Mission Stargate
Bonjour et bienvenue sur Mission Stargate, l'une des références des forums basés sur l'univers de la célèbre série Stargate SG-1 !

Inscrivez vous sans plus attendre en entrant un nom et prénom valides ! Créez ensuite la présentation de votre personnage (à l'aide de la fiche de présentation type) afin de commencer cette superbe aventure !

Délires, ambiance et émotions assurés sur Mission Stargate Wink
On vous attend !
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

๏ Le forum a 9 ans !! || Version 5.9 || Le Staff de Mission Stargate vous remercie de votre fidélité ! ๏


 

Partagez | 
 

 Ptit repas [Privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ewen Wild
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 3318

Arrivé au SGC : 05/01/2006

Age du Joueur : 25


MessageSujet: Ptit repas [Privé]   Lun 24 Déc - 14:07

" Tu vas m'la sortir encore longtemps cette affaire ! "

« Oh oui, tu peux compter sur moi ! »

Lui répondit-il, un grand sourire aux lèvres. Sa avait était tellement comique, l’air supérieur qu’elle avait pris, pour ensuite se perdre. Il en avait tellement vu dans les navires de la marine Française, qu’il pouvait en rire toute une journée. Ce qui lui paraissait bizarre, c’était qu’il n’aimait pas la mer, mais qu’il ne lui était jamais rien arrivé.

Elle avait enfin lâché prise. De toute façon, il serait sorti avec ou sans son accord.


" Bon d'accord tête de mule ! ... Mais à une seule condition ! "

Elle croisa à nouveau son regard. Ewen attendait la suite pour la reprendre. Elle le considérait comme toujours comme le gamin avec qui elle jouait aux Action Men et aux Barbies, et lui la voyait comme sa petite sœur, ou plus, mais il valait mieux ne pas le montrer. Chacun des deux craignait plus pour la vie de l’autre que pour la sienne, ce qui agaçait le jeune Français qu’elle se préoccupe plus de lui que d’elle.


" Si jamais tu ne te sens pas bien, tu me le dis immédiatement et on rentre à la... Infirmerie !"

‘A la maison’ ... Il entendit ce qu’il voulut entendre, ‘à la maison’. Il en eut le sourire, mais cette fois, ne fit aucune remarque.

" Marché conclu ?"

C’était même pas la peine d’y songer, mais pour la rassurer il sortit un réponse positive.


« Oui, oui, t’inquiète pas. »

Répondit-il en essayant d’être le plus convainquant possible. Elle haussa un sourcil, c’était clair qu’elle n’était pas blonde. Mais elle ne pouvait pas s’y opposer. Ewen la poussa doucement vers la sortie, et une fois lancé elle marcha à ses côtés, comme si elle était prête à le rattraper si il tombait. Les murs des couloirs étaient délabrés, certains tachés de sang, d’autres d’impacts. Le sol, lui, était encore taché de sang, le soldat vit des bouts de membres au sol. Il décida d’accélérer le pas.

Si il avait été en meilleur était, il aurait pris plaisir à la faire stresser, en simulant une fausse chute. Mais son bras ne lui permettait pas, et il ne préférait pas tomber vu ce qu’il y avait sous ses pieds. La douleur passait doucement.

« On a une jolie scientifique dans l’équipe. Sa peut être pas mal »

Lui dit-il en haussant les sourcils, pour la faire rire, comme toutes les autres fois où il l’avait fait, mais cette fois, Ewen n’eut le droit qu’à un léger gloussement forcé. Cela le rassura, mais il ne le montra pas, il lui fit juste un clin d’œil.


« Mais bon, c’est une scientifique quoi, pas mon style »

Reprit-il pour se rattraper. Ils étaient enfin arrivés à l’ascenseur, sa s’annonçait comme un bon moment. Les portes s’ouvrirent, le compartiment était en bon état, un sourire s’afficha alors sur son visage.


« Après vous »

Dit-il en tendant le bras pour lui ouvrir le passage. Elle entra avec une petite hésitation, c’était bien normal, vu comme elle connaissait Ewen, elle devait se douter que se serait un plaisir d’être enfermer avec elle. Mais il pensa pareille d’elle vis-à-vis de lui.

Les portes se refermèrent. Sakura regardait à gauche, et le Français à droite, d’ailleurs, il rigolait bien, en voyant l’attitude de l’Italienne. Les deux avaient les mêmes idées ... Dans un ascenseur ... Mais ils avaient aussi les mêmes réactions ... Bon surtout tu te tiens bien ....


« Oh fait, merci encore de m’avoir aidé dans la salle d’embarquement »

Il avait carrément oublié de la remercier à l’infirmerie.

« Il te reste plus qu’à me sauver une bonne cinquantaine de fois et on sera quitte. »


Finit-il, quand les portes de l’ascenseur s’ouvrirent. Elle resta planté là, comme si elle ne s’attendait pas à ça. Il lui fit un clin d’œil, et elle lui répondit par un sourire avant de sortir du compartiment.

C’était pas complètement faux, il lui avait sauvé la vie pas mal de fois, mais si il avait dit ça, ce n’était pas pour s’en vanter, aucun intérêt, juste qu’à chaque fois qu’il l’aidait à faire quelque chose, elle s’en voulait, et voulait se rattraper. C’était ça qu’Ewen trouvait totalement absurde.

Mais la voir se mettre en rogne était mythique. Et puis si il ne la taquinait pas, ce ne serait pas drôle. Bien qu’à chaque fois qu’il sortait une vane, il avait toujours peur de dire une connerie qui la blesse. C’était arrivé une ou deux fois, et il s’en voulait, quand il en pensait, à s’en couper les veines.


« Nous y voilà, ma belle Italienne »

Ils allèrent vers le présentoir. Le choix ne fut pas très dur, un sandwich, et une canette d’IceTea. Ils allèrent s’asseoir à la table la plus isolée, l’un en face de l’autre. Personne ne les voyait, il la regardait fixement, il avait était pris au piège par ses yeux. Il arriva enfin à s’en libérer et commença son repas juste après elle.

Pas un mot, pas un bruit. Une drôle de sensation. Il fallait rompre ça.

