui sait, comme il dit, une mission avec la scientifique, mais après tous, qu'aller t'il répondre d'autre ? En tous cas, Marie n'ajouta rien et lorsque l'équipe de technicien partie, après avoir tous ranger, Sherman déploya son corps et cela était marrant. Marie regardait son collègue scientifique en face d'elle, celui-ci se mit en avant, essayant de faire ressortir son torse et ses muscles. Mais, y a t'il vraiment des muscles sur le corps de Cottle ? Cruk aimerait bien le savoir, mais elle a peur de le savoir et surtout de le voir, cela pourrait être une vraie horreur, où bien, peut être une belle surprise, mais Marie n'y croit pas trop.

S'exiler ? … Ensemble ? Marie répéta les mots, bêtement en regardant Sherman, comme si elle gobait les mouches, après tous, cette proposition choque Marie, mais correspondait bien à ce qu'elle avait entendu parler de Sherman. Et bien, vous voulez aller au Sherman ? Oui, car s'exiler à deux, tous dépendait de où, au mess ou un autre lieu commun, Marie ne serait pas contre, mais les quartiers de Sherman, directement, Cruk ne le ferrait pas, elle n'était pas comme sa, vraiment ? Tous dépend de la déclaration de l'homme en face d'elle.

Marie ne c'était toujours pas remit de la proposition de Sherman, il faut dire que cela l'a surprit, même si elle s'en doutait, mais bon, il faut dire que Sherman n'est pas un super beau goss, mais il n'est pas non plus si mal que sa, Cruk a déjà connu pire que sa et de son charme légendaire, en sortait quand même un petit charme mignon.

Vous un gilet ? Et résistant ? Marie voulait se retenir, mais elle ne pouvait pas, elle regarda Sherman quelques secondes puis explosa de rire devant le scientifique. Non pas qu'elle se foutait de lui, peut être un peu, mais sa façon dont il avait demandé un câlin était très original et marrante.

A Sherman, vous êtes décidément marrant. Si vous voulez, je peux tiré sur vous avez la lance, pour voir si vous êtes si résistant. Marie eût un léger sourire puis ajouta : Par contre, je veux bien faire une expérience avec vous, lorsque Marie dit sa, le jeune homme eût un léger sourire, même un gros sourire dans le coin de sa bouche, assez pervers et Marie avait comprit la tactique et l'aboutissement des actes de Cottle. Et bien, j'accepte volontiers un petit câlin Sherman mais attention, rien d'autre.

Oui, Marie préférait être clair avec son interlocuteur pour éviter toutes déviances, en tous cas, pour le début, après, Marie serrait peut être prêt à autre chose, mais il faut qu'elle le plaie quand même, ce n'est pas une fille facile la Marie, non mais !Néanmoins, Marie s'approcha de Sherman, pour un petit câlin avec Sherman, restant quand même à distance de lui, fessant attention à toutes mains baladeuses, mais Marie ayant sa blouse blanche, cela ne devrait pas arriver, mais au cas où, Marie avait sa mains prêt, pour une petite, voir grosse, claque dans la figure de Cottle.

Dites moi, Sherman, vous êtes un charmeur ? En tous cas, je n'ai qu'une chose à dire, vous avez êtes courageux, j'aime les hommes courageux.

Oui, Marie ne voulait pas d'hommellette dans son lit, que des hommes virils et fort.
Revenir en haut Aller en bas
Sherman Cottle
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 97

Arrivé au SGC : 17/04/2009

Age du Joueur : 47


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   Mar 30 Juin - 20:09

Cette femme était tout aussi charmante que l'était Sherman. Elle voulait cependant résister aux avances du docteur qui se montrait le plus attirant possible. Il voyait pourtant qu'il ne la laissait pas indifférente mais pour commencer, il a accepta de lui faire un calin chaleureux. Il préférait ça que de se faire tirer dessus une fois encore, même si ca avait été son idée, stupide et ridicule, d'être à la place du gilet. Il était alors dans ses bras et malencontreusement, une de ses main s'attarda sur la fesse de Marie. Il se rendit compte de son imprudence un peu trop tard quand il se prit une belle claque. Elle s'était attendu à se genre de geste déplacé, Sherman l'avait bien vu. Il avait failli en perdre ses lunettes mais il lui fallait plus que ça pour aller pleurer et faire la tête dans son coin. Il n'était plus un bébé, mais un homme, un vrai !