« Je ne sais pas qui mettre en second dans l’équipe, toi ou Ford ... »

Il n’était pas censé lui en parler, mais c’était tout ce qu’il avait trouvé. Pour rattraper son erreur il reprit

« J’irai lui en parler à lui aussi, t’en pense quoi toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Sakura Skylanger
----------------
avatar
----------------
Soldat de 1ere classe
----------------


Nombre de messages : 209

Arrivé au SGC : 21/01/2007

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Ptit repas [Privé]   Lun 24 Déc - 19:27

« Oh oui, tu peux compter sur moi ! »|

Sakura lui tira gentiment la langue. Elle aimait faire ce geste enfantin. Tout le monde alors disait qu'elle ressemblait encore à une enfant, ou plutôt une gamine mais elle s'en foutait royalement. « Je fais ce que je veux » disait elle depuis toujours têtue comme elle était.

« Oui, oui, t’inquiète pas. »

La jeune femme lui sourit, elle n'était pas naît de la dernière pluie et savait qu'il disait ça juste pour avoir la paix. De toute manière, si il allait vraiment pas bien à ce moment il n'aurait plus grand chose à lui ordonner.


« Je m'inquiète jamais voyons. Je sais que tu es quelqu'un de très responsable surtout vis-à-vis de ta propre santé. »

Ajouta-t-elle avec une pointe d'ironie et un faux sourire.

Puis elle décroisa les jambes et se leva. Elle rajusta légèrement son tee-shirt noir attendant que Ewen se lève à son tour. Et c'est ce qu'il fit. Le jeune français la poussa doucement vers la sortie, Sakura ne put alors empêcher un sourire amusé sur ses lèvres. Il avait peur qu'elle se perde? Ou alors qu'elle se 'prenne' un médecin en plein face? Son geste l'amusait mais elle ne fit pas de remarque.
Une fois dans les couloirs elle marcha simplement à ses cotés. Bien sure elle faisait attention au moindre fait et geste du garçon au début.

« On a une jolie scientifique dans l’équipe. Sa peut être pas mal »

La jeune fille comprit un peu trop tard que Ewen plaisantait et au lieu de rire franchement elle émit un drôle de bruit... Elle tourna les yeux vers lui comme-ci elle s'attendait à une remarque mais rien ne vint a part un petit clin d'oeil se qui rassura la jeune Italienne.

« Mais bon, c’est une scientifique quoi, pas mon style »

Sakura sourit amusée. Elle n'avait jamais compris pourquoi les militaires étaient allergiques aux scientifiques et vice-versa. Elle, elle s'entendait bien avec les deux genres... A vrai dire étant donné qu'elle était un peu des deux ça devait sûrement l'aider...


« oh je suis sure que tu seras vite oublier que c'est une scientifique. »
Dit elle avec un sourie lourd de sous-entendu. Elle avait déjà vu Suzanne de loin, et la jeune femme était très belle ... Tout comme Andréa qui faisait également partie de l'équipe. Sakura sentit une pointe de jalousie mais ne la laissa pas paraître préférant continuer sur ça lancé même si elle glissait plutôt qu'autre chose.

« Et puis t'inquiètes pas y a aussi une militaire qui est, à mon avis, tout à fait ton genre. Ou un militaire c'est comme tu veux. » Dit elle en riant. Son rire était moins doux que d'habitude. Elle avait loupé la réplique !

Comprenant qu'Ewen allait bien elle commença à regarder où elle mettait les pieds.
La base était dans un sale état, heureusement les corps de leurs compagnons avaient été emportés... Mais le sang resté présent sur les murs, ainsi que les impactes. Soudain la jeune femme vit des bouts de membres à terre. Elle détourna le regard et se rapprocha instinctivement un peu plus d'Ewen. Elle voulait s'éloigner le plus possible des murs... Alors que le français accélérer, elle, elle ralentissait, sentant une vague de pensée monter en elle. Remarquant qu'il était devant elle le rattrapa ne laissant rien paraître de ses pensées.

Ils étaient enfin arrivés à l’ascenseur. Sakura regarda alors Ewen du coin de l'oeil et vit s'afficher un sourire. Ils avaient pensés la même chose. Qu'est ce qu'ils pouvaient être gamin par moment. Mais c'était cette complicité qu'elle ne perdrait pour rien au monde. Les portes s'ouvrirent.


« Après vous »

Dit-il en tendant le bras pour lui ouvrir le passage. Elle hésita une fraction de seconde et entra. Elle regarda alors que cette seconde arracha une petite lueur dans les yeux de l'homme. Cela l'amusait de jouer avec ça. Et bien soit elle s'amuserait aussi.

« Merci jeune homme» dit elle avec un sourire charmeur et quelque peu provocant. Mais une fois à l'intérieur elle n'ajouta rien.
Les portes se refermèrent. Sakura décida de regarder a gauche alors que le Français faisait l'inverse. Elle s'amusa de leur réaction mutuelle. Pire que des ados !

« Oh fait, merci encore de m’avoir aidé dans la salle d’embarquement »

L'italienne sursauta légèrement au son de sa voix. Elle allait lui répondre que s'était normal mais avant qu'elle puisse ajouter quelque chose il la devança.


« Il te reste plus qu’à me sauver une bonne cinquantaine de fois et on sera quitte. »

Finit-il, quand les portes de l’ascenseur s’ouvrirent. Elle resta alors dans le compartiment surprise. La bouche ouverte se refermant et s'ouvrant. Elle n'avait pas l'air idiote... Puis il lui fit un clin d’œil, et elle lui répondit par un sourire avant de sortir du compartiment et de s'avancer dangereusement vers lui avec un regard mesquin. Arrivée à sa hauteur elle lui fit une tape derrière la tête.


« tiens ça c'est pour toi ! Et je t'ai jamais demandé de me sauver »
Dit elle avec un fin sourire légèrement provocateur... Car elle savait que même si elle disait de la laisser sur place et qu'il avait un espoir de lui sauver la vie il le ferait. Après tout si ils étaient amis et compagnons d'armes ce n'était pas pour rien.

« En même temps si tu continues comme ça on sera on sera quitte plus tôt que tu ne le crois. »
dit elle avec un petit sourire de victoire. Cela faisait pas mal de temps qu'il ne lui avait pas « sauvé la vie ». En même temps elle s'était pas mise réellement en danger c'est temps-ci. Ah si ! Avec les voitures !

« Mais si c'est comme tes idioties c'est sure que j'ai encore beaucoup de chemin pour arriver au même nombre. »

[...]

« Nous y voilà, ma belle Italienne »
Sakura ne put s'empêcher de sourire de satisfaction à l'utilisation de cet adjectif. Ils se dirigèrent ensemble pour aller chercher quelque chose à se mettre dans le coco. Il n'y avait pas vraiment de choix, ce qui était plutôt logique vu la situation. Sakura décida alors de prendre un sandwich et un cannette de coca-cola light. Puis Ils allèrent s’asseoir à une table isolée. Il était l'un en face de l'autre, bizarrement Ewen la regardait fixement. Sentent le rose lui montait aux joues par se regard elle dit simplement.


« Quoi ? »


Puis il détourna le regard. Sakura ouvrit alors sa canette et but une gorgée. Elle n'avait pas très faim et laissa donc son esprit vagabondé, posant son regard chocolat sur le mur derrière Ewen.
Le silence était présent, bizarrement celui-ci ne gênait pas la jeune femme.

« Je ne sais pas qui mettre en second dans l’équipe, toi ou Ford ... »

Sakura releva la tête surprise. Il n'était pas censé parler de sa avec les principaux intéressés. S'ennuyait-il à ce point la pour parler travail ? La jeune fille soupira intérieurement et plongea son regard dans se de son ami.

« J’irai lui en parler à lui aussi, t’en pense quoi toi ? »

La jeune femme haussa les épaules. Elle n'avait pas ouvert la bouche depuis qu'ils étaient entrés au mess. Encore un saut d'humeur...
Sakura était un peu perturbée par ses songes. Ce qu'elle venait de voir dans les couloirs l'avait plus affecté à ce qu'elle en laissait paraître. C'est pour ça qu'elle n'avait pas engagé une conversation, elle n'était pas sure de la stabilité de sa voix.
`

« Je sais pas... Ford est plus vieux... Donc logiquement plus d'expérience... Enfin je n'ai pas lu entièrement son parcours. »

Dit elle d'un ton sérieux sans pour autant cacher son étonnement qu'elle laissait volontairement paraître.
Bien qu'elle dise ça, la jeune femme espérait autrement. Elle savait que Ewen lui faisait confiance. Tout du moins elle aimait le croire. Et le fait d'être son second aurait été une marque de confiance claire et nette. En même temps, elle n’était pas sure de vouloir être second. Ca apportait plus de responsabilité, et bien qu'elle avait un gros sens de la responsabilité elle n'était pas sure de vouloir avoir à la porté. Qui plus ait qu'elle était la plus jeune de l'équipe. A cette idée elle grimaça légèrement.
Il fallait être très sérieux, et obéir aux ordres... de préférence. Et ça elle n'était pas sure de toujours le faire si elle suivait son intuition...


« Enfin après c'est ton problème ! » dit elle avec un grand sourire lui faisant comprendre que de toute manière elle ne changera pas de comportement pour quoique ce soit.
Puis ne voulant pas prendre le risque de connaître la réponse elle changea plus ou moins discrètement de sujet.


« Sinon tu vas faire quoi de tes congés ? » Ce fut la première chose qui lui vint à l'esprit. Sentant le jeune homme la regardait bizarrement elle ajouta.|

« Logiquement t'auras des jours pour ton épaule. » dit elle avec un petit sourire timide. Puis elle reporta son attention sur son sandwich qu'elle avait pris. Elle n'y avait pas encore touché. Enfaîte elle n'avait pas du tout faim mais alors pas du tout. Le simple fait d'avoir entendu ce qui s'était passé il y a quelques heures lui aurait enlevé toute envie de manger, alors si en plus elle avait vu ces choses... Grève de la faim et cauchemar assuré. En même temps elle préférait ne pas beaucoup manger plutôt que de vomir tout ce qu'elle avalera.
La jeune Italienne sourit au beau brun attendant sa réponse, plutôt pour cacher ses pensées que autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Ewen Wild
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 3318

Arrivé au SGC : 05/01/2006

Age du Joueur : 25


MessageSujet: Re: Ptit repas [Privé]   Jeu 27 Déc - 23:58

Le coup derrière la tête lui avait rappelé l’un de ses premiers supérieurs. Très autoritaire, intelligent, et excellent militaire, Sakura l’aimait bien, voilà pourquoi elle le refaisait. Elle aurait peut être du l’épouser, ce dit Ewen, mélangeant à son souvenir, un faible sentiment de jalousie, au regard qu’elle avait pu lui porter. D’ailleurs il y avait eu des rumeurs, bien qu’elles étaient fausses, le jeune Français avait longtemps ressortit son nom pour la taquiner. Cependant, il prenait lui aussi un malin plaisir à taper derrière la tête, mais non, il n’était pas gay.

« Merci ... » Laissa-t-il échapper doucement, se rendant compte de l’absurdité qu’il avait pu sortir.

« En même temps si tu continues comme ça on sera on sera quitte plus tôt que tu ne le crois. »

Elle marquait un point, c’était dérangeant de l’admettre, mais cela faisait pas mal de temps qu’il ne lui avait pas sauvé la vie, et elle lui avait sauvé la sienne deux fois en peu de temps. Bien que ce n’était pas un concours, Ewen ne supportait pas l’idée que se soit elle qui veille sur lui et pas le contraire. Il était sans doute trop macho, ou bien, il tenait trop à elle. C’était sans aucune hésitation les deux. Son machisme venait de son père, qui pensait que les femmes devaient être protégés, mais en aucun cas qu’elles étaient moins intelligentes. D’ailleurs, les femmes ont une capacité de réponse, et d’analyse très impressionnante, supérieure aux hommes. Sauf, bien évidemment, pour s’habiller, le sexe féminin, est une vraie calamité dans ce domaine la. Sakura était plutôt rapide. A cette pensée, le jeune Français se demanda si elle l’était aussi pour se déshabiller, ou pour déshabiller. Il en eut le sourire.