"Vous savez ce que disait Oscar Wilde ? Le seul moyen de se délivrer de la tentation... C'est d'y céder." Cita Cottle avec un sourire coquin. Il leva lentement sa main, toujours très proche du corps de Marie, et son doigt vint détacher le premier bouton de la blouse de la jeune femme. Voyant que ça ne plaisait toujours pas à la scientifique, il ajouta d'un ton sensuel, sans perdre espoir.

"Pour votre information ma douce, j'ai une capote sur moi. Et si on vous a parlé de moi comme un séducteur renommé... Ca n'est pas pour rien."

Il chuchottait presque dans l'oreille du docteur Cruk. Il avait hâte qu'elle tombe sous son charme et qu'il puisse passer au plus intéressant. Car même si la drague était quelque chose d'assez drôle que Sherman aimait pratiquer avec soin, il préférait comme tout homme le moment où les débats sexuels prennaient le dessus sur la parole. Cottle resta quasiment collé à Marie et regarda par l'ouverture qui venait de se former, après avoir détaché le premier bouton. La vue donnait sur ce qu'il y avait derrière le t-shirt de la scientifique... Sherman y jeta un coup d'oeil vicieux et se remit à la fixer, droit dans les yeux.

"Nous savons tous les deux que vous avez passé des heures devant votre miroir à choisir le parfum idéal" Dit-il en se mettant à respirer à plein poumon. "A vous maquiller..." Ajouta-t-il en la dévisageant. "Et à choisir avec soin et perversité ce décolleté plongeant... Pour venir travailler, avec moi ! Ah moins que..." En voyant dans les yeux de Marie que ça n'était pas vraiment le cas, il demanda. "Ah moins que vous soyez une gouine ?"

Voilà donc la pire espèce de la planète. Sherman n'avait rien contre les homosexuels mais quand il s'agissait de bombe comme Marie, s'il apprenait qu'elle était une lesbienne, il prendrait ça très mal et la situation ne tournerait pas à son avantage. Cependant, il se rappela vite qu'on le lui avait dis que Marie Cruk avait eu une relation avec un certain Capitaine donc normalement, il n'avait rien à craindre et avait trouvé la réponse à sa propre question. Sauf si elle avait changé de tendance sexuelle en cour de route...

"Bon écoutez Marie, je vais être clair avec vous... Soit vous assumez vos envies et vous passez à l'action. Soit on fait en sorte de ne plus jamais se revoir... Car les autres femmes scientifiques n'y voient peut être pas d'inconvéniant mais moi, ça me gêne de bander pendant que je bosse !"

Il fit un petit sourire désolé et ne put résister une seconde de plus. Elle était à croquer et Sherman se mit soudainement à l'embrasser alors qu'elle était à peine en train de dire sa réponse. Car l'archéologue avait toujours était comme ça, il n'hésitait pas tout comme il laissait ses complexes physiques au vertiaire. C'était quelqu'un de direct, qui ne cachait rien... Du moins il ne cachait rien AVANT de faire l'amour, car APRES c'était une tout autre histoire ! Entre le moment où il n'y a pas encore eu et le moment où ça s'est fini, il y a comme une frontière qui sépare deux mondes totalements différents mais malgré tout... Ca valait le voyage, parole de Sherman !
Revenir en haut Aller en bas
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   Mer 1 Juil - 11:46

C'était donc sa le fameux Sherminator auxquelles les filles ne peuvent pas réviser. Et bien, on ne peut pas dire que se soit vraiment superbe, mais ce n'est pas si mal, sa change de l'ordinaire des scientifique. En tous cas, Sherman était très direct, Marie n'aimait pas trop ce genre d'homme, mais depuis sa rupture avec le Capitaine Rico, elle se laissé aller, alors pourquoi pas avec Sherman, après tous, sous ce masque de scientifique, se cache peut être une bête ! Pour en être sur, il fallait essayer. En tous cas, Cruk n'avait pas louper sa claque lorsque le docteur Cottle lui toucha les fesses, il faut dire qu'avec ce genre d'homme, on ne sait jamais à quoi s'attendre.