« Mouai ... » Murmura-t-il de façon à ce qu’elle ne puisse pas l’entendre.

[...]

Ils étaient isolés dans le Mess, assis à la table la plus éloignée. La jeune Italienne c’était rendue compte qu’Ewen la dévisageait, ce moment fut plutôt gênant. Il avait vite baisser les yeux, mais c’était trop tard elle avait poser la question horrible.


« Quoi ? »

« Bah ... Rien » Dit-il après un petit moment d’hésitation.

Heureusement il avait trouvé un autre sujet, bien qu’il n’avait normalement pas le droit d’en parler, il se sentit soulager. Il arriva à rattraper le coups et elle le prit plutôt bien. Elle n’avait pas essayé de l’influencer. Sa aurait été une horreur, il n’aurait pas su quoi faire. Cela lui était déjà arrivé, alors qu’il devait conduire une équipe lors d’une mission. Il avait parlé de choses, qu’il devait se garder pour lui. C’était ce jour là qu’il avait compris qu’on ne pouvait pas avoir confiance en tout le monde, qu’il fallait trouver la personne, et qu’elle était très dure à démasquer. Mais Sakura c’était, pour lui, la personne à qui il tenait le plus, avec les deux derniers membres de sa famille. C’était inimaginable qu’il pouvait arrivé à imaginer de la perdre. Et ce n’était vraiment pas bon pour la relation de travail. C’était pour ça qu’il montrait son côté de chef d’équipe, et avait un rapport fraternel avec elle.


« Je sais pas... Ford est plus vieux... Donc logiquement plus d'expérience... Enfin je n'ai pas lu entièrement son parcours. »

« Ouai, c’est mon problème, bon bah je verrai » Répondit-il soulager d’en avoir fini avec ça.

A nouveau le silence s’installa. Cette fois, Ewen était vraiment à court d’idée et il ne voulait pas se risquer à dire une nouvelle connerie. Il espérait donc que la belle Italienne allait prendre la parole pour casser ce blanc. Il but une gorgée d’IceTea pour faire passer ces minutes qui avaient l’airs interminables. Elle se décida enfin a parler.


« Sinon tu vas faire quoi de tes congés ? »

Ce n’était pas vraiment ce qu’il espérait comme prise de parole de sa part, mais il devait faire avec, et, alors qu’il ouvrait la parole, elle décida d’ajouter :

« Logiquement t'auras des jours pour ton épaule. »

Elle devait le prendre pour un boulet, il en eut le sourire, il en n’était pas loin, mais fallait pas non plus exagérer. Il la regarda dans les yeux et répondit.

« Je mange toujours chinois avec les doigts, et fallait que tu m’apprennes. Si sa te tante on peut allez bouffez chinetoc demain. Mais se qui m’embête c’est que se seras toi qui vas devoir conduire. Et tu conduits tellement doucement, que, sa m’embêterai de savoir que tu m’as vu dormir. Surtout si, ce qui est peu probable je ronfle aussi fort que toi » Dit-il, un grand sourire aux lèvres repensant à la mission sous couverture qu’ils avaient passé ensemble. Les deux avaient dits que l’autre ronflait.

Un tas de souvenirs refaisaient surface, grandissant l’attachement qu’il avait pour elle. Celui du porte-avions revenait terriblement souvent. D’ailleurs, autre moment mythique de son passé, c’était avant l’atterrissage sur le croiseur. Dans les avions de transports militaire, il n’y a aucun cabèche, et le remémoration du moment où elle avait du allez faire ses petits besoins dans un sac plastique, derrière une simple caisse, faillit le faire éclater de rire tout seul.

Mais lui aussi lui en avait fait voir de belles. Comme il venait de le dire, il avait du manger du chinois avec les mains. Il c’était allonger sur un hippopotame en peluche qui pétait, avait réussi à ce fouler la cheville en jouant au basket, parlait des quelques aventures sexuels qu’il avait, mais jamais de son salaire. D’ailleurs personne ne savait pourquoi, Ewen disait que c’était personnel, ce qui paraissait d’autant plus bizarre. Comme-ci la façon dont il avait fait l’amour à une fille n’était pas personnel.


« Tu t’en souviens du dessins qu’on devait faire pour l’identification d’un terroriste. Le mien était sublime, hein ? » Dit-il sur un ton ironique, vu la gueule qu’il lui avait fait. « D’ailleurs tu dessines toujours aussi bien ? Je suis presser de revoir le dessins, où tu me dessines bavant sur une sublime fille. » Finit-il, gêné, par une pensée qui lui disait que la fille c’était Sakura ...

Il se reprit assez vite pour qu’elle ne puisse pas voir son moment de vide. Tous ses souvenirs qui revenaient, lui avaient fait oublié la douleur de sa blessure. Il ne sentait plus rien, et mangeait son sandwich avec plus d’appétit. Il venait de sortir du coma, et pourtant, la présence de la belle Italienne lui avait fait retrouvé le sourire.


« Quand j’y pense, qu’est ce qu’on a rigolé, que se soit entre nous, ou avec nôtre vieux chef d’équipe. Il faudra que je retourne en France, pour passer voir ... » Il n’arriva pas à dire la suite, ces souvenirs lui avait rappelé ce personnage, comme si il était là, avec eux, et pourtant. « Sa tombe » Dit-il avec un sourire faible.

Ils avaient tellement rigolé les trois ensembles. Mais Ewen ne c’était jamais trop attardé sur le décès de son supérieur, qui était mort pour sauver son équipe. Il lui avait toujours dis que peu importe ce qui lui arriverait, il ne fallait surtout pas perdre sa vie de vue, et continuer à servir son pays. C’est ce qu’il avait fait, mais il fallait bien que sa ressorte un jour, et le soldat Français avait décidé d’avancer ...


« Enfin voilà, que des bonnes années, et toujours ensemble à faire des conneries. Et dire qu’on faisait déjà les débiles ensemble quand j’avais à peine 5 ans. » Il en eut le sourire, et il finit sa canette après avoir fait un clin d’œil à Sakura.

C’était en pensant à ces moments, qu’il voulait la prendre et la serrer dans ses bras, mais il ne pouvait pas, et il ne le ferait pas. Il ferma les yeux, et commença à se convaincre doucement, qu’il ne la considérait que comme sa petite sœur et rien de plus. Doucement, sa allait marcher...
Revenir en haut Aller en bas
Sakura Skylanger
----------------
avatar
----------------
Soldat de 1ere classe
----------------


Nombre de messages : 209

Arrivé au SGC : 21/01/2007

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Ptit repas [Privé]   Dim 30 Déc - 14:20

« Quoi ? »

« Bah ... Rien »
Dit-il après un petit moment d’hésitation. Sakura leva les yeux au ciel. Comme d'habitude il devait être en train de rêver de lui et de la belle blonde qu'il avait draguée il y a quelques semaines en train de faire des choses pas très catholique. Enfin sa vie sexuelle ne l'intéressé pas même si elle était curieuse de voir qu'elle était son genre. Voyant qu'il avait détourné la conversation elle n'insista pas. De toute manière cela reviendrai au même donc à quoi bon.

« Ouai, c’est mon problème, bon bah je verrai »


Sakura le regarda et sourie désolée. Elle ne pouvait vraiment pas l'aidé qui plus et qu'elle faisait parti des "suspects". Puis la conversation prit fin. Un silence s'était de nouveau installé et cette fois-ci Sakura s'en était rendue compte. Elle cherchait ce qu'elle pourrait bien dire et finit par demander ce qu'il lui passé dans la tête.


« Je mange toujours chinois avec les doigts, et fallait que tu m’apprennes. "


La jeune militaire prit un certain moment pour voir de quoi il voulait parler. A vrai dire elle ne s'attendait pas à ça. Non elle l'aurait plutôt vu en train de dire, 'je vais regarder un bon film' ou alors 'sortir avec machin'. Bref maintenant elle voyait de quoi il parlait.


" Si sa te tente on peut allez bouffez chinetoc demain. "


" dis donc t'aurais pas quelque chose à me demander toi ?" dit elle d'un ton amusé." Ca fait la 3ème invitation, tu as quelque chose à te faire pardonner ? " ajouta-t-elle avec un grand sourire narquois.

"Mais se qui m’embête c’est que se seras toi qui vas devoir conduire. Et tu conduits tellement doucement, que, sa m’embêterai de savoir que tu m’as vu dormir. Surtout si, ce qui est peu probable je ronfle aussi fort que toi »

L'italienne plongea ses yeux dans ceux du jeune homme. Puis elle lui répondait d'un ton sec avec un sourire ce qui était tout à fait contradictoire...

"oh c'est sur que pour toi la vitesse normal c'est 20Km.h au dessus de la limitation alors forcément d'après toi je roule doucement ! C'est à cause de ce genre de comportement immature que il y a plein d'accident !"

Sakura se mordit instantanément la lèvre pour empêcher les mots de traverser sa bouche. C'était à chaque fois comme ça quand l'on parlait de sa conduite. Son père était mort dans un accident de voiture, alors qu'ils étaient en train de se disputer tout les deux au sujet d'une fête à la quel la jeune ado voulait aller, un camion était arrivé de nul part et leur avaient complètement foncé dedans. La voiture avait fait plusieurs tonneaux, son père était mort et elle, elle avait réussi à survivre à ses blessures. C'est pour ça qu'elle déteste donner le volant à quelqu'un, et c'est pour ça aussi qu'elle préfère respecter tout ce qui touche à la circulation. Une autre conséquence fut qu'elle déteste aujourd'hui les grandes fêtes... Premier et dernier sujet de dispute entre elle et son père.
La jeune Italienne, s'en voulant légèrement de s'être laissé emporter ajouta d'un ton joyeux pour cacher son mal aise.


"Je ne ronfle pas !" dit elle lui donnant un léger coup de pied sous la table." Avec toi on dirait qu'on se trouve a cotés d'une piste pour des avions de chasses ! Et puis même si je ronfle moi au moins je ne brandis pas mon arme sur un pauvre lézard inoffensif."

Ajouta-t-elle enfin avec un beau sourire de victoire. Elle prit sa canette et bu quelques gorgées, se souvenant de la fois ou ils étaient parti elle ne savait plus où et le lendemain matin Ewen avait crié dans toute la maison tout ça a cause d'un lézard endormi sur son oreiller...


" Mais j'accepte l'invitation même avec le risque de t'entendre dormir" Ajouta-t-elle tirant amicalement la langue et faisant des petits yeux.

[...]


« Tu t’en souviens du dessins qu’on devait faire pour l’identification d’un terroriste. Le mien était sublime, hein ? »
Dit-il sur un ton ironique.

"Oh que oui il était splendide. " Se moqua-t-elle à son tour. Son dessin avait vraiment été une catastrophe, elle en avait d'ailleurs bien rit à l'époque. Sakura reporta son attention sur son sandwich. Elle devait manger mais en même temps elle n'avait pas faim... Elle enleva le plastique et arracha un bout de pain qu'elle porta à sa bouche.

"D’ailleurs tu dessines toujours aussi bien ? Je suis presser de revoir le dessins, où tu me dessines bavant sur une sublime fille. »

Sakura ne put s'empêcher de rire. Oui elle l'avait dessiné comme ça, et elle avait été plutôt fière de son dessin et de ce qu'il voulait dire. Ce qu'il ne savait pas c'est qu'elle n'avait pas que fait des dessins de ce genre là à son sujet. Non, elle avait capturé des petits moments qu'elle avait appréciés. L'expression qu'elle avait lue dans son visage, dans ses yeux, dans son sourire. C'est dessin là elle ne les montrait à personne. Heureusement pour elle il n'y avait pas que Ewen qui était passé sous son crayon, sinon on aurait dit une fille totalement amoureuse voir obsédée, ce qu'elle était loin d'être. Enfin...

" Je te l'offrirai pour ton anniversaire." Dit elle amusée.