Et Sherman ne s'arrête pas la, après avoir sortie une phrase, que Marie n'avait pas bien comprit, surement qu'il voulait passer plus intelligent, il retira le premier bouton de la blouse blanche de Marie. Cela donner sur le décolleté plongeant de la scientifique, ce qui plus bien à son confrère scientifique, vue sa tête. Dans le genre directe, effectivement il n'y a pas plus rapide que Sherman, il avait déjà la capote, où il fallait, décidément, il était prévoyant et sa, c'est un bon point pour lui.

Lorsqu'il vit que Marie résistait un peu, il demanda si elle n'était pas gouine, après lui avoir fait pas mal de compliment sur sa préparation. Marie était flatté par les compliments mais pas du tous par la fin de la phrase. Marie, gouine ? Il a vue jouer sa où lui ? En tous cas, il ne laissa pas à Cruk le temps de répondre et ajouta aussi rapidement autre chose, cette fois, il disait vraiment qu'il voulait avoir Marie dans son lit et juste dans son lit. A ce moment là, Marie dit se dit : Est après tous, une petite folie passagère, sa ne fait pas de mal. Elle se colla contre le Sherminator est dit :

Si moi je suis gouine, la terre est plate dans ce cas.

Se reculant, pour laisse quelques pas d'écart entre les deux scientifique, elle écarta les bras, puis la rabattu sur sa blouse avant de tirer. Tous les boutons de la blouse blanche tombèrent à terre, ainsi que la blouse. Marie n'avait plus que son décolleté et son pantalon, avant de dévoiler ses dessous. Elle se rapprocha de Sherman, et lui dit discrètement dans l'oreille, d'une voix sensuelle :

C'est sa que tu voulais, mon beau ? Tu préfère ici, où dans mes quartiers ? Tous ce que tu voudra, je le ferrais !

Et oui, Marie avait décidé de se lacher. C'était assez rare pour la scientifique et cela pouvait peut être se faire poser des questions de la part de Sherman. Mais Marie était sincère et voulait que le grand et viril Sherman, l'envoie directement au 69éme ciel.

Montre moi, ce que le Sherminator sait faire ! Montre moi, la bête qui est en toi !

Marie était plus que jamais prête pour ce qui allait surement se passer, et si en plus c'est dans le laboratoire, ce ne sera qu'une partie de plaisir encore plus exaltante. Commençant à enlever son haut, délicatement, elle se retient et le rabaissa. Non, elle ne nargue pas Sherman, elle va juste d'abord vérifier que toutes les portes son bien fermé, pour ne pas être déranger pendant l'acte suprême. Retournant devant Sherman, elle dit :

Je ne voulais pas te partager, tu n'es cas moi.

Déposant un tendre baisser sur sa joue, puis un second, pour enfin arriver sur la délicieuse bouche de Sherman, elle lui fait un baisser le plus sexuellement possible avant de retirer sa bouche et de cette fois, retirer son maillot, laissant apparaitre son soutient gorge, qui allait surement bientôt tomber lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Sherman Cottle
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 97

Arrivé au SGC : 17/04/2009

Age du Joueur : 47


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   Jeu 2 Juil - 22:58

Jamais, jamais Sherman Cottle ne s'était senti aussi bien. Il savait que son charme allait faire effet à Marie mais il ne pensait pas que ça allait être aussi rapide et surtout, que la jeune femme jouerait les vicieuses. Il commença à déboutonner sa blouse, qu'il laissa tomber lentement sur le sol sans quitter des yeux le corps de la scientifique qui aurait pu être comparé à une parfaite statue grec représentant Aphrodite, déesse de la beauté et de l'amour. Il se mit ensuite à ouvrir sa chemise et à se rapprocher de Marie d'un air aguiché.

"Petite veinarde!"

Le Sherminator, c'était comme ça qu'elle l'appelait. Ce surnom lui donnait des frissons et de l'excitation tellement il aimait être apprécié des femmes. Ces petites coquines avaient toutes gardées de bons souvenirs de ces moments passés avec Sherman, ça ne faisait aucun doute. Il baissa son pantalon, rapidement suivit de son slip et enleva ses chaussures. Il envoya tout de l'autre côté du bureau et alla se coller à Marie. Le Docteur Cottle était parti, laissant la place à l'homme viril qu'il était. Il aida sa conjointe à retirer ses vêtements, en particulier le soutien-gorge qu'il prit soin de décrocher avec une lenteur irrésistible. Il s'occupa ensuite de ces bas...

Tout se passa assez vite. Les deux scientifiques commencèrent à s'embrasser et à se narguer. La capote était dans la main de Sherman qui commençait à devenir une vraie bête de sexe. La porte étant vérouillée, ils pouvaient faire ça n'importe où mais avant de la mettre sur la table, il décida de poursuivre les préliminaires contre le mur... Une drôle d'idée qui faisait augmenter le plaisir de Sherman. Il plaqua donc Marie contre le mur du labo et les étagères tremblèrent à la suite de l'impact. Les accessoires faillirent s'écraser par terre et l'archéologue le remarqua. Il prit Marie par les jambes, qui l'entouraient autour de lui, et la posa contre le mur d'en face où il n'y avait rien. Il mit sa protection et embrassa Marie longuement avant de se délivrer de ses lèvres et de poser des baisers dans son cou.
Le temps passa assez vite pour eux deux, qui étaient totalement enflammés à cet instant.


"Oh Marie..."

Et là, tout à coup, Sherman se dit qu'il aurait bien envi d'un bon hamburger. Il fut effrayé de penser à ça en plein préliminaires, à croire qu'il commençait à s'ennuyer. Marie serait-elle à la hauteur pour satisfaire les désirs du Sherminator ? C'était une bonne question car pour penser à de la bouffe, fallait le faire, même venant de l'archéologue qui était un bon mangeur. C'était une des raisons qui faisait qu'il était si bon pour les femmes, il prennait ça comme de la gym et se donnait à fond. Il commença d'ailleurs rapidement à transpirer mais dans les bras de Marie, ils étaient tous les deux en symbiose et la chaleur se transformait en désir frissonant.
Ses mains parcoururent le corps de la jeune femme et pensant qu'il avait devant lui, deux gros humberger prêt à se faire dévorer... Ce que fit Sherman l'instant d'après !
Revenir en haut Aller en bas
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   Ven 3 Juil - 15:27

Il semblait donc au vue du comportement de Sherman, que la tentation suscité par les actions précédentes de Marie, ait effectué son opération sur le Sherminator, qui est en pleine ébullition, prêt à gravir des cols, principalement ceux des femmes. En effet, le docteur Cottle se déshabilla d'une façon très rapide et sans qu'il le demande à Marie. C'était bien la première fois que la jeune femme voyait sa, une homme qui se déshabille entièrement seul, d'habitude, Marie aide toujours les hommes à retirer leurs vêtements, surtout dans les parties sensibles. Une fois qu'il se retrouva nue devant la scientifique, Sherman se rapprocha de Marie et désagrafa avec délicatesse son soutient gorge pour laisser paraître la poitrine de Marie à l'air. Il s'occupa ensuite de retirer tous ce que Cruk portait en bas, pour qu'elle se retrouve également toute nue. Ainsi, les deux collègues étaient tous nu et allait pouvoir passer à l'acte passionnel.

C'était la première fois que Marie allait faire sa avec un collègues de travail, en ne comptant pas les militaires du SGC mais aussi dans un laboratoire, avec toute ses éprouvettes, tubes à essaie, colorants et solution multiple, cela pourrait donner des idées farfelues à la jeune scientifique qui est très coquine, mais Sherman surement plus. D'ailleurs, dès qu'elle le pût, Marie jeta un petit coups d'œil sur le corps de Sherman, celui-ci était visiblement bien musclé, même si on pouvait faire mieux, mais pour un scientifique, qui d'allure n'a pas l'air top, cela est très bien. D'ailleurs, il n'est pas que musclé, mais aussi bien membré, dirons nous.