"Et je ferais en sorte que la fille te regarde ça changera de la réalité. " ajouta-t-elle avec un sourire provocateur.

« Quand j’y pense, qu’est ce qu’on a rigolé, que se soit entre nous, ou avec nôtre vieux chef d’équipe."

Le coeur de Sakura se serra... Elle n'aimait pas vraiment parler de leur ancien patron en commun, c'était encore... Trop ressent ?Pas vraiment non...

" Il faudra que je retourne en France, pour passer voir ... Sa tombe » Dit-il avec un faible sourire auquel Sakura répondit avec la même pensée.

"Moi aussi.... Il faudrait." Elle détourna le regard et se mit à penser mélancoliquement. La jeune femme l'avait toujours considéré comme son second père, et puis le fait que les deux homme s'étaient connus et avaient même été ami ne put renforce que d'avantage ce lien. Mais elle l'avait également perdu, et encore une fois pour la protéger. Autant dire qu'elle n'avait pas de chance avec les garçons auxquelles elle tenait. Le simple fait que Ewen est failli y passer deux fois ne l'a rassurait pas. Mais cette fois ci elle fera tout pour empêcher qu'on lui enlève l'homme auquel elle tenait le plus. Après tout elle avait grandi.

« Enfin voilà, que des bonnes années, et toujours ensemble à faire des conneries. Et dire qu’on faisait déjà les débiles ensemble quand j’avais à peine 5 ans. »

" Et oui déjà, tu m'emmenais toujours dans tes plans foireux.... J'me souviens encore lorsqu'on jouait à cap ou pas cap... A chaque fois nos victimes mettaient une semaine pour s'en remettre ! dit elle en riant se souvenant de leur 400 coups. C'est vrai qu'ils avaient été souvent ensemble et ce depuis tout petit.

Enfin, à une période ils ne s'étaient presque plus parlés ni vu. En effet le père d'Ewen était mort prématurément lorsque Sakura avait 14 et lui 17...Il avait du alors s'occuper de sa mère et de sa soeur, chose que Sakura avait tout à fait compris malgré son jeune âge. Et puis deux ans plu tard ce fut à la jeune fille de perdre son paternelle. Ils n'avaient eut alors plus aucun contact. La jeune femme avait coupé les derniers ponts, ne revenant même plus en France pendant les vacances comme elle avait l'habitude de faire avec son père pour qu'il revoie sa famille et ses amis de son pays d'origine. Puis le hasard ou le destin les réunirent la première année de boulot de Sakura. Dans la même équipe, et ils avaient réappris à se connaître. Soudain Sakura eut envie d'ajouter quelque chose, mais elle se retint, sûrement cela aurait mis une gène, elle le dirait juste avant de repartir.. Enfin si elle oubliait pas !



"Je me demande comment j'ai fait pour te supporter toute ces années jusqu'a maintenant ?" demanda-t-elle avec un petit sourire provocateur.

Puis Ewen ferma les yeux. Elle l'observa alors avec plus d'attention, voila une nouvelle image à dessiner. Elle captura ses traits dans sa mémoire. A quoi pouvait-il pensé...Elle aurait bien aimé être dans sa tête à ce moment là.

Pendant qu'il pensait elle se demandait bien ce qu'elle allait pouvoir dire. En faite elle espérait qu'il prenne la parole mais elle savait bien que ça ne serait pas le cas... Tout du moins elle soupçonnait.

Elle se plongea dans le mystérieux regard du garçon. Ne disant plus un mot comme hypnotisée. Au bout d'un petit moment elle lui sourit. Un sourire rayonnant. Elle rajusta la mèche qui lui était devant ses yeux et reprit la parole.


" Sinon !?" Sinon quoi ? Aucune idée... Mais elle devait trouver une suite.

" Quel moment de ta vie as-tu revécu ?" demanda-t-elle comme si c'était évident de voir de quoi il parlait.

" Parce que y parait que lorsqu'on est dans le coma on revoit un moment de sa vie, c'est vrai ? En plus tu as crié avant de te réveiller, Alors... ? "
dit elle avec un sourire de coin et une lueur de curiosité dans ses yeux. Elle aimerait savoir mais ne savait pas si le militaire allait lui donner réponse... Surtout si c'était un moment douloureux. Mais bon qui ne tente rien n'a rien.

" Ah au faite avant que je n'oublie! Y a Abby qui vient chez moi pendant les fêtes, si tu veux on pourra venir te passer un petit "coucou" Ajouta-t-elle de bonne humeur pour lui faire comprendre qu'il n'était pas obligé de répondre à sa question mais qu'elle en était tout de même curieuse.

Abby était une amie commune des deux militaires, Sakura avait même cru qu'ils étaient sorti ensemble, mais elle s'était fait son film toute seule lui avait dit son amie. La jeune femme était contente que son amie vienne, elle lui avait manqué et en plus elle pourra raconter tout les petits potins de son ancien bureau.


[on va dire que nous sommes en début décembre hein Rolling Eyes]
Revenir en haut Aller en bas
Ewen Wild
----------------
avatar
----------------
Sous Lieutenant
----------------


Nombre de messages : 3318

Arrivé au SGC : 05/01/2006

Age du Joueur : 25


MessageSujet: Re: Ptit repas [Privé]   Dim 20 Jan - 23:16

Quelque chose à se reprocher ? Mais non, il voulait jute passer du bon temps avec une vieille amie. Il la sonda, essayant de trouver quelque chose à répondre. Il la lâcha du regard et répondit simplement, avec un léger sourire.

« Nan, j’veux juste t’apprendre à vivre. Ca doit faire pas mal de temps que tu n’as pas pris un peu de temps libre pour t’éclater. Je sais pas, boîte nuit, sortie avec un beau mec, délire entre filles ... J’veux juste te réapprendre la vie. »

Attiré par le regard que la jeune femme lui jetait, il but une autre gorgée de sa boisson pour éviter de s’enfoncer dans ses sublimes yeux.


« Non, tu roules à 20km/h en dessous de la moyenne, moi je roule à la bonne vitesse. » Dit-il en arrangeant un peu la vérité.