Rapidement, Cottle claqua Marie contre un des murs du laboratoire et ils commencèrent à s'embrasser et entamer une vague de préliminaire. La passion, la chaleur et l'excitation augmentait de plus en plus entre les deux compères. L'idée de plaquer Cruk contre le mur, n'était que très bénéfique et augmenté le plaisir, mais malheureusement, Sherman avait choisi le mur, où il y avait plusieurs étagères avec des objets qui commencèrent à bouger de plus en plus et allait surement bientôt tomber. Voyant sa, Sherman prit Marie par les jambes et la porta jusqu'au mur d'en face, où il n'y avait rien. Marie adorait sa, être portait pendant l'acte, c'était une chose unique et cela déchaina encore plus la jeune scientifique. Le Sherminator commençait à passer à l'action, en plus des contacts des lèvres, il laissa ses mains se balader sur le corps de Marie. La scientifique embrassa Sherman de toutes ses forces, dès qu'elle put, elle reposa les pieds au sol, et commença à descendre, embrasser le corps de Sherman de sa bouche, jusqu'au milieu de son corps, où à genou, elle ne voulait lui faire que du plaisir pur. Fessant sa, avec toutes l'élégance que Marie dégageait, elle passa sa deuxiéme mains, qui n'était pas occuper contrairement à l'autre et ses lèvres, sur les fesses de Sherman, qu'elle pinça de temps à autre pour espérait un peu l'emmener plus loin dans cette relation. Accélèrent de plus en plus le mouvement, Marie se releva, ré-embrassant le corps de Sherman dans le sens inverse, elle arriva au niveau de sa bouche, qu'elle emballa avant de lui murmurait doucement dans l'oreille d'une voit sensuelle :

Ce n'était qu'un avant goût, je peux faire beaucoup mieux et beaucoup d'autre chose. Cette endroit me donne des idées...

Mais la scientifique n'approfondit pas sa penser. Embrassant Sherman une nouvelle fois, elle posa ses deux mains sur son torse et le poussa contre la table, qui se trouvait non loin. Passant son avant bras le long de la table, pour faire tomber tous ce qui avait dessus au sol sauvagement, elle dît de nouveau dans l'oreille du scientifique :

Fait moi voir ce qu'est le Sherminator ! Fait moi rêver Shermy !

Shermy ! Marie trouvait sa beaucoup plus sensuelle que Sherminator, mais après chacun ses goûts, mais en tous cas, elle comptait bien le redire encore et faire plein de chose. Sherman venait de réveiller en Marie une face cacher qu'elle n'avait jamais connu avant et qu'elle n'allait plus cacher. Continuant son travail avec ses mains sur le corps de Sherman, elle n'attendait plus qu'une chose, que Sherman passe à l'acte pour que Marie puissent encore le surprendre derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Sherman Cottle
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 97

Arrivé au SGC : 17/04/2009

Age du Joueur : 47


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   Sam 4 Juil - 13:24

Sherman était complétement possédé par Marie, qui représentait l'incarnation de la fureur et de l'envie de sexe. Le SGC avait de quoi être fier de compter des femmes comme ça dans ses rangs. Le plaisir de l'archéologue était en pleine apothéose quand elle se dirigea vers la table. Elle entoura le bassin du docteur avec ses jambes fines et musclées et le jeu commença sérieusement cette fois. Il allait lui faire connaître le septième ciel quand il entendit un "shermy" arriver jusqu'à ses oreilles. Le scientifique s'arrêta, presque en cours de route pour ainsi dire. Il fixa Marie, immobile et reprennant lentement son souffle.

"Ne dites... plus jamais ça."

Ce nouveau surnom ridicule n'était pas vraiment approprié pour Sherman. Ca lui donnait plus envi de rire ou même de manger, mais c'était pas trop le genre de prononciation qui le faisait fantasmer en plein débat. Il préférait encore qu'on l'appelle "docteur Cottle", qui installait une certaine limite et qui rendait l'excitation plus grande chez Sherman. Baiser l'inconnu, voilà quelque chose qu'il appréciait de temps en temps. C'était aussi pour ça qu'il continuait de vouvoyer Marie pendant qu'elle, elle le tutoyait. Mais il avait sa préférence pour LE surnom qu'on lui avait toujours donné depuis ses années d'études à l'université.

"Je suis... le Sherminator !"

Marie lui fit un sourire pour laisser passé cet égarement et l'insita à reprendre là où ils s'étaient arrêtés. Sherman coucha la scientifique sur la table et s'allongea dessus, faisant gaffe à par l'écraser. Faut dire qu'il était doué pour ça (><). Il l'embrassa, la caressa et commença à aller plus loin avec la partie inférieure de son corps. Marie aimait ça et se laissait complétement maitrisée. Sherman devenait fou d'elle et il ne s'en cacha pas. Levant les jambes de sa partennaire pour mettre ses chevilles sur ses épaules, il fit ce que tout bon homme devait faire à cet instant.

"Oh oui ! Oh mon dieu !!" Répata-t-il tout au long de l'acte.

En entendant les cris jouissifs de Marie, Sherman se rendit compte qu'on pouvait facilement les entendre dans le couloir. Il mit alors sa main sur la bouche de la scientifique, qui fit de même pour lui, étouffant ainsi les hurlements de plaisir trop gênants pour le voisinnage.


"Oh Marie..." Parvint-t-il à gargouiller juste avant de commencer à ralentir, sentant les décontractions dans le corps du docteur Cruk comme si elles faisaient parties de Sherman.

Cela avait duré dix bonnes minutes, plus court que ce qu'il aurait pensé mais largement assez dans un lieu comme celui-ci. Il enleva sa main de la bouche de Marie et vint l'embrasser, avant de se laisser tomber sur le côté, affalé et fatigué, mais aussi et surtout, comblé... Il ferma les yeux pour prolonger ce moment de bonheur, ses mains parcourant toujours le corps de Marie et ses doigts dessinant avec lenteur et plaisir les courbes appétissantes de la scientifique. Elle était vraiment la meilleure, il n'y avait aucun doute...
Toujours l'égo démeusuré, ses pensées vinrent ensuite féliciter son amour propre, fier de lui...


*Mode Sherminator désactivé.*
Revenir en haut Aller en bas
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   Dim 5 Juil - 12:45

Lorsque Marie appela Sherman, par un surnom qu'elle lui avait donne, à savoir Shermy, celui-ci freina un peu ses ardeurs de mal, n'aimant pas trop. Pourtant, la scientifique trouvait se surnom très mignon et sexy, mais bon, elle ne voulait pas louper la magie de Sherman et montra qu'il devait continuer ce qu'ils fessaient. C'est donc ainsi, que le mal viril qu'avait Cruk en face d'elle, ce remit à lui faire des caresses et des baisers. La chaleur que dégager Sherman commençait à pénétré le corps de la douce Marie.

Après ces préliminaires, le Sherminator montra enfin sa véritable identité lorsqu'il commença l'acte ultime. Cette fois, c'était vraiment une partie de plaisir ! Le 69éme ciels était en train de s'ouvrir et Marie, elle ne se serrait jamais douter, qu'un homme à l'allure du docteur Cottle était un si bon coup. C'était même plus que bon, c'était magique ! Et il semblait, que Marie était aussi au goût de Sherman, qui laisser sortie d'agréable cri de passion, montrant qu'il aimait ce qu'il était en train de faire. La jeune scientifique n'avait pas l'habitude des hommes comme Sherman, des hommes qui laisse sortir leurs joie par des cris. Et cela était tous simplement splendide. D'ailleurs, Sherman n'était pas le seul à faire des bruits.

Oh, va s'y...va s'y...Oh...

Marie n'était pas du genre pousser des grands cris, mais des cris plutôt en douceur et d'une voix douce. Mais ce n'est pas pour autant, que ses cris, combinait avec ceux de Sherman n'était pas entendu du couloir. Pour rompre sa, Sherman posa sa mains sur la bouche de Marie, et la scientifique fît de même pour son Cottle. Malgré cela, quelques bruits passer quand même. Avec cette dose d'adrénaline en plus, cela ne fesait que pimenté l'action et augmenter le plaisir de Cruk. L'acte en lui même, ne dura qu'une dizaine de minute. Marie avait déjà connu des hommes durants plus longtemps, d'autre durant moins longtemps. Mais malgré cela, elle venait de passer l'une de ses meilleurs expériences sexuelles.