Il avait fini son casse croûte, il était désormais seul avec la jeune Italienne. Si, elle avait ronflé, certes il y a pas mal de temps, mais Ewen se rappelait très bien de ce soir, où il avait du partager la même chambre. Bien que lui aussi ronflait, c’était plus comique quand c’était une femme. Ah, (c’était quelque chose que tout le monde ne faisait que lui rappeler, un vieille histoire, mais terriblement dérangeante, et comique), ah, ce lézard, ce n’était pas sa faute, lors de son réveil, la première chose qu’il avait vu était de gros yeux pivotant dans tous les sens. Son premier réflexe avait était de se défendre, se sont ces réactions qui peuvent sauver la vie d’une personne. Enfin, du moins il s’en servait comme prétexte.


« Attend un peu, un jour tu te réveilleras avec une sale bête à côté de toi, je voudrai bien voir ta réaction »
Répondit-il, avec l’idée de lui faire un sale coup !

Ca y est, elle avait enfin accepter sa proposition d’allez au resto. Elle c’était souvenu de son dessin ... Ce fameux dessin. Un simple bonhomme alors qu’il devait faire un portait. Il n’avait jamais été fort en représentation artistique, il se limitait au simple petit bonhomme qu’il avait appris à faire au CP.


« Oh que si, elle me regardait toute, c’est juste que toi aussi tu me regardais, donc tu pouvais pas les voir. » Répondit-il, avec un sourire qui en disait beaucoup.

Ce qu’il venait de dire était absolument faux, et Ewen l’avait dit juste pour la taquinait. Sakura avait toujours était réservé. Et elle avait bien raison, car le Français qui s’en donnait a tous va, avait été assez stupide. Et doucement il s’en rendait compte.


« Mes plans foireux ? Nan ! Ils étaient mythiques ! Certains, comme faire semblant que la voiture nous avait roulé sur le pied, étaient très cons, mais bien marrants. Et ouai, certains ne pourront jamais s’en remettre, ils se souviendront de nous à jamais. Nous sommes des mythes. » Dit-il en se frottant le visage.

C’était bien vrai, il l’avait emmené dans pas mal d’aventures, et toutes aussi folles et bêtes les unes que les autres. Ils avaient martyrisé le quartier pendant pas mal de temps, le Français et l’Italienne, les démons du secteur. Avec eux, se trouvait quelques autres gamins, qui doucement prenait goût a la ... bêtise. Car c’est tout un art, et ne n’est en aucun cas quelque chose à prendre à la légère. Il fallait tout planifier, pour éviter de se faire gueuler par ses parents. Jeunes, bêtes, mais terriblement intelligent quand il s’agissait de faire des conneries.


« Oh, c’est simple, sans moi tu n’aurais pas pu découvrir les joies de la vie. J’taurais bien vue en gentille fille, mais bon, tu aurais eu moins de charme. »
Répondit-il sur un ton humoristique, en fixant ses yeux.

Le moment qu’il avait vécu ... Cette question le surprit, il avait été pris au dépourvu. Il n’avait pas la moindre idée de ce qu’il allait pouvoir répondre. Il posa sa main sur son genou.


« Euh ... » Contractant doucement son bras droit pour se redresser, il reprit « Une mission, qui avait mal finis. Un des hommes est mort écrasé pas un hélico. »

Il lui adressa un léger sourire. Après tout, c’était les risques du métier. Abby, ah, il n’était pas prêt de l’oublier celle-la. Plus bizarre qu’elle, c’était dur de trouver, mais elle était exceptionnelle, et vraiment géniale.

« Ouai on pourra se faire une ptite soirée. » Répondit-il en lui adressant un d’œil.
Revenir en haut Aller en bas
Sakura Skylanger
----------------
avatar
----------------
Soldat de 1ere classe
----------------


Nombre de messages : 209

Arrivé au SGC : 21/01/2007

Age du Joueur : 27


~ Carte d'accès SGC ~
๏ Âge:
Profession:
๏ Expérience:
1/1  (1/1)

MessageSujet: Re: Ptit repas [Privé]   Sam 23 Fév - 0:28

« Nan, j'veux juste t'apprendre à vivre. Ca doit faire pas mal de temps que tu n'as pas pris un peu de temps libre pour t'éclater. Je sais pas, boîte nuit, sortie avec un beau mec, délire entre filles ... J'veux juste te réapprendre la vie. »

"Me réapprendre à vivre ? ! Qu'est ce qu'il ne faut pas entendre ! Mais dis moi ça fait longtemps que tu ne m'as pas parlé de tes conquêtes amoureuses quotidiennes ? " Dit elle avec un sourire goguenard.

" Ca serait pas plutôt à moi de te réapprendre à vivre ? " ajouta-t-elle accompagné sans quitter se sourire qu'elle adorait lui adresser, ses yeux pétillants de malice.

« Non, tu roules à 20km/h en dessous de la moyenne, moi je roule à la bonne vitesse. »

Sakura préféra ignorer sa remarque et enchaîna un autre sujet de conversation. Après tout pourquoi s'éterniser sur quelque chose qui la mettait en colère... Elle n'avait pas envie de lui crier dessus aujourd'hui... Elle l'avait vu se faire tirer dessus c'était assez pour les mauvais moments...

[...]


« Attend un peu, un jour tu te réveilleras avec une sale bête à côté de toi, je voudrai bien voir ta réaction »

Voyant un éclair de coquinerie passé dans les yeux du jeune homme elle comprit... Après tout elle savait comment il « fonctionnait », comment ses yeux brillaient lorsqu'une bêtise lui traversait la tête, et ça depuis tout petits, c'est peut-être d'ailleurs pour ça qu'ils avaient réussi certain coup, grâce au fait qu'ils savaient décrypter quelques signes chez eux... La bêtise surtout.

" Je te préviens t'as pas intérêt !" dit elle d'un ton menaçant le pointant d'un doigt accusateur, comme une mère qui grondait son enfant...

[...]

« Oh que si, elle me regardait toute, c'est juste que toi aussi tu me regardais, donc tu pouvais pas les voir. » Répondit-il.
Sakura plissa les yeux et lui lança un regard indéchiffrable.