Oh Sherman, tu as été formidable. Dit Marie d'une voix combler, avec des yeux pétillants envers son collègue.

Sherman embrassa Marie encore un peu, toujours avec ses mains baladeuses, mais cela n'était juste pour prolonger le plaisir de quelques secondes. Mais pourquoi s'arrêter là ? Et oui, alors que c'est si bon ! Marie se leva et se dirigea vers une étagère, elle y prit un tube a essaie et retourna vers Sherman. Les deux personnes étaient toujours tous nue. Elle embrassa langoureusement son partenaire, avant de dire, d'un air coquine :

On pourrait faire plein de bêtise avec sa. En montrant le tube à essaie, avant de jouer avec.

Non, Marie ne plaisantait pas. Elle n'avait jamais essayer mais Sherman venait de débloquer en elle, le côté qu'elle ne voulait pas sortir. Ce côté avait maintenant prit le corps de Marie et elle n'allait plus jamais être la même.
Revenir en haut Aller en bas
Sherman Cottle
----------------
avatar
----------------
Scientifique
----------------


Nombre de messages : 97

Arrivé au SGC : 17/04/2009

Age du Joueur : 47


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
80/200  (80/200)

MessageSujet: Re: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   Mar 7 Juil - 12:34

"Oh oui... j'ai été formidable..."

Sherman respirait pleinement la vie aux côtés de Marie. Il n'aimait jamais s'attarder après l'acte ultime, n'étant pas un adepte des épilogues. Il avait aussi pour habitude prendre une petite douche pour enlever toute cette sueur. Seulement dans ce labo il n'y avait rien de tout ça. Juste un verrou qui leur permettait ce qu'ils voulaient sans être dérangés. Soudain le Docteur Cruk eut une idée dès plus surprenante, blessant l'égo de Sherman par la même occasion. Un tube à essai ? Faire des bétises ? Et pourquoi elle reprenait cet air aguiché ? Ah non ça l'allait plus là!

"Quoi ? Mon tube à moi ne t'a pas suffit ?"

La plupart du temps, ils baisaient et ça se finissaient par le jouissement des deux partenaires. Rien d'autre. Cette fois, il l'avait monté comme un jockey qui voulait gagner la course, il avait senti plusieurs fortes contractions... Elle avait joui et elle n'était toujours pas rassasiée ? Sherman ne savait pas quoi penser si ce n'est qu'elle était une grosse cochone. Avec des tubes à essai, il n'avait jamais essayer et maintenant qu'il connaissait le corps de sa partenaire, il n'avait plus envi de découvrir d'avantage. Une autre fois peut être !

"Ecoute, tu pourras danser sur mon sexe jusqu'à mes 80 ans, mais pour aujourd'hui c'est fini. Je dois aller travailler, toi aussi d'ailleurs."

Il vit la déception sur le visage de Marie et pour lui, ce fut son narcissisme qui en prit un coup. Il se croyait le meilleur, capable de faire plaisir à n'importe qui n'importe où et n'importe quand. Hors là elle voulait aller plus loin avec des jouets assez... grossiers. Ca n'était pas le genre du docteur Cottle de se servir de ses instruments de travail pour faire jouir ses conquêtes. D'habitude il y arrivait juste avec son sexe et tout le monde était content. Il quitta la table, faisant craquer son dos, et commença à se rhabiller.

"M'enfin, faudra remettre ça un jour !" Dit-il en reboutonnant sa blouse. "Au pire, tu me fixes rendez-vous dès maintenant, mon agenda est déjà presque plein..."

Sherman ne voulait pas se vanter mais il en avait des renquarts ! Même si sa spécialité était de prendre une jolie fille dans un coin pour tirer un coup vite fait, d'où l'abondance de capote dans ses poches. Il revint vers Marie pour l'embrasser et pour lui jeter ses habits dans ses bras pour qu'elle arrête de trainer toute nue dans la pièce quand il ouvrira la porte. Il partit ensuite devant une glace pour se recoiffer, remettant ses lunettes et refermant la fermeture de son pantalon.

*Ca c'est fait...*
Revenir en haut Aller en bas
Marie Cruk
----------------
avatar
----------------
Chercheur
----------------


Nombre de messages : 763

Arrivé au SGC : 26/04/2007


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
24/500  (24/500)

MessageSujet: Re: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   Mer 8 Juil - 10:03

Visiblement, Marie avait été au goût de Sherman. L'inverse était largement valable aussi. Marie venait de connaître un pur moment de plaisir et bonheur intense comme elle n'en avait jamais eût. Le Sherminator était surement le coup du siècle et sous son allure de scientifique ringard, qui aurait put s'en douter ? En tous cas, «Shermy» comme le surnomma la scientifique n'avait pas aimé la proposition de Cruk et avait même été légèrement, voir beaucoup, blesser à son orgueil.

Ne t'inquiète pas Sherman, tu m'as vraiment combler.

Pour être combler, sa c'était sur ! Elle ne pouvait pas l'être plus que maintenant. Mais, Sherman venait de réveiller en Marie son côté tigresse qu'elle avait jusque la réussi à cacher. Elle était maintenant devenu, une bête de sexe à son tour et ne pouvait plus s'en passer. Lorsque Sherman donna les habilles de Cruk pour qu'elle se rhabille, se fût avec grande tristesse qu'elle le fait, mais elle n'avait pas le choix. Le docteur Cottle embrassa quand même une nouvelle fois Marie et lui proposa de faire d'autre chose coquine à deux plus tard. Voilà, une proposition intéressante. Alors que la scientifique avait mit ses dessous, elle lui répondit :

Je n'ai pas besoin de rendez vous, je débarque quand je veux dans t'es quartiers, ou ton laboratoire, ou autre.

Quand Marie lui répondit, elle prit sa petite aire de fille innocente mais avec une grosse voix de cochonne. Sherman était loin de se débarrasser de Marie comme sa. En effet, elle était plutôt du genre à accrocher les mecs, surtout quand c'était de magnifique coup.

Tu sait, tu n'es pas le seul à être demander pour aller dans le lit des autres, plusieurs personnes me l'on demander aussi.

Mais jusque la, la scientifique avait toujours refuser, or cette fois, elle comptait les accepter tous pour enfin profitez de la vie comme tous bon être vivant assez intelligent ! Une fois tous habiller, avec sa blouse blanche, elle se rapprocha de Sherman, lui déposa un dernier baiser et lui dit :

A plus tard mon beau.

Se retournant et allant vers la porte, la scientifique tourna la clé. Fessant un clin d'œil à Sherman, elle sorti dans le couloirs, sous le regard du personnel, qui avait entendu quelques bruits...
Revenir en haut Aller en bas
Jason Turner
----------------
avatar
----------------
Brigadier-General
----------------


Nombre de messages : 14855

Arrivé au SGC : 08/03/2006

Age du Joueur : 28


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge: 58 ans
Profession: Ex-Commandant du Dédale
๏ Expérience:
3978/15000  (3978/15000)

MessageSujet: Re: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   Jeu 9 Juil - 23:11

Sherman Cottle :
- Orthographe/Conjugaison/Structure des posts :3/4
- Cohérence des posts : 3/3
- Respect des règles de RP, de l'intrigue général et des écrits du MJ : 3/3

Total : 9/10 donc 9 points d'XP pour Sherman.

Marie Cruk :
- Orthographe/Conjugaison/Structure des posts :2/4
- Cohérence des posts : 3/3
- Respect des règles de RP, de l'intrigue général et des écrits du MJ : 2/3

Total : 7/10 donc 7 points d'XP pour Marie. Bravo pour la promotion Marie Wink

Des questions ou réclamations? Par MP Wink

_________________


~ Ceux qui, par malheur, font la guerre, ont généralement la chance de ne la faire qu'une fois. ~

-----------------------------------------------------------------------------------

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Scientifique, arrogance et sexe...[PV Sherman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 19 ~ :: Laboratoires-