"Ah oui ?" Demanda-t-elle d'une voix qui était forcée sur l'interrogation. Elle se pencha vers lui comme si elle allait lui dire quelque chose à l'oreille, ou même... l'embrasser...

"Même pas en rêve Wild." Elle recula enfin et s'assit confortablement dans le fond de son siège abordant un sourire insolent. Bien sûre il avait plus ou moins l'habitude qu'elle lui fasse ça... C'était lorsqu'elle se sentait d'humeur taquine envers lui... Enfin d'humeur à entrer dans son jeu. Mais la réaction des autres étaient drôles... Enfin, il n'y avait plus grand monde dans le mess... Et la sienne quand il ne s'y attendait pas du tout.

[...]

« Mes plans foireux ? Nan ! Ils étaient mythiques ! Certains, comme faire semblant que la voiture nous avait roulé sur le pied, étaient très cons, mais bien marrants. Et ouais, certains ne pourront jamais s'en remettre, ils se souviendront de nous à jamais. Nous sommes des mythes. »

"Euh des mythes ? Oui mais bien sûre faut pas trop exagérer quand même... On n'était pas si terrible que ça... Si ?" L'interrogea-t-elle en faisant une grimace

"Si..."Termina la jeune Italienne d'elle-même devant la tête de son ami.

« Oh, c'est simple, sans moi tu n'aurais pas pu découvrir les joies de la vie. J'taurais bien vue en gentille fille, mais bon, tu aurais eu moins de charme."

Dit-il la regardant droit dans les yeux. Sakura prit ça comme un signe de défi, et bien sûre elle ne détourna pas les yeux.[i]

"Les joies de la vie ? Une gentille fille ? Moins de charme ? Tu rigoles j'espère ? A t'entendre on dirait que je te dois tout !" [i]Finit elle sur le même ton humoristique que Wild.


[...]

« Euh ... Une mission, qui avait mal finis. Un des hommes est mort écrasés par un hélico. »
Il lui adressa un léger sourire au quel la jeune fille répondit un peu gênée.

"Désolé, ça m'apprendra à être trop curieuse..." Dit elle se mordillant la lèvre inférieur.

« Ouai on pourra se faire une petite soirée. » Sakura fut soulagée qu'il change lui-même de sujet répondant à sa question.

[color/violet]" J'en connais une qui va sauter littéralement de joie. " [/color]Déclara la jeune femme avec un petit sourire amusé pensant à son amie.

"Et ! " lança-t-elle brusquement ce qui fit légèrement sursauté le beau brun.

"J'ai presque fini Final Fantasy X ! " ajouta-elle fière d'elle. Ce qui ne savait pas la petite histoire de ce jeu l'aurait sûrement prise pour une folle. C'était lorsque les deux jeunes gens avaient encore leur paternel respectif. Ils avaient tous choisi de passer noël ensemble, d'ailleurs ce fut le dernier puisqu'un drame ce produisit l'année suivante...
A l'échange des cadeaux, Sakura avait reçu de la par des deux garçons Wild ce jeu vidéo.


Flash Back

"C'est Ewen qui l'a choisi" Dit le père de celui-ci.

La petite Sakura âgée de 14 ans regarda Ewen et lui fit un immense sourire.

" En même temps je suis sûre qu'elle ne le finira jamais, ajouta l'adolescent avec un sourire de défi.

- Ah ouais ?!

- Oui je suis sûre.

- Et bien tu te trompes !

- Non

- Si

- Non"

Avant que Sakura ne réponde, le père d'Ewen intervint, heureusement sinon cela aurait durée pendant des heures...

"Vous n'avez cas pariez

-Ouais bonne idée ! ajouta son fils.

- Oui mais je gagne quoi si j'y arrive ?" Le militaire éclata de rire suivi des autres adultes.

" Tu es bien comme ton père toi ! Et bien, si tu gagnes... Tu pourras demander n'importe quoi à Ewen.

- D'accord ! ajouta-t-elle sans hésitation avec un beau sourire de victoire.

- Hey ! Mais je suis pas d'accord moi! s'écria le principal intéressé.

- Tu crois qu'elle va réussir ?

- Non..

- Bah alors tu n'as rien à perdre

- C'est plutôt elle qui n'a rien à perdre, si elle réussit pas, elle ne doit rien.

-Très bien, si c'est Sakura qui à tord alors c'est toi qui pourra lui demander quelque chose, d'accord Sakura ?

- Ok !

- Bien le marché et conclu

- Euh dis papa... Elle a jusque quand pour le réussir le jeu ?"

Avant que le père n'ajouta quelque chose Sakura intervint.

" ah ! T'as pas fixé de limite de temps ! Donc j'ai jusqu'à ce que je meurs !

- Ou le casse, ajouta la mère de celle-ci."

Sakura tira alors la langue et tous rirent de bon coeur.


Fin du flach back.

Après quelques secondes de silence, perdue dans ses pensées la jeune fille lança.

" Je me demande quand même comment cela ce fait que l'iris ne se soit pas fermé c'est bizarre... Enfin bref..." Dit elle observant de ses yeux chocolat les soldats qui entraient dans le mess.

Elle mit ses coudes sur la table et posa sa tête dans ses mains, reportant son attention sur Ewen pour pouvoir se plonger dans son regard si profond. Elle aimait faire ça, essayer de trouver ce qu'il pensait, ce qu'il ressentait et ce n'était jamais facile, voir impossible la plus part du temps! D'où l'amusement ! Après tout quand c'est trop facile ça perd tout son charme, et la jeune fille ne perdait pas espoir d'y arriver tôt ou tard.


" Par moment je me demande si tout ceci n'est pas irréel. C'est tellement... Inimaginable. Pas toi?" La voix de la jeune Italienne était douce et faible comme ci elle se posait la question à soi-même. Mais son regard indiquait bien qu'elle posait la question à son ami le fixant toujours droit dans les yeux, pourtant elle semblait comme dans un rêve, une autre planète plutôt.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
----------------

----------------
----------------



MessageSujet: Re: Ptit repas [Privé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ptit repas [Privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mission Stargate ::  :: ~ Niveau 23 ~ :: Le mess-